Test de la souris MX Master 3 de Logitech

Nicolas Furno |

Logitech a mis à jour l’un de ses produits les plus populaires de ces dernières années, la MX Master. Cette souris sans fil est ergonomique et elle convient autant en jeu qu’en bureautique. Avec la troisième génération, le constructeur ne change pas une recette qui marche, mais il l’améliore sur plusieurs points.

La MX Master 3 est affichée à 109 €, un petit peu plus que sa devancière qui reste au catalogue. Ce prix relativement élevé pour une souris est-il justifié ? Que vaut ce périphérique au quotidien ? On fait le point !

Une MX Master 2 légèrement améliorée

Si vous avez déjà utilisé une MX Master, vous savez déjà à quoi ressemble la MX Master 3. On retrouve le même design général, avec cette forme ergonomique pensée exclusivement pour les droitiers. Si vous êtes gaucher, vous pouvez globalement passer votre chemin. Logitech ne propose aucune version adaptée et même s’il est possible d’utiliser la souris de la main gauche, elle n’est clairement pas optimisée pour cela.

MX Master 3 à gauche, MX Master 2 à droite.

La MX Master 3 est très légèrement plus petite que le modèle précédent, mais c’est l’affaire d’un ou deux millimètres seulement et cela ne se voit pas du tout, même en posant les deux générations côte à côte. Elle est tout aussi discrètement plus légère avec 141 g sur la balance d’après Logitech, contre 145 auparavant.

MX Master 3 à gauche, MX Master 2 à droite.

Extérieurement, la plus grosse différence entre les deux se situe sur le côté gauche, là où le pouce vient naturellement se poser. Logitech a réaménagé la molette de pouces et les deux boutons, et la forme est différente, avec un arrondi moins marqué sur la MX Master 3. Mais encore une fois, c’est subtil et si vous aviez l’habitude de cette gamme, vous ne serez pas perturbé par la nouvelle génération.

Si vous découvrez ces souris, voici ce qu’il faut savoir à leur sujet. Les MX Master sont des souris sans-fil qui fonctionnent, au choix, en mode radio à condition de brancher à un ordinateur le dongle USB fourni par Logitech, ou en Bluetooth. Elles sont équipées d’un capteur laser très précis qui peut monter jusqu’à 4 000 DPI et qui fonctionne même sur le verre, à condition qu’il mesure au minimum 4 mm d’épaisseur.

Sous la MX Master 3, on a de haut en bas : le bouton d’allumage, le capteur laser et le sélecteur de l’appareil connecté.

Logitech a placé sept boutons en tout sur cette souris. Outre les deux clics à droite et à gauche, la molette peut être pressée et agit comme un bouton, il y a un petit bouton sur le dessus et trois autres boutons sur la tranche gauche, au niveau du pouce. Ajoutez à cela deux molettes, une entre les deux clics qui sert à défiler de haut en bas, et une sous le pouce qui peut défiler de gauche à droite.

Tous ces boutons sont associés à des contrôles par défaut qui peuvent être modifiés en fonction de vos besoins, on y reviendra dans la partie suivante. En attendant, poursuivons le tour du propriétaire en indiquant que la MX Master 3 est proposée dans deux coloris : Graphite et Mid Grey, la couleur de l’exemplaire que j’ai reçu pour ce test.

Dans les deux cas, la souris est entièrement recouverte de plastique de qualité. Logitech a utilisé une sorte de caoutchouc moins dur que le plastique de l’ancienne génération et la MX Master 3 semble plus premium. Un sentiment renforcé par l’utilisation du métal sur les deux molettes, au lieu du plastique auparavant. Dans l’ensemble, on a bien le sentiment d’avoir un appareil vendu plus de 100 € et cette souris devrait correctement résister à un usage quotidien pendant de longues années.

Concernant la batterie, Logitech n’a rien changé par rapport au modèle précédent, la MX Master 3 intègre une batterie de 500 mAh et doit avoir une autonomie de 70 jours sur une charge complète. Je n’ai pas eu le temps de vérifier cette valeur, mais j’utilise le modèle précédent au quotidien depuis le mois d’août et je n’ai jamais eu à recharger la souris jusque-là.

Quand vous aurez besoin de la recharger, vous pourrez utiliser un câble USB-C pour cela. C’est l’une des autres nouveautés de cette génération, les anciens MX Master reposaient sur l’insupportable micro-USB. L'USB-C est le bienvenu, même si vous rechargez la souris si peu souvent que ça n’est pas vraiment un problème.

Le plus gros avantage de cette connectique, c’est de permettre une recharge rapide. Si vous êtes à zéro, branchez la souris pendant une minute et vous pourrez ensuite l’utiliser pendant trois heures. Et vous pourrez même utiliser la souris et la charger, ce que toutes les souris ne peuvent pas faire

Sur le côté, cette LED indique la batterie restante, mais de manière assez peu précise. Elle est verte jusqu’à 10 %, puis rouge.

Il reste un bouton que nous n’avons pas évoqué, sous la souris. Outre celui d’allumage, le bouton en bas permet de basculer entre trois appareils enregistrés. Touchez une fois pour passer d’un appareil à l’autre et c’est quasiment immédiat, la MX Master 3 sera déconnectée de l’un et connectée au nouvel appareil, s’il est à portée du moins. C’est très efficace et très pratique quand on a plusieurs ordinateurs.

Et même si je n’ai pas eu l’occasion de l’utiliser, une option supplémentaire permet de fluidifier l’expérience en passant d’un appareil à l’autre sans changer l’association. Logitech Flow permet même de transférer des fichiers et le presse-papiers de l’un à l’autre.

La MX Master 3 au quotidien

J’ai utilisé la MX Master 3 au quotidien dans deux cadres : sur mon Mac et sur mon iPad, puisque c’est l’une des nouveautés proposées par iPadOS 13. Étant donné que c’est l’utilisation majoritaire, je vais surtout me concentrer ici sur l’expérience avec macOS, d’autant que c’est aussi dans ce cadre qu’il y a le plus de commentaires à apporter.

Pour commencer, Logitech propose deux méthodes de connexion pour relier la souris à votre ordinateur. La MX Master 3 intègre une puce Bluetooth et vous pouvez l’utiliser ainsi, ce qui est surtout pratique pour les ordinateurs portables. Si vous avez un Mac fixe ou bien un hub relié à l’ordinateur au bureau, le constructeur fournit aussi un dongle USB qui établit la communication avec des ondes radio 2,4 GHz. J’ai privilégié cette dernière solution sur mon Hackintosh, où j’ai même pu réutiliser le dongle de la MX Master 2, caché loin du regard derrière l’un de mes écrans.

La MX Master 3 sur mon hackintosh.

Dans les deux cas, vous pourrez utiliser la souris directement avec un Mac, un PC sous Windows ou Linux. Vous aurez alors une expérience « basique » qui peut très bien vous convenir. Sous macOS, le clic gauche et le clic droit sont reconnus comme clic principal et secondaire (selon vos réglages dans les Préférences Système), la molette fait défiler les vues verticalement et vous pouvez la cliquer pour ouvrir les liens dans un nouvel onglet dans le navigateur, tandis que la molette de pouce fait défiler les vues horizontalement. Les deux boutons latéraux sous la molette ne fonctionnent pas, en revanche celui qui tombe sous le pouce est associé au raccourci ⌘⇥ et permet ainsi de passer d’une app à l’autre.

Si ce comportement par défaut vous suffit, vous pouvez vous arrêter là et utiliser votre souris. Pour paramétrer les boutons, vous aurez besoin de l’app Logitech Options, proposée pour macOS 10.13 ou ultérieur, Windows 7 et suivants et même pour Linux, une nouveauté de la MX Master 3.

L’app Logi Options en action, ici pour configurer différemment chaque bouton physique.

L’app permet de changer le comportement de tous les boutons auxiliaires, c’est-à-dire tous à l’exception des clics gauche et droit. Ils ont tous un rôle défini par défaut, mais vous pourrez choisir une autre fonction, y compris ouvrir une app, un fichier ou un site web. Mieux, le réglage peut se faire globalement, ou bien par application.

Logitech propose quelques réglages d’app par défaut. Dans un navigateur web, la molette de pouce peut servir non pas à défiler horizontalement, mais à passer d’un onglet à l’autre, par exemple. Dans Final Cut Pro, elle fait défiler la timeline qui est horizontale et les boutons latéraux servent à annuler ou rétablir. Encore un exemple ? Dans PowerPoint, la molette de pouce sert à zoomer et dans Photoshop, c’est la taille du pinceau qui est réglée ainsi.

Réglages par défaut pour les navigateurs web.

Ces réglages par défaut peuvent être modifiés à votre convenance, vous pouvez créer un réglage spécifique à chaque app si vous le souhaitez, ou bien au contraire désactiver totalement le fonctionnement par application et paramétrer une seule fois la souris. Le constructeur offre là de nombreuses options et permet même d’associer ses réglages à un compte, pour les retrouver sur tous les ordinateurs.

Le bouton le plus intéressant de la MX Master 3 est certainement celui qui tombe sous le pouce, signalé par un petit trait. Vous pouvez appuyer pile sur le trait ou un petit peu plus haut. Par défaut, ce bouton remplace plusieurs gestes que l’on peut effectuer sur un trackpad ou une Magic Mouse, mais pas sur une souris traditionnelle :

  • un clic sur le bouton affiche Mission Control ;
  • un clic maintenu et un mouvement vers le haut affiche aussi Mission Control ;
  • un clic maintenu et un mouvement vers le bas affiche App Exposé (affichage de toutes les fenêtres de l’app en cours) ;
  • un clic maintenu et un mouvement vers la gauche ou la droite permet de passer d’un bureau virtuel à l’autre.
Les réglages par défaut associés au bouton sous le pouce.

Logitech propose cinq comportements différents pour macOS dans les réglages. Vous pouvez ainsi contrôler la musique avec ces gestes (lecture/pause avec un clic, contrôle du volume en haut et en bas, titre précédent et suivant à gauche et à droite), ou bien zoomer dans un document. Vous pouvez aussi créer votre propre configuration, si vous le souhaitez.

Ce bouton de pouce et les gestes associés constituent une alternative bien pratique pour remplacer les gestes multitâche d’un trackpad ou d’une souris Apple. Ce sont aussi des gestes difficiles à prendre en main, il faut bien le dire. J’utilise exclusivement un trackpad sur tous mes Mac depuis le premier Magic Trackpad et j’ai eu du mal à m’habituer à la souris de Logitech, notamment pour Mission Control.

Passer d’un bureau à l’autre avec un glissement à quatre doigts est naturel pour moi, devoir cliquer avec le pouce et glisser vers la droite ou la gauche ne l’était pas du tout. Après quelques jours, j’ai fini par m’y habituer et les douleurs que je ressentais au poignet ont totalement disparu. Mais les premiers jours, c’est assez décourageant et j’ai failli abandonner la souris sur mon Mac. En passant, ce bouton est aussi beaucoup plus agréable à utiliser que celui de la MX Master 2, Logitech a bien amélioré ce point.

Passage d’un bureau à l’autre avec un clic sur le bouton de pouce et un geste vers la gauche ou la droite.

Ce bouton a beau être assez astucieux pour remplacer les gestes liés à Mission Control, il ne peut pas effacer tous les avantages d’un trackpad. J’avais l’habitude de changer rapidement le niveau de zoom dans Safari avec un double-tap (ajuste la taille de la page à la largeur de la colonne de texte) ou avec un pincement. Dans le lecteur de flux RSS Reeder ou dans le client Twitter Tweetbot, plusieurs gestes sont aussi utilisés pour recharger les données ou bien changer de vues, l’expérience avec la souris est moins plaisante.

C’est à vous de voir si c’est un handicap, mais ce n’est clairement pas un défaut de la MX Master 3. Toutes les souris traditionnelles imposent de faire ce genre de compromis et on peut noter que Logitech fait tout ce qu’il peut pour limiter le problème. Si je voulais, je pourrais paramétrer la souris pour certaines apps et changer le rôle des boutons pour remplacer ces gestes tactiles.

La plus grosse innovation sur la MX Master 3 concerne la molette principale. La roulette Smartshift de l’ancienne génération cède la place à une roulette MagSpeed Smartshift, un nom commercial qui indique un changement invisible à l'œil nu : la roulette exploite désormais des aimants pour un fonctionnement plus fluide. Là où les versions précédentes utilisaient un moteur pour changer physiquement de mode, c’est un aimant qui agit cette fois comme le montre ce démontage.

La roulette en métal.

Extérieurement, la plus grosse différence est l’usage d’une seule pièce de métal usinée, à la place du métal et du plastique sur l’ancienne génération. La roulette est ainsi plus lourde que la précédente et le ressenti est plus « premium ». Mais la vraie nouveauté, c’est le passage automatisé d’un mode à l’autre.

Comme les précédentes MX Master, cette roulette tourne soit en fonction de crans, ce qui permet d’être précis, mais ce qui empêche de faire défiler rapidement une vue ; soit librement, ce qui permet d’être très rapide, mais moins précis. On peut comme toujours passer de l’un à l’autre avec le bouton placé sur le dessus. Cette troisième génération offre une troisième voie : si vous défilez lentement, vous avez des crans ; si vous allez plus vite, les crans cèdent la place à un défilement libre plus rapide.

Je vous recommande de passer par l’app Logi Options pour ajuster précisément les seuils à partir desquels le mode cranté ou celui en roue libre se déclenchent. À vous de voir en fonction de vos usages, vous pouvez passer très rapidement de l’un à l’autre, ou au contraire attendre de tourner beaucoup la roulette pour que l’opération se fasse. Vous pouvez aussi désactiver totalement ce fonctionnement automatique et en rester à un seul mode, comme avant.

J’ai trouvé en tout cas que c’était une bonne idée pour combiner les deux solutions et bénéficier d’un glissement précis ou rapide en fonction des besoins. Cette solution est astucieuse, en plus d’être plus pérenne que l’ancienne, puisqu’il y a moins de pièce mécanique mobile. Le mode cranté est aussi plus silencieux que sur la MX Master 2, mais quand Logitech parle de roulette silencieuse, c’est peut-être aller un petit peu loin. On entend toujours clairement le passage d’un mode à l’autre et un trackpad ou une Magic Mouse restent plus silencieux en comparaison.

Logitech parle d’une roulette silencieuse… ce n’est pas tout à fait le cas. Même si la vidéo accentue l’effet, ce n’est pas aussi fort en usage réel.

Malgré tout, cette roulette est une excellente idée et elle pourrait peut-être suffire à justifier la transition d’une génération à l’autre si vous passiez constamment du mode roue libre au mode cranté auparavant. Petit aparté pour évoquer mon usage sur iOS : faute d’option pour ajuster la roulette précisément, je reste en mode roue libre avec mon iPad. Et dans ce cas, le ressenti n’est pas si différent entre les deux modèles, en tout cas vraiment pas assez pour justifier un nouvel achat.

Pour conclure

Logitech a cherché à monter en gamme avec sa nouvelle Master MX 3 et sur ce point, c’est indéniablement réussi. En comparant directement les deux générations, on sent bien que la souris est plus haut de gamme qu’avant, avec des matériaux de meilleure qualité et notamment une roulette central tout en métal très réussie.

Pour autant, l’expérience n’est pas si différente que cela. La forme est largement inchangée et l’ergonomie est toujours irréprochable. Les fonctions sont aussi identiques d’une génération à l’autre, si bien qu’il est bien difficile de recommander le changement, sauf dans deux cas. Si vous utilisez souvent le bouton sous le pouce ou si vous changez de mode constamment pour la roulette, les innovations apportées par Logitech peuvent justifier un nouvel achat.

La MX Master 3 avec un iPad Pro.

Si vous êtes sur le marché pour une souris, la MX Master 3 est sans conteste un excellent choix. Que vous utilisiez un Mac, un PC sous Windows ou Linux, ou même un iPad, elle remplit parfaitement son office et elle est agréable au quotidien. Mais cette souris est aussi vendue autour de 109 €, alors que l’on trouve le modèle précédent autour de 66 €, un prix nettement plus raisonnable.

Quel que soit le modèle que vous choisissez, Logitech propose toujours l’une des meilleures souris sans fil du marché : vous ne pourrez pas vous tromper !

Vous avez aimé cet article ? Produire du contenu original demande du temps, des compétences, et des connaissances.
Soutenez notre équipe de journalistes, rejoignez le Club iGen depuis notre nouvelle boutique.

avatar Olivier S | 

Excellente souris Logitech
J’ai la Mx 1, la 3 me tente bcp.
Super article, merci

avatar Olivier S | 

Ps : je vois un téléphone Android sur le bureau !!

avatar fernandn | 

@Olivier S

Ben oui! Ils adorent Apple mais utilisent Android !! Normal les Apple sont dans des écrin et les droïds traînent...

avatar sebhug | 

J’ai une MX2 et le mode automatique sur la molette, je l’ai toujours connu. Il faut l’activer dans le logiciel Logitech Options mais ça n’est pas une nouveauté de la version 3.

avatar madeinphoto | 

@sebhug

Rien à voir ici le mode est hybride grâce à la roulette métallique et l’aimant. Un super confort rien que pour cela cette version est juste excellente !!!

avatar sebhug | 

@madeinphoto

Oui et ça existe déjà sur la version 2...
Pas besoin d’appuyer sur un bouton, ce fonctionnement automatique existe également.

avatar madeinphoto | 

@sebhug

Pour avoir eu la version 2 et être passé à la 3 je te garantis que cela n’a rien à voir mais comme tu veux hein... perso ça ne changera rien à ma vie si tu ne me risk pas 😉

avatar AnaDarius | 

@madeinphoto

Ce n’est pas ce que le monsieur t’a dit 🙃
J’ai eu la MX 2 & la 3 effectivement ne fait pas le même effet... On ne sent pas la transition du mode de la roulette.
Mais!... Le mode existe déjà sur la précédente.
Je l’ai utilisée & appréciée assez longtemps pour le confirmer... Si on fait tourner sa roulette rapidement, elle change de mode automatiquement & lâche les crans. Un bruit témoigne d’ailleurs du changement.
Perso... Je ne vois pas non plus une énorme différence, avec mes deux MBP pro, le Bluetooth n’est pas aussi fluide & appréciable qu’avec le dongle & le système de la roulette ne fait pas un changement exceptionnel comparé à la version 2.

avatar Ron Dex | 

@AnaDarius

« Cette troisième génération offre une troisième voie : si vous défilez lentement, vous avez des crans ; si vous allez plus vite, les crans cèdent la place à un défilement libre plus rapide. »

C’est très très loin d’être à nouveau chez Logitech.

Et je vais une souris Logitech MX xxx (Je crois)… Je ne suis un plus exactement de la dénomination.… Il y a une bonne dizaine d’années sur mon PC d’alors!
Certes, ce n’était peut-être pas avec un aimant, mais c’était très bien. Elle coûté 70 € à l’époque.

Et elle ressemblait à cela :
https://images-na.ssl-images-amazon.com/images/I/41VRrnXDSNL._SY355_.jpg

avatar Niarlatop | 

Je confirme, je l'ai vu en action dans une vidéo de test. La nouvelle comme l'ancienne ont le même fonctionnement, débrayable en scrollant fort.
La principale différence entre les deux c'est le silence de fonctionnement et l'impression générale, mais elles m'ont l'air identiques en fonctionnalités.

CF : https://youtu.be/ayeY6zbS0NI?t=378

avatar Rom 1 | 

@sebhug

Moi aussi j’ai la MX2 et en lisant le test, je me suis dit la même chose. J’ai pas bien dû comprendre la différence.^^
Si Nicolas pouvait expliquer, merci. 🙃

avatar madeinphoto | 

La meilleure souris et la plus confortable jamais eu en main pour ma part... petite limitation ce n’est pas compatible avec les anciennes versions de Mac OS ... sinon elle est parfaite et ne me quitte plus!!

avatar smog | 

Information importante... Tu peux préciser, qu'entends-tu par "anciennes versions" ? High Sierra est dans le lot ? Merci !

avatar madeinphoto | 

Ahah ah attends je teste un truc car Logitech a justement mis a jour son logiciel pour les versions macOS anciennes qui la rendrait compatible ... en tout cas avant impossible avant 10.13

avatar madeinphoto | 

@smog

Aaargh non même avec LogiMgr installer en version 8.02.86 cela nécessite toujours MacOS 10.13 ou ultérieur... donc voilà la config mini ça reste 10.13

avatar madeinphoto | 

@smog

Hum nouvel espoir je lis un downgrade de leur installateur proposé par Logitech avec « Logitech Options »... je tente ...

avatar madeinphoto | 

@smog

Ouah miracle ça marche maintenant mais attention seulement avec le dongle fourni (unify) et en passant par ma
Version proposée dans l’assistance en bas de page (Options_7.14.77.zip) trop cool 👍 ça marche partout pour moi maintenant de la surface pro a l’ordi portable et au bon vieil iMac !!

avatar smog | 

OK, merci Madeinphoto pour toutes ces précisions et le temps passé à donner tes conclusions d'essais ici. Du coup elle me tente bien... Reste à savoir si je peux "quand-même" me contenter de la précédente (vu l'écart de prix). Mon ancienne Logitech toute simple a un bouton qui dysfonctionne. Et c'est surtout pour Blender 3D (pour le codage et la bureautique, peut-être pas besoin, mais j'aime la précision et le confort pour Blender)

avatar Mk0613 | 

Les souris de ce type sont toutes optimisées pour les droitiers uniquement ?

avatar Ephaistos78 | 

Étant gaucher , cette souris n’est pas pour moi . Mais par contre , le clavier MX Keys sorti en même temps que la nouvelle souris est une tuerie ! C’est le meilleur clavier que j’ai eu en multi environnement .

avatar madeinphoto | 

@Ephaistos78

Je plussoie le clavier est juste à tomber dommage qu’Apple ne soit plus du tout dans la course... et sinon la motricité fine main droite s’acquière en moins d’un mois si on si met .. j’ai deux cas autour de moi qui se sont converti à la souris main droite et en plus du coup ils peuvent tracer main gauche sur leur Wacom ou boire leur café tranquille, téléphoner, bref ils sont ravis de cette deuxième main🖐 🤚 😂

avatar Ephaistos78 | 

@madeinphoto

J’avoue que je pourrais faire l’effort ...... 😔

avatar madeinphoto | 

@Ephaistos78

Sérieux perso s’il en font une en gaucher je la prends pour essayer de me libérer (et de la reposer aussi) la main droite 😂

avatar marc_os | 

@madeinphoto

Merci pour le conseil.
Vous faites partie d’une minorité et pâtissez du Diktat d’une autre minorité qui ne tient compte que de la majorité ?
Et bien adaptez vous !
Devenez droitiers !
C’est comme dans le sketch de Fernand Rénaud (?) des années soixante qui est chez son tailleur a essayer son nouveau costume ...
Tenez votre iPhone 4 correctement pour pas qu’il y ait de problèmes d’antenne !

avatar madeinphoto | 

@marc_os

Ah non pardon ce n’était pas du tout le propos... c’est juste qu’au final pour avoir des gauchers au boulot et des souris de gauchers on s’est amusé à les échanger entre nous pour se mettre à la place justement des gauchers et justement si elle sort en gaucher cette souris je l’achète direct car cela s’avère plus facile qu’on pourrait le croire de changer de main avec du bon matériel...Reste en effet que ce n’est pas valable pour tous et qu’un modèle gaucher rendrait donc de fiers services. Mais au droitier aussi pour ceux qui voudrait essayer !c’est tout.

avatar celebration | 

J’ai testé les versions précédentes et je n’ai pas aimé.

Après plusieurs souris testées, j’ai gardé la G502.

Je la trouve moche mais bien plus agréable à prendre en main et avec bien plus de personnalisation possible.

Par contre macOS n’enregistre pas les réglages perso. Je dois rebrancher la souris après chaque mise en veille.

Si quelqu’un a une astuce, le SAV reste muet...

avatar Spip74 | 

Je trouve cette souris trop grosse et lourde (bien que très précise et confortable). Pour avoir eu celle-ci, la g502 et la mx anyware. Celle que je préfère est une Microsoft intellimouse que j'ai choppé à l'université. Un vieux mulot (10 ans, 20 ans ?) mais précise, légère et incassable (quand je dis inclassable c'est inimaginable à quel point elle est solide). Elle manque juste un chouïa de dpi mais tant que je ne fais pas de starcraft 2 ça passe 😅

avatar misterbrown | 

Je n’ai plus de souris depuis que je suis passé sur portable comme machine principale en 2006 avec OS X Tiger...
Et depuis je suis fan des trackpad Apple.

Mais je me rappelle de mes souris à boule.
Que je devais nettoyer régulièrement, et des premières souris lasers 600dpi puis 1000dpi..
J’avais oublié ce périphérique.

avatar Tom Pouce | 

Je ne sais pas si c'est comme ça pour la MX 3 mais , en bluetooth sans le dongle, la MX 2 n'est compatible qu'avec des macs relativement récents ! voici la compatibilité :

Mac OS X (10.8 ou version ultérieure) sur:
MacBook Air (depuis mi-2011)
Mac mini (depuis fin 2011)
MacBook Pro (depuis mi-2012)
iMac (depuis début 2013)

avatar Marco787 | 

J'ai essayé de connecter ma Mx Master en Bluetooth à mon MacBook Pro 13" TouchBar 2017 (sous High Sierra), et cela ne marche pas du tout. Tout marche très bien avec le dongle.

Des personnes arrivent à se connecter en Bluetooth ?

avatar Pico | 

Quelqu’un a des retours à proposer sur une utilisation sur verre ? (V 2 ou 3)
Efficace ou non ?

avatar madeinphoto | 

@Pico

Aucun souci ça fonctionne nickel du moment que le verre est suffisamment épais pour y poser la main (4mm) :-) franchement c’est bluffant et les patins de glisse fonctionne à merveille on pourrait croire qu’il y a des billes en dessous mais non même pas...

avatar Pico | 

@madeinphoto

Cool merci pour ton retour

avatar altifab | 

C'est en lisant cet article que j'ai découvert que je pouvais retirer mon tapis de souris de mon bureau en verre. Je gagne encore plus en silence et en précision.

avatar Pico | 

@altifab

😅 content pour toi ! ce serait le critère numéro un pour que j’achete cette souris (ou sa petite soeur mx anywhere qui utilise la meme technologie).
Avoir un beau bureau en verre mais un vieux tapis dessus ça dénote.

avatar Ralph_ | 

Est ce que le bluetooth fonctionne sans trop de soucis? Sur ma anywhere 2S, je n’ai jamais réussi à le faire fonctionner correctement. Du coup je suis avec Le d’ongle usb mais quand je passerai à l’usb-c je serai bien embêté...

avatar Tom Pouce | 

C'est probablement parce que ton Mac n'est pas très récent : regarde ma contribution un peu plus haut

avatar Ralph_ | 

@Tom Pouce

MacBook Pro mi 2012 justement...j’espère que ça fonctionnera mieux en cas de changement

avatar Charlesl15 | 

@Ralph_

J’ai le même problème que toi avec la Mx Master 3 et mon MBP 15 2017, et c’est vraiment embêtant que ça lague à ce prix là! J’espère qu’ils vont nous faire un dongle USB C

avatar Marco787 | 

@ Tom Pouce

J'ai un MacBook Pro 13" 2017, et le Bluetooth ne fonctionne pas...

avatar ChePaki | 

Je l’ai précommandé en suivant vos conseils et je suis un peu déçu, ils ont enlevé les actions quand on déplaçait le clic de la roulette vers la droite ou la gauche. Ça me permettait de changer d’onglet rapidement, toutes les souris le proposent, et là non.
Et sinon la deuxième roulette est pas ergonomique, et le le clic sous le pouce + mouvement, c’est long à faire et un peu hasardeux.
J’ai l’habitude d’acheter toutes les souris haut-de-gamme logitech, et là je suis encore déçu. Ils ne réussiront pas à remplacer la MX Master d’origine.

avatar Khrys | 

@ChePaki

"Ils ne réussiront pas à remplacer la MX Master d’origine."

Est-ce que tu fais référence à celle-ci?

https://www.amazon.ca/-/fr/Logitech-MX-Master-sans-fil/dp/B076VKQVK3/ref...

avatar ChePaki | 

@Khrys

Edit : MX Revolution en fait

https://www.amazon.fr/Logitech-Revolution-Souris-sans-fil/dp/B000GUA7L6

La double-roulette cliquable était parfaite et il y avait assez de boutons pour tout faire. Impossible d’en retrouver une d’occasion ou dans un vieux revendeur.

avatar Marco787 | 

@ ChePaki

En termes de prise en main, quel est votre avis ? (Le forme de la souris a beaucoup changé.)

avatar Mozkateacher | 

Excellente souris mais je suis le seul à avoir des soucis avec le logiciel « Logitech Option » ? Du genre les touches que je personnalise ne marchent pas des fois...

avatar celebration | 

@Mozkateacher

Pareil avec la G502. Les réglages perso disparaissent après la sortie de veille de l’ordinateur.

avatar Phako | 

Petite question : qu’en est-il pour les jeux-videos ? :)

avatar Link1993 | 

@Phako

Utilisé pour de la CAO et autres logiciels de calculs obscurs, c'est la souris parfaite !
J'ai pu la tester un peu sur des jeux, et ça marche très bien aussi ! Mais je n'ai jamais eu de meilleur expérience que cette souris, et la Mighty Mouse sans fil d'Apple sur laquel j'ai passé beaucoup de temps pour jouer.

avatar demus | 

@macge est-ce que vous pouvez aussi tester leur nouveau clavier? Merci 😁🙏

avatar Adk3rn | 

Perso j’ai la MX 1 depuis un moment et j’en suis très content encore aujourd’hui. Malgré ses années, elle surpassent toutes les autres souris que j’ai pu utiliser.
Seul bémol (peut être résolu avec la 2 ou 3) : sur certaines surfaces très blanches (un peu « réfléchissantes ») de bureau, le pointeur ne bouge pas et la souris ne capte plus les déplacement.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR