L'iPhone tue des enfants

Mickaël Bazoge |

Les fonctions de chiffrement mises en place par Apple et Google pour protéger les données confidentielles de leurs utilisateurs sont de véritables casse-tête pour les officines en charge de la surveillance des activités délictueuses. Aux États-Unis, James Cormey, le directeur du FBI, a dit tout le mal qu'il pensait de ces initiatives… qui sont une des conséquences des révélations d'Edward Snowden sur le peu de considération de ces mêmes agences de sécurité concernant le respect de la vie privée des citoyens. Un retour de balancier difficile à encaisser pour les autorités, qui multiplient les mises en garde avec de gros sabots.

Le QG de la NSA.

James Cole, procureur général en second (le bras droit de l'équivalent du ministre de la Justice des États-Unis), n'y est pas allé avec le dos de la cuillère lors d'une rencontre avec Bruce Sewell, vice-président en charge du département juridique d'Apple, et d'autres responsables le 1er octobre dernier. Après avoir lu une partie de l'engagement d'Apple sur la confidentialité selon lequel le constructeur ne peut accéder aux données stockées sur des terminaux sous iOS 8, Cole a affirmé sans rire que cela provoquera un jour la mort d'un enfant.

Le sous-ministre s'attend au pire des drames si la police ne peut plus utiliser les informations présentes dans un iPhone pour sauver un enfant ou arrêter un criminel, d'après le compte-rendu du Wall Street Journal. Bruce Sewell n'a pas manqué de pointer l'inexactitude de la déclaration de Cole, en rappelant que les policiers conservent à leur disposition des outils pour débusquer les criminels, comme les enregistrements téléphoniques que les opérateurs peuvent retracer; d'autres informations provenant d'iCloud ou d'autres services de stockage sont également accessibles car elles ne sont pas soumises au même niveau de chiffrement.

Et c'est sans compter l'imagination sans bornes des autorités : le ministère de la Justice américain a ainsi fait planer des « avions espion » se faisant passer pour des antennes cellulaires afin de récupérer des informations en toute discrétion. Lorsqu'il a été demandé à Apple la raison pour laquelle il était impossible de créer une porte dérobée qui permettrait à la justice de récupérer des données, Bruce Sewell a expliqué que le constructeur était dans l'impossibilité de « créer une clé que seuls les "good guys" pourraient utiliser ». Apple et le Department of Justice vont continuer à discuter de ces problèmes de sécurité.


avatar kikou24 | 

Sympa comme titre :o

Il a honte de rien ce procureur général adjoint.

avatar Vaudan | 

Comme leurs dommages collatéraux :D

avatar brulain | 

Cela me fait furieusement penser à la série "Person of interest"...

avatar Hideyasu | 

Ils récoltent ce qu'ils on semés, ils ont joués & perdu c'est tout.
Google & Apple s'y sont mis je pense que l'ensemble du marché est couvert ^^

avatar nofanboy | 

Pitoyable....

avatar Makhno | 

Ça fait des années que beaucoup préviennent que l'espionnage d'état pousserait le quidam moyen à utiliser des méthodes de cryptage avancés. Tor n'a jamais été aussi connu que depuis la mise en place de la hadopi par exemple.
Maintenant qu'on y est, les "espions" se plaignent...

Qui sème le vent récolte la tempête !

avatar TotOOntHeMooN | 

Titre racoleur... On se croyrait presque sur Mac4Ever...

avatar Mickaël Bazoge | 
C'est pourtant le message des autorités US.
avatar lamainfroide | 

"Cole a affirmé sans rire que cela provoquera un jour la mort d'un enfant"
Dans l'information que je lis, je ne vois que l'affirmation d'un homme pour une situation future possiblement réelle.
Une affirmation qui sonne comme un aveu du fait que ce personnage n'a plus d'arguments valable pour dénoncer le cryptage qui l'empêche d'aller farfouiller dans la vie de chacun (soi-disant pour le bien de tous).

J'affirme sans rire que ce titre est (au présent de l'indicatif) racoleur.

avatar Le docteur | 

C'est faux : il manque la démonstratrice d'article.

avatar Bruno de Malaisie | 

Qu'en est il de l'iPhone de Pistoruis ou de sa fiancée qui devait être utilisé aux fins de l'enquête.
Cela m'y fait penser...

avatar ysengrain | 

S'il faut maintenant permettre à d'autres tout ce qu'on se permet soi- même, la vie devient impossible, non ?

avatar Minileul | 

Sinon personne n'as pensé que cela pouvait simplement être des belles paroles pour rassurer tout le monde ? Allez on va dire qu'on a plus accès à rien comme ça tout va aller mieux ^^

avatar debione | 

Sisi... C'est même un scénario très envisageable...

Le plus gros problème pour les services de renseignements américains, c'est pas que les gens cryptent leurs messages (ou les entreprises), ils ont un tel niveau de développement et de puissance de calcul...

Par contre la ou cela fait extrêmement mal aux services de renseignement américains, c'est le fait qu'il y aie une fuite de l'utilisation des services sur sol américain... Car pour oeuvrer ils seront obligé de se mettre dans l'illégalité...

Donc les principaux acteurs (comme par hasard un peu tous en même temps) annonce que non, non, on ne laissera pas faire les services secrets américains, on va tout crypter et avaler la clef...
Ca tiendrait la route, si le patriot act n'existait pas... seulement il existe, et il permet en secret d'imposer toutes les choses que l'on jugera nécessaire pour assurer la défense du territoire. Un cryptage complet peut-il entraver une enquête sur le terrorisme? Oui? Alors le gouvernement à déjà les clefs, sinon, jamais ni google ni Apple ne seront autorisé à cela...

avatar ipaforalcus | 

@Minileul :
Mais bien sûr que c'est ça!
Ils ne vont pas dire qu'ils ont accès sans limite aux données de tout le monde et qu'ils ont des portes dérobées partout alors que là tout le monde est rassuré en disant ça, c'est parfait ! Il faut bien que les chinois et le monde achète des iPhones... C'est bien pour Apple, pour la nsa et pour les us en général!
Et au yeux d'un état Tor n'est plus sécurisé il a quelque failles conceptuelles.

avatar trolloloI | 

ipaforalcus
"Et au yeux d'un état Tor n'est plus sécurisé "

Et ce qu'il l'a déjà été ? Vu que tout ceux qui travaillent ou ont travailler sur la conception de Tor sont financés par le gouvernement US... On pourrait même se demander si Tor n'est pas un honeypot conçu par la cia/nsa et délégué à des "gentils" pour le mettre en oeuvre, en leur filant des spéc' à respecter et une partie du code de base, histoire que les gens soit beaucoup moins méfiant et l'utilisent. Un peu la même chose qu'avec Truecrypt. :)

avatar Mme Michu | 

trolloloI "honeypot conçu par la cia/nsa"
Hypothèse tout à fait possible :
Soit ils l'ont fait
Soit il regrette de ne pas l'avoir fait.

avatar John Maynard Keynes | 

@Minileul

Sinon personne n'as pensé que cela pouvait simplement être des belles paroles pour rassurer tout le monde ?

On le saura sans équivoque, si la loi n'interdit pas ce type de démarches.

Ce peux aussi être du lobbying de la part des agences d'intelligence pour influencer l'opinion public et les législateurs.

avatar frankm | 

C'est marrant on entend sans cesse que l'iPhone est une passoire. Mais quand les autorités veulent y accéder la machine est trop fermée

avatar Lio70 | 

L'iphone tue des enfants? Hehe, les fonctions cachees sont les meilleures >:)

avatar saji_sama | 

On en parle de la NSA ?

avatar Mme Michu | 

"L'iPhone tue des enfants"
Ahh vous voyez qu'on a bien raison de critiquer Apple.
Si vous ne voulez pas avoir du sang (d'enfants) sur les mains
Fuyez comme la peste les Iphones.
;-(
signé : Mme Michu (coucou c'est moi)

avatar jazz678 | 

En attendant que "l'iPhone tue des enfants"(c'est peu probable), qu'ils s'occupent un peu des armes à feu en vente libre et en circulation qui elles tuent vraiment des enfants...

avatar Ellipse | 

@debione

Je me suis fait la même réflexion, il est fort probable qu'il y ait des backdoors ou qu'Apple (ou toute autre entreprise) puisse accéder aux clés privées (je ne suis pas sûr qu'elle les génère, mais elles sont stockées quelque part sur les clients), mais que pour la façade, on fait croire que non.

Tout comme le fait que si les transmissions entre le client et le serveur sont cryptées, rien ne garantit que l'information finalement stockée sur le serveur ou le client le soit. Il ne faut pas oublier non plus ceci :

http://www.franceinfo.fr/emission/nouveau-monde/2014-2015/google-veut-fabriquer-son-propre-ordinateur-quantique-16-09-2014-06-50

Ou d'autres pistes encore dans des laboratoires.

On peut encore ajouter les failles dans les systèmes, que la NSA se gardera bien de dévoiler si cela lui est utile.

avatar Ellipse | 

@jazz678

+1, au bas mot…

avatar patrick86 | 

"Cole a affirmé sans rire que cela provoquera un jour la mort d'un enfant."

Alors nous devrions interdir les couteaux de cuisines chez les particuliers, cela pourrait servir à tuer un enfant… Nous ne devrions plus vendre le corde non-plus, des fois que… Les pelles aussi, des fois qu'elles soient utilisées pour enterrer un corps d'enfant… A mais j'y pense, y'a les congélateurs aussi. Faudrait autoriser police de l'enfance à mettre une caméra dans tous les congélateurs de France, au cas où. Ne devrions plus donner le permis de conduire au gens non plus, ça tue peut tuer des gens la voiture.
En fait, il devrait y avoir des caméras dans toutes les maisons. Un genre de Secret-Story pour agent d'espionnage, voyez. Ça permettrait assurément de prévenir des maltraitances, vous ne trouvez pas ?

--

Le but qu'ils recherchent est évident : pouvoir résoudre n'importe quelle enquête criminelle les doigts dans le nez derrière son bureau.

Que cette histoire [de données stockées dans les iPhones inaccessible même à Apple] soit vraie ou non, les propos de ces messieurs de la "justice" ne peuvent être que, soit de la FACILITÉ, soit de la profonde hypocrisie. Les politiques ultra-sécuritaires, tendance surveillance fasciste, distillent régulièrement la peur dans la population, pour lui faire accepter ses plans de "protections" et de "sécurité nationale", au prix de réductions des libertés et de la mise à mort définitive du peu de démocratie qui subsistait. Tout cela étant fait, comme vous les avez tous, au nom de la démocratie.

avatar Azurea | 

Je pense que l'on ne voit que la partie émergée de l'iceberg, je pense que la réaction est le contrôle des données des gens (en ce plaçant coté américain), donc de l'espionnage de ses propres concitoyens.

Mais qu'en est t'il des données de "l'extérieur", des étrangers (dont nous faisons parti).

Je pense qu'en gros ils défendent leur propre identité mais se soucient t'ils de notre identité à nous, car en somme c'est : pas touche à nos données mais celle des "autres" c'est OK !

avatar rikki finefleur | 

un article sur le monde qui vous permet d'avoir un linux completement anonymisé et de surfer sur réseau tor de cette facon.
http://www.lemonde.fr/pixels/article/2014/11/20/tails-l-outil-deteste-par-la-nsa-qui-veut-democratiser-l-anonymat-en-ligne_4514650_4408996.html

tails . testé et approuvé. et ça marche fort bien.

le site tails en fr
https://tails.boum.org/doc/index.fr.html

avatar Neufouad | 

Je ne pige pas la rhétorique, pour le moins crasse, de ces inquisiteurs…

Sous-entendraient-ils qu'avant Apple/Google/Microsoft (et j'en passe) les enfants mouraient par grappe de douze dans un silence assourdissant, laissés pour compte par une police (ou autres fédéraux) totalement impuissante voire incompétente ? Qu'avant l'ère des smartphones ; aucun « monstre » mangeur de gamin n'était pris ?

Ce ne serait si triste et grave (de faire porter un tel chapeau autant aux forces de l'ordre qu'aux développeurs/constructeurs)… C'en serait ridiculement drôle. :o(

avatar John Maynard Keynes | 

Dans un pays où une interprétation discutable du 2° amendement du Bill of Rights fait que les armes pullules et que de nombreux enfant décèdent par armes à feu chaque années, l'argument est pour le moins spécieux :-(

avatar aldomoco | 

@John Maynard Keynes

Il ne faut pas remuer la matière de ces fâcheuses extrémités ;-)

avatar EBLIS | 

HS

(@ MacG : je suis sur un Note 3, firefox. En lançant le lien vers cette news pour la lire, l'une de vos pubs sur la page a lancé un genre de script qui a mis firefox en plein écran avec une page ressemblant au playstore et a voulu installer un truc. Mon système a gelé et android m'a prévenu de l'installation d'un apk non signé. Jai retenté le lien vers la news et pareil. Puis plus rien, les pubs ont changé. Du coup cela m'intrigue. Vérifiez vous la légitimité des pubs ou l'intégrité des pages? Je ne sais pas ce qui s'est passé et veux donc comprendre surtout que ce téléphone ne traine que sur igen et MacG (en majeure partie), clubic, wiki et autres sites hightec.)

avatar FreeDa | 

J'en met ma bite au congelo que tout ceci n'a pour but que de faire croire à n'importe qui que leurs données sont solidement protégée dans les frêles nuages...

Mais non, la vie privée n'existe plus, nul part, c'est un fait...

avatar Tournicoti | 

Oui, je pense un peu comme toi. Il faut reconnaitre que Snowden nous a fait comprendre plein de choses assez évidentes malgré tout, mais qui restent inimaginables en tant que pratiques d'un état démocratique auto-proclamé leader du monde libre.

Mais je ne mettrai pas ma bite au congélo, déjà en me baignant en mer du Nord je ne la retrouve plus... ça sert ce truc malgré tout.

avatar Paul Bismuth | 

Non mais, sans rire !

La présence américaine dans le monde a déjà provoqué la mort d'un grand nombre d'enfants.

Et avec la complicité de ces fameuses officines U.S. !

avatar Tournicoti | 

Quelle démagogie bas de gamme. A vomir. Les US ne finiront pas de nous surprendre.

Je n'aime pas D. de Villepin mais son discours à l'ONU en 2003 sur l'Irak était brillant et au final, malheureusement visionnaire. Mais, avec un raccourci facile quoique pertinent ça a finalement démontré que le concept de "good guys" est assez variable (surtout poussé par Halliburton et autres sociétés de good guys) pour promouvoir la démocratie en concept absolu.

Digression: je suis sûr que l'EI/DAESH se voit comme une joyeuse bande de good guys (et soutenu par Allah lui-même, c'est dire s'ils sont good avant toute compréhension bassement humaniste).

CONNEXION UTILISATEUR