Apple/Samsung : des éléments publiés par erreur [MàJ]

Florian Innocente |
Quelques extraits du jugement préliminaire rendu la semaine dernière en Californie dans l'affaire opposant Apple à Samsung ont été rendus publics par inadvertance durant quelques heures. Des éléments avaient déjà fuités (lire Apple a proposé à Samsung un accord de licence sur un brevet iOS) cette fois les pièces sont de moindres portées dans l'ensemble mais lèvent un autre voile sur les échanges entre Apple et Samsung.

Reuters qui a pu les consulter explique ainsi que la juge a eu accès à une étude d'Apple dans laquelle l'entreprise estime peu probable de perdre beaucoup de clients d'iPhone au profit de Samsung. Aux yeux de la Pomme, ce sont davantage les autres fabricants Android qui risquent de faire les frais de la concurrence du géant coréen.

On peut dès lors penser que la juge Koh a basé sur une partie de son appréciation sur ce type d'information lorsqu'elle a estimé qu'Apple n'allait pas souffrir de dommages irréparables en ne suspendant pas la commercialisation des produits de Samsung aux États-Unis. Et ce alors que le coréen a semble-t-il violé certains brevets (lire Californie : une bataille gagnée pour Samsung).

Probablement aussi pour montrer que les ventes d'Apple n'étaient pas en péril, Samsung a affirmé que les livraisons faites à Apple ne suffisaient pas à répondre à la demande du marché pour le smartphone. De par sa qualité de fournisseur d'Apple, Samsung a sur ce point un poste d'observation privilégié. Pour autant, la juge a trouvé l'argument «douteux» au vu d'éléments fournis par Apple et démontrant qu'elle était à même de répondre à la demande sur le long terme.

La juge Koh a finalement rejeté la demande d'Apple d'une injonction visant à stopper la vente de quelques produits Samsung aux États-Unis. Non sans avoir estimé que certains brevets Apple étaient peut-être violés (d'ordre logiciel et sur le design de la face avant de l'iPhone). Cependant, pour certains, la validité même de ces brevets ou dépôts de modèles (s'agissant du format général de l'iPad par exemple) était contestable. Un procès sur le fond est prévu l'année prochaine.

[MàJ] : le PDG de Samsung a déclaré au Korea Times que 200 millions de dollars (149,6 millions d'euros) avaient été provisionnés pour l'année prochaine pour financer ces actions en justice. Les prochains développements seront pour Paris ce jeudi (lire La "guerre totale" de Samsung et Apple de passage à Paris ) et Sydney le lendemain (lire Australie : l'interdiction pour Samsung prolongée d'une semaine).

avatar rom54 | 
Entre Apple qui ne pâti pas réellement de la mise sur le marché des Galaxy et le fait que Samsung prenne des parts de marché surtout aux autres constructeurs, voila qui renforce le rôle que ce procès va avoir sur le devenir des brevets intellectuels. Il est paradoxal de voir que si Apple n'est pas réellement menace par Samsung et que si Apple ne s'estime pas menace, ce procès a pour principale conséquence visible de prime abord de favoriser alors les autres constructeurs Androids. Quel est donc l'intérêt d'Apple dans ce cas? Avoir a faire a une constellation de pseudo concurrents (de toute évidence Android ne menace pas Apple, au moins dans le moyen terme) pose t-il plus de problème que d'avoir un seul partenaire/pseudo-concurent? Si iOS et Android sont complémentaires (s'il ne sont pas en concurrence c'est le cas) pourquoi alors dépenser des fortunes en frais d'avocats au niveau mondial? Si au terme de ce procès, Apple perd contre Samsung, ce sera donc un échec massif pour le concept de brevets intellectuels, et cela aura des conséquences phénoménales sur l'existence des sociétés qui en vivent (patent troll) ou utilisent les brevets intellectuels comme arme économique pour fausser la concurrence (Microsoft)...
avatar apenspel | 
Il est question du faible déficit de la vente d'iPhone, pas du déficit de revenus de la vente de licences Apple aux autres constructeurs mis à mal par Samsung. C'est là qu'il faut chercher le préjudice pour Apple.
avatar apenspel | 
L'enjeu pour Apple doit être de faire plier son plus gros concurrent en la matière afin que les autres continuent à accepter des accords de licences. Si Samsung ne cède pas, les autres pourraient également se mettre à rechigner et ce pourrait être toutes les licences de Apple qui s'envolent. Il y a clairement de la concurrence déloyale si le plus puissant des constructeurs sous Androïd ne paye rien pour la recherche, le développement et le design à Apple, mais que ceux qui, par la faiblesse de leur marché, n'ont pas le coffre de s'opposer à Apple le font.
avatar Marc Duchesne | 
Et bien, belle ethique économique... Si Samsoul gagne ces procès, peut-on m'expliquer quel sera la motivation pour les compagnies honêtes de faire de la recherche et du développement lorsqu'elle saura qu'au premier tournant elle se fera piller toutes ses idées. Vraiment moche toute cette tournure de voleurs de bas étage. Samsung se mérite un boycott niveau mondial.
avatar Francis Kuntz | 
@Marc Duchesne Mais non, t'as pas compris: Samsung n'est pas un copieur, on ne peut pas faire autrement que ce que fait Apple... (ironie inside)
avatar michaelprovence | 
N'importe quoi ! Vous n'avez rien compris regarder la gamme de smartphone très étendu de samsung ça n'a rien à voir avec apple (3 systèmes d'exploitations + toutes les tailles d'écrans dispo !!) ..... contre un modèle (plus les modèles des deux précédentes génération pour les nostalgiques). N'importe quoi en pensant que oui effectivement le juge va décider d'autoriser la vente des tablettes samsung car elles ne vont pas abimer la part de marché d'apple (les pauvres faut pas qu'ils souffrent). En fait c'est peux être tout le contraire pour pas laisser une marque avec 90% de part de marché non ?
avatar lukasmars | 
Peut etre ne faut il voir dans ces procès que la survivance de la volonté post mortem de Jobs qui voulait declancher une guerre thermonucleaire, voire dépenser l’intégralité des 80 Milliards de dollars des liquisités de Apple pour enterrer Android. Serait curieux de connaitre la position des nouvelles édiles. Au 1er coup de grisou, le pragmatisme va encore parler je sens.
avatar shenmue | 
Il faut bien lire et relire le très bon billet (comme souvent) de Mueller, qui indique bien que l'explication des raisons économiques fournies par la juge sont, dans tous les cas de figure, une MAUVAISE raison pour ne pas aller jusqu'à l'injonction. A vrai dire, ce type de "logique" aboutirait dans bien des cas à rendre légale la contrefaçon puisque les volumes contrefaits sont très souvent largement en deça des volumes de ventes de la vraie marque. On n'interdit pas parce que les produits contrefaits font mal économiquement, on interdit parce que tout simplement la mise à disposition sur le marché de produits copiés d'autres produits, reprenant les éléments distinctifs d'autres marques, est tout simplement interdite. Même si Apple lui-même pense que la croissance de Samsung se fait moins sur son dos que sur celle des autres fabricants Android, si un concurrent est pris en flagrant délit de copie, alors il n'est pas tout à fait logique de reconnaître l'infraction et de dire ensuite qu'elle n'est pas si grave, surtout dans le cas d'une copie de design, design qui, comme le remarque bien Mueller, est bien le coeur des produits Apple, ce qui les distingue en premier lieu de la concurrence De plus, les injonctions sont aussi prises pour prévenir qu'une situation dégénère. Si les ventes actuelles de Samsung ne pénalisent pas celles d'Apple, rien ne dit qu'à force de faire perdre aux produits Apple la spécificité de leurs produits sur le plan du design, les ventes n'en souffrent pas dans un avenir plus ou moins proche. Et à ce moment là, le défaut d'injonction aura de facto énormément favorisé le copieur Etonnant donc de voir ces ronds de jambes pour des copies flagrantes et reconnues la plupart du temps par les juges (mis à part en hollande où le juge n'a statué qu'à partir du brevet trop généraliste d'Apple, sans tenir compte des éléments matériels qui sont eux pourtant confondants) alors que dans le même temps Samsung attaque avec des brevets FRAND sans être inquiété
avatar shenmue | 
@MichaelProvence:"En fait c'est peux être tout le contraire pour pas laisser une marque avec 90% de part de marché non ?" On ne donne pas une injonction pour le seul plaisir de favoriser un concurent, même en quasi situation de monopole. Si l'infraction concerne la copie, et encore plus quand il s'agit de copie de design, il est tout de même étonnant qu'on laisse donc sur les étals des produits que par ailleurs on estime copiés d'autres produits. Que cela se passe après la décision de justice est tout de même incroyable et montre bien qu'il y a une forme de spécificité pas vraiment râgoutante dans ce monde de l'électronique grand public, où l'on peut couvrir visiblement toutes les dérives par des arguments seulement économiques au final et peu liés aux faits réels incriminés .
avatar Zanfi | 
@rom54 Le fait qu'ils ne soient pas en concurrence frontale ne veut en aucun cas dire qu'ils soient complementaire. Le raccourcis est trop simple. De plus ce n'est pas parce que "samsung n'arrive pas a vendre ses copies" qu'Apple doit autoriser de se faire dépouiller. C'est comme si au Bac tu trichais sur ton voisin que tu te faisais chopper, et qu'après corrections on te dises "t'as eu 10 et ton voisin 12, mais vu que tu as mal tricher, c'est pas grave tu as quand meme ton Bac !!!!"
avatar Marc Duchesne | 
michaelprovence [06/12/2011 13:54] (effacer) (editer) N'importe quoi ! Vous n'avez rien compris regarder la gamme de smartphone très étendu de samsung ça n'a rien à voir avec apple (3 systèmes d'exploitations + toutes les tailles d'écrans dispo !!) ..... contre un modèle (plus les modèles des deux précédentes génération pour les nostalgiques). N'importe quoi en pensant que oui effectivement le juge va décider d'autoriser la vente des tablettes samsung car elles ne vont pas abimer la part de marché d'apple (les pauvres faut pas qu'ils souffrent). En fait c'est peux être tout le contraire pour pas laisser une marque avec 90% de part de marché non ? Bla Bla Bla...
avatar lmouillart | 
Pourquoi Samsung qui est leader dans un peu tous les pays copierait il ceux qui sont derriere ?
avatar shenmue | 
@Lmouillard:"Pourquoi Samsung qui est leader dans un peu tous les pays copierait il ceux qui sont derriere ?" Tiens le troll mouillard du jour. Ils ne sont leader que depuis 1 trimestre. Quant à la copie, elle ne vise pas qu'Apple, Samsung copie aussi les BBs, certains Nokia etc... Enfin, ils ne sont certainement pas leaders si on prend la seule part des slartphones copiés de façon évidente sur Apple. Le S2, c'est 6 millions de ventes en un trimestre, 3 fois moins que l'iPhone 4 en fin de vie à ce moment là. Mais bon, c'est Samsung, le porte étendard des fabricants android et donc, forçément tu deviens d'un seul coup aveugle à tous leurs pompages manifestes qui faisaient bien rire tout le monde avant qu'Apple ne se décide à sonner la fin de la récré.
avatar grems | 
Tiens le pavé vomitif du jour.
avatar Cowboy Funcky | 
Shenmue a inventé le slartphone : un nouveau concept que Samsung va s'empresser de copier. @ iMouillart : Pour parapher notre ami Samdroid le troll, nous voulons des chiffres et des arguments et non pas du verbiage. Leader de quoi ?? Apple avec 3 modèles de téléphones fait mieux qu'eux. Il est un fait avérer : Samsung copie ! Ils ont fait de l'ersatz de blackberry, Nokia... avant l'iPhone. Et le reconnaitre cela ne retire rien aux qualités avérés d'Android...
avatar legallou | 
Mes yeux réclamant un écran plus grand, j'ai dû abandonner mon iPhone pour un Android. Et bien devinez, je trouve Android très agréable, et sur beaucoup de points, supérieur à IOS. Voir mon expérience sur mon site legallou.com Mme Michu ne verra probablement pas la différence, moi si. Sans être un bidouilleur, j'ai du jailbréquer mon iPhone (iPad aussi) pour répondre à mes besoins. Je n'ai pas eu besoin de le faire sur Android. Rien que cela, c'est déjà un plus.
avatar Marc Duchesne | 
legallou [06/12/2011 17:49] (effacer) (editer) Mes yeux réclamant un écran plus grand, j'ai dû abandonner mon iPhone pour un Android. Et bien devinez, je trouve Android très agréable, et sur beaucoup de points, supérieur à IOS. Voir mon expérience sur mon site legallou.com Mme Michu ne verra probablement pas la différence, moi si. Sans être un bidouilleur, j'ai du jailbréquer mon iPhone (iPad aussi) pour répondre à mes besoins. Je n'ai pas eu besoin de le faire sur Android. Rien que cela, c'est déjà un plus. ---De quel genre de besoins avais-tu besoin...
avatar legallou | 
@Marc Par exemple : Sous-dossier pour les photos (Apple n'a qu'un niveau sur l'iPhone et l'iPad ). Lire une clef USB sur mon iPad pour récupérer les photos de mes équipiers sur mon bateau où j'ai toujours mon iPad qui est excellent en cartographie de navigation. J'ai dû jailbreaker l'iPad.
avatar zoubi2 | 
"[i]Pourquoi Samsung qui est leader dans un peu tous les pays copierait il ceux qui sont derriere ?[/i] " lmouillart... Mon idole...
avatar Marc-Alouettes | 
En même temps, c'est vrai que le 4S est en rupture de stock partout. Alors pourquoi ne laissent-on pas Mr et Mme Michu faire la vraie différence (Siri entre autres) ?
avatar Zanfi | 
@legallou Les sous dossiers sont a creer sur ton ordi dans ton rep de sauvegarde photo Sur l'ipad 2, tu peux recuperer des photos d'une cle usb via le connecteur optionnel, me semble t'il, connecteur vendu par 2 (1 SdCard, 1 usb)
avatar legallou | 
@zanfi essaye et tu verras qu’iTunes n'en tient pas compte des sous-dossiers, et met tout au même niveau sur l'iPhone et l'iPad. Clef USB j'ai un iPad1 non cela marche pas. Je doute que cela soit changé pour le 2. Tu peux récupérer que de la carte SdCard de ton APN.

CONNEXION UTILISATEUR