Apple muscle son cabinet médical en vue d'une plateforme dédiée à la santé

Stéphane Moussie |

Pourquoi au juste Apple multiplie-t-elle les embauches de professionnels de la santé depuis quelques mois ? La réponse pourrait tenir en un mot, iWatch, mais d'après un acteur du secteur, la firme de Cupertino a de plus grandes ambitions.

Ses aspirations iraient au-delà de l'informatique vestimentaire (traqueurs d'activité, montres connectées...) et elle compterait lancer une plateforme entièrement consacrée à la santé et au fitness qui serait basée sur le même concept que l'App Store. Cette indiscrétion vient d'un dirigeant d'une entreprise spécialisée dans la santé sur mobile, qui a déclaré à Reuters avoir pu parler à un cadre d'Apple travaillant dans l'équipe de l'iWatch.

Il n'a pas donné de détails, mais à partir de cette information, il est envisageable que les développeurs puissent créer des applications qui tirent parti de l'iWatch et d'Healthbook, le carnet de santé qui arriverait dans iOS 8.

Reuters fait aussi le point sur les dernières embauches d'Apple liées à ce secteur. Certains noms sont déjà connus, comme Ravi Narasimhan, ancien vice-président de la R&D en capteurs biologiques chez Vital Connect, ou Nancy Dougherty, spécialiste des capteurs biométriques qui travaillait pour Sano Intelligence. D'autres sont nouveaux : Marcelo Lamego, auparavant directeur de la technologie de Cercacor ; Nima Ferdosi, un expert des capteurs embarqués ; Alexander Chan, ancien ingénieur en biomédecine chez Vital Connect.

La razzia qu'est en train d'opérer Cupertino inquiète certaines entreprises du milieu. Le patron de Masimo, qui a vu partir son responsable médical Michael O'Reilly l'été dernier, a fait part de son aveu de faiblesse en expliquant qu'Apple offrait de beaux salaires et que certaines recrues emportaient avec elles des secrets bien gardés. « J'espère seulement qu'Apple n'est pas en train de faire ce que nous faisons déjà », a déclaré celui qui a lancé un périphérique pour iPhone qui mesure le taux d'oxygène présent dans le sang ainsi que la fréquence cardiaque.

Masimo iSpO2
avatar Mark Twang | 

Il faudra aussi faire des investissements dans les cabinets d'avocats. Les bugs sont plus ennuyeux dans le domaine de la santé.

avatar iRobot 5S | 

@Mark Twang :
Apple ne pourra rien faire contre l'idiotie de certains qui penserons pouvoir de passer de médecins et se guérir eux même.

avatar alr34dy | 

Je ne comprends pas encore précisément quel est l'intérêt d'Apple dans ce domaine. Cela fait des décennies qu'ils sont dans la création ou la consommation de contenus médiatiques. En cela, il y a une vraie continuité entre le premier Mac et l'iPad ou l'iPhone aujourd'hui. La santé est un domaine totalement différent et je vois assez mal ce que la Pomme peut venir apporter d'essentiellement différent là.

avatar Wolf | 

@alr34dy : Lorsqu'Apple est arrive dans le domaine de la musique c'était un marche de niche. Personne n'en voulait ou ne savait comment faire.
Apple arrive toujours par des marchés verticaux et explose la concurrence qui ne sait plus quoi faire.

avatar alr34dy | 

Tout à fait d'accord. Mais il y avait alors le fameux slogan "The digital hub of your digital life" qui tentait de transformer le Mac en centre de contrôle de tous les médias. Là, le slogan "The digital cloud of your medical life" m'interpelle: je saisis pas la cohérence globale. Mais je fais confiance aux équipes d'Apple pour la voir à ma place.

avatar ovea | 

@alr34dy : oui et en même temps ne sont-il pas passés à côté du Hub digital !?
La partie des serveurs traditionnels venant d'unix ne pouvant toujours pas être intégré de base à OSX. Pourquoi ? ?

Après l'intégration d'une loi universel comme la gravité avec le gyroscope, Apple CONTINUE à "informatiser" l'utilisateur dans l'aide à la gestion du quotidien.

iOS8 dans son interface graphique intégrera, c'est vraisemblable,
- des effets liés aux anciens capteurs
- et également un majordome plus à même de comprendre les émotions qui traversent notre corps.

Les habituels anciens capteurs médicaux ne représentent plus l'enjeu du tout médicalisé, mais commenceront – de façon extrêmement fermée vis à vis de la responsabilité du télé-médecin, à nous laisser envisager avec bonheur un rapport à notre identité numérique plus subtil, peut-être.

avatar ovea | 

@alr34dy :"the medical cloud of your digital life" – pour rendre à notre vie digitale, la sensation d'exister autrement …

Du toucher d'objet (tablette) à l'objet (nous) touchant, on voit mieux en quoi la réponse de l'interface deviendra subitement plus subtile, dans la perception de l'émotion (quoi que la corrélation de toutes ces nouvelles mesures devra être acquise le jour du lancement prochain =)

avatar iRobot 5S | 

@wolf :
La concurrence ne sais plus quoi faire ? Mdr et le streaming musical qui plombes les ventes d'iTunes c'est quoi ?

avatar Wolf | 

@iRobot 5S : La concurrence qui commence a s'organiser plus de 10 ans après l'arrivée d'Apple sur le secteur ... C'est sur c'est glorieux !

avatar Florian Innocente | 
Euh...quand l'iPod est sorti je me souviens plus nettement des gens qui gueulaient (et gueulent encore !) parce qu'elle s'éloignait de son domaine historique que des gens qui y voyaient un prolongement de son activité… Comme l'avait expliqué Jobs : tout le monde écoute de la musique. On peut dire aussi que tout le monde a envie de rester en bonne santé. Joli marché.
avatar USB09 | 

@alr34dy

À vrai dire ce marché à été recopié et adapté par le plupart des entreprises (Sony, Google, etc...).
Il est temps de passer à autre chose ou élargir ses horizons. ça pas plus mal ça créera de nouveaux métiers une fois que les autres s'engouffrent dedans.

avatar hairquatercut | 

Le fric, le fric, le fric voyons.

avatar relfa | 

La santé est assez clairement une tendance d'avenir. Dans 5 ans, ça paraîtra une évidence qu'Apple se soit lancée dans ce marché.
J'ai hâte de voir ce qu'ils mijotent.

avatar VinyPalmer | 

Si Apple réussit son coup, et propose quelque chose de vraiment avancé, elle pourrait offrir ce que la technologie peut offrir de mieux: un mode d'emploi du corps humain.
On veut tous ecouter son corps et être en meilleure santé, mais personne ne sait comment faire véritablement.
Apple a toujours voulu changer la vie des gens avec la technologie, et leur permettre de faire plus et mieux. Entrer sur le marché de la santé connectée fait sens.

avatar pickwick | 

Si cela peut éviter aux gens d'aller tout le temps chez le médecin et de couter de l'argent à la sécu ce serait bien.
A chacun de se prendre aussi un peu en charge, non ?

avatar iRobot 5S | 

@pickwick :
Le vrai problèmes c'est qu'en France les gens vont chez le médecins et s'attendent a avoir des médicaments, le médecin se sent en quelque sorte "obligé" de lui en donner. C'est ça qui coûte a la sécu.

En Allemagne et en Angleterre c'est pas pareil.

avatar alan63 | 

Je continuerai à faire confiance à mon médecin ....

avatar negaca | 

@alan63 :
Ah! Enfin quelqu'un de sensé ! ;)

avatar pickwick | 

Vraiment ? un bien portant est un malade qui s'ignore !!

avatar 8enoit | 

Jobs est mort jeune car on a détecté son cancer trop tard. J'y vois une motivation pour Apple à améliorer - révolutionner - aussi les choses dans ce domaine. Par la technologie rendue accessible.

avatar joneskind | 

@8enoit

Et puis accessoirement, Steve Jobs a du passer un certain temps en contact avec les équipements médicaux et il est bien possible qu'il se soit permis de réfléchir à comment rendre tout ça plus accessible et mieux conçu.

avatar JLG47 | 

@8enoit

Jobs est mort jeune car on a détecté son cancer trop tard.
Non.
C'est pour avoir voulu commencer à le traiter en dépit des conseils des médecins.
Après, il était trop tard pour espérer le vaincre.

avatar bugman | 

Tremblez Phillips, Siemens ! Un MacPro géant couché et vous avez la forme du scanner de demain !

avatar joneskind | 

Les professionnels de la santé, en particulier aux Etats-Unis, se gavent depuis toujours sur le dos des clients ou de la Sécu. J'espère bien qu'Apple va parvenir à foutre un bon coup de pied dans cette fourmilière. Personnellement, je rêve du jour où je pourrai demander à mon téléphone si j'ai la grippe ou le cancer du cul sans avoir à passer 3 heures chez un médecin véreux qui me fera payer 100€ le quart d'heure en dépassement d'honoraires.

avatar iRobot 5S | 

@joneskind :
Tu n'as qu'à mieux choisir ton médecin au lieu de rouspéter contre les dépassements d'honoraires.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR