iMac 27’’ 3 To : la partition Boot Camp indisponible après installation de macOS Mojave

Mickaël Bazoge |

Comme toujours avec les nouvelles versions de macOS, mieux vaut attendre avant de se précipiter pour installer la mise à jour. En particulier si vous êtes utilisateur de Windows avec Boot Camp sur un iMac 27 pouces (fin 2012) équipé d’un disque dur de 3 To. Apple prévient en effet dans une note qu’il faut non seulement supprimer la partition Boot Camp avant d’installer macOS Mojave, mais surtout qu’il sera impossible par la suite d’installer Windows.

Le mieux, si vraiment on a besoin de Windows avec Boot Camp, c’est encore d’en rester sous macOS High Sierra pour le moment. Rappelons que ce problème ne touche que cette configuration d’iMac.


avatar marenostrum | 

y a que utiliser des logiciels de virtualisation. t'as les deux systèmes ouvert en même temps en plus. ou acheter un PC, c'est plus ergonomique.

avatar scanmb (non vérifié) | 

@marenostrum

Ainsi on a « fromage ET dessert », alors que bootcamp c’est « fromage OU dessert »
?

avatar sinbad21 | 

Faux, les logiciels de virtualisation savent utiliser la partition Boot Camp tout en restant sur macOS. D'autre part comme dit précédemment, rien ne remplace la partition BootCamp dans un certain nombre de cas, notamment quand il s'agit de mettre à jour le firmware d'un périphérique. La plupart du temps ce genre de manip ne fonctionne pas en virtualisation, il faut démarrer sur une vraie partition Windows.

avatar r e m y | 

@marenostrum

Quand on doit utiliser une application gourmande en ressources, rien ne vaut un démarrage directement sur Windows. En virtualisation on n'a pas du tout les mêmes performances !

Et certains logiciels ne fonctionnent pas en virtualisation (Catia de Dassault System par exemple, car son système de protection anti copie a besoin d'accéder directement au hardware sans interface via un logiciel de virtualisation)

avatar bonnepoire | 

Chacun sa solution. J’ai un serveur sous VMware. Je fais un Remote Desktop quand j’ai besoin et la batterie de ma machine ne se vide pas.

avatar r e m y | 

Ces configurations fusion drive 3 To ont toujours eu des problèmes avec leur partition BootCamp...
Le contournement mis en œuvre par Apple est pris en défaut lors du passage en APFS (c'était déjà le cas avec les premières bêta de HighSierra si on passait ces FusionDrive en APFS et c'était l'une des raisons ayant fait qu'Apple avait renoncé temporairement à passer les FusionDrive en APFS. Il faut croire que la solution la plus simple trouvée par Apple est de supprimer la possibilité de créer une partition BootCamp sur ces Mac. Plus de BootCamp, plus de problème! C'est simple, c'est Apple!)

L'autre option... c'est de demander la solution à Macomaniac ?

avatar Weldon | 

Merci de l’info, j’étais prêt à supprimer la partition windows. Du coup ? merci mcg

avatar pommedor | 

La maitrise du hard et du soft qu'il nous disent :)

avatar fabricepsb71 | 

@pommedor

Ils ne maîtrisent que le chiffres d'affaires et la marge ces cons

avatar oomu | 

Apple ne maitrise pas Windows.

La question du double boot avec l’empilement de partitions de taille conséquente, GPT, Fusion Drive, filevault, windows secure boot, EFI etc n’est PAS trivial.

Cela ne m’étonne pas qu’Apple retire cette possibilité. Voir finisse par ne plus jamais la remettre.

Pas de fonctionnalité, Pas de complexité :)

avatar IRONMAN65 | 

Aïe ??

avatar Nesus | 

Cool ! C’est ma configuration !

C’est moche... pas de Mojave pour moi.

avatar corben | 

@Nesus

J’étais déjà resté et je suis toujours sous Sierra pour des soucis de compatibilité d’imprimante multifonctions et surtout à cause d’Adobe CS6 sous High Sierra

Et depuis 2 ans mon mac tourne H24 sans plantage ni aucun problème

avatar corben | 

Purée en plus sur la version finale c’est pas sérieux ?

avatar r e m y | 

@corben

C'est lié à APFS et pas vraiment à Mojave...

avatar melaure | 

Ok mais ça craint sur la maitrise technique de leur OS. Quand on sait que tous les gars de Next ont fini par se barrer, et la flopée de soucis à chaque OS, on se demande ce qu'il reste dans cette crémerie à part des commerciaux ...

avatar r e m y | 

@melaure

La difficulté tient à la nécessité d'un partitionnement hybride (NTFS pour Windows, APFS pour macOS) tout en maintenant la partition BootCamp dans les 2 premiers To
Une solution avait été trouvée pour un disque HFS+, mais elle n'est pas "compatible" avec le nouveau format APFS et sa structure APFS Container. Plutôt que de trouver une nouvelle solution, j'ai l'impression qu'ils ont préféré supprimer le problème en supprimant la possibilité de créer une partition BootCamp sur ces iMac.
(Sachant, de toutes façons, que BootCamp vit probablement ses derniers mois si Apple remplace les processeurs x86 d'INTEL par des processeurs ARM)

avatar fabricepsb71 | 

@r e m y

Qu'en est-il d'une configuration où Bootcamp serait installé sur un disque externe, genre SSD en USB 3 ?

avatar r e m y | 

@fabricepsb71

En l'occurrence il ne s'agit pas de BootCamp (BootCamp ne proposant pas une telle installation), mais si tu as une version de Windows installée sur disque externe (usb ou thunderbolt) et sur laquelle ton Mac sait démarrer, alors ce disque devrait rester utilisable après l'installation de Mojave.

avatar fabricepsb71 | 

@r e m y

Effectivement j'ai installé ce que Microsoft appelle un Windows To Go. L'inconvénient est qu'on ne peut y faire que des mises à jour mineures.
Par contre une question :
Sur un iMac Fusion Drive, le formatage en Apfs est-il obligatoire pour installer Mojave ?

avatar r e m y | 

@fabricepsb71

C'est l'installeur de Mojave qui convertit en APFS sans possibilité de bypasser cette étape. Sur HighSierra un paramètre pouvait être défini à "false" pour éviter la conversion. Ce n'est plus possible avec Mojave.

Pour avoir Mojave sur un disque HFS+, il faut l'installer sur un disque externe (qui sera converti en APFS) puis avec CarbonCopyCloner cloner le disque externe sur le disque interne (qu'on aura conservé en HFS+)

avatar oomu | 

Melaure, ça n’a aucun rapport avec une maitrise technique. C’est juste un problème non trivial, où les deux systèmes (windows et mac) compliquent le boot pour de la sécurité.

Fusion Drive n’aide pas.

Patience.

avatar r e m y | 

@oomu

Je ne pense pas que la patience soit d'une quelconque utilité. Apple ne promet pas de résoudre ce problème. Ils indiquent juste que pour installer Mojave sur ces modèles d'iMac il FAUT supprimer la partition BootCamp et qu’une fois Mojave installé, il ne sera plus possible d'installer Windows via BootCamp sur ce Mac.
"After you upgrade to macOS Mojave, you won't be able to use Boot Camp to install Windows on this Mac"

Le problème existe depuis la première bêta de HighSierra proposant APFS. Si Apple n'a pas trouvé de solution depuis tout ce temps, ce n'est pas quelques mois de plus qui changeront grand chose.

avatar fte | 

@r e m y

"Si Apple n'a pas trouvé de solution depuis tout ce temps, ce n'est pas quelques mois de plus qui changeront grand chose."

Je pense qu’ils savent les stats d’utilisation de BootCamp, qu’elles sont basses, en particulier sur FusionDrive, et qu’en conséquence ils n’ont pas cherché. Et ne chercheront pas.

avatar r e m y | 

@fte

Je pense plutôt que le nombre d'iMac concernés est faible et que BootCamp vit de toutes façons ses derniers mois avec l'arrivée probable de Mac à processeurs ARM...

Maintenant, si certains ici sont concernés, direction les Forums. Des solutions existent nécessitant de mettre un peu les mains dans le cambouis, mais en étant guidé pas à pas, ça se fait très bien.

avatar fte | 

@r e m y

"l'arrivée probable de Mac à processeurs ARM..."

J’y croirai lorsque je les verrai. ?

avatar r e m y | 

@fte

Moi j'espère ne jamais les voir... ?

avatar oomu | 

j’y croirai lorsque je les mangerai.

-
pour l’heure, je ne suis pas convaincu qu’un processeur ARM soit un gain pour l’utilisateur de machines de travail généraliste (un pc ou mac).

avatar fte | 

@oomu

"pour l’heure, je ne suis pas convaincu qu’un processeur ARM soit un gain pour l’utilisateur de machines de travail généraliste"

Je pense que gain ou pas, Apple n’en a sans doute rien à faire. Ils feront ce qu’ils veulent pour leurs intérêts propres, y compris une uniformisation de plateforme matérielle entre iTrucs et Mac. Je vois très clairement l’intérêt de le faire. Pour Apple.

avatar oomu | 

oui.

avatar lll | 

ça voudrait dire qu'Apple ne teste pas chacune de ses configs avant la sortie d'une version majeure de son OS ? Je veux bien que ne soit "que" Bootcamp, mais bon...

avatar oomu | 

ben si, pourquoi ?

avatar Jean-Jacques Cortes | 

À une époque, mon MacBook Pro avait 4 systèmes installés sur le disque interne, Mac OS 10.6, Windows xp, Vista et Linux. Pour cela je ne passais pas par Bootcamp pour les installer. Je créais 4 partitions sur mon disque dur, j'installais Mac OS puis Linux et grâce au gestionnaire de multi-boot de Linux je pouvais installer les deux Windows.

CONNEXION UTILISATEUR