Chrome OS : la conférence de Google

La redaction |
La conférence de Google sur Chrome OS ne doit démarrer que dans 20 minutes, mais le code de la version open source de son système d'exploitation - Chromium OS - sont déjà disponibles comme le signale un ingénieur de Google.

chromeos0001


La conférence a démarré. Chrome OS projet open source. Il visera d'abord la catégorie des netbook.
Il ne sera pas lancé aujourd'hui, il n'y aura pas non plus de bêta disponible aujourd'hui.

Google Chrome, le navigateur web, a aujourd'hui 40 millions d'utilisateurs. La version Mac ne va *vraiment* plus tarder, elle fait partie des principaux objectifs à très court terme avec la version Linux et le système d'extensions.

Les extensions de Chrome se mettront à jour automatiquement pour l'utilisateur.

La présentation s'attarde sur les avantages du HTML 5. Google veut que le navigateur soit capable de faire tourner des contenus intensifs comme les jeux, l'audio-vidéo.

chromeos2


chromeos3


"Tout ce que vous faites aujourd'hui sera demain dans le nuage sous la forme d'une application web"

Aujourd'hui les téléphones sont en train de devenir des ordinateurs et les portables deviennent plus petits, il y a une convergence entre les deux.

"Nous pensons qu'il y a un meilleur modèle pour l'informatique et c'est ce qu'est Chrome OS. Les fondations de Chrome OS seront la vitesse, la simplicité et la sécurité. Ils veulent que Chrome OS soit "très rapide", avec un temps de démarrage rapide (instantané), et l'expérience sera plus véloce de bout en bout.

Démonstration sur un netbook. Démarrage en moins de 7 secondes pour arriver à l'écran de login.

Avec Chrome OS tout est une web app, aucune installation n'est requise. Chaque application a son onglet comme une page web dans un navigateur web. Chrome OS ressemble en fait beaucoup à Chrome.

phpFZMXMKChromeOS-first-shot


finder%20chrome

chrome%20os%20google

Certaines fenêtres comme la liste des contacts ou celle de chat peuvent rester affichées en permanence au-dessus des autres onglets d'applications. Démonstration de vidéos YouTube et de contenus Flash (un jeu d'échec).

phpjoalstNot-quite-WoW


On peut avoir plusieurs fenêtres lesquelles contiennent plusieurs onglets. Google va s'assurer que l'on pourra faire des choses aussi banales que brancher des périphériques USB.

"Que se passe-t-il si vous essayez d'ouvrir un fichier Excel ? Ça tombe bien, Microsoft vient tout juste de sortir une "killer app" pour Chrome OS" (dit-il en chargeant Microsoft Office Online). Démonstration de l'accès à la suite Office version Web de Microsoft…

phpilYvuNExcel-on-chrome


Démonstration de l'ouverture d'un PDF dans Google Docs

Démonstration du branchement d'un Droid (le nouveau smartphone Android de Motorola) pour en récupérer les photos. Démo aussi de la connexion d'une webcam USB.

Comme dit en introduction, la version open source, Chomium OS, est disponible aujourd'hui et peut être compilée.

Chrome OS doit davantage évoquer le fonctionnement d'une télévision que d'un ordinateur, avec le principe d'un allumage immédiat.

Les matériels équipés de Chrome OS devraient être vendus uniquement avec des SSD, pas de disque dur.

Face au problème des malware, Chrome OS va se mettre à jour tout seul.

Chaque composant de Chrome OS comporte une signature chiffrée qui vérifie la validité de chaque élément de données, afin de s'assurer que le kernel qu'on charge est bien ce qu'il est supposé être. Que se passe-t-il si la signature est mauvaise? Ça peut venir de deux raisons : soit Chrome OS a été hacké, soit c'est une erreur aléatoire. Si ça arrive, l'OS propose à l'utilisateur de redémarrer, et il retélécharge la bonne version de Chrome et la réinstalle, de manière automatique et transparente.

Comment s'assurent-ils que les applications ne compromettent pas votre machine? Le modèle actuel de sécurité pour les applications a été bâti il y a 20 ans : l'application s'exécute avec "vos" privilèges, afin que si vous modifiez quelque chose, l'application que vous exécutez puisse le faire également. Donc une application maligne pourrait endommager ou diffuser vos données.

Le procédé sauvegarde également vos données afin de ne rien perdre durant la réinstallation.

Concernant le système de fichiers : il est mis à jour automatiquement, il est chiffré et  bloqué en écriture. La partition de l'utilisateur, où vos paramètres sont stockés, est toujours chiffrée. Vos données sont protégées si vous perdez votre machine. La partition des données utilisateur est également synchronisée avec le "nuage" à tout instant, donc la partition ne sert que de cache avant d'être envoyée en ligne.

Google donnera l'an prochain davantage de détails sur la commercialisation de l'OS. Ils sont en discussion avec des partenaires pour la compatibilité matérielle. Les disques durs ne seront pas reconnus comme support de stockage, uniquement les SSD et il y aura une sélection limitée de cartes pour la communication réseau sans fil.

On pourra télécharger et compiler Chrome OS pour sa machine actuelle, mais l'OS ne sera accessible en tant que tel - dans une version prête à l'emploi comme le sont Windows ou Mac OS X - autrement que par l'achat d'une machine avec laquelle il sera livré.

La sortie est prévue avant Noël 2010.

Google remercie des projets comme Ubuntu qui ont contribué à la base de Chrome OS.

googlechromeos0045


Vidéo de présentation du concept de Chrome OS



Google laissera à ses partenaires le soin d'annoncer les prix des netbook, mais il faudrait s'attendre à des tarifs comme on en connaît aujourd'hui, toutefois Google suppose qu'ils seront un peu plus élevés que ceux des petits netbook actuels. Cependant il ne s'engage pas plus avant, on parle de produits qui ne sont pas attendus avant un an.

Toute la présentation a été faite avec Chrome OS sur un Eee PC, mais sa référence n'est pas donnée.

Google est allé voir tous les grands fabricants de portables.

Google ne précise pas encore s'ils auront un équivalent à l'App Store pour récupérer des webs apps, ils travaillent sur ce sujet. Chrome OS est également présenté comme un système pour une machine qui fonctionnera comme un "compagnon" à un PC classique. On pourra passer beaucoup de temps sur son PC Chrome OS mais la clientèle visée est celle qui a déjà un autre ordinateur en plus et entend bien le garder.

Google travaille à utiliser l'accélération matérielle pour booster le fonctionnement de Chrome OS et permettre le portage d'applications gourmandes en puissance.

Aucune réponse sur la question d'une collaboration avec Microsoft (par exemple pour Silverlight).

Chrome OS est d'abord conçu pour les netbook mais le système n'est pas calibré uniquement pour ce type de machines.

Aucun autre navigateur ne devrait pouvoir fonctionner dans Chrome OS. Puisque Chrome OS est lui-même le navigateur. Par contre, explique Google, n'importe quel éditeur peut prendre cet OS et y mettre son propre navigateur…

Après 2010 Google entend viser les portables classiques ainsi que les ordinateurs de bureau. Les détails sur les spécifications techniques des machines seront données à la mi-2010.

Les applications Android ne fonctionneront pas sur Chrome OS.

googlechromeos0057


Chrome OS peut être compilé et lancé dans une machine virtuelle.

Chrome OS, comme prévu à son annonce, tournera sur les plateformes x86 et ARM.

On ne pourra pas utiliser sur Chrome OS autre chose que des applications web. C'est web apps ou rien. Un journaliste a fait remarquer que Steve Jobs avait dit la même chose au début pour l'iPhone… Google réitère vouloir s'en tenir aux seules web apps, en soulignant qu'elles pourront faire des choses sophistiquées.

L'objectif est que les applications tournent à l'identique sur puces ARM et x86.

La place accordée aux contenus publicitaire sera la même qu'aujourd'hui dans les navigateurs web. Il n'y a pas de plan pour mettre de la pub ailleurs que dans les pages web (ndr : et probablement dans les applications web), l'interface de l'OS, elle, sera épargnée.

Sergey Brin a rejoint les deux ingénieurs de Google.

Oui Chrome OS saura gérer les imprimantes "nous avons une solution novatrice pour ça", plus de détails sur ces questions de péripéhriques arriveront l'année prochaine.

Rien n'est prévu pour faire fonctionner Chrome OS en dual boot à côté d'un autre système, ou en compagnon à un OS principal.

Quel est le modèle économique ? Sergey Brin "On se concentre sur les besoins de l'utilisateur? Il y a un réel besoin de pouvoir utiliser les ordinateurs simplement. C'est facile d'acheter un netbook mais ils ne sont pas simples à faire fonctionner et à gérer. Les ordinateurs "stateless" (ndr : qu'on peut essayer de traduire par "terminal") sont plus simples. Il y a un besoin important pour cela sur le marché aujourd'hui."

La conférence est terminée, bonsoir :-)
Arnauld et Florian

Sur le même sujet :
Chrome OS : l'interface en vidéo

Tags
avatar manu1707 | 

Très franchement faisant partie des gens qui s'en foutent complètement de l'informatique, je ne vois pas en quoi ça va révolutionner l'informatique !
Les smartphone sont encore marginaux dans la vie de tous les jours, les geeks minoritaires.
Le grand public restera un éternel ignorant qui restera sur windows ou mac.

Très franchement Google, je leur souhaite bonne chance mais non, ce sera sans moi dsl
Comme puff à la première page en + je commence à avoir les boules de google ...

edit : euh c'est chiant les onglets ... Comment on fait si on en a 30 d'ouverts ???

avatar blakken | 

Moi je veux bien la théorie:en pratique tu habite dans le trou du c*** de la France et tu va voir internet ce qu'il en dit,même en 3G ,y en a pas partout et je dirais même le téléphone portable ne passe pas.Avec ce système de toute façon y a un truc bancal:de un comment tu sécurise tes données, et de deux jouer à un jeux(hormis tetris) ,ça risque d'être galère.J'attends déjà 3 plombes pour voir un truc sur youtube alors un film,merci!

avatar fantomx6 | 

Ben voilà, on y arrive.

Le web 2.0 pompe à fric se met en place.

Le rêve pour les FAIs qui se plaingnent que les forfaits d'aujourd'hui leur font perdre de l'argent. Quel va être la politique des FAIs face à ce "cloud computing" ???

Pour le coup des factures 3G de 40000 à 150000 € passeront pour une bagatelle.

Et Google nous annonce le retour du Minitel, Super le progrès.

avatar pseudo714 | 

je pense que google veut se positionner en concurrent de la futur tablet mac comme android vs iphone

avatar dmsr | 

Merci lukasmars!
3 pages de commentaires pour enfin lire ce que j'avais envie de dire:
Sans fibre optique, pas très intéressant... avec: enfin LA solution! Y en a marre de ces apps et systèmes qu'il faut mettre à jour sans arrêt (et payer x fois...)
De plus je trouve absurde cette course aux fonctionnalités peu utilisées dans les apps qui consomment toujours plus de RAM. Evidemement il y a des emplois qui le justifie pour des apps pro (Audio, 3D, Video,...) Mais pour les usages les plus courants des ordis (surf, communication, burautique et dans mon cas écriture de code source) on s'en fout de toute cette débauche de puissance. Ouais des webapps pour tous avec une fibre optique qu'envoie la purée!

Et bien-sûr Google, on te surveille, on t'adore mais fait bien attention à continuer d'être génial!

avatar majipoor | 

Moi, je dois dire que Google commence gentiment à me faire peur.

La question intéressante à se poser est de savoir pourquoi ils sortent Android et Chrome OS?

Pour moi, la réponse est qu'ils souhaitent nous refaire le coup du Microsoft des années 80: dominer le marché en verrouillant les utilisateurs dans leurs technologies (ce qui n'est pas forcément dramatique) et surtout dans leurs services (ce qui est beaucoup plus inquiétant).

C'est d'ailleurs d'autant plus inquiétant que Google vit de la publicité et que la publicité est avide de données personnelles.

Ca n'inquiète personne tout ça?

avatar manu1707 | 

si majipoor
ce qui m'inquiète ce sont les geeks complètement aveugle sur certains sites !
Et eux n'ont aucun recul ...

avatar s_d | 

ça me fait marrer d'annoncer Chrome OS comme super plus rapide que les autres au démarrage ! Vu que c'est disque SSD obligatoire, booter en 15s n'a rien d'extraordinaire. Mon Mac Pro de 2006 avec disque système en SSD et Snow Leopard, plein d'extensions, démarre en 20s chrono...

avatar apopi | 

pour les problèmes de connexion 3G je confirme la galère! habitant à la campagne ma superbe clé 3G+ se transforme en edge, formidable progrès et adieu vidéo, quant aux mises à jour de logiciels, avec un débit qui frôle les 25kos il vaut mieux rester zen!! seule alternative me taper 10km aller et retour pour accéder à la 3G, cherchez l'erreur...

avatar divoli | 

On peut déjà tester Chrome OS (du moins dans sa version actuelle) avec VMware Fusion.
http://gdgt.com/google/chrome-os/download/

avatar PA5CAL | 

Pour résumer, on vient de réinventer le Minitel.

avatar Feroce | 

"ça me fait marrer d'annoncer Chrome OS comme super plus rapide que les autres au démarrage ! Vu que c'est disque SSD obligatoire, booter en 15s n'a rien d'extraordinaire. Mon Mac Pro de 2006 avec disque système en SSD et Snow Leopard, plein d'extensions, démarre en 20s chrono..."

Et mon Amiga 4000 avec son Seagate 4.3Gb en 5400rpm en 13 secondes... C'est beau le progrès :-)

avatar ziggyspider | 

On peut télécharger la ßeta pour VMware ou VirtualBox par là [url]http://gdgt.com/google/chrome-os/download/[/url]

avatar Hindifarai | 

@ s_d, Feroce
Un mac pro en ssd n'a pas vraiment les même capacité de traitement en terme de vitesse que les machines ciblées ici par google, la comparaison n'est pas très heureuse. (d'autant que le mac pro se révèle moins performant pour le démarrage)
La comparaison avec amiga...non je ne dirai rien :) .
Bref ici Google profite des améliorations faites par canonical sur le boot GNU/Linux, je n'ai pas vérifié s'ils avaient commité sur ce point. Si jamais ce géant se penche sérieusement sur ce problème il ne sera pas étonnant de voir ce code devenir très mure et ça ne sera que bénéfice.
Pour information ubuntu démarrait en 17secondes sur mon laptop core2duo avec disque 5400tr/min, avec fedora je viens de passer à 15 secondes. (écran sur le bureau, services chargés)

avatar Jerry Khan | 

vous pouvez laisser le titre en non-gras...va y avoir des déceptions, moi j'vous le dis.

avatar Florian Innocente | 

C'est la question en effet.

avatar Coulonval | 

Pourquoi cela ?

avatar houlala63 | 

On sait déja que c'est une énième distribution Linux ...

avatar Philactere | 

En effet il risque d'y avoir pas mal de déçus, principalement chez les google-maniaques qui avant même d'avoir la moindre info sur cet OS juraient leurs grands dieux que ce sera le meilleur OS du monde.

Par contre il n'y auras pas forcément que des déçus, si Google joue le jeux de l'open source ça pourra faire plaisir à plus d'un.

avatar Coulonval | 

houlala : "On sait déjà que c'est une énième distribution Linux ... " oui mais c'est google, et on sait tous qu'ils peuvent faire de bonnes choses bien qu'à la base ce ne soit qu'une simple distribution linux. wait & see

avatar TotOOntHeMooN | 

En même temps, si c'est comme on s'en doutait déjà une Nème distrib Linux ; Coté Open Source, disons qu'ils n'ont de toute façon pas vraiment le choix ...

avatar titam | 

Voici l'interface de chrome os: http://www.chromium.org/chromium-os/user-experience

avatar sinbad21 | 

Oui et Mac OS est juste une distribution Unix. Et la marmotte emballe le chocolat.

avatar Philactere | 

Pas vraiment le choix ?
Je ne suis pas un spécialiste des licences mais je ne crois pas que la GPL interdise d'ajouter des couches et outils proprios, certes il n'y a pas la liberté de planquer du code libre dans du proprio comme avec la licence BSD. Côté librairies en particulier la LGPL a même été écrite dans ce sens si je ne m'abuse.

avatar TotOOntHeMooN | 

Pour la GPL, à partir du moment où il y a utilisation d'un code source protégé par cette licence, il faut aussi en livrer le code source de l'application résultante, qui devient GPL.

Pour la LGPL c'est encore plus contraignant, car même le fait de linker une lib proprio n'est pas autorisé si vous en donnez pas le code source !

Pages

CONNEXION UTILISATEUR