FileMaker Pro Go 11 quittera l'App Store le 30 septembre

Florian Innocente |
FileMaker Pro Go 11 va suivre le même chemin que Bento, le 30 septembre, et être retiré de la vente. Dans l'annonce de l'arrêt du développement de Bento, le sort de ce compagnon iOS sur iPhone et iPad pour FileMaker Pro n'avait pas été abordé, ce que fait sa fiche sur l'App Store (merci David).

La version 12 de FileMaker Pro Go restera la seule proposée sur la boutique d'Apple. Elle y est téléchargeable gratuitement alors que sa devancière était payante avec un tarif spécifique pour iPhone et iPad (respectivement 17,99€ et 35,99€).

FileMaker Pro Go est un compagnon de FileMaker Pro sur Mac et PC pour lire les bases. Leur édition ou ajout se fait sur l'ordinateur. FileMaker Pro Go savait gérer les contenus de FileMaker Pro 7 à 11, alors que la Go 12 s'en tient à FMP 12 uniquement.



Sur le même sujet :
- Outil de migration Bento vers FMP 12 [77 Mo]
- FileMaker stoppe le développement de Bento

avatar Yapaka | 
Hé hé ! Super réactif chez iGeneration ! Bravo ! http://help.filemaker.com/app/answers/detail/a_id/11625/~/filemaker-will-discontinue-sales-of-filemaker-go-11
avatar r e m y | 
A l'époque de la dématérialisation, je ne comprends pas l'interêt de retirer un soft de la vente. Ces "vieilles" versions peuvent continuer à intéresser certains utilisateurs. Les laisser en vente constituerait une source de revenus potentielle. POurquoi s'en priver?
avatar lmouillart | 
@r e m y Parce qu'il faudrait à ce moment garder des équipes de support, de maintenance, des accords technologiques (brevets, licences sur des techno tierces), etc ... , bref continuer un certain investissement.
avatar madballnyhc | 
@r e m y la réponse est simple, cela ne pousserait pas les sociétés à investir dans la nouvelle version. Les éditeurs de progiciels sont des requins, ils poussent à la consommation alors que la version N-1 suffirait à couvrir le besoin.
avatar Yapaka | 
@r e m y Sans doute pour faire passer tout le monde à la (caisse) version 12 sur ordinateur. Prochaine étape, logiciel avec abonnement annuel ?
avatar pomme man | 
Tout ce que gagne filmaker depuis l'annonce de l'arrêt de bento c'est la perte de ces clients... Passer de bento à filmaker n'est pas un mince à faire! Les deux logiciel n'ont rien a voir... Autour de moi et la ou je boss, nous avions opté pour bento... Simple mettre en place et à configurer comme à déployer. Maintenant, plutôt que de passer à filmaker12 il est rechercher des solutions alternative. Si vous avez essayé (et c'est mon cas) filmaker est une usine à gaz trop compliqué... Dommage pour eux...
avatar fredscribe | 
"n'est pas un mince à faire !" : voila de l'inouï ;D
avatar piklo | 
FileMaker Pro n'est pas si compliqué si l'on souhaite un minimum s'y investir mais du coup c'est pas au même coût. Je regrette la disparition de Bento, et le problème est vrai dans tout investissement dans une solution propriétaire. Malheureusement, il n'y a pas toujours des solutions pérennes chez la concurrence (libre ou pas) Exemple avec FasTrack, où la version 10 ne permet pas d'enregistrer un fichier compatible avec une version plus ancienne... Et quand on ne peut plus acheter la version 9, il suffit qu'un nouveau poste arrive pour foutre le bordel...
avatar Stech72 | 
Je crois personnellement que les décisions venant de la direction de FileMaker sont purement de l'ordre économique et que la fermeture de Bento et autre services, sentent de plus en plus a des fermetures de feu avant que la boite passe dans le rouge ….. Fort probablement qu'entre les dépenses , les revenue et le retour sur la R&D ne se fait plus …
avatar hirtrey | 
@fredscribe : '"n'est pas un mince à faire !" : voila de l'inouï ;D' A mon avis, jeux de mot.
avatar jesfr | 
@pomme man : Faire des bdd ressemblant a celle créer par bento avec filemaker est un jeu d'enfants ! Le glisser déposer est si dur ? Par contre , et je parle en connaissance de cause car j'ai fait ainsi, avoir filemaker avec une base simple n'est pas un non sens , car on va vouloir l'améliorer tout doucement , la ou avec bento on atteignais vite la limite, déjà avec filemaker on à plus de marge.
avatar pomme man | 
@jesfr Le simple fait de créer un champs protégé par mot de passe dans filemaker est une tannée... Mais j'avoue que je ne m'y suis collé que 30 minutes...
avatar pomme man | 
@hirtrey Merci... D'avoir relevé et compris !!! L'expression ad-hoc étant en effet "une mince affaire", mais je trouvais ça amusant de l'écrire "une mince (voir une masse) à faire"...
avatar Sossomac | 
SVP, nous refaire un AppleWorks!!! Bento ne lui arrivait pas à la cheville....
avatar poco | 
@ Stech72 Filemaker a toujours été la vache à lait d'Apple. Filemaker (le soft) est un jeu d'enfant pour qui veut s'investir un minimum. La courbe d'apprentissage n'est pas ardue. Par contre pour celui qui veut réellement aller beaucoup plus loin que ce qui est faisable avec Bento, il faut travailler le sujet. Mais c'est aussi beaucoup plus puissant. Après la news déjà passée de l'arrêt de Bento, je pencherais désormais pour un client web en lieu et place de Filemaker Go (un navigateur web directement comme en publication web actuelle mais permettant de faire tout ce que Go peut faire aujourd'hui).
avatar Vassili_K | 
@poco Je partage absolument ces deux points vue. Concernant le web plus particulièrement j'essaie d'imaginer exactement l'étendue des ressources à mobiliser. Le glisser/déposer progresse, c'est vrai mais il y a des difficultés techniques importantes à une vraie intégration Webapp/OS. De même en ce qui concerne le serveur, aujourd'hui je ne vois pas comment un serveur HTTP pourrait avoir connaissance des Calendrier/Contacts/Photos perso du client connecté de manière simple. Une solution est possible du côté des runtime complets intégrant des moteurs de rendus html ( peu ou prou QT / Smalltalk ). Il y a une solution à inventer, c'est évident, pour trouver une façon de permettre aux utilisateurs d'utiliser leurs machines pour faire des choses qui leur sont utiles, de créer facilement des applications et des bases, pas seulement des documents.

CONNEXION UTILISATEUR