Pas à pas : les logiciels équivalents Mac/PC

Arnaud de la Grandière |
Cette semaine, notre pas à pas s'adresse avant tout aux switchers, potentiels ou accomplis. Pour faciliter la transition en douceur, et vous donner de nouveaux repères, nous vous proposons de découvrir les équivalents pour Mac des logiciels que vous connaissez bien sous Windows. Et rien de mieux pour cela que de vous plonger dans le bain : vous trouverez ci-dessous une simulation du fameux dock de Mac OS X. Cliquez sur les icônes pour obtenir un descriptif du logiciel et son équivalence dans le monde Windows (encore qu'équivalence soit un bien grand mot, la version Mac est forcément mieux ;¬)

On commence avec les logiciels livrés en standard, nous reviendrons prochainement sur les équivalents dans le domaine des sharewares et des freewares.






Mail
Equivalent Windows:

Outlook Express

Apple%20-%20Mac%20OS%20X%20Leopard%20-%20Features%20-%20Mail


Apple livre avec Leopard Mail, un lecteur de courriel qui gère parfaitement les protocoles IMAP/POP/SMTP. Le protocole Exchange est également supporté, mais pose parfois des problèmes. Mail dispose d’un gestionnaire de notes et de tâches, et propose différents gabarits HTML pour vos emails. Il intègre également la technologie des Data detectors, qui permet d'ajouter un rendez-vous ou encore une fiche au carnet d'adresses d'un simple clic sur le corps d'un email.

Vous pouvez également utiliser nombre d'alternatives, comme par exemple ThunderBird.


Safari
Equivalent Windows:



Internet Explorer

La%2010.5.2%20et%20Safari%20main%20dans%20la%20main

Développé un temps sur Mac, Microsoft a laissé tomber le développement de son navigateur web il y a plusieurs années de cela. Chaque Mac est livré avec Safari, un butineur rapide, efficace et complet. S’il n’est pas à votre goût, sachez que Firefox fonctionne également sur Mac et que les alternatives ne manquent pas. Vous pouvez également commencer à vous habituer à Safari grâce à sa version Windows.


iChat
Equivalent Windows:




MSN Messenger



MSN Messenger existe sur Mac, mais en fait bien moins que son cousin sous Windows. Il ne permet pas de faire de la vidéo. Microsoft a promis de livrer une version digne de ce nom sur Mac d’ici la fin de l’année. En attendant, plusieurs options se livrent à vous :

- utiliser Skype pour faire des conférences audio/vidéo

- recourir à des logiciels tiers comme aMSN qui permettent d’avoir de faire des vidéoconférences avec des utilisateurs PC, mais ils ne sont pas complets.

- Utiliser iChat le logiciel de messagerie instantanée d’Apple qui permet de faire des conférences audio/vidéo avec des clients AIM sur PC.


Carnet d'adresses
Equivalent Windows:




Contacts Windows



Le carnet d'adresses de Mac OS X permet de centraliser la base de données de vos contacts. Vous pouvez y indiquer tous les éléments personnels de vos contacts (coordonnées, date de naissance, email, etc), qui pourront être accédés simplement par tous les logiciels. Vous pouvez également synchroniser vos contacts sur toutes vos machines à l'aide du service MobileMe ou encore avec Google Contacts.


iCal
Equivalent Windows:




Outlook



iCal est un agenda qui permet de centraliser vos rendez-vous. Vous pouvez y indiquer tous les événements importants, ajouter des alertes, et tous les logiciels peuvent y accéder simplement. Vous pouvez également synchroniser vos rendez-vous sur toutes vos machines à l'aide du service MobileMe ou encore Google Calendar.


QuickTime Player
Equivalent Windows:




Windows Media Player



QuickTime est assez controversé sur Windows, mais il est autrement plus efficace sur Mac OS X. Microsoft a mis fin à son portage de Windows Media Player sur Mac, au profit de Flip4Mac, un plugin pour QuickTime qui lui permet de lire les fichiers Windows Media.


iPhoto
Equivalent Windows:




Picasa


Picasa est disponible en version bêta pour Mac, mais comme souvent avec Google, son interface n'est pas forcément à la hauteur des exigences des utilisateurs du Mac. Pour ce genre de besoin, il y existe iPhoto. Intégré dans la suite iLife (livrée avec tous les Mac), ce logiciel permet de ranger vos photos, de détecter automatiquement qui figure sur la photo pour un tri plus facile, de les publier sur le web (il supporte nativement MobileMe, FaceBook ou encore Flickr), de créer des albums souvenir ou encore d’éditer vos images. Google propose également un plugin pour iPhoto permettant d'exporter directement ses photos sur son service d'hébergement (voir notre labo d'iPhoto 09).


iMovie
Equivalent Windows:




Windows Movie Maker



Intégré dans la suite iLife (livrée avec tous les Mac), iMovie vous permettra de faire vos montages vidéo très efficacement et simplement, avec des résultats bluffants. Héritant des technologies intégrées dans le logiciel professionnel Final Cut, iMovie vous permettra de réaliser vos films familiaux avec un résultat très "pro", avec un stabilisateur d'image en guise de steadycam virtuelle. Vous pourrez ensuite exporter vos vidéos sur le web (export MobileMe et YouTube intégré), pour votre iPod, iPhone, ou Apple TV, ou encore en faire un DVD avec le logiciel iDVD également intégré (voir notre labo d'iMovie 09).


TextEdit
Equivalent Windows:




WordPad



Parce qu'on n'a pas toujours besoin d'un bazooka pour ouvrir une porte, les petits logiciels de traitement de texte comme WordPad sur Windows, et TextEdit sur Mac, rendent de loyaux services pour les petits besoins ponctuels. TextEdit permet d'ouvrir et d'éditer des fichiers au format txt, RTF, Word, ou encore HTML, et supporte nativement Unicode.



Pages
Equivalent Windows:




Word





Apple livre sur chaque Mac une version d'évaluation de sa suite bureautique iWorks, il vous en coûtera 79 euros pour la version complète. Elle intègre le traitement de texte Pages. Plus orienté mise en page et intégrant élégamment les fonctions de Mac OS X, comme votre photothèque iPhoto, ainsi que de nombreux gabarits pour couvrir la majorité des besoins, le logiciel propose un nouvel abord du traitement de texte. Il ouvre et exporte naturellement les fichiers au format Word, ainsi que Word et RTF. Apple propose également un service de collaboration en ligne associé à sa suite, iWork.com, actuellement en beta test (voir notre article : iWork.com : la web app d'Apple en détail)


Naturellement si vous préférez continuer à utiliser la suite Office, Microsoft en propose une version pour Mac, à l’exception de Microsoft Access. Sous Mac, ce dernier est souvent remplacé par FileMaker, qui est à la fois puissant et souple.


Notez qu’il existe également des alternatives gratuites : OpenOffice.org et NeoOffice.


Vous pouvez également consulter notre labo de Pages 09.


Numbers

Equivalent Windows:




Excel



Apple livre sur chaque Mac une version d'évaluation de sa suite bureautique iWorks, il vous en coûtera 79 euros pour la version complète. Elle intègre le tableur Numbers. Le logiciel propose de nombreux gabarits pour couvrir la majorité des besoins, ainsi qu'un superbe éditeur de graphiques, et intègre élégamment les fonctions de Mac OS X, comme votre photothèque iPhoto. Il permet naturellement d'ouvrir les fichiers au format Excel. Apple propose également un service de collaboration en ligne associé à sa suite, iWork.com, actuellement en beta test (voir notre article : iWork.com : la web app d'Apple en détail)


Naturellement si vous préférez continuer à utiliser la suite Office, Microsoft en propose une version pour Mac, à l’exception de Microsoft Access. Sous Mac, ce dernier est souvent remplacé par FileMaker, qui est à la fois puissant et souple.


Notez qu’il existe également des alternatives gratuites : OpenOffice.org et NeoOffice.


Vous pouvez également consulter notre labo de Number 09.


Keynote

Equivalent Windows:




PowerPoint


Apple livre sur chaque Mac une version d'évaluation de sa suite bureautique iWorks, il vous en coûtera 79 euros pour la version complète. Elle intègre le logiciel de présentation Keynote. Celui-ci a été initialement conçu spécialement pour les besoins de Steve Jobs. Il propose de nombreux gabarits pour couvrir la majorité des besoins, ainsi qu'un superbe éditeur de graphiques, et intègre élégamment les fonctions de Mac OS X, comme votre photothèque iPhoto, ou encore de magnifiques transitions. Vous pouvez même utiliser votre iPhone ou votre iPod touch comme télécommande pour piloter votre présentation ! Il permet naturellement d'ouvrir et d'exporter les fichiers au format PowerPoint, mais également de partager vos fichiers sous forme de vidéo QuickTime, ou encore de fichier PDF ou HTML. Apple propose également un service de collaboration en ligne associé à sa suite, iWork.com, actuellement en beta test (voir notre article : iWork.com : la web app d'Apple en détail)


Naturellement si vous préférez continuer à utiliser la suite Office, Microsoft en propose une version pour Mac, à l’exception de Microsoft Access. Sous Mac, ce dernier est souvent remplacé par FileMaker, qui est à la fois puissant et souple.


Notez qu’il existe également des alternatives gratuites : OpenOffice.org et NeoOffice.


Vous pouvez également consulter notre labo de Keynote 09.




Sur le même sujet :
- Le guide d'achat des Mac pour faire le bon choix.
Tags
avatar BeePotato | 

@ careurman : « Ah bon les versions Mac sont mieux que Windows??? et depuis quand??? »

Ben… depuis toujours ! :P
Enfin, quand il existe une version Windows, bien sûr… ;)

avatar travon | 

@ careurman :

Mais tas un cerveau toi? Dire que office fonctionne mieux sous pc que sous mac. Mais bien sur que oui Microsoft ne vas pas se tirer une balle dans le pied.

Après comme logiciel pro tu nous parle de photoshop !! Ah Adobe les rois de l'usine a gaz.

Essaie des logiciels de musique comme cubase ou protools ( la référence mondiale )sur pc et sur mac et tu vas vite comprendre pourquoi tous les studios de la planète ont des mac.

Tu dis avoir un mac et tu ne sais même pas que l'on peut cacherle dock autmatiquement!
Espèce de troll ou alors d ignorant.

avatar pmxpar | 

cobra999,
oui tu peux faire apparaître et disparaître le dock avec les préférence du dock, par contre pour le mettre en haut je ne pense pas, mais je te rappelle que en haut il y a la barre d'outil donc...
Il y a probablement un commande unix pour mettre le dock en haut, mais cela fait 20 ans (putain 20 ans) que j'ai arrêté l'unix désolé.

avatar Emile Schwarz | 

L’équivalent PC de Safari est Internet Explorer ? Gag!!!

Hey Arnauld, as-tu entendu parler de… Safari (pour Windows) ???

Et je ne parle pas (si!!!) de FireFox que j'utilise dans les deux plate-formes (trois si tu compte Linux).

Au secours Coluche, reviens!
[re-écouter le sketch sur les journalistes (Un accord secret…)].

avatar Emile Schwarz | 

QuickTime | Windows Media Player ?

Y'a pas, j'ai du mal lire quelque part l'idée de base de cet “article”…

QuickTime existe également sous Windows, alors son “équivalent” est… QuickTime!

Emile, circule, y'a rien à voir!

avatar changcho | 

Belle comparaison mais avant de switcher, il faut aussi comparer les garanties offertes, Apple, malgré ses exigences propres est loin en-deçà des autres constructeurs et Apple est le seul qui impose ses produits "hardware"
A méditer

avatar Milsou | 

Ca fait presque 10 ans que suis sur MAC.
Avant j'étais sur PC.
Depuis hier, j'ai un netbook Acer machin chose.

Abomination !
Mais comment ils font les mecs sur PC ?
Ca plante, ca rame, c'est lourd. Mais encore une fois... le problème du PC c'est pas le PC. C'est Microsoft.
Linux par exemple, c'est une merveille. Ca plante pas, c'est stable, c'est clean. Bon c'est pas aussi "facile" qu'un mac... mais au moins tu peux bosser dessus correctement sans planter toutes les 30 secondes.

Microsoft est un virus à lui tout seul.
Si Microsoft n'existait pas, je pense que nous autres du Mac, on crânerai bien moins.

avatar stefdefrejus | 

J'ai l'impression , à lire les commentaires que vous laissez, que vous n'avez pas bien compris que cet article est destiné à ceux qui souhaitent switcher, mais qui se posent des questions (il y a encore beaucoup de préjugés autour du Mac et de la compatibilité).
Après chacun est libre d'utiliser les softs qui lui correspondent.

avatar BeePotato | 

@ changcho : « et Apple est le seul qui impose ses produits "hardware" »

???
Je n'ai pas bien compris le sens de ce passage. Apple impose ses produits « hardware » à qui ? À ses clients, qui, par définition, ont choisi d'acheter les produits « hardware » en question (difficile donc de voir en quoi ils leur sont imposés) ?

avatar bugman | 

@ stefdefrejus :
A ce moment là le Dock (super bien fait) devrait plutôt avoir des icons Windows, non ? Enfin, je dis ça, je dis rien.

avatar elende | 

M'enfin l'équivalent Word sur toute les plateforme c'est latex!!!

avatar RickDeckard | 

@AbeillePatate

Apple est le seul éditeur d'OS à imposer l'utilisation de hardware Apple pour pouvoir utiliser Mac OS X et être en conformité avec le CLUF de celui-ci.

avatar Hannibal_Lecteur | 

il y a aussi www.alternativeto.net
tres pratique

avatar bugman | 

[quote]On commence avec les logiciels livrés en standard[/quote]
Pages , Keynote et Numbers ?

Edition : C'est bon, j'ai vu sur les pages des logiciels concernés (désolé).

avatar Arnaud de la Grandière | 

@ Emile Schwarz : déjà, pour la seconde fois, non, je ne suis pas journaliste (donc le refrain sur "rhalala ces scribouillards tout de même…" tu peux en faire l'économie). Deuxièmement NON?! SANS DECONNER?! Y'A SAFARI SUR WINDOWS?!!! ET OH MON DIEU QUICKTIME AUSSI?!!… (ironie quand tu nous tiens)

tu noteras au passage, si tu prête un peu d'attention à ce que j'ai écrit, que j'évoque les version windows de Safari et de QuickTime dans leurs fiches respectives…

Oui, Safari est l'équivalent sur Mac d'Internet Explorer sur Windows dans la mesure où c'est le navigateur par défaut, de même pour QuickTime qui est à Mac OS X ce que Windows Media Player est sur Windows : le lecteur multimedia par défaut. (et l'objectif était ici de recenser quelques uns des logiciels livrés en standard sur le Mac pour en donner les équivalences).

Sinon, t'as relu le bouquin de Sculley que tu me recommandais chaudement ou tu es toujours persuadé que j'ai dit des âneries dans ma une?

avatar Christophe Laporte | 

@ Emile Schwarz

On parle dans le cas présent des logiciels fournis avec les ordinateurs, ou qui sont fréquemment utilisés sur PC. Et malheureusement, Windows Media Player est plus utilisé que QuickTime…

avatar pvk | 

Pour ce qui est de la vision conference, on ne parle pas souvent de google chat (inclus dans gmail). C'est réllement multiplateforme (Mac windows, je ne me souviens plus pour Linux), et la vidéo est de tres bonne qualité.

avatar gaetanfo | 

Microsoft Works, suite simplifiée d'Office, existe aussi, à peu près au même prix
que iWork

avatar xuyss | 

C'est plus un article de pub pour les apps d'Apple qu'autre chose.

Word, Excel, Powerpoint ne se remplacent pas par Page, Numbers ou Keynote qui ont un autre format de fichiers (propriétaire = problèmes lors des échanges et pour la pérennité des données) et globalement moins de fonctionnalités.

Ils se remplacent par contre par la suite office sous Mac ou à la rigueur par openoffice qui commence gentiment à être mature.

avatar iLazoW | 

@ Nonoche : iTunes n'est plus livré avec le Mac ?

avatar Arnaud de la Grandière | 

@ iLazoW : si si, je te rassure, il est toujours livré avec le Mac. Va comprendre, il m'a semblé qu'il était inutile de le présenter aux utilisateurs de Windows…

avatar Gepat | 

@ careurman : tu as raison pour Office. Alors que Office a toujours été meilleure sur Mac (la version Office 2003 PC était une horreur), la simplicité à changé de camp. C'est aujourd'hui Office 2007 PC qui est nettement meilleure que Office 2008 mac.

Pour le reste, je partage pas du tout ton point de vue. Dire que le doc prend trop de place, même sur un 24 pouces (mouhaha), tu n'as qu'à faire un clic droit "Activer le masquage".

Bon week-end à tous!

avatar BeePotato | 

@ RickDeckard : « Apple est le seul éditeur d'OS à imposer l'utilisation de hardware Apple pour pouvoir utiliser Mac OS X et être en conformité avec le CLUF de celui-ci. »

D'une part, le passage que j'ai cité apparaissait dans un phrase parlant d'Apple et « des autres constructeurs [de matériel] ». Ce qui voulait donc dire qu'Apple imposait son matériel… en tant que constructeur de matériel. Ce qui, comme je l'ai fait remarquer, est une vision assez étrange des choses.

Mais c'est une vision tout de même plus juste que la tienne qui confond Apple avec un éditeur de système d'exploitation qui vend aussi du matériel. Ce qu'Apple n'est pas. Apple est un fabricant de matériel qui développe les systèmes d'exploitations servant à faire tourner ses matériels, mais qui ne vend pas d'OS séparément.
Donc, encore une fois, Apple n'impose pas son matériel à ses clients, vu que ses clients sont par définition des gens qui ont décidé d'acheter du matériel Apple.
PAS des gens qui ont décidé d'acheter du matériel autre qu'Apple et qui bavent devant le système d'exploitation des machines Apple en se disant que ça serait bien qu'il soit disponible pour leur matériel non Apple. :P

avatar puccini | 

C'est marrant comme les commentaire des sites Mac attirent les Pécéistes de tout bord. Perso j'ai jamais tapé le moindre commentaire sur un site PC, parce que ce qui peut bien s'y dire, je m'en tamponne le coquillard puisque mon Mac et son système me permettent de travailler sans souci et avec plaisir.
Quant à la comparaison Office et iWork elle est ridicule parce que ce n'en est pas une. Quand j'entends mes collègues qui bossent sur Office en n'en utilisant que 2% du potentiel me dire qu'Office leur est vital, je m'étouffe avec mon café. Quand je vois les document produits, je m'apitoie sur leur dépendance. Les pauvres...

avatar davi18 | 

C'est dommage qu'iWork ne supporte toujours ODF alors qu'Office 2008 Mac SP2 le supportera.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR