« Nian », le clip d'Apple tourné à l'iPhone pour le Nouvel an chinois

Florian Innocente |

Apple a mis en ligne son traditionnel clip du Nouvel an chinois avec cette fois une histoire qui prend appui sur le Nian, un monstre de légende, symbole de l'entrée dans une nouvelle année. Au fil de 11 minutes, on suit les pérégrinations d'une petite fille curieuse et courageuse, qui n'en fait qu'à sa tête au grand dam de ses parents.

Réalisé par Lulu Wang, ce petit film a été tourné avec l'iPhone 12 Pro Max qui a dû affronter pas mal de plans de nuit ou dans l'obscurité (avec l'assistance de matériels supplémentaires, comme souvent) et le second clip montre les astuces de réalisation.

avatar Tatooland | 

A quand un reportage sur les Ouighours tourné avec l’iPhone 12 Pro ?

avatar jean_claude_duss | 

@Tatooland

Vu qu’ils fabriquent des iPhone ils sont sur place dans l’usine ! Pratique !

avatar Bassim | 

@Tatooland

Bien dit ! 👏

avatar Hoppy | 

Franchement, pas la Chine... pourtant j’ai vécu là-bas mais là non... ils ont dit la merde et maintenant ils nous vendent leur masque...

avatar raoolito | 

alors…
1 le nouvel an chinois est en fait suivi par une bonne partie de la région (Singapour, Vietnam, Corée, etc…), sinon Noel c’est le nouvel an romain, vous voyez l’idée ? Pourquoi les Canadiens ou les chiliens fêteraient une tradition italienne :P ?

Ensuite, 1,3 milliards d’humains, c’est toute la chine, et non ils ne sont pas dans leur majorité responsables des maux de leur gouvernement, sinon en tant que Français ils pourraient vous rappeler quelques bricoles abominables faites en votre nom et comparables à ce qui arrive aux Ouighours.

Enfin, la gestion initiale chinoise de la crise a été (très) mauvaise, entraînant la pandémie mondiale, puis est devenu redoutablement efficace. Difficile de leur reprocher d’avoir été les premieres victimes de ce virus (sur les 8 dernières pandémie, il faut reconnaitre que ca commence souvent par eux, ce n’est pas un hasard mais ils sont autant victimes que les autres). quand à fabriquer des masques, ben oui, ils fabriquent tout sur cette planète, on va pas en plus leur reprocher çà ?

——
Donc une fois ces détails écartés, c’est un film superbe, dommage que la fin soit un peu cliché, ca se serait passé dans la grotte j’y aurais cru :)
Mais chaque année, ces petits films Apple sont un régal quand même !

avatar Malvik2 | 

@raoolito

La chine autant victime que les autres des virus qu’elle répand depuis des décennies ? Heu...aux dernières nouvelles 4500 morts chez eux, 2 millions à l’extérieur de la Chine, le ratio penche légèrement d’un côté...
On pourrait également évoqué le faite que les autorités chinoises ont bloqué pendant 1 an toute inspection de leurs laboratoires, et que les experts qui viennent enfin d’arriver ont 15 jours pour faire le travail, en se basant sur...les rapports chinois. Donc bon, à minima c’est pas clair.

Pour le reste je suis d’accord sur les masques, c’est à nous d’être moins cons et fabriquer à nouveau, il nous faut refonder nos industries.
Est ce qu’il y aura la volonté politique pour le faire ?
Vu les bons à rien qui nous gouverne actuellement (c’est mon avis), rien n’est moins sûr...

avatar raoolito | 

@Malvik2

«  La chine autant victime que les autres des virus qu’elle répand depuis des décennies ?  Heu...aux dernières nouvelles 4500 morts chez eux, 2 millions à l’extérieur de la Chine, le ratio penche légèrement d’un côté… »

https://fr.wikipedia.org/wiki/Pandémie#Pandémies_du_XXIe_siècle
https://actu.fr/societe/coronavirus/covid-19-quelle-comparaison-possible...

1957, china, flu H2N2
1966, central africa, vih-sida
1968, hongkong, flu H3N2
1976, central africa, ebola
1997, china: flu H5N1
2003 china: sras-covid #1
2005 china flu H5N1
2009 mexico flu H1N1
2012 saoudia > all asia MERS
2014 west africa: Ebola
2020 china sras-covid #2

oui ils en ont quand même bavé hein ? On connait ce qu’il faut penser de la validité des chiffres officiels du gouv chinois (4500, il doit manquer un zéro ;-) ). Mais voilà, c’est bien çà le soucis. Croyez-moi, j’ai une partie de mes collègues qui sont chinois, dont une qui etait avec son mari chez sa famille à.. wuhan quand le confinement a commencé. C’était pas drôle, les gens du commun en bavent, qu’on le croit ou pas.

je ne mélange pas un gouvernement communiste et une civilisation millénaire qui nous a apporté (et nous apportera certainement) énormément. Vous rendez-vous compte que si vous mangez des pates c’est grace à eux ^^?

avatar Malvik2 | 

@raoolito

Il manque des dates, les épidémies à wuhan ont déjà commencé à se répandre depuis cette ville il y a...5 siècles. C’est culturel, notamment avec le fait qu’en 2021 encore (oui oui) ils continuent de vendre de la viande comme ça, sur les étals, souvent de la viande exotique qui plus est.

Que la Chine soit une grande civilisation ça seul un ignorant en disconviendrait, mais il est de notre intérêt à tous de moins dépendre d’eux à l’avenir.

avatar raoolito | 

@Malvik2

Je reste toujours incongru devant ces épidémies à répétition qui viennent de Chine. Ca par contre ca reste un mystère. Les pays avec peut d’hygiène et équatoriaux ne manquent pas et pourtant...

avatar Christophe Durandeau | 

@raoolito
La Chine c’est 1,4 milliards d’habitants. Soit en gros 1/5 de la population mondiale.
Est-ce vraiment si anormal que 1/5 des épidémies viennent de Chine ?

avatar raoolito | 

@Christophe Durandeau

L’inde? L’Afrique ?
Pas si simple je pense... ca peut etre une partie de la reponse hein? Mais sans doute pas la seule

avatar House M.D. | 

@raoolito

C’est ce que j’essaie de faire comprendre à un ami depuis des semaines... s’il a quelque chose à reprocher à quelqu’un, c’est au gouvernement chinois, pas aux chinois eux-mêmes.

Quand il dit « j’aime pas les décisions du gouvernement chinois », il émet une critique envers la politique du pays.

Quand il dit « j’aime pas les chinois », c’est du racisme primaire, et c’est ridicule et malsain.

Mais il faut croire que c’est difficile à faire comprendre à certains...

avatar Christophe Durandeau | 

@raoolito
Je serais moins affirmatif sur la mauvaise gestion de la Crise par les chinois.
Premiers cas de pneumonies identifiées le 8 décembre. Que fallait-il faire ? Bloquer l’ensemble de la Chine pour 3 pneumonies ? Non, surveiller et enquêter. Rappelez vous quand même que le virus a une période d’incubation de 2 semaines.
Les chinois ne savaient pas du tout de quoi il s’agissait. Ils ont été pris par surprise, contrairement au reste du monde qui a vu la vague arriver.
Première déclaration de l’OMS le 31 décembre. Tout le monde était au courant et aucun pays n’a pris de mesures, sauf afficher quelques panneaux dans les aéroports.
Le sequencement du génome a été réalisé dans les jours suivants, et diffusé au monde entier.
Je crois qu’au contraire la Chine a été très transparente dans cette histoire, elle a tout de suite alertée les plus hautes instances.
Alors, où a été la défaillance ? Qu’est-ce qui aurait pu être fait plus tôt ?

avatar raoolito | 

@Christophe Durandeau

Il y a eu un mois où les autorités locales ont tenté de cacher le virus
Il est tout à fait vrai qu’il était déjà en train de se répandre dans le monde entier mais c’est quelques trois semaines on ne peut pas m’enlever l’idée qu’on est encore en train de les payer

avatar Christophe Durandeau | 

@raoolito
Alors, petite chronologie des évènements, basée sur des faits vérifiables (pas comme les mythes journalistiques).

Nous pouvons considérer que l’histoire commence le le 8 décembre 2019. Un patient de Wuhan s'est plaint de symptômes correspondant à une pneumonie, et s'est rendu à l’hôpital. Quelques jours plus tard, plusieurs cas similaires sont apparus dans d'autres hôpitaux de la ville. Ce sont 7 cas qui ont été enregistrés entre le 8 décembre et le 18 décembre, certains en rapport avec le marché aux poissons, d’autres non.

Au bout de combien de temps faut-il s'inquiéter ? Ce n'est pas une question facile, car 7 cas de malades qui présentent des symptômes de pneumonie, ce n'est pas beaucoup par rapport à la population d'une ville comme Wuhan (11 millions d'habitants). Fallait-il mettre en quarantaine toute une ville car 7 personnes avaient de la fièvre, de la toux et des problèmes respiratoires ?

La situation va prendre un nouveau tournant le 26 décembre 2019, avec le Docteur Zhang Jixian. Ce médecin de 54 ans est directrice du Département de médecine respiratoire et de soins intensifs à l’Hôpital de la médecine chinoise et occidentale de la province du Hubei. Alors qu'elle était de garde, elle reçoit le 26 décembre au matin un couple de personnes âgées venus consulter pour ce qui paraissait être une grippe, avec de la fièvre et de la toux.

Le Dr Zhang avait combattu le virus du SRAS en 2003, et c'est certainement son intuition et cette expérience qui l'ont poussée à faire passer un scanner aux patients (ce qui ne se fait jamais pour une grippe). Et les résultats étaient totalement différents de ceux de la grippe ordinaire.

Le 27 décembre, le docteur Zhang Jixian a signalé sa découverte à son hôpital qui a lui même rapidement informé le Centre de contrôle des maladies de l’arrondissement de Jianghan. Pensant qu'il pourrait s'agir d'une maladie infectieuse, le Dr Zhang a demandé à ses collègues de de préparer une zone spécialisée à l'hôpital pour recevoir des patients dans des conditions similaires, et de porter un équipement de protection.

Entre le 28 et le 29 décembre, trois autres patients ayant fréquentés le marché aux poissons sont venus à l'hôpital. Dès le 28, l'hôpital a avisé les commissions de santé de la province du Hubei et de la ville de Wuhan.

Le 29 décembre, les commissions de santé ont nommé le CDC de Wuhan et Jianghan pour entreprendre des recherches épidémiologiques pour les sept patients de l'hôpital de l'hôpital de Jinyintan. Le lendemain, le CDC national est alerté de la situation.

A partir du 30 décembre que les autorités nationales sont alertées du début d'une épidémie à Wuhan. Il y avait 27 cas de patients souffrant d'une forme de pneumonie inexpliquée. Aucun mort, mais 7 d'entre eux étaient dans un état critique.

Le 31 décembre, le gouvernement chinois commence à annoncer à tout le monde ce qui se passe à Wuhan et envoie plus d'experts pour aider le CDC local. Le chaine de télévision CCTV fait également 2 reportages durant la journée sur ces pneumonies de cause inconnue qui sont découvertes à Wuhan. Les autorités conseillent aux habitants de Wuhan de porter un masque ; les hôpitaux s’organisent avec des zones de quarantaine. L’OMS est alerté et va faire sa première déclaration publique le jour même.

Peut-on considérer que les autorités chinoises ont été trop lentes à réagir ? Sachant que l'on ne savait absolument rien de ce virus, à partir du moment où le docteur Zhang a alerté le CDC de Wuhan, 48 heures plus tard l'alerte était remontée au niveau de la province, du pays, et à l'OMS qui l'a annoncé au monde entier.

Que penser de ceux qui disent que la Chine a masqué le problème pendant un mois ? D’après eux, il fallait mettre en quarantaine une ville de 11 millions d’habitants dès le 8 décembre parce qu’une personne était venue consulter à l’hôpital pour de la fièvre et de la toux ?

Donc, en quoi la réponse chinoise a été lente ? Quand a-t-elle caché des informations ?

avatar Christophe Durandeau | 

@raoolito
Alors, petite chronologie des évènements, basée sur des faits vérifiables (pas comme les mythes journalistiques).

Nous pouvons considérer que l’histoire commence le le 8 décembre 2019. Un patient de Wuhan s'est plaint de symptômes correspondant à une pneumonie, et s'est rendu à l’hôpital. Quelques jours plus tard, plusieurs cas similaires sont apparus dans d'autres hôpitaux de la ville. Ce sont 7 cas qui ont été enregistrés entre le 8 décembre et le 18 décembre, certains en rapport avec le marché aux poissons, d’autres non.

Au bout de combien de temps faut-il s'inquiéter ? Ce n'est pas une question facile, car 7 cas de malades qui présentent des symptômes de pneumonie, ce n'est pas beaucoup par rapport à la population d'une ville comme Wuhan (11 millions d'habitants). Fallait-il mettre en quarantaine toute une ville car 7 personnes avaient de la fièvre, de la toux et des problèmes respiratoires ?

La situation va prendre un nouveau tournant le 26 décembre 2019, avec le Docteur Zhang Jixian. Ce médecin de 54 ans est directrice du Département de médecine respiratoire et de soins intensifs à l’Hôpital de la médecine chinoise et occidentale de la province du Hubei. Alors qu'elle était de garde, elle reçoit le 26 décembre au matin un couple de personnes âgées venus consulter pour ce qui paraissait être une grippe, avec de la fièvre et de la toux.

Le Dr Zhang avait combattu le virus du SRAS en 2003, et c'est certainement son intuition et cette expérience qui l'ont poussée à faire passer un scanner aux patients (ce qui ne se fait jamais pour une grippe). Et les résultats étaient totalement différents de ceux de la grippe ordinaire.

Le 27 décembre, le docteur Zhang Jixian a signalé sa découverte à son hôpital qui a lui même rapidement informé le Centre de contrôle des maladies de l’arrondissement de Jianghan. Pensant qu'il pourrait s'agir d'une maladie infectieuse, le Dr Zhang a demandé à ses collègues de de préparer une zone spécialisée à l'hôpital pour recevoir des patients dans des conditions similaires, et de porter un équipement de protection.

Entre le 28 et le 29 décembre, trois autres patients ayant fréquentés le marché aux poissons sont venus à l'hôpital. Dès le 28, l'hôpital a avisé les commissions de santé de la province du Hubei et de la ville de Wuhan.

Le 29 décembre, les commissions de santé ont nommé le CDC de Wuhan et Jianghan pour entreprendre des recherches épidémiologiques pour les sept patients de l'hôpital de l'hôpital de Jinyintan. Le lendemain, le CDC national est alerté de la situation.

A partir du 30 décembre que les autorités nationales sont alertées du début d'une épidémie à Wuhan. Il y avait 27 cas de patients souffrant d'une forme de pneumonie inexpliquée. Aucun mort, mais 7 d'entre eux étaient dans un état critique.

Le 31 décembre, le gouvernement chinois commence à annoncer à tout le monde ce qui se passe à Wuhan et envoie plus d'experts pour aider le CDC local. Le chaine de télévision CCTV fait également 2 reportages durant la journée sur ces pneumonies de cause inconnue qui sont découvertes à Wuhan. Les autorités conseillent aux habitants de Wuhan de porter un masque ; les hôpitaux s’organisent avec des zones de quarantaine. L’OMS est alerté et va faire sa première déclaration publique le jour même.

Peut-on considérer que les autorités chinoises ont été trop lentes à réagir ? Sachant que l'on ne savait absolument rien de ce virus, à partir du moment où le docteur Zhang a alerté le CDC de Wuhan, 48 heures plus tard l'alerte était remontée au niveau de la province, du pays, et à l'OMS qui l'a annoncé au monde entier.

Que penser de ceux qui disent que la Chine a masqué le problème pendant un mois ? D’après eux, il fallait mettre en quarantaine une ville de 11 millions d’habitants dès le 8 décembre parce qu’une personne était venue consulter à l’hôpital pour de la fièvre et de la toux ?

Donc, en quoi la réponse chinoise a été lente ? Quand a-t-elle caché des informations ?

avatar Dv@be | 

@Christophe Durandeau

Merci. Très bon résumé.

avatar abalem | 

La fin est est un peu nian nian quand même ...

avatar raoolito | 

@abalem

moi je dis qu’ils auraient fait ce repas dans la grotte ca aurait fonctionné !

avatar Mike Mac | 

"Nian Nian Style"

Non je déconne, c'est mignon et tendre à la fois... Et l'iPhone 12 Pro Max s'en sort honorablement.

Mais quid des coûts périphériques ?

Une caméra pro en location aurait probablement coûté peanuts dans le budget global de ce tournage dont on ne nous dit rien comme d'habitude. Mais la meilleure adéquation moyens techniques / budget n'est pas le but recherché, n'est-ce pas ?

avatar jura39 | 

Les tarifs ne changent pas beaucoup
j'ai acheté ma watch 4 il y a 1 ans 1/2 a 749 €

avatar flofstton | 

Je trouve dommage de parler de pandémie et tous vos débats alors que ce qu’il faut retenir de cette vidéo est le talent et le savoir faire de l’équipe de prod à créer du contenu avec un iPhone. Personnellement, je travaille avec des camera RED, quand je vois le niveau de qualité de l’iPhone, je dis que c’est une bonne claque, le marketing de vendre de la 8k/16k ne sert à rien si tu as pas le talent (le making of de la vidéo d’Apple montre à quel point l’iPhone peut être un avantage de mise en scène (ou une économie de mise en scène).

avatar BananaYatta | 

@flofstton

Absolument d’accord. C’est quand même fou de voir que tu mets « chine » dans une phrase, ça trigger une bonne partie des gens en commentaires 🤔

CONNEXION UTILISATEUR