Spike Jonze pousse les murs dans une pub pour le HomePod

Florian Innocente |

Apple passe aux choses sérieuses pour promouvoir son HomePod, avec ce clip de 4 minutes réalisé par Spike Jonze ("Her", "Dans la peau de John Malkovich") et interprété par la musicienne et danseuse FKA twigs. Après une journée harassante et un retour laborieux dans son minuscule appartement, la jeune femme demande à son HomePod de jouer de la musique. Ce qui va se transformer en un instant musical propre à pousser les murs, au sens propre. Une version de 60 secondes va passer sur les chaînes américaines; explique AdWeek.

avatar helio3126 | 

Ok ! Donc le HomePod est faite pour les célibataires déprimés vivant dans un petit appart qui aime parler à Siri ! Ok ok !

avatar r e m y | 

@helio3126

C'était la conclusion de David Pogue après son essai du HomePod (du moins pour ce qui est de l'usage de Siri, pensé pour des célibataires)

avatar helio3126 | 

Est-ce un problème de multi comptes non gérés ?

avatar Star System | 

Enfin une pub Apple sympa

avatar Belrog | 

Et dans le dernier plan son verre est vide...
Une pub pour HomePod, vraiment ?

avatar occam | 

@Belrog

"Une pub pour HomePod, vraiment ?"

Non, pour Adélaïde :

Quand le dernier verre se vide
Dans les clips d'Adélaïde
Le HomePod qui s'vide aussi
Lorsque l'on dit Hey, Siri

—— h/t Jacques Debronckart

avatar pga78 | 

Pas fan de la musique mais c’est très rafraîchissant...sympa quoi !

avatar NEWIPHONE76 | 

Vraiment sympa comme clip ! Frais et entraînant. Après l’image que le HomePod renvoie...je pense qu’il faut creuser

avatar Glop0606 | 

Belles images mais le message respire pas la joie et un peu la déprime. Il est temps qu'Apple se mette au multicompte (coucou ipad pro), les pubs google sont pour ça beaucoup plus sympa et bizarrement plus humaine.

avatar LisbethSalander | 

@Glop0606

Les pubs Google sont toujours colorés, fun et joyeuses. Même si cette pub est belle, j’admets que l’ambiance est plutôt dépressive.
Personnellement cela donne pas envie.
C’est une pub pour les parisiens :D

avatar stefhan | 

@LisbethSalander

« C’est une pub pour les parisiens :D »

Exactement 😂

avatar lolodigital78 | 

Simple, créatif, émouvant, le grand retour de la pomme dans la pub.
J'adore

avatar ingmar92110 | 

Impressionnant. Très belles images.

avatar dadounet | 

Je suis déçu de mon MacBook Pro 2016, de mon Apple Watch 2 et énervé par iOS 11... mais j’aime bien les pubs Apple.
Apple cette merveilleuse boite de marketing...

avatar dadounet | 

Je suis déçu de mon MacBook Pro 2016, de mon Apple Watch 2 et énervé par iOS 11... mais j’aime bien les pubs Apple.
Apple cette merveilleuse boite de marketing...

avatar philiipe | 

Tout simplement magnifique 🎊💥⚡️🎼

On retrouve l’esprit des premiers pubs pour l’iPod ✌️

avatar rodo | 

Très très bon ! Mais ça respire le poids du quotidien et l’ennui, étrange pour une pub.

avatar melenox | 

Je rejoins l'avis que l'image renvoyée par la pub (célibat, mal-être, etc) n'est pas très positive pour un produit sensé être fun. Après, on peut la (re)voir à différents niveaux.

Cependant, globalement, je l'aime bien car elle est techniquement aboutie, bien foutue mais surtout elle me parle.

avatar r e m y | 

Des idées de mise en scène interessantes, mais je trouve quand même cette pub déprimante...
Cette nana semble avoir une vie de merde, vivre seule dans un studio riquiqui, et finalement n'avoir pour distraction que de parler à Siri et danser seule dans son appart.
Même si son HomePod lui permet de pousser les murs, le vide de sa vie n'en est que plus évident. Même les murs, quoiqu'agrandis, sont encore plus présents à la fin qu'au début.
Ce tunnel lumineux dans lequel elle danse n'ouvre pas sur la lumière et la liberté mais n'est qu'une impasse dans laquelle elle est plus seule que jamais.

avatar gwen | 

@r e m y

Elle n’est pas seule, elle peut interagir avec son double dans le miroir. Miroir qui n’existe pas dans son appartement et qu’elle se crée dans la tête. Bref, c’est le début de la schizophrénie.

Une pub déprimante à souhait avec une musique, comment dire, pas du tout entraînante. Perso, je suis incapable de danser la dessus. Et les paroles, quel déprime, un mélange d’incitation à l’alcool (whisky) et de vie ratée (Would you run and find another life to imitate ?).

Elle sont bien loin les belles pubs pour l’iPod. Si c’est ça la vie selon Apple maintenant, ce n’est pas pour moi.

avatar webHAL1 | 

@r e m y :

C'est clair ! On voit d'ailleurs que son appartement se déforme et la réalité se dissout, avec des murs qui deviennent une sorte de cage avec des barreaux horizontaux. De moins en moins ancrée dans le monde réel, la protagoniste se met à sourire et à rire face aux inventions de son esprit, allant jusqu'à se dédoubler pour se sentir moins seule. Finalement, l'expérience se termine et la pauvre victime retrouve sa vie misérable, une sorte de fantôme de sourire s'attardant sur ses lèvres, tant que les effets de ce "shot" qu'elle vient de s'injecter durent encore un peu.

Bref, c'est glauque au possible ! :-D

avatar malcolmZ07 | 

Superbe vidéo 😊

avatar SugarWater | 

C'est un pub sur le burnout ?

avatar Malvik2 | 

Artistiquement c’est assez sublime, et la danseuse est vraiment très classe.
Par contre en effet je ne suis pas sûre que le message soit bien capté par tout le monde...et puis vive la déprime en dehors du monde virtuel quoi lol

Mais encore une fois la pub est très très belle.

avatar pagaupa | 

Prouesse technologique mais pas emballé du tout.
Musique banale et ambiance déprimante malgré la couleur!

avatar Carbonized | 

Belles images, mais c'est particulièrement glauque.
On dirait une dépressive qui vient de prendre son shoot de méthamphétamine.

avatar iBaby | 

Hmmm... vous semblez unanimes : c’est déprimant, glauque... Mais c’est une réalité, et la démultiplication de son appartement ne fait que montrer le pouvoir d’évasion de la musique (grâce au HomePod dans le cas présent). Et c’est bien vu. C’est pas faux, bien des gens vivent l’art en s’évadant dans l’imaginaire, allègent le poids de leur souffrance, de leur quotidien, que l’art magnifie. Cette pub est vivante et elle se retrouve à la fin dans son petit canapé, mais apaisée. Le contrat est rempli. Là où c’est complètement mensonger, c’est qu’il y a une inversion: selon la pub votre appartement s’adapte à la musique, alors que c’est le HomePod qui doit s’adapter à la pièce des gens. Mais pas de problème pour comprendre, c’est clair : le cerveau de l’auditrice fait le reste du boulot, la liberté se vit dans l’esprit. Du moins, en musique. Pour en revenir au consensus : c’est sa vie que vous trouvez déprimante ? Mais sa danse ne l’est pas. Tout l’intérêt réside dans ce contraste.

avatar r e m y | 

@iBaby

Je ne le vois pas du tout ainsi... le pouvoir d'évasion de la musique?
Pour moi, elle a beau essayer de pousser les murs, ceux-ci se déforment mais restent bien présents, de plus en plus enfermant même.
Mais le ressenti est forcément personnel et subjectif.

avatar iBaby | 

@r e m y

C’est pas des AirPods, je dirais.😄 Si les murs se barraient, elle serait dehors. C’est pour une enceinte portative ? 😁Faut voir ça plutôt avec Beats, remy !😄

avatar webHAL1 | 

@r e m y
« Pour moi, elle a beau essayer de pousser les murs, ceux-ci se déforment mais restent bien présents, de plus en plus enfermant même. »

Pour ma part, c'est vraiment ce couloir dans la deuxième partie du clip que je trouve particulièrement maladroit. Si la protagoniste avait continué à repousser les murs et à se créer un espace de liberté, et que l'ambiance lumineuse s'était éclaircie, je pense que l'effet aurait été fort différent. Mais là, il y a un côté "je suis en prison et je me retrouve face à moi-même" qui ne donne pas spécialement envie...

avatar gwen | 

@iBaby

C’est déprimant et glauque en effet. Plutôt que de pousser les murs, si elle avait poussé les meubles avec son esprit, cela aurait eu plus de sens.

Je vois plus ca dans le sens du clip de jamiroquai : virtual insanity qui me donne une bonne bouffer d’air malgré le fait qu’il est enfermé dans une pièce qui bouge. Là, ça m’aurait booster. Ici, ça renvois à une triste réalité.

avatar iBaby | 

Beaucoup de ruraux ici, visiblement.
Et c’est vachement sympa la campagne.
Le cadre est agréable pour écouter la musique, les oiseaux.
Celui-ci était déjà pris, alors ils ont pris un appart à Paris.

avatar LisbethSalander | 

@iBaby

Je vis en ville mais n’aime pas cette pub, sympa les généralisations. Et puis Apple ne fais jamais de pub sur le milieu rural totalement ignoré par la marque ( et pourtant représentant une très grosse partie des USA ). A l’inverse Tesla ou Google en parle dans leurs pubs m’enfin bref.
La référence à Paris c’est plus pour le climat pourrie ( la pluie) :)

avatar LisbethSalander | 

Je peux comprendre l’idée d’évasion par la musique, mais je trouve cela mal amener et ne donne pas du tout envie d’acheter le produit ( enfin si j’attend sa sortie en France mais je parle pour la personne lambda).
Ce n’est qu’une pub mais on ressent une certaine classicisme désuet derrière.
Quand on compare les pubs d’autre entreprise tech comme Samsung, Google et Tesla c’est le jour et la nuit.
Et chez eux leurs pubs se déroulent partout dans le monde, témoignant d’un souhaite d’être universel.
Apple reste tellement centrée sur les USA et la Chine dans leurs pub ( c’est hors sujet mais l’excellent analyse a ce niveau lu sur TechCrunch est intéressante ).

avatar niclet | 

Splendide conception, performance et réalisation.

On peut chercher loin la sémantique, je trouve que dans ce cas, le médium est le message (comme dit l’autre...).

Musique peut-être simplette, mais je l’ai eu dans la tête longtemps après l’avoir vu, donc c’est assez efficace.

Pas sûr que j’irai me lancer dans l’achat du produit après, mais ça le met en évidence même si l’on ne le voit qu’a peine une seconde au total, très fort.

avatar webHAL1 | 

@niclet
« Pas sûr que j’irai me lancer dans l’achat du produit après, mais ça le met en évidence même si l’on ne le voit qu’a peine une seconde au total, très fort. »

C'est marrant, pour moi c'est l'exact inverse : je trouve que le produit est mal mis en avant, et qu'on l'oublie très rapidement en regardant cette publicité. En fait, j'ai eu davantage l'impression d'avoir à faire à un clip de promotion pour de la musique (pour un artiste, sa musique, un service de streaming, ...) plutôt que pour un haut-parleur.

avatar iPop | 

Moi j’ai bien rigolé. Ch’ui pas tellement convaincu mais bon ça change des truc avec gens qui dansent dans la rue.

avatar Ajioss | 

En gros on voit le produit que quelques secondes

avatar pagaupa | 

Joli reflet de ce monde où ta journée de taff te tue, où tu rentres seul(e) chez toi, c'est à dire une petite cage, et où il te faut de la musique pour t'aérer...
Beurk!

avatar marsnet | 

C’est une pub pour les paradis artificiels ?

avatar tamu | 

Just magnifique ! J’ai l’impression que c’est une des plus créative de la part Apple !

avatar Liniuls | 

Moi qui suis fan d’Anderson .Paak (le seul?🤔☹️😱), je suis avant tout content de découvrir enfin un nouveau morceau! Et j’adore Spike Jonze. Regardez ces films ou ses clips/pubs!!! Après pour parler d’Apple, c’est enfin une pub qui ose. Qui raconte quelque chose. Que ça fasse vendre HomePods? Ils se vendront de toute façon. Là, ils utilisent leur pognon pour faire autre chose que juste une pub pour leur produit. Ils se placent presque comme des « producteurs » d’artistes (qu’on aime ou pas est un autre débat)... et je préfère 100 fois ça a toute les pubs Ok Google que j’ai pu subir. Euh voir...

avatar Lecorbubu | 

@Liniuls

Pour être un amateur de Spike Jonze je trouve ce clip complètement dans le jus du réalisateur. Pas forcément une pub qui met en valeur le produit mais un joli court métrage à l’identité marqué.

Pour ceux qui le trouvent déprimant je vous invite à vous pencher sur l’univers de Jonze, dans ce clip je trouve qu’on est exactement dans l’univers de Her sorti 4 ans plus tôt.

Content de voir Apple avoir recours au service de ce monsieur !

avatar r e m y | 

@Lecorbubu

Qu'Apple ait eu recours à un artiste déprimé ou neurasthénique, aussi talentueux soit-il, ne change pas mon impression de malaise au visionage de ce clip...

avatar IPICH | 

J'aime vraiment cette pub mais je trouve que les toutes dernières notes de musique terminent la pub sur un ton descendant et doc négatif ou en tout cas sur une teinte déprimante car sans espoir(les notes qui se terminent sur une pente de graves)

avatar gwen | 

Oui, enfin, Apple a demandé à Ridley Scott de réaliser sa pub de lancement en 1984. ça ne date donc pas d'hier qu'Apple s'entour de grands réalisateurs pour ses pubs.
Même si on reste dans l'univers de Spike Jonze, il n'en reste pas moins que c'est déprimant. Sur un long métrage comme Her ou Dans la peau de John Malkovich, l'univers déprimant est en adéquation avec le sujet. Là, c'est tout simplement hors sujet (à moins que...).

CONNEXION UTILISATEUR