Nouvelle pub Apple pour l'audio devenu spatial

Florian Innocente |

Face au Lossless qui ne fera frémir que quelques oreilles, l'audio spatial est certainement beaucoup plus facile à apprécier sur Apple Music. C'est sur lui qu'Apple communique le plus et encore aujourd'hui avec cette nouvelle pub. Construite sur le morceau Mystery Lady de Masego, elle veut montrer — et faire entendre — ce que donne ce son qui donne l'impression de venir de plusieurs endroits. À écouter de préférence avec un casque ou des écouteurs.


avatar Filouche | 

Suis-je le seul à ne pas trouver tant de différence avec des Airpods Pro (Apple Music, Audio Spatial activé, sons compatibles Dolby Atmos)? J’ai surtout l’impression d’avoir un niveau sonore plus faible et devoir augmenter le volume..

Je n’ai peut-être pas l’oreille assez fine 😂

avatar JOHN³ | 

@Filouche

Je suis du même avis

Pour ma part c’est le dobly atmos que je trouve inconfortable, j’ai l’impression d’entendre le son à travers une autre pièce.

avatar Furious Angel | 

@Filouche

J’ai aussi ressenti ça mais ça dépend des morceaux. En fait ça dépend vraiment du mixage, qui peut être plus ou moins bien fait.

Mais globalement je perçois des pistes moins fortes mais mieux perceptibles. Notamment les voix, je les sens moins fort mais plus proches en général. Sur les chansons de The Weeknd j’ai entendu pas mal de petites choses en plus qui sont « noyées » dans le mix normal. J’espère que ça va se généraliser sur des chansons d’artistes que je connais mieux, pour voir la différence.

avatar Rez2a | 

@Furious Angel

Pour ma part, jusqu’ici il n’y a que les morceaux de The Weeknd où j’ai trouvé que le mix en Dolby Atmos était bon et où j’ai remarqué que ça ajoutait un truc.

Sur le reste, en particulier le vieux rock, c’est tellement médiocre que j’ai du mal à croire que ce n’est pas le résultat d’un passage à la moulinette d’un algo.

avatar r e m y | 

J'ai bien peur que ce soit passé à la moulinette effectivement (pour un résultat ... aléatoire) car je doute que ces morceaux aient été enregistrés et mixés en Dolby atmos dès l'origine...

avatar loupsolitaire97 | 

@r e m y

😅

avatar monsieurg33K | 

@Filouche

Pareil.

avatar Lucas | 

@Filouche

Pros je ne sais pas, mais sur les AirPods Max j’entends clairement la différence pour l’audio spatial / Dolby Atmos !

En tout cas oui, il me semble que le Dolmy Atmos sera perceptible par 99% des gens contre 1% pour le lossless, donc s’équiper en bons casques Bluetooth oui, mais en DAC/filaire bof

Par contre la pub aurait pu être beaucoup plus complète et intéressante, là c’est a minima

avatar raoolito | 

@Lu Canneberges

perso j'entend la différence meme avec mes 5.1 au bureauX mais etonnament dans la voiture c'est enocre plus flagrant.
comme quoi...

avatar tirrr92 | 

L’effet Spacial Audio est vraiment sympa. Mais maintenant Apple doit nous sortir du matériel audio compatible avec le Lossless…

avatar Furious Angel | 

@tirrr92

Ça ne m’étonnerait pas que les futurs iPhone (du moins les Pro) aient un meilleur DAC pour favoriser ça.

Après on peut aussi imaginer un nouveau format permettant une meilleure qualité audio en bluetooth.

avatar idhem59 | 

@Furious Angel

"Ça ne m’étonnerait pas que les futurs iPhone (du moins les Pro) aient un meilleur DAC pour favoriser ça."

Le retour de la prise jack donc ? Parce que via Lightning, le DAC est forcément à l'extérieur, tu ne peux pas faire passer un signal analogique au travers d'une prise Lightning ou même USB.

A mon avis Apple ne changera rien sur les appareils. Leur communication a été claire, si vous voulez profiter du Hi-Res, utilisez un DAC externe adapté.

Le plus probable reste encore le codec Bluetooth haut débit propriétaire. Mais ce sera limité aux futurs AirPods, et quand on voit les problèmes des codecs haut débit actuels...

avatar quentinf33 | 

@idhem59

Il y a un DAC dans l’iPhone (après sortir du Hi-Res sur les haut-parleurs d’un smartphone, c’est pas cohérent).

avatar idhem59 | 

@quentinf33

Evidemment qu'il y a un DAC, mais pour avoir du son qui sort des hauts parleur intégrés, pas pour de l'écoute au casque ou autre via des périphériques. Il faudrait forcément une prise analogique pour qu'il serve dans ce cas là.

Si un périphérique audio se branche à une prise numérique tel que l'USB ou le Lightning, le DAC est forcément à l'extérieur, celui qui est intégré est complètement bypassé.

avatar quentinf33 | 

@idhem59

Oui oui bien entendu. Pour moi ils proposeraient un adaptateur Lightning-Jack avec un DAC de meilleure qualité mais plus cher aussi. C’est aussi simple que ça. Je voulais ponctuer le fait que ça serait ridicule d’augmenter la qualité du DAC interne si pas de jack.

avatar tirrr92 | 

@Furious Angel

Espérons le. Le hardware et le software sont sensés rimer et Apple sera très attendu de ce côté là… Par moi le premier 😅

avatar marcopolo06 | 

Un truc assez surprenant que vous pouvez vérifier : Jouez l’album de Eagles « live from the forum MMXVIII » et lorsque vous switchez depuis les réglages des AirPods Pro entre son spatial activé ou non, ce n’est pas le même morceau qui est joué 😳😳. Il y a donc plusieurs pistes sur le même morceau mais apparemment il y a des bugs dans la synchronisation …🤪

avatar marcopolo06 | 

En fait c’est sur le morceau lyin’ eyes

avatar Furious Angel | 

Le Dolby Atmos est LA grosse nouveauté, plus que le Lossless qui nécessite tout un matos coûteux et qui restera imperceptible pour la majorité des gens (et probablement moi compris ^^).

avatar occam | 

@Furious Angel

"plus que le Lossless qui nécessite tout un matos coûteux"

Comment ?
Auriez-vois la gentillesse de quantifier et de spécifier cette affirmation ?
— Qu’entendez-vous par « tout un matos » ?
— À quelle fourchette de prix songez-vous quand vous dites « coûteux » ?

avatar Furious Angel | 

@occam

Un dac + un bon cable + un bon casque. Probablement 500€ minimum, et encore je pense qu’il faut plus tabler dans les 1000, quand on voit qu´un bon dac c’est 100 ou 150€

avatar raoolito | 

@Furious Angel

lossless ? nan pas du tout, la plupard des matériels sont compatible lossless c'est du 24b/48 khz, en gros une bonne qualité CD.
par contre le "high resolution lossless" oui alors lui, clairement faut un excellent de matos comme vous dites.

avatar occam | 

@Furious Angel

"Un dac + un bon cable + un bon casque."

Merci d’avoir pris la peine de répondre.

Mais la teneur de la réponse renforce le scepticisme qui a motivé la question.
D’abord, définissons le domaine de validité : il s’agit principalement de l’écoute sur casque ?

• Puisque le casque rend le signal converti en analogique, les critères de qualité sonore sont strictement les même, indépendamment du format d’origine du fichier.
• Ensuite, le câble : je suppose que vous vous référez au câble reliant la source numérique au DAC ? Si oui, il s’agira en général soit d’un câble USB, soit SPDIF (optique ou coaxial), soit plus rarement AES3 (plus fréquent dans les appareils de studio). Comme vous vous référez aux tests de CanardPC, vous savez sans doute qu’il n’y a pas de différence mesurable entre les câbles fournis d’office avec le DAC ou d’autes appareils du genre et les cordages dits « audiophiles ». Tout au plus y a-t-il des différences mécaniques. Le coût du câble numérique est donc nominal et ne pèse pas dans l’équation.
• Le DAC : il se scinde en une partie numérique et une partie analogique. Les convertisseurs actuels ont atteint un rapport qualité/prix tel qu’il faut vraiment faire exprès pour en trouver un mauvais. Même le DAC d’Apple vendu moins de 10€ était plus que correct, sauf dans son niveau de sortie. Ce qui nous amène à la partie analogique : l’ampli pour casque (ignorant les possibles sorties de ligne à 2V).
Dans le domaine analogique, la qualité a son prix. Mais celui-ci dépend des caractéristiques électroacoustiques du casque que l’ampli doit gérer, et non pas du format du fichier numérique.

Je suis donc au regret de devoir récuser votre affirmation autant que ses prémisses.
Pour une qualité d’écoute convenable, les lois de la physique comme de la psychoacoustique étant ce qu’elles sont, les demandes faites à la partie analogique du matériel, en aval de la conversion D/A, sont les mêmes, indépendamment de la nature du fichier numérique avant conversion.
Si cela n’était pas le cas, cela infirmerait implicitement et automatiquement votre affirmation selon laquelle une majorité du public ne percevrait pas de différence entre les fichiers lossless et ceux comprimés à perte. Une telle différence n’étant perçue que dans le domaine analogique, après conversion, une meilleure qualité du matériel requis par le lossless n’aurait de sens que si la différence était effectivement et intrinsèquement perceptible.

Les deux volets de votre proposition s’excluent mutuellement.

avatar JOHN³ | 

Ce sont certainement des technologies à écouter sur du matériel domotique et de bonnes enceintes à domicile, voir ce qui s’apparente à du cinéma.

Le Dolby atmos, le son spatial, le lossless… l’effet est retombé comme un soufflé, l’expérience est douteuse ou inexistante sur AirPods toutes catégories confondues.

avatar Furious Angel | 

@JOHN³

Ça dépend des pistes pour le Dolby Atmos, j’ai trouvé ça plutôt intéressant (sur des Airpods V1) mais l’option est présente sur peu d’albums que je connais donc c’est dûr de porter un verdict.

Par contre le Lossless ressemble plus à un gadget pour moi. Il faut un matos de dingue et même avec ça, une large majorité ne percevra pas de différence.

avatar JOHN³ | 

@Furious Angel

Je suis d’accord avec toi Ange furieux.

avatar occam | 

@Furious Angel

"Il faut un matos de dingue et même avec ça, une large majorité ne percevra pas de différence."

À affirmation similaire, question similaire : qu’entendez-vous par « matos de dingue » ?
Veuillez spécifier les paramètres qui vous semblent excessifs, et en indiquer la raison.

L’affirmation selon laquelle « une majorité ne percevra pas de différence » étant ici plus péremptoire, je vois saurai gré de préciser ses bases expérimentales.

avatar Furious Angel | 

@occam

J’ai répondu aux premiers points dans un autre commentaire. Sur le fait que la majorité ne perçoit pas les différence, c’est un fait établi. Canard PC a fait des tests où moins de 50% des gens étaient capables de reconnaître un fichier lossless. Je n’ai plus les chiffres en tete mais on est sur du 80-20 en général.

avatar Lucas | 

@Furious Angel

« Moins de 50% » selon Canard PC / « on est sur du 80-20 en général » selon Furious Angel / « 98 ou 99% ne l’entendront pas » selon Apple (Phil Scheller je crois)…

ça semble extrêmement volatile cette capacité de perception…

au final, je n’arrive toujours pas à savoir pour de bon si c’est de l’homéopathie/placebo ou s’il y a effectivement 1% de la population qui aurait une audition supérieure au commun des mortels…

avatar Furious Angel | 

@Lu Canneberges

C’est pour ça que les tests « à l’aveugle » comme celui de Canard Pc est bien.

Si on sait qu’on va écouter du lossless on part avec un jugement faussé.

Apres certains entendent la différence et c’est cool, à titre personnel je n’en sais rien, je n’ai pas le matériel adéquat de toute façon

avatar occam | 

@Furious Angel

"Sur le fait que la majorité ne perçoit pas les différence, c’est un fait établi. Canard PC a fait des tests où moins de 50% des gens étaient capables de reconnaître un fichier lossless."

Je me doutais que ce serait votre référence.
Tant les tests matériels de Canard PC ont du mérite, p.ex. s’agissant de mesures de câbles, tant ceux que vous citez sont méthodologiquement douteux, mettant en jeu trop de paramètres pour prétendre établir des faits.
Le problème est trop complexe pour l’aborder ici, il faudrait éplucher une longue liste de publications scientifiques pour voir que les résultats dépendent à tel point des conditions marginales que la question, ainsi posée, perd son sens.

L’interrogation de base : existe-t-il chez l’humain un seuil qui distingue la réponse neuroacoustique induite par un signal harmonique complexe de celle induite par la reproduction du même signal, décomprimé après compression à perte ?

avatar ckermo80Dqy | 

@occam

Ah, enfin !

avatar Le Gognol | 

Chacun peut facilement vérifier sa capacité à entendre (ou plutôt ne pas entendre) cette différence entre AAC 256 et codec sans perte, mais il faut un protocole de test rigoureux. Prenez quelques morceaux que vous connaissez bien, rippés depuis CD en AIFF / WAV / ALAC peu importe. Ensuite grâce à iTunes / Musique sur Mac convertissez les en AAC 256 (le réglage "iTunes Plus"). Maintenant amusez vous, sur la même machine, le même casque ou les mêmes enceintes branchés sur la même sortie audio, à essayer de devinez qui est qui en aveugle. Vous allez dans 99,9 % des cas vous y perdre... même sur du matériel de très bonne qualité...

avatar raoolito | 

@Le Gognol

il y a plus simple.
sur apple music trouvez le morceau dolby atmos et la version qui ne l'est pas (ca marche tres bien) et jouez les deux l'une apres l'autre en aveugle, ca se ressent tout de suite.

avatar Le Gognol | 

@raoolito
Ah je parlais du loseless vs AAC 256 ! Du coup j’ai édité mon message. La différence entre les mixes stéréo classiques et Atmos étant assez flagrante. Et puis ma méthode ne nécessite pas d’être abonné, et permet aussi d’éviter de tomber sur 2 mastering différents qui peut induire en erreur…

avatar ElFitz | 

@raoolito
J’ai essayé. Sur la plupart, je n’entends aucune différence. Cette vidéo doit être la première fois que j’en perçois une. Pourtant, je n’ai pas encore 50 ans

avatar raoolito | 

@ElFitz

avec Angie des stones ou don't know why de nora jones

en fait quand on a une belle voix centrale et des instruments derrière, la on sent la différence

avatar ElFitz | 

@raoolito

Effectivement. Dommage qu’il faille écouter une dizaine de morceaux où ça ne change rien (ou qui sont mal mixés ?) pour réellement entendre une différence

Aussi noté une différence remarquable sur version récente d’Abbey Road. Mais je ne crois pas qu’ils n’aient changé que la spatialisation du son

avatar Furious Angel | 

@ElFitz

C’est un peu le souci, tout dépend de l’attention portée au mixage. Sur les morceaux de The Weeknd on entend vraiment une différence

avatar DareMac | 

On verra dans quelques années si les artistes, surtout les studios, vont adopter cette méthode d’enregistrement. Pour l’instant, ça reste assez limité pour l’apprécier. Ça prend tels ou tels écouteur, tel appareil… Si ça reste dans le giron Apple, ça m’étonnerait que ça devienne une norme, le spatial machin.

avatar banabap | 

Le Dolby Atmos était déjà disponible sur Amazon music et chez Tidal...
Deezer fait aussi des expérimentations avec "360 reality audio".

C'est aussi disponible sur n'importe quel écouteur du moment qu'on sélectionne "Toujours activé" au lieu de "Automatique".
Ça sera très probablement (c'est peut être même annoncé) disponible sur Apple Music Android.

Bref c'est en train de devenir une norme, j'imagine que chez Spotify ça doit bosser dur dessus également.

Mon avis purement personnel est que le Dolby Atmos fonctionne très bien sur les titres jazz et classiques, rock c'est pas toujours terrible et pop c'est cata. J'ai déniché une musique techno/dance en Dolby Atmos qui est vraiment bluffante niveau spatialisation.

Donc mon hypothèse est que pleins d'artistes/ingés ont bâclé le mix dolby pour être disponibles sur les playlist d'apple music dédiées..

avatar marenostrum | 

le Jazz oui. le Rock pas de différence. sur la musique électro on a aussi de différence. en tout cas y a du progrès notable. la musique est maintenant pas mal sur mes Symfonisk de IKEA.

avatar pocketalex | 

Je n'entends aucune différence notable sur mes super écouteurs de luxe TaoTronics à 24€

avatar banabap | 

Peut être active l'option aussi ;)

avatar weagt | 

Très franchement pour le moment sur tous les morceaux que j'ai entendu avec l'audio spatial, je ne trouve pas une grande différence avec une bonne stéréo...

avatar raoolito | 

@weagt

réécoutez ou changez d'ecouteurs
en tous cas sur enceintes 2.1 a 100 balles branchées sur mac on entend une différence

avatar ImJustHuman | 

Ça fonctionne peut-être mieux avec un casque qu’avec des écouteurs. Ma compagne qui écoute de la musique avec des AirPods n’a pas remarqué de grosses différence tandis qu’avec mon Beats solo 3, je perçois nettement le changement.

avatar cv21 | 

Je n'attends pas d'un mixage "immersif" qu'il soit "meilleur" qu'un mixage "frontal" en stéréo, juste différent.

Au casque, pour du podcast, des films, des jeux, le multicanal peut apporter d'autres dimensions à l'espace sonore notamment derrière, dessus et dessous. Cependant, sur des barres de son, je trouve ça souvent très moyen. Je suis curieux d'entendre cela via d'autres dispositifs.

Je m'interroge juste sur la lecture en stéréo voire mono sur des systèmes d'écoute pas adaptés au multicanal. Je ne comprends pas comment on peut "mixer" pour les deux à la fois. En écoutant, les exemples ci-dessous :
- en multicanal sur une chaine stéréo, ça bouge beaucoup...trop ? Au casque, cela m'a semblé plus intéressant.
- en écoutant les versions stéréo (avec très peu de profondeur), l'écoute au casque en prend un coup et sur la chaine "la scène" devient plus stable.

Des exemples sur le site de Dolby qui forcement prêche pour sa paroisse : https://www.dolby.com/atmos-visualizer-music/

avatar letofzurichois | 

@cv21

Les exemples sur le site sont meilleurs que sur Apple Music.

Le son ne suit pas le mouvement de la tête sur le site et paraît meilleur au niveau du mixage que sur Apple Music où le même morceau donne deux versions très différentes selon qu’il soit en stéréo ou en Dolby Atmos.

Ai je oublié un réglage ?

avatar cv21 | 

@ letofzurichois
Je suis incapable de répondre.
Je lis, j’écoute mais pour l’instant je bute sur des incompréhensions.

Dolby Atmos :
- 128 groupes de sons qui peuvent être positionnés dans un volume, le plus souvent représenté sous la forme d’un cube, ok
- pourquoi avec deux hp d’un casque un son semble provenir du haut ou de l’arrière, par rapport à un droite gauche, là déjà cela m’échappe. Stéréo d’intensité et de phase ça passe mais sur la hauteur et la profondeur ? La réverbération délivre une sensation d’espace.
- enfin je parle de multicanal, donc a priori distribués/décodés sur différents canaux, mais même avec deux hp les sons sont présents avec un volume correct sans écraser les autres et une partie des positionnements sont reproduits. Là, mystère total. Je définis un mixage comme une Belle recette de cuisine,là, je ne comprends pas cette tambouille.

Donc pour les réglages, je n’en suis pas là.

CONNEXION UTILISATEUR