WWDC : un keynote 100 % iPhone

Christophe Laporte |
Le carton de la WWDC ne mentait pas. Ce keynote était entièrement consacré aux iDevices, et plus particulièrement à l'iPhone 4, qui marque une vraie rupture avec l'iPhone 3GS. Steve Jobs a également profité de l'occasion pour rassurer les développeurs et remettre les pendules à l'heure

Lorsqu'il est arrivé sur scène, le patron d'Apple n'a pas manqué de noter que l'intérêt grandissant des développeurs pour les solutions de la pomme. Cette année, la conférence des développeurs (WWDC) accueille plus de 5200 participants venus de 57 pays. Steve Jobs a rappelé que tous les tickets sont partis en moins de huit jours, une première !

Autre motif de satisfaction pour Apple : l'iPad ! À force d'en vendre un toutes les trois secondes, la firme de Cupertino en a déjà écoulé plus de deux millions. Pourtant, elle n'est vendue que dans dix pays. D'ici fin juillet, ce chiffre devrait passer à 19.



À ce jour, l'App Store comporte 8500 applications optimisées pour l'iPad et recense pour l'iPad plus de 35 millions de téléchargements. En moyenne, un utilisateur récupère 17 applications.

iBooks : une nouvelle version en gestation

Pour Jobs, l'un des plus grands succès de l'iPad, c'est iBooks. Déjà plus de 5 millions de livres téléchargés (soit 2,5 livres par iPad) en à peine 65 jours. L'iBookstore aurait pris 22 % de parts de marché sur les téléchargements de livres numériques chez 5 des 6 plus grands éditeurs américains.



Le cofondateur d'Apple en a profité pour présenter une nouvelle version, laquelle sortira à la fin du mois. Les iBooks sont améliorés : il est désormais possible de créer des notes, et d'ajouter des marque-pages, ce qui parfait un peu plus le mimétisme avec le papier. Marque-pages et notes seront référencés dans le sommaire de l'iBook.



L'application iBooks est désormais capable de lire les PDFs, qui sont stockés dans une bibliothèque à part des livres numériques. Il suffit de cliquer sur un petit bouton pour passer d'une bibliothèque à l'autre.

Mise au point concernant l'App Store

Durant son allocution, Steve Jobs a également cherché à rassurer les développeurs concernant le fonctionnement de l'App Store. Comme il l'avait déjà affirmé la semaine dernière lors de la conférence All Things Digital, 95% des applications soumises sont validées en moins d'une semaine.

Pour lui, l'approbation d'une application sur l'App Store se résume la plupart du temps en trois règles majeures : le logiciel doit être conforme à la présentation qui en est faite, il ne doit pas utiliser d'APIs privées et doit être stable.

Afin de montrer le leadership de l'App Store, il a partagé quelques statistiques assez impressionnantes. La plate-forme d'Apple dispose d'un catalogue de 225 000 logiciels et se voit soumettre chaque semaine 15 000 applications.

Une fois de plus, Steve Jobs a insisté sur la deuxième plate-forme de l'iPhone : le HTML5, qui permet à quiconque de réaliser des solutions pour iPhone sans avoir la "bénédiction" d'Apple.

Pour prouver également que l'iPhone peut être un business rentable pour les développeurs, il a cité l'exemple d'eBay qui a réalisé l'année dernière plus de 600 millions de chiffre d'affaires avec son application pour les terminaux mobiles d'Apple.

Depuis le lancement de l'App Store, Apple a reversé plus d'un milliard de dollars aux développeurs. Rappelons que la firme de Cupertino prend sur chaque vente une commission de 30 %.

iPhone contre Android : l'avis de Steve Jobs

Les téléphones Android ont-ils dépassé l'iPhone aux États-Unis ? C'est le grand débat du moment. Certaines études incomplètes le laissaient penser en tout cas. Pas pour Steve Jobs qui s'est appuyé sur la dernière étude de Nielsen sortie la semaine dernière (lire : US : 3 fois plus d'iPhone en circulation que de smartphones Android).



Selon cette étude, l'iPhone dispose outre-Atlantique d'une part de marché de 28 %, contre seulement 9 % pour Android. Précisons que cette enquête s'intéresse au parc installé, et non sur les ventes de smartphone durant une période donnée. Dans la réalité, l'écart entre les deux plates-formes a dû considérablement se réduire aux États-Unis.

Steve Jobs a également rappelé que sur le web, les terminaux d'Apple étaient nettement plus présents que ses concurrents. Sur l'internet mobile, ils disposent d'une part d'utilisation de 58,2 % contre 22,7 % pour les appareils Android;

iPhone 4 : tout simplement !

Comment Apple allait appeler le successeur de l'iPhone 3GS ? Les thèses les plus farfelues ont circulé ces derniers jours (lire : Alors, quel nom pour le futur iPhone ?). Finalement, Apple a choisi la carte de la simplicité en l'appelant iPhone 4.



Le design même s’il est nouveau ne surprendra personne. Il s'agit bien du modèle dévoilé par Gizmodo. L'appareil comprend dixit Apple plus de 100 nouveautés. Et c'est selon Steve Jobs, le smartphone le plus fin du marché. Il ne mesure que 9,3 mm d'épaisseur, soit 24 % de moins que le 3GS.



Le pourtour de l'iPhone 4 est fabriqué dans un acier spécial, qui permet de rigidifier le téléphone, très fin. Les fameuses encoches sur le pourtour sont en fait partie prenante de la structure du téléphone : chaque segment est en fait une partie des antennes, pour le réseau téléphonique, le Wi-Fi, et le Bluetooth. L'avant et l'arrière du téléphone sont fait d'un verre spécial, qui a la spécificité d'être traité contre les rayures, et surtout d'être plus résistant que le plastique : il plie, mais ne casse pas.



Comme prévu, l'écran double sa définition, et case donc 4 fois plus de pixels dans un même espace grâce à un nouveau type de matrice (retina display), qui atteint une résolution de 326dpi. Avantage de cette définition : les pixels sont presque trop petits pour être vus, et le confort de lecture approche celui du papier, selon Steve Jobs. Cet écran a un taux de contraste de 800:1, et utilise la technologie IPS, que le patron d'Apple qualifie de « meilleure » que la technologie OLED utilisée par certains concurrents.

Comme la définition de l'iPhone 4 augmente (960x640, soit 78 % de la définition d'un iPad), il faudra mettre à jour les applications, mais pour le moment, toutes les applications déjà disponibles sont compatibles, et les éléments textuels et les éléments d'interface intégrés à l'OS seront rendus en haute définition.



L'iPhone 4 est en fait un petit iPad, utilisant notamment le SoC Apple A4 regroupant processeur, mémoire et puce graphique. Avec ce processeur économe et une plus grosse batterie, l'autonomie est en forte hausse : 5 à 7 heures d'appels en 3G, 6 heures de surf en 3G, 10 heures de surf en Wi-Fi, 40 heures de musique, 10 heures de vidéo, 300 heures en veille — bref, à peu près l'autonomie de l'iPad.

L'iPhone 4 hérite d'un gyroscope 6 axes, un capteur de mouvements encore plus précis que l'accéléromètre, et qui devrait être utile notamment dans les jeux, couplé à de nouvelles APIs spécifiques, les CoreMotion APIs.



Le système de prise de vue de l'iPhone a été entièrement revu. Apple est passé à un capteur de 5MP, mais le capteur lui-même est plus grand : les pixels ne sont donc pas plus petits, mais de la même taille, et avec la nouvelle technologie de capteur utilisée, les photos devraient être moins bruitées en bonnes conditions, et on devrait pouvoir prendre de meilleures photos en conditions de faible luminosité. Le "tap-to-focus" est toujours là, mais un flash LED a été ajouté.



La fonction vidéo a été améliorée : l'iPhone 4 enregistre en HD 720p à 30ips. La fonction vidéo récupère le "tap-to-focus", et peut aussi utiliser le flash.

iMovie fait son arrivée sur l'iPhone

Alors que certains rêvent de voir iLife '10 pour Mac, Steve Jobs a profité de l'occasion pour dévoiler une nouvelle application : iMovie pour iPhone. Cette application est un éditeur léger, permettant de mélanger photos (avec effet Ken Burns automatique) et vidéos, d'ajouter quelques transitions, des titres (qui peuvent récupérer les infos de géolocalisation), et évidemment de la musique. Si l'on préfère automatiser la création, un système de thèmes est prévu. Voilà de quoi créer de petits clips à envoyer par MMS, courriel ou sur YouTube — l'application sera disponible sur l'App Store pour 4,99 $ (certainement 3,99 € chez nous).



Et Bing : iPhone OS 4 devient iOS4

Depuis quelques mois déjà, Apple utilise la formulation iDevices pour ses iPhone, iPad et autres iPod touch. Elle a indiqué avoir récemment franchi le cap des 100 millions d'iDevices vendus.

Pour mieux signifier cette politique, Apple a décidé de changer le nom de son système exploitation. Dites adieu à iPhone OS4, qui est renommé iOS 4. iOS 4 est en Golden Master : il sera disponible dès ce soir pour les développeurs, le 21 juin en version finale pour le reste du monde.



L'iPhone EDGE et l'iPod touch 1G ne pourront pas passer à iOS 4. Sur l'iPhone 3G et les iPod touch, le multitâches sera désactivé. Seul l'iPhone 3GS aura toutes les fonctions d'iOS 4, avec l'iPhone 4. Pour la première fois, cette mise à jour sera gratuite pour tous, y compris pour les possesseurs d'iPod touch.

Steve Jobs a rappelé les nouveautés qu'ils avaient déjà présentées il y a quelques semaines. Il en a également profité pour faire une démo d'iBooks pour iPhone, qui permettra de se synchroniser avec la version iPad et qui ressemble comme deux gouttes d'eau à ce dernier.



Si Steve Ballmer n'est pas apparu sur scène comme il se murmurait il y a quelques jours, Jobs a cependant annoncé qu'iOS 4 offrirait la prise en charge de Bing. Il rejoint Yahoo et Google comme options mais Google reste activé par défaut.

iAds : de nouveaux détails

Le programme iAds débutera au 1er juillet. Pour le second trimestre, Apple a déjà signé de nombreux annonceurs prestigieux (Nissan, Citibank, Unilever, AT&T, Chanel, GE, Liberty Mutual, State Farm, GEICO, Campbells soup, Sears, JC Penny, Best Buy, Target, DirectTV, TBS, Disney) avec un budget total de plus de 60 millions de dollars.



Apple a insisté sur le caractère innovant de ses créations publicitaires.

One more thing…

Steve Jobs n'a pas failli à la tradition avec son fameux "One more thing". L'iPhone 4G a une webcam et permet par conséquent de faire des appels vidéo. Le patron d'Apple a passé "un coup de fil vidéo" à Jonathan Ive.



L'image et le son semblent être de bonne qualité. Cette fonctionnalité s'appelle FaceTime et s'active depuis le panneau d'appel. Elle ne marche que sur les iPhone 4 et uniquement en Wi-Fi pour l'heure. FaceTime marche aussi bien en mode portrait que paysage, ne nécessite pas de paramétrage, et peut s'utiliser avec les deux caméras de l'iPhone.



L'iPhone 4G sera disponible à la vente à partir du 24 juin en deux coloris : noir et blanc. Mais on pourra les habiller de (six) couleurs avec des étuis conçus par Apple et baptisés "Bumper", vendu 29$ pièce.

500x_bumper


Les prix : 199 $ pour le 16 Go et 299 $ pour le 32 Go. Le 3GS continue sa carrière et voit son tarif passer à 99 $. Une offre de mise à jour sera proposée aux clients AT&T. Ceux, qui ont leur contrat qui expire en 2010, pourront l'obtenir dès la fin juin à un prix avantageux. Les précommandes débuteront le 15 juin.



L'iPhone 4G sera également disponible à la vente en France, en Allemagne, au Royaume-Uni et au Japon dès le 24 juin. L'été sera chaud !

avatar dendritique | 
Si je ne me trompe, c'est des cartes micro-sim. En Europe aussi?
avatar Lemmings | 
Le prix annoncé c'est avec forfait ?
avatar MacGyver | 
esperons juste qu;il faille pas demander a ses voisins de couper leur Iphone 3GS pour pourvoir avoir acces au web avec le 4G
avatar ironseb | 
Le Mac passe encore au travers d'une Keynote, on peut même dire qu'il passe au travers d'une WWDC. Paix à son âme.
avatar sekhmet | 
en même temps rien d'étonnant, j'ai 20-25 réseaux sans fils disponible chez moi, et ma connexion saute tous le temps malgré tous mes efforts : - changement de provider -changement de modem -changement de routeur (pour un cisco assez cher) - changement de paramètres. rien n'y fait, ça plante à longueur de journée. je suis repassé autant que je peux sur du filaire... le sans-fils a ses limites puis là apparemment il y a avait 570 réseaux dans la salle.
avatar jdiogon | 
et ils nous ont mis un dock dans le c*l quand même, il faut le dire (pour ceux qui avaient un dock pour 3G / 3GS)
avatar dendritique | 
En tout cas, espérons qu'en Suisse Sunrise se décide enfin à proposer l'iPhone (ce qui a été annoncé par le site pcTipp, mais j'ai mes doutes...
avatar LaurentR | 
Je relance la question. Les prix sont ils sans forfait ? Parce qu'à 199 $ le 16 go c'est tentant, surtout si le 1 $ = 1€ est respecté.
avatar tibet | 
Un réseau qui sature, surtout en wifi, c'est assez banal. Ceci dit on peut s'étonner qu'ils n'aient pas prévu plus grand sachant qu'ils accueillaient plus de 5200 développeurs.
avatar Julobox | 
@ ironseb Ouais, moi aussi je me dis que ça serait bien qu'ils se bougent au niveau Mac Pro+ CinemaDisplay + AppleTV + MacBook Air + pourquoi pas upgrade iMac. Mais il semble qu'Apple ne veuille pas se transformer en Microsoft et faire une chose à la fois. J'espère que ça bougera un peu dans les jours qui suivent, parce l'iPhone 4 à l'air excellent (pour une fois, pas de déception ni de fonctionnalité manquante) mais je m'efforce à penser qu'ils n'oublient pas le Mac!
avatar Rigat0n | 
Bon, et pas de nouvel iPod Touch. Super. Fais ch****.
avatar chenzo57 | 
j'ai jamais eu de iphone mais celui là ça va être mon premier j'espère juste que ces opérateurs de m....e qu'on a en France ne vont pas me couper l'herbe sous les pieds y en a marre ils nous volent sans pitié c'était même un prof de droit qui nous l'a dis il nous a dis que les opérateurs se faisaient une marge énorme sur notre dos et pourtant ils investissent pas plus que ça elle est ou la 4g?
avatar Coulonval | 
Pas besoin de faire du droit pour savoir qu'ils s'engraissent sur notre dos ...
avatar wooper69 | 
annonce des mac Pro et autres nouveautés comme Safari 5 le mardi 15 juin.... par soucis de garder le focus sur iPhone ce jour
avatar chenzo57 | 
t'es sérieux wooper69 tu sors ça d'ou ?
avatar wooper69 | 
c'est logique, le mardi 15 sera le jour de l'ouverture des pré-commandes de l'iPhone, donc idéal pour une mise à jour du store. le Mac devient secondaire dans la communication d'Apple, il s'en vend comme des petits pains, plus besoin de keynote.
avatar zoncou | 
Ouais, "ras la gueule de l'iphone" ;) J'aurai vraiment aimé des annonces logiciels (ilife, mac os,...)
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Apparemment ce sont les prix sans forfaits. Le 3GS sans forfait est aux même prix sur le store que ceux annoncés de iP4. J'imagine que iP4 se callera sur le prix du 3GS qui, lui va baisser?
avatar leonzeur (non vérifié) | 
bien joli l'iPhone et le manque de surprises... une des premières Keynotes vraiment décevante pour moi en tous les cas .. même pas l'ombre d'un mac ...
avatar Funjam | 
de la bombe bébé !!!!!
avatar Diavlo | 
Pour ceux qui croient que les prix annoncés sont les prix sans forfait, je n'aurai qu'une chose à dire: vous croyez au Père Noël ou quoi ?!
avatar ispeed | 
Je vais faire un cadeau à mon grand-père pour faire ses montages vidéos " Pépé à l'hospice"
avatar YannK | 
"Le Mac passe encore au travers d'une Keynote, on peut même dire qu'il passe au travers d'une WWDC. Paix à son âme." Faut arrêter de déconner à plein tube aussi... Le mac s'est jamais autant vendu que depuis qu'Apple base sa com sur iPhone (et bientôt iPad ?)... alors le paix à son âme, il est complètement hors de la réalité des chiffres de vente. Je dirais même qu'il est marketinguement normal qu'Apple délaisse les keynotes centrées sur l'ordinateur alors que l'iPhone tire toute la charette de la gamme à lui tout seul, ou presque. Vu le nombre d'iOS en circulation, vaut mieux qu'ils parlent de ça vu que ça touchera plus de gens, gens qui manqueront pas de fureter sur le hardware ordi un jour ou l'autre... C'est comme les fabricants de bagnole qui font de la communication très poussée sur des modèles qui façonnent l'image de marque et qui sortent, en tout quiétude, des modèles plus banals. Et puis, vu que chaque fois que le store est down, tout le monde en parle, à quoi ça leur sert de communiquer là dessus alors qu'une indispo du store fait naître une ébullition ahurissante ? "Bon, et pas de nouvel iPod Touch. Super. Fais ch****" iPod c'est Septembre... alors attendre un iPod à la WWDC... à la base c'est déjà se donner des grandes chances d'être déçu.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
À Diavlo: Lors de sa sortie le 3GS était à ce prix en tout cas sauf erreur de ma part? Et vu le prix de l'iPad, ça me paraît plausible non? Je dis une grosse connerie là? :-/
avatar badsean | 
Les prix sont avec forfait, AT&T étant le seul opérateur à proposer l'iPhone aux US. Voila le communiqué officiel. http://www.prnewswire.com/news-releases/att-to-offer-iphone-4-on-june-24-95795419.htm
avatar sveireman | 
@Christophe : un gyroscope 3 axes, c'est déjà pas mal, non ? ;-)
avatar sas13 | 
en tous cas je préfère l'iphone 4 à l'ipad, même si ce n'est pas la même utilisation, car pour moins cher on a le téléphone et l'appareil photo-camescope en plus. Et tout ça dans la poche. Même si l'écran est plus petit, il a l'air d'avoir une excellente définition.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Ah ben j'ai dis de la merde! ^^ (Au fait le lien ne marche apparemment pas.)
avatar Pahra | 
Le 3GS était entre 600 et 800€ nu, sans forfait, à sa sortie. Les prix annoncé pour le iP4 devraient donc inclure un forfait bien gratiné. Ils font quant même un peu chier, chez Apple. Déjà qu'ils nous narguent depuis des mois avec l'OS4 en gestation, ils sont pas foutu de le mettre en circulation le jour de sa présentation finale. Ça les aurait tué, de le sortir aujourd'hui?
avatar ironseb | 
"Le mac s'est jamais autant vendu que depuis qu'Apple base sa com sur iPhone" Ca, en tant que consommateur ce n'est pas mon problème. Je m'en tape que les Mac se vendent bien. Moi ce qui m'intéresse c'est que les Mac en vente soient au top. Il y a 10 ans, le Mac se portait pas au mieux et on avait un G4 400/450/500 qui laissait sur place n'importe quel PC à un tarif pas trop déconnant. Aujourd'hui on se trimballe avec un MacPro qui n'a pas évolué depuis des lustres (ce qui serait moins grave si son prix lui avait baissé mais ce n'est pas le cas), des MBP qui n'ont de pro que le nom, un MB dont le tarif est prohibitif et un Mac Mini cher lui aussi et qui aurait bien besoin d'une cure je jouvence. Bref sorti de l'iMac miroir, rien de bien folichon. Alors que cette m**** là se vende c'est bien pour les actionnaires mais pour moi encore une fois je m'en tape. Les igadgets commencent vraiment à me sortir par les yeux !
avatar badsean | 
Désolé pour le lien, mais il y a une demi-heure, toutes les infos étaient là^^
avatar lukasmars | 
Ils sont ou ceux qui disaient que le prototype acheté par Gizmodo etait trop moche avec ses vis et boutons apparents ????
avatar ironseb | 
@ lukasmars En train d'affuter leur CB en attendant la sortie !
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@ lukasmars:je suppose qu'ils apparaîtront quand on trouvera les vis! :-)
avatar pseudo714 | 
Les troll allez sur android vous trouverez votre bonheur. Apple met la barre très haute pour les concurrents chapeau.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Malgré le buzz qui avait presque dévoilé l'iPhone avant l'heure, je trouve qu'Apple a su nous surprendre. Cet iPhone est bien la 2 ème génération majeure de l'appareil. Il n'y a pas de doute : j'en veux un ! Pour ceux qui auraient du mal à voir la vidéo d'Apple sur l'iPhone 4 je l'ai uploadé et encodé [url=http://bit.ly/d4AlAz] ici : au format iPhone Cell, iPhone Wifi, et 480p.
avatar MacStef | 
Euh concrètement, a bien y reflechir, le risque pour Apple c'est quand même que l'iPhone 4 fasse beaucoup d'ombre a l'iPad (surtout le 3G) De plus , qui va s'encombrer de 2 forfaits 3G ( un pour l'iPad et un pour l'iPhone)??
avatar bugman | 
@ MacStef : Tu n'auras jamais le confort d'utilisation d'un iPad sur un téléphone mobile. enfin, je ne pense pas.
avatar hogs | 
Désolé mais je ne peux m'en empêcher: Toujours un design de m.... indigne d'une copie chinoise ? A lire la levée de bouclier lorsque les premières images furent publiées, je vais être très intéressé de voir les retournements de veste qui ne vont pas manquer de se faire ces prochaines semaines. Perso je le trouve superbe
avatar shirm | 
Je vais avoir l'air de pinailler: " Sur l'iPhone 3G et les iPod touch, le multitouch sera désactivé." (en dessous de la photo iOS 4) Multitâche, et non multitouch. Ç'est une faute d'attention toute bête, qui se comprend avec tout ce que vous avez rédigé, mais vous pouvez être sûr d'avoir un: "mais si! g lu kèk part kil è plu multitouch l'aïePod". ;)
avatar Louis XVI | 
@Lukasmars C'est pas parceque c'est Apple que c'est réussi, hein? Moi, invariable, je ne l'aime pas. Mais c'est aussi le meilleur des iPhones. Mon EDGE ne durera pas toute la vie.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
personnellement, je trouve que c'est le 1er iphone qui se montre réellement incontournable, il présente de réelles avancées à confirmer en pratique, mais même le design, tout est top for me! I Like this!! Je leeee veuuuuuxxxxx!!!
avatar steph_a_paris | 
@sas13 Oui très tentant ce nouvel iPhone, surtout qu'à mon avis il vaut mieux attendre la v2 pour l'iPad : c'est clair qu'il y aura une webcam dans la prochaine version et probablement aussi une meilleure définition d'écran. En revanche j'ai du mal à imaginer ce qui pourra être ajouter dans l'iPhone 5 à part plus de mémoire et un processeur plus rapide.
avatar Shepherd | 
Sur iPhone, "il y a une application pour tout", mais tjs pas de fonction "accusé de réception SMS" ! Personnellement, je me moque qu'il existe une appli à 2.99 € capable de faire léviter un rôti du réfrigérateur au four, le tout télécommandé par l'iPhone... quand j'ai impérativement besoin d'une fonctionnalité de base comme l'AR des SMS. Les connaisseurs pourraient-ils me dire si la nouvelle fonction "push des notifications" pourrait permettre de combler cette lacune ? J'avoue en douter, aucune option AR ne semblant prévue dans iOS 4 (si je me réfère aux premières captures d'écran, issues de la version "bêta", qui ont circulé sur iGeneration).
avatar spleen | 
Des gens commencent à ne pas vouloir d'iPhone parce que c'est devenu trop commun. N'importe quel beauf sort son iPhone au supermarché pour demander à sa grosse quel marque de pâtes il doit acheter. Apple risque d'avoir un gros problème à résoudre : comment continuer à vendre un produit qui n'est plus du tout élitiste ?
avatar bugman | 
Des Panzani©... quelle question !
avatar pseudo714 | 
trop bien la lecture des PDF's comme des livres aussi la bibliothèque. C'est surtout les possesseurs d'ipad qui vont être contents
avatar pseudo714 | 
A noter aussi que les développeurs qui n'étaient pas content peuvent passer par des webapps, bon ils auront pas la vitrine de l'appstore et peut-être certaines fonctionnalités mais ils ne paieront rien à apple.
avatar inick06 | 
Ce qui est marrant c'est Gizmodo... Exclu de la keynote, et persona non gratta pour un bon moment, ils jouent a font la carte du site anti-iPhone... Déja, dans le titre: L'iPhone re-révelé... Ils ont peur de rien dans ce site... Bon apparemment ils sont aussi devenu une "sous marque" de HTC tant le EVO est présenter comme le seul téléphone valable du moment, meme par rapport a l'iPhone 4... Peut etre vont-ils renommer leur site HTCmodo? Il y a un petit sondage a faire: Allez-vous acheter un iPhone ou un HTC EVO... Au derniere news c'était 57% pour l'iPhone et 38% pour l' EVO... On attend ici avec impatience les décisions de justice et les dommages et intérêts qui vont être sacrément salés lol
avatar inick06 | 
@ spleen [i]Des gens commencent à ne pas vouloir d'iPhone parce que c'est devenu trop commun. N'importe quel beauf sort son iPhone au supermarché pour demander à sa grosse quel marque de pâtes il doit acheter. Apple risque d'avoir un gros problème à résoudre : comment continuer à vendre un produit qui n'est plus du tout élitiste ?[b] Comment tu expliques que tous les beaufs de la planète utilisent tous Windows????? Ca tient pas la route ton raisonnement.... Dans ton raisonnement, LINUX et le MAC auraient "enclumé" Windows, car tous le monde aurait voulu un autre système que celui du beauf d'a coté.... Plus il y aura d'iPhone, et plus il y en aura... C'est pour ca qu'il y a cette guerre des chiffres de celui qui a la plus grande part de marché.... Dans ton raisonnement, Microsoft qui est dans le tréfond des statistiques, ne devrait pas l'etre, puisque ils attireraient tout ceux qui veulent se démarquer de l'iPhone et Android, ce qui n'est pas du tout le cas... Dans ton raisonement, celui qui déclarera j'ai 0,00000000000000001% serai donc le grand vainqueur et attirerait tout le monde? Explique alors la banqueroute de Palm et son rachat?

Pages

CONNEXION UTILISATEUR