Bourse : Google se rapproche d’Apple

Christophe Laporte |


Entre Apple et Google, les investisseurs semblent avoir tranché depuis quelque temps. Ces six derniers mois, l’action du géant de l’internet s’est appréciée de 34 % alors que celle d’Apple a reculé de 26 %.

Cette différence était d’autant plus patente hier. Alors que Google présentait ses nouveautés à l’occasion de la Google I/O, le titre a bondi de 3,25 % à 915,89 $. Il s’agit d’un nouveau record historique pour Google qui franchit pour la première fois le cap des 300 milliards de dollars en terme de capitalisation boursière.



Pendant le même temps, l’action Apple baissait de 3,3 % à 428,85 $. Il s’agit d’un coup d’arrêt pour la firme de Cupertino qui avait bien remonté la pente ces dernières semaines. Le cours de l’action était passé de 383,12 $ à la mi-avril à 464,93 $ il y a quelques jours. La capitalisation boursière d’Apple dépasse de très peu les 400 milliards de dollars.

100 milliards de dollars, c’est un écart important, mais pas insurmontable. Un décrochage rapide du titre Apple conjugué à une hausse de celui de Google permettrait de réduire considérablement les écarts.

Pour en revenir à AAPL, le flot de nouvelles n’est pas très bon cette semaine. Une étude de Gartner montre qu’Apple a perdu des parts de marché sur le marchés des smartphones au premier trimestre. En un an, elle est passée de 22,5 % à 18,2 %. Pendant ce temps, Samsung est passé de 27,6 % à 30,8 % (tableau : AppleInsider).



D’autre part, Apple est dans une position délicate concernant la fixation du prix des eBooks. Le Département de la Justice américaine a livré sa version des faits et insiste lourdement sur la responsabilité d'Apple. L’approche de la conférence des développeurs (WWDC) pourrait toutefois permettre au titre de repartir de l’avant.

Sur le même sujet :
- Fortune 500 : Apple juste derrière les supermarchés et le pétrole
- Apple vend un montant record d’obligations à un taux historiquement bas
Tags
#AAPL
avatar Claude_C | 
Apple est trop fermé. L'innovation, en ce sens, a ses limites. Google est ouvert et est partout, sur toutes les plateformes. Il faudrait que Apple lance OS X sur les PC. Mais ils ne le feront jamais. Tant pis. Apple, avec iOS, risque de redevenir un produit de niche à voir aller la domination d'Android dans le monde.
avatar Ipod | 
Bonsoir, Pourriez vous me donner le nom de l'app dont sont extraits les deux premiers screenshots s'il vous plait ? Merci d'avance.
avatar iMakSe | 
C'est vrai que ces screenshots sont magnifiques !
avatar negaca | 
Sincèrement, tant qu'Apple reste une entreprise qui fait du chiffre d'affaire, qui dégage des bénéfices, et capte une part importante des marges du secteur, pourquoi s'intéresser au cours de l'action ? Si ça baisse, tant pis, si ça remonte, tant mieux. Je vois pas où est le problème ... Si seulement le cours des actions pouvait refléter la santé d'une entreprise ... Mais non !
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Je pense q´apple repose trop sur ces lauriers et cet iphone/ipad et est trop ferme ça marcher un temps ou les gens étais naïf mais les gens commence a ce réveiller et vont du coter de chez google plus ouvert , avec un grosse communauté de developer ETC
avatar rikki finefleur | 
Manifestement tim cook est trop occupé à faire payer ses petits déjeuners par des milliardaires
avatar Silverscreen | 
En même temps, tout le monde s'excite alors qu'Apple est au milieu d'un cycle de maturation et à la veille d'attaquer de nouveaux marchés (iWatch et AppleTV). Est-ce que les mêmes marchés manifestaient leur inquiétudes quand Google se prenait les pieds dans le tapis avec Le Nexus Q, Google Wave et consorts... Le seul truc qui explique cet amour inconditionnel de Google, c'est la foi imprescriptible d'un marché libéral dans une boîte qui ne vit que de la pub et de l'exploitation des données utilisateurs... C'est un business model qui paraît plus sain et plus proche de leurs valeurs aux spéculateurs... Personnellement je préfère la société qui vit sa création industrielle. À vendre du vent, on peut vite se retrouver cul par dessus tête... Pour en revenir aux histoires de pdm : il est évitent que la mutation du marché des features phone en marché des smartphones ferait la part belle à Androïd. C'est comme de s'extasier sur les 42 milliard de téléchargement sur GooglePlay vs les 50 d'un AppStore avec pour l'un des apps essentiellement gratuites avec pub ou freemium et, l'autre, des apps payantes ou freemium, c'est un indicateur foireux... Au final, avec son 1/5 e du marché, Apple engrange quand même 70% des recettes du secteur, Samsung se contentant des 30 % restants. Et les autres fabricants Androïd ne font pas de chiffre avec... Google est quand même extrêmement dépendant de Samsung, et plus l'industrie du PC marque le pas et plus ce sera vrai. On peut rêver plus sain comme situation... Avoir son business qui dépend d'une autre société... Google, le Dell de demain ?
avatar Lio70 | 
Heureusement que les produits Apple restent fermes a ce niveau. Sinon, ils quitteraient leur status de niche pour devenir des produits de masse, avec toute la mediocrite que cela sous-entendu. Cela se verifie dans tous les secteurs: des qu'un produit s'adapte a la demande du plus grand nombre,on fini par faire avec lui tout et n'importe quoi, n'importe comment, et la qualite en prend en coup. Soit au niveau des methodes de fabrication (au sens large, cela implique aussi le software), tantot au niveau de l'eco-systeme (les services et, par consequence, l'environnement qui en decoule, donc ce que certains se permettent d'en faire et ce que d'autres doivent alors subir).
avatar Macmmouth | 
Il y a aussi un facteur agravant : le nombre d'ennemi qu'Apple a réussi à se faire ces dernières années. Samsung, Google, Adobe, Sony, Microsoft, l'industrie du disque, du cinéma, la presse.. etc. etc. Jouer l'arrogance seule contre tous, ça peut marcher quand on est puissant. A la moindre faiblesse, Apple peut compter sur beaucoup de monde pour lui maintenir la tête sous l'eau.
avatar lmouillart | 
@Lio70 une niche de 150md$/an c'est une grosse niche.
avatar Lio70 | 
Ce n'est pas une question d'argent. En termes de parts de marche, Apple est minoritaire quasiment partout.
avatar Ubique | 
Pour l'app, c'est StockTouch pour iPad. Excellente application.
avatar SugarWater | 
Certes il y a les hautes sphère de la bourse mais c'est lié à une réalité qui est qu'Apple se fait rattraper pas ses concurrents qui font de très bon smartphone, des tablette bénéficiant d'un écosystème qui tient de plus en plus la comparaison avec ios etc. Le retina sur les iPad, l'iPad mini, le passage de l'iPhone à 4 pouce, les évolutions accessoires d'OSX, l'iPhone low cost sont des améliorations demandées et prévisibles or ce qui a fait Apple c'est la surprise d'un produit devenu indispensable.
avatar iBenou | 
C'est toujours qqch de mystérieux quand les milieux financiers se basent sur des VOLUMES de vente alors qu'on sait bien que seule la marge et le ÇA comptent. Donc manip, comme dab... Quant à Apple fermé... Ah ce vieux refrain périmé... Le syndrome Ballmer...
avatar Marty14 | 
@negaca : Je suis tout à fait d'accord. Le danger est de lier la réussite d'une entreprise à son action en bourse. Quand on sait que la bourse est aux mains des spéculateurs...
avatar tap | 
@ibenou : Google c'est pas qu'Android.
avatar pfan | 
Toujours pas de réponse @ Ipod ??????? Interessé aussi ...d'avance MERCI !!!
avatar pfan | 
@ Ubique pas réveillé ;-) THAAAAAAAAANX
avatar manustyle | 
Y a qu'a lire partout les moqueries des gens envers l'iphone pour s'en aperçevoir. Apple ne va pas assez vite. Me demande bien ce qu'ils foutent.
avatar malcolmZ07 | 
Les détracteurs d'apple n'ont pas leur langue dans la poche ...
avatar pickwick | 
@malcom27 oui, mais beaucoup de bruit pour pas grand chose.... les gens sont dans l'immédiateté et le dénigrement actuellement s'ils pouvaient ils casseraient tout et se serviraient, comme au trocadéro.... Patience, patience....
avatar lukasmars | 
Le problème c'est que on a l'impression qu'Apple a atteins un plafond . Quand l'autre Steve"fraud "était CEO, il était au moins un super animateur de stand mais Cook, c'est le comptable -hyper compétent- que l'on a sort de son bureau. Forcement pour une keynote Apple c'est la sécheresse assurée
avatar HAL-9000 | 
StockTouch pour le nom de l'application
avatar Landrino | 
Cool on est de nouveau ringard !!!! Enfin ^^
avatar jesfr | 
"Un décrochage rapide du titre Apple conjugué à une hausse de celui de Google permettrait de réduire considérablement les écarts." Sans déconner ? lol

Pages

CONNEXION UTILISATEUR