Une nouvelle loi européenne veut la peau du chiffrement des messageries

Félix Cattafesta |

La Commission européenne veut que les conversations privées soient analysées automatiquement, quand bien même elles seraient chiffrées. Au début du mois, la loi européenne ePrivacy a été votée pour une durée de trois ans. Celle-ci autorise l’analyse des conversations et communications par les entreprises de réseaux sociaux dans le but de lutter contre la pédopornographie. Ce n'est pas vraiment une nouveauté : cela fait un moment que les conversations non chiffrées sont vérifiées par les plateformes, qui bloquent l'envoi de messages illégaux (malware, contenu haineux ou pédopornographique). Google peut lire chaque mail envoyé, tandis que Facebook scanne automatiquement les conversations Messenger.

Image Pixabay

Cette loi ePrivacy instaure une surveillance automatisée des échanges numériques qui n'est pas obligatoire, mais qui a été accueillie négativement par une partie de l'industrie, surprise d’un recul soudain après l’instauration du RGPD. Les militants du numérique y voient même la fin de la vie privée dans la correspondance électronique. Cette loi pourrait affecter le chiffrement de bout en bout déjà présent sur certaines plateformes (Signal, WhatsApp, iMessage), car certains acteurs estiment qu'elle pourrait décourager les entreprises à développer une solution sécurisée. Malheureusement, c'est généralement par un moyen de conversation chiffré que s'organisent les activités illégales : cette loi est donc actuellement limitée.

Pour l'automne 2021, la Commission européenne a donc annoncé une proposition de loi visant à aller encore plus loin. Celle-ci a pour but de rendre la surveillance des messageries obligatoire pour toutes les plateformes, y compris celles chiffrées. Autrement dit, WhatsApp ou Signal seraient forcés de créer une faille dans leur chiffrement pour surveiller les conversations.

Cette loi demande la création d’« un cadre juridique qui crée une obligation pour les fournisseurs de services concernés de détecter, de signaler et de retirer de leurs services les abus sexuels commis sur des enfants, applicable aux contenus anciens et nouveaux, ainsi qu'aux menaces textuelles telles que le grooming [processus de manipulation psychologique]. ». Ce projet est évidemment très controversé.

Le député européen Patrick Breyer, membre du Parti pirate, pointe dans un billet de blog (traduit ici) les dérives que cette loi pourrait amener. Il y critique notamment la fiabilité de l'algorithme de surveillance, qui pourrait accidentellement envoyer de mauvais messages et mettre des bâtons dans les roues des enquêteurs. Pour lui, la création d'une porte dérobée représente un danger, et cette surveillance temporaire pourrait mener à des abus sur le long terme.


avatar marenostrum | 

c'est le texte de celui qui a écrit l'article. dans le projet de loi, tous les apps de messages (existant ou futures) seront dedans je pense. mais y aura surement des apps d'autres pays qui ne respecteront pas les règles. comme c'est souvent le cas, on gêne les hommes honnêtes et pas les criminels.

et puis la cible est plus large. ils veulent contrôler ouvertement les gens. ça réglera beaucoup de choses pour les états concernés.

avatar Gilles Derval | 

Sous Trump, on a vu que parmi les pédophiles il y'a beaucoup de boss, de banquiers, de financiers, de personnes très riches et même des gens qui sont de la Silicon Valley. ; ils seront touchés, ceux qui sont suivis par des européens du même niveau ?????

avatar vincentn | 

@Gilles Derval

La majorité des crimes pedophiles, des viols, des féminicides… sont perpétrés par le cercle proche, qu’il soit familial ou amical.
Alors, avant de vous intéresser aux banquiers américains, aux « technocrates » européens, aux riches et puissants de ce monde et adorateurs satanistes de pizzas, dans cet espèce de fantasme délirant (même si on trouve bien évidemment des s…ds aussi dans ces milieux), regardez d’abord plutôt du côté de votre famille, amis, collègues… il y a une probabilité d’en trouver un (car ce sont majoritairement des hommes).

avatar morpheusz63 | 

@vincentn

Tu es loin loin du compte, la traitre blanche des enfants est ce qui rapporte le plus dans le monde financiérement et au niveau traffic d'influence , le réseaux Epstein était lié à un pays, le meme qui gére pégasus, tu crois comment il est devenu milliardaire?

avatar vincentn | 

@morpheusz63

C’est Q qui vous l’a dit ?

La fortune d’Epstein était estimée à sa mort à 634millions de dollars. C’est beaucoup, mais loin d’en faire un milliardaire.
Le trafic d’êtres humains (hommes, femmes, enfants, esclavage, travail et mendicité forcés, prostitution, trafic d’organes… ) est estimé par l’ONUDC (agence de l’ONU chargée de ces sujets) à 32 milliards de dollars par an.
Le trafic de drogues est estimé à 500 milliards de dollars par an.
La contrefaçon est plus ou moins dans le même ordre de grandeur que le trafic de drogues.
Le trafic d’êtres humains, et encore plus de jeunes enfants blancs comme exclave sexuels, qu’ils viennent d’Orléans ou, selon vos délires, de la cuisine Comet Ping Pong à Washington arrive loin derrière, même si c’est encore trop.

Au delà de l’abomination qu’est le trafic d’êtres humains sous toutes ces formes, vous racontez donc n’importe quoi.

Un peu de lecture :

https://www.unodc.org/unodc/en/data-and-analysis/index.html

Oui, c’est plus long à lire qu’un post Facebook, Twitter ou une vidéo YouTube, mais c’est beaucoup plus sérieux également.

Quand à vos allusions à la religion d’Epstein et à Israël… 🙄🤮

avatar IceWizard | 

@morpheusz63

« Tu es loin loin du compte, la traitre blanche des enfants est ce qui rapporte le plus dans le monde financiérement »

Ouais, c’est bien vrai. Le kg d’enfant blanc rapporte 167 millions de $, bien plus que le kg de coke ! Heureusement qu’une vidéo YouTube a dévoilé le scandale !

avatar IceWizard | 

@Gilles Derval

« Sous Trump, on a vu que parmi les pédophiles il y'a beaucoup de boss, de banquiers, de financiers, de personnes très riches et même des gens qui sont de la Silicon Valley. ; ils seront touchés, ceux qui sont suivis par des européens du même niveau ????? »

Hum .. cela ne t’as pas frappé que pendant la première campagne présidentielle de Trump, des sites conspirationnistes diffusaient des listes de pedophiles présumées, composées de sénateurs démocrates et de leurs riches donateurs ? Et de vedettes du cinéma soutenant le parti démocrate.

L’existence d’un vaste réseau pédophile sataniste aux usa est une légende urbaine us datant de plusieurs décennies. Le FBI a enquêté pendant longtemps sur le sujet, sans rien trouver.

La dernière version de cette rumeur, est une mise à niveau, où les méchants ne sont plus des hommes puissants anonymes, cachés dans l’ombre, mais fort opportunément appartiennent tous au même parti politique. Quel curieux hasard (ou pas) que tout ceci soit dévoilé à l’approche d’une élection présidentielle.

Et ne parlons pas de preuves. Comme « on le sait «, l’absence totale de preuves, de témoins et de victimes montrent à quel point les satanistes démocrates amateurs de jeunes enfants, sont puissants, exerçant une influence occulte et maléfique sur la société.

Ah la magie des réseaux sociaux..

avatar morpheusz63 | 

@IceWizard

Le livse noir d'Epstein c'est du conspirationniste? Jean luc brunel qui c'est enfuit c'est aussi du conspi? Et Ghislaine Maxwell et son pére agend secret c'est du conspi aussi? Etla dernier le prince Andrew qui était un amis d' Epstein ce'st faux aussi? Et la photo de Kevin spacey qui s'assoit sur le trone d'angleterre c'est faux ?

avatar IceWizard | 

@morpheusz63

« Le livse noir d'Epstein c'est du conspirationniste? Jean luc brunel qui c'est enfuit c'est aussi du conspi? Et Ghislaine Maxwell et son pére agend secret c'est du conspi aussi? Etla dernier le prince Andrew qui était un amis d' Epstein ce'st faux aussi? Et la photo de Kevin spacey qui s'assoit sur le trone d'angleterre c'est faux ? »

Salaud de tueur de jeunes filles. Tu devrais être jeté en prison pour finir tes jours !

Parce que évidemment, si Oleg Sokolov, professeur d’histoire à l’Issep, l’école fondée par Marion Maréchal pour former la future élite dirigeante d’extrême-droite, a été chopé par la police en train de jeter à l’eau les morceaux d’une étudiante de 24 ans, qu’il a découpé en morceaux dans sa cuisine, tous les gens de sa mouvance le sont, toi le premier, non ?

En plus c’est forcément vrai, puisque j’en parle sur un forum..

avatar Gilles Derval | 

Et ils toucheront ceux qui parlent sexe, qui s'envoient des photos entre adultes, ou qui parlent plus librement politiquement car ils seraient bloqués dans Twitter……ou celles qui parlent de leur famille, de maladies……… j'espère que le pouvoir des technocrates de l' UE va sauter bientôt

avatar marenostrum | 

ils veulent que ça soit clair pour tout le monde, que tout ce qu'on écrit ou on fait est analysé automatiquement par le système (et c'est actuellement le cas). les gens ne le savent pas pour le moment, ils pensent qu'il ont des droits de dire des trucs même gênants ou contraire a la loi, parce que ça fait partie de la liberté d'expression.

avatar Sindanárië | 

Lol même en fédération de Russie c’est moins surveillé !

avatar cosmoboy34 | 

@Sindanárië

Faut pas abuser non plus 😅

avatar Sindanárië | 

@cosmoboy34

Les médias traditionnels TV, radio, journaux oui.
Pour internet c’est plus le grand bordel. Il n’y a pas de règles restrictives. Même sur les cryptographies. Ils n’y a pas vraiment de surveillance à distance, du moment que ce que tu fais reste sur internet et ça ne rassemble personne dehors pour manifester… si ils veulent savoir ils viennent directement te prendre chez toi avec tout le matériel 😬

avatar marenostrum | 

il explique notre époque ce gars (y a déjà 6 ans), il faut l'écouter. https://www.youtube.com/watch?v=4ybvyj_Pk7M&t=40s

avatar vincentn | 

@marenostrum

Un peu plus que 6 ans, à moins que Deleuze ait ressuscité depuis son suicide en 1995. ;)
L’extrait de la conférence date de 1987 en fait, en s’appuyant, en partie, sur certains travaux de Foucault, tout en s’en éloignant également.
Si l’on peut transposer certaines choses à notre époque, le discours Deleuzien est avant tout un discours de son époque (avec le développement de l’informatique…)

avatar marenostrum | 

c'est mon frère qui m'avait envoyé cette video en parlant sur ces sujets y quelques mois en fait. je le connaissais pas ce philosophe, et j'ai pas fait plus de recherches sur son oeuvre.
c'est la partie sur l'art (étant un acte de résistance) qui nous avait intéressé le plus.

avatar vincentn | 

@marenostrum

Deleuze, Foucault… c’est sympa, mais parfois un peu « pénible » à lire.

Je conseille de Deleuze son abécédaire, entretiens vidéos diffusés sur Arte à l’époque (trouvable sur le net), bonne introduction pédagogique à son œuvre. Dans un deuxième temps on peut se mettre à ses bouquins.

avatar JONYBLAZ | 

Pour régler la pedo pornographie faut les pendre direct

avatar marenostrum | 

ça va rien régler. juste les pousser à l'extreme comme d'ailleurs le font maintenant. un enfant qui tombe dans les mains d'un malade de ce genre, ne sort plus vivant. parce que l'autre il va à l'extreme. même le bruler vif, il va y aller pareil lui, il sera encore plus agressif.

c'est un problème sociétal. il faut changer la manière de vivre. on vit isolés (les enfants et les adultes vivent enfermé dans la même pièce toute leur vie. un pote me dit que mon meilleur copain est mon fis, quand les deux devaient avoir des potes de leurs âges). comme le dit si bien un auteur, y a pas pire que la solitude à deux. à trois ou à quatre ça devient encore plus atroce. c'est pas une vie normale ça.

avatar Beaubarre | 

Non mais c pas vrai.

Au moins en Chine les règles sont claires on est surveillé par le parti et uniquement le parti et si on parle de X, Y, Z on perd notre score social. Tout autre acteur qui essaie de faire la même chose (Alibaba, Didi, google, apple, facebook ...) se fait buter par le parti.

Là on affaibli le tout et on est exposé à une myriade d'acteurs entre les monopoles techs, les états, le fisc, la mafia, la police, notre voisin hacker, les journalistes, notre boss ...

avatar onclebobby | 

Marre de vivre en URSS!

avatar dvsn | 

C’est une véritable scandale 🤬 j’encourage Signal à couper les serveurs et ne pas appliquer cette loi, cette appli (comme d’autres) n’aurait plus aucun sens. Ils imposent une surveillance globale pour mieux traquer un infime % de personnes. Pourris jusqu’à l’os.

Pour les conversations famille j’utiliserai Nextcloud Talk avec un chiffrement bout-en-bout et hébergé à la maison, avec les contacts les plus avertis mails + PGP, et pour le reste ça se compliquera.

J’espère qu’ils ne se soumettront pas à cette loi avec leur lobbying.

avatar pslauver | 

Pédophilie et Covid sont des mots magiques pour que tout le monde se taise.

Un truc de dingues…

avatar stef41 | 

La dictature européenne raz le bol

avatar Malvik2 | 

La commission qui décide comme ça d’un coup d’un seul la fin des véhicules thermiques en 2035 il y a 15 jours, (sur va impact et des millions d’emplois), maintenant ça…
Le problème qui se passe c’est que ces gens prennent des décisions souvent plus importantes que nos propres gouvernements, sans avoir reçu le moindre mandat électoral.

Démocratiquement ça commence à faire tache quand même…

avatar cosmoboy34 | 

@Malvik2

Bah si les élections européennes….

Ah tu savais pas qu’il fallait voter peut être 😅

avatar vincentn | 

@Malvik2

Fatigue de lire encore ce genre de commentaire démontrant l’ignorance du fonctionnement de l’Union européenne et de comment y est fabriqué la loi.

La commission ne décide pas comme ça d’un coup d’un seul la fin de la VENTE (mot important) des véhicules thermiques dans 14 ans, au mieux.

En gros résumé :

Cette proposition, comme les autres, découle du Conseil européen (donc les chefs d’états et de gouvernement des 27 pays de l’UE, des élus) de l’année dernière fixant le cadre et l’objectif d’une neutralité carbone en 2050. Il fait suite au plan/ paquet climat énergie de 2008, révisé en 2014.

La commission est chargée de proposer des lois dans ce cadre et objectifs fixés par les dirigeants élus des pays. (Je passe le cas spécial de la comitologie, qui peut jouer un rôle important, et ce sera le cas ici, à mon avis)
Le Parlement européen, élu par les citoyens et qui les représente, débat, amende, vote ou retoque ces propositions de la Commission. Il en va de même pour le Conseil de l’Union européenne (ou conseil des ministres), qui représente les États. Il y a bien sûr des échanges entre ces institutions. Ce qui prendra des mois de préparation, lobbying (cela commence déjà), de débats et votes.
Lorsque les textes sont votés par le parlement européen et le conseil des ministres, ils sont, suivant leur nature, directement applicable, transposés dans les droits des pays après débat et vote des parlements nationaux, ce qui prendra là aussi des mois.

La Commission européenne s’assurant alors qu’ils sont bien appliqués.

Bref nous sommes très très loin de ce que vous croyez, avec une décision, sur un coup de tête, de quelques « technocrates » basé à Bruxelles.

avatar hervemac | 

La pedophilie a bon dos. Ouvrir tous les systèmes pour pouvoir scanner la totalité des conversations. Entre le pass sanitaire qui même après la pandémie sera toujours présent. La nouvelle loi c’est l’ouverture des messages chiffrés. Orwell était un visionnaire.

avatar IceWizard | 

@hervemac

« Entre le pass sanitaire qui même après la pandémie sera toujours présent. »

C’est ta statuette de Spock qui t’as révélé le terrible secret du futur, cette nuit ?

avatar IceWizard | 

@hervemac

« Orwell était un visionnaire. »

Il n’avait rien d’un visionnaire. Le livre est inspiré par les pratiques soviétiques de manipulation de l’histoire et de l’actualité.

1984 est un anagramme de 1948.

avatar RolandJDXI | 

@IceWizard

Ouais monsieur je sais tout, mais on dit UNE anagramme.

En fait Orwell ce n'est pas tant les pratiques soviétiques que les pratiques chinoises, mais bien les pratiques COMMUNISTES avec un nuage des autres totalitarisme.

avatar IceWizard | 

@RolandJDXI

« En fait Orwell ce n'est pas tant les pratiques soviétiques que les pratiques chinoises, mais bien les pratiques COMMUNISTES avec un nuage des autres totalitarisme. »

Monsieur je-sais-rien, mais je m’informe sur FaceBook et auprès du comité révolutionnaire de la piscine de St-Brevin-Les-Flots, en 1948 la Chine communiste était juste une armée en guerre. La république chinoise a été proclamée en 1949, l’année de la parution de l’ouvrage 1984.

Les pratiques soviétiques de réécriture des ouvrages, trucages des photos officielles, substitution des ouvrages scolaires la nuit dans les écoles, altération des archives officielles et des articles de presse conservés sont au cœur de l’ouvrage. Le culte de la personnalité de la société totalitaire lourdement inspiré du Stalinisme, avec une petite touche de nazisme ..

Et parce que tu le veau bien, Heil Hydra !

avatar Rdlq | 

Migration vers Threema indispensable. Cette messagerie est top

avatar TiTwo102 | 

Là, on rentre vraiment dans une surveillance de masse assez terrifiante.

Des mecs comme Snowden sont encore expatriés pour avoir dévoilé au grand jour que les états faisaient ça en secret. Des années plus tard, le résultat est que maintenant les états veulent le faire au grand jour, avec une loi et des excuses bidons à l’appui.

Quel monde formidable !

J’espère que MacG va suivre ce dossier et nous donner des infos de l’avancement. J’en avais entendu parlé avant, mais c’est totalement passé sous silence dans la presse générale.

avatar oomu | 

de la folie toujours plus dictatoriale.

le "grooming" maintenant, ha ben on peut aller loin avec ce mot de californien hyper vague permettant d'y mettre dedans tout ce que je hais comme influence sur autrui (c'est à dire : toutes !)

avatar TiTwo102 | 

« Cette loi ePrivacy instaure une surveillance automatisée des échanges numériques qui n'est pas obligatoire, mais qui a été accueillie négativement par une partie de l'industrie, surprise d’un recul soudain après l’instauration du RGPD »

J’ai pas trop compris cette phrase.
La surveillance automatisée n’était pas obligatoire et la loi l’a rendue obligatoire, ou alors la loi instaure un droit a la surveillance automatisée mais sans qu’il soit obligatoire ?

Egalement, il est précisé que la loi ePrivacy autorise l’analyse des conversations et communications par les entreprises de réseaux sociaux. Comme indiqué juste après, Facebook, Google, etc, analysent déjà tout. Si c’est cette loi, qui date d’il y a 15 jours, qui les y autorisent, ça implique que c’était illégal avant ?

avatar Wllm | 

Quelques précisions pour mieux comprendre l’article :

ePrivacy est le nom d’une directive, qui date de 2002, et qui a pour but d’assurer le respect de la vie privée dans les télécommunications (cette directive s’applique uniquement aux opérateurs téléphoniques et aux services postaux).

Concrètement, c’est notamment la transposition de ePrivacy (2002) qui assure aux citoyens européens que leurs conversations téléphoniques ne peuvent être sur écoute que dans le cadre d’une enquête judiciaire.

Néanmoins, la directive de 2002 n’est plus adaptée à l’évolution que nous connaissons tous : nos conversations téléphoniques et nos messages s’échangent de moins en moins via nos opérateurs mais via les services OTT (over-the-top service : WhatsApp, iMessage, Facebook messenger, etc.).
Malheureusement, tous ces services ne sont pas considérés comme des services d’opérateurs classiques et donc échappent à l’application de la directive de 2002.

C’est pour cette raison que la commission européenne a étendue l’applicabilité de la directive de 2002 à ces OTT lors de l’entrée en vigueur le 1er janvier 2021 dernier du Code des communications électroniques européen.

C’est l’entrée en vigueur de ce code au 1er janvier dernier qui a fait que les OTT n’avaient plus le droit de « scanner » les échanges/communications pour détecter des contenus pedopornographique.

Jusqu’à présent, le scannage de ces échanges pour détecter ces infractions relevaient de la seule bonne volonté d’une entreprise. Microsoft avec sa technologie « PhotoDNA » est leader de cette activité « volontaire ».
Il faut également savoir que plus de 80% du contenu pedopornographique mondial est stocké en Europe et que c’est grâce à l’activité volontaire de ces entreprises que les autorités arrivent à repérer et faire condamner ces personnes.

Ce qui a récemment été voté par les institutions européennes, ce n’est pas « une loi ePrivacy qui permet de scanner les échanges » mais bien une exemption au code des télécoms pour permettre aux entreprises de continuer cette activité de scanner les échanges dans ce seul et unique but pour aider les autorités. Cette exception a une durée de 3 ans.

En réalité, contrairement à ce que laisse entendre l’article et les commentaires : la Commission européenne a une position pro vie privée et qui a été appuyée par la CJUE. Néanmoins, c’est le lobbying extrêmement agressif des GAFAM et de la volonté des États-membres (la France notamment) qui a fait que cette exemption a vu le jour.

De plus, il faut savoir qu’une « mise à jour » de la directive ePrivacy de 2002 va peut être voir le jour avec un règlement ePrivacy qui est en négociation depuis des années au Conseil.

La lutte contre la pedocriminalité va faire l’objet a l’autonome prochain d’une stratégie européenne plus large qui comprendra un volet télécommunication et l’annulation de l’exemption votée plus récemment pour pérenniser une solution plus équilibrée que celle trouver jusqu’à présent.

En outre, la position du député allemand vert est malheureusement marginal au Parlement européen qui, comme le Conseil, préfère lutter contre la criminalité au détriment des valeurs fondamentales.

Enfin, il ne faut pas être naïf et s’interroger sur les véritables motivations de ces entreprises qui ont déployées énormément d’efforts pour avoir le droit de continuer à scanner volontairement les échanges (dans l’objectif de lutter contre la pedopornographie). Ce n’est sûrement pas pur altruisme.

avatar TiTwo102 | 

@Wllm

Top comme résumé !

Concernant le chiffrement de bout en bout, comment ça va se passer ? Vous avez une petite idée ?

avatar Wllm | 

@TiTwo102

D’un point de vue purement juridique et très rapidement : la surveillance de masse par les autorités, chiffrement ou pas chiffrement, est d’ores et déjà interdite au sein de l’UE grâce au texte ePrivacy (2002) et la charte européennes des droits fondamentaux.

La France a d’ailleurs été condamnée en octobre 2020 par la CJUE, qui a appuyé son arrêt sur ces deux textes, car la France a exigé aux opérateurs téléphoniques de conserver toutes les metadata des appels téléphoniques de façon disproportionnée dans le but de lutter de façon rétroactive contre le terrorisme.

La Cour a rappelé que ce type d’exigence ne pouvait se faire que de façon circonscrite, dans l’espace et dans le temps, en s’appuyant sur un faisceau d’indices dans le cadre d’une atteinte en cours de la sécurité publique.

La France va donc devoir changer sa loi nationale pour s’aligner avec les exigences de cet arrêt.
Pour info : notre pays est très réfractaire à le faire, va sûrement le faire en traitant des pieds quitte à payer les amendes pour non respect de l’arrêt (car oui c’est la seule conséquence pour un État lorsqu’il respecte pas ces arrêts - Je ne parle pas des conséquences politiques).

Sur le devenir du chiffrement de bout en bout : Un monde où le chiffrement serait présent partout, inviolable par les autorités et dont la loi exigerait que les autorités ne peuvent pas le casser ne va pas clairement pas exister.
Par contre, il est possible que les États et l’UE essayent de trouver une solution médiane entre chiffrement « courant » (dans votre vie de tous les jours) et possibilité de le casser dans des cas d’enquête qui respectent les valeurs fondamentales (finalement ça serait une « transposition » de ce qui se passe avec nos appels téléphoniques. Il est normal que nous soyons dans l’attente que nos conversations ne soient pas en permanence écoutées mais peuvent l’être en cas d’enquête).

Enfin, je tiens à rappeler que l’activité des services de renseignement est elle aussi réglementée et que, théoriquement, ils ne peuvent pas faire n’importe quoi. Les révélations dans la presse sur des programmes de surveillance de masse (qui pour le moment ne sont pas issus du sol européen) sont belles et bien des atteintes à ces droits fondamentaux.

avatar imrfreeze | 

@Wllm

Dernière précision : il faut corriger l’article et ne pas parler de « loi ePrivacy » : l’expression renvoie implicitement au règlement européen qui fera suite à la directive et n’est pas encore adopté

avatar vincentn | 

@Wllm

👍

avatar gleclerc78 | 

Si c’est tellement important pour le gouvernement la pédophilie. Pourquoi, il ne fait pas juste ré-ouvrir la peine capitale pour c’est débile là.
Je dis ça, mais j’ai dis rien!

avatar IceWizard | 

@gleclerc78

« Si c’est tellement important pour le gouvernement la pédophilie. Pourquoi, il ne fait pas juste ré-ouvrir la peine capitale pour c’est débile là. »

Sans aller jusqu’à, retirer le délai de prescription serait un acte fort. C’est répugnant qu’un type puisse s’en sortir parce que « désolé monsieur le juge, mais la date de péremption du crime est passé. »

Pour info la plupart des personnes victimes d’un pédophile dans leurs primes jeunesses ne le découvrent que dans la quarantaine, après une vie gâchée par des tas de problèmes (dépression, timidité maladive, phobies, névroses, asocialités divers, etc ..).

Et disons le franchement, la plupart des pédophiles ont étés victimes d’agressions sexuels très jeunes. C’est une maladie mentale sexuellement transmissible ! Environ une victime sur 8 devient bourreau à son tour ! (Source : cours de criminologie).

Pages

CONNEXION UTILISATEUR