La Russie veut accéder au code source des logiciels d'Apple

Mickaël Bazoge |

La Russie demande à Apple et à SAP de dévoiler le code source de leurs logiciels afin de s'assurer que ces derniers ne cachent pas des portes dérobées permettant à des officines de gouvernements étrangers d'espionner les secrets russes. La semaine dernière, rapporte Reuters, le ministre russe des Communications Nikolai Nikiforov a rencontré le directeur général d'Apple en Russie, Peter Engrob Nielsen, ainsi que son homologue chez SAP, Vyacheslav Orekhov. La Russie souhaite protéger la confidentialité des données des utilisateurs du pays. Évidemment, cette « proposition » arrive à un moment particulièrement délicat pour la Russie, de plus en plus isolée suite aux événements en Ukraine et qui fait face depuis mardi à de nouvelles sanctions économiques.

Steve Jobs et Dmitri Medvedev, ancien Président du pays redevenu Premier ministre de Vladimir Poutine.

S'il est difficile de ne pas voir dans le timing de cette demande une riposte du pays contre les États-Unis et l'Allemagne (SAP est basé à Walldorf), tous deux en pointe sur le dossier des sanctions, la Russie n'est pas la seule à réclamer une plus grande ouverture de la part des entreprises informatiques. Le Brésil, la Chine, l'Inde, l'Allemagne et d'autres encore revoient leurs pratiques à la lumière des agissements de la NSA révélés par Edward Snowden. C'est d'ailleurs ce qui motive le ministère russe des Communications : « Les révélations d'Edward Snowden en 2013 et les déclarations des services américains selon lesquelles la surveillance de la Russie s'était renforcée en 2014 ont soulevé de sérieuses questions de confiance envers les logiciels et matériels étrangers », a expliqué Nikiforov. Néanmoins, la plupart de ces pays ne vont pas jusqu'à demander de jeter un œil dans le code des logiciels.

En ce qui concerne la Russie, plusieurs entreprises ont par le passé accepté de lever le voile sur le code source de leurs logiciels; c'est ainsi le cas de Microsoft qui depuis 2003, travaille avec les services russes. En 2010, Redmond a ainsi fourni au FSB (l'équivalent russe de la CIA) un accès au code de Windows 7, Office 2010 et d'autres produits de l'éditeur. « Évidemment, les entreprises qui dévoilent le code source de leurs programmes ne cachent rien, mais celles qui ne veulent pas coopérer avec la Russie sur ce sujet peuvent cacher des fonctions dans leurs produits », poursuit Nikiforov. Une suspicion qui touche désormais Apple et SAP, qui n'ont pas publié de réaction officielle.

La Chine tente elle aussi de temps en temps de mettre la pression sur Cupertino. La dernière affaire en date, concernant les services de localisation d'iOS, a vite été réglée par une Pomme qui avait visiblement pris ombrage de la controverse (lire : Chine : Apple éteint la polémique sur la localisation). Plus récemment, le constructeur a répondu pied à pied aux « trouvailles » d'un chercheur en sécurité sur des portes dérobées.


Tags
avatar wmangon | 

N'importe quel hacher peux choper les codes sources ! Ah ces Russes ...

avatar redchou | 

@wmangon :
N'importe quoi...

avatar Paddy92 | 

Pourquoi le code source puisque Medvedev se serre d un iphone comme miroir!

avatar ziedjo | 

LOL

avatar mafieud41 | 

FSS ou plutôt FSB (ФСБ).......

avatar Mickaël Bazoge | 
Ah, désolé pour la coquille.
avatar mafieud41 | 

;) ça arrive, ça ne changai en rien le contenu de l'article de toute façon

avatar webast | 

Je ne vois pas pourquoi ils veulent un accès au code source des produits de SAP puisqu'il est accessible sur toutes les installations...

avatar Ginger bread | 

Mdrrrrr

avatar frankm | 

Et pourquoi pas 100 balles et un mars!?
Pauvres russes

avatar Aldwyr | 

Pour tout ceux qui pense que le code source d'iOS est aussi facilement récupérable que celui d'Android, je crois qu'il vous manque un case...

Apple ne distribue pas le CODE SOURCE, il distribue des FIREWARES, des versions COMPILES du code source qui permets au iPhone de marcher.

En plus de ne pas pouvoir le dé-compiler, car il marche certainement sur d'autre version IDE interne à Apple, Apple sécurise à mort pour éviter justement des fuites de son code. Et au dernière nouvelle, depuis la sorti de la 1er version d'iOS, personne n'a réussi a l'installer sur un autre tel. Et personne n'y arrivera sans justement ce code source.

Donc l'état russe demande l'accès au code source pour son bon plaisir de pouvoir trouver des failles dedans certainement et les retourner contre les utilisateur d'iphone...

j'espère avoir un suivie de cette information pour voir la réponse d'Apple à ce sujet...;)

avatar debione | 

"Donc l'état russe demande l'accès au code source pour son bon plaisir de pouvoir trouver des failles dedans certainement et les retourner contre les utilisateur d'iphone..."

Un peu pour faire comme ce que font les US non? Personnelement je trouve cette demande légitime, d'ailleurs je trouve incroyable le contraire... Qu'on fasse confiance à des entreprises sous patriot act pour notre sécurité... Ces codes sources devraient être disponible à toutes les agences de renseignement dans les pays ou ses softs sont vendu. Et pas seulement l'apanage de la NSA...

avatar prowls | 

@debione :
1000

Soit dit en passant, je trouve cet antirussisme ambiant particulièrement agaçant en France, et cela surtout alors que les États Unis cherchent à imposer leurs lois en dehors de leurs frontières (affaires de la NSA, sanction démesurée de la BNP qui n'aurait pas respecté un embargo décrété par les USA).

La Russie n'est probablement pas parfaite mais ils ont parfaitement le droit de défendre leurs intérêts, comme nous le faisons.

Bref, désolé pour le hors sujet mais ne nous trompons pas d'ennemi !!

avatar ddrmysti | 

Dans ce cas là autant les balancer directement sur le net, car tu peux être sur que ça ne va pas rester secret très longtemps...

avatar XiliX | 

@Aldwyr :
Ça dépend par quelle partie de codes source. iOS utilise à peu de chose près les mêmes codes pour le noyau que IS X. Or le noyau d'OS X est OpenSource et téléchargeable.

https://developer.apple.com/opensource/

Pour ton info sur le coté OpenSource d'Android... C'est plus un mythe !

http://www.numerama.com/magazine/20599-android-est-il-vraiment-libre-et-open-source.html

avatar bibi81 | 

L'article confirme bien que n'importe qui peut télécharger le code et le compiler. Il peut aussi le modifier. L'article dit en fait que n'importe qui ne peut pas influencer le développement d'Android mais ce n'est pas ça qui empêche d'avoir accès au code...

avatar XiliX | 

@Aldwyr :
De toute façon Apple n'a jamais proclamé que iOS est libre

avatar JJBee | 

Des firewares ! C'est quoi ?
Le résultat des amours coupables entre un firewall et un firmware ?
En tout cas, merci pour ce ramassis pseudo technique et cette orthographe aléatoire.
Un plaisir.

avatar finaleSportivo | 

mais qu'ils aillent se pendre ces russkoff. on demande à voir le code source du compte bancaire de Poutine, c'est plus renforcée que les codes sources Apple et sap.

avatar Tadanou | 

Perso je fais nettement plus confiance à des societes internationales (ibm, apple,...) qui vivent de la vente de leurs produits et services. Je n'inclus pas facebook, google, etc. qui vivent de la vente de nos informations. Rien que d'imaginer le pouvoir que cela donnerait aux etats sur nos vies...

Ce qui est sur c'est que les technologies propre a un big brother existent, apres est-ce qu'il pointera le bout de son nez un jour, ou pas? Ca personne peut vraiment le dire, mais les debats actuels sur le fractionement ou la neutralite d'internet ne rassure pas vraiment. J'pensais ces questions confinees a la chine, l'iran ou la coree.

avatar bibi81 | 

Apple aussi vit de la vente de ta vie privée. Tim Cook regrette d'ailleurs que le chiffre d'affaires de cette activité ne soit pas plus important (il y a eu un article ici sur ce sujet). Tu fais donc bien de leur faire confiance.

avatar Darth Philou (non vérifié) | 

@bibi81 :
La référence de cet article ?

avatar Patrick | 

Et la marmotte ....

avatar niicoo76 | 

Je compte sur macg pour nous informer de la suite de l'affaire ;)

avatar Mark Twang | 

Debian. Rien de mieux question souveraineté technologique.

avatar BitNic | 

Bon alors Poutine réclame... la Chine réclame... et Kim Jong-un... il ne réclame rien par hasard ?

avatar iRobot 5S | 

@BitNic :
Ben lui il a fais son OS maison.

avatar MacMarc | 

Ça viendra, et il enverra des virus sur nos ordis, qui n'en seront libérés que quand on pourra prouver en se plaçant devant notre iSight qu'on a adopté sa coupe de cheveux :-/

avatar iRobot 5S | 

Pendant ce temps la France a la langue sale a lécher le c*l des USA.

avatar MacMarc | 

En même temps, si ces pays ont le code source des logiciels pour voir s'il n'y a pas de portes dérobées, ça les aidera aussi à trouver des failles pour s'y immiscer...
Big Brother ne sera plus seulement américain mais aussi chinois et russe... Choueeeteuuuux...

avatar kamil | 

@MacMarc :
deux valeurs opposées s'annulent ;)

avatar ipaforalcus | 

Ne pas oublier aussi l'espionnage industriel en faveur d'entreprises russes.

avatar tbr | 

Ben alors, poupou, tes anciens collègues n'ont pas les moyens de trouver les codes sources ? Un pétage de bras, un petit séjour au siège du FSB, dans une des geôles, quelques tortures dont tu as le secret et tu devrais avoir ce que...

— "Attendez... On frappe à ma porte...
— ... "

(le dissident tbr est en stage à Moscou jusqu'à nouvel ordre, ordre de notre camarade Président Vladimir Pourferlavessel).

Et sinon, s'il n'obtient pas ce qu'il exige, il déclare la guerre aux USA et à l'Allemagne, histoire de refaire 40 à l'envers ?

avatar Orus | 

Mais bien sûr donner le code source. Ils sont amusants les sbires de Poutine (ancien officier du tristement célèbre KGB).
Comme cela ensuite ils pourront nous inonder de spywares, de chevaux de Troie et autres vers.
Et surtout, c'est bien connu la Russie n'espionne personne.

avatar DouceProp | 

Je souhaite obtenir le code source de Tetris.
Steve Jobs est physiquement flippant sur cette photo.

avatar denmakesmusic | 

@prowls
malheureusement pour nous notre gouvernement a depuis bien longtemps cessé de défendre les intérêts des français, mais suit au contraire toutes les injonctions de l'UE et des USA (voir Snowden, Morales, Peugeot/Iran, TAFTA etc.).
Et il continue d'utiliser des logiciels US comme Microsoft (Apple je ne sais pas), ce qui est une aberration.
La Russie essaye de garder son indépendance et elle a bien raison. Avoir une laisse au cou n'est pas la meilleure posture pour négocier. Le logiciel est devenu une arme (voir Stuxnet) qu'il vaut mieux maitriser pour ne pas donner un bâton aux autres.

CONNEXION UTILISATEUR