iPhone : la "terrible" riposte d'Adobe

Christophe Laporte |
La lettre ouverte de Steve Jobs au sujet de Flash n'a pas été du goût des dirigeants d'Adobe. En source de représailles, l'éditeur de San Jose compte offrir à chacun de ses employés un smartphone équipé d'Android lors de la conférence Google I/O qui aura lieu les 19 et 20 mai. À cette occasion, Adobe et Google devraient lancer en grande pompe Flash sur Android.

On ignore quel modèle a retenu Adobe pour ses 8600 salariés. Rappelons que chaque personne assistant à l’événement organisé par Google, se verra offrir soit un Nexus One soit un Motorola Droid.

Alors, aura-t-on "une chasse à l'iPhone" dans les locaux d'Adobe comme chez Microsoft (lire : Des iPhone en mode vibreur chez Microsoft) ? Officiellement, Adobe et Google souhaitent que leurs employés utilisent autant que possible Flash sous Android…

Sur le même sujet :
- Flash : la réponse (cinglante) d'Adobe
Tags
avatar Cekter | 

Et d'ailleurs si Adobe voulait réellement emmerder Apple, ils stoperaient le dev des CS. Ils ne le font pas, ce qui me fait dire qu'ils ont enormément d'interets en commun et que la bataille de coqs là, c'est juste pour occuper le terrain et les neuneus.

avatar Frodon | 

@divoli

Les deux remarques que tu cites ne veulent aucunement dire que seuls les utilisateurs d'iPhone peuvent s'exprimer. Cette interprétation est erroné et je n'ai jamais voulu dire cela par ces remarques.

@Tous le monde

Elles ont pour but surtout de rappeler (ce qui est sensé être une évidence et être connu de tous) que sur le marché il existe des offres différentes, et qu'il est logique et légitime que chaque acteur ai une offre propre. Cette diversité et richesse des offres ai nécessaires et indispensable à la bonne santé du marché. Et savoir en tirer parti, en usant correctement des ficelles de la loi de l'offre et la demande, est essentiel pour que chaque consommateur trouve au final son compte.

Evidement après, utilisateurs ou non de la marque, vous avez parfaitement le droit de critiquer ou au contraire d'approuver telle ou telle offre. Je suis le premier à défendre ce droit à la liberté d'expression et à vouloir que tout le monde s'exprime.

Ce que je refuses catégoriquement par contre, c'est que ces débats tournent au pugilat et ne se résument qu'à de la méprise et des insultes les uns envers les autres.

Je suis pour la liberté d'expression, mais aussi pour le respect de l'opinion d'autrui, et de ce fait je ne peux pas accepter que parce que quelqu'un n'a pas la même opinion qu'un autre, un intervenant méprise l'opinion et l'autre, l'insulte ou le traite limite d'idiot, sous prétexte qu'il n'est pas du même avis que lui.

Et c'est valable pour tous le monde, que ça soit Shenmue, daito, Divoli, Mabeille ou même MOI (car je reconnais être déjà tombé, par le passé, dans ce genre de travers)!
Ceux que certains appellent les hateboys ou les fanboys ne sont ni l'uns ni l'autre aveugles ou idiots. Ils ont juste des opinions différentes.

Car n'importe quel politique de tel ou tel marque sur tel ou tel produit peut parfaitement se défendre ou au contraire être critiqué. Si tel ou tel marque a tel ou tel politique, elle a évidemment ses raisons, et si certains y adhèrent ou au contraire ne les approuve pas, c'est bien leur droit.

Pour prendre des exemples: Que certains défendent la politique de fermeture et de controle d'Apple n'est pas plus idiot et aveugle que de la politique contraire, soit la politique d'ouverture d'autres acteurs (Android, WebOS...).

C'est justement cette diversité d'offres et d'opinions qui fait la richesse du marché et il faut qu'elle existe. Si elle n'existait pas, cela voudrait dire qu'il y aurait un monopole, et ça par contre c'est une mauvaise chose.

Sans Apple, Google, Palm...etc, nous n'aurions pas une offre aussi riche. S'il n'y avait qu'Apple, l'iPhone ne serait pas ce qu'il est aujourd'hui. S'il n'y avait que Google, Android ne serait pas ce qu'il est aujourd'hui. S'il n'y avait que Palm, WebOS ne serait pas ce qu'il est aujourd'hui...etc.

C'est parce qu'Apple a une politique de fermeture que Google a au contraire une politique très ouverte. Pas sûr du tout que ça aurait été autant le cas si Apple n'avait pas existé. De même pour les autres aspects des différentes politiques.

C'est pour ça qu'il est important qu'il existe des offres variés avec des politiques variées. Cela permet d'avoir un choix plus large en tant que consommateur, et donc d'avoir un produit qui répond le plus à nos demandes.

Donc quand je rappelle les règles de l'offre et la demande, je défend tout cela, et je rappelle à ceux qui sont utilisateur d'un produit donné, qu'ils ont, à tout moment, la possibilité, je dirai même plus, le devoir, de faire jouer la concurrence si le produit ne répond pas suffisamment à leurs attentes, et ainsi de contribuer à la bonne santé de cette concurrence, car il est essentiel que ce mécanisme soit utilisé dès que nécessaire pour favoriser cette concurrence et cette richesse d'offres, et donc pour au final faire en sorte que nous, consommateurs, ayons un choix de produits répondant de mieux en mieux à la demande de chacun et que tous le monde y trouve son compte.

Voilà pourquoi je fais ces remarques, ni plus ni moins.

avatar Liam128 | 

@daito : Tu me fatigues. Tu as le droit de penser ce que tu veux mais JE sais mieux que toi ce que je dis et ce que je veux dire. JE sais mieux que toi où sont les nuances dans mon propos. JE sais mieux que toi quand tu te trompes d'interprétation dans MES propos. Tu peux quand-même admettre AU MOINS cela, rien que pour permettre un minimum de débat sérieux et constructif. Si tu prétends mieux savoir que moi ce qui se passe dans ma tête, vraiment, je ne vois plus l'intérêt de discuter.

OUI je veux avoir le choix [b]quitte à devoir[/b] prendre le risque de peut-être devoir faire les bons choix pour éviter les malwares. Comme tu le fais tous les jours avec Mac OS X sans que ça n'ait l'air de te paraître spécialement stupide et dangereux (tu n'as aucun document important sur ton mac ? Moi si, et les dégâts pour moi en cas de vol seraient largement pires qu'avec un téléphone portable).

NON je ne veux pas avoir le choix [b]d'aller chercher moi-même des malwares pour le fun[/b].

Les malwares j'en veux pas. Mais l'impossibilité de choisir moi-même mon navigateur, mon accès aux caricatures, ou aux applis développées avec tel ou tel SDK, j'en veux encore moins.

La nuance me paraît plutôt simple : c'est la différence entre utiliser Mac OS X normalement, et aller sciemment télécharger et ouvrir un des rares virus Mac OS X puis donner son mot de passe admin exprès. Si tu saisis pas la nuance entre ces deux comportements, vraiment, je ne peux plus rien pour toi.

avatar Almux | 

@revol
"Le jour où Adobe va VRAIMENT s'énerver et supprimer la plateforme Mac...
On verra qui tremblera de ne plus disposer des suites CS..."
Bon! Je me répète: Adobe pète de trouille! Apple a largement les moyens de racheter Adobe (même par une OPA agressive)!
Qu'Adobe menace tout ce qu'elle veux en parole: cela fait de la pub! Mais qu'elle s'avise à aller trop loin et vouloir bloquer l'accès au Mac et le couperet tombe!

@Frodon
+1

avatar buck78 | 

Preum's
Purée... Quelle sacrée riposte !!
Steeve doit trembler.

avatar Cekter | 

En fait le gros problème c'est la bourse et les actionnaires. Visiblement ça freine le partenariat sain et la concurrence libre et non faussée...
Je me demande si le système de la Bourse n'est pas anti-capitaliste en fait... Avec tout ces actionnaires qui ne pensent qu'à se goinfrer et obligent des vrais visionnaires à faire la queue pour acheter un minitel tactile...

Pour en revenir au Flash : autant sur un écran de la taille de l'iPhone je m'en tape un peu de la présence de Flash (sauf que je ne peux pas consulter mes comptes en ligne, ni commander mes sushis en passant par safari mais c'est point très grave), autant pour l'iPad (qui est censé être une interface complète avec le web) ça me dérange beaucoup plus. Éclaté sur mon canap avec mon ipad j'aurai bien aimé lancer un petit jeu sympa, visionner une anim flash faite par un pote ou encore faire mes courses en ligne...

Encore une fois, et pour abonder dans le sens de Divoli ou de Frodon (qui ont des avis assez proches au final), c'est pas tellement une question de liberté à défendre (le combat pour choisir entre Ariel et Bonux ne me fait pas vibrer plus que ça), mais surtout une question de confort pour l'utilisateur. Et il aimerait bien qu'on arrête de le prendre pour un enfant de 4 ans en lui disant ce qui est bien ou mal ou "d'avenir" ou "dépassé", l'utilisateur.

avatar Yohmi | 

La bonne nouvelle, c'est qu'en utilisant flash sur leurs téléphones, ils seront plus à-même de comprendre pourquoi Apple n'en veut pas.

M. Johnson, où est votre smartphone ?
Mais enfin, patron, il est déjà 13 heures, donc il est entrain de se recharger dans mon bureau.

avatar mediapress | 

est-ce que si flash marche sur androïd sans diminuer la batterie de façon considérable, pourras t-on l'installer sur l'iphone puisque l'argument de la batterie n'existera plus ?

avatar iNabil | 

ça devient puéril, comme si 8600 téléphones en plus allaient imposer leur plateforme.

avatar divoli | 

@ Frodon;

[quote]Les deux remarques que tu cites ne veulent aucunement dire que seuls les utilisateurs d'iPhone peuvent s'exprimer. Cette interprétation est erroné et je n'ai jamais voulu dire cela par ces remarques.[/quote]

Pas du tout, c'est toi qui interprètes mal mon post. Je n'ai jamais dit que tu avais tort, au contraire et même j'ai clairement précisé:
[quote]Franchement, on s'en doute bien, de tout ça.[/quote]
En clair, on sait bien que cette situation répond à la loi de l'offre et de la demande, et que si on est en total désaccord avec la politique d'Apple il ne faut pas acheter les produits concernés (et encore une fois, je le répète, je n'ai ni iPhone ni iPad, et même si j'ai un iPod Touch, étant un utilisateur de longue date d'iPod, je télécharge fort peu d'applications donc je n'enrichis pas Apple sur ce point là). Mais dans les discussions (et je ne te visais pas particulièrement), de la part de certains ces remarques sont utilisées pour envoyer paitre toute personne qui émet des critiques. En clair, pour certains, soit on est d'accord avec tout ce que fait Apple, soit on est pas d'accord et dans ce cas on a qu'à fermer sa gueule.
De la part de ces personnes, c'est du même topo que de se voir traiter de "hater" à la moindre critique envers Apple. Traiter un interlocuteur de "hater", cela insinue que son intention est forcément malveillante, qu'il n'est pas motivé par un simple désaccord ou une désapprobation mais par de la "haine", que ses critiques n'ont pas à être interprétées autrement, et que finalement elles n'ont pas de valeur. C'est du dénigrement pur et simple.

Personnellement, je suis en total désaccord avec le modèle économique imposé par Apple concernant sa plateforme mobile, et l'on peut trouver des alternatives à l'iPhone, tout comme on devrait pouvoir en trouver pour l'iPad. Donc je n'ai ni iPhone ni iPad. La situation de l'iPod Touch est un peu différente, vu la difficulté à trouver un appareil technologiquement comparable (même chez Archos, je ne trouve rien de fantastique). Dans tous les cas, ce sont des appareils qui incitent les gens à se diriger vers les différents store d'Apple, et perso j'évite de trop y foutre les pieds. Je n'achète d'ailleurs même plus rien sur l'iTMS vu la façon dont je me suis magnifiquement fait enfiler avec des morceaux avec DRM puis leur rachat à 30 % de leur valeur au format sans DRM (même si ce n'est pas totalement de la "faute" d'Apple mais des majors, elle est à minima complice et je n'ai guère apprécié).

La situation du Mac est différente, en ce qui me concerne. Même si je désapprouve certains aspects de la politique d'Apple, qui ferait que je n'achèterais plus de Mac, j'apprécie grandement Mac OS X et tout l'environnement logiciel (et je ne retrouve pas cela coté Windows ou Linux) donc je suis bien obligé de faire des concessions en achetant des Mac que je trouve beaucoup trop chers en terme de hardware sans que ce soit justifié, ce qui ne m'empêche d'ailleurs pas de râler à ce sujet. Tu vas me dire que râler ça ne sert à rien mais on est parfois un peu piégé. On est bien obligé de peser le pour et le contre, d'estimer quels sont les avantages et les inconvénients. Mais ce n'est pas parce que les avantages prennent le dessus que l'on doit fermer sa gueule sur les inconvénients, et c'est souvent le sens de mes critiques.

avatar sergios | 

Ouaip, tu m'etonne ! en fait, en essayant d'être objectif, je n'ai jamais vu passé depuis la sortie de l'iPhone 3G (j'ai eu le V1 mais il était trop limité hors jailbreak) un autre spartphone qui m'apporte autant d'outils et d'experience utilisateur que l'iPhone ! et je pense que, quelque soit les "ripostes", apple a encore quelques beaux jours devant lui ! Maintenant, la concurence, c'est aussi ce qui garantie que les constructeur se retrousse les manches pour sans cesse faire évoluer les produits ! je suis heureux de cela, parce que au quotidient, c'est tout bénéfice !

Avec la sortie de l'iPad, dont je compte acquerir un exemplaire wifi uniquement, j'aurais là un complèment très confortable pour surfer dans la salle d'attente de mon toubib, dans les salles d'attente en général (merci aux reseaux wifi free wifi, sfr wifi ect...) dans plein de café, lmieu public et surtout en majorité dans mon lit et sur mon canapé !

Vraiment, vive la concurence, ca me ravi ! mais comme dit, pour l'instant, apple fait très fort et je ne suis pas prêt de passer sur Androïd ou PalmOs, même si ces deux system mobile sont vraiment bien fait !

avatar Frodon | 

[quote=divoli]
Pas du tout, c'est toi qui interprètes mal mon post. Je n'ai jamais dit que tu avais tort, au contraire et même j'ai clairement précisé
[/quote]

Où vois tu que j'aurais dit que tu avais dit que j'avais tord? Je n'ai jamais dit ni même pensé cela.

@divoli

Pour le reste tout à fait d'accord. Et ce que cela démontre en réalité, c'est le fait que tu n'y trouve pas totalement ton compte dans les offres actuelles niveau ordinateur. Cela signifie donc que l'offre du marché n'est toujours pas assez riche.

En effet, dans le monde informatique traditionnel (les ordinateurs classiques) ont a un choix trop limité. En gros on a le choix entre Mac OS X, Windows et Linux, et au niveau matériel, on a le choix que pour Windows et Linux, sur Mac, c'est Apple et rien d'autre.

Le fait est que ce désir de contrôler le hard (et le soft) fait partie de l'ADN d'Apple, et c'est même au coeur de leur stratégie, que ca soit d'ailleurs pour les ordinateurs, ou l'iPod/iPhone/iPad. Donc peu de chance qu'il y ai du changement à ce niveau.

Et pour les éventuelles alternatives à Mac OS X et Windows sur les PCs compatible, il n'y a pas grand chose de viable à l'heure actuelle à part éventuellement Linux, mais il reste encore limité en terme de logithèque, notamment de logithèque Pro propriétaire, bien que Wine palie partiellement à cela (de plus en plus de gros logiciels tournent sous Wine).

L'arrivée de Google Chrome OS sur ce marché pourra peut être le redynamiser un peu, voir le révolutionner, car Chrome OS sera le premier Cloud OS ayant une grosse entreprise derrière lui et donc une grosse force de frappe. En plus, il permettra l'exécution de code natif, donc même si c'est un Cloud OS, il pourra quand même offrir des applications performantes tel que les jeux et autres.

Personnellement je me réjouis que Google vienne un peu bousculer ce marché des OS d'ordinateurs grand public et j'espère fortement qu'ils arriveront à faire bouger ce petit monde qui stagne globalement depuis des années, avec Apple vs Microsoft depuis le début, dont une période où la domination de MS a été écrasante, et une tentative de percée de Linux qui n'a réellement fonctionné que dans le monde des serveurs, et n'a toujours pas vraiment percé dans le marché grand public.

Enfin, je vais pas m'éterniser sur cette question, c'est un peu hors sujet. Mais le fait est que le fait qu'il y ai des personnes, comme toi, qui ne soient pas pleinement satisfait avec aucune des solutions existantes, démontre bien un manque de dynamisme et de diversité sur le marché.

Malheureusement, je vais être franc avec toi (et les autres qui aimeraient qu'Apple ouvre Mac OS X à d'autres constructeurs), je n'y crois pas du tout, du moins pas avant un bon moment, car c'est au coeur de la stratégie d'Apple de contrôler le hardware, et ils l'ont toujours fait, et le font même sur l'iPhone/iPad/iPod Touch, donc peu de chance de voir les choses changer à ce niveau. Pour les prix, idem, Apple a toujours tablé sur une stratégie de marge assez élevée.

Il y a d'autant moins de chance que cela arrive, que cette stratégie fonctionne, est rentable et permet toujours à Apple d'être en pleine croissance au niveau de ses résultats financier, et en plus cela ne semble pas s'essouffler. Tant que cela sera le cas, il n'y a pas de raisons particulière qu'Apple change de stratégie.

Attention, je ne dis pas que tu n'as pas raison de vouloir cette ouverture, je suis le premier à vouloir qu'Apple s'ouvre à d'autres constructeurs avec Mac OS X (mais de façon contrôlé et choisie, j'ai déjà expliqué mon point de vue sur ce sujet, tu le sais). Mais étant donné le contexte actuel, et les résultats actuels d'Apple, je pense qu'il y a peu de chance que cela arrive rapidement.

Cela dit, je pense que Linux aurait ce potentiel de devenir un OS à la Mac OS X , mais ouvert, c'est à dire intuitif et simple à utiliser avec une bonne logithèque non seulement grand public, mais aussi Pro. Mais malheureusement, il est peu suivi par les grosses boites de développement logiciels (Adobe, Microsoft & co), et donc ne fait toujours pas le poids en terme de logithèque par rapport à Mac OS X et encore moins Windows. Dommage d'ailleurs, parce qu'il en aurait le potentiel... Peut être que Google avec son Chrome OS (qui est basé sur Linux pour rappel), arrivera a quelque chose de ce point de vue là. En tout cas espérons le.

avatar Frodon | 

Dommage que je n'habite pas aux USA, car moi qui voulait un meilleur téléphone Android que mon HTC Magic, ca aurait pu être l'occasion de m'en trouver un pour pas cher bientôt sur le marché de l'occasion parmis ceux des employés d'Adobe qui ne voudront pas de leur cadeaux et donc le revendront à pas cher pour s'en débarrasser...
Cela dit, si certains accepte de l'envoyer en France, je suis preneur ;) Un beau Nexus One ou HTC Desire ne me déplairai pas ;).

avatar divoli | 

C'est du moins l'impression que tu m'as donné via ta précédente réaction. Au moins, j'espère que cette fois les choses sont claires.

avatar popo69 | 

@yohmi

en partant de ce principe ça ferait longtemps que flash serait super optimise sur mac :)

avatar Le Gognol | 

J'ai l'impression que mon message n'a pas été vu / lu, emporté dans la bourrasque de réactions... Je pense que ça ne se fait pas, mais je le renvoie quand même. :oD

J'ai l'impression que ceux qui réclament de pouvoir installer ce qu'ils veulent sur l'iPhone sont les mêmes qui veulent OS X sur n'importe quel PC... en tout cas les arguments se ressemblent... Et dans les 2 cas ils voudraient que Apple fasse autre chose que du Apple. Sauf que si Apple ne fait plus du Apple (modèle économique, lien matériel / logiciel, etc.), Apple N'EST PLUS Apple, ce qui veut dire la perte de la plupart des qualités de cette marque, qui sont intrinsèquement liées à son mode de fonctionnement. Ce que vous souhaitez qu'Apple fasse, c'est en gros ce que toutes les autres marques concurrentes font déjà. C'est donc pas le choix qui vous manque d'une part (dans aucun domaine Apple n'a bouffé la concurrence au point de la rendre agonisante), et d'autre part sous prétexte de liberté vous souhaitez finalement... le conformisme ! Du soft et du hard de bric et de broc, comme on en a tant bouffé avec les PCs - Win (qui ont écrasé toutes les alternatives 100 fois plus excitantes des années 80-90), des machines sans âme faites par des entreprises dirigées par des gestionnaires sans vision, incapables de faire des choix tranchés pour faire avancer les choses...

avatar denousse | 

Ob a vraiment affaire à des gamins

avatar mediapress | 

@ Le Gognol : non, on veut juste ne pas nous dire quels sites on a le droit de voir...
(étant donné qu'il y a des millions de sites en flash, cela limite vraiment l'intérêt d'internet, surtout sur un iPad...)

ni plus , ni moins...

avatar TotOOntHeMooN | 

Au final, se sont toujours les employés qui trinquent ... :p

avatar Frodon | 

@mediapress

Dans la plupart des cas, même avec Flash ils ne seront pas consultable. A moins d'être adaptés à l'interface tactile.

avatar physalys | 

Je connais nombre de personnes qui ne supportent plus les bridages de leur iphone et comptent acheter un autre smartphone à la place.

avatar Le Gognol | 

Bien vu Frodon, la décision d'Apple a quand même un sens... Et pour compléter ce que je disais, il ne faut pas oublier que derrière une décision qui parait anodine pour l'utilisateur et qui satisfait à son confort (caprice ?) personnel (Flash activable à volonté, App Store non obligatoire, possibilité d'installer OS X où on veut, etc.), il faut prendre un peu de recul pour avoir une idée des conséquences qu'il y aurait derrière si de telle décisions étaient prises. Elles vont bien au delà de l'amélioration théorique petit confort personnel, elle bouleverse quasiment tout ! Tant que l'on ne tient pas compte de cette immense cascade de conséquences fondamentales qui toucherait les fondements même d'une société comme Apple, les protestations au nom de la "liberté" ne sont que des chouineries sans consistance.

avatar pseudo714 | 

adobe devient vraiment ridicule comme ça, on dirait palm avec itunes.

avatar mediapress | 

pourquoi ça ??? pour les rollover, c'est normal (mais ça ne marche pas non plus en html)...

mais flash permet de faire pleins de choses y compris se servir de l'accéléromètre, il y a rien techniquement qui justifie un refus... pour infos, les sites que je regardent utilisent entre 5-20 % du CPU, ce sont des sites de graphistes, légers et sans vidéos...

pourquoi ne pas mettre les vidéos en html 5 si c'est un meilleur format mais pourquoi se se priver des autres fonctions de flash qui ne seront jamais possibles en html ?

la position d'apple est radicale, mais flash existe depuis des années sur mac, (et pc), c'est devenu [u]LE[/u] complément de l'html pour des sites dis de création graphique. il n'y aura pas d'équivalent de l'html 5 avec flash, ce seront toujours 2 technologies différentes et complémentaires...

dans le raisonnement d'apple, si une technologie est dépassée, on la vire... sans se préoccuper des conséquences, cependant, le soucis, c'est que flash n'est pas dépassé, loin de là, puisque pour qu'une technologie soit dépassée, il faut qu'il y en ait une meilleure qui la surclasse... (hors l(html et flash sont 2 philosophies différentes, elles ne pourront jamais se remplacer l'une et l'autre)

avatar parafsuo54000 | 

@physalys
puis finalement les personnes dont tu parles, se diront "tout compte fait, il était vraiment bien cet iphone".

Pages

CONNEXION UTILISATEUR