Fermer le menu
 

David Cameron réclame une porte dérobée dans les apps de messagerie

Mickaël Bazoge | | 08:52 |  63

Le chiffrement des données est un sujet sensible pour les gouvernements. La révélation par Edward Snowden des agissements de la NSA et autres officines à trois lettres ont poussé les constructeurs et les éditeurs de logiciels à renforcer la sécurité des communications et des données de leurs utilisateurs, au point qu'eux mêmes ne peuvent désormais plus avoir accès à ces informations : c'est le cas chez Apple tout comme chez Google (lire : Confidentialité des données : Tim Cook et Apple s'engagent à plus de transparence), ce qui n'est pas sans provoquer l'irritation de ces mêmes organismes gouvernementaux. Le FBI a ainsi tiré la sonnette d'alarme en jouant sur la corde sensible du kidnapping ou du terrorisme : comment obtenir des informations précieuses s'il est impossible de déchiffrer les conversations ?

Évidemment, dans le climat actuel très tendu qui fait suite aux événements qui ont frappé la France, ce discours prend un tout autre sens. David Cameron est le premier dirigeant européen à prendre la balle au bond. Le Premier ministre britannique, en pleine période électorale (les élections auront lieu en mai), a ainsi fait savoir que s'il était réélu, il interdirait les applications de messagerie instantanée aux communications chiffrées, à moins que le gouvernement ait à sa disposition une porte dérobée.

« Allons-nous autoriser des moyens de communication qui sont tout simplement impossibles à lire ? », a-t-il feint de se demander. « Ma réponse à cette question est : "Non, nous ne devons pas" ». Et David Cameron de prendre exemple sur l'attentat à Charlie Hebdo : « Les attaques sur Paris ont fait la démonstration que la menace à laquelle nous faisons face implique d'avoir à notre disposition des agences de sécurité disposant de moyens robustes afin d'assurer la sécurité des personnes ».

Apple, Google et les éditeurs de solutions sécurisées de messagerie instantanée sont-ils réellement menacés d'un bannissement de Grande-Bretagne s'ils n'obtempéraient pas aux injonctions du Premier ministre ? Cela paraît bien improbable, mais la pression est désormais plus forte sur les épaules des entreprises.

Catégories: 

Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


63 Commentaires

avatar Darth Philou (non vérifié) 13/01/2015 - 09:01 via iGeneration pour iOS

C'est parti.
Le plus grand drame dans ce qui s'est passé la semaine dernière va être les atteintes à nos libertés que cela va engendrer.

En fin de compte, ils auront gagné...

avatar C1rc3@0rc 13/01/2015 - 20:33

Il faut se rappeler que la première guerre mondiale a été déclenchée a partir d'un acte terroriste, fait par un pauvre gars endoctriné et manipulé comme le sont tout ces pauvres désespérés qui tombent dans les griffes des réseaux islamistes ou nationalistes.
Derrière ces personnes en désespérance, perdues et manipulables, il y a des intérêts économiques et géopolitiques, qu'ils soient plus ou moins déclarés.

Massacrer des caricaturistes, des clowns, des artistes, des soignants, des secouristes, des scientifiques ou des pauvres civiles, c'est aussi lâche que déshonorant. Celui qui fait ça n'a pas de face et démontre la faiblesse et l'inconsistance de sa croyance ou de son idéologie. Mais, plus encore que l'esclave servile qui perpètre l'acte honteux et indigne de l'Humain, il faut toujours regarder a qui profite le crime, d'ou viennent les moyens et qui profite de l'opportunité!

Cameron, cynique et abjecte de longue date, ne fait que révéler ceux qu'il représente.
Pilier d'une économie moribonde et héritier d'une histoire de toutes les barbaries et du mensonge, la quintessence du monde anglo-saxon - adossée au CommonWealth, responsable de la quasi totalité des conflits de l'ère moderne - découvre la son vrai visage.

L'Angleterre monarchique et impériale, pionnier de l'exploitation humaine, voudrait passer pour une démocratie? Les USA, tout autant impérialistes et méprisants des droits et de la dignité de l'humain, tombent leurs masques polissés. "In God we trust", écrivent ils sur leurs billets de banques - comble de l'abjecte - et montrant la le vrai visage de leur religion, si bien incarnée par les temples de Wallstreet et de la City.
Ils ne valent pas plus que les barbares qui dirigent les monarchies et théocraties d'Afrique ou d'Asie!

1936, le syndicat national socialiste des travailleurs allemands commençait à designer les juifs comme responsables de la pauvreté de l'Allemagne, mais en réalité si la population allemande crevait de faim et subissait l'humiliation internationale, terreau des graines du mal qui allaient ravager le monde en 1939, c'était du fait de la couronne d'Angleterre, qui avait réussi a faire imposer des sanctions aussi abjectes qu'inhumaines a l'Allemagne après la guerre de 14-18… dans le seul intérêt de favoriser l'industrie anglaise et la domination de la finance anglaise!

L'Irak qui grâce au travail des diplomates internationaux commençait a se développer subit en 2003 une attaque unilatérale de la coalition du CommonWealth sous l'apparente conduite de la présidence américaine, utilisant l'alibi fallacieux de la libération du pays d'un dictateur… Rappelons que l'Irak a été crée par l'Angleterre colonialiste, méprisant l'histoire millénaire des populations mésopotamiennes, exacerbant les tensions ethniques, comme elle l'a fait en Inde et dans toutes ses colonies.
Que reste-t-il aujourd'hui de l'Irak si ce n'est un champs de ruine et des camps d'endoctrinement de terroristes qui se prennent pour des soldats de dieu?
Et les pauvres populations irakienne et voisines subissent ce sort infâme pour quelle raison: la volonté de l'organisation anglo-saxonne de contrôler de manière exclusive les principales ressources pétrolière de la planète!

Et on peut égrainer la liste de ces barbaries derrière lesquelles se trouve toujours le lord anglais au sourire sardonique. Alors Cameron a bien raison de vouloir imposer des moyens de contrôle et d'espionnage des populations car que serait Albion sans les moyens de sa perfidie sinon?

Le monde d'aujourd'hui est malade des théocraties et des monarchies. Nous sommes 7 milliards sur cette planète, et ce ne sont pas des organisations crées lors d'époques médiévales et obscurantistes qui peuvent assurer l'avenir de l'humanité.
Que la féodalités soit occidentale ou orientale, elle n'est que la féodalité et elle n'est capable que de générer le malheur de la majorité de l'humanité. A la fin de la seconde guerre mondiale les plus brillants esprits scientifiques ont crée le monde de l'information avec Internet comme colonne vertébrale: préservons ce don, car s'il est assujetti aux tyrannies féodalistes alors c'est le malheur de l'humanité qui est assuré!

avatar pat3 13/01/2015 - 09:11 via iGeneration pour iOS

Tu l'as dit! Le bal de la récupération est lancé à l'international - Pécresse avait déjà commencé au niveau national en réclamant un Patriot Act à la française …



avatar Pierre H 13/01/2015 - 12:38

Allez, piqure de rappel :
"They that can give up essential liberty to obtain a little temporary safety deserve neither liberty nor safety."
-Benjamin Franklin, Historical Review of Pennsylvania.

avatar Filou53 13/01/2015 - 09:13

Comme aux States: le Patriot ( ??? ) Act ...
1984 nous voilà !!!

Les victimes de Charlie doivent déjà commencer à gerber.

Cameron n'est visiblement pas Charlie

avatar Xap 13/01/2015 - 09:21 via iGeneration pour iOS

Donc ça se vérifie: les terroristes n'ont pas attaqué la liberté, c'est les politiques qui vont s'en charger.

avatar lmouillart 13/01/2015 - 09:24

D'une manière générale, la répression des états à l'encontre des populations a historiquement fait de manière incomparable plus de victimes que les opérations terroristes à l'encontre des populations.

Partant de là c'est une mauvaise idée à court terme (pour les états qui sont instables) ou à long terme.
De plus, comment garantir que les affaiblissements ne seront pas utilisés par des états ou associations terroristes afin de viser les populations des autres pays (journalistes, banquiers, ...) ?

Enfin, si les systèmes sont connus comme étant peu fiables, alors ils ne seront simplement pas utilisés par les personnes désirant effectuer des méfaits.

Dans le cas par exemple du massacre des juifs de l'épicerie cacher, la personne n'était simplement par dans le radar des autorités, des backdoors n'auraient donc malheureusement rien changé.

Bref, bonnes intentions, mais très mauvaise idée.

avatar Ast2001 13/01/2015 - 10:12

Une démocratie doit se défendre avec les outils de la démocratie. Sans angélisme mais sans recourir à des outils de dictatures. On ne défend pas les libertés en les restreignant. Le Patriot Act est une mauvaise idée aux US (beaucoup d'articles en font le bilan aujourd'hui) et cela serait une mauvaise idée ici.

avatar raf30 13/01/2015 - 10:25 via iGeneration pour iOS

A circonstances exceptionnelles, moyens exceptionnels. Je leur donne l'accès a ma messagerie.... Rien à cacher. Les gens ne sont pas choqués par Google, mais hurlent, ergotent, mégotent et en appellent à la liberté, aux grandes valeurs fondatrices....quand leur pays tente de les protéger de nouvelles attaques...
La liberté, ça commence par vivre dans un pays en paix. Et la paix mérite quelques sacrifices.

avatar raf30 13/01/2015 - 10:26

avatar Adrienhb 13/01/2015 - 11:02

avatar Billytyper2 13/01/2015 - 11:05

avatar bobytron 13/01/2015 - 11:11 via iGeneration pour iOS

@raf30 :
Rien à cacher mais quelque chose à craindre.
http://pixellibre.net/2013/08/traduction-vous-navez-peut-etre-rien-a-cac...

avatar initialsBB 13/01/2015 - 12:01 via iGeneration pour iOS

@raf30 :
Tu n'as sans doute rien à cacher du gouvernement, mais une fois que la porte dérobée existe, rien n'empêche un accès au premier hacker qui la trouve !

avatar Domsware 13/01/2015 - 12:09 via iGeneration pour iOS

@raf30 :
Libre à toi de donner accès à ta messagerie mais libre à un autre de décider autrement pour sa messagerie.

avatar Darth Philou (non vérifié) 13/01/2015 - 12:17 via iGeneration pour iOS

@raf30 :
"Si tu es prêt à sacrifier un peu de liberté pour plus de sécurité, tu ne mérites ni l'une ni l'autre". Thomas Jefferson.

avatar Strix 13/01/2015 - 13:41 via iGeneration pour iOS

@raf30 :
Tout à fait d'accord avec toi et ça fait du bien de lire ce genre de commentaire.

"Plus de sécurité mais surtout ne touchons pas aux lois !"

Je ne sais pas si cette façon de penser est française mais ça me fatigue ^^

avatar Adrienhb 13/01/2015 - 15:06

Il faut arrêter de dire que parce que l'on n'a rien à cacher, on peut permettre aux autres de rentrer dans notre vie privée. Ce n'est pas un délit que d'avoir des choses à cacher, d'avoir un jardin secret.

Et si tu pointes une contradiction forte, pour autant les dégâts que peut causer un Etat sont suffisamment forts pour qu'on s'inquiète de son intrusion dans nos vies.

avatar liltunechi 13/01/2015 - 11:02

avatar liltunechi 13/01/2015 - 11:03

avatar Billytyper2 13/01/2015 - 11:05

avatar Billytyper2 13/01/2015 - 11:05

avatar Billytyper2 13/01/2015 - 11:05

avatar Billytyper2 13/01/2015 - 11:05

Pages