L'Android de Google s'est mis en marche

Florian Innocente |
Le G1 est disponible depuis 24h aux États unis. Il s'agit du premier smartphone équipé du système d'exploitation de Google qui, à certains égards, reprend pas mal de traits de l'iPhone. Les premiers tests et commentaires mettent avant tout l'accent sur le potentiel logiciel qui s'ouvre à cet appareil, par ailleurs plutôt quelconque sur ses lignes.

Le lancement du G1 n'a pas provoqué les mêmes files d'attente que celles des deux iPhone, ni reçu une aussi large couverture médiatique. Mais il fut néanmoins attendu de pied ferme dans certains cas à sa sortie hier. Wired a suivi son lancement dans une boutique de l'opérateur T-Mobile à San Francisco. Environ 150 personnes d'après l'article faisaient le pied de grue pour obtenir un G1, avec sept heures d'attente pour le premier client.

wiredg1


Le G1 est pour le moment vendu en exclusivité par l'opérateur T-Mobile aux États-Unis. Et celui-ci inaugure tout juste son réseau 3G. Il enjoint d'ailleurs les visiteurs de vérifier si leur zone d'habitation est couverte avant de franchir le pas. Avec 95 grandes villes bénéficiant de la 3G, T-Mobile en propose trois fois moins que AT&T, le distributeur de l'iPhone. Le G1 est vendu 199,99$ (soir 20$ de moins que l'iPhone 3G) avec un contrat d'engagement de deux ans. En France, seul SFR s'est exprimé sur le sujet, évoquant un mobile Android sous ses couleurs - mais autre que le G1 - au premier semestre 2009.

Un design sans éclat
C'est HTC qui s'est occupé de la partie matérielle, proposant un téléphone que les premiers testeurs décrivent comme robuste, bien fini, mais pas spécialement épatant par ses formes. Quelques aspects de son design sont d'ailleurs pointés du doigt. Les touches du clavier sont un peu trop plates et l'on peut être gêné lors de la saisie par le renflement à droite qui accueille le trackball et les touches de fonction.

Une base d'ailleurs incurvée qui ne rend pas non plus l'appareil très pratique dans une poche de pantalon. Plus inexplicable est l'absence de sortie casque au format mini-jack, au lieu de ça on a une prise propriétaire. En revanche le G1 a justement un clavier, une batterie amovible et un logement pour une carte mémoire, autant de choses qui le musclent face à l'iPhone, mais aussi le rendent plus épais.

android19agizmodo
crédit : Gizmodo



Smartphone hautement multifonction et tourné vers l'Internet comme l'iPhone, il impose lui aussi à son propriétaire de le recharger tous les jours en cas d'utilisation intensive. On trouvera une comparaison éclair et en vidéo des deux appareils sur le site du New York Times.

nytadroid



La valeur du logiciel
Mais son design n'est qu'une péripétie, HTC produira peut-être de nouveaux modèles plus séduisants. Et si ce n'est lui, d'autres s'en chargeront puisque l'OS du G1 - Android - est open source. On s'attend à ce que d'autres fabricants de mobiles, appuyés par des opérateurs, s'en saisissent.

Android vient porter le fer sur marché occupé par Windows Mobile, Palm OS, Symbian (Nokia) et plus récemment iPhone OS. C'est là que réside le véritable intérêt d'Android, sur la manière dont il évoluera.

Là où Apple et Microsoft jouent la carte du logiciel propriétaire (sur un téléphone maison pour Apple), Android est une sorte de Linux du téléphone. Chaque approche a ses inconvénients. Un système propriétaire a un seul patron là où l'open source s'appuie sur l'avis de plusieurs, avec des risques d'éparpillement.

Les premiers testeurs décrivent un OS plutôt solide dans cette première version, tout à fait capable dans sa gestion de la mémoire et du multi-tâche. Mais l'interface en elle-même manque de cohérence autant sur le plan fonctionnel qu'esthétique.

Comme premiers tests de performance réseau, le site AlleyInsider a mis face à face l'iPhone 3G et le G1 lors du chargement de différentes pages web et via une connexion Wi-Fi. Les deux téléphones ont un navigateur basé sur le moteur de rendu de pages WebKit d'Apple.


iPhone/GPhone Browser Battle from AlleyInsider on Vimeo.


L'iPhone ne l'a que très rarement emporté, ils ont parfois fait match nul et le G1 s'est à plusieurs reprises mieux comporté. Mais comme le souligne l'article, lorsqu'il s'agit ensuite de naviguer dans la page, de la faire défiler ou de zoomer, l'iPhone l'emporte haut la main question confort. Si le G1 peut être apprécié pour son clavier, l'absence d'écran multi-touch le dessert parfois lorsqu'on a pratiqué l'iPhone.

Ouvert, Android pourra aussi exercer son attrait auprès des développeurs avec son Android Market. Une plateforme de téléchargement de logiciels identique à celle d'Apple. À ceci près qu'il n'y a pas d'équivalent à iTunes si on veut l'utiliser depuis son ordinateur (et pour transférer sa musique vers le G1 là, il faut y aller à la main, par glisser déposer des morceaux)

Depuis hier une cinquantaine d'applications gratuites sont disponibles. Google n'a pas encore mis en place de système pour vendre ces logiciels, mais c'est inscrit à l'horizon du premier trimestre 2009. Le ticket d'entrée pour un développeur qui voudrait accéder à cette boutique est de 25$, payés une fois pour toutes. La ponction prévue sur ces futurs logiciels payants sera de 30%, comme chez Apple, à la différence que Google ne devrait rien percevoir. Le prélèvement ira dans les poches des opérateurs et dans la couverture des frais de gestion.

Récemment Steve Jobs rappelait qu'Apple abordait le marché de la téléphonie mobile non pas comme un fabricant d'appareils, mais comme un spécialiste en plateforme logicielle. Il en va de même pour Android, c'est ce logiciel qui est le moteur de l'aventure et la réussite de son développement décidera de sa popularité.


Tags
avatar gutiero | 
Pas très beau... Il faudrait investir dans le design.
avatar DarkPeDrO | 
Bof, niveau esthetique, ce n'est que le début, on va voir ensuite. Mais j'espère que ça va pas finir en c***** toute cette histoire de G1. Vivement que Motorola ou Samsung se lancent dans le biz.
avatar bunam | 
la concurrence a du bon ;)
avatar BiLLLBrador | 
[quote]Android est une sorte de Linux du téléphone.[/quote] Heu... En fait, Android EST un Linux :)
avatar Psylo | 
Tout à fait.
avatar lemail2mi | 
En fait, Android n'est pas linux, il n'en utilise que le noyau... Regarder la présentation de l'os http://sites.google.com/site/io/anatomy--physiology-of-an-android
avatar cprail | 
Le G1 semble assez exécrable comme téléphone. Dommage que Android n'ai pas été lancé sur un téléphone plus plaisant pour débuter... Peu importe, les choses devraient s'améliorer avec le temps.
avatar lemail2mi | 
Question: Les tests de débits sur deux réseaux différents ... ca vaut quoi???
avatar Hindifarai | 
[quote=lemail2mi] En fait, Android n'est pas linux, il n'en utilise que le noyau... [/quote] C'est la condition nécessaire et suffisante pour être un "linux". Les distributions GNU/Linux n'auraient pas ce nom sans le noyau linux, qui est la seule partie du code ayant cette dénomination, l'environnement est GNU, le noyau est linux. Donc nous avons bien ici ce qui peut être appelé abusivement(au sens de rms) un téléphone linux.
avatar BiLLLBrador | 
@lemail2mi Ben ça tombe bien car Linux n'est rien d'autre qu'un noyau :) On appelle bien "Linux" des systèmes comme Ubuntu et Debian, donc pour moi Android est bien un Linux, même si c'est un abus de langage. J'aurais du dire "C'est un système d'exploitation qui utilise le noyau Linux".
avatar thierry61 | 
ben ?! pourquoi c'est t-y qu'ils font la queue ? on leur a pas dit que c'était pas un nouvel iPhone ? ;-)
avatar macbob | 
C'est pas des réseaux différents, mais une connexion wifi qu'ils disent…
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Non seulement l'appareil ne brille pas par son design, mais en plus, on ne peut pas dire que Google soit véritablement fortiche en matière de beauté pour ses interfaces. A mon avis tout ce que fait que Google est ultra-moche. Même si ce sont de bons logiciels (Enfin, des goûts et des couleurs....). Et puis, ce que me gêne un peu aux entournures comme on dit chez nous, c'est qu'on ne sait pas trop ce que Google fait de NOS données ...Donc dans le doute, je m'abstiendrai d'utiliser d'autres applis que leur moteur de recherche ...donc pas de GMail, ni de Chrome (bon y a pas pour Mac, je crois) pour moi.
avatar Psylo | 
En bref Vidéo là :http://sites.google.com/site/io/anatomy--physiology-of-an-an(...) Slide ici : http://sites.google.com/site/io/anatomy--physiology-of-an-an(...) • Noyau Linux évidement. • Pas de Glibc • Quelques ajours au noyau : Système d'alarme, logger, debugger, • • "Binder" qui facilite les communications inter processus (permet de simuler une sorte de communication objet à la dbus), • • Gestion plus agressive de l'énergie. • • Librairies écrite en C++ au dessus du noyau : • • Bionic une libc maison sous licence BSD: ils expliquent qu'ils ne veulent pas de GPL en user-space !! Et bien évidemment des raisons de taille et de performances. Implémente des services spéciaux ajoutés dans le noyau (logging). Ne supporte pas totalement POSIX. • • Un webkit modifié pour l'adaptation aux petits écrans • • SQLite, FreeType, SSL, ... • • Un gestionnaire d'affichage à eux, permettant double buffering, OpenGL ES Natif, ainsi que Hardware 2D. Les surfaces sont envoyés à la puce graphique via des IPC via le Binder. • • Gestionnaire audio maison avec mixeur • Une HAL en user-space avec GPS, Radio, OpenGL, Bluetouth, wifi en natif • Une VM javouille économe en mémoire, très optimisé, et permettant de simuler plusieurs machine virtuelles. • FrameWork écrit en javouille au dessus : contenant •• Activity Manager •• Package Manager •• Window Manager •• Resource Manager •• Content Providers •• View System •• Telephony Service •• Location Service •• Bluetooth Service •• WiFi Service •• USB Service •• Sensor Service Bref, un beau travail. On sent une grosse réflexion sur ce qu'est devenu Linux aujourd'hui. (source linuxfr.org Posté par Ontologia)
avatar Matthieu PAYET | 
Oulala c'est pas beau...
avatar Stef@n | 
Je me demande pourquoi il a ce design, alors que les derniers phones de HTC sont très classes... A mon avis, ils ont tellement voulu le sortir vite, qu'ils sont commercialisé quasiment le prototype envoyé à Google pour les tests... En tout cas on parle déjà d'un HTC Touch HD (qui a une sortie casque au format mini-jack, lui...) sous Android pour bientôt, et Google travaille au multi-touch, donc je m'en fait pas pour leur future... Les produits Google sont toujours en beta, ils ne peuvent qu'évoluer.
avatar lemail2mi | 
Je me répète peut être mais android n'est pas linux. Linux est le terme utilisé pour décrire les distributions GNU-Linux. Ici, avec android, on n'a que le noyau, on n'a même pas le glibc...
avatar Anonyme (non vérifié) | 
On dirait que certains n'ont pas compris que Google n'avait pas l'intention de produire de téléphone mais qu'il a développé un os pour l'intégrer sur des milliers de plateformes différentes... C'est beaucoup plus viral encore qu'une approche de manufacture classique :) Quant à la gueule de l'interface, compte tenu de l'ouverture de la plateforme, les packs de theme ne vont pas tarder à corriger tout ça. Du tout bon à mon avis.

CONNEXION UTILISATEUR