Pas-à-pas : changer les barrettes de mémoire RAM du Mac mini 2018

Anthony Nelzin-Santos |

En replaçant le Mac mini dans sa gamme, Apple est revenue sur une décision qui avait fait couler beaucoup d’encre, l’emploi de puces de mémoire LPDDR3. Le Mac mini 2018 utilise de bonnes vieilles barrettes au format SO-DIMM, amovibles… mais pas directement accessibles. Leur remplacement demande le démontage de l’ensemble de la machine.

Apple conseille ainsi de laisser ses techniciens, ou un réparateur agréé, se charger de l’opération. À condition d’avoir les bons outils, un peu d’attention, et bien sûr les bonnes barrettes de remplacement, la procédure n’est pourtant pas incroyablement compliquée. Suivez le guide (à vos risques et périls, et sans espoir pour la garantie de votre machine en cas de problème).

Pour suivre ce pas-à-pas, vous aurez besoin : d’un bracelet ESD (on ne sait jamais), d’un spudger en plastique ou d’un médiator, d’un tournevis Torx T5, d’un tournevis Torx TR6 (aussi appelé Torx T6 de sécurité), d’un tournevis Torx T10, et bien sûr de barrettes SO-DIMM DDR4 à 2 667 MHz de remplacement.
Il n’y a qu’une seule manière d’entrer dans le Mac mini : par son pied.
Glissez un spudger ou un médiator entre le châssis et le pied. Faites levier : le pied devrait sauter sans effort, il est simplement clipsé sur trois vis.
Cette grille n’est pas infranchissable : seulement six petites vis Torx vous séparent des entrailles du Mac mini.
Seule difficulté : trois de ces vis, celles sur lesquelles le pied s’enfiche, sont des vis Torx TR6 (Torx « de sécurité », dont la tête comporte un petit téton).
Si vous devez acheter des tournevis pour cette opération, contentez-vous du tournevis TR6, qui pourra dévisser les vis « de sécurité » comme les vis « normales ».
Ne retirez pas la grille trop vite : vous risqueriez d’arracher le câble de l’antenne.
Dévissez d’abord la vis Torx T6 maintenant le petit étrier qui plaque le câble de l’antenne contre la carte-mère. Utilisez un spudger pour déconnecter délicatement le câble.
Maintenant que vous avez déposé la grille, vous allez pouvoir vous attaquer au ventilateur, fixé par quatre vis Torx T6. Un tournevis magnétique vous sera utile pour retirer les deux premières, en haut sur cette photo, sans les faire tomber…
…et plus encore les deux autres, parallèles à la carte-mère. Les vis du ventilateur sont entourées d’un amortisseur en caoutchouc. S’il ne vient pas avec la vis, laissez-le dans son emplacement. S’il vient avec, ne le perdez pas : il absorbe les vibrations du ventilateur.
Avant de retirer le ventilateur, débranchez son connecteur, toujours avec un spudger. Au remontage, vous devrez le glisser depuis l’arrière avant d’appuyer, un geste qui vous demandera sans doute quelques essais. C’est peut-être le point le plus complexe de toute cette procédure.
Le ventilateur dans toute sa splendeur.
Déconnectez le câble du témoin d’alimentation (en haut à gauche) avec un spudger, puis le câble de l’alimentation (en haut à droite) avec vos doigts. Ensuite, dévissez les deux grosses vis Torx T10 qui fixent la carte-mère au châssis.
Les salariés d’Apple Retail et les réparateurs agréés possèdent un outil en U dédié à l’extraction de la carte-mère. Puisque vous ne l’avez pas, glissez un tournevis dans chacun des trous libérés par les vis Torx T10. Faites délicatement levier pour débloquer la carte-mère.
Lorsqu’elle sort du châssis, vous pouvez la glisser avec les doigts, après avoir retiré les tournevis des trous bien sûr.
Une fois la carte-mère retirée, il ne reste que l’alimentation dans le châssis. Dévissez les quatre vis Torx T5 de la « cage » entourant les barrettes de RAM.
Cette cage, qui joue sans doute un rôle dans la prévention des interférences électromagnétique, épouse les barrettes au plus près.
Glissez-la vers le haut pour dévoiler les barrettes.
Les barrettes de mémoire RAM DDR4 à 2 667 MHz au format SO-DIMM.
Dernière étape : retirez le petit élément en caoutchouc qui recouvre les loquets. Vous pouvez maintenant changer les barrettes de RAM : écartez les loquets, tirez la barrette, poussez la nouvelle barrette, les loquets s’enfichent sous la pression. Au remontage, vous devrez bien veiller à glisser les petits bouts de plastique dans le loquet.
Puisque le Mac mini est ouvert, prenez le temps de faire le tour du propriétaire. L’arrière de la carte-mère.
Le contrôleur Aquantia du port Ethernet.
Le processeur, au plus proche de la mémoire, sous le caloduc.
Suivez ce pas-à-pas à l’envers pour remonter votre machine. Attention : ne poussez pas la carte-mère comme un sauvage, ou vous risquez de casser les petits clips en plastique sur les côtés. N’oubliez pas de rebrancher tous les connecteurs !

avatar ancampolo | 

On peut les changer ok mais faut tout demonter...

avatar fte | 

@ancampolo

"On peut les changer"

Hourra !

avatar showmehowtolive | 

@ancampolo

Pas faux. En même temps on fait ça qu’une fois.

avatar pykoon | 

Du coup pas de disque dur. Je comprends que le SSD est soudé sur la carte mère. Vous confirmez ?

avatar reborn | 

En gros il faut enlever le ventirad pour pouvoir sortir la carte mère et enlever la protection électromagnétique des barrettes. C’est INSURMONTABLE, un complot d’Apple ?

avatar en ballade | 

Appl€ dans sa grande générosité permet de changer la RAM.....biensûr le Ssd reste collé, marge oblige.

avatar bonnepoire | 

Le terme c’est intégré. Mais ne t’en demandons pas trop.

avatar flux_capacitor | 

@bonnepoire

Un GPU dédié et un SSD amovible plat au format M.2, c'est effectivement ce que TOUTE l'industrie fait, mais c'était effectivement trop demander à Apple.

avatar Karamazow | 

Bon c’est faisable avec un peu de patience et méthode.

Merci pour ce tutoriel très clair.

avatar Kiru | 

Il est dissuasif ce pas à pas ?

avatar bonnepoire | 

La première fois oui. Mais c’est bien plus simple que la gamme précédente.

avatar fte | 

@Kiru

Regarde celui des iMac 2011 ;)

avatar Benitochoco | 

Mon cœur balance :-)

avatar Espcustom | 

Franchement ça va comme démontage. On a vu bien pire...
Il doit avoir une bonne note sur ifixit.

avatar huexley | 

non parcequ'il est irréparable. Ouvrir facilement ne veut pas dire réparer facilement…

avatar perlaurent | 

Comme sur les anciens Mac mini.
A mon avis c’est intéressant pour des conf au dessus de 16Go mais attention à la garantie !

avatar gardiolan | 

Merci pour ce tuto à la ifixit ! J’imagine que l’outil en U du mini 2012 n’est plus adapté ?

avatar albert13 | 

il me semble avoir lu que si vous voulez le ramener ou l’envoyer en rep à Apple après avoir changé les barettes
il faut garder les barettes d’origine et les remettre avant de le donner à Apple...

Me trompais-je ??

Pour ma part j’ai commandé mon mini i7 512 Go mais je n’ai pas pris pour l’instant un applecare+ qd je le retirerais ds mon Applestore je demanderai une confirmation officielle que cette garantie ne saute pas si je change moi même proprement les barettes...

avatar SyMich | 

Ouvrir ainsi le Mac mini fait sauter la garantie car Apple n'autorise pas explicitement l'utilisateur à accéder aux barrettes de RAM. Il est donc prudent de remettre en place les barrettes d'origine si vous devez l'envoyer en SAV durant la période de garantie pour "masquer" le fait que vous l'avez ouvert.
Mais un technicien avisé a d'autres moyens de vérifier si le Mac a été ouvert ou pas.

avatar flux_capacitor | 

@SyMich

Non. Il peut éventuellement le supposer, le ressentir, d'autant plus si l'utilisateur n'avait pas des doigts propres, mais si ce dernier n'a rien rayé, tordu ou cassé, le technicien n'a aucun élément lui permettant de savoir si un Mac mini a été ouvert. Strictement aucun. Il n'y a pas de sticker à déchirer, par exemple.

Et s'il y a une petite trace suspecte ne prêtant pas à conséquence, le technicien n'a aucun moyen de savoir si ce n'est pas une erreur d'usine et ne peut en aucun cas mettre l'utilisateur en cause.

avatar bonnepoire | 

Lors d’un retour en garantie tu dois renvoyer le produit en condition d’origine. C’est pareil chez d’autres. Synology et Dell pour ne citer que ceux que j’ai pu éprouver.

avatar albert13 | 

@ Gardiolan

ds le tuto ifixit il pouce au niveau du gros aerateur du ventilo avec les 2 pouces donc à priori pas besoin d’un outil en U ou de tournevis...

avatar albert13 | 

OUPS !!!!

il pousse et non il pouce ?

avatar Doctomac | 

Bon on va dire qu'il est plus simple à emporter dans un Apple Store qu'un iMac Pro.....pour ceux qui ne sont pas très à l'aise.

En tous cas, ça a le mérite de relancer ds sites comme MacBidouille LOL.

avatar Dark Phantom | 

La puce T2 ? Elle ne bloque rien ?

Je vais acheter la version de base je pense 8go, i3, 128 go mais sur le refurb ou en promo dans 6 mois

avatar Djahaz | 

Il fut un temps où le Mac était simple et convivial ! :-))

avatar Doctomac | 

Ça n'a jamais été trop le cas pour le MacMini.

Je me souviens du premier MacMini, il fallait aussi démonter pour changer sa Ram et c'était même peu-être plus délicat.

Après c'est vrai, c'était plus simple avec les premier MacMini unibody.

On va dire qu'on est revenu à l'original lol.

avatar reborn | 

@Doctomac

Il faut partager ce genre d’experience! sinon c’est comme ça que les légendes urbaines naissent. Des trucs du style, avec Jobs l’on pouvait modifier son mac comme un PC de bureau, sans prise de tête...

avatar Link1993 | 

@reborn

On pourra mentionner le remplacement du disque dur des iBook G4 ! ?

avatar Djahaz | 

@ Doctomac

J'ai changé la mémoire de mon Mac mini sans tournevis : petite rotation du couvercle et accès immédiat aux barrettes. Très simple aussi pour l'iMac que j'avais avant, ainsi que pour les Mac beiges.

Donc clairement oui, le Mac devient un truc compliqué pour bidouilleurs.

avatar Doctomac | 

Encore une fois non, c’est en cycle. Dire que le Mac devient plus compliqué en suggérant qu’il a toujours été simple, c’est ne pas connaître l’histoire du Mac.

Ce que tu évoques (et je l’ai rappelé aussi) concerne les premiers MacMini Unibody.

Par contre, comme je l’ai écrit, le premier MacMini (en plastique) était bien plus compliqué à faire évoluer et il fallait aussi démonter pour changer la Ram.

En remarque, juste ouvrir un capot et y insérer de la Ram, ce n’est pas vraiment de la bidouille. La bidouille justement c’est plutôt ce que l’on fait avec ce modèle, le démonter.

Donc, contrairement ce que tu dis, du fait que la Ram est de nouveau amovible, ce nouveau MacMini est un plaisir pour les bidouilleurs.

avatar Frodon | 

Franchement, c'est un jeu d'enfant pour n'importe qui un minimum bricoleur.

avatar Doctomac | 

C'est vrai que c'est pas très compliqué.

avatar Gregoryen | 

J’ai acheté chez iFixit la boîte en bois avec toutes les têtes possibles ( plus de 100..) celle en «  U » y ai je crois !

avatar pharma98 | 

C’est encore plus simple que je ne l’imaginais.
Quand je vois que j’ai été obligé de mettre en pièce mon Mac mini 2011 pour installer un 2ème disque dur...
Là en 10min c’est plié.

avatar Dark Phantom | 

Ne dites pas que c’est facile. Pour vous c’est facile. Les sav sont plein de bidouilleurs qui ont fusillé leur carte mère parce qu’ils n’ont pas déchargé leur électricité statique, ou de trucs abimés (souvent super fragiles) ou qui ont acheté les mauvaises ram (pas le bon nombre de pin) et vous verrez fleurir sur les forums : « Mac mini boot impossible après changement de ram » etc

avatar reborn | 

@Dark Phantom

Les gens veulent bidouiller leurs macs comme leurs PC. Eh bien ils sont servi

avatar Dark Phantom | 

@reborn

Tout ça pour mettre 32 go de ram (0,01% des usages du Mac mini, ordinateur sans gpu donc ils veulent faire quoi avec leur Mac mini i7 ? Virtualiser ?)

avatar reborn | 

@Dark Phantom

Ils veulent changer, qu’ils changent ?‍♂️
Apple déconseille de faire l’operation seul.

avatar Dark Phantom | 

@reborn

Apple l’a dit où ?

avatar reborn | 

@Dark Phantom

Je sais plus j’ai lu ça sur macg.

avatar fte | 

@reborn

"Apple déconseille de faire l’operation seul."

Tu m'étonnes, vu la marge monumentale qu'ils prennent sur la RAM.

avatar fte | 

@Dark Phantom

"Tout ça pour mettre 32 go de ram (0,01% des usages du Mac mini, ordinateur sans gpu donc ils veulent faire quoi avec leur Mac mini i7 ? Virtualiser ?)"

Pourquoi pas, virtualiser. C'est une machine très excellente pour ce faire. Mémoire, des coeurs, réseau possiblement très rapide, awesome.

Plus généralement, ouvrir plusieurs apps gourmandes en mémoire sans swapper, donc bien plus rapide et moins d'usure du SSD.

C'est pour ça que j'ai beaucoup de mémoire : j'ai plein d'apps ouvertes en même temps, dont Visual Studio, JetBrains, Photoshop, Chrome, Excel, Outlook, Todoist, Evernote, SpeedCrunch, SourceTree, etc.

avatar Dark Phantom | 

@fte

Oui ça reste effectivement marginal comme utilisation. Quoique justement macOS est ( était ? ) connu pour avoir une gestion de la ram beaucoup plus optimisée que Windows et donc se contenter de moins en général pour les mêmes tâches

avatar Link1993 | 

@Dark Phantom

Avec 6 cœurs, tu peux te faire sans problèmes 3 VM avec chacune 2 cœurs via ESXi (VMware V-Sphere). Pour certaines choses, ça peut devenir intéressant !
Tu peux du coup avoir Windows Serveur avec Exchange et avoir debian à côté pour le reste en tant que serveur. Et même avoir Mac OS en plus pour du compliage Xcode ^^
Bon, j'aurais fais plutôt 2coeurs pour Windows, et 4 pour MacOS, mais le potentiel est là ^^

avatar bonnepoire | 

Si tu utilises vsphere c’est que tu n’as pas besoin du Mac pour virtualiser. Ça n’aurait aucun sens.

avatar Link1993 | 

@bonnepoire

Utiliser légalement Mac OS peut-être ? ?

avatar bonnepoire | 

Faut que tu m’expliques ce que tu comptes faire avec vsphere sur un Mac mini. Je suis très curieux...

avatar Link1993 | 

@bonnepoire
J'ai déjà donné une option plus haut ^^
C'est un peu exagéré, mais c'est faisable sans problèmes sur un mini.

avatar bonnepoire | 

@ Link1993
Je pense que tu confonds avec Vmware Fusion. Vsphere c'est pour avoir une gestion unifiée de plusieurs serveurs ESXi.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR