SDJ AFP : « la couverture d'Apple est totalement démesurée »

Stéphane Moussie |

En 2010, une étude soulignait qu'Apple était l'entreprise technologique qui faisait le plus parler d'elle dans les médias américains. La part d'Apple dans les articles liés aux nouvelles technologies était de 15,1 %, contre 11,4 % pour Google et seulement 3 % pour Microsoft. Trois ans plus tard, les conférences de presse d'Apple étaient toujours celles qui bénéficiaient de la plus grosse couverture médiatique.

Et cette frénésie ne fait qu'augmenter. Non seulement Apple fait la une de la presse généraliste, mais elle s'exporte aussi maintenant dans les magazines de mode avec sa Watch.

Une journaliste couvre le special event du 27 janvier 2010 où est présenté pour la première fois l'iPad. Photo Anita Hart CC BY-SA.

L'Agence France-Presse (AFP), qui vend ses dépêches à plus de 4 000 médias à travers le monde, contribue à cette couverture phénoménale. La Société des journalistes (SDJ) de l'AFP a récemment rappelé à l'ordre les employés de l'agence à ce sujet : « Face aux offensives hyper-orchestrées des services de communication de mastodontes comme Apple, nous devons savoir garder de la distance. Ce n'est malheureusement pas toujours le cas. » Cette autocritique a été envoyée aux 300 membres de la SDJ et publiée au sein de l'agence. Pour en savoir plus, nous avons interrogé Roland de Courson, président de la SDJ depuis mai 2013.

MacGeneration : Est-ce que ce type de rappel à l'ordre est commun ? S'agit-il de la première fois dans le cas d'Apple ?

Roland de Courson : La Société des journalistes est une association qui veille au respect de la déontologie et il nous arrive régulièrement d'envoyer des rappels quand on juge que quelque chose dérape ou qu'une situation comme celle d'Apple est en train de dégénérer. Les syndicats de l'AFP ont déjà soulevé le problème de nombreuses fois concernant Apple et pour la SDJ c'est la première fois à ma connaissance.

Qu'est-ce qui a conduit à faire ce rappel à l'ordre ?

C'est le côté totalement démesuré de la couverture d'Apple par rapport à d'autres marques ou produits qui ont des parts de marché supérieures, qui sont technologiquement plus avancées, mais qui ne bénéficient pas du même « phénomène social Apple ». Il faut savoir que ce phénomène social a été largement créé par les communicants d'Apple.

On a eu des dizaines et des dizaines de dépêches et d'alertes sur des informations qui n'étaient pas toujours pertinentes à notre avis. Par exemple, il y a eu des dépêches sur les selfies de Tim Cook lors de la présentation du nouvel iPhone, mais ça ne nous semble pas être une information, c'est juste un coup de com' (Tim Cook ne s'est pas pris en selfie durant la conférence de presse, mais lors du lancement de l'iPhone 6 auquel l'AFP a consacré une dépêche, ndr).

Il y a ce côté totalement disproportionné d'Apple. C'est compliqué, parce que c'est vrai que d'un côté il y a Apple en tant que phénomène social qu'il faut couvrir. De l'autre côté, il y a cette énorme machine à communiquer d'Apple et d'autres grands groupes face à laquelle il faut être vigilant quand on est journalistes.

C'est difficile à gérer. Il n'est pas question de ne pas couvrir Apple ou d'avoir une couverture négative, ce n'est pas le but. L'objectif est d'avoir une couverture équilibrée. Et aussi et surtout de savoir ce qu'on fait. Est-ce qu'on est ici pour relater les faits et gestes de Tim Cook et les mises en scène orchestrées par Apple pour ses grands shows de présentation ou est-ce qu'on est là pour faire de l'analyse et des papiers comparatifs entre les marques, les produits, l'innovation ?

L'AFP a fait énormément de papiers d'éclairage et d'analyse sur l'iPhone comparé à Samsung ou aux produits japonais notamment. Mais ce bon côté de la couverture a été noyé, je pense, sous le factuel et sous les dépêches qui ne prenaient pas assez de recul par rapport à la machine à communiquer d'Apple.

Tim Cook lors la présentation de l'Apple Watch. Capture d'écran.

Quelles sont les « offensives hyper-orchestrées » d'Apple dont vous faites état dans la note interne ? En dehors des fameux « special event », Apple est une entreprise qui communique très peu.

Ça fait partie de leur système. Apple communique peu, mais quand ils communiquent, l'attente est tellement grande qu'on aboutit à une couverture démesurée. C'est ça leur stratégie. En cela, c'est vraiment hyper-orchestré.

Peut-être que le problème de Samsung est justement qu'ils communiquent trop et que du coup les gens sont noyés sous les communications et en ont marre. Alors qu'avec Apple, un simple email de Tim Cook peut déclencher un truc complètement démesuré parce que justement il y a tellement peu de communication que dès qu'il y en a ça prend des proportions totalement démesurées par rapport à ce que c'est réellement.

Le problème c'est aussi la place d'une agence de presse à notre époque. Pendant des dizaines d'années, les agences de presse ont toujours été les premières sur l'info. Depuis un peu moins de dix ans, il y a Twitter et les autres réseaux sociaux. On ne peut plus couvrir un événement comme la présentation de l'iPhone de la même façon qu'on couvre la guerre en Syrie ou qu'on couvre les événements sur lesquels on est encore les premiers et où le fait de témoigner en tant que journaliste sur le terrain est important.

Maintenant, face à l'industrie électronique en général et Apple en particulier, l'intérêt pour une agence comme l'AFP c'est d'avoir des spécialistes qui sont capables d'analyser très vite le produit, d'avoir une analyse du phénomène Apple, de comparer, de prendre du recul, de mettre les choses en perspective. C'est sur ça qu'on va être jugé par les clients et par le public, et ce n’est pas de raconter ce qui se passe dans la salle le jour où Apple présente son iPhone, parce que ça tout le monde est au courant déjà avant nous. On est une agence, donc on a des filtres, des relecteurs, des gens qui recoupent, etc. donc ça prend beaucoup plus de temps que quelqu'un qui est dans la salle et qui tweete.

D'autant plus que les conférences sont de plus en plus souvent retransmises en vidéo en direct.

Voilà ! Pourquoi perdre du temps à avoir une flopée de dépêches sur du factuel, qui décrit ce qui se passe dans la salle alors que le communiqué est déjà sur Internet et que ça tweete de tous les côtés ? Notre rôle, si on veut garder notre respectabilité, c'est d'être totalement dans l'analyse, dans l'éclairage et dans la mise en perspective.

Est-ce que l'AFP est aussi poussée par ses clients à couvrir largement Apple ?

C'est clair qu'il y a une grosse demande des clients pour tout ce qui est Apple. L'AFP n'est pas la seule à « succomber » à ces travers d'hyper-communication d'Apple. C'est un engrenage. C'est toute la difficulté : est-ce qu'il faut qu'on réponde absolument à toutes les demandes ?

On est quand même une entreprise commerciale qui a besoin de faire du chiffre d'affaires. C'est un équilibre très difficile à trouver entre ce que veulent nos clients et ce qu'on leur propose. Je ne pense pas que les clients soient vraiment intéressés par le repompage des communiqués d'Apple. Pour eux ça n'a aucun intérêt de payer un abonnement à l'AFP pour retrouver sur le fil le même communiqué qu'ils peuvent avoir gratuitement sur Internet. Ce que veut un client, c'est l'avis d'un spécialiste, la mise en perspective.

On a quand même des correspondants dans le monde entier — Corée du Sud, Japon... Ces gens peuvent aussi très bien avoir leur mot à dire sur Apple. Il faut mettre en avant à la fois l'étendue de notre réseau mondial et de notre réseau de spécialistes pour offrir une couverture qui soit analytique et qui ne soit pas qu'un repompage de communiqués et de spectacle d'Apple.

On voit de plus en plus de tests d'iPhone dans la presse généraliste. Est-ce que c'est quelque chose qui pourrait arriver à l'AFP ?

On ne le fait pas pour l'instant. Il y a des demandes de clients en ce sens. En tant que président de la SDJ, je ne suis pas totalement opposé si on ne tombe pas dans la « corruption » dans laquelle tombent certains titres qui se livrent à ce genre d'exercices. C'est un débat intéressant dont la réponse n'est pas du tout évidente.


Tags
avatar rikki finefleur | 

@jmk
LifeStyle , fashion..
Tiens c'est nouveau ca .
Comme quoi le marketing publicitaire bourrage de crane à de l'avenir....
Et une lampe , un luminaire c'est fashion ou life style ? et un pantalon, c'est fashion ou life style ? Et un mixer , quelle catégorie.. ?

C'est tout de même incroyable tout ce qu'on est prés a gober.. et a recracher :-)

Mais je te comprends, oui faut bien essayer de marketer tout, donner une image , même pour une montre carré..
Je me pose une question , etre devant les montres à Auchan , c'est fashion ou lifestyle ?

Amis du bourrage de crane bonsoir.. et soyez style dans votre Life..

Remarque jean prouvé est devenu life style.. :) alors qu'il était loin d’être artificiel...

avatar John Maynard Keynes | 

@rikki finefleur

Apple est l'illustration parfaite de la Société du Spectacle théorisée par le grand Guy Debord.

Dont le célèbre incipit :

Toute la vie des sociétés dans lesquelles règnent les conditions modernes de production s'annonce comme une immense accumulation de spectacles

Est effrayant de clairvoyance.

Tout chez Apple n'est que spectacle depuis 1984.

Jobs comme tous les grands brasseurs de vent, prétendument communiquant de la fin du XX° siècle fils de pub patenté est un enfant Bâtard d'un situationnisme dévoyé pour servir la propagande grand capital réinventé.

Le monde sera vraiment libre quand le derniers membre du board d'Apple sera pendu avec les tripe du dernier créateur de monde pompeux.

Apple vous ment, Apple vous spolie !

avatar Lestat1886 | 

@John Maynard Keynes :
Il y a peut être de plus grande injustices que Apple dans le monde non? Des choses beaucoup plus importantes que des gadgets high tech et qui méritent une telle indignation et une action? De si grands mots pour une chose si insignifiantes :)

avatar John Maynard Keynes | 

@Lestat1886

Il y a peut être de plus grande injustices que Apple dans le monde non?? Des choses beaucoup plus importantes que des gadgets high tech et sui méritent une telle indignation et une action?? De si grands mots pour une chose si insignifiantes...

Non, un de nos camarade ici, l'immense Rikiki libérateur des masse opprimée par Apple, m'a enfin ouvert les yeux et libéré du joug d'Apple, toi aussi tu peux le faire et devenir enfin un homme libre plus fort et plus malin que ce système qui te tyrannise ;-)

Apple nous ment, Apple nous spolie !

avatar Lestat1886 | 

Oui tu as raison ils ont eu mon portefeuille ils ont eu mes données mais ils n'auront pas ma liberté de penser :p

Oui bon ok on a les références qu'on peut surtout si tard :D

avatar John Maynard Keynes | 

@Lestat1886

Oui bon ok on a les références qu'on peut surtout si tard :D

Détrompes toi, le grand penseur qui m'a enfin ouvert les yeux et le grand Florent Pagny sont tous deux d'immense rebelles au attaques puissantes contre le système propre à ébranler les certitudes les plus endurcies et libérer les être les plus asservit par un système inique ;-)

avatar aldomoco | 

@John Maynard Keynes :

Pardon... "inique" qui ou "inique" quoi ? ;-)

avatar John Maynard Keynes | 

@aldomoco

sa mère, ça va de soit :-)

avatar John Maynard Keynes | 

@rikki finefleur

Il faudrait peut-être aussi évoquer le poids toujours conséquent des loges maçonnique qui furent le terreau des père fondateurs des USA, sur l'impérialisme américain et le complot qui le sous-tend.

Car ne nous y trompons pas, il y a bien évidement un plan derrière toutes ces manipulations, tous ces jargons creux, tous ce spectacle dégoulinant et abêtissant qui ne recouvre rien et est profondément inepte.

Apple vous ment, Apple vous spolie !

avatar rikki finefleur | 

@jmk

Non ce qui m'a fait marrer c'est que depuis que Cook a dit fashion ou style, je vois notre ami Jmk reprendre ces termes a tire larigot.
Tu me déçois un peu.. Je pensais ton cerveau moins poreux face au matraquage publicitaire.

Notre ami Jean prouvé voyait lui la fonction et la production avant la beauté.
Et aujourd'hui , où nous sommes dans un monde artificiel, voila qu'il est devenu une icone.
Comme quoi ...

Attendons donc, que notre ami @jmk nous sorte encore une lignée de phrases emplies de Life et de Style... et de fashion.. façon Cook... car nous le méritons bien..

avatar John Maynard Keynes | 

@rikki finefleur

Ce pauvre logisticien qui prétend prendre la suite du manipulateur Jobs et qui n'est en fait que le pantin d'un actionnariat cupide voulant dépesser Apple de son trésor de guerre accumulée sur le dos des victimes d'Apple et grâce à l'évasion fiscal au dépend des peuples laborieux, croit faire preuve d'invention en manipulant des concepts aussi éculé que ceux de LifeStyle et Fashion qui ne sont que des antiennes de pubards éculés depuis la fin des années 80.

Le concept de life style date des années 70 et ce crétin de Cook croit faire du neuf en l'utilisant.

De qui se moque-t-on, croit-il le public assez inculte pour être dupe ?

A moins qu'il ne sache hélas, que les médias complices, on tellement décérébré sa cible quel ne sait même pas qu'il manipule là une vieillerie marketing que seul des imbéciles patentés pourrait croire tendance et nouvelle.

Apple vous ment, Apple vous spolie !

avatar philoo34 | 

@melaure

"@john, certes mais quand voit les fanboys Apple et autres intégristes de la pomme associés en cette décennie 201x, il y a de quoi faire de l'Apple Bashing. J'au connu toutes les générations d'Apple Users et celle d'aujord'hui est ... terrifiante."

Qu'est ce que ça me gonfle la suffisance des types qui sont juge et partie .
Cette tendance à l'élitisme me débecte au plus haut point .
Quant aux partisans du "c'était mieux avant" , no comment

avatar dvd | 

je ne comprends pas ceux qui avancent des arguments technique sur les produits Apple. ce n'est pas le propos ! on a une personne importante de l'afp, c'est pas rien, qui donne son ressenti sur comment sa société traite l'information. je trouve cela sain.
Apple bashing je n'y crois pas une seconde. Apple sait communiquer et jouer avec les médias. beaucoup tombent dans le panneau, peu savent le reconnaître.
il faut aussi reconnaître qu'apple suscite une couverture médiatique importante car c'est la seule qui, régulièrement, arrive à amasser une foule d'abruti prêts à dépenser 1000 euros dans un smartphone.

avatar John Maynard Keynes | 

@dvd

il faut aussi reconnaître qu'apple suscite une couverture médiatique importante car c'est la seule qui, régulièrement, arrive à amasser une foule d'abruti prêts à dépenser 1000 euros dans un smartphone.

Pour donner des leçons de neutralité et d'équilibre tu repasseras :-)

Le masque tombe :-)

avatar dvd | 

Je le dis et je l'assume. Je considère, surtout en ces temps de crise, déplacé/arrogant/limite insultant. de voir des hordes de fans s'abrutir devant un magasin pour étaler leur envie de dépenser 1200 euros dans un téléphone. Certains sont plus intelligents et l'achètent via le net.
Certains trouvent ca "cool". Je vois un asservissement, de la crétinerie au plus haut point.

avatar John Maynard Keynes | 

@dvd

De la rébellion en carton patte pour se donner bonne conscience, rien de plus :-(

avatar philoo34 | 

@John Maynard Keynes

"Apple vous ment, Apple vous spolie."

Arlette ! Sors de ce cooooooorps !

avatar John Maynard Keynes | 

@philoo34

La phraséologie est plus large que le clin d'oeil à la pasionaria de l'Union communiste internationaliste ;-)

Même si pas mal d'éléments ont issu de la 4° internationale, le spectre est bien plus large avec pas mal d'autres clins d'oeil et de détournement de quelques classiques ;-)

avatar aldomoco | 

@John Maynard Keynes :

.... bien sûr, inutile de le préciser, nous l'avions tous très bien compris que tu avais des accointances avec Léon mais attention tu as vu comme il a fini !

avatar John Maynard Keynes | 

@aldomoco

Toujours se méfier des Ramón sous al coupe des Joseph ;-)

avatar NAVY7GAS | 

@John Maynard Keynes :

“Savoir engendrer le désire sans artifice vulgaire ne peut qu'engendrer les jalousies. On ne reproche en fait pas ce qu'une entité fait, mais ce que l'on n'a pas les moyens de faire”.

Pourquoi ai-je écrit une caisse alors que six lignes aurait suffit à résumer mes pensées. Tu as tout dit.

Le savoir-faire, le savoir-être, le savoir-vivre un tout qu'est le charisme d'une entité ou d'une personne. On parle ici d'Apple, mais dans ce contexte économique et industriel, Apple n'est pas le seul à avoir cet aura, j'ai visité le salon de l'auto par exemple et bien des constructeurs automobiles ont cet aura de félicité, l'invisible attraction se cultive

Quant à la fortune d'Apple ou autres, qu'on peut qualifier d'indécent, oui mais elle joue le jeu de l'impérialisme capitalisme jusqu'au bout, elle se sert des failles du système capitaliste qui se veut sans moral.
Si les gouvernances du monde choisissaient de mettre la valeur humaine comme monnaie d'échange en réinventant le système économique monétaire je suis sûr qu'Apple serait le premier à appliquer le système et ferait encore parmi les premiers fortunés
Heureusement qu'Apple est une boite à peu près responsable et autonome et qu'elle choisit de faire des choses pour l'écologie par exemple sans qu'on le lui oblige

avatar Lestat1886 | 

@John Maynard Keynes :
Les téléphones haut de gamme ne sont pas beaucoup moins chers (et oui c'est très cher) qu'un iphone et que dire des téléphones vertu et autres bizarreries en or plaqué ??

Quant à traiter certains d'abrutis pour ce qu'ils font de leur argent,
je ne vois pas en quoi ce te dérange personnellement il y en a bien qui mettent beaucoup plus dans d'autres domaines... Il ne manquerai plus que les gens viennent te consulter avant d'acheter quoi que ce soit...

avatar John Maynard Keynes | 

@Lestat1886

?????????????????????????????????

PS : Ok, je crois avoir compris, le début de la contribution à laquelle tu réagis était une citation à laquelle je réagissait moi même, tu n'as pas du lire jusqu'au bout ;-)

avatar NAVY7GAS | 

@Lestat1886 :

Je crois que tu t'es trompé de cible

JMK reprenait juste les dires d'un autre

avatar John Maynard Keynes | 

@NAVY7GAS

Sur l'app les citations n'apparaissent pas en italique, donc pour qui lit un peu vite il y a ambiguité ;-)

avatar Lestat1886 | 

Oui effectivement, j'en suis désolé :)

C'est vrai que sur l'application, le fil de la discussion est un peu difficile à suivre parfois...

avatar Elmar | 

@dvd : "c'est la seule qui, régulièrement, arrive à amasser une foule d'abruti prêts à dépenser 1000 euros dans un smartphone"
C'est dingue le niveau de débilité de cet argument. Si t'as pas envie de claquer 1000€ dans un iPhone, personne ne t'y oblige. Tu préfèreras sans doute dépenser 30000€ pour une Audi, 200€ dans un bon resto, ou plusieurs centaines d'euros en cigarettes ou en demis au comptoir, c'est ton choix.
Mais de mon point de vue investir 1000€ dans un outil de travail ET de loisirs que j'ai avec moi à longueur de journée pendant plusieurs années (2 en ce qui me concerne), ce n'est pas être un abruti. C'est cher, je ne dis pas le contraire. D'un autre côté, il y a quelques années on dépensait 150€ dans un téléphone + 300€ dans un iPod + 200€ dans un PDA + 200€ dans un appareil photo + 200€ dans une console de jeux (sans compter les jeux à 30€) + 300€ dans un GPS. Aujourd'hui on a toutes ces fonctions avec plus de technologie et plus de soft dans un produit plus fin et plus léger qu'un iPod. Je n'ai pas l'impression de me faire avoir.

avatar dvd | 

Tu ne m'as pas compris. je ne critique pas ceux qui dépensent 1200 euros dans un téléphone, libre à eux. Moi aussi si je pouvais rouler en Mercedes (c'est mieux qu'Audi) je le ferai volontiers!

Ce qui m'insupporte c'est cette moutonnerie aigüe, cette imbécilité qui pousse des apple taliban à faire la queue devant un magasin pour aller acheter un produit disponible à des millions d’exemplaires.
Pour moi c'est de la crétinerie de bas étage, du consumérisme béat, sans aucune forme de raisonnement. En ce sens, cela me dégoute de voir l'image véhiculée par Apple car il faut le reconnaitre, ces queues sont savamment organisées.

Si l'on rajoute à ca, tous les médias français, qui en font des tonnes, CHAQUE ANNEE sur la sortie des appareils apple, on frôle l'overdose.

avatar John Maynard Keynes | 

@dvd

Allonges-toi, parles nous de ton enfance, nous allons trouver ce traumatisme initiale qui trouve ici son point de fixation ;-)

avatar SMDL | 

@Elmar :

"Mais de mon point de vue investir 1000€ dans un outil de travail ET de loisirs que j'ai avec moi à longueur de journée pendant plusieurs années (2 en ce qui me concerne), ce n'est pas être un abruti. C'est cher, je ne dis pas le contraire. D'un autre côté, il y a quelques années on dépensait 150€ dans un téléphone 300€ dans un iPod 200€ dans un PDA 200€ dans un appareil photo 200€ dans une console de jeux (sans compter les jeux à 30€) 300€ dans un GPS. Aujourd'hui on a toutes ces fonctions avec plus de technologie et plus de soft dans un produit plus fin et plus léger qu'un iPod. Je n'ai pas l'impression de me faire avoir."

Voilà. Quelques arguments pragmatiques, et on respire déjà mieux.

Pour ma part, rien que la partie astronomie, les planétariums interactifs, les simulateurs de champ CCD ou oculaires, sans même me servir de monture équatoriale assistée, remplissent un office qui si j'achetais les outils dédiés (qui pour certains n'existent même pas) me coûterait très cher.

Le reste dont tu parles - sans oublier quelques outils musicaux, métronome, accordeur, oreille absolue, enregistreur de maquettes, Dictaphone, et outils graphiques, prise de notes, croquis, sans oublier un accès à l'information quasi exhaustif - est du bonus. Des milliers d'euros, des montants même inestimables, des biens inaliénables, symboliques, une partie de ma bibliothèque, les albums photo de famille en partage instantané, les moyens de communication FaceTime, messages, bref, 1000€ sur deux ans, c'est 50€ par mois. Quelques pour cents d'un budget serré. D'autant qu'on n'est pas obligé d'avoir le dernier modèle en 5 pouces.

Alors oui, certains font une partie de cela pour moins cher. Mais ils le font moins bien, avec moins d'esthétique, moins d'intelligence, de sensibilité, d'art, si, si. Et pour certaines fonctions à mon usage indispensables, eh bien, elles n'existent tout simplement nulle part ailleurs.

avatar NAVY7GAS | 

@Elmar :

Pire, avec nos chers (dans le sens propre du terme) opérateurs, certains claquaient pas moins de 2000€/an le portable Nokia Samsung Motorola SonyEricsson.. À l'époque la place Republique de Paris était la plaque tournante de ces escrocs en téléphonie mobile, ça poussait comme des champignons

300€ le tél HdG 50-120€/mois, sans compter les Hors-forfaits fantaisistes, tout ça pendant 24mois.. Avec des pseudo points qui te faisaient reprendre encore sur 2ans, crédit revolving

L'avantage ojordui c'est que tu revends et que tu récupères ta thune, après 2ans, tu choisis l'opérateur qui n'a plus droit de te retenir sauf à ta demande, et tu peux même geler ton forfait si tu pars à l'étranger avec Joe mobile par exemple

avatar Zoupinou | 

@John Maynard Keynes

"D'autant plus amusant que l'Apple bashing est aujourd'hui trés tendance dans les medias français"

Exactement ce que je me suis dit !

avatar rikki finefleur | 

@Zoupinou

Que dans un grand journal , il y ait 6 unes pour la sortie d'un produit , vous avez une drôle de façon de voir le bashing.
Beaucoup de société aimerait se faire basher ainsi..
Non ? Enfin je crois .. De la pub gratuite pour pas grand chose. Sans oublier la tv , ou a mon avis votre bashing a du être aussi pas mal..

Presse, TV, radio, ... c'est tout de même un événement mondial !
Une société sort un téléphone plus grand.. Vous vous rendez compte de ce coup de tonerre :)

avatar John Maynard Keynes | 

@rikki finefleur

Les grands groupe de média sont tous sous le joug des pires suppôt du grand capitalisme, du neo-conservateur Rupert Murdoch, au marchand d'arme d'Assault en passant par la très conservatrice fondation Bertelsmann ou les bétonner affairiste de Bouygues ... aucun n'échappe à cette mise sous tutelle intéressée instrumentalisant totalement les médias au service de l'exploitation des masses.

Que faut-il s'étonner alors de voir le futile mercantile mis en avant pour servir la cause de ses cupides actionnaires ?

Rien de ce qui compte vraiment ne sera jamais mis en avant par ces groupes hégémoniques, rien de ce qui pourrait être subversif ne vous effleurera par ces canaux ... juste le spectacle du monde marchant et de sa futilité.

Les médias vous mentent, les médias vous spolient.

avatar aldomoco | 

@John Maynard Keynes :

De quoi fermer le bec a ceux qui disent que "seuls les tilleuls mentent" !

avatar John Maynard Keynes | 

@aldomoco

mais allo, bien entendu :-)

avatar polyzargone | 

@joneskind

Peut-être aurais-je dû employer les termes "consommation ostentatoire", je te laisse le soin de trouver la définition ce qui au passage répondra à ta question. En attendant, je me passerai de ton autorisation pour "venir la ramener ici". Aux dernières nouvelles, ce site ne t'appartient pas.

Je n'ai pas vu d'écran géant d'iPhone mais j'ai vu, et pas qu'une fois, des gares entières couvertes de pubs pour iPhone, des stations de métro repeintent aux couleurs de l'iPod, des bus circuler dans les grandes capitales d'Europe arborant fièrement les silhouettes de la campagne iPod. Donc pour le coup, tu repassera…

Ton argument suivant en HS, je reprenais juste la phrase de NAVY7GAS qui affirmait qu'Apple ne communiquait pas ou peu sur ses réussites. Je ne disais pas qu'il était aberrant qu'elle le fasse… Donc je te rejoins, grotesque.

Si tu veux me faire avaler qu'Apple a cessé de balancer des vannes sur ses conccurents depuis que Steve Jobs est mort, bon courage !

il n'y a rien de contradictoire à dire que d'une part Apple sait jouer avec les médias et que les médias le savent et que d'autre part, les médias devraient cesser de le faire. Tu as tout simplement "oublier" de citer la seconde partie de mon argument.

Pour être bien clair, le Mr dit :
Apple a une stratégie de communication bien huilée qui créé de l'attente. Les journalistes ne sachant pas à quoi s'attendre, ils commentent de manière disproportionnée un non-événement. Une fois les annonces faites, ils en rajoutent une couche en reparlant de ce qui a été annoncé (là, ils sont dans leur rôle de rapporteurs de faits). Résultat, peu ou plus beaucoup de place pour couvrir les autres événements (techs ou autres d'ailleurs). À nous journalistes de faire plus attention à ce dont on parle et à ne pas privilégier l'actualité d'une marque au détriment des autres actualités. Point.

Ce sont donc les journalistes et leurs choix éditoriaux qui sont ici pointés du doigt, pas Apple. Il ne fait juste que rappeler qu'Apple est consciente de cet état de fait et s'en sert habilement.

Vous êtes focalisé sur Apple et c'est bien normal sur un site comme Macgé mais comme je l'ai dis précédemment, remplacez Apple par Nicolas Sarkozy et vous verrez que ce constat peut s'appliquer à bien d'autres sujets qu'Apple. Le problème est d'ordre sociétale, ce qui n'aurait même pas mérité une simple ligne dans la rubrique fait divers du plus obscur des journaux peut désormais faire la une de grands quotidiens nationaux !

Je partage en revanche ton avis concernant les articles approximatifs mais je serai plus nuancé. On ne peut pas demander à tous les journalistes traitant d'Apple d'être des experts incollables. D'une part parce que tous ne sont pas des journalistes "Tech" et d'autre part parce que, et c'est bien le problème que soulève le Mr, il n' y a pas qu'Apple. Connaître toutes les différences entre OS X, Windows ou Android, leur historique, leur positionnement en terme de parts de marché, etc., c'est tout bonnement impossible. Et ça peut être extrêmement décourageant quand en commentaire, on voit des types hurler au scandale et à l'incompétence parce que le journaliste à écris Mac OS X au lieu de OS X qui, comme chacun sait, est le nom officiel du système d'exploitation d'Apple. Il ne faut pas oublier que les journalistes travaillent souvent (trop) dans l'urgence et qu'ils n'ont pas qu'un seul article à écrire.

Pour la suite, inutile d'argumenter puisque tu considères que le Mr pense qu'Apple est responsable de l'état actuel de la presse, ce qui je le maintiens, n'est pas ce qu'il dit.

PS : @John Maynard Keynes
Mon âme d'enfant n'est malheureusement pas dans la confidence des "enjeux de luttes politiques et de pouvoir au sein de l'AFP" mais comme tu sembles l'être, soit tu nous éclaires, soit tu nous laisses dans l'ignorance crasse et misérable que nous méritons tous…
En attendant, malgré le cynisme de certains, rien ne m'empêchera de souhaiter une presse libre et indépendante !

avatar John Maynard Keynes | 

@polyzargone

En premier lieu, je suis en accord avec nombre des propos de ta dernière contribution même si je pourrais en discuter quelques détails.

En suite concernât l'AFP ce n'est pas simple de résumer en quelques ligne la situation d'une vieille et respectable maison.

L'AFP vie depuis un certain nombre d'années une période très complexe, changement de statut, évolution de ses marchés et de ses missions, crise de la presse, arrivée du net ...

Il y a depuis longtemps en interne des luttes de pouvoir très forte entre la direction, les syndicats (SNJ-CGT, CFDT, SUD qui sont en conflit) et la SDJ.

Le propos mis en avant ici est pour moi avant tout un message politique dans le cadre de cette lutte de pouvoir, Apple ne servant que de point de fixation à un message sous-jacent.

Nous sommes face à une maison en crise extrêmement politique dont les acteurs savent bien évidement communiquer et utiliser la communication comme outil pro-domo ;-)

Et en terme de communication politique Roland de Courson n'est pas le premier des amateurs ;-)

A part ça j'ai un immense respect pour ce que fût l'AFP durant de nombreuses années, une agence de presse phare avec de remarquable agenciers à son service et un outil de soft-power au service de la nation.

Si on veut élargir le débat la question principale est pour moi aujourd'hui dans le rapport de force entre :

-Les agences de relation presse
-Les communicants et lobyistes.
-L'actionnariat des médias.
-Les régies publicitaires

Et au final les journalistes de plus en plus en voie de paupérisation.

avatar polyzargone | 

@John Maynard Keynes

Merci pour cet éclairage certes succint mais intéressant. À moi de faire le travail de recherche pour compléter ce que je ne soupçonnais pas (chose qui à l'heure d'internet devrait être le premier réflexe de bon nombre de gens :) ).

Pour le reste, et bien, on peut toujours discuter ;)

avatar John Maynard Keynes | 

@polyzargone

Tu devrais trouver des choses sur le net, il y a eu pas mal de bons livre sur le sujet ... après il y a certainement des choses qui ne sortent pas trop du microcosme ;-)

avatar polyzargone | 

@NAVY7GAS

"D'ailleurs pourquoi il n'y a que sur l'iPhone qu'on ne voit pas le nom du constructeur sur la face avant et qui déconcentre le visuel"

Parce que comme pour les MacBook et ce, depuis le PowerBook G3, les gens qui te regardent en face voient l'arrière de ton iPhone, là où il y a le logo Apple.

avatar polyzargone | 

@John Maynard Keynes
C'est noté, merci bien. :-)

"Si on veut élargir le débat la question principale est pour moi aujourd'hui dans le rapport de force entre :

-Les agences de relation presse
-Les communicants et lobyistes.
-L'actionnariat des médias.
-Les régies publicitaires

Et au final les journalistes de plus en plus en voie de paupérisation."

Je te rejoins tout à fait là-dessus.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR