YouTube passe au WebM

Nicolas Furno |
http://static.macg.co/img/2010/10//skitched-20110115-091041.jpgGoogle est devenu un fervent partisan du WebM, un codec vidéo qui a l'avantage d'être libre et gratuit (lire : WebM, un nouveau prétendant pour le HTML5). Après avoir annoncé l'abandon dans Chrome du codec H.264 soutenu notamment par Apple (lire : Chrome : Google abandonne le H.264), Google a annoncé son intention de convertir l'intégralité de son catalogue vidéo dans YouTube.

Toutes les vidéos envoyées à YouTube seront désormais automatiquement converties en WebM. Les innombrables serveurs du géant de la recherche seront de leur côté mis à contribution pour convertir les vidéos existantes, en commençant par les plus populaires. Les 99 % des vidéos les plus lues sont ainsi d'ores et déjà converties et Google profite de chaque pause dans l'envoi de vidéos (l'équivalent de 6 ans de vidéo est envoyé chaque jour…) pour encoder le reste.

L'article précise bien que le codec H.264 n'est pas abandonné et il est toujours considéré par YouTube comme un codec important. Il faut dire que le nombre d'utilisateurs pouvant lire des vidéos en WebM reste encore très restreint aujourd'hui : Firefox 4 est la première version à gérer ce codec, Opera a été pionnier en l'intégrant depuis presque un an et Chrome le prend en charge depuis cet été.

Pour Safari et Internet Explorer, il faudra installer un plug-in, sachant que le plug-in Flash reste majoritairement installé et il gère alors de manière transparente la vidéo. Pour l'heure, l'encodage des vidéos sur YouTube en WebM est surtout symbolique.

Tags
avatar mirando | 
Le H264 reste le codec de référence pour tous les usages Pro et grand public supporté en natif par la plupart des plateformes desktop et mobiles. Tant que iOS ne le supporte pas pourquoi les éditeurs de contenu se priverait de cette plateforme. De toute façon c'est très politique de la part de Google. Ils soutiennent Web-M parce que c'est libre, mais ils soutiennent avec encore plus de force l'atrocement propriétaire FLASH en natif dans Android et Chrome. Serait-ce parce que ça déporte le support du H.264 via flah d'adobe et ce dernier prend en charge le coût de la licence commerciale. De toute façon pour l'instant seul le H.264 a le support de l'acceleration matérielle sur quasi toutes les plateformes mobiles et fixes. Google, que d'hypocrisie.
avatar TR3NT | 
Note: Ce n’est pas uniquement symbolique, personnellement et depuis plusieurs mois, j’utilise Youtube quasiment exclusivement en mode WebM (Sauf quand la vidéo n’est pas disponible en WebM et car les version 1080p des vidéo ne sont disponible QUE en mpeg). Pourquoi ? Parce que je considère que les formats libres c’est drôlement bien ? Certes, ça peut jouer, mais entre utiliser un format libre et pas trop m’embetter, je choisi généralement cette dernière solution. Alors pourquoi ? Tout simplement parce que je suis utilisateur de GNU/linux et d’un navigateur qui ne supporte pas h264 nativement, mais OGG et WebM. Le rapport avec GNU/linux et le fait que j’utilise pas Flash ? Car les performances de ce dernier (Sous linux) sont absolument exécrables ! Qu’il ne gère pas le multi-écran et donc que le fullscreen (Que je n’active déjà jamais à cause des performances vraiment trop médiocres avec mon *petit* core i7 720QM) est totalement pété quand deux écrans sont branchés simultanément. C’est bien simple, si je regarde une vidéo avec le plugin flash, le processeur s’emballe et la vidéo saccade. Du coup, je passe exclusivement en WebM quand c’est possible. Dans les autres raisons qui font que j’utiliserais plutôt la version WebM à la version Flash, je citerais qu’il n’y a pas de pub sur la version WebM et qu’il est possible de télécharger très facilement les vidéo (C’est aussi le cas en h264, sauf qu’en WebM il me suffit de faire « Menu Contextuel - Enregistrer la vidéo », alors qu’il faut soit une extension, soit faire du sniffage réseau avec Flash). Mais ces deux raisons ne motivent pas du tout Google je pense ; au contraire. Et les utilisateurs du plugin Flash sous linux ne sont sûrement pas un critère non plus.
avatar akageo | 
Par Apple dans Chrome ? Y'a un loupé dans l article là.
avatar Ryo Saeba | 
Je n'installerai pas le moindre plug-in WebM... J'en ai rien à secouer de ce codec à deux balles. Ce qui m'importe, c'est la qualité et de ce côté-là, h264 est supérieur. Personnellement, je peux vivre sans Youtube...
avatar pwetpwet | 
Le fanatisme jusqu'au bout des ongles
avatar Jean-Jacques Cortes | 
C'est bien gentil ce WebM libre, mais si derrière on ne peut rien faire des vidéos en WebM, on n'est pas plus avancé. La galère du format Real qui n'était lisible qu'avec le Real Player, et que l'on ne pouvait pas retravailler derrière, ça suffit. Un bon fichier vidéo doit permettre d'être découpé, remonté et agrémenté à volonté.
avatar aladin99 | 
Voyons c'est parce que la seule chose qui les dérangent c'est que le codec H264 va probablement demander des droits pour ceux qui font des $$$$ avec le codec (vers2015-2016), mais gratuit pour usage personnel et non rémunérer. C'est la seul raison pourquoi Google est intéressé par WebM. La pub c'est $$$ de Google.
avatar Solunne | 
[quote]Jean-Jacques Cortes C'est bien gentil ce WebM libre, mais si derrière on ne peut rien faire des vidéos en WebM, on n'est pas plus avancé. La galère du format Real qui n'était lisible qu'avec le Real Player, et que l'on ne pouvait pas retravailler derrière, ça suffit. Un bon fichier vidéo doit permettre d'être découpé, remonté et agrémenté à volonté. [/quote] C'est clairement un rappel de cette sombre époque, vivement une clarification du sujet (via assouplissement de la licence du H264 ou déclaration de l’illégalité de la licence du WebM) afin que les libristes nous lâchent la grappe. Le H264 est utilise du début de la chaîne jusqu’à la fin, pourquoi donc le Web devrait-il avoir un traitement différent ? Je crois que le pire dans cette histoire c'est l'attitude de faux-cul de Google qui sous couvert de "liberté" lance un pavé dans la marre avec ce WebM a la licence obscure ("parce que le H264 c'est cher et tu comprends le libre c'est important et tout et tout blablabla") et qu'a cote de ça ils sucent littéralement Adobe pour nous refourguer leur merde de Flash sous Android et Chrome. Prend-moi pour un con. Quand je pense qu'il suffirait que Firefox utilise simplement le codec contenu dans Windows Vista ou 7 (et ne me parlez pas de votre merde de Windows XP qui a 10 je le rappelle !)
avatar quentin54 | 
C'est pour ca que Youtube est très ralenti depuis hier? (chez moi il m'est impossible de lire une vidéo d'un seul coup…) je precise que les autres site comme dailymotion fonctionnent très bien…
avatar Frodon | 
@Jean Jacques Cortes & Solunne Mais on peut retravailler le WebM, via Quicktime, et donc tous les logiciels qui le supporte. Il suffit de télécharger "WebM components for Quicktime", ne petite recherche Google devrait vous permettre de les trouver. De plus Perian supporte la lecture de WebM depuis sa derniere mise à jour, donc toujours dans Quicktime.
avatar gloup gloup | 
Petit rappel: webm, comme son nom l'indique, est principalement un codec web et n'est pas destiné au montage vidéo. Ce format est utilisé par Firefox, Opera et Chrome en standard. Chrome ne supportera plus h.264 dans le futur (mais comme ils incorporent flash, on pourra lire ces vidéos avec le lecteur qui va bien). Des fabricants hardware ont annoncé son support pour l'accélération matérielle. Firefox (et les autres) n'utiliseront jamais les codecs du système: le but est de se passer des plugins pour avoir un navigateur plus stable.
avatar domd | 
Et FLASH, et H264 et WEBM et j'en passe pour la suite ... Casse-couille leur gué-guerre des formats. A quand le WEBMFLASH264.MPEG qu'on ait la paix ... et la compatibilité ;-)
avatar iNabil | 
Génial, c'est Adobe qui doit se froter les mains et doit bien rigoler de cette stupide gueguerre. Sachant qu'on a des doutes sur l'aspect libre de la licence du webm et que ce dernier est inferrieur au h.264, Google nous propose une régression par rapport au format pris en charge par flash pour remplacer ce dernier, faudra m'expliquer la logique
avatar baga57 | 
Petite correction : PAR GOOGLE DANS CHROME !! :-))
avatar codeX | 
[quote]..... Google nous propose une régression par rapport au format pris en charge par flash pour remplacer ce dernier, faudra m'expliquer la logique[/quote] Il n'y a pas de logique. Seul le $$$$ compte pour ces gens là (Google, Apple, µSoft, etc ...) , quitte à ce que cela pourrisse la vie des utilisateurs.
avatar HAL-9000 | 
[quote=CodeX] Il n'y a pas de logique. Seul le $$$$ compte pour ces gens là (Google, Apple, µSoft, etc ...) , quitte à ce que cela pourrisse la vie des utilisateurs. [/quote] Heu... c'est très logique justement. Google le fait pour les $$. Je vois pas en quoi c'est illogique ?? Une société est là pour faire des bénéfices, non ? De plus, qui ne pense pas argent dans ce monde ? Toi codeX ?
avatar TR3NT | 
Note2: WebM est nativement supporté par mplayer, vlc, totem, et la totalité de mes lecteurs vidéo (Certes, sous GNU/linuske). On ne va pas voir de support natif dans Quicktimes avant un bout de temps, en revanche Internet Explorer 10 gèrera WebM si on en croit la roadmap de Microsoft, et comme Internet Explorer utilise directement Windows Media Player pour lire les vidéo, il y a fort à parier que WebM sera nativement lu par ce dernier. En bref il ne resquera qu’Apple qui ne gèrera pas nativement ce format.
avatar Caramel10 | 
Et bien, nous voilà à nouveau devant une installation de plug-in à prévoir. Et on appelle ça la simplification :(
avatar gloup gloup | 
Euh… Webm n'est pas inférieur en qualité au h.264, de plus il faut savoir que sur le web c'est le moins bon des profils h.264 qui est utilisé pour être compatible avec un maximum de navigateurs.
avatar gloup gloup | 
Et je ne vois pas en quoi l'utilisation d'un codec libre pourrit la vie des utilisateurs, [b]c'est complètement transparent[/b]: suivant les capacités du navigateurs, youtube affichera la version webm (FF, Opera, Chrome, etc), h.264 (Safari, IE>=9) ou flash lisant le h.264 (IE
avatar lukasmars | 
Je me contenterai de ressortir l'argument des fanboy Apple concernant la gestion de l'App store: Apple fait ce qu'il veut sur son store Google fait ce qu'il veut sur son site Comme ça c'est clair.
avatar Osborne | 
mouais… Webm est libre ? H264 est soutenu par Apple et Microsoft ? Part de marché des OS d'Apple et Microsoft : 99%. Part de marché de Linux : 1%. La messe est dite…
avatar gloup gloup | 
@osborne: je crois que tu n'as rien compris, relis l'article à tête reposée, ça ira mieux…
avatar Raoul99 | 
Part de marché de YouTube ? La messe est dite ...
avatar lukasmars | 
@Osborne Tu n'as pas compris; les logiciels libres ne sont pas la panacée de Linux . Le pire c'est que si Apple et microsft soutenait Webm nativement avec leur navigateurs respectifs , tu ne te rendrais même pas compte si la video est encodée en H.264 ou en WebM ... Là tu dois installer un plug in, c'est pas la mort non plus...
avatar elbacho | 
on ne peut pas reprocher à Google de promouvoir ces technologies, comme le font Apple, Microsoft ou d'autres. Ce qui est navrant avec Google c'est le manque de stratégie, Ils décident de passer de Flash à H264, et maintenant à WebM, qui est, peut être libre mais sujet à controverse sur la propriété intellectuelle, il emprunterait ou volerai, suivant dans quel camp on se situe, du code de technologie breveté. Problème que Google connait déjà avec Android, qui emprunterai lui aussi du code ... ou pas ... qui serait lui même libre sans l'être vraiment .... A défaut d'avoir des idées, il est toujours préférable d'utiliser celles des autres, ensuite on se sert du libre pour mieux faire passer les suppositoires, ce qui lui permet en plus, de les faire plus gros.
avatar notasa | 
Google profite de chaque pause dans l'envoi de vidéos (l'équivalent de 6 ans de vidéo est envoyé chaque jour…) 6*365*24 = 52 500 heures de vidéo uploadées chaque jour ! A une moyenne de 5 minutes la pièce cela fait 650 000 vidéos ? Affolant. Heureusement, que des chefs d'oeuvre ! Trés peu de déchets.
avatar pol2095 | 
WebM est en cours d'intégration dans Flash.

CONNEXION UTILISATEUR