Ouvrir le menu principal

MacGeneration

Recherche

Mini-test des Transcend ESD350C et LaCie Rugged, deux SSD externes « renforcés »

Anthony Nelzin-Santos

Thursday 31 October 2019 à 18:30 • 28

Matériel

LaCie Rugged, G-Technology Mobile, CalDigit Tuff Nano, SanDisk Extreme, Western Digital My Passport Go… le marché des SSD « renforcés » à port USB-C est complètement bouché. Cela n’empêche pourtant pas l’entrée de nouveaux compétiteurs, comme Crucial ou Transcend. À quoi bon ? Éléments de réponse, avec une comparaison du Transcend ESD350C au nouveau LaCie Rugged SSD.

Transcend ESD350C et LaCie Rugged SSD.

Ah, le LaCie Rugged ! Le premier disque explicitement « renforcé », protégé par son emblématique parechoc en plastique orange, est utilisé jusqu’au fin fond de la jungle colombienne. Le nouveau Rugged SSD continue sur la lancée de ses prédécesseurs, mais s’en distingue sur ces deux points. D’abord, le boitier métallique renfermant le disque n’est plus entouré de silicone, mais complètement recouvert. Conséquence : il n’est plus possible d’accéder aux entrailles de la bête.

LaCie Rugged SSD.

Ensuite, le disque tient maintenant dans la paume de la main, LaCie utilisant les nouvelles « barrettes SSD » de sa maison-mère Seagate. Le port USB-C migre donc sur la longue tranche du petit pavé, et le témoin lumineux disparait. Le Rugged SSD est d’ailleurs fourni avec le plus petit câble USB-C que nous ayons jamais vu, forcément orange.

Il est pas mignon, ce câble ?

En comparaison, Transcend propose un produit beaucoup plus conventionnel, un simple boitier métallique glissé dans une chaussette de silicone bleu, accompagné d’un câble USB-C désespérément noir. Avantage de l’inconvénient : il suffit de retirer la chaussette pour accéder au boitier, et de dévisser huit vis pour tomber nez à nez avec le SSD maison1.

Transcend ESD350C.

Les deux fabricants proposent de télécharger une application pour faciliter la synchronisation de dossiers ou le chiffrement de données, « Toolkit » chez LaCie ou « Elite » chez Transcend, mais on aura mieux fait d’utiliser Carbon Copy Cloner et l’Utilitaire de disque. LaCie offre cinq ans de garantie… et un mois d’abonnement à Adobe Creative Cloud. Transcend garantit son disque pendant trois ans.

Les SSD NVMe sont maintenant la norme : ces deux modèles utilisent des mécaniques de milieu de gamme, reliées à une interface USB 3.1 Gen 2, qui limite le débit à 1,2 Go/s au mieux. Le Rugged SSD atteint jusqu’à 960 Mo/s en écriture comme en lecture de gros fichiers compressés, dans la droite ligne des prétentions de LaCie. Après quelques dizaines de minutes de transfert, le boitier est chaud mais pas brulant, et les performances se maintiennent au même niveau.

LaCie Rugged SSD.

Avec les mêmes données, l’ESD350C atteint jusqu’à 890 Mo/s en écriture et 960 Mo/s en lecture, un peu moins que les débits promis par Transcend. Cela étant dit, son boitier est nettement plus froid que celui du Rugged après une bonne demi-heure de transfert, même s’il monte progressivement en température.

Vous l’aurez compris : au sein d’une même catégorie, en l’occurrence celle des SSD « renforcés », les différences peuvent être notables. LaCie reste la reine de la solidité : le Rugged résiste aux chutes jusqu’à trois mètres (nous avons vérifié) et à l’écrasement jusqu’à deux tonnes, ainsi qu’à l’immersion sous un mètre d’eau pendant trente minutes. Mais s’il devait tomber en panne, vous n’aurez d’autre choix que de le remplacer.

Transcend ESD350C.

Transcend assure que l’ESD350C répond à la norme américaine MIL-STD-810, mais le boitier est exposé aux éléments et l’eau s’y infiltrera sans difficulté. En contrepartie, il pèse seulement 88 grammes, contre 133 grammes pour le Rugged SSD, et mesure seulement 12,5 mm d’épaisseur, contre 17 mm pour son concurrent orange. Et vous n’aurez aucun mal à remplacer son disque en cas de panne.

Comme tous les disques NVMe connectés à une interface USB-C, ces modèles offrent des débits voisins du gigaoctet par seconde, même si CalDigit et Crucial arrivent maintenant à franchir cette barre. Il faut passer au Thunderbolt 3 pour doubler les débits… et le prix. Le Samsung X5 embarquant un téraoctet de stockage vaut plus de 500 €, comme le futur LaCie Rugged SSD Pro.

Le LaCie Rugged SSD vaut 359 € dans la configuration 1 To que nous avons testée, ou 219 € avec 500 Go et 589 € pour 2 To, des prix qui devraient progressivement baisser. Plus largement disponible, le Transcend ESD350C se trouve à 215 € dans la version 960 Go que nous avons testée, ou 104 € avec 256 Go et 149,50 € avec 480 Go. Un prix somme toute correct pour une sauvegarde portable et robuste, ou une partition externe d’appoint.


  1. Des sceaux trahissent l’ouverture du boitier, cependant.  ↩

Rejoignez le Club iGen

Soutenez le travail d'une rédaction indépendante.

Rejoignez la plus grande communauté Apple francophone !

S'abonner