Résultats Apple T3 2015 : un trimestre record porté par la Chine

Florian Innocente |

Apple a présenté les résultats financiers du troisième trimestre de son année fiscale 2015. C'est une période qui s'étale d'avril à juin. Ce trimestre, comme le précédent, est traditionnellement plus mou. Pour autant, Apple avait déclaré comme plausible une progression de 25% au moins de son chiffre d'affaires.

Les bureaux d'Apple à Results Way (Cupertino). Image Apple

Chiffre d’affaires et bénéfice

Les estimations du directeur financier d’Apple sont toujours en retrait : alors que Luca Maestri tablait sur un CA compris entre 46 et 48 milliards de dollars, les analystes avaient parié sur 50 milliards de dollars.

Le CA s’établit finalement à 49,6 milliards de dollars (45,3 milliards d'euros), là où il était de 37,43 milliards au T3 de 2014. C'est donc moins que ce qu'escomptait Wall Street mais c'est une fois de plus un trimestre record pour le groupe avec une progression d'une année sur l'autre de 32%. Le bénéfice est de 10,7 milliards de dollars (9,77 milliards d'euros) contre 7,7 milliards il y a un an (+39%).

Il faut souligner le bond effectué par les ventes en Chine : +112%. Il y a un an elles étaient de 5,9 milliards de dollars, cette fois on atteint 13,2 milliards de dollars. Par comparaison, l'Europe représente 10,3 milliards (+19%), les États-Unis 20,2 milliards (+15%), le Japon 2,8 milliards (+9%) et le reste de l'Asie Pacifique 2,9 milliards (+26%).

Apple compte bien alimenter cette croissance en Chine avec ses Apple Store. Le 20eme va ouvrir le 30 juillet et ils seront pas moins de 40 en 2016. Pour l'heure, la Pomme dispose de 456 boutiques dans le monde, dont 190 aux Etats-Unis.

Le 20eme Store de Chine attendu fin juillet à Hong-Kong

Le patron d'Apple en a profité pour réitérer son sentiment, qu'à terme, la Chine deviendra le premier marché de la Pomme devant les États-Unis, grâce à une classe moyenne de consommateurs de plus en plus importante.

La marge brute est de 39,7%, similaire à 2014 où elle était de 39,4 %. Les ventes en dehors du sol américain ont représenté 64% du chiffre d'affaires au lieu de 59%. Apple dispose maintenant d'une trésorerie de 202 milliards de dollars (184 milliards d'euros) dont 89% (180 milliards de dollars) sont placés hors des États-Unis. Au passage, ce trimestre marque le franchissement symbolique des 200 milliards pour ce trésor de guerre.

Ventes de Mac

Il y a un an, il s'était vendu 4,41 millions de Macintosh, tous modèles confondus (Apple ne ventile plus ses résultats en fonction de chaque gamme depuis très longtemps). Sur ce trimestre, il s'en est écoulé 4,79 millions (8,6% de mieux). Tim Cook a insisté sur le fait que ce résultat s'inscrivait sur un marché général du PC qui s'était contracté de 12%. Apparement, à en croire Cook, le nouveau MacBook a soutenu la demande en nouveaux Mac.

Ventes d’iPhone

47,53 millions d'iPhone — toutes versions — ont été vendus ces trois derniers mois. Les prévisions des analystes tournaient autour de 49,9 millions. Ce résultat officiel est à comparer aux 35,2 millions d'unités du même trimestre de 2014. À cette période de l'année dernière, la Pomme ne comptait que sur ses iPhone 5s et 5c pour booster ses ventes.

Le soufflé des iPhone 6 n'est pas encore retombé et ces résultats mettent le prix du panier moyen de l'iPhone à 660 $.

C'est une progression annuelle sur les ventes de l'ordre de 35% « C'est quasiment trois fois la croissance du marché global du smartphone, et nous avons gagné des parts de marché sur tous les secteurs géographiques » a martelé Tim Cook. Son directeur financier a relevé que les iPhone 6, les plus chers donc, se vendaient particulièrement bien en Chine.

Cook a appuyé également sur trois points, un nombre plus important que jamais de switcheurs venus d'Android, une présence faible sur des marchés émergents où Apple a une carte à jouer et une grosse marge de progression possible auprès de ses clients existants. Il a cité le nombre de 27% seulement de la base installée d'iPhone qui avait migré vers un modèle de la toute dernière génération.

Ventes d’iPad

10,93 millions de tablettes ont été écoulées sur ce trimestre contre 13,27 millions il y a un an, c'est 17,6% de moins. Le meilleur score de ventes pour la tablette date de la période de Noël 2013, Apple en avait écoulé pas moins de 26 millions.

Pour mettre un peu de lustre sur ces chiffres — qui ne déplairaient pas à tous les fabricants — Luca Maestri a insisté sur le fait qu'Apple ne faisait pas des tablettes pour le marché de l'entrée de gamme. Que les clients étaient contents de leur appareil et qu'il avait le vent en poupe en entreprise. 13 nouvelles apps iOS conçues avec IBM sont disponibles depuis ce soir, elles seront 100 à la fin de l'année.

Une comparaison au passage, le CA trimestriel de l'iPad a représenté 4,5 milliards pour Apple, là où Microsoft a annoncé le même soir 888 millions de dollars pour ses Surface (un chiffre qui a doublé).

L'une des nouvelles apps IBM pour gérer les rotations de postes

Ensuite, le poste dit des "Services" englobe les ventes de l'iTunes Store, l'App Store, le Mac App Store, l'iBookstore, AppleCare, ApplePay et le fruit du paiement de différentes licences. Aux 4,49 milliards de dollars de 2014, Apple oppose cette année 5,02 milliards.

Apple Pay, qui vient d'être lancé au Royaume-Uni, sera disponible aussi dans 700 universités et facultés américaines cette année.

Ventes d'Apple Watch ?

Enfin, il y a le fameux poste des "Autres produits", un fourre-tout dans lequel Apple entasse les iPod, l'Apple TV, ses accessoires et ceux de Beats. C'est maintenant aussi et surtout le refuge de l'Apple Watch.

Il n'y a pas de ventilation pour savoir quelle proportion représente chaque famille de produit. Il y a un an, cette activité affichait 1,76 milliard de dollars de chiffre d'affaires. Au trimestre dernier, clos trop tôt pour être influencé par les premières ventes de la montre, le CA était de 1,68 milliard.

Sur ces trois derniers mois, il a grimpé à 2,64 milliards de dollars. Soit une progression de 1 milliard (+50%) que l'on peut imputer à la montre, c'est d'ailleurs ce qu'a dit clairement le directeur financier, « Largement plus de 100% de cette croissance » lui est redevable.

C'est largement assez pour compenser le déclin des ventes d'iPod, a-t-il ajouté. Si l'on part d'un prix moyen de 500$ cela ferait autour de 2 millions d'Apple Watch vendues. Mais tout dépend où l'on place le curseur de cette moyenne, si le gros des ventes a été fait par des modèles Sport, moins chers, ont peut aller jusqu'à 2,5 voire 3 millions de montres. Et celle-ci n'est présente que dans une grosse dizaine de pays contre 115 au moins pour l'iPhone.

Cook en a profité pour moquer les thèses alarmistes des derniers jours sur la baisse de la demande. Les ventes en juin ont été les plus importantes, plus qu'en avril et en mai (deux mois toutefois où l'offre a été assez limitée par les stocks). Il a assuré qu'Apple commençait seulement à ajuster l'offre face à la demande pour sa montre. Quant à l'absence de chiffres précis, elle a été justifiée par la volonté de tenir ces informations loin des oreilles de la concurrence.

Luca Maestri n'en a pas dit plus, se bornant à déclarer que les ventes de l'Apple Watch durant ses neuf premières semaines étaient supérieures à ce qu'avaient connu les premiers iPhone et iPad sur la même période.

Les deux hommes s'attendent à ce que la montre soit l'un des achats phare de cette fin d'année.

Le poste "Autres produits" contient l'Apple Watch, les iPod, Apple TV, accessoires divers et produits Beats.

Apple Music et ses « millions » d'utilisateurs

Aucun gros chiffre non plus n'a été donné pour Apple Music. Des « millions et des millions de gens testent le service avec l'offre gratuite, le chiffre augmente de manière substantielle quotidiennement. » Quant à Beats 1 on saura simplement que des « millions » d'auditeurs à travers le monde sont branchés sur cette radio qui ne s'éteint jamais. En revanche on a appris que 15 000 artistes s'étaient inscrits pour alimenter le flux Connect d'Apple Music.

Pour le prochain et ultime trimestre de son année fiscale 2015, Luca Maestri table sur un chiffre d'affaires compris entre 49 et 51 milliards de dollars. Apple s'attend à battre une nouvelle fois son propre record trimestriel — et confortablement — puisque le CA du T4 2014 était de 42,12 milliards. La marge brute à venir est estimée entre 38,5 et 39,5 %.

Avec Anthony Nelzin

avatar marenostrum | 

ils étaient pas des Steve Jobs eux. on a pas fait des films ou des livres pour eux. Steve la propulsé trop loin Apple. c'est facile d'être aujourd'hui à la place de Cook. Apple roule tout seul.

avatar lmouillart | 

J'en viens même à me demander si Steve Jobs était bien lui même un Steve jobs.
Il y a eu des Films sur YSL, Walt Disney, et même sur Jésus, leurs affaires tournent elles aussi toutes seules ?

Il suffit de comparer la réussite actuelle d'Apple en terme de capacité de production, logistique, marketing, ... par rapport à un monstre tentaculaire et ultra performant comme Samsung pour voir que ces résultats ne tombent pas du ciel.

Comparez aussi le fonctionnement d'Apple actuelle à des entreprises leader à leur époque : Sony, Motorola, Nokia dont la technicité des produits n'a pas trop à rougir, mais dont les résultats sont catastrophiques, où est donc l’inertie ?

avatar xx-os | 

C'est marrant, j'ai jamais vu d'inertie exponentielle... une inertie est un ralentissement... Depuis la mort de SJ, tous les chiffres sont en croissance exponentielle...

avatar marenostrum | 

le produit phare reste iPhone lancé par Jobs. Cook il est pour rien.

avatar Keysertom | 

Ça n'empêchera pas Apple de nous mettre une belle pilule sur le prix des nouveaux iPhones !

avatar Tchobilout23 | 

@Keysertom :
Quel blabla rébarbatif!! Si c'est trop cher... N'achète pas..

On te met pas le couteau sous la gorge pour acheter de l'Apple!! Donc la pilule c'est pas Tim Cook qui te la met.. C'est toi qui lui prend!

avatar melaure | 

Oui enfin tu oublies un peu que lorsqu'on a investi largement dans une plateforme, on la quitte pas comme ça. Quand tu as mis quelques centaines d'euros en logiciels, tu es un peu prisonnier de la plateforme ... et ils en profitent ! Idem pour la musique et le reste, bien gonflé de DRM, ou de tags Apple Store ...

Réfléchi un peu en CONSOMMATEUR si c'est encore possible ;)

avatar feefee | 

@melaure :

"et ils en profitent ! Idem pour la musique et le reste, bien gonflé de DRM, ou de tags Apple Store ..."

Ha ben merde je me demande comment je fais pour écouter tous mes morceaux acheter sur iTunes sur mon autoradio via une carte SD ....

Donc n'importe quoi ..

avatar costin5959 | 

@melaure :
Investir en logiciels sur une plateforme c'est un choix ! Surtout à l'heure actuelle où les alternatives gratuites sont dans quasi tous les domaines ... Sauf dans le professionnel mais c'est pas un problème dans ce cas ...

avatar patrick86 | 

"Réfléchi un peu en CONSOMMATEUR si c'est encore possible ;)"

Oui, soyez des bons cons, heu consommateurs, hein !

Sérieusement, "réfléchir en consommateur" n'a aucun sens. C'est ne pas réfléchir du tout. C'est consommer bêtement sans réfléchir.

avatar Lemmings | 

"Si l'on part d'un prix moyen de 500$ cela ferait 2 millions d'Apple Watch vendues"

Sauf que le prix d'entrée étant de 350$ (hors taxes), il faut bien plus compter dans les 650$ de moyenne, beaucoup ayant opté pour un modèle plus cher et des bracelets. Et ajouter les revenus de Beats (non négligeables)

On arrive donc à 1,5 millions tout au plus. Ce qui est toujours le meilleur score pour une montre connectée, mais loin des espérances annoncées... D'où la déception en après séance.

avatar insgardoced | 

Mon dieu 47,5 millions d iPhone!!! Quelle honte!!!
Dont environ 35-40 millions d iPhone 6!!!!
Et pendant ce temp a santa Maria Samsung annonce environ 10 millions de s6 htc ne vend rien sony dépasse pas le millions de z3 et lg vend mal son G4!!!!!!
Quel échec!!!!!
Je comprendrais jamais les analystes et les boursicoteurs!!!?
Dans un marché ou les flagships sont globalement en baisse et le marché tire sur l entrée de gamme Apple vendu 47 millions d iPhone avec un tarif à plus de 700€ en moyenne!!?
Et on est pas content!!! Je comprend pas les investisseurs !!!

avatar lmouillart | 

"Et on est pas content!!! Je comprend pas les investisseurs !!!"
Tenez vous loin de la bourse alors :).

avatar Darth Philou (non vérifié) | 

1mds par rapport à 1,68, ça fait une progression de presque 60% et non 50%.

Je trouve tous ces résultats impressionnants, 'n'en déplaise à ceux qui sans cesse nous annoncent la chute d'Apple et l'échec de Tim Cook.

Enfin, on remarque que le marché Européen se réduit considérablement. Soyons heureux d'être encore, en France, dans les pays servis les premiers lors des annonces.

avatar lmouillart | 

"Enfin, on remarque que le marché Européen se réduit considérablement."
D'où l’Intérêt de l'Europe et de son extension et du traité transatlantique. D'une manière générale si on ne veut pas être la dernière roue du carrosse, il faut avoir une taille conséquente et structure de marché simplifié.

avatar pariscanal | 

122 :/ ,
Un jour â 200
Je revendrais l'ensemble de mes actions

avatar levincefr | 

Si tata en avait on l'appelerait tonton.

Les chiffres ont leurs fait dire ce qu'ont veut. Surtout quand on se cache derrière une rubrique fourre-tout.

Si Apple était si fier des ventes de leur montre, ils auraient créés une rubrique à part.

avatar lmouillart | 

Le résultat précis des ventes d'Apple Watch n’est pas tellement intéressant en soit :
On sait que ce sont de loin celles qui se vendent le mieux.
Qu'il y a de bonnes marges sur ces produits.

Ce qui est plus intéressant est de savoir si c'est un marché éphémère ou persistant et si ce marché sera limité comme celui des tablettes voir encore plus restreint ou plutôt amené à grossir tel celui des smartphones et pour cela soit il faut attendre quelques années, soit regarder une boule de cristal, et dans quelques trimestre voir donc si il y a toujours une très forte croissance.

Si le produit prend il aura sa ligne dans le bilan, s’il reste une niche il sera abandonné, ou restera dans un agrégat. Bien triste vie que celle d'un produit.

avatar levincefr | 

Cependant, les chiffres sont toujours impressionnant pour les autres familles de produits. Déçu par les chiffres de l'ipad qui est pour moi et de loin la meilleure tablette du marché.

avatar gwen | 

"Quant à Beats 1 on saura simplement que des « millions » d'auditeurs à travers le monde sont branchés sur cette radio qui ne s'éteint jamais. "

Sauf aujourd'hui, c'est dommages 4 heure de panne lors du premier partenariat avec MTV.

avatar raf30 | 

-6.82% hors marché.... Exceptionnellement mauvais d'après les investisseurs.

avatar enzo0511 | 

la faute à des analystes à la con, toujours à sortir des prédictions au pifomètre

donc des attentes peu réalistes au regard du marché IT en baisse cette année

et pourtant dans la réalité, des résultats toujours en hausse pour Apple

avatar fanchig | 

Avec tous ces bénéfices, ils pourront payer leurs impôts...
Ah non, pardon, Apple n'en paie quasiment pas...

avatar enzo0511 | 

bien des entreprises françaises ne paient pas d'impôts, mais tu n'es pas assez objectif pour le souligner

certes, Apple et bien d'autres en paient très peu (impôt sur les sociétés)

n'empêche qu'Apple fait partie des top employeurs dans la plupart des pays, donc en comptant les emplois et les charges, Apple est un bon contributeur fiscal

avatar robrob | 

Etonnants quand meme ces chiffres de l'iPad qui etait cense remplacer les PCs. Il semble que les tablettes sont plus ou moins les nouveaux netbooks. Autour de moi (et moi y compris) les gens achetent des iPad plus pour leurs gamins que pour eux. Je me demande si le marche s'est deja lasse.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR