De l'iPhone SE au Macintosh 512Ke, ou comment Apple fait du neuf avec du vieux

Jean-Baptiste Leheup |

On l'attendait depuis longtemps, il est enfin là, le nouvel iPhone SE, reprenant le design de l'iPhone 8 avec des composants plus modernes. Comme le prédisaient les rumeurs, ce modèle est équipé de la puce A13 Bionic des derniers iPhone, mais de l'écran et du boîtier des anciens iPhone 8. À cette occasion, jetons un coup d'oeil dans le rétroviseur, sur ces générations de machines dont Apple a mis à jour le design ou les composants pour s'offrir une entrée de gamme à moindre coût.

Écartons tout de suite une réflexion du débat : oui, Apple fait souvent du neuf avec du vieux. Entre les disques durs à plateaux de l'iMac, le Mac Pro 2013 qui est resté six ans au catalogue, les cartes graphiques de portables dans des machines de bureau, ou le tout-nouveau-clavier-ciseaux identique à son ancêtre, il y a de quoi être un peu cynique. Mais nous parlons bien ici de la technique qui consiste à sortir un nouvel appareil basé sur un modèle précédent, une méthode un peu plus subtile que celle qui consiste à simplement conserver un modèle plus ancien au catalogue.

Un disque dur à 5400 tours/minute dans un ordinateur en 2020, c'est quand même du vieux dans du neuf…

C'est exactement ce qu'Apple avait fait en 2016 en présentant l'iPhone SE premier du nom. À l'époque, la Pomme avait intégré le processeur A9 et l'appareil photo 12 mégapixels de l'iPhone 6s dans le boîtier compact de l'iPhone 5s, sans oublier la compatibilité avec Apple Pay.


avatar fte | 

Mon collègue de diplôme avait amené son Mac LC au laboratoire pour réaliser son travail de diplôme avec le matos qu’il aimait. J’avais un IIfx, autant dire que je ne l’ai pas trimballé... mais il me prêtait son LC.

Souvenirs...

avatar melaure | 

Je trimbalais souvent mon LCII dans une malette noire, ça rentrait parfaitement, avec un adaptateur VGA je pouvais utiliser les moniteurs PC.

J'ai toujours la carte PDS Apple IIe !

avatar pagaupa | 

Ça s’appelle optimiser les stocks...
Comme quand on fait une ratatouille avec les légumes un peu défraîchis qui restent...

avatar lyonp69 | 

@pagaupa

Si ça peu en satisfaire certains c’est bien.

avatar TrollMan06 | 

Désolant

avatar fousfous | 

Extreme le cas du Lisa!
Il faudra vérifier que sur la boîte du SE le nom ne soit pas un autocollant!

avatar corben | 

L’industrie de l’automobile a toujours fait ainsi, ça n’a jamais surpris personne. Par contre Apple l’applique à ses produits c’est donc scandaleux ? 🤔🙄

avatar cecile_aelita | 

@corben

C’est clair !! C’est quoi ces entreprises qui cherchent à faire du profit !! Elles n’ont vraiment rien compris au but d’une entreprise ou quoi.... oh... wait a minute ...🧐😂

avatar DrStax | 

@corben

Ce sont deux industries très différentes avec des contraintes de fabrication bien différentes. Une chaîne de montage pour un véhicule implique des process bien plus lourd à mettre en place que pour des smartphones ou des ordinateurs. Donc est-ce vraiment comparable ?

Ceci dit, je ne suis pas du tout le publique de ce genre de produit mais Apple aurait tort de s’en privé. Leur image leur permet de le faire.

avatar raoolito | 

@DrStax

et pour les cartes graphiques qui font ca en boucle depuis plus de 20ans, c'est quoi la justification ?

avatar Stéphane Moussie | 

(petit couac : l’article aurait dû dès le départ être réservé au Club, voilà qui est fait)

avatar fousfous | 

@stephmouss

Je me disais aussi qu'il manquais la couronne ^^
Au moins les plus rapide ont pu voir à quoi ressemblaient vos articles premium 😉

avatar macbook60 | 

@stephmouss

Apparemment Ce n’est pas résolu

avatar Sindanárië | 

@stephmouss
Faut pas refaire ça, hein !
Ça attire les cafards
😬

avatar lulubotine | 

Il me manque une souris pour mon mac plus. Mais le port est d’une génération avant l’ADB.
Si je vais dans un Apple Store je peux leur commander des anciennes pièces ?

avatar N3scub0y | 

L’iPhone 5c est peut-être le moins apprécié des iPhone mais c’était mon premier. A chaque fois une joie de revoir ces couleurs pétillantes.

avatar fousfous | 

@N3scub0y

J'aurais tellement aimé un 5C haut de gamme, je trouve dommage que chez Apple les couleurs se soient réservé au bas de gamme.
Normalement c'est quand on met chère qu'on est sensé avoir les couleurs, dans l'Histoire c'était comme ça en tout cas.

avatar pasc75 | 

@N3scub0y

Mon 5c est le seul iPhone que je n’ai pas vendu pour l’achat d’un plus récent ! Je l’aimais trop. Blanc.
Il me sert tous les jours pour écouter les podcasts dans mon lit.
Batterie toujours bien, cosmétique nickel avec juste des petites rayures sur le plastique qui était très solide.
Une prise jack pour des écouteurs filaires Sennheiser qui a le même âge (presque 7 ans). Pas d’ondes, pas de perte des écouteurs dans le lit ni batterie déchargée.
Un peu comme un iPod touch mais pourra servir de tel si besoin.

avatar cecile_aelita | 

@pasc'

Je te rejoins à 100%
J’ai un 3GS à la maison qui me sers de player musical et qui m’a servi de veilleuse de nuit pour mon fils quand il était bébé (on mettait des musiques dessus on laissait l’écran allumé, ça lui faisait une lumière avec la musique qui se coupait au bout d’une heure ! (Sans aucune onde évidement)
Le tout sans defoncer la batterie de nos iPhone récents!
Le top

avatar occam | 

Si j’ai pu réaliser certains projets d’équipe sur Mac, du 512Ke en sus, c’est uniquement grâce à la disponibilité de ces modèles au rabais, quand ils n’étaient pas trop revus à la baisse.
Donc rien à redire sur le principe.

La pizza est le triomphe de l’art de raccommoder les restes dans la cuisine pauvre, et c’est un succès planétaire. On aurait mauvaise grâce à maugréer contre les Mac « pizza box ». Ils ont tenu, et ont permis de maintenir le Mac, plus que de raison.

Mais cet excellent historique (merci, Jean-Baptiste !) met en relief un problème chronique chez Apple : la structure de la gamme. Un ingénieur qui avait effectué un passage chez Apple après une longue carrière chez BMW remarquait que les deux maisons avaient un défaut conceptuel similaire, qu’il résumait en ces mots :
« A top-down pyramid, propped-up by afterthought. »

avatar pfx | 

C’est des Mac(book) « SE » qu’il faudrait qu’ils sortent !

avatar cecile_aelita | 

@pfx

Ah j’avoue que je ne dirais ps non à un MacBook Air avec l’ancien design et l’ancien écran mais un processeur récent !! (C’est un coup à garder la machine avec des super performances super longtps... forcément moins de pixel avec un meilleur GPU...)
Moi je signe direct en tout cas !

avatar Gandalf | 

Personnellement j’ai commencé l’aventure Mac avec un LC. C’est son prix qui m’a permis de switcher depuis mon Atari 1040 STe.
Apple a toujours eu du mal avec l’entrée de gamme à cause d’un coût élevé certainement du à la qualité des produits.
Le problème à l’heure actuelle c’est que même en entrée de gamme certains font mieux qu’Apple et moins cher sur les ordinateurs d’entrée de gamme.
Sur l’iPad ça va encore mais pour combien de temps?

avatar gaurejac | 

Je trouve ça très bien qu'Apple fasse des machines comme ça.

Dans la vie de tous les jours, pour la plupart des gens, on s'en fout d'être toujours à la pointe.
il y a des gens qui ont besoin d'acheter du matériel pour bosser et si c'est du neuf, fiable, même avec une conception ancienne, c'est pas du tout un scandale mais au contraire c'est très bien.

Moi je suis pour tout ce qui peut ralentir un peu la course effrénée au progrès à tout crin, à la surconsommation.
C'est une très bonne chose de faire des machines qui réutilisent un design ancien.

Merde à la fin, les bons bien faits on peut les commercialiser plusieurs années, pas de raison de changer de design tous les ans.

Le plus marrant c'est que ces machines sont souvent plus fiables que le "top", le haut de gamme : procédés de fabrication éprouvés, électronique fiable.

Par ex. l'iMac de 2006 "educ" low cost : j'en avais acheté un pour faire un serveur chez un client.

Cette machine a été en prod pendant 10 ans et été bien plus durable que tous les autres iMacs plus chers de l'époque.
Pourquoi ? Parce que les iMacs "haut de gamme" avaient des GPU AMD qui tombaient en panne. Le "low-cost" avait un Intel GMA ultra fiable.
Truc marrant ce mac n'avait pas de lecteur CD et à la place, une nappe pour alimenter un disque dur IDE au lieu de SATA.
En 2006 c'était de l'économie de bout de chandelle, mais ça tournait aussi bien.

Pour le Performa 5260 : je suis pas d'accord de dire que c'était "ultra-pas-bon".
Pas de cache L2, certes l'écran était pas bon, mais 6000Fr à l'époque c'était un très bon rapport qualité prix, c'était un vrai mac, plus puissant qu'un mac d'occasion, avec une suite logicielle géniale, facile à utiliser.
Le moindre mac couleur neuf coûtait à l'époque 2x plus au minimum et c'était l'époque des PC à 5000Fr en supermarché,
Beaucoup de gens ont connu l'informatique grâce à ces machines.

Bref, je ne trouve ça absolument pas scandaleux de faire du recyclage pour faire du bas de gamme.

Le MacBook Air "non retina" (2017), conception de 2012 et qui était toujours vendu en 2019 moins de 1000€ était un excellent exemple :
- machine pas chère
- très, très fiable
- stockage qu'on peut faire évoluer.

son remplaçant (MBA 2018 et 2019) avait un meilleur écran, mais moins de connectique, clavier merdique, stockage soudé...

Pour en revenir au nouvel iPhone SE je trouve ça très bien, même si je lui préfèrerais presque un iPhone 8 Plus (même prix) qui a une batterie 50% plus grosse

avatar cecile_aelita | 

@gaurejac

👍+1

avatar Lecorbubu | 

@gaurejac

Complètement en phase avec ce positionnement militant pour plus de durabilité dans le secteur de la tech. L’avantage chez Apple et quoi qu’on en dise c’est les design réalisés restent pour la plupart de qualité et contemporains esthétiquement, ce sont des objets mettant un paquet d’années avant de dégager une impression notable de vieux.

Dès lors pourquoi ne pas continuer à proposer des produits utilisant ces designs tout en rafraîchissant l’intérieur ?
Tout le monde y gagne : le fabricant en premier puisque ces objets reposent sur une chaîne de production plus que rodée permettant ainsi de faire des économies de coûts tant en fabrication que en R&D, il leur suffit d’y glisser quelques avancées majeures issues des produits les plus récent et le tour est joué. Au bout de la chaîne, on retrouvera une catégorie de clients sans doute souvent moins technophiles cherchant un produit de qualité, qui tienne longtemps dans le temps et qui ne souhaite pas dépenser un budget trop conséquent.

Je suis pourtant plutôt critique lorsqu’il s’agit de la complexité et du manque de clarté » des gammes de produit Apple mais j’apprécie ce qu’ils ont entrepris avec l’iPhone cette année : les modèles estampillés « Pro » adressés aux aficionados des avancés technologiques, puis des iPhone porte étendard censé être le modèle adressé au plus grand monde, et les iPhone SE ouvrant la gamme avec du matériel plus modeste et enfin un iPhone N-1 pour faire le pont.
Pour des raisons évidentes de limpidité il subsiste peut-être un modèle de trop là au milieu mais je ne peux m’empêcher de penser que ceci aurait sans doute été plus clair en baptisant simplement ce nouveau SE « iPhone 9 »; on aurait eu ainsi une lecture de gamme intimement lié à l’appellation de chaque modèle : iPhone 9/Xr/11/11Pro et facile à gérer dans les années à venir. D’autant que l’iPhone 9 n’a jamais existé, et que l’iPhone de rupture (comprendre ici borderless + FaceID) a été opéré avec l’appellation X, il n’aurait pas été saugrenue d’avoir un iPhone utilisant un ancien form factor numéroté ainsi.

Digression faite, je pense que la catégorie de client intéressé par ces produits « requinqués » est plus importante qu’on ne le pense. A titre personnel je vois pas mal de monde pour qui le tarif très élevé des produits Apple est un frein majeur et qui se révèle vite intéressé par des produits type iPhone SE, à savoir un appareil neuf, facile à utiliser et muni pour s’inscrire durablement dans le temps puisqu’équipé de (certains) composants et logiciel du moment.

Pour finir, j’évoquerais quand un bémol sur cette stratégie produit. La seule limite que je trouve à cette approche c’est cela peut déteindre sur la cohérence globale quant à certains parti pris majeur relatif aux avancés matériel et logiciel.
Je pense ici avant tout par exemple aux différents chargeurs équipant désormais les produits mobiles où encore à ’absence d’une interface logicielle reposant bien plus sur les avantages de la technologie OLED.
A mon sens c’est entre autre ce qui a finit par tuer 3D Touch, les interactions permises n’auront jamais pu prendre un rôle plus important dans iOS puisque Apple a toujours eu des iPhone qui n’en bénéficiait pas dans son catalogue, une situation qu’un certain iPhone SE (2016) n’a pas facilité justement... (on notera d’ailleurs que cette technologie est définitivement morte et enterrée puisque plus aucun iPhone au catalogue n’en dispose).

avatar BingoBob | 

@Lecorbubu

Je pense que l’iPhone SE 2020 ne s’appelle pas iPhone 9 justement pour ne pas que le modèle 9 ait l’air moins bien que le 11pro.
Il a un A13, est donc plus puissant que le X et donc normalement aussi puissant que le dernier flagship.

Apple différencie ses modèles selon leurs usages. Pas de mieux ou de moins bien. Ici clairement, le SE, ce n’est pas pour être au top niveau photo. Mais on peut être au top niveau productivité. « Regardez cette rapidité ! »

avatar Cric | 

@gaurejac

Merci pour ce bon sens.
+1

avatar gsautereau | 

Le Mac LC, mon premier Mac. Il y avait eu un programme de reprise des Apple II, et on avait donc troqué l’Apple IIc familial, son écran monochrome, sa carte chat mauve... contre un Mac LC et la carte d’émulation. Problème : le lecteur de disquettes externe 5 pouces 1/4 au look du IIc que nous avions ne fonctionnait pas avec l’émulateur, il avait donc fallu qu’on trouve un lecteur plus ancien pour pouvoir continuer à jouer à Captain Goodnight.

avatar melaure | 

Captain Goodnight ... woah ... le flashback de 40 ans !!! ;) :D

avatar DG33 | 

On peut aussi parler des upgrades :
Mac II -> Mac II Fx
Mac II Ci -> Quadra 700
Mac SE -> Mac SE/30
Etc.

avatar FabG | 

Effectivement, mon SE passé en SE30 (9000Fr) avec carte graphique supplémentaire connectée à un écran 13" couleurs Apple.
Travailler sur 2 écrans à l'époque était incroyable… XPress, Illus, Photoshop 1.07...

Mon 1er macplus je crois upgradé avec un processeur plus rapide, clipsé sur le 68000 ;-)
(à moins que ce soit le SE avant le passage en SE30), ma mémoire flanche :-D

avatar TheRV | 

Merci pour cette article, j’en ai profité pour faire un feedback sur la fiabilité du MacBook 2008 sur votre test de l époque... 12 ans après!

avatar pat3 | 

On avait acheté plusieurs eMac pour mon labo, les masters 2 et les thésards avaient apprécié. Ce sont les dernière machines collectives qu’on a acheté, la génération de thésards suivantes est arrivée déjà équipée d’ordis portables… il n’y a plus d’ordis de bureau dans mon labo.

avatar Pharmacos | 

Et bien moi j’ai toujours mon MacBook unibody acheté en 2008...... 12 ans de services en novembre ! Franchement excepté la batterie qui est HS et le fait que j’ai mis un ssd ça ronronne ! Ah et j’ai un haut parleur qui a lâché 😂 mais bon pour l’instant il fait le taff

avatar TheRV | 

@Pharmacos

J’ai commandé une batterie en Chine pour 20 € il repart comme en l’an 40 ! Contact-moi si t’as besoin d’aide.

avatar Manuko | 

Bah voilà, c’est grâce à cette politique que je m’équipe 🙂

Premier Mac en 1991 avec le LC et son moniteur couleur.
10’000 francs, grâce à une reprise de l’Apple //c pour 5000 frs.
Depuis pas mal de temps je renouvelle mes machines grâce au Refurb.

Dans la même goût, j’ai un iPod Classic toujours vaillant.
Enfin, j’utilise l’iPhone SE acheté en pré vente à son lancement.

avatar Malouin | 

Merde ! Le « c’était mieux avant » ou « Steeve doit se retourner dans sa tombe » ne fonctionne pas ! Ce que je retiens c’est que l’usage et l’écosystème valent plus que la fiche technique.

avatar cravendish | 

C’est le Mac Classic qui m’a ouvert la porte d’entrée à l’univers Macintosh. C’est à ça que servent ces modèles « hybrides », et c’est donc plutôt efficace, comme politique commerciale.

avatar guibrush | 

Super article ! Il y a une petite erreur concernant le Lisa : dans le cas du Macintosh XL (Qui est donc le Lisa recarrossé qui a été vendu comme un Mac), il n’y a pas de changement de carte graphique, mais juste un transformateur qui s’intercale entre la carte vidéo et le tube, ce qui sert à modifier le format d’affichage des pixels. Un Lisa non modifié peut tout à fait faire fonctionner MacOS via l’émulateur sans ne cette modification, l’image sera simplement compressée horizontalement (on le voit si on dessine un cercle dans MacPaint, qui sera ovale). A l’inverse, un Lisa modifié pour avoir MacOS qui s’affiche correctement ne peut plus lancer LisaOS. C’est la raison pour laquelle j’ai retiré le kit de mon Lisa, pour pouvoir lancer les deux OS.

CONNEXION UTILISATEUR