PearC : le clone Mac allemand existe on l'a démarré

Florian Innocente |
Le clone de Mac allemand PearC existe et ses PC vendus avec Leopard aussi. Nous leur avons acheté une machine, elle est arrivée hier matin avec Mac OS X 10.5.6 inclus. Rappel : le 5 février, alors qu'un tribunal américain est penché depuis plusieurs mois sur le contentieux entre Psystar et Apple, un assembleur allemand sortait du bois et y allait aussi de ses PC vendus avec Leopard (voir l'article PearC : "En Allemagne, c'est légal").

PearCDerPCmitMacOSX



Du PC, de l'iMac et du Mac Pro
Intrigués, nous avons voulu savoir s'il s'agissait d'une esbroufe ou non. L'installation de Mac OS X sur des PC ("Hackintosh") n'est pas chose nouvelle, des utilisateurs découvrent voire utilisent Leopard par ce biais. Mais dans un cadre commercial les exemples se comptent à peine sur les doigts d'une main, car cette vente est légalement très risquée pour les apprentis cloneurs.

Nous avons acheté l'une de leurs machines il y a un peu plus d'une semaine, elle est arrivée ce vendredi 20 février par DHL. Nous avions choisi l'un des modèles d'entrée de gamme, un "PearC Starter", avec quelques options. Une machine qui n'a pas d'équivalent chez Apple puisqu’elle associe des caractéristiques que l'on trouve à la fois dans les iMac et les Mac Pro, le tout pour un prix qui la situe entre le Mac mini et l'iMac : un peu plus de 700 €. Les prix démarrent à 599 € chez PearC.

En résumé, un modèle absent chez Apple et que certains appellent de leurs voeux : format tour, prix réduit, capacités d'extension accrues et performances correctes.

La configuration de ce PearC Starter : carte-mère Gigabyte GA-EP31-DS3L (sortie en février 2008), Intel Core 2 Duo (E7300) à 2,66 GHz, 4 Go de RAM DDR2 1066 MHz, 750 Go de disque dur (7200 t/min), Nvidia GeForce 8400GS à 512 Mo, un graveur de DVD 22x, une carte FireWire 400 (3 ports au dos et un en façade), six sorties USB (dont deux en façade), une carte PCI WiFi 802.11 b/g/n avec antennes externes, des entrées et sorties audio analogiques et SPDIF, des ports typiquement PC à foison (série et parallèle inutiles avec Mac OS X) mais pas de Bluetooth (il est en option sur une clef USB). Et plusieurs connecteurs (3 PCI Express et 2 PCI) et baies d'extension. Une configuration qui sur certains points n'est donc pas récente, mais PearC propose par exemple des configurations à base de Core i7 d'Intel.

Sans oublier une boîte d'installation de Leopard dans sa toute dernière version 10.5.6 et toujours sous cellophane. À cela s'ajoutait un CD de démarrage fait maison. Prix de l'ensemble : 732,85 €, Leopard compris et des frais de port de 31 €. Mais il faudra ajouter un écran, un clavier, une souris et des mini enceintes… ainsi que le coût de la boite de la suite iLife (79 €).


Le menu dans la vidéo permet de basculer en qualité HQ après le début de la lecture


Tour contre tour, il est évident qu'avec cet assemblage de métal et de plastique on a pas affaire à la qualité de finition d'un Mac Pro tout aluminium ou même d'un Mac tout court. Rien ne choquera un habitué du PC, mais lorsqu'on vient du monde Apple, sans faire de chauvinisme à outrance, on compare là un tracteur à une Audi. On referme un Mac Pro - certes autrement plus onéreux - comme on pousse la porte d'une berline allemande, alors qu'avec ce boîtier cela peut virer au sketche simplement pour repositionner correctement les panneaux latéraux en métal. Et l'intérieur est plus brouillon, là aussi on change complètement de planète.



En revanche notre PearC était nettement moins bruyant que ce que l'on redoutait. Il se fait entendre, mais bien moins que certains Power Mac G5 d'autrefois… Les Mac sont quasi imbattables sur ce point, mais ce PearC semble savoir rester relativement discret. À voir si cela se confirme après un usage plus poussé, nous y reviendrons plus tard avec quelques tests et impressions d'utilisation au quotidien.

Installation sans stress
D'installation il n'y a pas eu, Leopard est pré-installé par PearC. Nous avons juste fait un premier démarrage de la machine sur le CD de boot fourni, et pas vraiment de manipulations supplémentaires si ce n'est un choix à valider au départ. Au bout de quelques instants, nous sommes arrivés dans l'assistant de création du compte utilisateur de Mac OS X. La suite du chemin est connue, 5 min après on arrivait sur le bureau du Finder.



Seule surprise, l'affichage restait calé en 1024x768 et, une fois le Finder chargé, de forts effets de traînées dans les déplacements des fenêtres rendaient l'utilisation quasiment impossible. Un simple redémarrage plus tard et sans aucune autre action, tout est devenu parfaitement normal. Après avoir réglé notre Livebox elle a été reconnue sans problèmes par la carte PCI Wifi installée avec ses trois antennes externes. Là aussi l'intégration d'un Mac est toute autre. En revanche, si le PearC détectait toutes les box de notre immeuble notre Time Capsule est restée invisible. Nous avons modifié sa fréquence, elle était réglée sur 5 GHz, et elle est devenue exploitable immédiatement.


Mac OS X sans son Mac
La première impression est donc globalement positive, avec à peine quelques réserves. La machine existe, le fabricant la vend et la livre comme promis. Notre carton a toutefois reçu quelques impacts qui se voient sur le boîtier, merci le transporteur (Apple fait aussi plus costaud dans l'emballage…).

Les tarifs et les configurations distinguent ces machines de ce que propose Apple, et de prime abord elles semblent tourner tout à fait rond. L'installation s'est faite beaucoup plus vite et plus simplement qu'on le pensait (craignait). Mac OS X a également récupéré et installé sans problème deux mises à jour système, l'une pour Java, l'autre pour le support de fichiers RAW. Des mises à jour de moins bas niveau qu'une révision de sécurité ou une version de maintenance de Mac OS X (10.5.x). Selon PearC celles-ci ne devraient pas poser de problèmes et il s'engage à tenir ses clients informés dans le cas contraire. Aucune documentation n'était non plus fournie en cas de besoin de réinstaller le système, PearC nous a promis qu'elle suivrait par mail une fois sa traduction achevée. Quant à la garantie de la machine, elle est annoncée de deux ans (si la société existe encore…).

Reste que l'on n’a pas un Macintosh pur sucre, mais sur ce point, chacun aura sa vision des choses. On lit parfois sur MacGeneration des lecteurs habitués du Mac se dire prêts à travailler sur ce type de machines. Car pour eux un Mac c'est d'abord et surtout Mac OS X et le prix n'est pas une donnée abstraite pour tous. Mais en l'absence d'une bénédiction d'Apple on a toujours cette épée de Damoclès quant à la pleine compatibilité entre le système et ce matériel.

Cet attelage formé d'un PC avec Mac OS X n'est pas une solution pour tout le monde, clairement. D'aucuns la trouveront même encore onéreuse. Et chez Apple, logiciels et matériels sont conçus pour vivre et fonctionner ensemble. Les mauvaises surprises existent évidemment, tout n'est pas toujours rose, mais au moins, tel est le contrat posé sur la table par Apple. Avec ces clones, il y a une part d'aventure supplémentaire.

Une incertitude pas seulement technique, mais liée à la nature aussi des entreprises qui se lancent sur ce marché, glissant comme le montre la bataille judiciaire entre Apple et Psystar. La première contestant à la seconde le droit de vendre ses machines avec son OS. Le contrat de licence de Mac OS X le liant aux Macintosh et à eux uniquement. PearC est arrivé de nulle part et on en sait encore peu sur ses origines, ses moyens et surtout ses chances à transformer son essai. L'entreprise nous a déclaré avoir déjà vendu d'autres machines et Apple ne se serait pas manifestée à son endroit. Maintenant, pour ce qui de ce PearC Starter, affaire à suivre, nous allons le mettre au travail, comme nos autres Mac.

[maj] : ce PearC a récupéré et installé les documents, réglages système et le compte utilisateur de notre MacBook Pro de travail via l'utilitaire Assistant de migration de Mac OS X et par une connexion FireWire 400 entre les deux machines. Nous avons réalisé un montage vidéo rapide avec iMovie '09, et pendant l'export QuickTime de la séquence, fait tourner un DivX et lu une séquence Flash sur YouTube. Sans bruit supplémentaire ni problèmes de système. À suivre.

Tags
avatar divoli | 
@ arsinoe; Il me semble que psystar vend des machines avec OS X préinstallé, ce qui aggrave le phénomène (ce qui semblerait être le cas également du PearC, d'après ce qu'en suppose Florian sur une des videos). Donc à la base psystar viole elle-même le contrat de licence, puis en revendant cette licence à leur client, psystar les met eux-mêmes en situation de violation. De toute façon, c'est l'utilisateur légal de la licence qui est tenu de respecter la licence, et au final le client qui a acheté la licence. De mon point de vue, ce que font Psystar et PearC relève de la tromperie, si ce n'est que l'on retombe toujours dans une remise en cause de la licence d'un point de vue légal. Si je te vends un Mac avec plusieurs licences de logiciels (et dans la mesure où l'éditeur le permet), je renonce à tous mes droits dessus en te tranférant leur jouissance légale. Ca me semble beaucoup plus facile de s'attaquer à la source. Maintenant, rien ne dit qu'Apple ne réagisse pas en verrouillant plus son OS, en faisant en sorte que les prochaines mises-à-jour ne s'installent que sur des Mac. Bien sûr, il y aura toujours des gens qui arriveront à contourner la protection, mais cela devrait fortement porter préjudice à ces cloneurs et de facto à leurs clients.
avatar Proudhon | 
@ironseb sauf que, dans le cas de PearC, il y a des bizarreries commerciales qui ne sont pas rassurantes… Tu vas pas me dire que traduire en anglais les CGV leur demanderait un max d'argent, hein? D'autant plus étrange que la boutique en ligne, elle, est dispo en anglais… Désolé mais c'est aussi le boulot de tout journaliste de souligner ce genre de détails plutôt bizarre! Les grandes théories sur l'innovation et les marques qui se lancent sur le marché, c'est super mais quand il faut passer à la caisse, c'est un autre problème !
avatar ironseb | 
@ Proudhom Qui t'oblige à passer à la caisse ? Personne ! L'article te dis simplement : on a commandé un ordi chez PearC, il est arrivé, il boot parfaitement sous OS X. Après tu connais beaucoup de tests de matériel ou les testeurs viennent parler de la qualité du SAV et de la traduction des CGV ? Et vu que la traduction est une chose si facile et si peu coûteuse, on peut peut-être parler de la qualité de celle du manuel de présentation qui accompagne iLife 2009…
avatar Sylvain ALLAIN | 
@ Divoli, Primo évitez les affirmations et vos commentaires déplacés tels : "on post pue la mauvaise foi à des km à la ronde.." à l'attention de Arsinoe et de bien d'autres... Ici, la courtoisie est de mise. Pas la peine d'être agressif avec tout le monde... Deuxio : [b]VOUS[/b], vous écrivez n'importe quoi depuis de nombreux post concernant le droit d'exploitation d'un licence que ce soit avec OS X ou tout autre logiciel. Le fameux CLUF (le contrat auquel vous faites référence) est un contrat qui, si vous l'acceptez, vous autorise moyennant finance à exploiter une licence de Mac OS X que l'éditeur, en l'occurrence Apple vous concède, mais en [b]aucun cas[/b] il ne s'agit de [b]vous[/b] en transférer la [i]Propriété intellectuelle[/i] qui reste celle d'Apple et Apple seulement. Alors quand vous écrivez, je cite : "[i]A partir du moment où le fournisseur a vendu la licence, l'acheteur en détient à lui seul la jouissance légale, avec les mêmes droits et obligations.[/i]", vous écrivez n'importe quoi. Pour un donneur de leçon, c'est assez fort de café !!! Personne ne vous vend de licence excepté l'éditeur lui-même. ET en l'occurence, une fois encore, celui-ci vous vend un droit d'exploitation. Le logiciel reste sa [b]propriété[/b] intellectuelle. Lorsque vous achetez un Mac dans un grande surface. Le revendeur ne vous vend pas la licence, puisqu'elle ne lui appartient pas. Il vous vend un matériel informatique qui est livré avec une licence logicielle : Mac OS X à laquelle un contrat vous liera si vous l'acceptez et seulement si vous l'acceptez ! Point ! Alors avant d'écrire des sottises, vous feriez bien de vous informer. SA
avatar DrFatalis | 
Divoli inside : "On en est qu'au début du phénomène. En cela, je ne peux pas prendre votre article à la légère, pas plus que vous ne pouvez prendre ce que vous avez fait à la légère, et vous le savez très bien." Je suppose que c'est une copie du mail que tu as envoyé à Cupertino le jour où, prenant dé"finitivement les clients "historiques" "meilleurs du monde" "qui ont les moyens " etc..., Cupertino a ouvert toute grande les portes de windows aux ordinateurs désormais wintel précédemment appelés Mac ? Non? Tu ne vois pas le rapport ? C'est bien de voir qu'il reste des preux (j'en fut, autrefois), des paladins du mac, qui portent haut les gonfanons brandis des héspérides Cupertiniennes, prêt à prêcher la croisade contre ces hérétiques teutons profanant l'ordre du temple pommé ! Mais, n'est ce pas là faire le boulot d'apple ? SI ils ont envie de réagir, ils le feront. Wait and see. Mac G est parfaitement dans son rôle: informer sur le monde mac, principalement en France. Ne pas en parler, au contraire, aurait été une preuve de servilité envers Cupertino (qui n'en demande pas tant, d'ailleurs, vu comme elle se fout absolument de la "communauté" qui l'a si souvent sortie de la m... dans le passé). Nul doute qu'en Californie, ou chez apple Allemagne, on est en train d'éplucher les lois du st empire germanique pour vérifier les dires de pear PC, et si par hasard cette société s'avérait être dans son droit (je ne sais pas), alors attendons nous à un silence assourdissant en provenance d'apple.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@divoli [quote][quote] Donc puisque tout ce qui est légalement en vente dans un pays a un usage légal dans les autres selon ta vision des choses, on peut aller acheter des machins dans des coffee shops en Hollande et revenir les consommer ici ?[/quote] Il est complètement c*n, ton exemple. On est en train de parler de matériel informatique, pas de stupéfiants. Je ne vois vraiment pas le rapport avec la libre circulation des biens et des personnes dont parle DrFatalis. [/quote] Oui mais ça c'est parce que tu es un peu idiot. Tout le monde a compris le principe mais je vais quand même tenter de t'expliquer ce que l'exemple du shit montrait : tout ce qui se vend dans un autre pays n'est pas forcément légal dans un autre, et la libre circulation des biens n'est pas au-dessus de toutes les lois des pays membres de l'E.U. Autrement dit tu as beau être dans l'espace Schengen, ça ne veut pas dire que les objets que tu transportes sont magiquement entourés des lois de leur pays d'origine. Alors non, si les PearC contreviennent aux lois françaises, on ne peut pas les faire venir en France comme on le souhaite. Pour comprendre mon exemple, il fallait être doté d'un minimum de capacité d'abstraction. J'ai beaucoup de compassion pour tes anciens professeurs qui ont vraiment dû s'arracher les cheveux avec toi. J'imagine le petit divoli en cours : "monsieur, il est un peu c*n votre exemple, vous nous demandez ce qui est le plus lourd entre 4 poissons de 200g et 6 tomates de 150g : y'a pas de rapport entre les poissons et les tomates." * soupir *
avatar arsinoe | 
@Proudhon Il ne faut pas prendre PearC pour ce qu'il n'est pas. C'est juste un assembleur de quartier miteux qui monte des machines avec des composants bas de gamme (pour ce qui est du boitier en tout cas qui est vraiment ce qu'il y a de pire). Mal assemblé avec les nappes qui traines à l'intérieur, mal emballé avec la réutilisation du carton du boitier qui n'est pas prévu pour le transport. un cd de boot gravé..même chez les plus petis vendeurs en ligne on ne voit pas ça. Bref, ce sont juste des petits malins qui ont trouvé une combine pour marger à 70% au lieu de leur 15% habituels en jouant aux kamikazes. Il font payer 300 euros ce que n'importe qui peut faire chez lui en quelques minutes. C'est pas une marque qui risque de faire de l'ombre à Apple.
avatar divoli | 
@ SA; C'est VOUS qui êtes d'une mauvaise foi déconcertante. Il est clairement indiqué dans la licence d'OS X que MacOS X ne peut être installé que sur un Mac. Le problème, c'est que tout cet article n'est basé que sur une violation du contrat de licence, que vous vous êtes mis en faute, et que cela vous emmerde de le reconnaitre (je parle de vous, ALLAIN, et non pas de Florian qui l'a indiqué à la fin de son article). C'est un MANQUE DE RESPECT flagrant envers vos lecteurs. De plus, j'attends toujours vos références en tant que journaliste, vous n'apparaissez toujours pas dans la présentation de MacGe. C'est quand même un monde ! Florian a au moins la correction de le faire, bien qu'il bénéficie d'une certaine notoriété dans le monde Mac. Je n'irais pas jusqu'à lui demander sa carte de presse, j'ai pu apprécié le sérieux de beaucoup de ces articles, sur MacGe comme ailleurs. Vous, non , rien, que dalle. A part les quelques articles d'une qualité douteuse de votre part, on n'a même pas pris le soin de vous faire figurer dans l'équipe de MacGe, si j'en lis la page concernée. On va finir par s'en demander les raisons. Bref, non seulement vous n'hésitez pas à dire n'importe quoi, mais en plus vous vous planquez derrière votre soi-disant statut de journaliste qui pour le moment n'est pas avéré, pour un article dont vous n'êtes même pas à l'origine. Je ne vous accorde pas la moindre crédibilité. Plutôt que de dire énormité sur énormité, laissez au moins Florian répondre, qui me parait avoir infiniment plus de compétences que vous.
avatar Proudhon | 
@ironseb "Après tu connais beaucoup de tests de matériel ou les testeurs viennent parler de la qualité du SAV et de la traduction des CGV ?" Dans le cas d'une marque qui débute, ca serait une bonne idée ! "Et vu que la traduction est une chose si facile et si peu coûteuse, on peut peut-être parler de la qualité de celle du manuel de présentation qui accompagne iLife 2009…" au moins, il y a une tentative de traduction ! Et dans le cas de CGV en allemand, traduire au moins en anglais me parait un minimum, par respect pour le client qui n'est pas obligé de savoir parler allemand ou d'avoir des trucs comme reverso comme seul moyen gratos (et pas tres performant) de traduction! Apple est avant tout un vendeur de hardware et ca, tout le monde doit le comprendre. Qu'ils fassent des marges confortables sur leur matos, OK mais au moins cela se répercute sur la qualité de leur produits et sur la qualité de leur S.A.V. Question : quels seront les effets de la concurrence déloyale de société comme PearC qui, en plus, par soucis d'économies ou peut-être tout simplement parcequ'ils s'en foutent, ne font pas les mêmes efforts pour garantir à leurs clients les mêmes services ? Apple va nous sortir des sous-produits pas cher ? Certains auront une bonne raison de gueuler contre Apple… Apple va se casser la gueule ? Sans Apple plus de MacOS… Nous verrons bien mais je ne m'hasarderais pas à conseiller d'acheter un PearC !
avatar WebOliver | 
Ah tiens je constate que divoli y met tout son cœur pour mettre à mal le peu de crédit qui lui restait déjà sur les forums. :D
avatar arsinoe | 
>Ah tiens je constate que divoli y met tout son cœur pour mettre à mal le peu de crédit qui lui restait déjà sur les forums. :D C'est une référence en matière de respect du lectorat, tu ne savais pas ? :D
avatar divoli | 
Remarque qui ne m'étonne pas de WebO, qui passe la plupart de son temps à defendre coute que coute MacGe, quitte à dénigrer tous les autres sites Mac. Ne t'inquiètes pas pour ma crédibilité, personne n'a besoin de toi pour l'estimer sur les forums. Contente-toi du seul truc que tu saches faire, c'est-à-dire censurer un maximum de posts vis-à-vis de nombreux intervenants. ;)
avatar daito | 
@beenouze Tu es l'archétype de la tendance actuelle dans les forum! C'est à dire des personnes qui n'ont aucun réflexion, qui écrivent quelque chose mais qui n'expriment rien et qui n'ont que le dénigrement comme argumentation! Alors on y va, point par point : 1) beenouez a écrit "Je me fiche totalement des cours de droit sur la légalité ou pas. Pour qui vous prennez-vous à nous faire la morale à 2 balles ?" Ahh bon tu te fous du droit!! Alors essaye donc de réfléchir à cet exemple. Imaginons que TU as passé du temps et investit en R&D et en ingénierie pour concevoir un produit. Ensuite tu montes un business avec ce produit et ton business fonctionne bien car ton produit est de qualité! Imaginons ensuite qu'une autre société arrive sur le marché de ton business et reprenne ton produit sans ton accord dans son intégralité pour en faire un autre business. Que ferais-tu?? 2) Beenouze a écrit : "Et daito, pourquoi tant d'arogance, tant de volonté à absolument vouloir avoir raison, vouloir prouver quelque chose ? Mais quoi ? A qui ? Quand on dit simplement ne pas apprécier la nouvelle "norme" des écrans tous brillant chez Apple, on en a le droit il me semble et inutile de perdre ton temps à vouloir nous prouver le contraire, c'est stupide et puérile." Je n'ai absolument pas l'intention d'avoir raison ou de prouver quelque chose!! Je donne simplement mon avis en essayant d'argumenter contrairement à toi! Tu dis 'on n'apprécie ..... C'est qui "ON"....Donne moi un chiffre pour ton "ON"!! Je n'essaye de convaincre personne! Je dis simplement que la nouvelle norme d'Apple en terme de type d'écran n'est absolument pas un problème pour la plupart des utilisateurs. Les ventes massives des nouveaux MacBook et des iMac en témoignent! Donc quand certains essayent ici de faire croire que les écrans brillant est un handicap, c'est simplement faux. D'ailleurs les différents tests des nouveaux Mac en témoignent aussi!
avatar ironseb | 
En quoi la concurrence de PearC est-elle déloyale ? A ce que je sache ils ne bénéficient pas d'un statut d'imposition particulier, Intel ne leur fournit pas gratuitement des processeurs ni aucun autre fabricant y compris Apple qui leur vend son système. Après, si Apple juge qu'à 129€ l'OS en boîte il n'est pas possible de rentrer dans ses frais à elle d'augmenter son tarif.
avatar Dan DT | 
@ ironseb Tu oublies qlq pistes - Apple "ferme" son système via une puce spécifique (peut-être pas innocent le rachat de PA-Semi) - Se lance dans les protection comme Microsoft et alors les utilisateurs honnêtes seront emmerdés - Ne vends plus de MàJ en boîte et OsX sera pré-installé avec contrôle de la machine pour les MàJ via n° MAC par ex. - Leopard Snow limitera les pc qui ne sont pas 64 bits - Etc ... Et ces clown resteront en Leo 10.5 ou redeviendront des pc windows J'attend avec impatience la suite :-)
avatar daito | 
3) Beenouze a écrit "C'est pas la 1ere fois : il manque une bécane chez Apple, une petite tour sans écran à 1000/1100 euros avec possibilité de charger en Ram, en DD et pouvoir changer sa carte graphique. Point barre !" Non pas point barre. Il ne manque rien du tout!! Le grand public n'a pas besoin de changer sa carte graphique. Le grand public a besoin d'une machine de qualité qui tienne longtemps sans se soucier de devoir faire évoluer sa carte graphique! C'est l'iMac! L'idée qu'il y ait de nombreux utilisateurs qui attendent une tour à bas prix est un mythe! 4) beenouze a écrit "Inutile de venir avec vos calculettes en bois pour nous expliquer que l'iMac... blabla, que le MacPro blabla... on s'en tampone de vos avis à 2 sous, on a déjà notre avis sur la question." Bien on s'en fou aussi du tien!! 5) beenouze a écrit " Quand à l'article, je trouve ça génial de l'avoir fait, une avis de l'intérieur, ren de tel. Pas pour autant que je vais me ruer sur cette machine : trop de risques au moment de la mise à jour d'OsX... En revanche, si se genre d'article peut finir par faire réfléchir les marketeur de la pomme alors bingo !" La dernière phrase résume bien toute ta stupidité!! Comment peut-on penser qu'un article rédigé en français dans un site français (donc avec un impact nul en dehors d'un public francophone) pourrait faire réfléchir les dirigeants d'Apple, des types qui ont réussi à rendre Apple une société très rentable, innovante et qui ont établi un modèle permettant d'écouler des machines par million! Dis-moi, quel âge as-tu???
avatar divoli | 
@ Dan DT; + 1 Ces solutions me paraissent de plus en plus crédibles à terme, de la part d'Apple qui va chercher à protéger son système d'exploitation. Les cloneurs ne pourront pas passer outre la volonté d'Apple, et malheureusement ce sera au dépend des utilisateurs de clones qui se seront fait gruger.
avatar maxetmac | 
Bref; tout ceci est bien beau, mais ce n'est certainement pas cette "chose" qui va me donner envie d'acheter Mac OSX dans un boitier PC ! Excellente niews quand même, car il en faut pour tout le monde........(heureusement ou malheureusement)
avatar ironseb | 
@ daito T'es vraiment un mec obtus ! "Je n'essaye de convaincre personne! Je dis simplement que la nouvelle norme d'Apple en terme de type d'écran n'est absolument pas un problème pour la plupart des utilisateurs. Les ventes massives des nouveaux MacBook et des iMac en témoignent! Donc quand certains essayent ici de faire croire que les écrans brillant est un handicap, c'est simplement faux. D'ailleurs les différents tests des nouveaux Mac en témoignent aussi!" Ce n'est pas parce qu'Apple vend beaucoup d'écrans brillants que ces écrans conviennent ou doivent convenir à tout le monde ! Si tu te sers de ton Mac pour faire de la musique écran brillant où pas ça changera pas grand chose… Par contre dans d'autres utilisations ça devient capital d'avoir du mat ! Ceci ne t'en déplaise ! Et ne reviens pas me dire "moi j'ai un copain photographe qui…" ça ne fera pas changer mon point de vue, d'autant que j'ai moi aussi des potes qui veulent bosser sur du mat comme je connais des zicos qui ontJabsolument besoin du FW. je connais aussi ma mère qui elle ne sait même pas à quoi peut servir un port FW et qui brillant où mat de s'en rendra même pas compte et achètera un nouveau Mac quel qu'il soit quand le sien sera dépassé mais sa manière d'utiliser son Mac n'est pas la mienne ! Point !
avatar daito | 
ironseb a écrit : "En quoi la concurrence de PearC est-elle déloyale ? A ce que je sache ils ne bénéficient pas d'un statut d'imposition particulier, Intel ne leur fournit pas gratuitement des processeurs ni aucun autre fabricant y compris Apple qui leur vend son système." Non mais ce n'est pas possible. Tu as un société qui revend MacOS X avec des ordinateurs comme système d'exploitation. C'est à dire que cette société dans la simplicité la plus totale reprend le travail des autres qui a demandé argent et ressources humaines. Donc tu as Apple qui se casse le c...pour innover et faire un système de qualité, valeur ajoutée indéniable de son hardware! De l'autre tu as une autre société qui lui reprend son OS sans licence pour en faire un business en concurrence avec le hardware d'Apple! Et ça c'est pas déloyale??
avatar ironseb | 
@ Dan DT Tout à fait d'accord avec toi, les pointillés n'étaient pas innocents… J'attend aussi la suite avec impatience et c'est pour cela que je ne précipite pas sur un Hack. On en saura déjà bien plus à la sortie de SL. A ce moment là, s'il fonctionne sur un PearC, je n'hésiterai pas une seconde pour commander sachant que je pourrai l'utiliser sans problème pendant au moins 1 an et demi le temps que le successeur de SL arrive. PS : j'aimerai bien voir la réaction des gens ici si demain la licence de Seven interdisait son installation sur un ordinateur estampillé Apple.
avatar divoli | 
@ daito; Entièrement d'accord. Ces sociétés se développent exclusivement au dépend d'Apple, c'est même pire que du parasitisme puisqu'elles mettent Apple en danger. Quand elle l'auront complètement déglinguée, pas grave, elles s'en prendront à un autre hôte. Mais tu te fatigues pour rien; j'ai quand même l'impression que certains intervenants ne veulent rien entendre...
avatar arsinoe | 
- Apple "ferme" son système via une puce spécifique (peut-être pas innocent le rachat de PA-Semi) Problématique pour les mac existants qui seront considérés comme des PC. - Se lance dans les protection comme Microsoft et alors les utilisateurs honnêtes seront emmerdés Possible, mais c'est un marteau pour écraser une mouche, avec le risque de faire un trou dans le mur. - Ne vends plus de MàJ en boîte et OsX sera pré-installé avec contrôle de la machine pour les MàJ via n° MAC par ex. Ca conditionne l'utilisation d'un mac au fait d'avoir une connexion internet. Plausible, c'est dans l'esprit AppStore avec la disparition des supports physiques. Encore un peu tôt et surtout contournable puisque les maj en ligne actuelles peuvent se faire sur les hackintosh. - Leopard Snow limitera les pc qui ne sont pas 64 bits Les processeurs 32 bits deviennent aussi rares sur les PC que sur les Mac.
avatar daito | 
"Ce n'est pas parce qu'Apple vend beaucoup d'écrans brillants que ces écrans conviennent ou doivent convenir à tout le monde ! Si tu te sers de ton Mac pour faire de la musique écran brillant où pas ça changera pas grand chose… Par contre dans d'autres utilisations ça devient capital d'avoir du mat ! Ceci ne t'en déplaise ! Et ne reviens pas me dire "moi j'ai un copain photographe qui…" ça ne fera pas changer mon point de vue, d'autant que j'ai moi aussi des potes qui veulent bosser sur du mat comme je connais des zicos qui ontJabsolument besoin du FW. je connais aussi ma mère qui elle ne sait même pas à quoi peut servir un port FW et qui brillant où mat de s'en rendra même pas compte et achètera un nouveau Mac quel qu'il soit quand le sien sera dépassé mais sa manière d'utiliser son Mac n'est pas la mienne ! Point !" Justement je vais contre ta généralité! Ce que j'essaye de t'expliquer et contrairement à ce que tu veux faire croire, les écrans brillants ne sont pas un problème pour beaucoup d'utilisateur, comme en témoigne les ventes des machines qui en possèdent un! Ensuite, ce que j'essaye de t'expliquer et que l'écran brillant dans la plupart des cas ne posera aucun problème à ceux qui font de la musique, de la vidéo ou de la photo! Tu exagères quand tu dis que c'est inutilisable! Mais encore faut-il prendre le temps d'essayer de bosser sur un écran brillant! Ce que tu n'as pas fait. Alors je t'invite à essayer un Mac avec écran brillant et tu verras par toi même que ce n'est pas la mort!
avatar daito | 
ironseb "PS : j'aimerai bien voir la réaction des gens ici si demain la licence de Seven interdisait son installation sur un ordinateur estampillé Apple." Non mais c'est une blague?? Je ne crois pas que l'attrait d'installer Windows sur Mac est aussi fort que celui d'installer Mac OS sur PC. Surtout avec un système comme Seven qui n'apporte rien du tout!

Pages

CONNEXION UTILISATEUR