Test du MacBook Air 2020

Florian Innocente |
Club iGen ūüĎĎ

Ce test initialement publié le 10 avril et réservé aux membres du Club iGen est exceptionnellement en accès libre à compter d'aujourd'hui. Pour découvrir tous les articles exclusifs du Club iGen et d'autres avantages, abonnez-vous !

Après une version 2019 mineure face au premier MacBook Air Retina 2018, la gamme 2020 refait le plein de nouveautés. Pour qui a sauté les deux premières éditions, ce portable abordable et convenablement équipé est-il un bon choix ?

Un rappel s'impose sur les √©volutions de cette gamme. En octobre 2018, Apple modernise enfin le MacBook¬†Air, son portable le plus populaire, et l'√©quipe en particulier d'un √©cran Retina. Un nouveau mod√®le est arriv√© √† l‚Äô√©t√© 2019 et, avec lui, une mise √† jour comprenant une r√©vision des touches du clavier √† m√©canisme papillon (ce sera son ultime it√©ration apr√®s une longue s√©rie de d√©boires) ainsi qu'un r√©glage ¬ę¬†True Tone¬†¬Ľ pour l'√©cran Retina.

Changement aussi, mais moins visible, sur le SSD qui perd en vitesse de lecture tout en progressant l√©g√®rement sur l'√©criture (lire¬†: Prise en main du MacBook¬†Air Retina 2019). Quant √† la partie moteur ‚ÄĒ processeur et puce graphique ‚ÄĒ rien ne bouge. Le client n'a d'autre choix que de repartir avec un Core i5 de 8e g√©n√©ration, son processeur bicŇďur √† 1,6 GHz et une puce Intel UHD Graphics¬†617. Enfin, les prix √©taient en baisse de 100¬†‚ā¨, amenant les deux mod√®les de base √† 1¬†249¬†‚ā¨ (128 Go) et 1¬†499¬†‚ā¨ (256¬†Go).

Une vraie nouvelle gamme

Cette √©dition 2020 apporte des changements √† de nombreux niveaux et c'est une vraie gamme, avec un √©tagement des processeurs alors que l‚Äôon avait jusque-l√† qu‚Äôun seul processeur propos√©. Il y a encore eu un peu de mouvement sur les prix, puisqu'on d√©bute 50¬†‚ā¨ moins cher, soit 1¬†199¬†‚ā¨ pour la premi√®re configuration en Core¬†i3 bicŇďur, 8¬†Go de RAM et 256¬†Go de stockage. En revanche, il faut toujours 1¬†499¬†‚ā¨ pour l'autre mod√®le, √† savoir un Core¬†i5 quadricŇďur avec 8¬†et 512¬†Go. Mais on en a plus en stockage pour le m√™me prix qu‚Äôavant.

Processeur(s) et puce graphique

C'est l'un des grands changement de cette gamme 2020. Au lieu d'un seul processeur, Apple donne le choix entre trois mod√®les, issus de la dixi√®me g√©n√©ration d'Intel. Et pour la premi√®re fois dans le MacBook¬†Air, il y a des processeurs quadricŇďurs¬†:

  • Core i3-1000NG4 bicŇďur √† 1,1¬†GHz et 4 Mo de cache (Turbo Boost jusqu‚Äô√† 3,2¬†GHz)¬†:¬†1¬†199¬†‚ā¨
  • Core i5-1030NG7 quadricŇďur √† 1,1 GHz avec 6 Mo de cache (Turbo Boost jusqu‚Äô√† 3,5¬†GHz)¬†:¬†1¬†499¬†‚ā¨
  • Core i7-1060NG7 quadricŇďur √† 1,2 GHz avec 8¬†Mo de cache (Turbo Boost jusqu‚Äô√† 3,8¬†GHz)¬†:¬†+130¬†‚ā¨ (depuis le Core i3) ou +80¬†‚ā¨ (depuis un Core i5) soit 1¬†579¬†‚ā¨

La puce graphique int√©gr√©e √©volue vers une Intel Iris Plus Graphics dont la particularit√© est de savoir piloter un √©cran externe jusqu'√† 6K, ce qui inclut le Pro Display XDR d'Apple. On peut se demander √©videmment combien de MacBook¬†Air seront le compagnon quotidien d'un √©cran √† 5¬†000 voire 6¬†000¬†‚ā¨. Il s'adresse √† une client√®le qui a besoin de machines puissantes et le MacBook¬†Air reste un portable d'entr√©e de gamme chez Apple, avec un p√©rim√®tre d'utilisation vari√©, mais tout de m√™me circonscrit par la puissance de ses composants.

Il faut le voir autrement, sous l'angle du qui peut le plus, peut le moins. Ce MacBook Air est globalement à l'aise avec un écran 4K, qui offre le mariage d'une surface de travail beaucoup plus étendue avec une très belle qualité d'affichage. Vous travaillerez dans un environnement 100% qualité Retina et rien que pour ce confort, c'est intéressant.

Ma machine de travail habituelle est un MacBook Pro 13" 2018 doté d'une puce Intel Iris Plus Graphics 655. Son utilisation avec un écran LG 4K était rendue désagréable par des saccades fréquentes à l'écran : chaque fois que je sollicitais Mission Control ou que je passais d'un espace à l'autre (choses que je fais constamment). J'ai fini par basculer sur un écran nettement moins bon, mais d'une définition supportable pour ce MacBook Pro.

MacBook Air 2020 et écran LG 4K, tous les deux utilisables dans leur résolution maximale

Avec ce MacBook Air relié à ce même écran LG 4K, aucun problème, la fluidité est de mise. Les deux écrans sont même utilisés chacun à leur définition maximale. Un bon point pour qui travaille aussi de manière sédentaire et voudrait s'offrir un très bon moniteur secondaire.

Clavier

Changement complet ensuite pour le clavier, qui reprend celui du MacBook¬†Pro 16". En novembre, au lancement de la gamme des 16" √©quip√©s d'un clavier dont les touches reposent sur un m√©canisme dit √† ¬ę¬†ciseaux¬†¬Ľ plut√īt que ¬ę¬†papillon¬†¬Ľ, Phil Schiller avait argu√© qu'Apple continuait toutefois de faire √©voluer son clavier papillon. Expliquant aussi que le nouveau clavier √©tait plus adapt√© aux professionnels.

Comme s'il y avait de la place ‚ÄĒ et une pertinence¬†‚ÄĒ √† avoir deux designs de clavier de portables chez Apple¬†! Ce que le patron du marketing ne pouvait confesser quant √† l'√©volution pr√©vue pour le MacBook¬†Air ‚ÄĒ¬†et √† terme du successeur du MacBook¬†Pro 13"¬†‚ÄĒ la logique s'en est charg√©e. Le MacBook¬†Air 2020 n'aura pas une quatri√®me it√©ration du clavier papillon, il reprend tout b√™tement, et comme tout le monde s'y attendait, le m√©canisme √† ciseaux.

Ce ¬ę¬†Magic Keyboard¬†¬Ľ pr√©sente une descente plus longue des touches¬†:¬†il faut les enfoncer de 1¬†mm au lieu de 0,5¬†mm¬†pour aller au bout de leur course. Une diff√©rence visible √† l'Ňďil nu par l'√©paisseur des touches. √Ä la frappe, cela se ressent par un effet de ressort plus marqu√© ainsi qu'une sonorit√© moins s√®che (voir les extraits audio dans le test du 16").

Vous aimez pourtant ces claviers papillon qui donnent une frappe plus nerveuse et o√Ļ les doigts glissent plus vite d'une touche √† l'autre¬†? Il faudra vous r√©habituer √† ces touches plus ¬ę¬†molles¬†¬Ľ et plus hautes. Gageons que le plus grand nombre des utilisateurs y trouvera son compte sans m√™me ciller ‚ÄĒ ce clavier est tout de m√™me tr√®s confortable. Esp√©rons aussi que ces probl√®mes de fiabilit√© qui ont coll√© aux basques des versions papillon sont d√©finitivement derni√®re nous (chez MacG, deux MacBook¬†Pro 13" 2017 et 2018 sont partis en SAV pour leur clavier).

Ce n'est pas tout. Le bloc de fl√®ches, en bas √† droite, retrouve une disposition en T invers√©, gr√Ęce √† des touches gauche/droite deux fois moins hautes que celles de haut/bas. √Ä l'aveugle, le petit doigt rep√®re mieux l'approche de ce bloc puisque les touches ‚Ć• et ‚Üź n'ont plus la m√™me forme.

Et ce n'est pas cette fois qu'un MacBook Air héritera de la Touch Bar, maintenant généralisée sur les modèles Pro. Faut-il s'en plaindre ? Comme pour les claviers, il y a deux chapelles vis-à-vis de la Touch Bar. Chez MacG, elle rencontre peu de soutiens parmi ceux qui en sont équipés. Pas de regret donc qu'elle soit absente du MacBook Air. Au moins a-t-on le bouton Touch ID pour l'identification par empreinte tactile.

RAM et SSD

La RAM et les SSD apportent leur lot de changements. C√īt√© m√©moire vive, on reste sur une base de 8¬†Go, avec la possibilit√© de doubler cette dotation, moyennant 250¬†‚ā¨. Les processeurs utilis√©s pourraient m√™me g√©rer 32¬†Go mais Apple n'offre pas l'option, et puis on entrerait sur le terrain des MacBook¬†Pro. Les barrettes utilis√©es sont n√©anmoins plus rapides, avec des LPDDR4X √† 3¬†733¬†MHz au lieu de barrettes LPDDR3 √† 2¬†133¬†MHz.

Les deux capacit√©s du SSD install√©es par d√©faut sont (enfin) plus √©lev√©es :¬†256¬†Go et 512¬†Go. C'est le double d'avant, finis les maigrelets 128 Go qui faisaient tache depuis un moment d√©j√†. En option, on peut aller vers 512¬†Go (+250¬†‚ā¨ √† partir du mod√®le Core i3 d'entr√©e de gamme) ou 1 To (+500¬†‚ā¨). Cette ann√©e, Apple propose m√™me 2¬†To (+1¬†000¬†‚ā¨). Un volume de stockage singulier sur ce segment de portables. Il faut croire que des clients n'h√©sitent pas √† gonfler ce poste dans leur √©quipement, m√™me pour un MacBook¬†Air¬†?

Wi-Fi et Bluetooth

Communication ensuite, le Bluetooth 4.2 cède la place au Bluetooth 5. Mais à l'instar des MacBook Pro 16", Apple n'a pas jugé pertinent d'utiliser une puce Wi-Fi 6 (802.11ax) pourtant prévue par Intel avec ces processeurs. Le MacBook Air campe sur le module Wi-Fi 5 (802.11ac) déployé dans tous les autres Mac.

Ce n'est pas grave dans l'imm√©diat, tant cette norme est nouvelle, mais les routeurs compatibles arrivent √† bon prix et des box d'op√©rateurs s'y sont mises. En consid√©rant le cycle de vie de plusieurs ann√©es que conna√ģtra ce MacBook¬†Air, c'e√Ľt √©t√© un apport appr√©ciable. D'autant que la norme n'est pas √©trang√®re √† Apple¬†:¬†les iPhone¬†11 l'utilisent depuis l'automne, ainsi que les nouveaux iPad¬†Pro lanc√©s concomitamment avec ce portable. On devine que sur iOS le composant Wi-Fi 6 disponible pour ses produits convient √† Apple, mais pas son √©quivalent pour les PC.

Connectique

Pas de nouveaut√© avec la connectique qui est tout aussi l√©g√®re que le sugg√®re le nom du portable. On retrouve les deux ports Thunderbolt¬†3 avec le format des prises USB-C ainsi qu'une sortie audio 3,5¬†mm. Les premiers sont √† gauche du clavier, la seconde sur sa droite. R√©partir ces deux prises de part et d'autre du clavier aurait donn√© un peu plus de flexibilit√© pour les branchements. L√†, il faudra tout caler √† gauche ou tirer sur les c√Ębles.

Quant à se plaindre de n'avoir que deux ports, c'est un sujet qui n'a pas de réponse universelle. L'un des ports pourra être utilisé pour l'alimentation et/ou un écran externe, laissant le second pour un périphérique supplémentaire, voire un dock multi-prise. A priori, cela devrait suffire à la majorité.

Il s'agit aussi pour Apple de séparer les familles de portables, avec le raisonnement que si deux ports sont insuffisants pour votre quotidien, alors le MacBook Pro 13" de milieu de gamme (à quatre prises) correspond mieux à votre profil.

Caméra FaceTime

En termes de caméra, le Mac reste le parent pauvre chez Apple. C'est toujours une caméra FaceTime HD de 720p qui équipe ce portable, comme sur les modèles Pro. Tout le monde est logé à la même enseigne. Avec peu de luminosité autour de soi, l'image que vous envoyez à votre interlocuteur est médiocre.

FaceTime avec une luminosité moyenne

√áa ne vous emp√™che pas de discuter bien s√Ľr, mais l'image moutonne. Allez dans un endroit mieux √©clair√© et le rendu en profitera, tout en restant tr√®s passable. Clairement, Apple estime que m√™me en 2020, il n'est pas n√©cessaire d'en faire plus. Sur Mac en tout cas, puisqu'elle d√©ploie des efforts bien plus consid√©rables avec l'optique des iPhone et iPad.

FaceTime avec plus de lumière

Il n'y a rien de nouveau sur les autres caract√©ristiques mat√©rielles, mais on les soulignera pour les novices de cette gamme. Le MacBook¬†Air est √©quip√© d'un √©cran Retina procurant une tr√®s bonne finesse d'affichage et d'un tout aussi excellent trackpad multitouch. Ses haut-parleurs sont d'un niveau tr√®s suffisant pour √©couter sa musique¬†‚ÄĒ ou pour les jours o√Ļ on a oubli√© son casque¬†‚ÄĒ avec un effet st√©r√©o assez large (il surprend parfois, avec un son qui semble provenir d'en dehors des c√īt√©s du portable) et la compatibilit√© Dolby Atmos.

Enfin, si le ch√Ęssis n'a pas boug√© dans son design, il a (tr√®s) l√©g√®rement √©paissi pour accommoder le nouveau clavier. Le portable est un soup√ßon plus lourd (1,29¬†kg au lieu de 1,25¬†kg) et un cheveu plus √©pais (1,61¬†cm √† son point le plus haut contre 1,56¬†cm).

Performances

Que ce soit sur le processeur ou sa puce graphique, cette g√©n√©ration 2020 est un bon cru, mais il faut conna√ģtre ses limites. Nous avons test√© le MacBook¬†air haut de gamme, la version avec l'option Core i7 quadricŇďur √† 1,2 GHz (Turbo Boost jusqu‚Äô√† 3,8¬†GHz) et 8¬†Go de RAM et 512¬†Go de stockage, ainsi qu‚Äôun mod√®le avec Core i5, 8¬†Go de RAM et 512¬†Go de stockage1. Ce Core i7 qui peut activer jusqu'√† 8 threads est √©paul√© par 8¬†Mo de cache, contre 6 Mo sur le Core i5 et 4¬†Mo pour le Core i3.

Processeur

Sur le test Geekbench¬†5.1.1, le Core i5 1,6 GHz utilis√© en 2018, puis conserv√© en 2019, reste derri√®re n'importe lequel des trois nouveaux processeurs de 10e¬†g√©n√©ration. Que ce soit en monocŇďur ou lorsque tous les cŇďurs sont lanc√©s. Dans le test monocŇďur, le MacBook¬†Air de 2020 est 52¬†% plus rapide et 85¬†% en multicŇďur que l‚Äôoriginal. M√™me le petit Core¬†i3 arrive √† placer un peu de distance avec son devancier, de l'ordre de 30¬†% de mieux.

On voit aussi que notre MacBook¬†Pro 13" de 2018 (Core i5 2,3¬†GHz quadricŇďur), se fait doubler en monocŇďur (20¬†% de mieux avec le MacBook¬†Air), mais qu'il garde la t√™te en multicŇďur, de par sa fr√©quence de base bien plus √©lev√©e. Le MacBook¬†Air ne le surclasse pas en tout, mais il montre de nouveaux muscles.

Puce graphique

Et ça continue avec la puce graphique. Pas de carte dédiée sur ces machines, mais une Intel Iris Plus Graphics qui se sert dans la mémoire vive générale pour ses propres besoins (avec toujours un maximum de 1 536 Mo). Le test des API Metal dans Geekbench témoigne d'un résultat trois fois supérieur à celui des MacBook Air 2018/2019. Notre MacBook Pro de référence avec son Iris Plus Graphics 655 est tout aussi dépassé.

Dans Tomb Raider, le jeu √©tait plut√īt fluide en 1¬†920¬†x¬†1¬†200¬†px et les d√©tails mis sur le niveau ¬ę¬†Normal¬†¬Ľ. Avec la s√©quence de test int√©gr√©e au jeu, on obtient une moyenne de 45,8¬†images par seconde. Ce n'est √©videmment pas une machine pour des joueurs r√©guliers qui veulent s'aventurer en dehors des titres d'Apple Arcade, les MacBook¬†Pro et leur carte graphique d√©di√©e seront plus √† l'aise.

Performances et (sur)chauffe

Lorsqu'on se place dans un contexte qui correspond au profil type des usages de cette machine, c’est-à-dire des applications internet, de la rédaction de contenus, des manipulations dans Photos ou des montages iMovie avec des films 4K tirés de votre iPhone, ce MacBook Air se comporte très bien et opère le plus souvent en silence. Avec YouTube, il peut solliciter le ventilateur à un niveau sonore à peine perceptible lorsque vous regardez des vidéos 4K dans Chrome.

En revanche, lorsque la charge devient vraiment lourde, le ventilateur souffle fort et le processeur rappelle qu'on est sur un MacBook¬†Air. Au d√©part du test 3D de Valley Benchmark, le Core i7 sollicite le Turbo Boost et d√©passe les 3¬†GHz. Puis tr√®s vite, alors que la temp√©rature atteint son maximum tol√©r√© de 100¬į, le processeur ralentit drastiquement sa fr√©quence, revenant √† 1,8 GHz (capture ci-dessous) puis il se stabilise sur une ligne de cr√™te de plus ou moins 1¬†GHz (capture suivante), d'o√Ļ il ne bouge plus.

Les pics à 3 GHz deviennent des 1,8 GHz ("core max") et la fréquence moyenne s'établit à un peu plus de 1 GHz (valeur "Core AVG" dans "Frequency")
Alors que la température est installée à son maximum, la fréquence moyenne passe sous la barre des 1 GHz

Autrement dit, lorsqu'il est soumis √† une charge de travail importante, de celles que l'on confierait plut√īt √† un MacBook¬†Pro, le MacBook¬†Air va rel√Ęcher l'effort et s'en tenir au minimum syndical. Ce n'est pas une surprise, il n'est pas orient√© tout-terrain. Il y a des domaines qui ne sont tout simplement pas de son ressort.

En ajoutant un écran 4K, tout en conservant l'usage de l'écran Retina intégré, ces limites sont nettement plus visibles. Le portable s'en sort parfaitement pour ce que l'on décrivait comme étant un usage applicatif standard. Le passage d'un espace à l'autre reste fluide et les animations de Mission Control ne saccadent pas.

Le MacBook Air tourne alors à une moyenne de 1 GHz avec de brefs pics à 1,8 GHz, voire au-delà des 3 GHz lorsque nécessaire, mais sans s'attarder à ces niveaux. Cette génération de MacBook Air 2020 redonne une pertinence à cette association avec un très bon écran. Ce qui ne veut pas dire que ce couple, bien agréable en situation sédentaire, n'a pas de contraintes.

Sans même invoquer de lourdes applications de 3D ou de musique, on peut citer YouTube et Chrome. Jouez une vidéo 4K en plein écran sur le moniteur 4K et Chrome va tirer comme un sourd sur les 8 threads du Core i7, sans parvenir à assurer une quelconque fluidité. La fréquence plafonne à 1 GHz environ et l'image tressaute ou bloque. On ne retrouvera une fluidité à peu près correcte qu'en refermant l'écran du portable.

En redescendant la vid√©o au 1080p, la fluidit√© est normale mais le navigateur de Google continue de faire souffler le ventilateur. Le processeur tourne alors en moyenne √† 2 GHz, avec des pics √† 3,4 GHz. Pour la m√™me s√©quence en 1080p, Safari encha√ģne des pointes √† 1,8 GHz voire 3,4 GHz mais le processeur oscille autour de 1¬†GHz, c'est deux fois moins que Chrome pour le m√™me travail (incidemment, mieux vaut choisir son camp pour am√©liorer l'autonomie).

YouTube en 1080p dans Chrome sur l'écran externe 4K. Observez la valeur moyenne ("AVG") dans le graphique "Frequency", elle oscille à un peu plus de 2 GHz.
YouTube en 1080p dans Safari sur l'écran externe 4K. On a une valeur moyenne bien inférieure à 1 GHz.
Chrome, lorsqu'on passe d'un YouTube en 1080p √† la 4K sur l'√©cran externe 4K. La fr√©quence moyenne chute de moiti√© pour soutenir la charge face √† une temp√©rature qui a atteint son plafond de 100¬į. La vid√©o n'est plus fluide du tout.

Il est dommage que ce genre d'utilisation soit castr√© par une insuffisance du processeur. Mais vous pouvez tout de m√™me associer un excellent √©cran √† ce portable et profiter d'une belle densit√© de pixels avec les deux dalles. Simplement, ne vous aventurez pas l√† o√Ļ ce MacBook¬†Air n'a pas de l√©gitimit√©.

SSD

Un peu plus de 1,4 Go/s en écriture et un peu plus de 1,3 Go/s en lecture, voilà ce que l'on obtient avec le Disk Speed Test, l’outil de mesure des performances des SSD de Blackmagic. C'est nettement mieux en écriture et un peu moins bon en lecture qu'avec la révision de 2019.

Depuis le premier MacBook Air Retina de 2018, ces valeurs ont évolué au profit de la vitesse d'écriture. Il y a deux ans, on obtenait environ 930 Mo/s en écriture et quasiment 2 Go/s en lecture. Puis, sur le modèle de l'été 2019, il y a eu une légère augmentation en écriture, qui dépassait de peu le giga-octet par seconde, et une dégradation de la lecture qui s'est fixée autour de 1,5 Go/s.

La vitesse de lecture continue donc de baisser et celle de l'écriture de progresser, au point que les deux se rencontrent. Que cette vitesse en écriture augmente est un bon point, puisque cela aura un impact bénéfique sur toutes les opérations en arrière-plan d'écriture de données en cache.

Pour essayer de situer ce portable face aux autres, disons que ces résultats sont meilleurs que ceux du MacBook Pro 13" d'entrée de gamme (540 Mo/s en écriture), mais logiquement inférieurs dès qu'on monte en gamme. Mon MacBook Pro 13" de 2018 donne presque 1,9 Go/s en lecture et 2,5 Go/s en écriture. Sur un MacBook Pro 16" on atteint aisément les 3 Go/s en lecture. Ces modèles jouent dans une toute autre catégorie.

Comme machine de départ dans la gamme des portables Apple, ce MacBook Air se défend tout de même bien. Et il faut considérer que forcer sur les performances des SSD aurait des incidences sur l'autonomie et le prix.

Autonomie

Sur l'autonomie, un point très important pour cette machine d'un peu plus d'un kilo qui n'appelle qu'à être emportée partout, Apple a concédé un recul par rapport à la gamme précédente. L’autonomie théorique est de 11 heures sur son test de navigation web et 12 h sur la lecture de film Apple TV+, soit une heure de moins à chaque fois.

Avec nos propres mesures, le bilan est en demi-teinte. Sur notre test ¬ę¬†100¬†%¬†¬Ľ qui consiste √† lancer Valley Benchmark au maximum des r√©glages, avec la luminosit√© et le volume √† fond, le MacBook¬†Air Core i7 a tenu 2¬†h¬†20. C'est √©quivalent aux mod√®les pr√©c√©dents qui tenaient 2¬†h¬†10.

J'ai ensuite utilisé l’ordinateur de la même manière que je le fais chez MacG, avec un assortiment toujours ouvert, de logiciels internet (Mail, Safari, Messages, WhatsApp, Signal, Tweetbot, Reeder, Mattermost), de rédaction (iA Writer, Numbers) et de manipulation d'images (Photos, Skitch). La première fois, le MacBook Air Core i7 a tenu seulement 4 h 40 minutes. Toutefois j'ai fait quelques tests 3D, joué vingt minutes à Tomb Raider et utilisé FaceTime en vidéo pendant quelques minutes.

Au second test, le portable a résisté 6 h 40 avec vingt minutes de FaceTime vidéo dans le mix applicatif. Enfin lors d'un troisième test sans application autre que celles citées plus haut, il s'est éteint au bout de 5 h 45.

Il faut garder en t√™te que les mesures en utilisation dite ¬ę¬†normale¬†¬Ľ ne sont pas directement comparables. M√™me si nous avons √† peu pr√®s tous les m√™me logiciels dans l'√©quipe, il y a forc√©ment des disparit√©s dans leur utilisation. Mais √ßa donne une tendance et celle-ci est √† la baisse au fil des g√©n√©rations. Sur les anciens mod√®les sans √©cran Retina, on pouvait aller jusqu'√†¬†8¬†h dans des conditions similaires.

Ajoutons que sur ma machine, la luminosit√© √©tait r√©gl√©e sur 75¬†%, de mani√®re √† √©pargner un peu la batterie. Avec un revers, c'est le portable dont l'√©cran a la plus faible luminance de tous ceux d'Apple (400¬†nits contre 500¬†nits sur les autres). Par cons√©quent, on est plut√īt tent√© de pousser le curseur de luminosit√© vers le haut que vers le bas.

Au final, lorsqu'on est amen√© √† b√Ľcher de longues heures en dehors de chez soi, il faudra certainement pr√©voir d'emmener son bloc chargeur. Ou de s'√©quiper √† moindre prix d'un chargeur d'appoint, ou d'une version multi-usage (sachant qu'il faut au moins un bloc 30¬†W) ou d'une grosse batterie externe.

Conclusion

Si vous venez d'un portable ancien de quelques ann√©es, que ce soit un MacBook¬†Pro 13" d'entr√©e de gamme, un MacBook ou bien un MacBook¬†Air non Retina, ce MacBook¬†Air 2020 est une excellente opportunit√© de se mettre √† jour. Avec une pr√©f√©rence pour le mod√®le milieu de gamme, dont le Core i5 est la porte d'entr√©e vers le quadricŇďur.

Ce portable est correctement équipé, les affres connus avec les claviers papillon ont des chances de ne plus se reproduire et on garde le format qui a fait le succès de cette famille.

Comme expliqué précédemment, vous pourrez même envisager de rehausser votre équipement en l'accompagnant d'un écran d'une plus haute définition que la moyenne. Il faut juste garder en tête que s'il est possible de lui adjoindre un moniteur 4K ou 6K, ça ne le transformera pas, comme par magie, en MacBook Pro, avec ce que cela suppose d'usages plus pointus.

Le principal regret touche à l'autonomie, en tout cas pour les modèles haut de gamme2. On ne partira pas pour une grosse journée de travail sans risquer de se retrouver à court de jus. La nouvelle génération des puces d'Intel n'a pas fait de miracle, c'est vraiment dommage car la gamme MacBook Air mériterait d'être championne dans ce domaine.

Pour le reste, ce MacBook Air 2020 est, et demeure, le portable idéal pour monsieur tout-le-monde, pour les étudiants de disciplines généralistes et pour tout ceux qui ne se sentent pas prêts à aller vers un iPad comme seul appareil informatique.

Les avantages du Club iGen ūüĎĎ

L'abonnement au Club iGen supprime la publicité et donne accès à du contenu exclusif sur tous nos supports : le site du Club (qui rassemble les articles de MacGeneration, iGeneration et WatchGeneration), notre application iOS, notre application tvOS et notre application Android.

Le nouveau site web du Club offre de nombreux avantages, à commencer par un confort de lecture maximal, de nombreuses options de personnalisation, des filtres pour le contenu, un flux RSS dédié…

Trois formules d'abonnement sont disponibles : 4,99 ‚ā¨ pour un mois, 45 ‚ā¨ pour un an (3 mois offerts), ou encore 22,50 ‚ā¨ pour un an (faibles revenus). Tous les d√©tails sont disponibles sur le Club iGen.


  1. Nous avons reçu le Core i5 dans un second temps et nous n’avons pas eu le temps de faire de mesures d’autonomie avec ce modèle. Pour le Core i3, les résultats sont tirés de la base de données de Primate Labs, l'éditeur de Geekbench.  ↩

  2. Nous n’avons pas encore pu tester le Core i3 qui offre peut-être de bien meilleurs résultats sur ce point.  ↩

avatar Cric | 

Merci pour le test fort intéressant.

Ce serait intéressant de faire un test HandBrake de plusieurs minutes sur les 3 configs ou un gros import dans CaptureOne par exemple pour voir si ces MBA 2020 tiennent la charge suffisamment longtemps.

Et des tests en faisant tourner une VM Windows pendant plusieurs heures si possible (comparée à un MBP 2015 ou du matériel plus récent).

Bref des tests de la vraie vie (je me méfie des benchmarks).

Ces nouveaux MBA me font de l‚ÄôŇďil m√™me si je n‚Äôen ai absolument pas besoin (mon MBA 2017 non Retina me suffisant largement pour une utilisation quotidienne).

Il faut dire qu’ils ont fait fort chez Apple avec cette nouvelle génération, notamment avec une config pouvant aller jusqu’à 16Go.

avatar pim | 

@Cric

C’est un usage complètement en dehors de la cible de ce MacBook Air. Cela va néanmoins fonctionner, je ne dis pas le contraire, je fais parfois moi-même un peu d’handbrake pour ré-encoder une vidéo sur mon antique MacBook au processeur deux fois inférieur à celui de ce Air, mais clairement c’est du dépannage. C’est juste pour ne pas lever mon cul et aller faire ça trois fois plus vite sur l’iMac...

avatar Fanoo | 

Un super modèle, qui a 12 ans d’age...

avatar pim | 

@Fanoo

Attention aux super mod√®les, jamais avant 18 ans ! ūüėė

avatar romainB84 | 

@pim

Pour un whisky, 12 ans d‚Äô√Ęge √ßa commence √† √™tre ps mal ūüėÖ

avatar Bounty23 | 

Avant de dire que le i5 et le i7 ne servent √† rien parce que quand il chauffe trop longtemps les performances ne suivent pas, pourquoi vous ne vous dites pas tout simplement que si vous √™tes amen√©s √† faire monter souvent votre machine √† 100¬į, le Air n‚Äôest peut √™tre pas la machine ad√©quate ?

On peut tous avoir besoin de puissance ponctuellement. Restaurer une sauvegarde, reconstruire une phototh√®que, avec quelques bureaux virtuels etc. √áa ne veux pas dire qu‚Äôon va lui balancer des benchemarks et du 100¬į dans la gueule sans arr√™t et que ces processeur sont inutiles. Comme tout, il faut adapter √† son besoin. Perso le i5 semble √™tre tr√®s bon.

Et par pitié, arrêtez d’utiliser Chrome sur macOS, c’est un cancer pour les Mac ce truc là.

avatar romainB84 | 

@Bounty23

Je trouve ton commentaire plut√īt pertinent !
C’est sur que le mec qui fait du montage avec toute la journée ... il s’est planté de machine ! Et comme tu le soulignes, un pic de puissance, ça peut être intéressant juste ponctuellement.
J‚Äôajouterais comme exemple : faire des archives Zip, ou encore (pour mon usage m√™me si je me doute que √ßa doit √™tre marginal) je n‚Äôai pas de compte Spotify/Apple Music et autre... et je synchronise ma musique avec itunes (√† l‚Äôancienne lol) et j‚Äôaime bien cocher la case ¬ę¬†convertir en 128kbit¬†sur l‚ÄôiPhone¬†¬Ľ car j‚Äôestime (POUR MON USAGE) que cette qualit√© sur un smartphone est largement suffisante. La aussi il faut un peu de puissance pour encoder les fichiers musicaux mais c‚Äôest pas comme si je le faisais tous les jours non plus ūüėÖ.
La ou c‚Äôest plus g√™nant c‚Äôest que apparement, les 100¬į... tu y es vite m√™me sans faire de l‚Äôusage violent (juste ouvrir une poign√©e d‚Äôonglet dans Safari suffit √† le faire chauffer). C‚Äôest plus s√Ľr ce point que c‚Äôest dommageūüôā.

avatar 1Er0ck | 

C’est prévu l’accélération matérielle de la 4K en VP9 de Youtube ? C’est Apple ou AMD qui bloque ?

avatar webHAL1 | 

Merci à MacG pour ce test très complet ! Ces nouveaux MacBook Air semblent être de très bonnes machines. :-)
Le changement le plus significatif est bien s√Ľr le fait d'avoir √† nouveau un clavier fiable. Pour ma part c'√©tait un point qui m'emp√™chait clairement de prendre un Mac portable pour renouveler mon MacBook Pro mi-2014. Quand je vois mes coll√®gues √©quip√©s de mod√®les √† clavier "papillon" qui gal√®rent avec des soucis de double frappe ou de touche bloqu√©e, je n'ai pas du tout envie de cela ! Sur ce sujet, j'aime bien la pique de l'article :
¬ę il reprend tout b√™tement, et comme tout le monde s'y attendait, le m√©canisme √† ciseaux. ¬Ľ

Comme tout le monde s'y attendait, en effet... mis √† part les personnes pour qui le marketing d'Apple est parole d'√Čvangile ! ;-)
Je me souviens de certains ici qui soutenaient le bon Phil Schiller, arguant qu'il était tout à fait possible qu'Apple continue à proposer des claviers "papillon" sur leurs prochains modèles. J'espère qu'ils ne tombent pas trop de haut aujourd'hui ! :-D

avatar Tigrou25 | 

Je comprend la logique des articles payants mais pourquoi les rendre accessible tant de temps après.

Pour la sortie de l‚ÄôiPhone 12, j‚Äôaurais aim√© compter sur votre test toujours de qualit√©, mais je devrais faire sans cette ann√©e ūüôĄ

avatar BordelInside | 

Parce que si tu les rends accessible tout de suite, tu casses l'effet prémium de ton abonnement.

C'est un √©quilibre √† trouver entre jeter des app√Ęts pour r√©cup√©rer de nouveaux abonn√©s payants sans perdre les anciens en leur donnant l'impression qu'ils payent pour rien.

avatar oboulot | 

@Tigrou25

Pas grave internet regorge de contenu de qualité gratuits :)

avatar corben | 

Le i5 avec 16 go est le meilleur compromis entre prix perf et chauffe

avatar Maestrorocco | 

3 mois apr√®s ūü§°

avatar BordelInside | 

MacG ?
Pourquoi vous ne faites pas, √† c√īt√© de votre syst√®me d'abonnement au club, une sorte de "paye pour lire" - si je prends mon cas, je ne suis pas abonn√© parce que le montant est trop √©lev√© par rapport √† l'int√©r√™t que moi j'y mets, mais de temps en temps il y a quand m√™me un article que je suis tr√®s frustr√© de ne pas pouvoir lire - s'il y avait, je ne sais pas un truc genre 50 cts = 1 article disponible √† la lecture pour moi pendant une heure‚Ķ
Non ?
Apr√®s, je ne me rends pas compte si c'est int√©ressant √©conomiquement par rapport au co√Ľt de mise en place ou au risque de piratage de l'article.
Mais √ßa pourrait aussi √™tre un moyen d'avoir un bar√®me de quel type d'article pla√ģt le plus et peut-√™tre √† long terme d'attirer plus d'abonn√©s payants.

avatar davideneco | 

On vois comment apple manipule les chiffre pour faire para√ģtre les mac ARM bien plus puissant que les mac intel

1100 point en SC 2800 en MT pour le i7 ...
Alors que le meme i7 sur windows fait 1300 point SC et 4000 point en MT

avatar akaaw | 

"En termes de caméra, le Mac reste le parent pauvre chez Apple. C'est toujours une caméra FaceTime HD de 720p qui équipe ce portable, comme sur les modèles Pro"

Mais quelle honte! On se croirait au début des années 2000. Franchement je me demande comment peut-on autant prendre les gens pour des imbéciles??

avatar texbordeaux | 

Bonjour ..en passant à 16 GO de ram.. lequel entre le I5 et le i7 permets de faire tournée confortablement Lightroom ? Qlq’un sait ? C’est mon utilisation pro la plus exigente dont j’ai besoin.. et comme l’aspect mobilité est très important pour moi (poids encombrement ) ce portable pourrait m’intéresser ..

avatar romainB84 | 

@texbordeaux

Si tu dois booster RAM et proc, oriente toi peut √™tre vers le mbp d‚Äôentr√©e de gamme qui a une excellente autonomie (par rapport au mba je veux dire) et des performances bien meilleures (le prix sera sensiblement le m√™me je pense ūüôā)

avatar Gregoryen | 

Les ventilateurs tournent ils lorsque le MacBook est branché avec l'écran externe 4K ?

Pages

CONNEXION UTILISATEUR