Guerre en Ukraine : les plateformes numériques entrent dans une guerre de positions

Anthony Nelzin-Santos |

Les médias d’État RT et Sputnik, fer de lance de l’offensive de désinformation russe, sont la cible d’une salve de restrictions. « Nous allons interdire dans l’Union européenne la machine médiatique du Kremlin », annonçait hier soir Ursula von der Leyen, la présidente de la Commission européenne. Meta et Google ont pris les devants en s’attaquant aux revenus publicitaires des médias russes.

Image MacGeneration.

« Nous voulons casser le récit des médias contrôlés par l’État russe, qui diffusent désormais de la propagande de guerre », déclarait le haut représentant de l’Union européenne Josep Borrell, « Poutine veut conquérir un territoire, mais aussi les esprits. » Quelques minutes plus tôt, Ursula von der Leyen avait annoncé que « les médias d’État Russia Today et Sputnik, ainsi que leurs filiales, ne pourront plus diffuser leurs mensonges pour justifier la guerre de Poutine et pour semer la division dans notre union. »

L’Allemagne avait déjà interdit la diffusion de la déclinaison locale de RT pour des raisons juridiques au début du mois, et l’Arcom étudie la question en France après avoir été saisie par l’association Médias Démocratie Europe. La base légale de l’interdiction européenne n’est pas claire, mais la présidente de la Commission assure que « nous développons des outils pour interdire leur désinformation toxique et nuisible en Europe ».

RT n’a pas tardé à réagir par la voix de sa présidente, Xenia Fedorova, qui assure que « la décision de bannir notre chaine, dans laquelle travaillent 176 salariés, dont plus de 100 journalistes, est une violation de l’État de droit et va à l’encontre des principes mêmes de la liberté d’expression. Rien ne peut justifier cette censure. » Mais l’action publique est largement anticipée par les acteurs privés.

Meta interdit désormais aux médias d’État russes de diffuser des publicités et de percevoir des revenus publicitaires sur ses plateformes. Facebook est certes nettement moins populaire que les réseaux sociaux locaux VKontakte et Odnoklassniki, mais WhatsApp et Instagram sont parmi les services numériques les plus utilisés en Russie.

Google suspend elle aussi les publicités des médias d’État russe, sur le web comme dans leurs applications, mais aussi sur YouTube, qui reste extrêmement populaire en Russie. Le gendarme russe des communications demande la levée immédiate des restrictions touchant la chaine de télévision Zvezda du ministère de la Défense, ainsi que Sputnik et RBC TV.

Twitter suit le mouvement, mais s’intéresse surtout aux possibilités de détournement des algorithmes de recommandation. Le réseau social « examine les tweets de manière proactive pour détecter les manipulations de la plateforme » et dit « prendre des mesures à l’encontre des sources d’information synthétiques et manipulées ».

Sur le front de la guerre de l’information, l’Ukraine n’est pas en reste. La photographie montrant le président Volodymyr Zelensky en treillis et gilet pare-balles, largement diffusée ces derniers jours, remonte au 9 avril 2021. Alors qu’il est encore impossible de confirmer les pertes russes, l’ambassadeur ukrainien aux Nations unies demande au Comité international de la Croix-Rouge de « faciliter le rapatriement de milliers de corps de soldats russes ».

Un site met en scène les soldats capturés et blessés, et les vidéos de simples citoyens défiant des colonnes de chars inondent les réseaux sociaux. Le vice-premier ministre Mykhailo Fedorov, par ailleurs chargé de la « transformation numérique », fait preuve d’un activisme tous azimuts. Après avoir réclamé la suspension de l’App Store en Russie, il demande maintenant le blocage des échanges de cryptomonnaies.

L’agitation n’est pas l’action : Apple n’a pas répondu aux demandes de Kiev, et si Elon Musk assure avoir activé son réseau satellitaire Starlink en Ukraine, il reste à savoir comment les stations et les modems pourraient bien être acheminés. L’annonce de la création d’une « armée informatique d’Ukraine » peut même faire sourire quand on sait qu’elle est composée… d’un groupe Telegram.

Les fondateurs de la messagerie chiffrée sont aussi ceux de VKontakte, et annoncent « envisager de restreindre partiellement ou entièrement le fonctionnement de certains groupes Telegram si la situation s’intensifie ». Le collectif hétéroclite de hackers Anonymous assure avoir piraté des chaines de télévision russes pour diffuser des chants et des messages de propagande ukrainiens.

Les attaques par déni de service contre les sites du gouvernement et des entreprises russes se multiplient, en réponse aux attaques contre les sites du gouvernement et des entreprises ukrainiennes. Pour le moment du moins, les infrastructures critiques des deux pays semblent épargnées par les attaques, les quelques wipers et ransomware repérés n’ayant qu’une portée limitée.

Finalement, le débranchement annoncé du réseau coopératif SWIFT s’impose comme l’opération la plus conséquente sur le terrain numérique. Privées d’accès au service de messagerie automatisé d’instructions de paiement, les institutions russes devront revenir aux méthodes manuelles, plus lentes et moins fiables. Le rouble dévisse une nouvelle fois ce matin, et vaut désormais moins que le Robux, la monnaie interne au jeu Roblox.

Les communications vers l’Ukraine moins chères

Vous avez de la famille ou des amis en Ukraine ? Chez Orange et Sosh, comme chez SFR, les appels et SMS vers les fixes et mobiles ukrainiens sont gratuits. Bouygues remboursera la moitié du cout des appels et des SMS vers l’Ukraine pendant au moins un mois, et Free baisse ses tarifs de 22 à 61 % selon les communications.


avatar wataru | 

bon débarras. Et pour CGTN ?

avatar marveyhumus | 

@wataru

Qu’est ce qu’il faut pas lire.. ça vous arrive de ne pas réagir seulement émotionnellement et de réfléchir ?

avatar DP-Britto | 

@marveyhumus

C’est vrai qu’après réflexion, il faudrait faire sauter les chaînes du Groupe TF1 et celles du Groupe Canal.

avatar marveyhumus | 

@DP-Britto

N’en faire sauter aucune est aussi une possibilité non ? L’impérialisme occidental a sa voix et c’est très bien. En revanche couper l’autre voix me paraît problématique.. le monde est complexe il n’y a pas les méchants russes et chinois et nous les gentils

avatar DP-Britto | 

@marveyhumus

C’est bien pour ça que je dis de couper celles de TF1 et Canal.

avatar Sokö | 

@DP-Britto

Nous sommes en guerre ? Je dois avoir mal vu, mais je ne pensais pas que la France était en guerre. L’Ukraine, oui, la Russie, oui, mais la France, je ne crois pas. Du moins pour le moment.

avatar DP-Britto | 

@Sokö

Du moment où nous sanctionnons fortement la Russie, où nous fournissons énormément d’armes à l’Ukraine, indirectement nous y sommes oui.

avatar cuco | 

L'équidistance, c'est une époque révolue.

avatar 7X | 

@marveyhumus
Cela fait plus de vingt ans que Putin est entré en guerre contre l'Europe. Il est temps de réagir.

avatar Sindanárië | 

@DP-Britto

"C’est vrai qu’après réflexion, il faudrait faire sauter les chaînes du Groupe TF1 et celles du Groupe Canal."

il suffit de regarder par Molotov sans abonnement

avatar DP-Britto | 

@Sindanárië

C’est pas faux. Longue vie à Molotov version gratuite alors :)

avatar wataru | 

@marveyhumus

Oh bah désolé d’aimer la France 🇫🇷, d’aimer l’Union Européenne 🇪🇺 et d’aimer la démocratie. Désolé d’avoir des convictions, désolé de ne pas aimer les dictatures sanguinaire, désolé de ne pas croire la douce propagande de nos ennemis. Désolé d’avoir un esprit critique.

avatar Xander | 

@wataru

Aimer la France - et l’Union Européenne - c’est au minimum antinomique et d’une joyeuse et naïve bêtise.

Si en terme d’esprit critique, le summum c’est de faire disparaître tout ce qui ne cadre pas avec VOS idées, la liberté est bien protégée avec vous.

avatar combossss | 

@Xander

Merci de relevés l’incohérence des propos 😂😂
Le soucis avec les Bots LREM c’est qu’il ne vérifie jamais les publications haha

avatar JOHN³ | 

Modéré par la rédaction (AZ)

avatar Sindanárië | 

@JOHN³

"Modéré par la rédaction (AZ)"

C’est pas la forme habituelle ! Faut respecter la charte ! 😄

avatar JOHN³ | 

@Sindanárië

On ne peut pas dénoncer la propagande de Zemmour sur MacG 😉

avatar combossss | 

@wataru

Tu aimes la démocratie ? Tu aimes un système politique ? Mdrrrr
C’est bien la
Première fois que je lis ça : depuis quand les bots LREM comment sur macG mdrrr

avatar wataru | 

@combossss

Qu’est-ce que j’ai pitié pour vous. Et je le dis honnêtement. Je ne connais pas votre vie, mais vous avez dû énormément souffrir pour en arriver à dire ce genre de choses.
Quelle échec de notre système éducatif…

Toutes mes pensées vont pour vous et toutes les personnes qui comme vous ont sombré dans l’obscurantisme. Sachez que vous n’êtes pas seul. Relevez la tête fièrement ! 🇫🇷

avatar raoolito | 

@wataru

bouton avec un œil barré et laissez les parler. ils sont à rebours de l'histoire et ne jouent que les perroquets de gens qui les manipule bien plus efficacement que personne

avatar wataru | 

@raoolito

Ah je ne savais pas que l’on peut faire ça !

avatar raoolito | 

@wataru

vous allez decouvrir le bonheur d'aller sur le club igen sans ces abrutis

avatar amonbophis | 

@wataru @comboss

Je suis désolé, mais lorsque l’on en vient à une attaque personnelle (mal heures dans la vie), c’est qu’on est à bout d’arguments…
Le système éducatif que vous citez essaye justement d’apprendre à ne pas faire ce genre de réponses « sous la ceinture »

avatar raoolito | 

@combossss

depuis que des gens comme vous y ont droit a la parole.
ben en tout cas sur mes devices vous allez là ou est votre place: aux oubliettes..

ces trolls fachos devraient etre vides automatiquement

avatar malcolmZ07 | 

@wataru

+1

avatar Manu | 

Esprit critique en commençant par présenter ses préférences. Super!!!

avatar combossss | 

@marveyhumus

C’est trop demander de réfléchir : ces gens voit le conflit à la sauce Disney

avatar Eyquem | 

@wataru

On ne peut jamais se réjouir de la censure !

avatar Paquito06 | 

@Eyquem

“On ne peut jamais se réjouir de la censure !”

Exactement. Si on le fait pour untel aujourd’hui, pourquoi pas a l’encontre d’un autre, chez nous, demain? C’est pas dingue dans tous les cas.

avatar iPop | 

@Eyquem

Tout à fait. Tout prétexte est bon pour restreindre des libertés. Aujourd’hui ceci puis un autre jour, cela. Le Pass vaccinale en est un exemple.

avatar Gerrer | 

@iPop

Je ne me suis pas fait vacciner et je ne me sens pas plus restreint qu’avant le passe…arrête d’amplifier et d’abuser.

avatar iPop | 

@Gerrer

Vous avez mal compris mon commentaire, relisez le.

avatar Gerrer | 

@iPop

Je le relis et je ne comprend toujours pas ce qu’il veux dire…🤷‍♂️ y’as rien de choquant quoi.

avatar iPop | 

@Gerrer

Tout prétexte est bon pour restreindre des libertés. Là en l’occurrence, on parle de médias.
Qu’il fasse la guerre c’est une chose, là c’est plutôt une chasse aux sorcières, demain cela va être quoi ?

avatar Gerrer | 

@iPop

Je ne suis pas Dieu , je ne pourrais donc pas répondre as cette question…les guerres cesseront quand l’humanité disparaîtra,pas avant.

avatar iPop | 

@Gerrer

Oui et quand le doute s’installe, on est en droit de se poser des questions…même sans les réponses.

avatar Gerrer | 

@iPop

Ce sont malheureusement des questions qui resterons sans réponses.

avatar iPop | 

@Gerrer

La guerre n’est pas le sujet.

avatar Gerrer | 

@iPop

Si ,un peu quand même…

avatar cuco | 

La guerre est le seul sujet, et il n’est en aucun cas ici question de censure.

avatar marc_os | 

@ iPop

> Tout prétexte est bon pour restreindre des libertés

Oui, c'est un scandâle !
On n'a pas le droit de rouler à 100 km/h en ville, une honte !
Je veux ma liberté de mettre égoistement la vie d'autrui en danger, quoi qu'il en coûte - pour les autres.

avatar marc_os | 

@ Eyquem

> On ne peut jamais se réjouir de la censure

Censurer la liberté d'expression c'est une chose, censurer la propagande militaire d'un pays qui a déclaré la guerre et envahi un autre, et qui s'est mis aussi à bombarder les civils, c'en est une autre.

PS: Ne pas oublier que Poutine alias Staline 2.0 ne fait pas que censurer son opposition, il assassine ses opposants et met les survivants en prison.

avatar Gerrer | 

@wataru

Oui et vite. La propagande dehors. J’ai déjà regardé pour me faire un avis mais c’est as mourrir de rire comment c’est de la merde ce qu’ils raconte ,d’ailleurs pour étayer mes dires : https://www.ladepeche.fr/amp/2022/02/22/crise-en-ukraine-par-loyaute-envers-la-france-frederic-taddei-arrete-son-emission-quotidienne-sur-la-chaine-rt-10127486.php

avatar marenostrum | 

tu donnes la page d'un journal français et pas des russes. t'as pas les lunettes ?

avatar Gerrer | 

@marenostrum

Rien compris as ton commentaire. Sinon pour répondre as ton pseudo-comm ,non je n’ai pas de lunettes. Ma vision va très bien merci de t’en inquiéter.

avatar Hasgarn | 

@marenostrum

Taddei bosse à RT France

avatar Gerrer | 

@Hasgarn

T’aurais du le laisser réfléchir un peu…

avatar Hasgarn | 

@Gerrer

Oui, j’aurais pu.
Disons que j’ai trouvé pertinent de lui faire comprendre que son commentaire est idiot.
En demandant la raison de ton partage, il aurait eu une réponse claire.

avatar Gerrer | 

@Hasgarn

Effectivement. C’est pas faux.

avatar max351 | 

Taddeï indique simplement qu'il ne peut pas continuer l'émission tant que son pays (la France) est en conflit avec la Russie. Il ne porte aucun jugement et a d'ailleurs précisé qu'il ne quittait pas RT.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR