Apple vs. Nokia : une facture à 1 millard ?

Anthony Nelzin-Santos |
Suite de « l'affaire » Nokia contre Apple, la première accusant la seconde de violations de brevets : alors que l'on pensait qu'un accord coûterait à la firme de Cupertino environ 200 millions de dollars, il semble en fait que la facture pourrait atteindre 1 milliard de dollars.

Selon Neil Mawston, de Strategy Analytics, selon les termes de l'accord, si un accord est trouvé avant que l'affaire ne finisse devant les tribunaux, Apple pourrait devoir entre 200 millions et 1 milliard de dollars à Nokia, au titre des 34 millions d'iPhone qui se sont écoulés à ce jour. Pour Charles King de Pund-IT, l'accord le plus probable consiste en des royalties à 2%, ce qui coûterait la bagatelle de 400 millions de dollars à la firme à la pomme.

"Il est presque impossible que quelqu'un puisse concevoir un téléphone sans utiliser des technologies brevetées par Nokia" commente Ben Wood, le directeur de la firme de recherche CCS. Nokia a peut-être trouvé avec cette bataille contre Apple une nouvelle source de revenus, elle qui a perdu 1,36 milliard de dollars au dernier trimestre.

Sur le même sujet :
- iPhone : Nokia porte plainte contre Apple
- Détails sur l'affaire Nokia / Apple
Tags
avatar vincentn | 
Diantre, je vois que certains se sont bien amusés cette nuit! ^^ Comme je l'avais écrit dans un commentaire dans une autre brève sur le même sujet, et ce que Hak a rappelé dans un de ses messages, cette histoire me rappelle fortement le différent entre Qualcomm et Nokia, sur fond de guerre économique et technologique USA/Europe dans les télécoms. Bref, rien de bien nouveau sous le soleil. Alors bien sûr, vu que cela concerne Apple, la passion, dans toute sa beauté comme dans sa laideur, atteint son paroxysme ici, sur MacG. Et franchement, aussi indécent pour les pauvres terriens que nous sommes, 1 milliard de $, c'est que dalle pour une multinationale florissante, à la vue du CA que ce marché lui permet d'avoir. 1 milliard de $, c'est, je le rappelle, l'amende que risquent d'avoir à payer Orange et SFR pour non respect de leur obligation de couverture. Nokia avait une bonne image, de bonnes intuitions, un excellent soutien européen, mais reconnaissons le, depuis quelques années, ce n'est plus çà. La firme a complètement raté le virage du tactile, son comportement social s'est fortement dégradé, bref la boite, malgré son activité dans le domaine des brevets, s'est endormie sur ses lauriers, se cherche, est en train de muter. Ce n'est ni la première fois dans la longue histoire de la firme, ni la dernière fois, attendons donc sereinement la suite, et pour la firme d'Espoo, et pour celle de Cupertino.
avatar Thierry61 | 
Bon ... merci pour les interventions de Hak et SeanC.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Deux questions me parait fondamentales : - Si ce brevet de Nokia est payé rubis sur l'ongle par tous les autres vendeurs de téléphone, et si la redevance est aussi chère, comment se fait-il que Nokia ne se soit pas fait des couilles en or avec tous les téléphones qui sont vendus dans le monde ? - Combien les autres fabricants payent-ils par téléphone utilisant ce fameux brevet Nokia ?
avatar Schwarzer Stern | 
Tiens bah justement, la citation du jour est parfaitement adaptée à l'actu :) (mais en effet n'oubliez pas la présomption d'innocence, même si dès qu'on parle ici on entre dans une drôle de dimension concernant Apple ^^)
avatar Un Vrai Type | 
@ arsinoe : En fait, (bien que je n'aie pas critiqué Pystar...) il s'agit de 2 choses différentes d'un point de vue légal. La différence entre fabriquer une voiture en étant obligé de payer Renault pour certains brevets* et fabriquer un clone de Renault... Cela dit, après en avoir parlé à des spécialistes (avocat spécialisé dans le brevet logiciel), il existe en France une loi qui permet le reverse engineering pour adapter un logiciel à son environnement. Donc en France, il est légal (mais n'ayant pas une taille suffisamment importante pour payer 25 avocats..., je me garde d'user de ce droit) de bidouiller Mac OS X acheté légalement pour l'installer sur un Dell. Il est même légal de vendre ce service d'adaptation... *ce qui, je le redis, est facilement contournable, un brevet n'a pas vocation à bloquer un marché, mais à protéger des innovations... D'ailleurs Apple le sait, elle ne moufte pas sur les téléphones multitouch malgré la tonne de brevet déposé... Au pire elle risque de se voir invalider ses brevets
avatar NicolasO | 
Je ne vois pas comment on peux avoir une attitude a 2 vitesses sur les brevets logiciels. Mon opinion, c'est qu'ils nuisent aux consommateurs et a l'innovation. Apres, tant qu'ils existent, c'est le devoir des entreprises de le faire respecter. (Ils doivent a leurs actionnaires de faire le plus d'argent possible) Que ce soit Apple pour le fait de zoomer avec deux doigts ou Nokia pour le sujet de cet article. Ce n'est ni bien, ni pas bien, c'est une consequence d'un systeme, a mon avis, stupide. Aujourd'hui ou les technos vont si vite, si on veut vraiment garder les brevets sur les logiciels, il faut les ramener a l'echelle de temps de l'indutrie d'aujourd'hui. Pas 20 ans mais au plus 2/3 ans, ou considerer qu'etre le premier a faire les choses bien est un avantage suffisant (regarder l'iPhone...) et se passer des brevets logiciels.
avatar AlexRezid | 
Moi ce qui me fait mal, c'est le montant demandé. En effet, Nokia annonce avoir dépensé un peu plus de 35 Milliard de dollars de R&D pour arriver à ces quelques 840 brevets (!!!!) Demander alors 1 milliard pour 1 utilisateur, pour des brevets vieux et déjà (partiellement en tout cas) amortis (ben oui, le GSM, c'est pas tout neuf hein), ca me semble tout simplement hallucinant ! [url=http://www.enjeux.org/index.php?entry=entry081205-100531]source[/url] De meme, comme déjà dis par d'autres, Nokia a elle meme pompé des brevets d'autres pour ses propres téléphones ([url=http://www.silicon.fr/fr/news/2005/11/07/nokia-interdit-vendre-gsm-usa]source[/url]) Alex
avatar misterbrown | 
"Nokia souligne qu'elle a investi environ 40 millards d'euros en R&D ces 20 dernières années et que 40 sociétés ont signé avec lui des accords de licence pour utiliser ces technologies." [b]DONC[/b], tout le monde paye, mais pas Apple, non non. Think different...
avatar Nesus | 
@SeanC Merci d'avoir eu la bonté de faire ce que je n'avais pas la volonté de faire. Moi j'ai juste mis ma conclusion. On dépose un brevet ça nous à coûté des sous maintenant c'est mode rente. C'est bien une guerre sur l'utilisation des brevets qui se prépare (une fois de plus). @autres : J'ai du mal a comprendre ceux qui ramène cette histoire a psystar. Ca n'a franchement rien a voir. Psystar n'a rien créé. Elle utilise pleinement le travail d'apple. Ca quand même deux poids de mesure. Y a un peu trop d'extrapolation pour que se soit comparable. A l'inverse nokia n'essaie pas apple de ne pas produire de téléphone et de les vendre (ce qui est la cas d'apple contre psystar) elle essaie de toucher des sous sur des éléments de brevets qu'ils utilisent en commun et que nokia a breveté. Bref faut pas non plus tomber dans l'excès inverse, c'est aussi une forme d'aveuglement.
avatar TotOOntHeMooN | 
Nokia, la mafia du mobile ... - "Petit, on était la au tout début ; c'est nous les boss tu comprends ! Alors faut payer tonton Nokia !" Que Nokia ait apporté beaucoup à la téléphonie mobile est une chose. Maintenant, ils font déjà valoir leurs brevets à travers les composants électroniques, ce qui est légitime. Les industriels achètent les composants et s'affranchissent donc de ces brevets par ce biais. Demander un pourcentage de l'activité "téléphone mobile" sous prétexte qu'on aurait tout inventé, c'est juste une bonne blague. C'est un peut tard pour se réveiller ... Le PDG de Nokia qui disait encore il y a 2 ans qu'ils avaient l'expérience dans le domaine, qu'ils ne craignaient pas Apple ... blablabla ... Alors que leurs produits prohibitifs n'innovaient plus depuis des années ! C'est juste risible.
avatar MistakenMobius | 
[quote]Les industriels achètent les composants et s'affranchissent donc de ces brevets par ce biais.[/quote] Non; c'est les produits finaux qui sont soumis au droit de licence; c'est le cas de pas mal de produits.
avatar divoli | 
@ Frodon; Je sais très bien tout cela. Qu'Apple, comme d'autres, utiliserait des technologies brevetées par d'autres fabricants ne me choque pas, tant c'est habituel dans ce secteur. Cela n'enlève en rien de l'excellence et du coté innovant de l'iPhone. Ce qui me choque, c'est la façon dont Apple s'y prendrait, en allant piquer dans la gamelle de Nokia sans lui demander et en refusant toute contrepartie. Et ce qui me choque également, c'est que dès qu'il s'agit de l'iPhone, le site MacGeneration utilise de plus en plus le parti-pris et la désinformation, somme toute et probablement pour faire plaisir à un lectorat largement acquis à l'iPhone (à moins que l'auteur de l'article ne possède lui-même un iPhone et ait perdu tout sens critique). Cela me navre au plus haut point. N.B.: Et tu remarqueras que j'utilise souvent le conditionnel (ce n'est pas pour rien), vu les informations insuffisantes dont on dispose et l'absence de la version d'Apple.
avatar CocoaPower | 
[quote] Je ne vois pas comment on peux avoir une attitude a 2 vitesses sur les brevets logiciels. [/quote] Ici il ne s'agit pas de brevet logiciels mais bien matériel. Nokia a inventé pas mal de système qu'on utilise pour les système radio des téléphones. Il y a notamment des problèmes de timing pour lesquels les seules bonnes solutions sont licencié par Nokia. Ce serait d'ailleurs pour ça que Apple n'a pas grand chose en face pour négocier. Apple n'a aucun brevet utile dans la téléphonie ou en transmission du signal.
avatar iBook 68 (non vérifié) | 
Euuuhhh... juste un truc, c'est quoi le brevet qui est concerné? Parce que ça cause beaucoup là mais au final on sait pas trop de quoi...
avatar TotOOntHeMooN | 
[quote]Non; c'est les produits finaux qui sont soumis au droit de licence; c'est le cas de pas mal de produits.[/quote] La bonne blague ... Ca serait purement ingérable, car il faudrait connaitre les brevets de toute la chaine et prendre contact avec tous les ayants droits afin de verser des centimes dans tous les sens. Un composant électronique qui est breveté utilise lui même des brevets, etc. Telle une poupée russe ! A moins que Nokia ait breveté ce qui ressemble de prêt ou de loin à un iPhone ...
avatar Orus | 
Les responsables de Nokia vont pouvoir sans mettre pleins les poches, avant la faillite. Super !
avatar shimrode | 
Manquerais plus qu'on évoque les nazis et on auras fait le tour du topic. Suis je bete je viens de le faire ^^ Allez fermez moi ce topic rempli de suffisance et de mauvaise foi. Shim
avatar Atlante | 
@Shimrode Tu veux que la rédaction ferme un topic qui génère un maximum de cliques parce que les gens viennent s'entretuer dessus? :p J'ai suffisamment râler pour faire mettre un modérateur ici qui fasse respecter les règles de bonnes conduites (comme sur les forums) pour comprendre que si y'a toujours rien qui a été fait, c'est que tout ça est bénéfique pour le site. ;) J'aurais aimé au moins voir l'ignore list des forums marcher ici. Sans le premier post de Shenmue traitant Divoli de troll, ça part pas en live derrière...
avatar buskape | 
C'est de bonne guerre, chacun ses brevets, chacun ses poursuites, chacun ses revenus complémentaires.
avatar Sylow | 
Je crois qu'on peux pas avoir d'avis objectif de pres ou de loin sur cette histoire. NOKIA est une grande firme, qui a de l'expérience, il faut se rendre compte que des coups comme ca sont préparées longtemps a l'avance, Qui dit que Nokia n'a pas laissé faire les choses, laisser l'iphone s'écouler puis ensuite profiter de sa réussite par leur plainte..les PDG ont des milliards de $ en jeux, et je suis sur que Nokia comme Apple avait prévue le coup, c'est la coure des grands la...l
avatar Yves SG | 
@Sylow : +1
avatar divoli | 
Cela voudrait dire qu'Apple a développé son appareil en mettant à contribution les technologies brevetées par Nokia. Aucune honte sur le principe (si ce n'est la manière illégitime dont Apple les aurait utilisées), ça n'enlève rien à l'excellence de l'iPhone, mais cela va relativiser les propos que certains fanboys tiennent au sujet de l'iPhone et de Nokia. Par contre, la dernière phrase est particulièrement déplacée et indigne d'un journaliste (quoi qu'on ne sait toujours pas trop qui est journaliste et qui ne l'est pas, à part Ms Absous, Ferran, Innocente et Laporte). Si j'étais d'aussi mauvaise foi, je dirais qu'Apple n'est pas capable d'innover et a réussi à se faire un max de fric en pillant les brevets de Nokia. Nokia essaye simplement d'obtenir des compensations par rapport à des technologies brevetées indument utilisées par Apple. Et si un fabricant faisait la même chose vis-à-vis d'Apple, nulle doute qu'Apple porterait plainte également. Et bien sûr, il ne faut surtout pas dire que la situation financière de Nokia est due non pas à sa branche téléphonie qui marche plutôt bien, mais à un amortissement de 900 millions sur la branche Nokia Siemens Networks, spécialisée dans l'équipement réseau. C'est mieux de faire croire que c'est l'iPhone qui met en difficulté Nokia.
avatar 2Bad | 
Et ça va réjouir les anti-apple comme toi ;-)
avatar divoli | 
Je ne suis pas anti ou pro Apple, je suis un consommateur utilisateur de produits Apple.
avatar Arkael | 
Quelle bande de crevures. Au lieu d'innover, ils essaient de se rattraper aux branches comme ils peuvent et pompent les autres. Navrant.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR