Une offre professionnelle pour Shadow à partir de 89 € HT par mois

Pierre Dandumont |

Shadow, qui a commencé en visant presque uniquement les joueurs, va désormais s'attaquer au marché du B2B. Dans les nouveautés annoncées cette semaine, nous pouvons passer rapidement les premières : l'officialisation du Shadow Drive (que nous avons traité dans un autre article, le service n'étant pas réellement lié au PC dans le cloud) et l'arrivée de l'offre en Espagne en décembre. Autre point, Shadow est aussi disponible sur les cartes Raspberry Pi, et nous vous proposerons un essai d'ici peu. L'annonce principale est donc une offre dédiée aux professionnels, qui n'ont pas les mêmes besoins que les joueurs.

Cette nouvelle offre professionnelle se compose de trois machines : Spark, Aurora et Lightning. La première est proche de l'offre de base, avec une carte graphique Nvidia assez ancienne (une GeForce GTX 1080 ou une Quadro P5000, son équivalent professionnel), 12 Go de RAM et 8 cœurs pour le CPU, ainsi que 256 Go de stockage. La seconde passe à 16 Go de RAM, une Quadro RTX 5000 (similaire à une GeForce RTX 2080), 256 Go de stockage et toujours 8 cœurs pour le CPU, mais avec des fréquences plus élevées. Enfin, la dernière est plus musclée : 12 cœurs, 512 Go de stockage, 32 Go de RAM et une Quadro RTX 6000 (24 Go de RAM, proche de la plus puissante des cartes de la série RTX 2000).

Sur ces offres, le tarif est un peu particulier : il est de 89 €, 119 € et 169 € par mois actuellement, avec une licence de Windows Server 2019 intégrée. Shadow espère proposer la même chose sans licence dès 2023, quand Microsoft aura mis en place les nouvelles conditions des contrats liés à ses OS, pour 59 €, 89 € et 139 €/mois. Cela permettra aux entreprises ayant déjà des licences de ne pas avoir à payer un supplément. Dans les deux cas, offre business oblige, il s'agit de prix H.T.

Les trois offres professionnelles.

D'un point de vue pratique, Shadow compte travailler avec le monde de l'éducation (la région Île-de-France a été nommée) avec une variante « Edu » de la Spark et une offre Zenith Edu, qui se base sur 8 cœurs AMD, 512 Go de stockage, 16 Go de RAM et une carte graphique AMD classique (Radeon RX 6700 XT). Ces différentes offres diffèrent un peu de l'offre Power que nous avons testée récemment : elles intègrent essentiellement des Xeon de chez Intel (au lieu de puces AMD), et disposent de moins de puissance sur la partie graphique mais plus sur le processeur, ce qui est assez logique compte tenu de la cible.

Test du Shadow avec option Power : un PC dans le cloud plus puissant, mais aussi plus cher

Test du Shadow avec option Power : un PC dans le cloud plus puissant, mais aussi plus cher


Tags
avatar 3083remi | 

Support médiocre et qualité de service bof bof bof pour Shadow.

avatar yd29021976 | 

@3083remi

Il existe quoi comme autre offre similaire ?

avatar Eyquem | 

C’est pas donné…

avatar arlonjohn | 

Comme beaucoup de choses made in france, une excellente idée de base mais un prix beaucoup trop cher pour peu…
En gros c’est vraiment réservé à la limite à ceux qui ont besoin d’un ordi puissant pour 2-3 mois.
Au delà autant investir dans un ordi physique…

Bcp trop peu de stockage (512go!…)

CONNEXION UTILISATEUR