Nouvelle rumeur de Mac à processeurs ARM

Florian Innocente |

Apple a sérieusement avancé sur la réalisation de Macintosh à processeurs ARM plutôt qu'Intel, mais de la coupe aux lèvres il y a encore loin. D'après un contact que MacBidouille décrit comme fiable, Apple a dans ses murs des iMac à quatre et huit processeurs ARM Quad Core 64 bits, des Mac mini avec quatre processeurs Quad Core et un portable 13" équipé comme l'iMac. Cela rappelle ces Mac équipés Intel et leur OS X "Marklar" qui fonctionnaient dans un secret à peu près absolu en attendant de voir si la direction d'Apple donnerait son feu vert à une grande migration (lire OS X sur Intel : aux origines du projet Marklar [MàJ]).

Aujourd'hui, Apple n'hésite plus à qualifier les puces Ax ARM qu'elle utilise dans ses iPhone de processeurs aptes à rivaliser avec certains cousins dans les PC : 

« La puce A7 est conçue selon une architecture 64 bits, digne d’un ordinateur de bureau ; une première pour un smartphone. L’évolution vers le 64 bits a pris des années. Mais nous nous sommes engagés sur cette voie pour que chacun puisse avoir au creux de la main la puissance de calcul d’un ordinateur personnel. »

En bonus à ces machines, un nouveau clavier intégrant le Magic Trackpad existe aussi, poursuit cette source (ce genre de chose existe déjà chez Microsoft ou encore chez Logitech).

Apple hésiterait à passer à l'action et entrainer une nouvelle révolution de plateforme, comme elle l'a déjà fait par deux fois lorsqu'elle est allée vers le PowerPC puis vers Intel.

Au moins, cette fois, ce serait pour une architecture qu'elle maîtrise parfaitement au quotidien, dont elle a pris en charge une large part de la conception et pour laquelle les développeurs conçoivent déjà des millions d'applications depuis maintenant des années grâce à iOS. Apple s'assurerait au passage un contrôle - presque - intégral sur l'évolution de ses ordinateurs, en développant leur OS, leur design et la partie la plus importante de leur mécanique.

Cette rumeur n'est pas neuve et l'on peut citer autant d'arguments pour la trouver crédible - surtout depuis iOS - que pour la botter en touche maintenant qu'Apple s'est sortie de l'ornière qu'était devenu le PowerPC (lire aussi Pas de MacBook Air avec processeur ARM ? & ARM : une nouvelle migration pour le Mac ?).


Tags
#ARM
avatar John Maynard Keynes | 

@So

Il y a de nombreux intérêts au contraire :

- Ne plus être dépendent de la road-map d'Intel et donc bloqué dans sa capacité de renouvellement de sa gamme par le bon vouloir d'Intel.
- Ne plus être limité dans ses visions architecturale par celles d'Intel (Le Mac Pro 2013 en est le parfait exemple, de nombreux compromis y sont issu des limites de l'offre actuelle de Xeon qui perdurent sur les prochaine génération)
- Un contrôle global de l'architecture allant du logiciel au matériel qui est le credo de base de la philosophie d'Apple et qui aujourd'hui se confronte à un horizon au delà duquel la maitrise est dans les mains d'Intel.
...

Après il y a aussi de nombreux défis ;-)

avatar oomu | 

3 bonnes raisons.

Le Mac Pro a montré les limites d'intel.

et les retards successifs sur les générations d'i7 sont un frein dans une industrie du PC qui n'a pas besoin de ça.

-

et n'empêche, passer de 25W à 2W, je pense que ça ferait du bien à ma facture :) bien sur, cela serait croire que le cpu est le seul consommateur ou le + important.

avatar Stardustxxx | 

Les retards successifs des generations i7 sont dus aux problemes techniques plus important rencontrés lors de l'abaissement de la finesse de gravure. Tout le monde rencontre des problemes, Intel est probablement le plus visible car c'est le plus gros. Le passage de 22nm a 14nm est plus long que prévu.
Il reste que Intel reste le leader en terme de finesse de gravure, donc personne aurait fait mieux que lui.
D'ailleurs ca risque d'être de pire en pire car on arrive aux limites physiques avec le silicium. Les limites devraient être atteintes vers 2020...

Passer de 25W a 2W oui, mais a condition que cela n'augmente pas la consommation pour le GPU...

avatar John Maynard Keynes | 

@Stardustxxx

Je ne crois qu'à moitié aux raisons données par Intel sur ses retards.

Dans la situation actuelle Intel a surtout tout intérêt a tirer le maximum des processus en place d'un point de vu économique et fort peu à gagner en présent le pas.

Réussir à décaler le passage d'un processus à un autre d'un an libère des capitaux assez faramineux ;-)

Intel n'a aucune raison d'être agressif sur un secteur du x86 où ils sont aujourd'hui quasiment sans concurrence et où la sortie d'une nouvelle génération n'est plus comme part le passé un gage de croissance.

Et Apple est bien dépendant d'enjeux d'Intel qui ne sont pas forcément en ligne avec les leurs.

Au passage les enjeux sur le secteur du CPU et de son environnement ne se limait pas à des simples enjeux de finesse de gravure. Il y a nombre de potentialités issue de l'architecture qui sont aujourd'hui plus ou moins adressé par Intel au compte goûtes.

avatar Stardustxxx | 

Je pense qu'ils ont des vrais difficultés techniques a abaisser la finesse de gravure. Les poussieres microscopiques sont le plus gros probleme a cette finesse de gravure.

Mais comme tu le dis l'abscence d'un vrai concurrent,permet a Intel de pouvoir prendre du retard sans vrai consequence commerciale, car sinon je suis sur qu'Intel depenserai ce qu'il faut pour rester leader.

avatar John Maynard Keynes | 

@Stardustxxx

J'ai dit que j'y croyais à moitié, les défis à relevé sont bien réel, mais l'urgence de les résoudre elle ... ;-)

avatar patrick86 | 

"car on s'en fou un peu de passer de 25 à 2W pour une machine de bureau"

Justement, NON. On s'en fout pas. (En tout cas le 'on' que je connais lui ne s'en fout pas).

1° L'énergie électrique n'est pas disponible en quantité illimitée. Il faut la produire et ce n'est, pour le moment, pas sans conséquence.

2° Moins d'énergie consommée par un CPU, c'est moins de courant qui passe dans ses circuits ; donc MOINS d'échauffements (par effet joule du courant électrique dans les conducteurs et composants) ; donc moins de chaleur dégagée par l'ensemble ; donc moins besoin de système de refroidissement à ventilateurs (voir plus du tout de ventilateur) ; donc moins de bruits ; et aussi encore moins de consommation électrique (si moins de ventilateur(s)). Qui dit moins de consommation des composants et ventilateurs, dit moins de courant dans l'alimentation, donc alimentation moins volumineuse ET qui chauffe moins, donc moins besoin de la refroidir… Etc. Etc. C'est une boucle sans fin.

--

Accessoirement, Apple ne s'en fou pas de la consommation des ses machines de bureau, elle en fait même un argument de vente.

--

J'ai en tête l'exemple de l'école 42 qui voulait des ordinateurs tout en un pour l'encombrement et a porté son choix sur l'iMac, après avoir testé plusieurs modèles (HP, Lenevo, Apple, Dell…), pour plusieurs raisons, dont la consommation électrique. Les iMac choisis consomment 80 à 90 W en charge, quand les autres modèles étaient entre 150 et 300W.
Une telle différence est d'autant moins négligeable qu'il s'agit d'un parc de 900 machines.

avatar Stardustxxx | 

Et combien d'energie serait gagnée si tout le monde éteignais les lumières quand on quitte une pièce ?

Le passage a des ampoules basse consommation n'entraine pas une si grande baisse de consommation d'energie en hiver. Ca coute plus cher en chauffage, les ampoules chauffent moins que les incandescentes. C'est paradoxal!!

Je ne critique pas le fait que de consommer moins, bien au contraire, mais je voulais illustrer que ca reste surprenamment complexe.

avatar patrick86 | 

"Et combien d'energie serait gagnée si tout le monde éteignais les lumières quand on quitte une pièce ?"

Beaucoup, c'est certain !

"Le passage a des ampoules basse consommation n'entraine pas une si grande baisse de consommation d'energie en hiver. Ca coute plus cher en chauffage, les ampoules chauffent moins que les incandescentes. C'est paradoxal!!"

Hihi… on peut voir ça comme ça. Mais c'est pas là le plus gros problème des lampes fluocompactes, qui est leur bilan énergétique globale (fabrication + utilisation + recyclage) supérieure à celui des lampes à incandescence.

La LED semble être une solution plus pertinente. En revanche, le fait que le LED émettent une lumière moins diffuse et potentiellement "agressive" nécessite de repenser l'architecture des éclairages, notamment en remplacement les points centraux par des spots répartis sur les plafonds… Ceci ouvrant davantage la possibilité d'allumer les spots en fonction de la pénétration de lumière naturelle dans les différentes zones d'une pièce.

--

Toutes ces sources d'économies sont complémentaires.
Supprimer les gaspillages d'électricité ouvrira la porte à davantage de solutions de productions.

avatar BeePotato | 

« Les gens qui n'ont pas subit le passage du ppc à intel ne peuvent pas comprendre tout ce que cela entraînerait. »

Les gens qui n'ont pas vécu le passage du 680X0 aux PowerPC ne peuvent pas comprendre à quel point une transition bien gérée peut bien se passer.
;-)

avatar Tronculaire | 

Un argument que personne ne semble citer et qui pourrait motiver l acaht d un iMac (et on ne parle pas de Mac Pro tjrs sous Intel donc les grosses licences ne seraient pas à racheter!!) d un iMac donc sous ARM permettrait de lancer les app ios
Perso ca me manque de ne pas retrouver sur mon iMac les interfaces hyperfluides des app iOS, je suis obligé de dégainer mon iPhone...
Et si mon Macbook lance ces app, je n aurai pas besoin d acheter un ipad :)

avatar BeePotato | 

@ Tronculaire : « un iMac donc sous ARM permettrait de lancer les app ios »

Mais ne permettrait pas de les utiliser très confortablement, faute d'écran tactile.

« Et si mon Macbook lance ces app, je n aurai pas besoin d acheter un ipad »

Présenté comme ça, je doute que ça intéresse beaucoup Apple. :-)

avatar oomu | 

Apple n'hésite pas à se cannibaliser elle même (ça fait toujours ça de pris en vente sur les autres)

mais par contre, elle n'encourage pas du tout le mélange d'interface pour faire une experience pourrie : à quoi acheter ça ?

-
Mais d'ailleurs, si vraiment Apple voulait pousser les apps iOS sur mac, elle le ferait MAINTENANT !

Une app iOS peut relativement facilement se compiler en code intel, tourner dans une vm iOS, je te fous une émulation de curseur, et hop raoul !

avatar BeePotato | 

@ oomu : « Apple n'hésite pas à se cannibaliser elle même (ça fait toujours ça de pris en vente sur les autres) »

Se cannibaliser elle-même avec de nouveaux produits, en effet.
Mais pas entre deux produits déjà existants, en rajoutant à l'un des fonctions permettant de remplacer l'autre. Surtout quand, comme ici, il n'y a pas de risque que ce soient d'autres qu'Apple qui propose cette fonction (exécuter les applications iOS).
Donc non, franchement, Apple ne serait pas intéressée par cette approche (en plus de la raison principale qui tient à l'aspect bâtard de l'interface utilisateur).

« Une app iOS peut relativement facilement se compiler en code intel, tourner dans une vm iOS, je te fous une émulation de curseur, et hop raoul ! »

La plupart des applications iOS commencent d'ailleurs leur vie comme ça (en fournissant au passage la démonstration que ce n'est pas pratique à utiliser sur un Mac).

avatar John Maynard Keynes | 

@Tronculaire

Toujours du mal à comprendre les motivations de ces fantasme oecuméniques ????

avatar oomu | 

La folie de l'imaginaire débarrassé des contraintes de l'utiliser pour de vrai :)

avatar John Maynard Keynes | 

Ou l'infini à la portée des caniches :-)

avatar patrick86 | 

"d un iMac donc sous ARM permettrait de lancer les app iOS"

C'est déjà possible avec le simulateur iOS fourni avec Xcode.

C'est utile quand on est développeur (pour tester une apps, en sachant que ça ne vaut pas un test directement sur les appareils concernés) ; c'est drôle quand on est pas développeur mais qu'on veut épater la gallérie en disant "regardes, j'ai un iPhone dans mon Mac ! ;-D" mais ça s'arrête là.

avatar Almux | 

Ce n'est pas parce qu'un nouveau type de Mac sort, que les anciens modèles cessent de fonctionner.
Selon les périodes (et pour combler les soucis de transition), j'avais un G3, un G4 et un MP Intel qui faisaient simultanément chacun ce qu'il savait très bien faire.
Résultat: (quasi) aucun problème!

avatar melaure | 

Ceux qui trouvent les procs Intel bons, sont un peu comme les pécéistes qui jurent par Windows parce qu'ils ne connaissent pas le reste. Le x86 est né dans la fiente avec un système de registres (adressage, données ...) et un assembleur complètement naze a coté du 68000. Le PPC lui a été conçu bien plus tard et a été extrêmement bien pensé. Ca n'a pas été une défaite technologique mais commerciale car Motorola et IBM n'ont jamais fait l'effort de le vendre et surtout de le marketer comme Intel. Alors que le monde Wintel n'est qu'un succès commercial et marketing avec des produits médiocre ...
Et tant qu'on restera dans le monde du low-cost, les produits "pensés" n'ont aucune chance ...

avatar Dark-Vador | 

@melaure

Tout à fait d'accord ! Le x86 était basé à l'origine sur une segmentation de la mémoire en bancs de 64Ko
Un bus d'adresses sur 20 bits qui ne permet pas d'adresser plus de 1Mo de mémoire en 16 segments de 64 Ko.
Le Motorola 68000 lui adressait à cette même époque 16 Mo en UNE SEULE FOIS, un seul segment !
Avec le 68000 on n'aurait jamais connu cette daube de MS-DOS et probablement pas Windows !

avatar Almux | 

Pas faut: tout n'est que question de rouleau compresseur!
Apple, à l'époque n'avait pas le choix et a su développer l'OS en parallèle pour s'en sortir au mieux.
Actuellement, il en va tout autrement: Apple a le vent en poupe et d'immenses moyens. Des moyens suffisants pour repartir sur de nouvelles bases et damer le pion à toute la concurrence. La lutte pourrait être serrée, mais cela aurait le mérite que nous trouvions de nouveau des machines et un système qui tendrait vers l'excellence dont rêvait Jobs.
(Après, c'est dans l'espoir qu'Apple remplace Ive pour le design de l'UI… Seule "évolution" qui soit véritablement douloureuse!)

avatar John Maynard Keynes | 

@melaure

Plus que d'accord avec toi sur le fait que l'architecture des x86 est d'une inélégance rare à des années lumière de la belle orthogonalité de bien des CPU de l'époque.

Au passage, j'en parlais plus haut l'architecture réelle des CPU Intel n'est plus depuis maintenant longtemps celle hérité des x86, nous sommes face à une "émulation" (Pour les détails voir plus haut) s'exécutant sur une architecture bien plus moderne.

Après il faut rester pragmatique et accepter certaine réalité en acceptant aussi d'ouvrir les yeux sur les évolutions de ce qui à l'origine ne ressemblait pas à grand chose et qui aujourd'hui malgré le poids de l'héritage a une certaine tenue.

Il faut être très dogmatique pour nier qu'aujourd'hui les CPU Intel tout comme les OS de MS sont des produits moderne et technologiquement très avancés.

avatar oomu | 

oui. (à tout)

avatar Dark-Vador | 

@John Maynard Keynes

Voici une information intéressante dans ce que tu as écrit :

Au passage, j'en parlais plus haut l'architecture réelle des CPU Intel n'est plus depuis maintenant longtemps celle hérité des x86, nous sommes face à une "émulation" (Pour les détails voir plus haut) s'exécutant sur une architecture bien plus moderne.

C'est bien exprimé et compréhensible par tous !

avatar John Maynard Keynes | 

@Dark-Vador

Tu as un peu plus de détail plus haut et de bonnes explications détaillées sur le web.

Le concept fût introduit avec le Pentium Pro.

avatar oomu | 

qu'importe

aujourd'hui on fait avec ce qui est dispo sur le marché

et donc du intel xeon.

sinon, je veux bien que vous me payez un Mac Pro à base de IBM POWER et les logiciels magiquement adaptés pour lui

hmm ? en attendant donc, c'est xeon ! et oui j'ai connu le PowerPc, inutile de retourner le couteau dans la plaie

avatar Dark-Vador | 

@oomu

Moi aussi, je préfèrerais un iMac à base de d'IBM POWER 8 plutôt que 8 processeurs ARM !

Franchement en terme de puissance brute y'a pas photo !

avatar oomu | 

en terme de prix et encombrement non plus ^_-

et ça serait revenir à une situation pire que le PPC : qu'on le veuille ou non, IBM n'est pas intéressé par le marché de cpu de bureaux/station (et encore moins portables)

c'est pas son coeur de métier de toute façon, et Apple serait soumise aux stratégies d'IBM qui vise surtout à garder le marché à (très) haute valeur ajoutée (mais de ultra-niche) du mainframe et calcul scientifique, et pour le reste faire du logiciel clé en main pour entreprises.

Bref, le intel xeon (et l'i7 bien sur) est l'actuel meilleur compromis : relativement abordable, soutenu par quasi tous les éditeurs du monde.

avatar Dark-Vador | 

@oomu

Pas du tout ! IBM a ouvert le code de ses processeurs POWER et Apple aurait tout loisir d'en modifier l'achitecture si elle le souhaitait !

IBM nest plus fermée comme autrefois, d'ailleurs elle se désengage de plus en plus du matériel et des processeurs pour se recentrer vers les services plus rémunérateurs et demandant moins d'investissements en R&D !

avatar béber1 | 

je me rappelle avoir lu que les anciens de P.A. Semi travaillaient sur une architecture Power avec le PWRficient, qu'Apple avait décliné en 2005 pour choisir les CoreDuo d'Intel, au grand dam de Dan Dobberpuhl

avatar John Maynard Keynes | 

@béber1

Daniel Dobberpuhl

Monsieur a de belles références, un monument dans l'histoire des CPU.

avatar John Maynard Keynes | 

@Dark-Vador

Lou Gerstner serait heureux de voir à quel niveau tu ramènes sa stratégie qui a sauvé IBM :-)

avatar John Maynard Keynes | 

@Dark-Vador

Comment veux-tu être pris au sérieux avec ça ?

avatar Dark-Vador | 

@John Maynard keynes

Je ne connais pas Gestner et je m'en fiche. Ca va tu t'es bien excité à insulter et démolir tout le monde aujourd'hui !

J'ai dû m'absenter pour aider un voisin sur son ordinateur. Je n'ai donc pas pu lire toutes tes invectives !
Au fait, pour me remercier le voisin m'a offert une boite de caviar russe. Sa femme est russe. Et toi on te fait souvent des cadeaux comme ça ?

Ben non, tu traites tout le monde d'imbécile !!!

avatar John Maynard Keynes | 

@Dark-Vador

Je ne connais pas Gestner et je m'en fiche

C'est bien dommage pour un professionnel de l'informatique.

Pour le restant tu auras du mal à trouver des invectives de ma part, si tant es que tu connaisses le sens du mot.

A la limite quelques franche moquerie au fil de vos vaines attaques, mes pas plus.

Par contre toi tu donnes souvent dans cet exercice là, j''y reviens plus loin.

Ca va tu t'es bien excité à insulter et démolir tout le monde aujourd'hui !

Je n'insulte personne contrairement à toi qui est coutumier du fait, de la grossièreté et de l'invective ... au point de changer régulièrement de pseudo.

Quant à démolir, il faut avoir de sérieux problème de reconnaissance pour voir cela dans mes objectifs : quand une bêtise est proférée je la met en lumière, rien de plus rien de moins ... si cela déplait à ton égo chancelant ce n'est pas mon problème.

Pour le reste tu prends encore ton nombril pour le centre du monde en parlant de tout le monde, j'ai surtout eu des échanges constructives et intéressant, maniés des idées et des concepts, partagé des visions et des compréhension ... avec la part des forumistes qui ne tombe pas dans tes travers égotique.

Le restant n'est hélas que bruit de fond qu'ont ne peut visiblement pas éviter avec certains individus.

Au fait, pour me remercier le voisin m'a offert une boite de caviar russe. Sa femme est russe.

C'est très bien ta maman sera très fier de toi :-)

Et toi on te fait souvent des cadeaux comme ça ?

Contrairement à toi, je n'ai nul besoin d'étaler la nature des reconnaissances et des gratifications que je reçois, ce serait d'une vulgarité consommée.

avatar Dark-Vador | 

@John Maynard Keynes

Tu es irrécupérable ! On ne peut plus rien pour te sauver de ta névrose et la morgue crasse est ton apanage !

Heureusement que tu ne fais pas de la politique, tu te prendrais le chou avec tout le monde ! Ca finirait en baston ! Tu es pire que Jean-Marie Le Pen ! Lui déjà était bien atteint mais toi tu le bats à plates coutures !

avatar John Maynard Keynes | 

@Dark-Vador

Heureusement que tu ne fais pas de la politique

Qu'en sais-tu ?

Tu es pire que Jean-Marie Le Pen !

Tiens une insulte, sans doute doublée d'une invective ...

pour te sauver de ta névrose

Sais-tu au moins ce que sont des névroses ?

C'est un concept fort loin de la trivialité tu sais :-)

avatar Dark-Vador | 

@John Maynard Keynes

J'aimerais bien te voir sur un plateau de télévision à discuter politique avec des adversaires qui ont d'autres opinions et sensibilités que toi ! Ca doit être quelque chose à voir !

Si tu traites tout le monde de nul dès la première phrase que tu ne comprends pas, la discussion devrait va vite tourner au pugilat !

avatar John Maynard Keynes | 

@Dark-Vador

Si tu traites tout le monde de nul dès la première phrase que tu ne comprends pas, la discussion devrait va vite tourner au pugilat !

La encore, tu confonds :

- ton nombril et tout le monde.
- Divergence de pensée et absence de pensée.

L'art de la dialectique a ses exigences et ne se pratique pas dans le vide.

Par exemple sur ce fil il y a nombre de contributeurs de valeur avec qui il est tout à fait possible de débattre et d'échanger et il y a des personnes qui ne connaissent pas leurs limites et font feu de tout bois pour ne rien produire de sensé.

Pour le reste, m'est avis que la prise de parole publique et le débat font plus parti de mes expériences que des tiennes.

avatar John Maynard Keynes | 

@Dark-Vador

J'aimerais bien te voir sur un plateau de télévision à discuter

Cela t'est peut-être déjà arrivé. :-) (tout le monde passe à la télé de nos jours, c'est d'une banalité affligeante)

Ce que tu oublis c'est que dans la vie réelle nous ne sommes pas anonyme, nous avons nos identités sociales qui change complètement les interactions.

L'anonymat "libère" la parole de ceux qui dans la vie réelle n'ont que peu droit au chapitre.C'est une de sources de la vacuité de bien des échanges sur les forums qui sont un défouloir pour bien des frustrés.

Bien des attaques subies ici par ceux qui exercent un magistère intellectuelle par des personnes n'étant absolument pas équipées pour les mener sont quasiment inimaginable dans la vie réel où chacun reste plus ou moins à sa place et sur son quant-à-soit et où en général la vergogne refait surface.

Dans la vie réelle beaucoup donnerait du Monsieur à ceux qu'ils agressent sur les forums et ne la ramènerait pas en public de peur de passer pour des crétins.

avatar methos1435 | 

Cette migration peut avoir un interet: si apple se décide à venir concurrencer Intel sur la puissance de ses cpu ils vont devoir passer à un niveau bien supérieur pour la conception car les cpu ARM classiques sont loin de tenir la comparaison.

Avec des cpu ARM conçu pour avoir de la patate on saura enfin si l'architecture ARM est vraiment plus efficace que l'architecture x86 d'Intel.
Parce qu'actuellement intel en prend plein le cul face à ARM, ils sont critiqués de toute part alors que leur cpu ne jouent pas vraiment dans la même catégirie niveau puissance de calcul...

Nous verrons enfin si un cpu ARM est réellement optomisé même quand il doit cracher de la puissance.
Après, si c'est le cas alors perso je dit pourquoi pas un mac ARM, mais pour l'instant c'est pas envisageable...

avatar debione | 

Tu as un raisonnement de pciste... ;) Orienté chiffres comparatifs! Orientons nous un peu côtés utilisateur.
La question principale n'est pas de savoir si les design ARM arriveraient vraiment à concurrencer Intel, çA c'est jouer à qui à la plus longue. La question est de savoir à partir de quand l'architecture d'ARM suffira au 90% des utilisateurs... Et vu dans ce sens cela change tout... Autant ARM n'est de loin pas encore à niveau en puissance brute face à Intel, autant les derniers ARM suffisent largement à plus de 80% des utilisateurs... Si Apple trouve le moyen d'améliorer encore un peu son design et d'y adjoindre une partie graphique conséquente, alors il n'y aura aucun obstacle à faire de l'ARM pour tout ce qui touche à leurs entrée de gamme.

avatar Stardustxxx | 

Vous dites quasiment la meme chose.

Effectivement il n'y a aucun obstacle a avoir de l'entree de gamme sur ARM, ca fera un gros iPad avec un clavier. Pour de la bureautique et de la consulation web, et de la lecture de video pas de soucis. Pour de l'edition de base ca doit passer avec des bonnes applis. Mais pour du gros boulot, ca ne marche pas. On se retrouve avec 2 types de machines, consulation et edition.

Et donc Apple a encore besoin de Intel pour Macbook Pro, iMac, Mac Pro. Et pour le moment, il n'y a pas de solution ARM concurentielle en terme de puissance. Et la question a se poser est meme est ce que ARM peut sortir un CPU plus puissant mais plus energivore.

avatar John Maynard Keynes | 

@Stardustxxx

Le potentiel de performance de l'architecture ARM est bien plus conséquent que beaucoup semblent le penser.

avatar Stardustxxx | 

Surement, mais jusqu'a present on ne peut pas faire de comparaison. Les processeurs ARM 64 bits d'AMD annonces devraient nous donner une meilleure idee.

avatar John Maynard Keynes | 

@Stardustxxx

Les Opteron A1100 sont effectivement une indication, mais il ne vaut pas oublier qu'ils ont été dimensionné pour des taches relativement spécifiques.

Sur du serveurs ce qu'à annoncé AMD a un très fort potentiel performance/coût/consommation.

avatar John Maynard Keynes | 

@methos1435

Parce qu'actuellement intel en prend plein le cul face à ARM, ils sont critiqués de toute part

Où donc vois-tu ça ?

Intel est surtout attaqué parce qu'ils sont passé à côté des marchés offrants les plus grandes ressources de croissance, sur des enjeux stratégiques pas sur des enjeux techniques il me semble.

avatar Mr Anchovy | 

@ ceux qui se reconnaîtront :
Pardon pour ce hors-sujet grammatical rébarbatif, mais soit vous apprenez à conjuguer le verbe "foutre", soit vous écrivez "osef" (on ne vous en voudra pas) mais vous arrêtez avec "on s'en fou", ça devient franchement pénible. Merci.

avatar patrick86 | 

@Mr Anchovy :

Corrigé, merci.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR