L'iPhone 5c est moins cher que vous ne le pensez

Anthony Nelzin-Santos |

Avant même qu'Apple ne les présente, on savait tout ou presque de l'iPhone 5s et de l'iPhone 5c. La firme de Cupertino a pourtant réussi à surprendre : l'iPhone 5s est une mise à jour moins mineure que prévu, tandis que l'iPhone 5c est moins abordable qu'on aurait pu l'espérer.



iPhone 5c


L'iPhone 5c n'est pas un iPhone low cost, mais c'est bien un nouvel iPhone moins cher. Oubliez un instant ce que vous croyez savoir du marché de la téléphonie et débarrassez-vous de vos préjugés techniques : le fait est que jamais un nouvel iPhone n'a été aussi abordable.



Aux yeux du grand public, l'iPhone 5c n'est pas un iPhone 5 re-carrossé, c'est bel et bien un nouvel iPhone. Le retour au plastique et l'arrivée de la couleur peuvent sembler anecdotiques, mais combinés à la machine marketing d'Apple, ils suffisent à faire de l'iPhone 5c un iPhone différent. Après des années d'évolution par de pénibles petites touches, l'iPhone 5c passerait presque pour un véritable bol d'air frais.



Aux yeux du grand public, l'iPhone 5c ne vaut pas 599 €, il coûte seulement 99 €. Lorsque journalistes et analystes pensaient low cost, ils discutaient sur le prix nu, avec les spécificités des marchés européens et chinois en tête. Apple les a (et nous a) pris à contrepied en réaffirmant l'importance de la subvention du téléphone par l'opérateur, alors même que ce modèle qui a fait les beaux jours de l'iPhone se délite en Europe et n'existe pas en Chine.





Dans un premier temps, Apple ne va donc pas aller chercher la croissance sur de nouveaux marchés : elle va plutôt finir de verrouiller ses marchés fétiches, les États-Unis, la Grande-Bretagne et le Japon, où le modèle de la subvention est incontesté et où sa structure favorise la vente d'iPhone. L'annonce d'un partenariat avec NTT DoCoMo, premier opérateur japonais avec 60 millions d'abonnés, est en cela cruciale.



Ce qui ne veut pas dire qu'elle abandonne tout espoir sur les autres marchés. En Europe et notamment en France, la généralisation de la 4G LTE pourrait par exemple lui être bénéfique. Pendant que Bouygues Telecom espère attirer les propriétaires d'iPhone 5 avec ses forfaits sans engagement et son réseau 1 800 MHz, Orange et SFR tablent plutôt sur une vague de renouvellement. Et lorsque les utilisateurs renouvelleront justement leurs appareils, ils envisageront peut-être de se laisser ré-engager contre une forte subvention : l'iPhone 5c fera alors figure de téléphone 4G LTE abordable.



La situation est plus complexe en Amérique Latine et en Asie. Faute de subvention à l'achat, l'iPhone 5c sera vendu plus de 550 € en Chine : cela le met à la portée d'environ 15 % de la population, mais cette classe privilégiée et majoritairement urbaine n'est pas insensible à la diplomatie culturelle et économique coréenne — et donc à Samsung. Reste une inconnue, la teneur de l'accord entre Apple et China Mobile. Les années de négociations entre les deux sociétés ont-elles débouché sur un modèle économique permettant de faire baisser le prix d'achat d'un iPhone ? Une inconnue de taille : le réseau 3G/4G TD LTE du premier opérateur chinois compte 180 millions d'abonnés.





Apple semble capable de s'adapter aux besoins des deux plus grosses réserves de croissance de la décennie à venir. Aucun autre pays que la Chine ne bénéficie de conditions de financement aussi souples. Aucun autre pays que l'Inde n'est aussi étudié par les spécialistes de la distribution et des opérations d'Apple. Aucun autre pays que le Brésil n'a forcé Apple à y implanter des usines pour produire localement.



Elle n'est pas pour autant prête à développer un iPhone chinois, un iPhone indien et un iPhone brésilien : l'iPhone 5c est le produit du grand écart entre les attentes du consommateur américain et les capacités du consommateur indien. En faveur du consommateur américain, d'ailleurs.



Voilà qui rappelle étrangement le lancement d'un autre produit « moins cher » : l'iPod mini, qui coûtait à peine 50 $ de moins que l'iPod en 2004, puis a perdu 50 $ l'année suivante, et encore 50 $ l'année d'après en devenant l'iPod nano. Et est au passage devenu le baladeur musical le plus vendu dans le monde, un marché moins relevé que celui du smartphone certes.





Apple permettra-t-elle aux opérateurs de vendre l'iPhone 5c à 49 € après les fêtes ? Sera-t-elle capable de sortir de son cycle annuel et de baisser le prix de l'iPhone 5c à mi-chemin ? L'iPhone 4S sera-t-il efficace dans son rôle de ramasse-miettes ? Des réponses apportées à ces questions dépendra grandement la nécessité de changer de stratégie pour réaliser un objectif clair : fidéliser les clients actuels et en gagner de nouveaux, pour consolider l'écosystème iOS tout entier.



Car ce qu'Apple a mis en avant lors de son keynote, c'est bien son écosystème : les Apple Store, le système d'exploitation et les apps, l'intégration matériel / logiciel, iTunes et ses déclinaisons… Un ensemble cohérent, dont il est difficile de sortir, et qui vaut peut-être le premium qu'Apple demande pour l'iPhone 5c — il vaut 50 $ de plus que le Moto X aux États-Unis. Un écosystème qui s'adresse à un public élargi : que l'iPhone 5c vous laisse de marbre ne préjuge pas de son potentiel succès, mais indique sans doute que vous n'êtes tout simplement pas sa cible.






La publicité pour l'iPhone 5c est une véritable déclaration d'intention : Apple vise the rest of them. Vous ne vous reconnaissez pas dans ces images ? Technophile averti et passionné, vous êtes plutôt la cible de l'iPhone 5s.




Dans ce cas, l'iPhone 5s est peut-être fait pour vous.


Tags
avatar W.B.M | 
Les pdm de Apple chutent déjà en France mais avec le 5c sa sera le plongeon a ce prix la
avatar Anonyme (non vérifié) | 
En fait Apple va peut être réussir là ou d'autre on échoué: revenir à une consommation plus modéré, garder un terminal plus d'un an! Beaucoup de "fan" de la marque que je connais vont faire l'impasse sur ces nouveaux mobiles cette année et voir ce qu'Apple proposera l'année prochaine. Pour ma un xiaomi red rice ou un nexus 5 seront mon prochain achat, Apple c'est fini pour moi, surtout après lecture ce cet article.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Pour rappel un iPhone 3GS à sa sortie en juin 2009 (le top à l'époque) coûtait : 149 € + abonnement (en 16go) et 229 € + abonnement (en 32go). En octobre 2009 le prix du téléphone avait même été réduit sur la version 32go à 179 € + abonnement... A l'époque un forfait à 45 euros par mois /24 mois (chez orange) suffisait pour accéder à ces tarifs. Désormais malgré l'arrivée de Free Mobile pour 40 euros par mois /24 mois, un iPhone 5 est proposé à 400 euros !!
avatar Almux | 
Autant je trouve navrantes pas mal de remarques négatives, par leur ton agressif, immature ou simplement discourtois, autant je trouve que ce 5C est trop cher. Par contre, sa vocation à l'échec n'est pas si évident: Apple a certainement (vu ses prouesses marketing) réservé cet appareil pour toute une tranche de consommateurs... qui ne seront pas plus (ni moins) c..s que quelqu'un qui va préférer une Peugeot bleue à une Citroën rouge, ou l'inverse...
avatar surfbmx | 
Le problème c'est que la majorité des gens pense mobile non subventionné. Or dans un passé pas si lointain, la plupart des gens pensait prix "en ouverture de ligne". Le système a changé en France, notre vision aussi par conséquent. Mais dans les pays où il va sortir à 100€, ça va sentir le succès.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@surfbmx Je connais au moins deux personnes aux états unis, c'est non représentatif on est d'accord, qui vont faire l'impasse sur ces deux mobiles cette année et attendre l'année prochaine.
avatar otop | 
Personne n a attendu ni free ni la France pour acheter un telephone nu. Faut arreter avec ca , un telephone ca,s,achete aussi sans forfait , la preuve apple presente meme le prix de son iphone pendant la keynote. Bref je ne vais pas pas reexpliqué au gogos qui compare a l iphone 3gs que malgré son prix de 229 a sa sorti qu il s agissait d un telephone premium..... Le probleme d apple sont les parts de marchés , il n y a 25 solutions pour attirer plus de clients il faut creer des produits plus abordable , ca ne veut pas dire sacrifier ses marges pour autant. Et c est ce que les consomateurs et le marché attendaient , j attend de voir comment ca sa va vendre pour en tirer une conclusion definitive.
avatar saji_sama | 
@surfbmx : 'Le problème c'est que la majorité des gens pense mobile non subventionné. Or dans un passé pas si lointain, la plupart des gens pensait prix "en ouverture de ligne". Le système a changé en France, notre vision aussi par conséquent. Mais dans les pays où il va sortir à 100€, ça va sentir le succès.' +1000
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Apple vient de se tirer une balle dans le pied, cette keynote est navrante ! La firme de cupertino n'a plus d'âme c'est devenu une usine à cash qui se contrefout des attentes de ses clients. Pour moi c'est fini après 30 ans de fidélité je vais voir ailleurs si l'herbe est plus verte.
avatar surfbmx | 
@Hyperman : heureusement que tout le monde ne va pas l'acheter! Maintenant, je pense que les gens encore sous 3GS (dans les pays à subvention) voient sûrement une bonne occasion de changer. Après, pour les gens avec 4S et 5, en France, c'est moins certain. A l'époque des subventions en France, il fallait attendre Noel et compter 150€ avec ODR pour un 3GS de 32go, et un sacré forfait (au moins 60€/mois). Mais au final, même en comptant un 5S à 150€ en subvention, notre système de forfait à 20€ rend toujours l'achat global moins cher, en moins d'un an. @otop: la preuve que tu cites est mauvaise, car Apple a présenté le prix des iphone en subvention pendant la keynote. Après on est d'accord, les iphone se vendent nus depuis bien longtemps. Mais je parlais de majorité des gens; il y a 2 ans, ce n'était donc pas pléthore. Contrairement à maintenant.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@otop Je vais passer sous android, mais je sûr d'une chose: les nouveaux apple vont très bien se vendre...
avatar saji_sama | 
@igolum : Bon vent, on verra si la considération envers les clients des concurrents est meilleure, perso j'en doute beaucoup....
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Je trouve tout de même édifiant que certains persistent dont l'auteur de l'article d'ailleurs, à ne pas voir que le vent tourne méchamment pour Apple…alors bien sur on va nous rétorquer qu'ils ont 130 mds de trésorerie…mais cette logique purement comptable est navrante de bêtise. La stratégie actuelle, les produits qui sont pondus hors de la période Steve Jobs vont se heurter à la réalité de la déception qui monte.
avatar saji_sama | 
@Anton-Conhart : Ahaha la bonne blague de troll.....
avatar saji_sama | 
Apple est en train de faire le plus gros lancement mondial de toute l'histoire de l'industie avec 19 références au catalogue contre 6 habituellement mais oui Apple va mal, ils vont exterminer tout les records de ventes avec un prix a 99$... C'est beau la naïveté
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Le malheureux mot "iPhone" au dos du 5C et amputé au beau milieu de la housse immonde…vous pensez que ca serait passé en 2009 par exemple ?
avatar saji_sama | 
@Anton-Conhart : C'est un détail et oui cette housse est horrible mais c'est un accessoire rien de plus....
avatar tidjegwada | 
Comment on peut déclarer que l'iPhone 5C n'est pas cher? Il est 200€ trop cher Apple s'est planté et ils vont vite le constater lors des ventes ... On va rire jaune chez Apple si le nexus 5 sort à moins de 400€
avatar otop | 
Ce qui est sur c est que si steve jobs avait vu le modele 3d de la housse grouillere , il aurait interdit tout simplement la creation du prototype. Pour le reste les fansbous peuvent se pignoler sur un iphone a 99€ , les parts de marché d apple continueront de baisser parceque leur strategie n est pas adapté aux pouvoirs d achats des chinois (9000$/an , et ceux qui gagne plus prendront un 5s).
avatar saji_sama | 
@otop : Ça que tu crois....
avatar ikeke | 
"Le problème c'est que la majorité des gens pense mobile non subventionné. Or dans un passé pas si lointain, la plupart des gens pensait prix "en ouverture de ligne". " Je pense surtout qu'aujourd'hui les gens ont compris que subvention n'est pas = à réduction du prix du téléphone mais que c'est une facilité de paiement qui au mieux est neutre (le tél ne revient pas plus cher) et au pire augmente le coût du téléphone (facilité de paiement avec intérêt en quelques sortes - credit) Je suis d'accord sur le fait qu'auparavant, quand il n'y avait que des forfaits avec engagement on pouvait se dire que le prix de l'appareil était le prix subventionné puisque de toute façon prendre un abo sans prendre de téléphone ne faisait pas baisser le coût de l'abo. Mais ce n'est clairement plus le cas maintenant que les abo type Free, Sosh et B&You sont arrivés. Ca fait bizarre pour beaucoup de monde de découvrir ou redécouvrir la valeur réelle d'un téléphone, chose qui était clairement masqué par la subvention des 15 dernières années.
avatar surfbmx | 
@ikeke : d'accord avec toi. Comme je l'ai dit plus haut, même si un iphone coûte 600€ nu, le modèle sans subvention revient moins cher en moins d'un an.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Faut attendre lui laisser une chance à ce 5c.
avatar elamapi | 
Pour le prix en france, c'est simple, regardez chez votre opérateur préféré le prix de l'iphone 5. Ca sera le même, à 50€ prét sur le prix d'achat du phone. Perso, les engagement a 70€ / mois pendant deux ans, c'est fini pour moi.
avatar saji_sama | 
@ikeke : Oui sauf que la grosse différence c'est qu'il n'y a que les opérateurs français qui se touchaient sur les prix, donc forcement le marché français a adopter une aversion pour le système par subventionnement, mais dans le reste du monde c'est tout a fait normal et oui effectivement le subventionnement masque la valeur réelle du smartphone, donc forcement en nu ça crispe, mais ça c'est pas nouveau, un slide Samsung en 2006 coutait déjà +500€ donc bon faut relativiser
avatar ikeke | 
@saji_sama: Tout à fait d'accord avec toi, rien de nouveau là dedans. Je parle bien évidemment du cas de la France vu que j'y vis et que c'est donc le marché que je connais le mieux. Cependant, étant frontalier avec la belgique ou le système de subvention est pas ou peu présent, je peux comprendre que cela fasse grincer des dents. Pour ma part, au delà de ces histoires de subventions, je trouve le prix trop élevé pour le 5C même s'il comporte des améliorations importantes telles que la 4G LTE et une meilleure batterie selon Apple. Après c'est une question de feeling personnel, et d'autres n'auront pas forcément ce point de vu. Quoi qu'il en soit, je reste persuadé que ce 5C va cartonner parce qu'il s'adresse a une cible étudiée, il n'a pas été créé par hasard.
avatar saji_sama | 
@ikeke : Oui je suis aussi d'accord le prix nu du 5C est légèrement surélevé de 50 a 100€ max mais c'est pour garder les marges et comme tu dis ça n'empêchera pas malgré tout de bien se vendre :)
avatar stephs30 | 
Il y a beaucoup d'analystes finalement ici , et tout ça pour des téléphones ... le mieux et de se taire et de laisser passer le temps qui nous dira qui avait raison ........ Surtout que vu le niveau ça vole bas .........
avatar surfbmx | 
stephs30 : t'as essayé meetic pour te défrustrer?
avatar saji_sama | 
Ce qui me fait marrer ce sont les trolls qui tentent d'enfoncer une stratégie commerciale gigantesque comme celle d'Apple, en les traitant d'amateurismes, Apple joue très gros et de sera le plus grand lancement de l'histoire de l'industrie avec 19 références d'iPhones contre 6 habituellement donc je ne pense pas qu'ils aient balancer un prix de vente au hasard ;)
avatar terodrel | 
L'aveuglement du fanboy. Cette article est une grosse blague .
avatar diegue | 
Je regrette la disparition des subventions car à bien calculer on peut être perdant ! Avant la "folie" de Free, Shosh, etc, on arrivait à être légèrement gagnant à condition de ne prendre qu'un engagement sur 12 mois. Je regrette mais rares sont ceux qui peuvent débourser entre 600 et 900€ cash pour un téléphone. Avant, quand la FNAC vendait des téléphones (et non plus SFR) on pouvait acheter un iPhone et en fonction des périodes disposer d'un crédit gratuit, ce n'est plus le cas. Résultat : 400€ pour un iPhone 64 Go ça peut relever du coup de coeur, maintenant : 900€ on réfléchit et on garde le sien beaucoup, beaucoup plus longtemps (avant je changeais tous les ans !)
avatar stephs30 | 
@surfbmx non mais quand je te lis j'ai encore moins envie ....... c'est sur que toi quand ont te lis, on voit que t'as pas inventé le fil a couper le beurre .............. tu fais du surf avec ton bmx ............mdr
avatar amanray | 
Incroyable de voir le niveau de bêtise sur ce site . Un Iphone5c subventionné revient à plus de 900 euros ! Super le lowcost ! En plus de faire des fautes d' orthographe ou pire de ne pas savoir parler Français vous ne savez pas calculer ! Un forfait sans téléphone coûte 25e/mois, avec tel on est à 60e/mois , différence = 35 euros de plus à payer sur 24 mois. Donc 35x24 + 99 euros de paiment initial , soit 939 euros ! tout çà pour un téléphone qui sera obsolète ou cassé avant la fin des 2 ans de votre crédit. Le marketing apple a de beaux jours devant lui, d' ailleurs ils doublent les équipent ( à défaut de doubler celles pour le développement ) , ils doubleront le nombre de pommés dans leurs magasins :)
avatar surfbmx | 
@ diegue : J'ai calculé aussi, et c'est le nouveau modèle de forfait qui est moins cher: imaginons que le 5S soit à 150€ en ouverture de ligne, et un forfait à 60€ (si l'on veut un fair use intéressant, correspondant aux forfaits à 20€ sans engagement), cela donne, avec la loi chatel au bout d'un an : 150+(12X60)+(3X60)= 1050 Or, en nu avec forfait avec 20€ : 700+(12X20)= 940 Les opérateurs sans engagement proposent de plus un paiement étalé (jusqu'en 24 fois). Sans subvention, c'est donc bien plus intéressant(je ne pense pas avoir exagéré sur le prix en ODL) @stephs30 : " tu fais du surf avec ton bmx ............mdr" En plus tu t'amuses de ton humour à la Jean Roucas. Superbe.
avatar saji_sama | 
Il y a toujours eu des téléphones a 1€ avec abonnement qui était vendu 100-200€ donc ça n'a pas foncièrement changer, et pareil si vous voulez pas payer cash, le crédit 2-3 fois sans frais existe aussi donc toute les raisons d'acheter en nu même si ça pique, ça sera toujours moins cher (en France) que du subventionnement avec forfait a 60€ par contre ailleurs dans le monde j'en suis pas si sur.....
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@diegue C'est peut-être cela qui est normal ? Garder un téléphone plus d'un an: et ce qui est peut être moins "normal" c'est d’être manipulé par le marketing et d'être compulsivement poussé à acheter un appareil dont on a, dans le fond, pas réellement besoin. Marketing: créer le besoin. comment ont créer le besoin: en manipulant les cerveaux... Je suis comme toi, je veux me faire plaisir et bien je vais voir chez la concurrence où les produits perdent 40% de leur prix initial tous les six mois.
avatar saji_sama | 
@saji_sama : C'est la contrepartie des offres low cost, il fait admettre l'achat d'un smartphone en nu, les subventions cachaient le coût d'acquisition
avatar Anonyme (non vérifié) | 
A titre de comparaison et pour nourrir la reflexion vis à vis du 5C Voilà un test de ce que pourrait être le futur nexus 5: une bombe! et plus accessible niveau tarifs que le 5C. http://www.top-for-phone.fr/test-lg-g2-d802 y a matière à discuter avec soi même ^^
avatar diegue | 
@surfbmx : OK pour un forfait à 20€ ! Je suis à un forfait à 35€, dit sans téléphone, car j'ai une 2ème SIM pour l'iPad. J'attends la fin d'année (beaucoup de changements en général sur les forfaits) pour réétudier mon abonnement. Ayant goûté à un iPad cellular je ne suis pas prêt de repasser à un abonnement qui n'a pas la 2ème SIM beaucoup plus pratique que le tethering pour mon usage.
avatar ikeke | 
@diego - "Je regrette mais rares sont ceux qui peuvent débourser entre 600 et 900€ cash pour un téléphone. " On est d'accord. C'est pour ça que chaque mois il faut prévoir de placer un peu de coté pour changer de téléphone, c'est ce que je fais quand c'est possible. Une personne qui a un forfait à 20€, s'il n'arrive pas à mettre 20 ou 30€ de côté en prévision de changer plus tard de téléphone ne pourra de toute façon pas le prendre en subventionné à 50 ou 60€ par mois. Mais là, on s'éloigne du sujet initial.
avatar surfbmx | 
@diegue : que te donne de plus ton forfait à 35€? A ce prix, l'engagement te permet d'avoir un tel à quel tarif?
avatar 20_100 | 
Merci MacGé pour ce très bel exercice de jonglerie intellectuelle. On se croirait à un discours donné par un recteur de collège jésuite dans les années 50. Nullement convainquant (pour ma part), mais follement divertissant. ;-)
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@20_100 Excellent :)))
avatar diegue | 
@surfbmx : pas grand chose pour mon forfait à 35€ ! je viens de regarder chez Shosh et j'ai vu qu'ils avaient maintenant une option muti SIM à +5€, ce qui revient moins cher que le mien. De plus j'ai regardé le prix des communications depuis les USA et j'ai vu que Shosh était bien moins cher que SFR ! De plus ils ont un crédit gratuit sur 4 mois et pas très cher sur 1 an. Comme quoi il faut savoir se remettre en cause et je pense que je vais changer en décembre. Merci de m'avoir fait réfléchir
avatar macbookeur75 | 
faut arrêter le cirque autour du Low Cost Apple n'a jamais été une marque low cost, sa stratégie consiste à maximiser sa marge sur tous ses produits tout ça c'est à cause d'analystes à la con comme Ming Chi Kuo qui sortent des anêries sans fondement le C de l'iPhone 5C n'a jamais été en rapport avec le mot cheap, mais fait référence à COLOR il a suffi d'un abruti pour lancer la rumeur du low cost pour que tous les médias s'engouffrent dans ce créneau
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@ macbookeur75 A 100 euros de moins, ce n'etait pas du low-cost…. Et cost veut dire couts, couts….et non pas price.
avatar surfbmx | 
@diegue : avec plaisir ;) De plus, sur les offres à 20€, tu as 3go de fair use; ce que tu ne trouves rarement en dessous de 60€ chez les subventionnés (à part bouyg par exemple, mais le tel est cher en ouverture de ligne). @macbookeur75 : autoproclamé low cost par les médias, puis aussitôt décrié une fois le produit sorti. Les questions réponses quoi...
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Analyse argumentée mais pas très objective, comme souvent sur les sites dédiés à Apple... Vendre un téléphone aux composants déjà éculés, moins cher à fabriquer (boîtier en plastique) pour seulement 50 euros de moins, c'est indéfendable. Apple ne vise pas le marché des téléphones à 300-400 euros, dont acte, mais ne nous vendez pas que cet iPhone "est moins cher qu'on ne le pense", c'est fallacieux et de la pure propagande. Cet iPhone 5c a non seulement les caractéristiques techniques d'un téléphone milieu de gamme mais surtout le look. En multipliant les couleurs et en le plastifiant, Apple se positionne en face des téléphones Nokia, HTC et autres marques acidulées qui visent les jeunes. Or Apple a tout-à-fait les moyens de vendre cet iPhone 399 euros, tous les autres fabricants y arrivent, notamment les Windows Phone qui payent leur OS. Rien dans ce téléphone ne justifie un tel prix, si ce n'est la marque. Ce positionnement à un tel prix est complètement incompréhensible et suicidaire... Apple va d'ailleurs très vite s'en rendre compte (si ce n'est pas une stratégie) et baisser son prix très rapidement et le ramener à 399 euros. C'est évident. Sinon ils ne vont pas rentrer sur le marché du milieu de gamme et vont continuer à perdre des parts dans le haut de gamme. A ce prix, l'iPhone 5c va faire un méga-flop ! Surtout bien sûr dans les pays où la subvention n'est plus la règle, comme la France. On en reparle dans qqs mois...
avatar saji_sama | 
@ironman116 : C'est tout simplement pas un téléphone qui vise les ventes en dehors de la subvention donc oui il fera très certainement un flop en France en nu mais pas dans de nombreux pays c'est la toute la logique d'Apple, tirer un maximum de recettes de leurs clients, tout en restant dans la limite de l'acceptable, et effectivement si certains analystes et médias y compris MacGe n'avaient pas fait un cirque médiatique autour de l'iPhone "low cost", il n'y aurait pas eu autant d'esclandres, donc on verra bien, mais si Apple a décliné le 5C en 5 couleurs ce n'est pas anodin et ils prouvent qu'ils croyent au potentiel de pénétration du segment, donc soit ils sont timbrés et ca fera un flop monumental soit ils ont raisons dans leur stratégie commerciale et ils vont exploser le marché, dans tout les cas, ils posent leurs couilles sur la table.....

Pages

CONNEXION UTILISATEUR