L'iPhone 5s, un iPhone Pro

Anthony Nelzin-Santos |

Avant même qu'Apple ne les présente, on savait tout ou presque de l'iPhone 5s et de l'iPhone 5c. La firme de Cupertino a pourtant réussi à surprendre : l'iPhone 5s est une mise à jour moins mineure que prévu, tandis que l'iPhone 5c est moins abordable qu'on aurait pu l'espérer.





L'iPhone 5c n'est pas un iPhone low cost, donc, c'est un nouvel iPhone moins cher — c'est même « le nouvel iPhone, moins cher ». Ce qui fait de l'iPhone 5s son grand frère plus cher et qui peut se passer de publicité car il s'adresse à un public spécifique. Si vous ne l'avez pas déjà fait, lisez attentivement la page de présentation de l'iPhone 5s.



Qui d'autre que les lecteurs de MacGeneration peut comprendre ce que signifie « iOS a été élaboré spécifiquement pour le 64 bits […] A7 prend en charge OpenGL ES version 3.0 » ? Qui d'autre qu'un « geek », quoi que cela veuille dire, peut être véritablement sensible au côté « un peu futuriste » de Touch ID ? Qui d'autre qu'un « phonographe » à la limite de l'obsession se préoccupe de la taille exacte en microns des pixels du capteur de l'iSight ?



On pourrait multiplier les exemples, mais le fait est que ce discours contribue à faire passer l'iPhone 5s pour une sorte d'iPhone Pro. Cela ne signifie pas qu'il s'agit d'un iPhone pour les power users, une catégorie trop vague et un marché trop restreint. C'est un iPhone pour ceux qui ont déjà un smartphone et qui ont un certain pouvoir d'achat, un iPhone qui est autant un outil qu'un marqueur de statut.





Alors que tout le monde (nous y compris) voyait Apple s'adresser directement aux marchés émergents, elle a plutôt misé une partie de sa future croissance sur un pari, celui du haut de gamme. La firme de Cupertino montre là encore sa volonté de verrouiller des marchés qui lui sont déjà acquis et que tout le monde décrit comme saturés, les États-Unis et le Japon en tête, et de solidifier son écosystème au passage. La déclinaison dorée devrait avoir le même effet en Chine par exemple.



L'iPhone 5s « n'est pas seulement une vue sur l'avenir », dit Apple, « mais une inspiration pour l'avenir »… de l'iPhone du moins. Si l'on part du principe que l'iPhone 5c est le nouvel iPhone « par défaut », on peut en quelque sorte voir le surcoût de l'iPhone 5s comme une forme de subvention de la R&D d'Apple, le prix à payer pour bénéficier de nouvelles technologies avec un an « d'avance » sur les autres clients iPhone. Comme le dit l'analyste Horace Dediu, l'iPhone 5s est « une plateforme de développement en forme de produit finalisé. »



Une plateforme d'expérimentation en quelque sorte, dont la marge élevée finance les avancées, là où l'iPhone 5c ne contient que des technologies bien rodées. Une plateforme qui définit ce que sera l'iPhone, et, parce qu'Apple a une force de frappe économique et médiatique sans pareille, ce que sera l'électronique grand-public. À cet égard, Touch ID est particulièrement stratégique.





Comme Siri, c'est une manifestation de l'intérêt d'Apple pour des interfaces homme-machine plus naturelles et plus transparentes — puisque la machine peine à égaler l'homme, c'est l'homme que l'on fait entrer dans la machine par la biométrie. Comme AirDrop, il montre qu'Apple est incontestablement intéressée par la communication sécurisée en champ proche — mais alors que les autres fabricants la font passer par les standards de radio-identification (RFID), Apple travaille plutôt sur son propre système, iBeacons.



Et certains détails de son fonctionnement préfigurent peut-être (on peut rêver) l'arrivée de comptes utilisateurs sur iPad.



Mais l'iPhone, dixit Apple « n'est pas simplement le produit de ce qui est technologiquement possible, mais de ce qui est technologiquement utile. » Alors que Samsung empile les fonctions dans ses smartphones, les utilisateurs les plus avisés qui sont la cible de cet appareil seront-ils capables d'ignorer les détails de la fiche technique de l'iPhone 5s ? Sont-ils vraiment sensibles à la communication d'Apple, qui promeut une « expérience » iPhone ?





Ces questions sont les mêmes que celles qui agitaient les observateurs du Mac il y a quelques années. Apple n'a jamais conçu des produits à la pointe de la technologie, mais elle les a toujours dotés de certaines technologies de pointe. L'iPhone 5s ne fait pas exception : il a pris Samsung à contre-pied par bien des aspects, mais n'a rien de particulièrement impressionnant sur bien d'autres.



Cela suffira-t-il à relancer la croissance de l'iPhone, indépendamment du succès de l'iPhone 5c ? Sinon, Tim Cook a-t-il le sang froid nécessaire pour résister aux attaques de Wall Street et capitaliser sur la marge ? Un échec de cette stratégie pourrait-t-il casser la dynamique de l'écosystème iOS ? Ce trimestre des fêtes étant tout à fait particulier, la réponse à ces questions n'arrivera que dans six mois. Six longs mois.


Tags
avatar Log_Boy | 
Moi m'a copine quand je lui parle de 64bits elle me lance un regard coquin ^^ Bon sinon, à quand l'iPad doré et surtout le MBP et le MBA doré ? Je veux aussi le lecteur d'empreintes sur le prochain iPad et sur les laptops. En tout cas ce 5s est sexy ^^
avatar PierreBondurant | 
@Komm : D'accord avec toi. Le 5S devrait commencer a 32 Go. Surtout avec un adressage 64 bits
avatar Mathias10 | 
Pour moi, l'iphone 5c est un téléphone "pour les opérateur" en ce sens qu'Apple optimise sa marge pour au final le vendre cher en nu mais à un plus bas pris aux opérateurs et ainsi leur permettre de subventionner les terminaux. Elle y gagne en ne se fachant plus avec les opérateurs et en redynamisant ses ventes (en volume).
avatar bugman | 
@ pierrebondurant : "Le 5S devrait commencer a 32 Go. Surtout avec un adressage 64 bits" Evite les conneries, sérieux. (le jour ou il aura 32 Go de RAM, je jouerais, la haut, avec Jobs au échecs)
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@ Doctomac pas sur que sa femme soit complètement désintéressée par 64-bit…c'est tout de même pas rien.
avatar DarKOrange | 
Un iPhone de pro avec un OS au look Fisher Price…
avatar yoa | 
Est-ce qu'Anthony ne manque pas un peu objectivité pour expliquer les choix stratégiques d'Apple ? Dans l'article précédent on m'explique que pour l'iPhone 5C : 600€ > 24*25€. Et là on m'explique que l'iPhone 5S est un expérimentation (???), ce qui justifie de plus la marge.
avatar JONYBLAZ | 
5s pour les riches et 5 C pour les semis riche et le reste au pauvre
avatar Mark Twang | 
@Anton-Conhart : 'pas sur que sa femme soit complètement désintéressée par 64-bit…c'est tout de même pas rien.' Ça me rappelle les commentaires du professeur Choron dans Micronews à la sortie de la console Sega 16 bits. Il trouvait que ça faisait beaucoup d'un coup pour sa nièce.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Pour ma part, ce qui me choque le plus sur ces iphones, ce n'est pas le processeur 64 ios7 ou encore le bouton home qui sont à mes yeux des gadgets innovant oui mais loin d'etre revolutionnaires ou même encore les tarifs... ce qui me rend fou ce sont des choses plus basic comme l'autonomie par exemple, j'en ai marre de devoir charger mon iphone 2x par jour pour pouvoir l'utiliser pleinement, pas vous ? perso moi c'est ca qui me choque le plus, aucune vraie optimisation des choses basic pour un "téléphone" tel que la qualité de reception du reseau en interieur ou l'autonomie de la batterie... c'est bien beau d'avoir 64bits sous le capots mais si c'est pour ne plus utiliser tel ou tel application parce que sinon on aura plus de batterie pour téléphoner ca reste un sacré comble...
avatar Hari-seldon | 
Apple développe ses proco ( a partir de design existant certes mais tout de même) = coût supplémentaire par rapport a celui qui prends un trucs existant et le fourre de manière empirique dans un boîtier. et puis même pour un composant electronique identique il y a plusieurs type de qualité et fiabilité en gros il y a le coeur de la meule et les bords. comme pour l emmental alors qu il sorte du même endroit. Apple développe des puces supplémentaire ( M7) = coût supplémentaires. Elle fait des design chiade et fonctionnel qui influence les chaînes de prod et parfois compliqué celle ci ( pb iMac et autre ) = coût supplémentaire. elle développe son os elle même et ne se contente pas de prendre gratuitement l os d une autre société ou de faire une simple surcouche = coût supplémentaire. elle développe elle même des appli qui lui semble essentielles et ne se contente pas d utiliser les services d une autre société = coût supplémentaire. elle ne vis pas grâce a la pub = revenus en moins elle n oublie pas qu elle doit faire de la marge ( peut être un peu trop ) car c est une entreprise et qu elle doit avoir du cash de dispo pour acquérir d autres savoir ou survivre si une période creuse se profile pour ne pas finir comme certains de ces concurrents et ne pas vivre trop aux crédits des banques et autres investisseurs requins elle a toute une chaîne de magasins a faire vivre avec des vrais gens a payer et ne se contente pas de les faites distribué par d autres = coût supplémentaire elle a un SAV de qualité ce qui n est pas forcément le cas des autres = coût supplémentaires. elle diminue ou supprime bien des composant chimiques encore utilisé par d autres pour la fabrication et la conception = coût supplémentaire. bref ...
avatar FMC94 | 
@sapphir x : +1
avatar PierreBondurant | 
@bugman : '@ pierrebondurant : "Le 5S devrait commencer a 32 Go. Surtout avec un adressage 64 bits" Evite les conneries, sérieux. (le jour ou il aura 32 Go de RAM, je jouerais, la haut, avec Jobs au échecs)' 1- reste poli, si tu m'avais en face de toi, tu le serais. Fais de même derrière ton clavier et je ferais aussi de même. 2- je parlais pas directement du lien direct entre espace disque et adressage 64 bits, il n'y en a pas. Je pensais, implicitement c'est vrai, a l'optimisation des apps "universelles" dont la taille peut potentiellement (mais pas nécessairement) augmenter si la gestion 32/64 bits n'est pas bien implémentée.
avatar Lost421 | 
Cet article me fait penser à tous ces politiques qui defendent à tout prix leurs camps quitte à raconter n'imp. Ça manque un peu d'objectivité, il y a un moment où faut regarder les faits au lieu d'aller chercher des supposés intentions d'Apple. Moi j'en ai un peu ras le c.. des versions S d'iphone qui apporte 3 fois rien de plus et qu'on nous vend comme une révolution. Deja avec le 4S et son Siri... Avant je ne ratais pas une keynote, je les attendais avec impatience pour les mater en direct, cette fois j'ai regardé tout ça tranquillement le lendemain matin et j'ai pas regreté, c'est malheuresement fini les grandes annonces d'Apple
avatar Doctomac | 
"et qu'on nous vend comme une révolution." Apple vend l'iPhone 5S comme étant une révolution. Ahh bon, où ?? je vois plutôt qu'Apple vend son iPhone 5S comme étant un smartphone best-in-class.
avatar JackOne | 
@Perros35 : 'Je pense surtout qu'Apple assume ses choix, et laisse délibérément aux autres le marché situé en dessous 599€ voir 399€... Tim Cook doit bien rigoler de ceux qui s'inquiètent pour la pomme... Chacun son marché, chacun sa stratégie... Apple ne joue pas contre Samsung, par contre les coréens courent après Cupertino... c'est comme ça depuis longtemps et c'est pas près de s'arrêter...' c'est plus aussi simple Samsung a gagné la guerre des formats car 4" tout en longueur c'est dépassé mais aussi des volumes qui lui permettra d'investir sur des matériaux plus nobles en maîtrisant les coûts
avatar PierreBondurant | 
En parlant de pros, ça me fait penser aux voyages professionnels, et a la compatibilité des fréquences. C'est vraiment le bordello depuis le passage a la 4G: c'est quasiment impossible d'avoir un téléphone qui fonctionne sur au moins un opérateur dans chaque pays du monde ! (C'était déjà pas simple avant avec des fréquences GSM différentes) De ce point de vu la, le 5s (et aussi le 5c) apporte une amélioration vs le 5 mais c'est pas encore un iPhone vraiment international...
avatar JackOne | 
@hari-seldon : 'Apple développe ses proco ( a partir de design existant certes mais tout de même) = coût supplémentaire par rapport a celui qui prends un trucs existant et le fourre de manière empirique dans un boîtier. et puis même pour un composant electronique identique il y a plusieurs type de qualité et fiabilité en gros il y a le coeur de la meule et les bords. comme pour l emmental alors qu il sorte du même endroit. ' comme pour les Ferrari que les propriétaires laissent au garages ?
avatar Freephone | 
À quand un iphone 64 chattes?
avatar Anonyme (non vérifié) | 
J'ai attendu la compatibilité 4G en France pour changer mon 4S. Malgré son prix exorbitant (en plus il me faut 64Go) je pense que je prendrai le 5S, je verrai aussi l'éventuelle subvention d'Orange avec mes points. Le statut social, arrivé à la soixantaine, je m'en contrefous, au contraire, j'ai plutôt peur de me faire agresser pour qu'on me le pique! Et je rappelle ce que j'ai écrit hier: le 5C est une régression à mon sens: 132 g contre 112 pour le 5 (comme le 5S) et 140 pour le 4S. Ca paraît peu mais quand je manipule le 5 d'un pote, je le trouve bien plus léger donc agréable que mon 4S. Donc exit le 5C pour moi, d'autant que la différence de prix est minime.
avatar ErGo_404 | 
@Spece92 : Samsung a répondu que oui, ils auraient aussi des processeurs 64 bits d'ici la fin de l'année, ce qui n'a rien d'étonnant, ARM pousse cette architecture qui n'a rien d'un produit spécifiquement Apple. Ce qu'Apple oublie de dire par contre, c'est qu'ARM pousse cette architecture pour faire des serveurs basses conso, et qu'ils avaient bien dit que ça n'avait que peu d'intérêt sur un smartphone ou une tablette. Là ou ça prendrait du sens, c'est sur un ordinateur complet sous ARM, avec effectivement plus de 4Go de Ram. Je pense qu'Apple a juste pris un design 64 bits et a fait en sorte que leur OS tourne bien dessus, mais ça n'a rien d'exceptionnel ni de franchement intéressant pour le particulier (ou même pour le développeur).
avatar Azety | 
Y'a quoi dans 6 mois ?
avatar ErGo_404 | 
@Puff La couleur or ou la couleur "champagne", c'est la même chose. C'est juste une couleur "or dépoli" et ça fait bling bling dans les deux cas. Comme si ton appareil devait être doré pour montrer qu'il coûtait cher. Les autres couleurs me paraissent plus sobres, et la classe ne vient qu'avec la sobriété.
avatar gutiero | 
Macg, sans doute le dernier site à vénérer Apple malgré que toute la planète web crie au scandale suite à la sortie de l'iPhone 5s et 5c. Malheureusement, Tim Cook n'a pas la trempe de Steve Jobs. Celui-la même qui s'immisçait dans tous les projets et délires de designers avec pour seul mot d'ordre "la simplicité". La décadence d'Apple a commencé. Rien de plus normal après tout, tout est cyclique.
avatar ErGo_404 | 
@Perros35 : ça fait une bonne année que Samsung ne court plus après Apple. Ils trustent complètement le marché bas et moyenne gamme, et sont probablement pas loin de le dominer aussi sur le haut de gamme, même si c'est là qu'ils ont le plus de concurrence avec Apple. Samsung ne fait que se frotter les mains devant les annonces d'Apple, qui ne risquent pas de les déstabiliser.
avatar fosterj | 
je ne comprend pas .. Apple ne fait pas marge avec le 5C à 499-599 € .. ah ah .. Ste bonne blague .. Apple fait des profits énormes sans rien lacher à ses clients .. 100 euros de moins sur chaque téléphone aurait-il vraiment impacté de manière irréversible ses finances ? Je suis un fou absolu d'Apple depuis .. pfff le tout début (je suis pudique sur mon age) mais la .. ça commence sérieusement à me gonfler .. En faisant 20% de moins sur le prix on peut penser que elle en vendrait au moins 20% de plus qu'Apple récupérait sur son ecosysteme (vente Itune, apps etc ..) et puis info ou intox ? les iphones 5S 5c deja bradés ? http://finance.yahoo.com/news/iphones-already-discounted-walmart-143046267.html
avatar Mark Twang | 
Moi je l'aime bien en couleur dorée. Pas pour dire quoi que ce soit mais juste parce qu'intrinsèquement, ce n'est pas laid.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Comparatif (dont le poids): http://www.apple.com/fr/iphone/compare/
avatar Mektoub | 
Le comble ds tout ça est que le 5C aura certainement une meilleure réception téléphonique (grâce au dos en plastique) que le 5S. La partie téléphone est le gros point noir des iPhone 4, 4S et 5
avatar enov | 
J'ai tout lu, j'étais en forme, maintenant je me sens sale.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR