Un village normand tente de s’opposer à l’installation d’une station terrestre Starlink

Nicolas Furno |

Starlink, l’offre d’internet par satellite que SpaceX met en place, est confronté à la résistance d’un petit village normand. L’une des stations terrestres indispensables au bon fonctionnement du réseau de satellites en cours de déploiement doit être installée sur la commune de Saint-Senier-de-Beuvron dans la Manche, à quelques kilomètres du Mont-Saint-Michel. L’ARCEP a donné son feu vert à la fin de l’année 2020, mais les élus locaux et des habitants tentent depuis de s’opposer à cette installation.

Prototype d’une station terrestre Starlink à Merillan, dans le Wisconsin. L’entreprise compte installer cinq dômes motorisés similaires à ceux-ci en Normandie (photo /r/SpaceXLounge).

Publiée en premier par La Gazette de la Manche, l’information a rapidement été reprise par France 3 Normandie puis BFM TV qui a envoyé ses caméras pour interroger des riverains et le maire de cette commune de 360 habitants. Même si Starlink a obtenu les autorisations nécessaires, les élus et habitants interrogés disent avoir été pris par surprise par l’entreprise américaine, qui aurait choisi ce site sans consulter personne. Saint-Senier-de-Beuvron est situé sur un axe majeur du réseau de fibres optiques, un point d’entrée essentiel pour une station terrestre comme celle-ci.

Benoît Hamard, le maire de la commune, note que l’implantation de Starlink ne va rien rapporter, si ce n’est « des ennuis » et il s’y oppose, sans avoir le pouvoir nécessaire pour bloquer le projet. Qu’à cela ne tienne, il soutient qu’il est « Hors de question que l’on mette la vie de mes concitoyens en péril », rien que ça. Il est soutenu par François Dufour, conseiller Régional Europe Écologie Les Verts, qui parle d’« une violence faite aux habitants et à la démocratie » et évoque la menace « des ondes venant des satellites », en glissant au passage la 5G au milieu, histoire de faire un petit peu plus peur :

Il faut savoir que ces dômes vont capter 550 km au-dessus de nos têtes et de propulser à 800 km de chaque côté, l’alimentation de la fibre optique ou 5G.

Pour appuyer leurs arguments, ces élus citent la présence d’une zone Natura 2000 qui restreint considérablement ce que l’on peut construire. Selon eux, il serait de ce fait impossible d’installer les cinq dômes de réception prévus par Starlink. Problème, s’il existe bien une zone Natura 2000 dans les environs, elle est située plusieurs kilomètres au nord d’après les données fournies par le site Géoportail et comme l’a noté @GaLaK.

Starlink souhaite implanter ses antennes dans le lieu-dit Gralemois, au sud de la commune de Saint-Senier-de-Beuvron (entouré en orange sur la carte). La zone protégée Natura 2000 la plus proche est située plus de quatre kilomètres au nord, sur la commune de Ducey-les Chéris.

Sans cet argument, les élus et habitants ne pourront pas faire grand-chose pour s’opposer à Starlink et la peur irrationnelle des ondes ne suffira pas à leur permettre d’obtenir gain de cause. Peut-être que l’entreprise gérée par Elon Musk choisira une autre commune des environs pour éviter la polémique, mais puisque les autorisations ont été obtenues, il est probable que le projet arrive à son terme.

Starlink a obtenu des autorisations pour implanter trois stations de ce type en France. Outre celle de Saint-Senier-de-Beuvron en Normandie, il devrait y en avoir une à Gravelines dans le Nord et une dernière à Villenave-d’Ornon en Gironde, en banlieue de Bordeaux. À chaque fois, ce sont des sites situés non loin des côtes et le long d’axes stratégiques pour accéder au réseau internet.

L’offre commerciale de Starlink est ouverte en bêta depuis l’automne 2020 et l’entreprise revendique désormais plus de 10 000 abonnés dans le monde. Les débits actuels mis en avant sont de 100 mbit/s en téléchargement et 20 mbit/s/s en envoi de données, avec un ping maximal de 31 ms. De bons scores pour de l’internet fourni par satellite, les offres historiques souffrant d’une latence plus élevées et de débits nettement plus faibles.

À terme, Starlink a promis des performances au niveau de la fibre optique, mais il faudra pour cela que la constellation de 42 000 satellites soit entièrement déployée. Et il faudra aussi de multiples stations terrestres, y compris dans des petites communes comme Saint-Senier-de-Beuvron.

Image de couverture : Official SpaceX Photos (CC BY-NC 2.0)

avatar quentinf33 | 

@postman94801

Hmmm étant donné que j’habite à Villenave d’Ornon, ça veut dire que Bill Gates va me contrôler encore plus… je vais de ce pas me faire vacciner !

avatar jcp25 | 

@postman94801

C'est la beauté des ecolos.
Cela fait peur de penser qu'ils pourraient arriver au pouvoir un jour !
Retour à l'âge de Pierre et chapeau en papier aluminium pour tous (sauf pour la nomenklatura ecolo)
Guerre civile assurée. Quand on voit que les gilets jaunes ont démarré sur une taxe supplémentaire de 5ct par litre de diesel. Taxe imposée par un ministre ecolo multi millionnaire !

avatar android3665 | 

@jcp25

C'est une des grosses différences par rapport aux USA , ici tout est lent , le retard est énorme c'st affligeant et si les écolos avaient encore plus de pouvoir ils nous feraient reculer de plusieurs années encore

avatar hairsplitter | 

42 000 satellites auxquels il faut ajouter ceux déjà existants plus ceux qui viendront, éboueurs du ciel: profession qui a de l'avenir.

avatar jujulec | 

Le gaulois a probablement peur que le ciel lui tombe sur la tête !
Un instinct peut-être pas si absurde pour répondre à la frénésie d'un nombre croissant de sociétés privées qui se permettent sans consultation ni concertation de balancer leurs cochonneries au dessus de nos têtes ! c'est pathétique...

avatar raoolito | 

@jujulec

perso je considere aussi que les 42000 satellites risquent sauf une parfaite et efficiente maitrise gonfler encore le nombre de debris dans l’espace.. Apres tout ya bien une tesla qui orbite…

mais obn, là, nos amis normands ils sont dans l’irrationalité la plus complete

avatar Link1993 | 

@raoolito

A 400km, c'est un problème à court terme. Au bout de 4 ans, y'a plus rien si un satellite ou débris s'y trouvait :)

Sinon, pour la tesla, elle orbite pas autour de nous, donc nous sommes sauf ! 😌

avatar raoolito | 

@Link1993

Hehege
En fait même si le satellite se détruit il laissera des débris pas tres gros de par sa flambée..

J’imagine une tesla qui devient une étoile filante

avatar Link1993 | 

@raoolito

Ouaip, ça laissera de la poussière à l'échelle moléculaire... c'est pas très gros un starlink. Et puis l'atmosphère elle, est bien épaisse et dense en revanche ! 😬
(Sérieux, le corps humain, c'est du costaud poir supporter notre atmosphère !)

avatar Steve Molle | 

Blablabla modernité, blabla rétrograde, blablabla Amish, blablabla nouveau monde...

Ps : ajout de bla-blablabla communiste

avatar byte_order | 

@Steve Molle
Sans oubliez le blablabla pour dire que les autres font que du blablabla...

avatar Steve Molle | 

@byte_order

Communiste !

avatar Krysten2001 | 
avatar Hasgarn | 

Il faudrait qu’on leur explique comment la télévision fonctionne.
Enfin, avant l’heure de l’internet haut débit, n’est-ce pas…

avatar unixorn | 

Quand quelqu’un vient me dire qu’il est électro-sensible je lui demande ce qui passe en ce moment à radio. Et oui, s’il capte les ondes il doit bien être effecté par celles-ci aussi. Au delà de ça le « débat » sur la 5G est terrifiant de connerie.

avatar raoolito | 

@unixorn

ma mere se dit electrosensible. J’ai personnellement fait des tests. Pour moi c’est clair elle est electrosensible quand elle n’a pas assez dormit la nuit et qu’elle est tres enervée. en gros quand elle est reposée, elle pourrait vivre contre un emeteur qu’elle ne sentirait rien...

avatar jean_claude_duss | 

@raoolito

🤣🤣🤣

avatar v1nce29 | 

Personnellement je peux te donner l'heure à la minute près si je suis dans une pièce avec un néon.
Ok, ce ne sont pas les ondes radio mais les perturbations électriques qui font clignoter le néon et auxquels très peu de gens sont sensibles. Mais pour ceux qui le sont c'est super c****t.
Et depuis 2 ans, j'ai tous les symptômes de la Havane et ça c'est encore moins cool.

avatar Link1993 | 

@v1nce29

Sensibilité à la lumière du coup non ? ^^ (Bon, ça reste une onde électromagnétique techniquement ! 😬

avatar vince29 | 

Ce que je voulais exprimer c'est que ce n'est pas parce qu'une très large majorité de la population n'est pas impactée par un phénomène que celui-ci n'existe pas.
Suite à ma plainte, les néons ont été remplacés par des LEDs ce qui m'a valu d'être regardé d'un drôle d'air par des collègues. Certains ont attesté de la réalité du phénomène qu'ils pouvaient percevoir à condition de regarder une surface très réfléchissante. Pour eux les flashs étaient à peine perceptibles sauf à y prêter attention alors que moi j'étais obligé de quitter la pièce.
Ca c'était pour la sensibilité à la lumière.
Mais depuis j'ai des acouphènes que je pense être liés à un mécanisme semblable à https://en.wikipedia.org/wiki/Microwave_auditory_effect.
Mes symptômes rejoignent ceux décrits pour le Havana Syndrome https://en.wikipedia.org/wiki/Havana_syndrome

avatar Link1993 | 

@vince29

Certains sont plus sensible que d'autres sur le scintillement des néons. C'est pareil pour les vidéos projecteurs, en plus du type utilisé , certains peuvent voir plus facilement un effet arc-en-ciel que d'autres. Techniquement, les LED le font aussi cet effet, mais avec de bons LED (donc avec le transformateur qui va bien), cet effet de scintillement disparaît.

La sensibilité aux ondes et de pleins d'autres trucs pourtant inoffensifs est pour moi une grande bêtise. Mais je ne prends en revanche pas ceux qui en souffrent vraiment pour des "abrutis". Ces personnes en souffre vraiment physiquement, et c'est franchement casse pieds...

avatar jean_claude_duss | 

@unixorn

C’est terrifiant de connerie de débattre d’un truc ?

avatar Hasgarn | 

@jean_claude_duss

Je crois que ce qu’il veut dire, il me corrigera, c’est que c’est terrifiant d’entretenir une psychose sur un sujet relativement bien documenté (20 ans d’études tout de même).

Je peux comprendre la peur de la nouveauté mais il faut savoir raison garder.

avatar vince29 | 

L'accumulation et/ou le changement de fréquence sont peut être aussi à considérer et pas simplement à balayer d'un revers de main.
La lumière c'est cool pour la vitamine D. Mais de là à cumuler avec des UVs.

avatar Hasgarn | 

@vince29

Précisément, c’est étudié.
Et s’il n’y a à aucune preuve de leur dangerosité à ce jour, les études continuent pour qu’on ait le plus possible de données malgré tout.
C’est étudié et toujours aussi sérieusement parce que les paramètres changent régulièrement.
C’est pas « on a fait une étude de 20 ans et on s’en contente », c’est « on continue d’étudier le phénomène ».
Je ne balaie pas d’un revers de main, mais à ce jour, on n’a pas prouvé qu’il y a danger

Pages

CONNEXION UTILISATEUR