Larry Ellison voit Apple sur une mauvaise pente

Florian Innocente |
La profonde amitié qui liait Larry Ellison à Steve Jobs ne s'est visiblement pas prolongée en direction de Tim Cook. Le patron d'Oracle a prédit des jours sombres pour Apple en l'absence, à sa tête, de celui qui fut son meilleur ami. Dans un très bref extrait d'une interview à venir sur CBS, le patron d'Oracle est interrogé sur ce qu'il va advenir d'Apple sans Steve Jobs.

Ellison se réfère alors à l'histoire de l'entreprise et déclare qu'on le sait déjà : « On l'a vu, on a déjà fait cette expérience. Je veux dire, on est déjà passé par là ». D'un geste de la main, il symbolise alors les périodes où Jobs était là (mouvement vers le haut) et celles où il en était parti (mouvement vers le bas).

« Il était brillant, il était notre Edison, il était notre Picasso, il était un inventeur incroyable. » déclare également Ellison à propos de son ami disparu. Ellison fut membre du conseil d'administration d'Apple dans la foulée du retour de Steve Jobs à la tête d'Apple en 1997 et il le quitta en septembre 2002.

La semaine dernière, Fox Business, sur la foi de sources anonymes, laissait entendre que le conseil d'administration s'impatientait quelque peu de l'arrivée de nouveaux produits majeurs chez Apple (lire Le conseil d'administration d'Apple pousserait Cook à agir plus vite).



avatar Lexx07 | 
Force est de constater qu'il a raison. Je doute que la baisse de popularite d'Apple soit due à un pur hazard en l'absence de Steve Jobs.
avatar Ipader | 
J'ai bien peur qu'il ait raison. À voir en septembre...
avatar oxof | 
Je crois aussi qu'il a raison. Nous le savons tous.
avatar Barbababar | 
Les gens ont été matraqués par les médias à propos de la mort de Steve. On leur a fait comprendre que sans SJ Apple n'était rien. Sauf que Jobs a crée quelque chose dans cette entreprise. Et ceux qui ont lu sa biographie seront que ce qu'il considère comme sa plus belle création ce n'est pas un iPhone ou un Mac, c'est Apple en elle même. Et le fait de créer une société pérenne le préoccupait beaucoup. Je pense qu'Ellison a tord, Steve Jobs a transmit quelque chose au reste de son entreprise.
avatar Luther | 
?????????
avatar Lexx07 | 
@Barbababar : 2 fois de suite Steve a quitté Apple, ca serait donc d'après toi deux fois du hazard ? Pour moi, il manque une personne à la chaîne pour diriger à bien cette équipe talentueuse (Ive,...)
avatar NoxDiurna | 
Il ne fallait pas croire qu'Apple sans Steve serait aussi fort qu'avec lui en tête. Ce type était quand même extraordinaire. Aussi bien que cette boite soit l'entreprise la plus importante dans le domaine IT d'aujourd'hui, elle ne sera plus jamais aussi magique.
avatar boboc | 
Rien à voir avec Jobs tout ça. C'est juste qu'après 4 à 5 ans à la mode les produits phares d'Apple ne sont plus forcément le Must Have. Il devient tout à coup plus branché d'avoir un S4... Mais qu'est-ce qu'on s'en fout ?! Apple continue de faire de la qualité. Leurs produits sont les seuls qui me conviennent. Et tant pis si Mme Michu préfère s'acheter une tablette androïd qui marche pas ! J'ai pas d'actions Apple.
avatar Silverscreen | 
Parce qu'Apple ne sort pas un produit quand les médias s'y attendent, Apple va mal. J'aurais tendance à penser que c'est le contraire. On verra bien. 2014 sera une année intéressante. Nouveaux marchés et guerre sur le moyen gamme ...
avatar alan63 | 
Comme une évidence Quand le chat n'est plus là , les souris dansent...
avatar minijul | 
On a déjà connu des périodes sans Steve Jobs, mais l'actuelle, qui devrait selon mes calculs durer encore un petit moment, a le mérite d'avoir été préparée. Comme évoqué plus haut il eut à cœur de laisser une entreprise pérenne et a méticuleusement géré son départ. Et le fait que Tim Cook n'écoute pas son conseil d'administration n'est, selon l'esprit de S.Jobs, pas forcément mauvais signe !
avatar Aquarius87 | 
Steve n'était pas un inventeur c'était sûrement quelqu'un qui avait du goût et était capable d'unir les équipes et d'être très exigeant et avait une vision à long terme et qui prenait le temps de s'informer de la meilleure des façons sans oublier qu'il prenait des risques. Il était ni programmeur , ni ingénieur ni autre chose. Le problème d'Apple c'est qu'il manque quelqu'un qui a ces talents comme beaucoup de boîtes. Mais des gens compétents chez Apple il y en a , faut arrêter de ramener tout à un seul homme , ce qui détruit une boîte c'est l'incompétence des dirigeants avec un processus administratif et des gens qui pensent savoir mieux que ceux compétentes. Je fais un peu le lien avec la boîte où j'ai travaillé dans toute la boîte il y a qu'un gars qui fait avancer le train , les autres le font reculer cela explique le problème interne à Apple et à d'autre.
avatar Lexx07 | 
@Boboc : Acheter un iPhone 5 neuf, l'ouvrir pour la première fois et y découvrir 3-4 rayures des usines de fabrication, je ne sais pas pour toi, mais je n'appelle pas cela de la qualité, surtout pour le peix demandé ;)
avatar ysengrain | 
La photo de l'illustration est édifiante: à droite, un homme inconnu, qu'on voit de 3/4 arrière. De face un homme lève le bras et son visage est couvert. Ohé, MacG, que se passe t il ?
avatar macbook60 | 
@lexx07 : C pas si facile le travail qu Apple fait On parle de millions de produit et de manière assez compliquer
avatar John McClane | 
Hého faudrait pas oublier que Steve Jobs a aussi produit des flops : MobileMe, le Cube, l'Apple TV qui ne servait à rien (et qui reste toujours anecdotique). Et aussi qu'il n'avait pas toujours les bonnes intuitions, comme quand il refusait de laisser les gens programmer des applis pour iphone : on a vu comme il avait tort. Donc oui c'était un visionnaire, mais il n'était pas le seul dans la boîte à l'être. D'autres types visionnaires l'ont convaincu de la future importance des applis dans l'iPhone, et ces types-là sont aujourd'hui toujours présents.
avatar lmouillart | 
Bof ça n'a pas grand-chose à voir avec le décès de Steve Jobs pour le mass market, Apple reste la boîte de Steve Jobs mort ou non, tout comme Microsoft est la boîte de Bill Gates. Je pense que c'est plus lié aux modes, si la surmédiatisation est profitable au début, par la suite cela devient un boulet, car les produits sont tellement présents partout qu'ils en deviennent totalement banals et donc bien moins désirables. Après personnellement, je trouve qu'Apple s'est totalement aseptisé dans sa communication cela détruit tout aspect attrayant/magique du produit.
avatar jm.leb | 
Apple perd de sa superbe, c'est normal, c'était prévu, elle doit s'adapter à l'absence de SJ mais doit absolument rester dans son cœur de métier. La R&D, la qualité et l'expérience utilisateur seront tjrs les qualificatifs qui la caractériseront si elle ne prend pas le chemin incertain du début des années 90'. Si le rapport Android-iOS se stabilise à 80-20, Apple pourra reprendre quelques parts de marché, le combat non constructif sera celui de Android-Windows Phone. Apple a autre chose à faire...
avatar Ast2001 | 
Il faut arrêter d'encenser Steve Jobs à ce point. Cette quasi-déification fait peser sur Cook une pression supplémentaire. On ne peut pas inventer un iPhone tous les ans.
avatar BooBoo | 
Steeve était certainement talentueux, mais il serait encore là: - android serait quand même passé devant en part de marché - je ne suis pas sur qu'il y aurait eu un control center dans iOS7 Pour moi, Cook fait le job en gerant bien la boutique et en préparant l'avenir (a voir quand les annonces des produits seront faites). Ensuite, vu la courbe de croissance d'apple depuis la sortie de l'iPhone, il n'est plus possible de tenir la cadence.
avatar alan63 | 
L'ordi est mort ou presque L'iBidule tsunamise tout La concurrence prise de court par Apple s'est ressaisie Apple souffre et c'est normal L'absence d'un leader charismatique accroît ce malaise
avatar hledu | 
Qui est Larry Ellison pour faire une telle analyse? Oracle est depuis longtemps une société financière qui ne pense qu'à son cash, joue le rapport de force avec ses clients et croit uniquement par croissance externe. Rien a voir avec une société techno ou qui innove comme Apple (en plus de pervertir tout ce qu'elle touche -comme openoffice..,). Laissons Cook et Ive faire.
avatar joneskind | 
@Boboc : +1
avatar joneskind | 
@Aquarius87 : N'importe quoi
avatar joneskind | 
@lmouillart : Tu préférais "Get a Mac" qui se foutait de 99% de la population, ou "Think Different" qui mettait une firme sur le même pied d'égalité de Gandhi ou Mandela ? J'ai détesté l'Apple de cette époque. Bien plus prétentieuse qu'aujourd'hui.
avatar diegue | 
Comme en politique, surtout après un boss atypique, il est nécessaire de faire un droit d'inventaire ! En ce qui me concerne j'ai une très bonne confiance en T. Cook pour permettre à Apple de continuer sur ce que ses clients aiment. Quant à l'innovation "cucul" pour l'innovation, MS nous en donne l'exemple avec Win8, Win RT et ses Surfaces !!
avatar Adrien13 | 
Ellison déclare : « Il était brillant, il était notre Edison, il était notre Picasso, il était un inventeur incroyable. » en parlant de son ami Steve Jobs. C'est oublier totalement l'existence de Jonathan Ive de faire une telle déclaration !
avatar monsterkill | 
@lexx07 : 'Force est de constater qu'il a raison' En quoi ? Les résultats d'Apple sont remarquables, ils ont vendus depuis le début de l'année plus de 110 millions d'appareils sous IOS. Ellison semble oublier à peu de frais que le Apple que Steve Jobs avait quitté dans les années 80 n'avait aucune des forces et du poids qu'il a maintenant. Et c'est même peu de le faire remarquer. La base utilisateur est plus de 10 fois supérieure, les parts de marché sont à 2 chiffres, il y a l'éco- système iTunes et sur le plan financier Apple peut tenir tous les coups de grisou et vient de démontrer dans la pire crise depuis les années 20 qu'il a su devenir un géant classé dans le top 10 des plus grandes sociétés du monde. Et le staff est aussi beaucoup plus puissant. Pas de Ive ou de Mansfield en 85 ... Ellison est à côté de la plaque, embourbé dans ses sentiments et dans une époque révolue. Cela ne veut pas dire que rien ne soit critiquable chez Tim Cook, que tout va bien chez Apple, mais les moulinets du bras pour montrer Apple au fond du gouffre sont à l'aune des résultats actuels d'Apple parfaitement incongrus, voire grotesques. Cela ne satisfera que ceux qui ne cessent de répéter, sans aucun arguments réels, que Steve Jobs faisait tout à Apple alors que l'histoire de la société prouve que s'il est bien un visionnaire d'autres aussi ont apporté une pierre cruciale à l'édifice. C'est une vision simpliste et qui flirte avec le culte de la personnalité. Le plus drôle est que nombre de haters qui s'empressaient de basher Steve Jobs de son vivant disent aujourd'hui de lui qu'il est irremplaçable, pourvu d'alimenter les théories "Apple va mourir" qui semblent être l'horizon de leurs esprits étriqués. Et il y a déjà quelques exemples de ces schyzos ici.
avatar monsterkill | 
@Aquarius87 : 'Il était ni programmeur , ni ingénieur ni autre chose.' Bien sûr que si, Steve Jobs était programmeur. C'était un enfant précoce très tôt versé dans l'électronique. Qu'il ait été infiniment moins bon que le génial Wozniack ne veut pas dire qu'il ne savait rien faire d'autre que servir de VRP pour Apple. Voilà comment on bâti la légende urbaine d'un SJ gourou sans vrai talent. Une logique de haters, encore une.
avatar Benz Hine | 
@joneskind : Tu es probablement le seul à ne pas avoir compris la campagne Think Different. Tu étais intelligent plus jeune ? Je veux dire pas du genre à être gentiment moqué par ton entourage ?
avatar monsterkill | 
@lexx07 : 'Acheter un iPhone 5 neuf, l'ouvrir pour la première fois et y découvrir 3-4 rayures des usines de fabrication, je ne sais pas pour toi, mais je n'appelle pas cela de la qualité, surtout pour le peix demandé ;)' Parce que des problèmes sur les premières séries sorties d'usine il n'y en a jamais eu sous Steve Jobs ? Tes arguments sont franchement à la ramasse là.
avatar jm.leb | 
N'oublions pas que cela fait 20 ans que tous les 6 mois, Apple doit mourir...
avatar monsterkill | 
@lmouillart : 'Après personnellement, je trouve qu'Apple s'est totalement aseptisé dans sa communication cela détruit tout aspect attrayant/magique du produit.' Tu dois penser la même chose de Samsung vu qu'ils copient jusqu'au style publicitaire d'Apple. Mais c'est vrai que pour toi et ta "flawgic" ce n'est pas Apple donc la nécessité d'en dire du mal disparaît comme par magie elle.
avatar tchico | 
Apple n'est plus ce qu'il a été.Et cela se ressent fortement. SJ n'est plus. On ne retrouvera plus se que l'on a perdu. Cook à un sacré travaille sur les épaules. Il ne peut qu'être encouragé à poursuivre sa mission.
avatar marc_os | 
Ellison prêche surtout pour sa boutique. C'est de son intérêt de dénigrer Apple, ce qu'il dit n'est pas gratuit. Et les deux départs de Jobs ne sont absolument pas comparables ! La première fois il a été viré, la seconde, vous savez. De plus on ne peut pas non plus comparer la situerions d'Apple dans les deux cas. La 1ère fois dans la mouise, la 2nde en plein succès ! Enfin, si tout le monde s'accorde à dire que Jobs était un génie alors "qu'il n'était pas développeur et toussa", il faut alors également lui accorder le génie d'avoir su préparer son départ, Apple étant justement son œuvre. Il n'est pas parti comme certains dictateurs qui ont pensé "après moi le déluge" ! Donc les dénigrements de Ellison bien orchestrés avec la presse qui a pleuré des larmes de crocodile sur la mort de Jobs l'indispensable, c'est bien pour nuire à un concurrent avec qui ils ont trop de mal à rivaliser.
avatar Aughta | 
Jobs Legacy. Dark Ellison. Hollywood pourrait en faire une histoire, mais on me siffle à l'oreille que c'est déjà fait. Le retour éternel, qu'est-ce que vous voulez. Allez les Cassandre, frappez tambour c'est lourd ! Par pitié, Larry pourrait pas la fermer, c'est beau l'amitié…
avatar lmouillart | 
@monsterkill "Tu dois penser la même chose de Samsung vu qu'ils copient jusqu'au style publicitaire d'Apple." Exacte sur les médias traditionnels (où leur com me sort autant par le nez que celle d'Apple) , sur les réseaux sociaux Samsung est plus imaginative. Ensuite Samsung n'est pas encore banalisée au point de servir pour vendre des lessives, des assurances habitation, ... de marques tiers.
avatar rikki finefleur | 
Apple était déjà sur la mauvaise pente du temps de jobs. Quand on passe de 90 a 20 % de pdm, c'est une dégringolade.du à l’entêtement de jobs de vouloir surmarger ses phones. Aujourd'hui avec 13% de pdm, Apple va essayer de rattraper le coup. Mais cela rique d’être trop tard, d'autant qu’auprès des jeunes Apple passe pour un materiel de vieux.. C'est pas gagné. Si apple avait fait le job, android n'aurait jamais eu ce succes. Et on commence à voir arriver d'excellent smartphones a 100 euros comme le xioami en chine.
avatar macbookeur75 | 
Apple a besoin d'un patron visionnaire, pas d'un gestionnaire quand SJ était vivant, Cook était un bon gestionnaire
avatar MachX | 
@alan63 "La concurrence prise de court par Apple s'est ressaisie" Non la concurrence ne s'est pas ressaisie. Nokia est au fond du gouffre. Blackberry sur le point de rendre l'âme. IOS et Androïd ont laminé Microsoft qui n'arrive toujours pas à redresser la barre. Il est vrai qu'Androïd gagne des parts de marché, mais sans la présence de son patron que Jobs a fait rentrer au CA d'Apple, Androïd n'en serait pas là. (la plus grosse boulette de Jobs entre nous) Après c'est vrai que la part de marché d'Apple va fondre comme neige au soleil. N'importe quel smartphone de moyenne gamme permet de faire ce qu'un iPhone permet au double du prix. Pour la majorité des gens, quand on peut téléphoner, envoyer des SMS/MMS, envoyer des emails et surfer, on a fait le tour de ce qu'on demande à un smartphone aujourd'hui. Alors Apple avec l'aura dont elle jouissait au lancement de l'iPhone, c'est fini. Après il ne reste plus qu'à espérer qu'elle reste une boîte solide continuant à sortir de beaux produits mais avec une gamme diversifiée. Quand on pense qu'Apple est incapable d'avoir 3 iPhones avec des tailles d'écran différentes à son catalogue, il ne faut pas chercher plus loin les raisons de son déclin, lent mais inexorable.
avatar saji_sama | 
J'ai revu récemment les keynote de 2010 (iPad et iPhone 4, la dernière de SJ), il est vrai qu'il manque cruellement a Apple mais surtout en showman et CEO leader charismatique, le genre de type quand on dit son nom, on sait direct de quelle compagnie on parle, il avait toujours la bonne blague pour détendre l’atmosphère la ou Cook se contente de réciter les résultats, assez glacial tout ca. Hormis ca j'ai été surpris de voir l’évolution des chiffres et de la croissance d'Apple, Jobs se félicitait il y a encore 3 ans d'avoir atteint les 100 millions d'iPhones, (on est en a plus 500 millions, a un rythme de +50 millions/trimestre), la redistribution aux devs de 1 milliard (on en est a 10 milliards). Donc pour moi, la gestion de ces 3 ans est assez maîtrisée, il faut pas croire que Jobs bossait la veille de sa mort, et Cook fait clairement le boulot, si l'on voit l'essor de de Jonny Ive entre autre, ce n'est pas pour rien car derrière Jobs, l’équipe d'Apple était présente mais peu visible. Comme ca a été dit, dans l'imaginaire collectif, Apple c'est Jobs, Microsoft c'est Gates, ils ont révolutionner et démocratiser l'informatique moderne, on n'y peut rien c’était les pères fondateurs, il n’empêche que l'un est mort, l'autre retraité, donc a un moment il faut savoir tourner la page et aller de l'avant et cesser "déifier" Jobs, on l'a dit il a fait bien des erreurs de jugements, de bides commerciaux, Jobs a effectivement laisser le plus beau des héritages, une compagnie qui fonctionne à merveille et continuera de nous surprendre pour bien des années... Quand à Larry Ellison quel meilleur moyen de faire parler de lui et sa boite, en trashant la gouvernance actuelle d'Apple, le "c’était mieux avant" typique des vieux cons qu ne savent pas évoluer et vivre avec leur temps...
avatar Boeuf-fr | 
Effectivement, Apple tombe, tombe et tombe. Mais est-ce vraiment un mal ?
avatar melaure | 
@marc_os, quand Steve a été viré la première fois, Apple allait bien et a connu d'excellentes années ensuite en devenant le deuxième constructeur mondial. Comme quoi cette boite peut avoir de bons moments sans Steve. Ensuite Joneskin qui nous fait la morale entre la période Think Different et Get A Mac, c'est aussi comique que la pub elle-même. Et il nous demande de choisir entre cette période et maintenant ? Mais c'est aujourd'hui qu'Apple est la moins admirable de sa vie : elle ne fait que des produits verrouillés, des produits de luxe kleenex qu'on ne peut plus ugrader, supprimant toute marge de manoeuvre, nous privant de techno qu'elle n'estime pas compatible avec son business model (BR, FW3200/6400 ...), etc ..., et un système commercial logiciel qui enferme les clients dans des DRM et le verrouillage par compte iTunes !!! Dans ces dernières années, Apple a inventé la prison informatique ! Apple n'a jamais été aussi nombriliste et anti-consommateurs qu'aujourd'hui !!!
avatar alan63 | 
@MachX Après c'est vrai que la part de marché d'Apple va fondre comme neige au soleil. N'importe quel smartphone de moyenne gamme permet de faire ce qu'un iPhone permet au double du prix. Pour la majorité des gens, quand on peut téléphoner, envoyer des SMS/MMS, envoyer des emails et surfer, on a fait le tour de ce qu'on demande à un smartphone aujourd'hui. Absolument
avatar alan63 | 
@melaure Mais c'est aujourd'hui qu'Apple est la moins admirable de sa vie : elle ne fait que des produits verrouillés, des produits de luxe kleenex qu'on ne peut plus ugrader, et un système commercial logiciel qui enferme les clients dans des DRM et le verrouillage par compte iTunes !!! Dans ces dernières années, Apple a inventé la prison informatique ! Absolument aussi
avatar poco | 
Cook est un gestionnaire (un très bon gestionnaire). Par contre ce n'est pas un meneur de foules. Il n'a aucun charisme. Steve Jobs c'était l'opposé. Il avait aussi cette intellignece d'avoir embauché des hommes comme Tim Cook pour faire ce qu'il ne savait pas faire. Apple n'est certes pas morte, mais Apple se normalise. Le risque c'est justement que le premium sur le prix des produits vendus ne se justifie plus dans cette normalisation. Ce petit truc magique qui faisait qu'avoir un iPhone était branché, In, magique s'est transformé en comparatif fiches produits et prix avec Samsung (pour les iPhones). Aller dans un Applestore pour le lancement d'un nouveau produit ou pour acheter un truc ou pour flâner c'était quelque chose (on y va maintenant comme à la FNAC). Je me suis surpris d'être allé à celui de Grand Station à NYC et de ressortir sans acheter parceque j'avais simplement fait une recherche de l'accessoire sur Google et qu'il était moins chére ailleurs. Alors qu'avant je l'aurais acheté pour avoir le beau sac blanc avec la Pomme et le souvenir de l'avoir acheté à l'AS à NYC. LE vrai risque c'est donc cette normalisation, qui pousse non plus à acheter un produit chère car magique, mais à comparer les fiches produits et prix avec la concurrence. Là Apple n'est pas bon car vendre en masse pas chère n'est pas sa crèmerie.
avatar didier31 | 
Je ne pense pas que Steve Jobs soit un Picasso ou un Edison. Ça n'enlève rien à sa réussite, faite de succès et d'échecs. Sa réussite c'est avant tout ce qu'il en a fait sur le plan humain.
avatar BooBoo | 
@alan63 "Apple a inventé la prison informatique !" Ca peut être une (ta) vision des choses, mais c'est du temps de Job que cela a été mis en place.
avatar Aquarius87 | 
Le problème d'Apple aujourd'hui c'est la même stratégie que mac os x mais avec mac os x il n'y avait que windows alors que sur smartphone il y a de la concurrence. Apple perd des parts de marché tout simplement à cause du prix de l'iphone 5 alors qu'on peut avoir quelque chose de très bien moins cher ce qui veut dire qu'android est le windows du smartphone là ou Apple ne cherche qu'à faire un produit de luxe mais cher en fait ils s'en fichent des parts de marché.
avatar monsterkill | 
@lmouillart : 'Ensuite Samsung n'est pas encore banalisée au point de servir pour vendre des lessives, des assurances habitation, ... de marques tiers.' En Corée du Sud bien sur que si. C'est quasi une entreprise d'état.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR