Chroniques du SAV : iMac G5, triste époque, triste Mac…

La redaction |


Vus de l'extérieur et parfois même de l'intérieur, les Mac sont souvent, sinon toujours, parfaits. D'ailleurs, même Apple le dit… Du moins ils semblent l'être, car il peut en aller tout autrement. "Mackie" fut technicien atelier chez un important revendeur Apple pendant 10 ans, de 2001 à 2011. Une situation privilégiée pour observer les machines d'Apple sous un autre angle, celui de leurs petits ou grands pépins et défauts. Voici la suite de ces chroniques sur le "SAV du Mac". Aujourd'hui, l'iMac G5.

Quelle triste Apple Expo que cette édition 2004, Steve était en convalescence, c’est donc Tim Cook qui était aux commandes et le second Phil Schiller qui assurera le show du keynote. Chose inhabituelle chez Apple, l’iMac G4 est retiré du catalogue au début de l’été avec l’indication tout à fait officielle que son remplaçant arriverait bientôt. Bref rien ne va plus chez Apple.



Nous voilà donc à la conférence d'ouverture d’Apple Expo Paris, Phil nous présente cette machine habillée d'un nouveau design qui rompt avec les rondeurs des premiers iMac et dont le modèle G4 conservait un peu de l'héritage avec sa demi-sphère en guise de châssis (lire Chroniques du SAV : l'iMac G4 avait une âme). Et puisque l'iPod est devenu un succès planétaire, il vient chaperonner le lancement de cet iMac. « Par les créateurs de l'iPod » clame ainsi la vidéo, sur la musique et avec la participation des membres du groupe Black Eyed Peas.

Cet iMac paraît bien sympathique au premier abord : un processeur G5 à 1,6 GHz ou 1,8 GHz, un bel écran LCD de 17 pouces ou 20 pouces, un disque dur de 80, 160 ou 250 Go avec combo ou SuperDrive (il existera un modèle « éducation » sans lecteur optique et avec un disque dur de 40 Go), une carte vidéo correcte pour une machine grand public et une très grande accessibilité aux composants internes ! Serait-ce la fin des SAV ? Que nenni !

L’une des idées d’Apple pour cet iMac était d’être entièrement réparable par l’utilisateur qui avait l'assentiment du fabricant pour mettre les mains sous le capot (réalisez le chemin parcouru depuis… en sens inverse). Rusée, la firme de Cupertino avait décomposé son monobloc en gros modules : la partie façade avant (écran LCD et câblerie), le bloc « midplane » comprenant l’armature interne (la carte logique et le modem 56K), le bloc d’alimentation, le lecteur optique avec son châssis, le disque dur également avec son châssis et la carte AirPort. Tout ceci, excusez du peu, pouvait être remplacé par le propriétaire de la machine. Apple avait tout prévu… ou presque.



Être technicien ne s’improvise pas ! Avant de faire correctement un changement de composant il faut une certaine dextérité, prendre ses précautions par rapport aux décharges électrostatiques (ESD) et aussi disposer des bons outils. Apple en fournissait un avec chaque pièce: une pointe de tournevis pliée à 90° avec 2 têtes cruciformes. Ce médiocre assistant finissait toujours au même endroit : dans un tiroir. Confions le travail à de vrais tournevis !

Cette expérience se révélera un échec pour la Pomme. D’abord par la quantité de casse qu’elle a généré et aussi parce que ces machines présenteront rapidement un vrai défaut : des problèmes d’affichage.



Les premiers ennuis commenceront au début de l’année 2005. La pièce défectueuse est rapidement identifiée : la carte logique, mais dans l’immédiat il était impossible de dire pourquoi. Heureusement, à machine accessible, réparation rapide. Enfin un progrès dans la maintenance des Macs. Face aux erreurs (horreurs) techniques que furent les iBook G3/G4, l'iMac G5 fut un rêve pour techniciens, même s'il devait faire 10 remplacements de cartes logiques dans la journée (lire Chroniques du SAV : l'iBook blanc).



En août 2005, Apple finira par reconnaître publiquement le dysfonctionnement en indiquant des problèmes d’affichage et d’alimentation. Ce qui vaudra aux techniciens quelques pirouettes, car le document public d’Apple n’indiquait pas que les soucis avec l'alimentation ne concernaient qu’une seule référence de bloc d’alimentation et disponible uniquement sur les marchés américain et japonais !

Mais d’où venait cette panne récurrente ? D’une série de condensateurs défectueux, un fléau du monde informatique qui avait déjà touché Apple sur les premières bornes AirPort ainsi que les eMac. Ce problème sera aussi présent sur certaines cartes vidéo de Mac Pro (lire Chroniques du SAV : eMac ! Ô rage ! Ô désespoir ! & Chroniques du SAV : le Mac Pro).

Encore aujourd’hui, il n’est pas rare d’entendre parler de condensateurs qui « gonflent ». De nombreux fabricants ont été et sont touchés. Beaucoup d’électroniciens prendront l’habitude d’une vérification systématique de ces composants en cas de panne. Pour nous techniciens, un coup d’œil suffisait pour savoir si la machine avait une panne de sa carte logique : il suffisait d'inspecter ses condensateurs… Et paradoxalement, en ôtant tout le sel de la recherche des origines de ces pannes, cette machine en était quelque peu ennuyeuse et bien triste…



Sur le même sujet :
- Les autres chroniques du SAV

Crédit images : Wikipedia & Instructables.

avatar LittleBigFrancois | 
La 2ème génération de G5 se démontait par l'avant, beaucoup moins aisé!
avatar Lou117 | 
@Kyro : Apple elle-même, dans sa doc technique à destination des ACMT et même dans la certification ACMT.
avatar damien83 | 
@Kyro Finalement c'est plus logique de l'appeler logique ... alors des à présent je l'appellerai comme ça !
avatar lukalafaget | 
qu'es que j'en ai eu entre les mains de ces imac qui ont foiré... le miens, G5 1,6ghz... claqué après 2 ans d'utilisation, probleme vidéo, réparation sur réparation, jusqu'au moment ou il est sortit des garanties apple. du 17", du 20" amis, famille ils ont tous vu leur imac mourir doucement (oui au début ça bug juste, a la fin c'est inutilisable), le dernier que j'ai eu entre les mains il y a de ça 3 mois etait un 24" il belle m**** cette machine, pourtant bien pratique... dommage.
avatar Skittou | 
@Bast6: Le G5 de cet iMac n'avait qu'un seul cœur. Comparer le G5 avec les pentium 4/D, pas évident, mais ça devait plus ou moins se tenir. Il y a toujours eu un débat sur qui avait la plus grosse entre les PowerPC des macs et les Pentiums des PCs à l'époque et avant... La fréquence d'horloge était plus élevée sur les Pentiums 4, surtout grâce à un pipeline plus long, qui faisait qu'il fallait plus de cycles d'horloge pour faire la même opération...bref, c'était un peu comparer des pommes avec des poires...
avatar TomCom | 
Chez Apple, on change la carte-mère pour un condensateur ? Quel gâchis! En effet, il suffit en général de changer le condensateur lui-même. C'est rare qu'il coule au point d'endommager les circuits. J'en ai fait changer 3 par un réparateur de quartier sur l'alimentation d'un écran LCD qui ne voulait plus démarrer, et ça m'a coûté 15€ en m'occupant du démontage.
avatar Caraud | 
@TomCom : enfin quelqu'un qui se soucie de l'environnement!
avatar Tom.P | 
étrange constatation... l'iMac G5 de papa est toujours dans son bureau... les ventilateurs sont bruyant mais sinon c'es une horloge =)
avatar Madalvée | 
C'est l'époque de mon premier Mac, j'avais pensé à l'iMac G4 mais il était en fin de vie… Ayant préféré l'eMac, mon choix a été judicieux face à ces G5… Il n'y a eu que la sortie du Mini en 2005 qui a rebattu les cartes.
avatar Grosse patate | 
Bien belle machine que cet iMac G5, ça a été l'ordinateur qui m'a fait revenir à la pomme après ... un LC30. Peut etre que le concept de le réparer à la maison était rébarbatif pour les techniciens (trop facile de repérer les pannes d'un seul coup d'oeil, c'est vrai ça, nous on veut écarter la poussière, démonter de la carte PCI, virer de la nicotine ... ;) mais c'était aussi hyper pratique pour les non techos comme moi quand il a fallut augmenter un peu la RAM de 512 Mo (config pourtant deluxe à l'époque car il était livré de base avec 256 Mo) à 2 Go. Idem pour le nettoyer, 4 coups de vis, un coup d’aspirateur dans les circuits d'air délicieusement conçus et le tout était joué. Bref, j'ai plus relaché Apple par la suite :)
avatar erobinsonn01 | 
Quel tissu d'âneries ... Encore un de ces fameux articles où macge refait le monde avec un jeu de mecano. On le sait que vous êtes des bêtes les mecs ... Ce mac est un maillon essentiel d'une chaine évolutive dont l'absence dans l'agere evolutionis d'apple eut été une lacune cardinale. Il est bien plus révolutionnaire que le le dernier 27 pouces dont j'ai deux exemplaires mais qui ne sont que les arrières petits fils vitaminée de "cette machine". Vous allez aussi nous dire que c'est citroën qui a inventé l'automobile et que joseph cugnot n'est qu'un bricoleur ... Purée je ne sais même pas pourquoi je lis ces conneries et encore moins pourquoi je les commente.
avatar momo-fr | 
J'en ai vu 4 rendre l'âme (sur une période de 4 mois et tous pour les condensateurs à l'origine), hors garantie bien entendue (3 ans après la fin de la garantie), 1 seul à pu bénéficier de l'opération de prise en charge pour les condensateurs (fin de l'opération 17 jours avant la panne) car il restait une carte-mère au SAV Bordelais, coup de bol pour mon ami qui l'a récupéré pour continuer à l'utiliser. Les gros défauts étaient la chauffe importante, le lecteur DVD inutilisable après quelques mois (1 changement sur ces 4 machines). Un ami à fait le changement des condensateurs pour finir par se rendre compte que la partie vidéo était morte elle-aussi… dégoûté qu'il était -> à la benne.
avatar momo-fr | 
@TomCom On change la carte-mère par une autre dont les condensateurs ont été changés, c'est un échange standard pas un remplacement par du neuf. Un kit de condensateur (23 pièces je crois) coutait 15 $ sur le net. On a trouvé la même chose pour un trentaine d'euros dans un magasin d'électronique (pas exactement la même ref mais similaire).
avatar 406 | 
j'ai jamais aimé ( ni acheté…) de G5. j'ai toujours trouvé que c'était de la daube… G4--->intel
avatar naas | 
@ MACKIE : Merci :-) Toujours aussi plaisant à lire. C'est grâce à des articles comme celui ci que je lis macgé (sinon autant lire AppleInsider)
avatar iteeth | 
Et bien moi je l'ai adoré cet iMac ! C'est d'ailleurs ce qui m'a fait switcher. Aujourd'hui c'est ma mère qui l'utilise et il tourne encore comme une montre !
avatar ivremort | 
Surpris de lire un article si négatif... moi qui travaille toujours sur un IMac G5 de première génération (j'ai des besoins de bureautique simple), et qui est toujours en parfait état de marche! Jamais eu de problème à part le disque dur qui a lâché une fois... Disons que j'ai eu de la chance alors :-)
avatar Saint-Jey | 
@erobinsonn01 : 'Purée je ne sais même pas pourquoi je lis ces conneries et encore moins pourquoi je les commente.' C'est marrant, je me posais la même question à ton sujet...
avatar Etoile septentrionale | 
Bonsoir, titre tout de même surprenant : nous sommes en 2012 et le design de l'imac n'a que très peu changé depuis... le modèle évoqué dans l'article. S'il marque une régression nette par rapport au modèle tournesol (imac g4, LE plus bel imac de l'histoire), je suis quelque peu étonné d'apprendre que tous les imac seraient, et ce depuis 2004, des ordinateurs au design quelconque et sans âme...
avatar TomCom | 
@ momo-fr Merci pour la précision, mais je doute que le SAV d'Apple se contente de 15€ pour réparer un Mac hors garantie. Dans la plupart des cas, le montant de la réparation dépassera la valeur de la machine, qui partira à la décharge. La seule fois où je suis allé demander quelque chose, c'était pour changer le disque dur d'un iMac DV et ils n'étaient pas fichus de me fournir un devis sans ouvrir la machine au préalable, et j'ai préféré acheter un DD externe en FireWire parce que je n'aime pas signer des chèques en blanc à des gens qui me prennent pour un imbécile. Bref, si votre Mac vieux de 4 ou 5 ans refuse de démarrer, il y a de grandes chances pour que ça provienne des condensateurs et ça peut se réparer pour presque rien dans une boutique d'électronique.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Une machine 20" achetée en septembre 2004 et qui fonctionne toujours très bien. Je n'ai jamais eu de problème d'écran ou autre à part un ventilateur qui tourne souvent à haut régime et, bien sûr et inévitablement avec l'évolution, un problème de vitesse du processeur. J'en ai acheté un autre 20" plus récent qui me donne (pour l'instant) entière satisfaction. J'attends la sortie d'un prochain Imac pour éventuellement faire le saut encore une fois. Un Québécois toujours ravi !
avatar will42 | 
Même encore aujourd'hui et sur n'importe quelle machine que l'on me confie, c'est la première chose que je regarde, les condos... La qualité du "made in china" ils sont capables du meilleur comme du pire, et bien souvent....
avatar TomCom | 
Les meilleurs sont les condensateurs solides fabriqués au Japon par Nippon Chemicon. Les grandes marques de cartes-mères n'utilisent que ceux-là.
avatar ekami | 
L'iMac G5 était génial pour l'époque ! - Cette première génération d'iMac était une merveille d'agencement interne. Si cette histoire de condos qui gonflent n'avait pas mis à mal la réputation de fiabilité de ce modèle, il serait resté comme un modèle de conception presque parfaite. Le superdrive était fragile, comme ceux des PowerBook. - Par contre la 2e génération d'iMac G5, qui s'ouvrait par l'avant, était un véritable foutoir à l'intérieur et un cauchemar à démonter. - Mais le pire iMac jamais conçu reste et de loin l'iMac intel actuel, à fuir absolument.
avatar Jimmy_ | 
Ces articles sont très intéressants. Serait-il possible t'avoir les mêmes pour les machines actuelles sans qu'Apple n'envoie des portes flingues ?
avatar Souvaroff | 
Étrangement, Mon iMac G5 n'a Eu aucun problèmes… Mais Réellement AUCUN…… un iMac G5 20" 2gHz, Acheté en Juin 2005… 2 Mois avant la Sortie Du G5 iSight !!! Je M'en suis Séparé en Mars Dernier, Pour renouveler… Mais Il tourne encore Très bien……
avatar Baldur51 | 
Hello, J'ai moi aussi été victime de ces problèmes de surchauffe, sûrement lié aux condenseurs... J'ai encore cet iMac mais dans un cartons au sous sol mais j'aimerai tant le refaire fonctionner ! Si quelqu'un a des infos, un lien ou autre dit le changement et l'achat de ces pièces je suis super intéressé, Cordialement
avatar ange | 
Et bien, après avoir écrit un article sur macg sur le changement de ces condos (https://www.macg.co/news/voir/133677/comment-reparer-un-imac-g5-a-la-video-defaillante), ce mac vient justement de me lacher pour de bon (le reste de la carte graphique...).... là, je crois que cela va être aussi direction la benne...
avatar Florian Innocente | 
*** Ces articles sont très intéressants. Serait-il possible t'avoir les mêmes pour les machines actuelles sans qu'Apple n'envoie des portes flingues ? *** On n'a pas choisi à la base ces machines sur un critère de génération, Mackie a simplement proposé une liste de machines qui avaient connu des avanies marquées (ou au contraire qui se tenaient bien), où il y avait des choses intéressantes à dire (dans la période où il a occupé ce poste) C'est l'avant-dernière chronique de cette série, c'était pensé comme un feuilleton pour l'été.
avatar Batracien | 
Un G5 de deuxième génération qui tourne comme une horloge après avoir servi à un ami graphiste pendant 3 ans... C'est pas ce que j'appelle une triste machine! :-)
avatar M-Rick | 
@ esam74 Et bien tu as de la chance … C'est mon pire achat chez Apple … Ou bout de 4 ans il était mort et je n'ai jamais pu le faire réparer …
avatar Un Vrai Type | 
La machine qui m'a fait quitter Apple pendant un moment. 2 changements de carte mère (à l'époque le SAV d'Apple n'était pas aussi bon que maintenant... ou même qu'avant...) un changement d'alim et il a fini par mourir rapidement après la garantie. Cependant l'article oublie le VRAI problème. Certes une série de carte mère a été touchée par des condos de mauvaise qualité, mais c'est bien la carte vidéo et le G5 qui chauffaient trop au point de faire lâcher les soudures entre les 2... Je suis étonné que l'article ne remonte pas cette info, parce que les condos, on peut les changer... Enfin, si une bonne âme à une carte mère de G5, je suis prêt à le ressortir du carton... :D PS : Il est possible de le changer en écran, si vous arrivez à trouver les bons composants...
avatar misc | 
Tres chouette cette série d'articles, merci!
avatar Jimmy_ | 
@innocente : merci pour l'info. Je dis ça car j'ai parfois lu des aveux saignants dans la presse Mac à posteriori du style : "Comme tout le monde le savait, ce produit aujourd'hui retiré était une daube ou un échec commercial".
avatar bugman | 
"Être technicien ne s’improvise pas !" Voila (et je doute qu'Apple voulait qu'on la démonte en tant qu'utilisateur). Pour moi une très bonne machine pour l'époque (et ma première expérience en Mac fixe, ce qui explique peut être mon point de vu, bien que j'ai eu en prêt (travaillant pour Apple à l'époque) un Classic, une expérience inoubliable également pour moi). "une série de condensateurs défectueux,". Jamais eu ce problème de mon coté, ce qui a tué cette machine chez moi c'était plutôt le passage à Intel (mais avec le recul, soit dit en passant, pas une si mauvaise idée... mais tellement couteuse en tant qu'utilisateur plus que récent). je l'aimais bien mon G5. En ce qui me concerne une honorable machine. @ misc :+1
avatar Seb du 95 | 
Dans la société, 4 iMac G5, 3 de toute première génération (2 17 pouces et 1 20 pouces), et 1 iSight 20 pouces. Tous les 4 de très bonnes machines avec juste un soucis de carte vidéo sur un 17 pouces, pris en charge par la garantie. L'accessibilité des composants des 3 premières machines était formidable, surtout pour remplacer les disques durs (usage d'entreprise, un remplacement tous les 3 ans). Aujourd'hui, les 2 20 pouces sont toujours utilisés régulièrement (mais plus en entreprise), 1 17 pouces est utilisé régulièrement au bureau d'étude (branché sur un écran externe en mode extension d'affichage grâce à un merveilleux petit utilitaire) et le dernier 17 me permet de faire des tests de disque dur ou de lancer des applis réfractaires aux puces Intel. Le G5 a apporté un regain de puissance réellement appréciable, la mémoire était enfin rapide, la carte graphique aussi et les disques durs apportaient beaucoup de gains de performances. Par rapport à mon vieux iMac G4 c'était le jour et la nuit. D'excellentes machines. (Nota, j'ai un 24 pouces Intel de première génération qui tourne tous les jours plus de 16 heures, avec, certes, un SSD à la place du disque d'origine, c'est une réelle merveille qui ne m'a jamais posé de problème en presque 6 ans de bons et loyaux services - Modèle novembre 2006)
avatar Anonyme (non vérifié) | 
J'ai beau n'avoir jamais possédé de Mac (et ne pas compter en acquérir), en tant que futur ingé je trouve ces chroniques très intéressantes/enrichissantes. Merci MacG!
avatar melaure | 
Perso j'en garde un bon souvenir des ces iMacs G5, faciles à ouvrir. Ceux que j'ai eu n'ont pas lâché, un coup de chance. Et Apple Expo 2004, je ne risque pas d'oublier. J'étais staffeur sur le stand de l'iMac G5, que l'on a découvert seulement 1 heure avant le grand public (je devrais dire la meute de buffles en furie quand on a ouvert les rideaux ...), et il a vite fallu apprendre les specs par cœur avant l'ouverture. Le culte du secret ;) :D :D :D
avatar Ponchan | 
Le mien tourne encore comme une horloge. A part le combo DVD qui ne fonctionne plus très bien, aucun pb en 7 ans. Le joli design et son super OS m'ont fait revenir chez Apple que j'avais quitté avec le système 7. Facile à démonter, pratique et bien conçu, il me sert encore !
avatar Dan DT | 
@ TomCom Encore faut-il trouver un réparateur de quartier, c'est de plus en plus rare hélas :-/
avatar jiheme | 
C est justement son dessin carré et monobloc qui m'avait séduit et fait souhaiter passer chez Apple , chose que je n ai faite que qques années plus tard. Je n aimais pas du tout les rondeurs des eMac et même du tournesol (tous les goûts sont dans la nature ). Moi qui le pensais comme une machine si bien conçue , la prouesse de tout caser derrière l écran etc,je la pensais très aboutie et les anecdotes du SAV et des utilisateurs tempèrent tout ça . À quand le desossage de l'actuel iMac (hors tâches d'écran)?
avatar Schmittex | 
J'ai eu le problème des lignes sur l'écran sur mon iMac g5, je l'ai gardé en souvenir...
avatar seblen | 
J'en ai encore un qui date d'octobre 2005 (un des premiers), mais problème d'écran depuis un an - les fameuses lignes qui apparaissent au bout de quelques minutes d'utilisation. Je me tâte pour tenter de changer les condos, car ça me faisait une deuxième bonne machine pour les choses simples (mail, web, écoute de musique, et ordi pour les enfants...)
avatar Oslew | 
Bonjour j'ai un des débuts en 21 pouces, upgrade par moi même au fil du temps, il marche toujours très bien. Autre question : faut-il acheter un nouvel iMac maintenant ou attendre encore quelques semaines ou mois une mise à jour des puces Intel ? @+
avatar kiyoaki | 
Pareil pour moi. Dans mon entourage le G5 est mort récemment (Pb d'affichage graphique) après 7 longues années de bons et loyaux services. J'ai tenté la technique du décapeur pour "réparer" le GPU, mais ça ne tenait plus après quelques temps. Racheter une carte mère (carte logique) même d'occaz aurait finit par revenir plus cher que la valeur de l'ordi. ^_^
avatar 4web | 
Mon premier Mac. Revendu depuis, mais il fonctionne toujours. Par contre, il est au bout du rouleau. Le web l'a tué (sites web de plus en plus demandeurs en puissance d'affichage) Par contre, c'était un vrai arc électromagnétique ! Impressionnant, une fois allumé, de passer la main sur le pied en alu. Du coup, tout ce qui était acier et alu sur le bureau devenaient également électromagnétique. Fallait voir la tête du chat quand il venait s'installer sur le bureau :-)
avatar rikki finefleur | 
très ressemblant au braun LE gizmodo.com/343641/1960s-braun-products-hold-the-secrets-to-apples-future
avatar Tamaefx | 
Que des problèmes sur ce mac: 20"g5 : surchauffe, disque dur qui a rendu l'âme en qq mois, idem pour le superdrive ; changé sous garantie, mais qd même. Pour finir, apparition de ligne sur l'écran, remplacement de carte mère,condo gonflés... La totale.
avatar scanjet33 | 
le imac g5 première génération m'a dégouté à tout jamais du tout en un! euh pas tout à fait, je viens de commander un ipad!
avatar Rototo104 | 
Sympa

Pages

CONNEXION UTILISATEUR