Bill Gates : Surface, l'iPad et les approches d'Apple et de Microsoft

Florian Innocente |
Bill Gates a abordé le sujet de l'entrée de Microsoft dans le club des fabricants de tablettes, à l'occasion d'une interview télévisée (à 29 min), et celui de la différence d'approche avec Apple. Si les choses étaient à refaire, a demandé Charlie Rose, son interlocuteur, « Est-ce que vous auriez suivi une approche d'intégration verticale comme l'a fait Steve Jobs ?»

Sans remettre globalement en question le schéma choisi par Microsoft, Bill Gates a répondu que ce modèle d'intégration pouvait se défendre à quelques occasions « Pour certains types de nouveaux appareils, lorsqu'un changement important est nécessaire ou que vous devez réinventer le format d'un appareil, ce principe d'une conception de bout en bout peut véritablement permettre à un tout nouveau produit de décoller. »



Pour autant, ce modèle ne serait pas tenable sur le long terme « Ensuite vous entrez dans les situations où certaines personnes veulent quelque chose de plus grand, d'autres de beaucoup moins cher, vous avez besoin de diversité. »

Bill Gates estime qu'au bout du compte les deux approches, verticales et horizontales, peuvent cohabiter au sein d'une même entreprise. C'est tout le défi pour Microsoft qui invite des partenaires à lancer des tablettes et dévoile la sienne avant presque tout le monde « En fait, je pense que vous pouvez avoir le meilleur des deux mondes. Vous pouvez avoir un riche écosystème de fabricants et vous pouvez avoir quelques appareils de référence qui se démarquent et posent la question de la différence entre une tablette et un PC. »

On retrouve dans les propos de Gates ce leitmotiv d'une volonté de ne faire aucun compromis avec Windows 8, où la distinction entre OS mobile et OS pour ordinateur de bureau s'estompe « Vous pouvez avoir tout ce que vous aimez d'une tablette, tout ce que vous aimez d'un PC, tout cela dans un seul appareil. Cela pourrait bien changer la manière de voir des gens. »

Charlie Rose, a rappelé ensuite que Microsoft était arrivé sur les tablettes et les systèmes tactiles bien avant Apple, « Beaucoup trop tôt » a répondu Bill Gates dans un sourire « certaines choses auraient pu être faites différemment pour arriver à un seuil critique » ce seuil qui débouche sur un cercle vertueux où la popularité du produit entraine la création d'applications et par ricochet une baisse de prix de ces appareils. Un seuil en deçà duquel sont restées les tablettes Windows « complètement oubliées aujourd'hui, et vous avez un autre appareil qui va franchir ce seuil, même très légèrement et même en étant sorti bien plus tard, et qui s'envole et devient quelque chose d'énorme. »

Mais pourquoi Steve Jobs a réussi a franchir ce cap et pas vous ? lui demande Charlie Rose « Il a réussi à faire les choses mieux que moi ». Cela s'est joué sur plusieurs critères, explique Gates « Le timing, l'ingénierie, simplement le produit dans son ensemble. Les tablettes que l'on avait faites n'étaient pas aussi fines ou attirantes que ce qui est arrivé ensuite ».



Pour autant, Bill Gates juge évidemment qu'avec Surface, « Microsoft a quelque chose qui pourrait rebattre les cartes. » Et d'insister sur l'aptitude de cette tablette à ne pas être uniquement un vecteur de contenus que l'on consulte, mais un outil de création de ces contenus « C'est pour cela que les catégories des PC et des tablettes ont été distinctes, là vous avez quelque chose qui fusionne le meilleur des deux. Lorsque vous mariez deux catégories qui étaient séparées, il y a toujours cette question de savoir quelle dénomination va l'emporter. Nous l'appelons un "Windows 8 device", mais de par l'importance du PC, le fait qu'il a le plus d'applications, qu'il a un clavier, peut-être qu'on l'appellera un PC, peut-être avons-nous besoin d'un nouveau terme, peut-être que les gens l'appelleront juste Surface ou appareils de type Surface. »

Est-ce qu'Apple doit changer et doit créer quelque chose qui ait les fonctionnalités de ce que vous décrivez, de ce que fait Surface ? questionne ensuite Charlie Rose « C'est prématuré » répond Gates, mais dans son for intérieur il juge qu'il y a une « Une forte possibilité pour [qu'Apple] le fasse ». Car cette réunion des deux mondes, de la tablette et du PC est de son point de vue, qu'il admet volontiers être partial, un « événement fondamental. »

avatar docdav | 
Il s'améliore avec le temps, et devient objectif, honnête. Faut qu'il revienne aux manettes dans qq années et il va faire des étincelles.
avatar Hari-seldon | 
Est ce que l argument de la creation de contenus tiens toujours? C est en tout cas de moins en moins vrai...
avatar Kenikine | 
En tout cas les "surface" ont attiré notre attention vers Windows qui ne présente pas un produit mort né La smartcover/clavier semble qq chose d'innovant et intéressant. A voir maintenant à l'utilisation !
avatar gyomg | 
N'ayant pas de tablette (je n'aime pas l'aspect fermé d'iOS), C'est claire que si Apple sort une tablette 12 ou 13 pouces avec un OS X adapté j'achète... sinon je vais me rabattre sur la Surface Intel cet automne...
avatar manu1707 | 
Wouah ! On sent quand même le respect entre les 2 hommes. Très belle interview, je lui tire mon chapeau la ! C'est très objectif, ça tient la route (même si W8 n'est pas aussi intéressant a mes yeux et est une mauvaise idée pour moi), je dois avouer qu'il est sincère et je pense que ces produits sont une sorte de renouveau pour son entreprise. De toute façon ça fonctionnera ! J'aimerai que le prochain ipad soit aussi bien fichu surtout en connectique ! Après ses partenaires l'ont eu mauvaise par contre...
avatar mrlupin | 
Apple a besoin d'un peu de concurrence saine, l'arrivée de surface et windows 8 me réjouit de ce point de vue. microsoft a su se réinventer et c'est une bonne chose. maintenant il serait pas mal qu'apple en fasse de même . mais comme ils sont des compétiteurs je ne me fais pas de soucis. depuis les 10 dernieres années on vit une époque formidable
avatar L.Fire | 
@gyomg Ce produit existe déjà, il s'appelle MacBook Air. Si tu as vraiment besoin d'un univers OS alors c'est que la notion d'écran tactile n'est pas indispensable. Cela dit, d'ici un an ou deux le MacBook Air deviendra probablement tactile. Avant d'en posséder un je ne mesurais pas la puissance de l'iPad. À mon sens c'est le meilleur produit de l'histoire d'Apple.
avatar stephs30 | 
Désolé mais je ne vois pas l'interêt d'un clavier sur une tablette ... cela doit rester tactile c'est le but de la tablette ... l'option clavier a la sauce apple va tres bien ..... et puis si vous désirez une tablette avec clavier prenez un macbook air , ca fait 13" , ia un clavier ...... et vous verrez le tactile va suivre ............
avatar gyomg | 
@L.Fire NON, car je n'aime pas les portables avec le trackpad devant le clavier (j'aurai préféré l'avoir à droite et/ou à gauche du clavier) ça me gêne terriblement ! c'est vraiment une tablette avec un OS X ou Windows qui me facilitera le travail (chacun travail comme il veut...)
avatar Francis Kuntz | 
[quote]On retrouve dans les propos de Gates ce leitmotiv d'une volonté de ne faire aucun compromis avec Windows 8, où la distinction entre OS mobile et OS pour ordinateur de bureau s'estompe[/quote] J'aime bien leur vision inversé. A partir du moment où ton OS fait tout et n'importe quoi comme Windows 8, c'est justement que tu n'as fait QUE du compromis et pas le contraire...
avatar damien83 | 
@gyomg Tu en achètes un autre ou tu mets une souris ...
avatar gyomg | 
@damien83 ce qui me gêne actuellement c'est l'espace devant le clavier (entre le clavier et moi) => je suis obligé de mettre un clavier supplémentaire...
avatar madaniso | 
Je sais qu'on est sur un site Apple mais quand même... Dans l'article et certainement l'interview on a l'impression que Bill a tout raté et Steve tout réussit. Steve aussi a sorti une tablette qui a fait un flop, donc Surface sera peut être un vrai succès.
avatar durandale21 | 
@gyomg : heu... Tu peux me citer des noms de portables avec un trackpad sur le côté?? J'en connais pas beaucoup, voir... Pas du tout... Il te faut un portable avec une souris ou un trackpad .... Donc une tablette, qu'elle qu'elle soit ne sera pas pour toi.... Dans la vie, il faut savoir s'adapter... Ou disparaître... L'histoire est jonché de cadavres d'espèces ou de sociétés qui ne se sont pas adapter... Apple ou d'autres sociétés ne font pas du sur mesure, ils font du produit de masse, standardisés pour faire des économies d'échelles...
avatar bunam | 
je me suis bien marré " Charlie Rose, a rappelé ensuite que Microsoft était arrivé sur les tablettes et les systèmes tactiles bien avant Apple, « Beaucoup trop tôt » a répondu Bill Gates dans un sourire « certaines choses auraient pu être faites différemment pour arriver à un seuil critique » ce seuil qui débouche sur un cercle vertueux où la popularité du produit entraine la création d'applications et par ricochet une baisse de prix de ces appareils. Un seuil en deçà duquel sont restées les tablettes Windows « complètement oubliées aujourd'hui, et vous avez un autre appareil qui va franchir ce seuil, même très légèrement et même en étant sorti bien plus tard, et qui s'envole et devient quelque chose d'énorme. » " Apple n'avait pas assez défriché le terrain alors il n'a pas pu copier.
avatar Steeve J. | 
@gyomg : C'est simple ! Tu achètes un Magic Trackpad et tu le mets où tu veux !!!
avatar rp33 | 
Des extraits d'interview très instructifs, merci !
avatar Steeve J. | 
Pour que Bilou viennes nous vendre la Surface c'est que ça doit râler velu chez les constructeurs Wintel ? Ils ne sont pas content que Microsoft fasse du Hardware ?
avatar rp33 | 
[quote=steph30]Désolé mais je ne vois pas l'interêt d'un clavier sur une tablette ... cela doit rester tactile c'est le but de la tablette ... l'option clavier a la sauce apple va tres bien ..... et puis si vous désirez une tablette avec clavier prenez un macbook air , ca fait 13" , ia un clavier ...... et vous verrez le tactile va suivre ............[/quote] Exactement : pour moi, exit iPad et Transformer Prime (les tablettes, je n'en vois finalement pas l'intérêt dans mon usage de tous les jours : c'est plus de galères qu'autre chose). Tout revendu et Macbook Air acheté à la place ! Et niveau confort d'utilisation, il n'y a pas photo pour moi !
avatar oomu | 
@madaniso [05/07/2012 13:26] "Je sais qu'on est sur un site Apple mais quand même... Dans l'article et certainement l'interview on a l'impression que Bill a tout raté et Steve tout réussit. " ce n'est pas macgen ou macmaniaque qui a forcé Bill Gates a parler. "Steve aussi a sorti une tablette qui a fait un flop, donc Surface sera peut être un vrai succès." non. et si vous pensez au Newton, ce n'était pas sous Steve Jobs. et c'est effectivement la période où Apple était géré par des comptables et commerciaux : bref des mini-Ballmer. Le problème de Microsoft est exactement le même qu'Apple dans les années 90 : mauvais dirigeant, mauvaise organisation, entreprise sclérosée, aucune vision. - windows 8 étant windows 7+1 fusionné avec Metro n'est pas un système "sans compromis" mais totalement "à compromis". Microsoft est physiquement (investissements, actionnaires, politiques internes) incapable de passer la page de Windows pour faire un bond gigantesque devant tout produit actuel. CA leur est impossible : tout employé qui a tenté (même des gens comme J Allard) de passer outre Windows ont été débarqué.
avatar oomu | 
@gyomg [05/07/2012 13:14] vous sous estimez l'ipad. - je pense que le produit idéal pour vous serait le "modbook pro" mais une fois disponible, il sera cher, très cher : http://www.modbook.com
avatar Jimmy_ | 
@oomu : montez une boite comme Microsoft et après on en reparle sur l'aspect "des mauvais, incompétants".
avatar oomu | 
@mrlupin [05/07/2012 13:04] "Apple a besoin d'un peu de concurrence saine, l'arrivée de surface et windows 8 me réjouit de ce point de vue. " non c'est faux. Ce qu'a besoin une entreprise, c'est d'être dirigée par des ingénieurs/visionnaires/gens du métier qui ont le FEU SACRE ! l'envie et les finances (soutien d'investisseurs) de TOUT CASSER. Dans les années 90 Apple était _ultra_ concurrencées (compaq, microsoft, et tous les autres) mais Apple en avait plus rien à foutre d'être efficace/innovante/pertinente. - début 2000, Apple était globalement sans concurrence , l'industrie étant devenue obsédée par le bas de gamme et le recyclage (j'y compte sony et creative dans le tas) : Donc Apple pouvait tranquillement faire du produit haut de gamme en portable et baladeur : pourquoi ? par pure envie de toujours faire + et de rafler toute la valeur du marché. Le temps que l'industrie se remette à concurrence Apple (zune, rio, etc), trop tard et Apple n'a pas cessé un instant de lancer innovation sur innovation ou de se lancer sur de nouveaux marchés en changeant les usages. - Maintenant, Apple est ultra-concurrencé, et elle continue comme fin 90/début 2000, avec la même impulsion. Ce n'est PAS un problème de "concurrence". Un marché "hautement compétitif et concurrentiel" n'est PAS une formule magique ! La France a connu un marché de TROIS opérateurs télécom, légalement obligé d'être concurrents, et pour autant c'était anémique (pas d'innovation, prix stables, entente illégales et secrètes entre les 3), avant que FREE débarque (je parle de l'ADSL, 10 ans en arrière). 4 est le chiffre magique ? c'est pas 3 ni 5 ? non c'est pas une question de "concurrence" mais de GENS. Vous avez des gens qui veulent foutre tout en l'air ou pas.
avatar Trillot | 
Le représentant de Monsanto est vraiment pitoyable. Il n'a rien compris et tente de rattraper ses nombreux coups ratés. Il n'a jamais eu de vision de l'avenir comme le prouve ses nombreuses prévisions, souvenez-vous de la fameuse montre, de son Zune, de ses verrous numériques pour les mp3, de ses tablettes etc... Sa tablette Surface sera un flop et Steve Ballmer devra peut-être prendre sa retraite en 2013, mais c'est pas Gates qui remontera la société comme Jobs l'a fait pour Apple.
avatar r e m y | 
Si Microsoft sort une suite Office réservée à sa tablette (au moins dans une premier temps), ils vont faire très mal à l'iPAD, surtout dans le domaine de l'entreprise

Pages

CONNEXION UTILISATEUR