Evangéliste Adobe : « Apple, va te faire… »

Anthony Nelzin-Santos |
Sur TheFlashBlog, Lee Brimelow, évangéliste Flash, Flex et AIR chez Adobe, en a visiblement gros sur le cœur. Dans un article intitulé « Apple met une baffe aux développeurs », il n'y va pas par quatre chemins, concluant par un « Apple, va te faire… » cinglant.

Pour Brimelow, l'interdiction d'employer d'autres outils que Xcode pour compiler, plus que développer, des applications iPhone OS est « une décision effrayante qui n'a d'autre justification rationnelle que l'envie d'un contrôle tyrannique sur les développeurs, et de les utiliser comme pions dans la croisade [d'Apple] contre Adobe ».

Ce n'est pas ce que pensent tous les développeurs (lire : Backelite : la fin des SDK alternatifs est « un bon signal ») et les autres outils, qu'il cite, ne sont pas tous certains d'être en défaut auprès d'Apple (lire : Unity évalue la situation).

Il précise qu'il s'exprime en son nom propre, mais un passage a tout de même été retoqué par son employeur, Adobe. Les employés d'Adobe ont en effet le droit de tenir des blogs, celui de John Nack, par exemple, étant une mine d'informations sur le futur des produits de la firme de San José. Ce n'est pas le cas des employés d'Apple, comme le rappelle Brimelow, qui fait d'Adobe une société « avec une culture de l'ouverture », là où la fermeture d'Apple empêcherait ses employés d'exprimer leur éventuel désaccord. On notera que les commentaires sur son article sont fermés, pour éviter d'avoir à entendre parler « les robots de spam de Cupertino »

Il continue sur la même lignée en interprétant cette décision comme le reflet de la philosophie d'Apple : « Tout ce que nous voulons est fournir aux développeurs une autoroute pour déployer leur travail sur le plus d'appareils possible. Nous ne voulons tuer personne. »

Brimelow explique qu'Adobe ne compte pas exercer de vengeance en cessant ou ralentissant le développement de ses produits pour Mac OS X : « nous ne comptons pas nous servir de nos clients loyaux et en faire des pions dans une bataille destinée à blesser une autre société. » Ce qui ne l'empêche pas d'en rajouter une couche : « mais il est clair qu'Apple serait parfaitement capable de faire ce genre de choses, leur comportement récent en étant la preuve ».

Dans l'affaire, la décision d'Apple pourrait pourtant ne pas être motivée que par un désir, réel ou non, de mettre des bâtons dans les roues d'Adobe. Au-delà du problème de cohérence des interfaces, ou d'optimisation de la gestion mémoire, un lecteur d'AppleInsider pointe du doigt le fait que le passage par Flash ou une autre solution du genre empêcherait l'application de s'intégrer parfaitement au système de multitâche de l'iPhone OS 4 : « Apple a besoin d'un accès total à une application compilée [par Xcode] pour tirer les ficelles qu'il y a dans ce nouvel OS ».

Pas de vengeance de la part d'Adobe, mais il exécutera sa petite vengeance personnelle, en promettant de ne plus donner un sou à Apple tant « qu'il n'y a pas un changement de direction là-bas ». Il explique ainsi qu'il achète tous ses biens culturels sur Amazon plutôt qu'iTunes.

Il semble donc qu'Adobe, ou au moins certains chez Adobe, soit très, très vexée de la dernière décision d'Apple. Adobe aura tenté de jouer, et perdu, diront les plus fair-play.
avatar guillaumzed | 
C'est donc ici l'antre des bots de cupertino ? Cekter , ton speudo m'a bien fait rigoler :-) Heureusement que tu es là. je vais faire moins dans le second degré. Serieusement : c'est vraiment ici l'antre des bots de cupertino ? j'hesite entre ça et le rocher de Monaco. Après tout si votre monde tout propre vous plait tant, sans outils de création graphique "mal foutus", sans la voix mussolinienne de votre "wonderfull amazingly, incredible" steve jobs, je vous souhaite bon vol, comme les petits boudins d'humains empreints de confortabilité et de sécurité de wall-e. C'est peut être bien vous les hommes de demain. Je suis wedesigner et developpeur (photoshop, illustrator, flash, as2, as3, javascript, php ...) Et je "fais avec Adobe", comme je ferais avec html5 quand ce sera la donne, plus tard peut etre. Du point de vue du moral et pour le moment, je suis d'avantage embetté par l'image puant de narcissisme, d'interdits et surtout, d'abominable pompe à fric, qui se dégage de mon mac. Vivement un changement de direction.
avatar daito | 
[quote]mais il exécutera sa petite vengeance personnelle, en promettant de ne plus donner un sou à Apple tant « qu'il n'y a pas un changement de direction là-bas ». Il explique ainsi qu'il achète tous ses biens culturels sur Amazon plutôt qu'iTunes. [/quote] oulala....c'est sûr ça va tuer iTunes et ça va inciter Apple à changer de stratégie.
avatar VieillePomme | 
Ce mec à raison... après tout qu'est-ce qu'on en a à f..tre d' APPLE qui n'a que quelques % du marché et qui, non contente d'enfermer ses developpeurs dans un système totalitaire, dictatorial et carcéral, leur pompe en plus 35% de leurs revenus... il y a longtemps que je me suis barré de l' autre côté et je m'en réjouis aujourd'hui...
avatar bompi | 
Amusant. D'un côté on ne peut s'empêcher de constater la cohérence d'ensemble de l'iPhone et la qualité de l'outil que le contrôle exercé par Apple autorise. D'un autre, on pourrait presque en venir à vouloir un peu plus de bazar, un peu moins de fini et de sûreté et trouver un peu plus de liberté dans cette machine. D'ici à ce qu'un jour Apple ait un procès pour comportement anti-concurrentiel, il n'y a pas si loin. Disons que ça en prend le chemin bien tranquillement (on verra la réponse faite à Opera, par exemple).
avatar Moonwalker | 
Après ceux qui défendent le Flash anonymement, voilà l'hystérique de service. Visiblement, Apple a fait mouche en pointant l'incurie d'Adobe. "une autoroute" dont ils tiennent le péage et où on roulera toujours mal et cher. "Une baffe aux développeurs" ? Pour les réveiller après avoir été endormis par les discours trompeurs d'Adobe, et plus particulièrement concernant Flash. Si Adobe déployait moitié moins de cette énergie à [s]véritablement[/s] optimiser Flash sur Mac OS X on n'en serait pas là. Flash est indéfendable car c'est un produit dépassé, absolument pas adapté à l'internet mobile. Les clients ne sont pas lésés pas l'absence de flash, c'est internet est victime de sa présence. On va pleurer pour Adobe ? Pauvre petite société riche.
avatar iZorg | 
@ VieillePomme "il y a longtemps que je me suis barré de l' autre côté et je m'en réjouis aujourd'hui..." C'est gentil de passer dire un petit bonjour, on te sert un godet ? Sinon, c'est clair que pour les employés d'Adobe ça doit être la fête tout les jours ces temps-ci...
avatar Eaglelouk | 
ça commence à me saouler cette "guerre" là -.-
avatar misterbrown | 
Putain ca aurait été tellement plus simple cette histoire de Flash qui compile pour de l'iPhone. Plutot que de devoir trouver/employer des mutants du codes hors de prix pour se faire une pauvre appli. Ca va juste freiner/brider tous les créatifs qui ne sont pas des mutants des lignes de code.
avatar bugman | 
@ Eaglelouk :+1
avatar daito | 
[quote]"près tout qu'est-ce qu'on en a à f..tre d' APPLE qui n'a que quelques % du marché et qui, non contente d'enfermer ses developpeurs dans un système totalitaire, dictatorial et carcéral, leur pompe en plus 35% de leurs revenus... il y a longtemps que je me suis barré de l' autre côté et je m'en réjouis aujourd'hui..."[/quote] heinn???? L'iPhone a une part de marché de plus de 20% aux US, entre 30 et 50% en France, près de 40% au Japon. Aux Etats-Unis Safari mobile s'octroie 64% de part de marché. En tout, 84 millions d'appareils avec l'iPhoneOS ont été vendu!! Le marché de l'iPhone OS est énorme pour un développeur et quand on voit qu'il y a 150000 applications dans l'Appstore, on s'aperçoit que les développeurs ne sont pas si mécontents (combien d'application pour l'Androis Market?? 20000??....combien pour RIM?? 5000??...combien pour Nokia, Windows mobile). Concernant les 30% de revenu pour Apple (pour les applications vendues) et les 70% pour le développeur, rappelons qu'Apple propose toute la structure, l'exposition via iTunes, etc.... C'est quoi le deal avec les plateformes Windows??? Android?? Tu t'es barré de l'autre côté. Où??
avatar loukonmac | 
lls deviennent nerveux chez Adobe.... le vent du boulet.... Brimelow défend son steak... mon avis il va avoir encore pas mal de nuits blanches... car flash est mort... il n y a que la date de l enterrement que l on ne connait pas encore...
avatar shenmue | 
@Trésvieillepomme:" il y a longtemps que je me suis barré de l' autre côté et je m'en réjouis aujourd'hui..." Les rageux d'hier qui reviennent polluer les sites Macs aujourd'hui. Priceless vu qu'ils n'ont pas été là lorsque l'entreprise avait besoin d'eux.
avatar misterbrown | 
Mouais.. Ben c était bien pratique quand même flash, pour bcp de choses, et de monde!
avatar iLee | 
Qu'ils se disputent autour du flash est une chose.. Mais je croise vraiment les doigts pour qu'adobe ne joue pas la carte de sa creative suite !!!
avatar shenmue | 
@Moonwalker:"Si Adobe déployait moitié moins de cette énergie à véritablement optimiser Flash sur Mac OS X on n'en serait pas là. Flash est indéfendable car c'est un produit dépassé, absolument pas adapté à l'internet mobile. Les clients ne sont pas lésés pas l'absence de flash, c'est internet est victime de sa présence." Le vrai problème à la base c'est bien ça. Ce genre de caca nerveux pour défendre des technologies que tout le monde et même certains au sein d'Adobe, considèrent comme mauvaises et dépassées est franchement déplacé. Marrant que lorsque c'est Windows 6 et sa gangrène du net tout le monde en appelle au chevalier blanc et regrette qu'il n'y ait pas plus de courage pour faire table rase, mais là, jsute parce que c'est Apple qui met le doigt là où ça fait mal, on inverse strictement les choses et d'un seul coup d'un seul, la mauvaise techno qui gangrène le net, non seulement c'est bien, mais c'est le signe de l'interopérabilité et de la paix dans le monde. Apple tourne les têtes a un tel point que même le minimum de cohérence intellectuelle s'efface, à croire que la passion, les décisions dictatoriales, toussaaa, c'ets beaucoup moins dans la tête des dirigeants d'Apple que dans celle, embrumée, de nombre de leurs détracteurs aujourd'hui... Flash est une PLAIE pour le net, pas parce que Steve Jobs l'a dit du reste, non, parce que tout le monde le disait, le pensait, mais que personne n'agissait contre une entité qui devenait tentaculaire sur la toile (en fait qui a bien failli le devenir entièrement, Adobe avait bien joué le coup). On devrait considérer que c'est une chance que ce soit une grosse entreprise comme Apple qui ait les moyens de nettoyer le net de cette bouse et j'espère franchement qu'ils réussiront. Hier, tout le monde gueulait sur flash, aujourd'hui, c'est le soit disant petit à défendre contre le goliath Apple ? Risible, profondément risible et malsain...
avatar shenmue | 
@MisterBrown:"Ca va juste freiner/brider tous les créatifs qui ne sont pas des mutants des lignes de code." Les devs sous Objective C des mutants ? C'est flatteur, très flatteur. Tu fais rire tiens...
avatar daito | 
Contrairement à ce que disait VieillePomme, la plateforme iPhone OS est extrêmement juteuse et le pauvre fanatique Adobe s'est juste aperçu (avec la queue entre les jambes) qu'Apple leur a coupé tout espoir d'hégémonie. Concernant le Flash, rappelez vous que Safari représente 64% de part de marché aux US. On comprend que l'animal soit frustré.
avatar IGerard | 
Ils n'ont qu'à en faire un générateur de code C/ObjC/C Et le tour est joué :)
avatar shenmue | 
@Daito:"Contrairement à ce que disait VieillePomme, la plateforme iPhone OS est extrêmement juteuse et le pauvre fanatique Adobe s'est juste aperçu (avec la queue entre les jambes) qu'Apple leur a coupé tout espoir d'hégémonie" Non mais tu sais, l'hégémonie en voie de réalisation que devenait Flash, cela ne gênait pas nos pauvres âmes. Mais qu'une plateforme mobile qui tient 20% du marché des smartphones se passe de ce poids lourd et là c'est la dictature d'Apple qui veut imposer sa techno. On croit rêver, mais non, on ne rêve pas, les cerveaux s'embrouillent et perdent le nord dès qu'il s'agit d'Apple.
avatar Cratès | 
Ce qui est en train d'arriver à Apple (passer de l'image de la société innovante, alternative, cool et sympa, petit village gaulois résistant héroïquement à l'envahisseur Microsoft, au statut de superpuissance économique crainte ou même détestée) me fait penser à un mot du général sudiste Robert Lee, à propos des premiers succès confédérés durant la guerre de Sécession : "Plus nous vainquons et plus nous sommes haïs".
avatar shenmue | 
Citation:"Selon une étude menée par Adobe et publiée en juin 2008, Flash Player atteindrait une part de marché d'environ 99,1% aux États-Unis et 98,5% en Europe. Cette domination a largement favorisé le *développement de profils particuliers chez le développeur web." Alors après, les zozos qui parlent d'interopérabilité quand il n'y a même plus de concurrents pour être interopérables, j'ai envie de rire et de pleurer à la fois. Apple a les couilles de remuer ça, normal que ces types qui se pensaient intouchables gueulent aujourd'hui comme des veaux. Même les 1% qu'ils n'ont pas c'est déjà trop. Va te faire Adobe !!!
avatar majipoor | 
En passant et pour info: Adobe fait tout pour que l'élément "canvas" (proposé par Apple) ne soit pas dans la norme HTML5... et c'est justement ça qui en ferait un concurrent de Flash pour les animations. [url]http://daringfireball.net/linked/2010/02/14/hixie[/url] En d'autres termes, Adobe essaie de tuer toute concurrence pour Flash. Et il est encore plus amusant de se rappeler que lorsque Flash appartenait à Macromédia, Adobe a essayé de le tuer avec le format SVG. Joli retour de bâton je dirais.
avatar bugman | 
@ shenmue : Pas de concurrents ? C'est une blague, y'a pas qu'Apple (ou Adobe et son flash de merde) dans la vie ! Voir autres sujets du jour. Alors (c'est la fête, quand on aime on ne compte pas...) : fuck Apple, fuck Adobe ! Pensez un peu à vos clients bande de vieilles croutes ! (bonne modération)
avatar jinxjab | 
Merci Shenmue. Bien que vous soyez agressif je suis en accord avec votre point de vue. Constamment je me demande pourquoi il existe une telle animausité à l'encontre d'Apple Inc. Puis je me suis demandé si je ne prennais pas tout cela trop à coeur. Je peux dire maintenant que je me suis trompé. Cette agressivité existe. Elle est le résultat de l'arogance (justifiée) d'Apple Inc. Cette capacité de bousculer ce monde qui est devenu trop concervateur. Et par "monde" j'entends la sphère s'autoproclamer "expert informatique". Et je rappels à leur bon souvenir que des grands noms de l'informatique ont chuté par la passé. Cela continu d'arrivée. Il n'y a pas de raison que cela se passe autrement. IBM l'a subit, Digital l'a subi, Sun l'a subi, Microsoft le subira, Adobe le subira et Apple l'a subi et subira. Bienvenu dans la vie analogique RIEN est éternel.
avatar JustThink | 
Shenmue trop fort ! Ce que j'aime c'est la perfection et l'optimisation. Et même si Apple a ses "petites crises de chaleur" de temps à autre je fais avec, car j'aime et je respecte la finesse de leur travail. Dans la suite Adobe, rien qu'un truc qui m'enerve à chaque fois que je fais une importation, j'ai ma fenêtre qui est déformé. C'est plutôt ce genre de truc moi qui m'enerve je me demande si chez Adobe ils essaient leur logiciel au lieu de raconter leur vie sur leur blog mdr

Pages

CONNEXION UTILISATEUR