Inky : un client mail (presque) natif

Nicolas Furno |
Inky [33,7 Mo – US – Mac OS X 10.6 – Gratuit] fait partie de cette liste sans cesse plus longue des clients mails alternatifs disponibles sur Mac. Celui-ci n'est pas tout récent, puisqu'il est disponible depuis la fin de l'année 2012, mais nous l'avions raté à sa sortie.

Sur le papier, ce client promet le meilleur des deux mondes : un client natif adossé à un service web pour gérer toutes ses boîtes mail avec une dose d'intelligence. Inky est compatible avec n'importe quel compte IMAP ou POP, y compris les comptes Gmail ou iCloud. On peut ajouter tous ses comptes et le logiciel est capable de tous les rassembler en une seule boîte unifiée, ou de les afficher séparément, au choix. Les identifiants de connexion sont tous rassemblés sous un compte Inky qu'il faudra préalablement et obligatoirement créer. L'éditeur ne gère pas les mails toutefois, il s'agit bien d'un client qui va chercher les messages sur le serveur du fournisseur de la boîte.



Tout ceci est intéressant sur le papier, mais Inky pèche sur un point : il ne s'agit pas d'un client natif. Certes, on installe une application (via un obscur pkg… on aurait préféré la télécharger directement), mais celle-ci n'est en fait qu'une web-app qui affiche ni plus ni moins qu'un site. On n'évoquera pas ici les choix d'interface qui plairont ou non en fonction des goûts de chacun, mais cette décision de ne pas proposer un logiciel natif a plusieurs conséquences négatives.

Inky ne charge rien en local, une connexion Internet est obligatoire et il va chercher sur le serveur tous les mails, même les plus récents. Pour rédiger un mail, une barre de chargement peut apparaître, ce qui est assez surprenant, même si l'opération reste rapide. Dans son ensemble, l'interface est lente et ne reprend aucun des codes d'OS X : pour redimensionner la liste de mails par exemple, il faut se contenter d'un filet noir alors que les applications natives affichent directement le résultat. Si vous aviez l'habitude des raccourcis clavier d'OS X, oubliez-les : on ne compose pas un nouveau message avec ⌘N, mais avec la touche C par exemple. Le logiciel propose plusieurs raccourcis basés sur chaque webmail, mais aucun adapté au Mac, tandis que la majorité provient plutôt de Windows (touche ctrl).



Si l'on accepte ces contraintes liées au choix d'une webapp plutôt que du natif, Inky propose deux fonctions plus originales grâce aux serveurs de son éditeur. La première est une gestion automatique de l'importance d'un mail, un peu sur le modèle des messages importants de Gmail. Une icône plus ou moins bleue sert d'indicateur de l'importance des mails reçus et les plus importants sont mis en avant en étant placés en tête de liste.

La fonction "Smart Views" est peut-être la meilleure idée d'Inky. Le logiciel analyse vos messages et les organise de manière intelligente selon plusieurs critères. Vous pouvez regrouper les mails reçus de vos contacts, ceux qui offrent des promotions, une liste peut lister les messages reçus depuis une liste de diffusion, une autre peut être dédiée aux réseaux sociaux. On peut arriver au même résultat avec des listes intelligentes dans Mail, mais ici tout se fait automatiquement et cela fonctionne dans l'ensemble plutôt bien.

De bonnes idées donc pour Inky, mais ce client mail est handicapé par son interface bien trop éloignée des standards d'OS X. Le service est gratuit, mais financé par de la publicité ciblée. L'application est entièrement en anglais.
Tags
avatar bugman | 
Speciale comme interface. C'est la mode "Windows 8" en ce moment !
avatar Mathias10 | 
@bugman : Tu dit ça pour le bleu? Sinon, il intègre un anti-spam? J'ai fait l'erreur de donner mon mail à ma chambre de commerce...20 spams par jours! C'est ingérable! Et mail.app est une plaie à paramétrer
avatar bugman | 
@ mathias10 : Oui et non... c'est un tout. http://i-cms.journaldunet.com/image_cms/original/1591081-windows-8-mise-a-jour-des-apps-courrier-calendrier-et-contacts.jpg
avatar joelcro | 
Moi je veux mailbox sur Mac.
avatar Bast6 | 
Bof... Pour l'instant je préfère rester sous Sparrow.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Il faut vraiment avoir envie d'installer une merde pareille
avatar Mathias10 | 
J'ai trouvé avec X-spam-check...j'ai mis regle supprimer...mail.app continue après avoir supprimé plus de 10.000 mails ^^ sa mouline sa mouline!
avatar Alex56 | 
Allez les gogos, inscrivez-vous et donnez leur tous vos identifiants.
avatar minimat | 
Il y a une bonne raison de ne pas utiliser Mail? C'est une vraie question, depuis mon switch sur mac il y a quelques années j'ai toujours essayer de n'installer qu'un minimum de logiciels "tiers", et venant d'Outlook j'ai forcément trouvé Mail génial, sans jamais songer qu'il pouvait y avoir mieux.
avatar bugman | 
@ minimat : Pareil. Tres satisfait par le client d'Apple. Certains cherchent peut être un peu moins de 'lourdeur' (?)
avatar lom2lyon | 
@minimat : +1 Malgré le fait que mail.app fait quelque fois des bizarreries avec exchange (décrochés aléatoires), cette appli est au top ;)
avatar Mimil5 | 
@minimat : +1 je viens de switch sur mac et perso je trouve mail sympa simple et efficace. Pour en revenir à l'article je trouve également que l'interface fait W8 il suffit de regarder la capture du setting pour voir clairement la nouvelle mode microsoft avec des menu et bandeau bien rectangle
avatar hartgers | 
@minimat : je suis entièrement d'accord. D'autant plus que, pour moi qui suis en constant déplacement, je suis soumis à des accès wifi différents où le changement de smtp à la volée est un prérequis primordial. Et ça, Thunderbird ne le fait malheureusement pas. Je ne sais pas pour Sparrow ou les autres, mais jusqu'ici Mail m'a toujours donné entière satisfaction.
avatar pickwick | 
Pour traiter les spams je n'ai pas trouvé mieux que SpamSieve. http://www.osxfacile.com/antispam.html
avatar leckto | 
Existe-t-il un client mail sur Mac ne stockant pas les messages en local mais permettant d'y accéder via le serveur. C'est ce qui me gêne avec Mail.app : des dizaines de Go de cache et de stockage en local.
avatar tilho | 
Bon et bien j'ai testé et l'ai déjà mis dans la corbeille. - La detection des paramètres de compte ne sert à rien vu qu'elle ne fonctionne pas - Il n'est pas capable d'utiliser un SMTP anonyme, de plus, on utilise pas le même SMTP suivant le lieu de connexion et ça ils n'ont pas compris - En cas d'erreur de config, il ne permet pas de corriger la configuration, il faut tout recommencer. - Avec une configuration qui fonctionne parfaitement avec Mail, il n'arrive pas à tester le serveur d'envoi. Bref, un client mail de plus qui n'apporte strictement rien si ce n'est des problèmes...
avatar Djahaz | 
@mininat : + 1 encore Souvent, c'est un état d'esprit : certains aiment tester des tas de trucs, tandis que d'autres, dès lors qu'ils ont un produit satisfaisant, préfèrent se consacrer à autre chose.
avatar minimat | 
En fait j'ose à peine soulever la question, mais c'est un peu pareil pour Safari. À mon époque PC, Internet Explorer rendait presque obligatoire d'aller voir ailleurs, et je me rappelle encore qu'au premier démarrage de mon premier iMac, l'un de mes premiers réflexes avait été d'installer Firefox sans même me poser la question. Et puis en me rendant compte de la qualité de Snow Leopard, je me suis dit que ça valait la peine de tester Safari... que je n'ai plus quitté depuis.
avatar alan63 | 
Mail me satisfait totalement Pas envie de me prendre la tête avec autre chose Je passe
avatar pat3 | 
@leckto "Existe-t-il un client mail sur Mac ne stockant pas les messages en local mais permettant d'y accéder via le serveur. C'est ce qui me gêne avec Mail.app : des dizaines de Go de cache et de stockage en local." Euh, et si tu règles tes comptes en imap au lieu de pop?
avatar nunomac | 
Pourquoi "presque" dans le titre si vous dites ensuite qu'il n'est pas natif ?
avatar patrick86 | 
@minimat : Je trouve aussi Mail très bien et incomparable avec Inky ! @leckto : Dans les préférences de Mail → Comptes → Avancé. Tu as une ligne "Conserver une copie des messages pour une consultation hors connexion :", tu choisis dans le menu "Ne conserver aucune copie d'aucun message". Dans "Comportement des BAL", tu peux aussi choisir de conserver au non en local les messages envoyés, indésirables, les brouillons et la Corbeille.
avatar oomu | 
"Et mail.app est une plaie à paramétrer" hein ? faut juste indiquer son serveur, ses identifiants, au pire si c'est codé ssl. - 10 ans de mail archivés au sein de Mail.app, des boites en imap, ce logiciel me satisfait pleinement. Encore plus depuis Lion. - @leckto ""Existe-t-il un client mail sur Mac ne stockant pas les messages en local mais permettant d'y accéder via le serveur. C'est ce qui me gêne avec Mail.app : des dizaines de Go de cache et de stockage en local."" Ce logiciel se nomme Mail.app de Apple. Vous configurez votre compte, en imap par exemple comme il se doit pour vivre heureux. une fois validé, vous revenez dans les réglages de Mail, - Allez dans l'onglet Comptes - choisissez votre compte - onglet Avancé , dans les réglages de votre compte - selectionnez le choix "ne conservez aucune copie de aucun message" Mail.App vous permettra de traiter vos courriers en ligne sans créer de copies sur votre ordinateur. ---- Cependant c'est une mauvaise idée : - vous ne pouvez pas et ne DEVEZ PAS faire confiance à Internet, à votre éventuel hébergeur de courrier, hébergeur de serveur imap personnel (tout peut exploser ou vous effacer votre truc , comme ça paf) - votre ordinateur devient dépendant de votre connexion internet même pour relire des archives ou courriers déjà lu - spotlight ne peut pas indexer vos courriers et attachements. - vous devriez archiver VOS courriers, les mettre dans VOTRE sauvegarde, et cette sauvegarde dans VOTRE coffre, et supprimer autant que possible les courriers de votre boite hébergée chez un tiers.
avatar oomu | 
Je ne vois aucun intérêt à des logiciels moins beaux, moins natifs, moins rapides, moins intégrés et moins fonctionnels que Mail.app
avatar iJohn | 
Pas fan du design non plus, mais concernant le pkg, je suppose qu'il est du coup possible de mettre un signet sur le bureau non ?

Pages

CONNEXION UTILISATEUR