Test de la Magic Mouse

Florian Innocente |
Quatre ans après la Mighty Mouse qui avait amené - sans l'air d'y toucher - le multibouton chez Apple, la Magic Mouse emprunte un nouveau virage, celui du multi-touch. C'est donc une révision majeure dans la famille des périphériques de pointage d'Apple. Le résultat est séduisant, mais avec des réserves cependant, "touch" oui cette souris l'est, mais "multi", un peu seulement (et ambidextre toujours).

iPhotomagicmousenboite


iPhotomagicmouseetmightymouse


Design
Fidèle à une philosophie du design qui essaie à chaque fois de gommer ou de raboter tout ce qui dépasse, la Magic Mouse (Bluetooth) est beaucoup plus plate que sa devancière, ce qui conduit à une tenue où l'on pose un peu moins la main dessus. C'est une souris qui se guide plus avec les doigts qu'avec le creux de la paume.

mightymousemagicmousenette


On peut trouver cela moins confortable, surtout que les piles l'alourdissent (Apple toutefois n'est pas la première à adopter cette assise basse). Et puisque rien ne vient distinguer l'avant de l'arrière sur ce petit véhicule de table dessiné tout en symétrie, un logo Apple est présent sur la coque pour donner l'orientation (positionné en bas, ça va, en haut, vous roulez à l'envers…). Enfin, sa finition est excellente. Indépendamment de toutes considérations techniques ou ergonomiques, c'est un très bel objet, tout à fait raccord avec les claviers aluminium ultra plats qui avaient également reçu leur coup de rabot. Juste une première observation, après l'avoir transportée dans un sac, mélangée avec d'autres souris et un réflex, sa surface, empruntée aux anciens iMac blancs, se raye vite.

iPhotomagicmouseblanche
Si ce n'était le logo Apple (absent ici), rien ne distingue l'avant de l'arrière


Electronique
Le socle est doté de deux rails en plastique rigide qui maintiennent la souris posée bien à plat. Entre les deux, le logement pour les piles (deux AA standard, fournies), le bouton on/off, le témoin d'activité et le système laser. L'ancienne Bluetooth en était déjà dotée mais on sent une précision accrue dans les déplacements.

magicmouserails


Un détail à propos des piles, la Mighty Mouse Bluetooth pouvait fonctionner avec une seule (on perdait en autonomie, mais le pointeur était du coup moins lourd et ça pouvait aussi dépanner), ce n'est plus le cas avec cette Magic Mouse, elle n'avance que le ventre plein (voir aussi l'article Quelle autonomie pour la Magic Mouse ?). Elle est toutefois sensiblement plus légère. À la pesée, les trois souris donnent : Mighty Mouse filaire (78 g), Mighty Mouse Bluetooth (131 g) et Magic Mouse (106 g).

lestroisourisalapesee


magicmouseressorts
Détail esthétique : même les ressorts pour maintenir les piles ont été habillés…


Boutons
Envolés la bille centrale et les boutons latéraux, mais on conserve le principe d'une surface mobile cliquable qui fait office, dans sa partie avant, de bouton droit et gauche selon le côté où l'on exerce la pression. Mouvements crédités d'un clic sonore et sec. Si l'on résume, la Mighty Mouse proposait quatre zones de clics personnalisables, la Magic Mouse inverse la vapeur et n'en conserve que deux. On ne sera peut-être pas nombreux derrière le corbillard des boutons latéraux - on pouvait les trouver mal fichus et mal placés - mais le clic central était très pratique. Dans notre cas, il était associé à l'affichage du bureau d'Exposé et le clic droit à celui de toutes les fenêtres. Tant pis pour le premier, on se rabattra sur les coins de l'écran, au moins on sauve le second, mais ce n'est pas un progrès.

preferencesmagicmouse


Multi-touch
Le volet multi-touch de cette souris se traduit par trois actions possibles, dont une seule mérite véritablement ce qualificatif. Défilement d'une page (ou des vignettes Cover Flow) avec un doigt, déplacements à 360° du contenu d'une page avec la rotation d'un doigt (n'importe où sur la surface), zoom dans l'écran par le glissement vertical d'un doigt tout en appuyant sur la touche Ctrl du clavier (ou Commande ou Option). Et enfin et surtout, le retour et l'avance dans les pages web déjà vues par un balayage horizontal de deux doigts. Ce geste fonctionne aussi dans iPhoto, dans le Finder ou encore dans iMovie pour progresser dans une vidéo. À propos du défilement associé avec une touche de clavier, il eut été intéressant de pouvoir lui affecter une autre action que le zoom, tout le monde n'en a pas l'utilité, loin s'en faut. Peut-être des développeurs de shareware arriveront-ils à forcer le passage et à ouvrir à des réglages différents, ou Apple de compléter son pilote.

gestures_list_20091020


Les premières actions n'appellent pas de critiques, la surface de la Magic est agréable, elle glisse très bien et les défilements peuvent être précis. En outre, Apple a enfin doté son pilote d'une option dite "d'impulsion", qui donne un effet repris de l'iPhone. Le mouvement de la page va s'éteindre progressivement en fin de course au lieu de se déplacer comme ponctuée de coups de frein. Ce type d'effet était possible après l'installation de shareware, là c'est cadeau.

De même, une pichenette un peu ferme saura provoquer un défilement quasi complet d'une longue page, tandis qu'on la stoppera immédiatement dans son élan en posant le doigt sur la souris pendant le défilement. Et lorsqu'on glisse le doigt tout doucement, le défilement se cale précisément sur cette vitesse. Aucune nouveauté dans l'absolu, d'autres souris n'agissent pas différemment, et depuis longtemps (la première Logitech "Revolution" n'était pas mauvaise à ce jeu), mais au moins Apple s'y est mise et elle le fait sans dispositif mécanique.



Plus délicate à réaliser est l'action avec les deux doigts. Avec l'index et le majeur, on va balayer horizontalement la surface avant (comme des essuies-glaces), mais il faut aussi maintenir la souris entre les autres doigts. Si elle n'est pas atrocement lourde, elle fait tout de même son petit poids et l'on se crispe au début pour bouger d'un côté et tenir la souris en place de l'autre. À ce titre, l'exemple illustratif d'Apple est assez abracadabrant au vu de la façon dont est tenue la souris. Avec de la pratique, on finit par prendre le coup et ce geste, le seul et véritable multi-touch de cette souris, finit par rentrer dans la chaussure. Lorsque c'est fait, on l'utilise de manière très naturelle et il est tout bonnement épatant.

gestures_list_20091020


Dernier point à souligner, dans Boot Camp certaines fonctions sont inopérantes, comme le précise une note technique d'Apple : pas de balayage à deux doigts ni de défilement à un doigt : gênant… Avec Parallels Desktop, sur les deux actions, nous n'avons pu faire fonctionner que le défilement vertical. Contrairement donc à la Mighty Mouse, la Magic se réserve au Mac.

Conclusion
Alors, géniale ou superflue cette Magic Mouse ? Un peu des deux… On l'a vu, son multi-touch est en réalité extrêmement réduit. Reste que les actions tactiles sont assez agréables à mener. D'autres souris par le passé avaient tenté de supprimer la molette pour privilégier une surface simplement tactile, mais pas toujours avec bonheur. Le doigt par exemple accrochait et la précision restait sur le quai. Ici, rien de tout cela, tout est lisse et ça glisse parfaitement.

La prise en main demande un peu d'habitude du fait de la taille basse de ce pointeur. Sur ce point, il n'est pas sans rappeler le modèle ADB rectangulaire de la fin des années 80. Enfin la Magic se montre plus légère que la précédente Mighty Mouse Bluetooth, qui pesait un poids de bête comparé au modèle filaire.

Il y a ensuite la question du prix. Il n'est franchement pas compliqué de trouver beaucoup moins cher et mieux équipé (en boutons) que cette Magic Mouse vendue 69 €. Et sans être obligé d'aller au rayon des marques exotiques et des souris moches. Il y a évidemment une part d'irrationnel dans la décision de préférer cette souris à ses concurrentes. Mais il en allait de même avec la Mighty Mouse qui avait tout de même ses fans malgré ses défauts (je fais partie de ce club depuis le tout premier modèle, j'ai eu mon lot de billes encrassées qu'il faut nettoyer avec la minutie d'un horloger, quand on y arrive…).

Le look de cette Magic Mouse, son utilisation du tactile et du multi-touch (et la présence du logo de la Pomme…) font que l'on est quand même tenté de tirer un trait sur ce que l'on perd comme fonctions en l'adoptant. La Magic Mouse n'est pas la meilleure souris au monde (mais elle peut gagner le concours de beauté), elle ne plaira pas à tous (les tenants du filaire sont exclus), mais elle est tout à fait fréquentable et plus agréable que la Mighty Mouse Bluetooth. Ceux qui avaient été déçus par celle-ci pourraient se laisser tenter par sa remplaçante.

Rappelons que la reste au catalogue, rebaptisée Apple Mouse et vendue 49 €. De même lors de l'achat d'un iMac, la Magic Mouse est proposée par défaut, mais à la commande on peut la remplacer par l'Apple Mouse (pas de réduction pour autant, le prix reste le même…). Enfin, il faut avoir au minimum Mac OS X 10.5.8 et du Bluetooth sur son Mac pour l'utiliser.

Sur le même sujet :
La vidéo que nous avions faite juste au moment de la sortie de cette Magic Mouse avec les iMac 21" et MacBook.


69 €

Achat recommandé

Les plus :

Le design La qualité de fabrication Les fonctions tactiles et multi-touch Bonne pour les droitiers comme les gauchers Le poids plus réduit face à la Mighty Mouse Bluetooth

Les moins :

Le prix Moins de fonctions et de réglages que sur la Mighty Mouse Le multi-touch assez limité dans les faits Pas de version filaire
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Il est une question que je le suis toujours posée : comment faire cohabiter une souris avec ichat ?
avatar xum | 
Pour ce qui est d'utiliser la souris avec ses doigts et non sa paume, (ce que je fais deja perso avec les souris classiques, peut être a cause des ecrans larges ou de l'habitude du trackpad...) je trouve qu'on gagne en agilité/reactivité et en economie de mouvements (ie: on donne des impulsions a la souris pour parcourir une plus grand distance, ce qui evite de deplacer tout le bras) Après à chacun son approche adaptée à ses besoins :)
avatar Zoidberg | 
La meme en filaire, avec un click au milieu, moins chere et je prends (donc je prends pas ;) )
avatar Cekter | 
Donc en résumé : un truc tape à l'oeil qui finira dans un tiroir assez vite...
avatar thecamilo | 
petite correction sur ce labo vous dites que la mighty mouse bluetooth a un pointeur optique, cela est faux! La mighty mouse filiaire a un pointeur optique tandis que la mighty mouse bluetooth a un pointeur laser!
avatar sveireman | 
@ Cekter : Je n'ai pas compris cela...
avatar Moonwalker | 
Exposé, Dashboard (puis Space), les menus contextuels dans le clic-droit... trop de besoins et trop peu de boutons. Jolie sur le bureau quand le Mac est éteint, mais s'il faut travailler... Donc je passe et je conserve mes MM, une filaire et une Bluetooth, ainsi que la MX Logitech qui leur a succédé.
avatar noliv | 
Serait-il possible de savoir si le clic-droit fonctionne comme sur la Mighty Mouse, à savoir qu'il faut absolument lever le doigt gauche pendant le clic à droite pour que la souris comprenne que la pression est à droite? C'est le seul reproche que je faisais à la Mighty Mouse et j'ai bien peur qu'il en soit de même avec la Magic... Le clic-milieu pourrait bien me manquer également...
avatar valentinnb | 
Comme Zoidberg, je regrette la disparition du clic du milieu, ainsi que les boutons latéraux (de parfaits raccourcis pour Exposé et Bureau). Dommage, je me serai bien laissé tenter !
avatar choumou | 
@noliv Ben oui comment veux-tu qu'il sache que tu fait un clic droit si tu laisse les deux doigts sur la souris.
avatar Halx | 
Pas mieux. L'absence de boutons latéraux est dissuasive. Avec ma Razer, je clique la roue pour écarter toutes les fenêtres et visualiser le bureau. Les boutons latéraux servent pour Exposé. Apple ne sait décidément pas faire de vraies bonnes souris fonctionnelles. Elle est belle certe mais pas assez fonctionnelle pour un usage pro.
avatar mediapress | 
d'abord merci pour le test... test qui me satisfait, n'utilisant pas les boutons latéraux et le bouton central, les défauts pour moi sont réduits par rapport à certain... l'avantage de cette souris, c'est que la molette ne va pas s'encrasser...
avatar Florian Innocente | 
@ noliv : oui si tu appuies à gauche tu ne peux pas appuyer à droite. En cela elle est identique à la Mighty Mouse.
avatar Jehutty | 
ce test est complet pour une utilisation web mais comment se comporte cette souris et le multitouch dans photoshop ou d'autre logiciel du genre ?
avatar landry | 
Une question ptet idiote... Avant la mighty mouse, j'utilisait le pomme+> pour passer d'une fenêtre à l'autre... Celui-ci a été supprimé... D'où l'usage d'exposé pour choisir sa fenêtre avec clic milieur.... D'ici a penser que le raccourci clavier a été supprimer pour faire acheter des MM... Donc sans raccourci clavier no clic milieu... On fait comment ? F10 ?... Donc déplacer sa main gauche à droite du clavier continuellement ?
avatar OrdinoMac | 
[quote] Et puisque rien ne vient distinguer l'avant de l'arrière sur ce petit véhicule de table dessiné tout en symétrie, un logo Apple est présent sur la coque pour donner l'orientation (positionné en bas, ça va, en haut, vous roulez à l'envers…). [/quote] C'est la première impression que j'ai eu quand je l'ai aperçue , difficile de distinguer l'avant et l'arrière, comme pour le souris ronde des iMac G3 ( celles-ci son filaires donc le pb. ne se pose pas). Dans son utilisation, la confusion entre avant et arrière est elle courante ?
avatar L-J | 
@landry Ce raccourci n'a rien à voir avec la souris. Il est modifiable dans les préférences Clavier (sous 10.6, il est dans Saisie de texte > Déplacer le focus sur la fenêtre suivante).
avatar guillaume_c | 
En attendant de voir la MagicMouse en vrai, je dois nettoyer ma Mighty Mouse. J'en ai déjà bousillé une en l'ouvrant, et une autre avec un chiffon bien imbibé, alors je voudrais savoir quelle est la meilleure méthode pour nettoyer la bille?
avatar - B'n - | 
@Jehutty : une utilisation pour le web sans les boutons précédent/suivant (sous le pouce) c'est vraiment pas pratique je trouve !
avatar choumou | 
Moi cette souris m'intéresse fortement, j'ai une logitech mx revolution et je me sert rarement de tout ces boutons, de plus ce qui m'agace c'est le bruit de la roulette, donc là c'est tout bénéf. Pour exposé j'utilise les coins actifs, et je suis convaincu qu'a terme il y aura des mise à jour ou des softs qui vont sortir pour compléter les fonctions.
avatar SolMJ | 
Une bonne chose pour le poids de la bête !
avatar Jean-Baptiste Leheup | 
Je suis le seul à m'étonner qu'Apple (et les testeurs) fassent de la pub pour le "zoom sur l'écran" qui était déjà possible avec la Mighty Mouse ? C'est une option à activer dans les Préférences Système "Handicapés". Control + molette de défilement pour zoomer.
avatar landry | 
@L-J ... Je sais que ça n'a rien à voir avec la souris en tant que telle... Mais je parlais d'ergonomie générale... Merci pour l'info 'préférences Clavier' je ne connaissais pas... Mais je suis sous 10.5... Je vais aller voir !
avatar muse69 | 
Je suis le seul à trouver vraiment bizarre qu'il n'est pas pensé à incorporer des actions liés à un scroll à 2 doigts? en clair avancer ou reculer les 2 doigts en même temps pour zoomer ou dézoomer par exemple. Ca me semble simple à effectuer ( plus que le balayage horizontal à deux doigts en tout cas) et ca rajouterait l'équivalent de 2 clics
avatar P-Nico | 
Je l'utilise depuis hier soir !! Quelle galère, je vais encore l'essayer ce week end et lundi en vente !! Pourquoi : pas assez de boutons ! Avec la mighty mouse, je me baladais entre mes différents écrans (Space) d'un clic (latéral) et dans mes différentes fenêtres d'un autre clic, la molette !! Maintenant comment je fais ?? dois-je tendre mon bras gauche sur le clavier ou déplacer ma souris dans un coin de mon écran... qu'elle avancée cette Magic truc.... tout ça pour avoir une souris tactile qui enlève plus de fonction qu'elle n'en rajoute.... Dès lundi sûrement A VENDRE.....
avatar pitou69 | 
Moi je la veux pour me débarrasser enfin de toutes ces souris qui s'encrassent !
avatar Florian Innocente | 
@ Dans son utilisation, la confusion entre avant et arrière est elle courante ? Non parce que tu fais rarement faire du patinage artistique à ta souris. Une fois qu'elle est posée sur la table dans le bon sens, elle ne se tourne pas tout seule histoire de te faire des farces :-)
avatar daito | 
Oui je confirme, la MightyMouse BT avait déjà un capteur laser! Seule la MightyMouse filiaire avait encore un capteur optique.
avatar Florian Innocente | 
J'ai corrigé pour le laser (je suis resté à la Mighty Mouse filaire, d'où l'erreur). Toutefois pour avoir un peu essayé la MM Bluetooh en même temps, la Magic semble avoir progressé.
avatar Wallon_pas_con | 
La question qui me vient de suite à l'esprit : est-il possible d'utiliser des "piles" rechargeables 1,2 V. Histoire de faire green. J'avais un petit Nikon L4 qui permettait de switcher de 1,2 à 1,5 v via un menu de configuration. Je pensais que cela allait se généraliser dans l'électronique grand public. Je n'ai plus rien vu de pareil depuis. Le marché des jouets devrait en être innondé ! Mais ce n'est pas le cas.
avatar Almux | 
Effectivement, cette nouvelle souris ne me serait d'aucune utilité. Le clic sur bouton central m'est indispensable pour la 3D (même la Revolution est mise de côté et remplacée par une simple 3 bouton à fil pour certains softs!).
avatar Orus | 
Je ne vois pas ou est le tactile dans une souris sans aucun boutons, sans sensation de toucher en fait. Boutons virtuels, clavier virtuels; ne va ton plus toucher que des fantômes de matériel et du vent, et perdre le sens du toucher ?
avatar AmoCrea | 
j-b.leheup > Je me suis fait la même réflexion sur le Ctrl + Molette pour zoomer… Ca existe depuis longtemps… Il me semble que c'est arrivé avec Leopard. Je m'étais aussi interrogé à l'époque des nouveaux Macbook Pro Unibody et de leur trackpad "monobouton". Apple parlait de révolution, de navigation à 3 doigts, de rotation des images avec deux doigts à la iPhone, bref… Tout ce que j'ai sur mon Macbook Pro pas du tout unibody mais de génération juste avant… Le marketing d'Apple, disons… landry > J'ai aussi perdu ce raccourci en passant de Tiger à Leopard… J'ai trouvé ce logiciel, gratuit et devenu indisepsable pour moi ! http://witch.softonic.fr/mac
avatar Soheil | 
Il me semble que la position du logo devrait suffire à distinguer l'avant de l'arrière. Non? Pour ce qui est de la tenir avec les doigts plutôt qu'avec la paume, c'est à mon avis la meilleure manière de tenir une souris. C'était déjà le cas de la souris ronde des premiers iMacs, la plus ergonomique et pourtant la plus critiquée de toutes les souris. Trois doigts suffisaient pour la manier avec légèreté et pour la faire pivoter dans tous les sens. J'ai testé la Magic Mouse à l'Apple Store de Genève, et je dois dire que je n'ai du tout ressenti les problèmes soulevés par l'article (et par certains utilisateurs) concernant l'action d'avancer ou reculer dans les pages web visitée en "feuilletant" ses pages à l'aide de deux doigts. Dès lors qu'on n'empoigne pas sa souris à pleine main, on a les doigts libres pour effectuer le geste, quitte à lâcher la souris, ce qu'on fait souvent le temps de lire les pages qui s'affichent (à moins qu'on ne lise pas). Quant au fait de ne pas pouvoir activer Exposé, pour moi ce n'est pas un mal: comme je ne supportais pas l'activation fréquente et involontaire d'Exposé, j'ai désactivé toutes les fonctions en ne gardant que le bouton principal. Cela dit, pour un usage de longue durée, la souris n'est pas ce qu'il y a de mieux. Au travail, suite à une tendinite, j'ai abandonné la souris au profit d'une tablette Wacom et d'un stylet – à mon avis la meilleure solution pour un usage de huit ou dix heures par jours. Il ne lui manque que le multitouch.
avatar Almux | 
@Orus Certes, ce n'est pas idéal comme souris pour aveugles... Mais, aucune ne l'est, n'est-ce pas? Par ailleurs, à défaut du sens tactile cela pourra aider certain à gagner le sens spatial... ;) En ce qui me concerne, je préférerais voir la "TabletMac" sortir AVEC, en plus, une fonction tablette graphique complète... Là, ça m'intéresserait vraiment!
avatar thecamilo | 
@AmoCrea La réelle différence au niveau des MB Pro et de leur trackpad résident dans le fait qu'ils ont plus de fonction multitouch, 4 doigts vers le bas => Exposé, 4 doigt vers le haut => Dégagement du bureau, 4 doigts vers la droite/gauche => menus des applications, 3 doigt vers la droite/gauche => Menu des applications. Se me semble les MB d'ancienne génération n'acceptent que les mouvements a deux doigts. C'est en soi plus une évolution qu'une révolution ces trackpads sur les Unibody, mais il n'empêche, une fois qu'on a goûté à ces fonctions, on ne peut plus s'en passer!:p
avatar - B'n - | 
[quote=Soheil]C'était déjà le cas de la souris ronde des premiers iMacs, la plus ergonomique et pourtant la plus critiquée de toutes les souris.[/quote]On doit pas avoir les mêmes définitions de l'ergonomie alors… : ) Pour moi, une souris symétrique peut difficilement être ergonomique vu que la main ne l'est pas ! Imaginez des gants ou des chaussures symétriques ! :D Après, je comprend qu'elles le soient pour être à la fois pour gauchers et pour droitiers (bien qu'aucun gauchers ou presque (je suis gaucher je précise) n'utilise la souris de la main gauche, tout comme on ne change pas le pommeau de vitesse d'une voiture. : )
avatar Christophe Laporte | 
juste un complément par rapport à ce que dit le test de Florian : j'ai longtemps utilisé une mighty mouse BT. Je trouve la Magic plus précise et résiste mieux aux interférences. Ce modèle n'est pas parfait c'est une évidence, mais c'est un objet vraiment agréable à utiliser.
avatar AmoCrea | 
thecamilo > Non, mon Macbook Pro gère 3 doigts, je peux faire tout pareil que sur les nouveaux, sauf les mouvements à 4 doigts. Pour ces derniers d'accord, c'est une évolution. Discutable, parce que déjà pour expliquer à ma copine qu'avec 3 doigts c'est mieux (halte aux mauvais esprits huhu). Mais je ne vois pas l'intérêt de mettre 4 doigts pour aller sur le bureau ou pour voir toutes les fenêtres, dans le pire des cas j'ai un coin d'écran pour ça. Après il y a la taille du pad qui change, mais à l'époque de la sortie du Unibody Apple avait vraiment communiqué sur la "révolution" du multitouch, alors qu'il était déjà arrivé depuis 1 an… Communication d'Apple à deux vitesses !
avatar Damze | 
@AmoCrea : C'est sûr que vue comment tu le dit, on pourrait croire autrechose :p Par contre une question : Est-ce qu'elle gère les 2 clicks en même temps ? parce que c'est chiant de jouer sur ma mighty mouse : Impossible de zoomer et tirer sur GRAW, pareil sur Fallout 3 et tout les jeux où il faut rester appuyer sur le second clic. J'espère que oui, parce que sinon c'est pas du multitouch pour moi :p
avatar thecamilo | 
@AmoCrea D'accord! je savais pas pour les 3 doigts^^ Cependant, pour ce qui est de ta copine, je conçoive qu'elle ne comprenne pas que c'est mieux à 4(sans arrière pensée bien entendu!). Mais pour le geek qui utilise son MacBook tout les jours, crois moi, c'est utile et efficace!Après il y a les solutions comme les coins actifs c'est vrai, mais bon... les manips a 4 doigts sont confortables! En tout cas je comprend ce que tu veux dire quand tu parle de communication à deux vitesses.. Mais bon^^Faut bien envoyer du steak, du Bling bling non? Sinon Apple ne serait pas Apple^^
avatar Florian Innocente | 
[b] Par contre une question : Est-ce qu'elle gère les 2 clicks en même temps ?[/b] Non, elle est comme la Mighty Mouse, faut pas chercher midi à quatorze heures.
avatar spleen | 
Heu...juste une question : Ils ne vont quand même pas nous fourguer cette merde en standard avec les Mac ???
avatar - B'n - | 
@ spleen : et pourtant si, la zapette est en option mais les "souris" et claviers Apple sont toujours vendus avec. Et vu le prix de la chose, ce serait pas mal de pouvoir le retrancher de la note, surtout quand on a déjà une souris !
avatar xuyss | 
Le raccourci clavier pour passer d'une fenêtre à l'autre a été changé de Tiger à Léopard, mais on peut revenir au raccourcis de Tiger dans les préférences système. Avec un hack, on peut activer je crois les déplacements de 4 doigs pour la série de MBP qui a juste précédé les unibody. Niveau souris, j'utilise une 8 boutons logitech, cela me permet d'avoir exposé, pomme-tab, le volume et le start-stop dans iTunes / lecture DVD au bout des doigts, je ne pourrais plus m'en passer. Je ne mets qu'une pile (un accu), cela la rend relativement légère. Pour la navigation sur internet, j'utilise l'extension All-In-One Gesture qui permet en un petit geste rapide (avec le bouton droit pressé) de naviguer, fermer les onglets, ouvrir un lien dans une nouvelle fenêtre, etc... Bref, cette souris est très jolie, introduit un nouveau concept très intéressant, mais est encore loin d'être autant pratique que ce que j'ai actuellement (en plus le click droit où il faut lever l'index, j'ai horreur).
avatar Pascal R. | 
[u]Question connexe[/u]: Peut-on me dire si la dernière beta de [b]Mac OS X 10.6.2[/b] permet aux trackpads des [b]MacBook/Pro[/b] de supporter le défilement avec impulsion ([i]scrolling with momentum[/i]) comme la nouvelle [b]Magic Mouse[/b] ? Merci.
avatar Florian Innocente | 
"Heu...juste une question : Ils ne vont quand même pas nous fourguer cette merde en standard avec les Mac ???" La réponse est dans la dernière ligne de l'article... Ben si. Et ça a déjà commencé avec les iMac, manque plus que les Mac Pro. Mais on peut toujours choisir les anciens modèles de souris (et claviers), sauf qu'Apple se garde bien de baisser le prix du Mac conséquence.
avatar ispeed | 
Ca ne vaud pas une bonne logitech non di diou Ils peuvent se la garder
avatar AmoCrea | 
Le hack, c'est ça : http://www.unbelgeaparis.fr/2008/12/17/quatre-doigts-sur-un-trackpad-de-macbook-pro-classique/ Mais… je viens de tester sous Snow Leopard, il est intégré d'office ! J'ai bien les raccourcis à 4 doigts ! Sans Unibody ! Ahah !
avatar PO_ | 
J'ai l'impression que cette souris doit être très confortable d'utilisation. J'ai récemment été bluffé par la découverte du multitouch sur un portable de la dernière génération. Seulement, encore une fois, Apple a 1 ( 2 ? ) train(s) de retard. Ils se cantonnent à 2 boutons, comme ils se sont longtemps limités au monobouton. Pourtant avec la technologie du multitouch, le clic central aurait facilement pu être pratiqué avec un clic à 2 doigts. Rajouter certains boutons sur les côtés droits et gauches de manière symétrique et discrète, sans nuire à l'ésthetique de la souris aurait certainement été possible. Apple aurait alors crée la première souris multiboutons, utilisables aussi bien par les gauchers que par les droitiers. Car franchement, lorsque, comme moi, on a commencé à utiliser une MX Révolution, on ne peut absolument plus se contenter d'une souris à 2 boutons ... Dommage ...

Pages

CONNEXION UTILISATEUR