Fermer le menu
 

Apple voudrait fabriquer ses serveurs pour éviter tout espionnage

Florian Innocente | | 18:05 |  54

Apple a comme ambition ultime d’assurer seule la gestion de son infrastructure dans le nuage, notamment pour des raisons de sécurité, explique The Information.

Ces précisions font suite à de précédentes révélations sur la signature d’un contrat avec Google pour héberger une partie des données dont s’occupaient les serveurs d’Amazon. Apple a ses data centers pour iCloud, elle en a d’autres en chantier en Europe et en Asie, mais elle loue également des ressources à Amazon et Microsoft. Il lui est encore impossible pour le moment de se passer de leurs services.

Le data center d'Apple à Maiden en Caroline du Nord

D’après une source de The Information, le projet “McQueen” dévolu au stockage de données n’est qu’un chantier parmi au moins six différents. Apple travaille à fabriquer des serveurs, des équipements réseaux et des systèmes qui pourront un jour permettre aux développeurs de faire fonctionner leurs apps, lorsqu’elles se reposent sur des fonctions réseau. C’est ce que proposent depuis longtemps Amazon Web Services, Google Cloud Platform ou Microsoft Azure qui ont — ou ont eu — comme clients Spotify, SnapChat ou Instagram pour ne citer qu’eux.

Qu’Apple veuille fabriquer ses propres serveurs n’a rien d’inédit dans le principe. Google le fait, tout comme Dropbox qui est en train de s’émanciper d’Amazon.

Toujours d’après le site, Apple s’est heurtée à des insuffisances dans les performances de différents produits logiciels ou matériels, venant de chez Cisco, HP ou encore Cumulus Networks qui n’étaient pas capables de répondre à l’augmentation de ses besoins.

L’article raconte surtout que ces efforts sont en partie motivés par une volonté de cadenasser les infrastructures d’Apple vis à vis de regards un peu trop curieux.

Apple a longtemps soupçonné que des serveurs qu'elle avait commandés auprès de ses fournisseurs traditionnels étaient interceptés pendant leur livraison, et que des puces y étaient ajoutés et leur firmware manipulé par des tierces parties non identifiées, dans le but de les rendre vulnérables à des infiltrations. À une occasion, Apple a même confié à des personnes le soin de prendre en photo des cartes-mères, d'annoter la fonction de chacun des composants et d'expliquer la raison de leur présence. En fabriquant ses serveurs selon ses spécifications, Apple se garantirait toute intrusion matérielle extérieure.

AppleInsider rappelle un épisode de 2014, où des documents de la NSA datant de 2010 illustraient comment étaient interceptés des routeurs Cisco avant leur arrivée chez leurs clients. L’agence en profitait pour y installer ses équipements d’écoute. Proprement remballés, ils étaient remis en route vers leur destinataire final qui n’y voyait que du feu. Cisco décida par la suite d’envoyer les commandes de certains de ses clients sensibles à des adresses qui empêcheraient de faire le lien avec ces entreprises et éviter ainsi tout détournement.

Il se passera toutefois quelques années avant qu’Apple puisse profiter d’une telle indépendance et dans l’intervalle, elle a besoin des serveurs de ses partenaires pour renforcer son infrastructure et suivre sa croissance galopante.

Projet McQueen : Apple veut améliorer les performances d’iCloud

Apple déménage d’Amazon vers Google une partie d’iCloud

Source : Barron's, AppleInsider

Catégories: 

Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


54 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar Hideyasu 23/03/2016 - 18:11 via iGeneration pour iOS

Et certains croient encore à la bonne volonté du gouvernement US ? Bah merde alors.

avatar occam 23/03/2016 - 18:21

« L’État est le plus froid des monstres froids. Il ment froidement ; et voici le mensonge qui s’échappe de sa bouche : “Moi l’État, je suis le peuple.” »

-- Friedrich Nietzsche, Ainsi parlait Zarathoustra

avatar C1rc3@0rc 23/03/2016 - 18:43 (edité)

Superbe citation, merci!



avatar marenostrum 23/03/2016 - 18:44

le plus grand philosophe.

avatar madaniso 24/03/2016 - 13:47 via iGeneration pour iOS

@occam :
Et encore Nietzsche c'est la version soft. Max Stirner c'est la version hard.

avatar empereur_kuzco 23/03/2016 - 18:13 (edité)

"Apple voudrait fabriquer ses serveurs pour éviter tout espionnage"?
Je propose qu'ils bossent sur un modele de serveur en rack 1U doté d'un ou deux processeurs et équipé de trois disques durs...
Ils pourraient l'appeler "l'iServe"...ou le "Xserve"....J'hesite...

avatar oomu 23/03/2016 - 18:26 (edité)

dans ce genre de scénarios, on ne construit pas forcément des blades ou machines bien compartimentées, mais à nue, aux formats ésotériques, pour satisfaire à la fois la densité et les besoins de refroidissements et évacuations.

Bref, aucun espoir d'un produit commercial pro.

avatar C1rc3@0rc 23/03/2016 - 19:07 (edité)

«En fabriquant ses serveurs selon ses spécifications, Apple se garantirait toute intrusion matérielle extérieure.»

Cela indique que la conception va commencer au niveau du processeur et va etre repenséede maniere originale pour satisfaire des besoins particuliers.
Les solutions standards sont generalistes, mais on commence a voir, comme le dit l'article, des nouveautés qui sont de plus en plus adaptées a un besoin precis.

Le point important aujourd'hui commence avec le processeur. Et la pas de mystère si on veut éviter l'espionnage il faut concevoir des processeurs dont on sait ce qu'il y a dedans!
Donc exit les x86 propriétaires et bardés d'acces sous le système et meme les POWER qui restent suspects.

Il y a deux architectures qui aujourd'hui permettent une realisation maitrisée de A a Z offrant une souplesses permettant de creer des solutions sur mesure: ARM et OpenPower.

On voit qu'Amazon autant que Google et d'autres specialistes du datacenter commencent a experimenter des solutions "maison" basées sur de l'ARM. L'OpenPower est aussi en plein developpement.
Apple pourrait donc se tourner sur des solutions "maisons" adaptées a ses besoins propres. Mais au-dela du processeur, un datacenter demande bien d'autres domaines d'expertises et qui sont tres loin des competences actuelles d'Apple.

Un autre element vient dans l'equation: c'est la notion de cloud elle meme.
Si aujourd'hui c'est a la mode, inévitablement l'histoire de l'informatique a demontré que l'informatique centralisée echouait a chaque tentative et que l'on revient systématiquement au developpement de machines de plus en plus autonomes et puissantes au niveau de l'utilisateur.

Pourquoi dépenser des sommes monstrueuses pour gerer des flux et des calculs dont plus de 80% sont réalisables en local?
Sans meme évoquer la sécurisation: un datacenter c'est simple a espionner et a detruire alors que des millions de machines reparties dans le mondes c'est autre chose...

avatar rolmeyer 23/03/2016 - 18:14 via iGeneration pour iOS

Haha fallait pas arrêter les Xserve. Rendez nous les Xserve ! En G5 tiens !

avatar TmrFromNO 23/03/2016 - 18:16 (edité)

Faut leur dire que la paranoïa ça se soigne, et que Jason Bourne n'en a pas après eux.

avatar C1rc3@0rc 23/03/2016 - 19:12 (edité)

La paranoia est un etat de delire dans lequel la pensée est deconnectée de la realité!

La realité aujourd'hui demontre que l'espionnage étatique, industriel mais aussi criminel est omnipresent. Donc l'etat de delire face a cette realité c'est de nier ces dangers...

avatar TmrFromNO 23/03/2016 - 19:31

Non, c'est comme le fait Apple, se croire tellement important que t'en viens à penser que tout le monde veut te nuire.

avatar MonsieurZed 23/03/2016 - 20:20 via iGeneration pour iOS

@TmrFromNO : Pas tout le monde, le gouvernement et c'est un fait.

Il y a assez de preuves qui démontrent que ce n'est plus de la paranoïa, c'est arrivé et ça arrivera, c'est de la prévention.

Un exemple simple serait la ceinture de sécurité dans la voiture, on sait qu'on peut avoir un accident donc on a installé la ceinture, en suivant ce raisonnement : ce serait de la paranoïa de mettre sa ceinture, personne ne cherche à nous faire faire un accident...

Un autre exemple, la loi renseignement de Juillet 2015 qui autorise l'espionnage économique dans le cas où "on-ne-sait-trop-quoi" pourrait affaiblir l'économie nationale...

Qui d'Apple ou des gouvernements est parano ?

avatar Ginger bread 23/03/2016 - 20:24 via iGeneration pour iOS

@C1rc3@0rc :
+1

avatar occam 23/03/2016 - 22:51

++1

avatar Sokö 23/03/2016 - 22:48

avatar joneskind 24/03/2016 - 17:09

@C1rc3@0rc

Excellente réponse !

avatar Teeto 24/03/2016 - 00:08 via iGeneration pour iOS

@TmrFromNO :
Heheheheheh :)

avatar nova313 23/03/2016 - 18:20 via iGeneration pour iOS

Si ça continue, Apple fabriquera ses propres WC, pour vérifier le régime alimentaire des employés.

Voilà, j'ai fait ma blague scatologique, je suis content.

avatar oomu 23/03/2016 - 18:28

ce n'est pas déjà le cas ?

ça doit être déjà ce qui se fait à Pixar. Le campus Pixar fut conçu (ainsi que son restaurant) selon les considérations de Steve Jobs et John Lassetter.

Après tout, le studio Ghibli fut construit selon les plans de Hayao Miyazaki, et c'est documenté, il prit soin d'affecter de larges espaces aux sanitaires féminins (parce que marre de se foutre de la gueule des animatrices).

Donc bon. Surveiller le régime alimentaire me choque po. Et toute blague peut mener à une discussion sérieuse.

avatar bbtom007 23/03/2016 - 21:01 via iGeneration pour iOS

@nova313 :
Surtout pour contrôler le débit !

avatar XiliX 24/03/2016 - 00:44 via iGeneration pour iOS

@nova313 :
Ben non au contraire. Il vaut mieux laisser le FBI les intercepter...

avatar christr87 23/03/2016 - 18:22 via iGeneration pour iOS

Est ce un signe d'un retour des Xserves avec comme processeur A10, A12...... En tout cas il ne fallait pas arrêter cette gamme.... Quel retour en arrière pour eux....

avatar loloeroket 23/03/2016 - 18:25 via iGeneration pour iOS

C'est pas Steve Jobs qui a arrêté les Xserve ? Si ça c'était pas de la vision à long terme?

avatar oomu 23/03/2016 - 18:26

même les paranoïaques ont des ennemis ;)

-
y a suffisamment de cas documentés pour que ce ne soit plus de la paranoïa.

Google a par exemple crypté les données sur les lignes privées entre ses plateformes d'hébergements pour empêcher leur mise sous écoute illégale.

-
De toute façon cela correspond à une évolution de l'industrie de progressivement réduire le rôle des serveurs et switch clés en mains de constructeurs tels HP ou Lenovo et de faire sur mesure les serveurs et stockages de son infrastructure.

Pages