iOS 8, OS X 10.10 : des ruptures dans la Continuité

Anthony Nelzin-Santos |

« Enfin ! » : c’est ce qu’on est tenté de dire à l’issue de ce keynote de la WWDC 2014, l’un des plus longs et des plus riches de ces dernières années. OS X Yosemite et iOS 8 sont des mises à jour véritablement majeures qui achèvent la transition d’Apple vers le cloud et effacent les principaux points de frictions de ces deux systèmes.

OS X Yosemite

Plus de 80 millions de Mac sont désormais en circulation, dont un peu plus de la moitié sous OS X Mavericks. Des Mac qui pourront prochainement passer à OS X Yosemite.

Une nouvelle interface

La rumeur n’avait pas menti : OS X Yosemite inaugure une nouvelle interface inspirée par celle d’iOS 7. Les fenêtres, semi-transparentes, se colorent de la couleur de votre fond d’écran, de vos fichiers et de vos autres fenêtres.

Lucida Grande prend une retraite bien méritée, au profit d’une nouvelle police que l’on retrouve dans la nouvelle barre de menus, qui peut être claire ou sombre.

Toutes les applications intégrées à OS X adoptent cette nouvelle esthétique, qui minimise la taille des barres d’outils et maximise la place laissée au contenu. Comme sur iOS, la transparence est mise à contribution pour accentuer le sens de « profondeur » du système.

Un Centre de notifications à la Dashboard

Le Centre de notifications récupère la vue Aujourd’hui de celui d’iOS, mais ce n’est pas tout : il hérite aussi des fonctions de Dashboard et peut désormais contenir des widgets. Apple fournit quelques-uns de ces widgets — une calculette, la météo, les cours de la bourse —, mais les développeurs peuvent aussi en ajouter.

Un Spotlight connecté

Spotlight, enfin, se détache de la barre de menus pour prendre place au milieu de l’écran dans une « boîte » qui rappelle celle d’Alfred ou du nouveau LaunchBar. Tapez quelques lettres : si elles correspondent au nom d’une application, celui-ci apparaît directement dans le champ ; si elles correspondent à un fichier, son aperçu apparaît juste en dessous.

Cerise sur le gâteau : Spotlight se connecte enfin à internet et intègre Bing, Wikipedia et les boutiques d’Apple. Les résultats distants apparaissent de la même manière que les résultats locaux, comme on peut s’y attendre.

iCloud Drive, le Dropbox d’Apple

Dropbox n’était « qu’une fonction » selon Steve Jobs, et c’est désormais une fonction d’OS X Yosemite. iCloud Drive ressuscite l’esprit d’iDisk en affichant directement dans le Finder tous les documents stockés dans iCloud.

Ceux qui « appartiennent » à des applications apparaissent dans des dossiers au nom de ces applications. Mais vous pouvez organiser librement votre iCloud Drive et y ajouter d’autres fichiers et dossiers, comme dans votre Dropbox.

L’iPhone et l’iPad peuvent évidemment accéder à ces fichiers… mais pas par le biais d’un Finder qui n’existe pas dans iOS. iOS 8 intègre cependant un sélecteur de fichiers qui permet de récupérer, à l’intérieur d’une app, des fichiers stockés dans iCloud Drive.

Un Mail qui devrait fonctionner

Apple assure s’être concentrée sur les « bases » pour cette nouvelle version de Mail : oui, avec un peu de chance, elle devrait être capable de gérer le courrier électronique. Mais la firme de Cupertino ne s’est pas arrêtée en si bon chemin et a bourré le Mail d’OS X Yosemite de nouvelles fonctions.

Mail Drop résout le problème des pièces jointes trop lourdes en les stockant, chiffrée, sur les serveurs d’Apple. Si votre correspondant utilise un Mac, l’opération est totalement transparente : Mail récupère la pièce jointe et l’affiche dans le corps du message. Sinon, il reçoit votre message et un lien lui permettant de télécharger votre document, qui peut peser jusqu’à 5 Go.

Markup évite quant à elle les allers-retours entre Aperçu et Mail : c’est un petit éditeur qui permet de griffonner sur une image ou de signer un PDF.

Le Safari de l’iPad, sur Mac

La barre des favoris de Safari s’efface pour laisser un maximum de place aux pages web — les favoris apparaissent désormais dès que vous placez le curseur dans la barre d’adresses, qui se nourrit aussi de vos signets et intègre directement Wikipedia.

La section Liens partagés de la barre latérale a trouvé une nouvelle utilité en intégrant les flux RSS qui font un étrange retour dans Safari. Les options de partage, elles, gagnent une section contenant vos contacts favoris.

Vous pouvez maintenant faire défiler la barre d’onglets, plutôt que d’appuyer sur le bouton + pour afficher la liste des onglets « dépassant » de la barre. On peut toujours « prendre du recul » en affichant les onglets sous la forme de miniatures, mais celles-ci sont désormais regroupées sous la forme d’une grille, et les onglets d’un même site sont regroupés dans une pile.

Le passage en navigation privée ne ferme plus la fenêtre courante, mais ouvre une fenêtre privée à côté de la fenêtre standard. Enfin, Safari active WebGL par défaut et prend en charge le standard réseau SPDY et la nouvelle API HTML5 Premium Video utilisée par les sites de streaming vidéo.

Commencez sur le Mac, finissez sur l’iPad

La transition vers iCloud terminée, Apple lie enfin tous ses appareils avec le concept de « continuité ». Première étape, AirDrop fonctionne désormais entre OS X et iOS.

Deuxième étape, Handoff, qui permet enfin aux appareils de travailler de concert. Lorsque vous travaillez sur un classeur Numbers sur votre Mac, l’iPad qui est posé sur votre bureau attend patiemment : prenez-le, et une petit icône Numbers apparait en bas à gauche de l’écran d’accueil. Tirez là vers le haut, et vous retrouvez votre document Numbers et pouvez continuer à travailler dessus sur votre tablette.

Handoff fonctionne aussi dans l’autre sens : commencez à écrire un mail sur l’iPhone, et une icône apparaît à gauche de celle du Finder dans le Dock de votre Mac. Cliquez dessus, et Mail se lance pour vous permettre de finir votre courrier sur votre Mac.

Troisième étape, un mode modem automatique : si votre Mac n’est pas connecté à un réseau Wi-Fi, mais que votre iPhone est à proximité, votre iPhone apparaît dans la liste des réseaux Wi-Fi. D’un clic, le mode modem est activé et votre Mac se connecte à votre iPhone.

Enfin, Apple résout avec OS X Yosemite un des principaux problèmes de Messages, son incapacité à rapatrier les SMS vers le Mac. L’iPhone fait désormais office de relais : dès qu’il reçoit un SMS, il le passe au Mac, et l’on peut répondre comme si l’on répondait à un iMessage.

Apple reprend là une idée que Palm avait ébauchée avant que HP n’achète et ne foule au pied la société. Elle la prolonge même, puisque l’iPhone transmet aussi les appels au Mac, qui peut servir de kit mains libres de luxe. La chose fonctionne dans l’autre sens : cliquez sur un numéro de téléphone dans Safari sur votre Mac, et un appel est lancé sur votre iPhone.

Disponible cet automne

OS X Yosemite est disponible dès aujourd’hui pour les développeurs. Vous pouvez vous inscrire au programme de bêta publique d’Apple pour recevoir des builds pendant l’été. La version finale sera disponible cet automne. Tous les Mac capables de faire tourner OS X Mavericks sont capables de faire tourner OS X Yosemite.

iOS 8

Contrairement à OS X Yosemite, iOS 8 ne reçoit pas une nouvelle interface. Mais il reçoit de nombreuses nouveautés qui en font une des mises à jour les plus importantes de ces dernières années — et une mise à jour qui répond à quelques-unes des demandes les plus insistantes des utilisateurs.

Des notifications interactives

On peut (oui, enfin !) répondre à un message directement depuis sa notification : il suffit de balayer vers le bas pour faire apparaître le formulaire de réponse.

Cette interaction s’étend aux autres notifications, comme celles d’invitation à un événement que l’on peut accepter ou décliner d’un tap — y compris depuis l’écran d’accueil.

Vos contacts favoris d’un double clic

Le double clic sur le bouton d’accueil permet toujours d’afficher « le multitâche », mais les cartes des apps sont désormais surmontées de vos contacts favoris. Un tap sur un contact, et vous pouvez l’appeler ou lui envoyer un message, sans être allé fouiller dans l’app Téléphone ou Contacts.

Le Safari du Mac, sur iPad

Si le Safari d’OS X Yosemite s’est beaucoup inspiré du Safari de l’iPad sous iOS 7, le Safari de l’iPad sous iOS 8 s’est aussi un peu inspiré du Safari d’OS X Yosemite. On y retrouve par exemple les piles d’onglets, ou la barre latérale contenant la liste de lecture et les liens partagés.

Mail(box)

Mail s’inspire directement de Mailbox avec des gestes qui permettent de rapidement ajouter un drapeau ou supprimer un courrier. Il est enfin possible de mettre de côté un courrier en cours de rédaction, en le glissant vers le bas, pour retourner à la boîte de réception chercher un autre mail ou consulter les derniers messages.

Un Spotlight connecté

Spotlight est tout aussi connecté sur iOS 8 que sur OS X Yosemite, avec les mêmes fonctions. Ce qui veut dire que l’on peut désormais rechercher une nouvelle application sans même ouvrir l’App Store.

QuickType, comme sur BlackBerry

Contrairement à Android et Windows Phone, iOS 8 n’intègre pas un clavier permettant d’écrire en défilant le doigt sur les lettres. Il intègre cependant un système d’écriture prédictive, qui rappelle un peu celui de BlackBerry OS : commencez à taper, et le système vous propose des mots qui peuvent correspondre à la suite de votre phrase.

Disponible en français, QuickType ambitionne de ne plus vous faire taper du tout : si vous recevez un message comme « Tu veux aller au cinéma ou au restaurant ? », il vous propose d’emblée de répondre par « Au cinéma », « Au restaurant » ou « Je ne sais pas ».

Commencez sur l’iPad, finissez sur l’iPhone

Le concept de continuité ne nécessite pas un Mac : l’iPhone peut aussi servir de modem à un iPad ou lui transmettre appels et SMS ; l’iPad peut reprendre un mail commencé sur iPhone.

(Snap)Messages(Chat)

Messages est l’application la plus utilisée par iOS, et il n’y aucune raison que cela change. Apple s’est enfin attaqué aux principaux défauts des groupes : on peut désormais nommer un groupe, enlever des correspondants à volonté, le réduire au silence temporairement, ou carrément le quitter de son propre chef. On peut partager sa localisation avec un groupe, ou récupérer d’un coup toutes les photos d’un fil de messages.

Plus surprenant, la firme de Cupertino a fait son marché parmi les applications de messagerie les plus populaires pour ajouter de courts messages audio et vidéo à Messages. Il suffit de maintenir le bouton permettant d’ajouter une image pour passer en mode talkie walkie et enregistrer un message audio.

Plus amusant, on peut l’utiliser directement depuis l’écran d’accueil. Il suffit de porter l’iPhone à l’oreille pour écouter un message audio ; un tap sur Répondre, et on peut à nouveau porter l’iPhone à l’oreille, cette fois pour enregistrer un message de réponse. Baissez l’iPhone et le message est envoyé.

Un mini-Finder dans les applications

iCloud Drive est aussi une des réponses d’Apple à un des problèmes du multitâche, la gestion des documents. Dans une app, on peut désormais utiliser le sélecteur de fichiers pour aller chercher les documents d’une autre app : ils restent dans le dossier de cet app et ne sont pas copiés. Si l’on ouvre cette autre app donc, on retrouve toutes les modifications — plus important du point de vue d’Apple, c’est le système qui gère ces échanges et les développeurs ne peuvent ainsi jamais sortir de leur bac à sable.

L’iPhone, c’est la santé

D’HealthBook il n’y a pas : Apple a plutôt présenté Health, Santé en français. Cette nouvelle application agrège toutes les données des apps « santé » installées sur vos appareils et exploitant la nouvelle API HealthKit — il faudra attendre les premiers tests pour savoir si elle exploite ces données pour faire office de guide de médecine préventive. Health est aussi un intermédiaire, qui permet à une app santé de récupérer les données d’une autre app santé, là encore en toute sécurité.

Family Guy

Vous êtes un « bon père de famille » ? Tous les appareils sur votre toit peuvent être désormais configurés comme les appareils d’une famille : les photos, calendriers et autres contenus peuvent alors être partagés automatiquement entre les appareils. Si les comptes iTunes de ces appareils sont enregistrés avec la même carte bancaire (dans la limite de six personnes), un appareil pourra consulter les apps, films et autres médias stockés sur un autre appareil. Et si un enfant essaye d’acheter une app, les parents reçoivent immédiatement une notification pour confirmer la transaction — ou la refuser.

La vérité photographique est dans le nuage

Apple a complètement renversé la logique du Flux de photos : il étend désormais la capacité de vos appareils. Toutes vos photos et vidéos sont désormais stockées dans le nuage, dans leur définition et leur format original, et sont disponibles sur tous vos appareils.

Modifiez-les sur votre iPad et les modifications sont reportées sur votre iPhone. iOS 8 intègre d’ailleurs de nouveaux outils permettant de plus facilement retoucher la luminosité et la couleur, de recadrer et de redresser les photos.

Les cinq premiers Go de stockage sont gratuits ; 20 Go valent 0,99 $ par mois, 200 Go valent 3,99 $, et ainsi de suite jusqu’à 1 To. Apple espère bien stocker toutes vos photos et vidéos : elle a donc conçu de nouveaux outils de recherche plus performants et plus intelligents.

À la faveur d’une mise à jour d’OS X Yosemite qui sortira début 2015, le Mac bénéficiera à son tour d’une application Photos qui disposera des mêmes fonctions. Le cloud prendra alors véritablement son rôle de hub numérique : vos médias y seront stockés, et l’espace de stockage de vos appareils sera directement augmenté de cet espace de stockage distant.

Hey, Siri

Vous connaissiez « OK Google », voici « Hey Siri » — mais il ne fonctionne a priori qu’en voiture. L’assistant personnel d’iOS est désormais capable de reconnaître le titre d’une chanson qui passe, grâce aux services de Shazam. Apple a évidemment pensé à ajouter un petit bouton pour acheter directement le morceau en question. Enfin, Siri, qui parle 22 nouvelles langues, transcrit désormais vos paroles en direct, sans attendre la fin de votre phrase.

Disponible cet automne

Comme OS X Yosemite, iOS 8 est disponible dès ce soir pour les développeurs et cet automne pour les autres — mais aucun programme de bêta publique n’est prévu. Tous les appareils compatibles avec iOS 7 sont compatibles avec iOS 8, à l’exception notable de l’iPhone 4.


avatar John Maynard Keynes | 

Le mot continuité avait la part belle.

Là ou certain essais de créer des moutons à cinq pattes en hybridant des OS ayant des cibles différentes Apple assure une continuité fonctionnelle et esthétique entre terminaux mobiles et postes de travail avec cohérence.

On sent bien une vision long terme à l'oeuvre depuis plusieurs années dont les élément du puzzle commencent à s'agencer.

Il y a eu du lourd sur cette keynote et ce n'est pas forcément ce qui se voit le plus.

avatar iDav92 | 

@John Maynard Keynes :
Entièrement d'accord avec vous

avatar iAnn | 

Beaucoup de choses dont "je rêvais"... iOS et OSX vont "dialoguer" intelligemment et facilement...
OSX et iOS vont prendre une bonne longueur d'avance sur la concurrence en offrant une simplification accrue de l'expérience utilisateur.

avatar philoo34 | 

@John Maynard Keynes

Il y a eu du lourd sur cette keynote et ce n'est pas forcément ce qui se voit le plus.

Bien sur il y a de lourd, de la continuité, de la réflexion , tout ce que n'a pas si faire MS dans son W8 , mais pour cela bien sur il faut savoir maîtriser tous les éléments du système , tous les liens entre eux .

La ou certains ne vont encore voir que du marketing , et le moyen de nous en vendre encore plus n'auront bien sur rien compris , prisonniers qu'ils sont de leurs préjugés .

avatar Dark-Vador | 

@John Manyard Keynes

Apple assure une continuité fonctionnelle et esthétique entre terminaux mobiles et postes de travail avec cohérence

Tout ceci existe déjà chez Google avec Android ! Apple comble son retard par rapport à la concurrence et c'est tant mieux pour le consommateur !

- Continuity
- Widgets
- Raccourcis multi actions vers les contacts
- Frappe prédictive
- Swift pour Apple, Go pour Google etc...

etc...

Tout ceci existe dans KitKat Android. C'est normal qu'Apple en propose une équivalence.

avatar So | 

"Tous les Mac capables de faire tourner Mac OS X Snow Leopard sont capables de faire tourner OS X Yosemite."

Ceux qui étaient incapables de faire tourner Mavericks mais qui pouvaient faire tourner Snow Leopard pourront faire tourner Yosemite ???

avatar Hugualliaz | 

Sur le site US, on peut voir dans la presentation de iOS 8 dans l'onglet Contnuity : des accusés de réception à ce qui semblent être les SMS ! Ils sont verts, même s'il y a marqué iMessage au dessus... Bizarre... :)

avatar Bab0u | 

Détails juste ainsi:
• Pas de présentation d'iTunes. oO
• Je remarque de moins en moins "clin d'oeil Apple" dans ces nouvelles icônes 10.10 (Notes.app par exemple).

— Edit du commentaire pour plus de compréhension. :D

avatar John Maynard Keynes | 

@Bab0u

Si tu veux une référence à Jobs dans la keynotes il y en a eu une lors de la démo de Safari.

Ansel Adams est un des plus important photographe paysagiste et il a consacré une part importante de son travail au parc national des Yosemite.

Jobs était un amateur de ce travail et possédait plusieurs tirages du maitre, il parlait avec passion et une grande finesse de son travail.

avatar Bab0u | 

Tu me fais découvrir le bonhomme, merci! (j'ai édité mon commentaire pour plus de compréhension btw :D)

avatar John Maynard Keynes | 

@Bab0u

Ansel Adams est un maitre incontournable de la photographie et une personnage passionnant.

Jobs en parlait remarquablement.

avatar John Maynard Keynes | 

../.. Doublons

avatar popeye1 | 

Et Mail dans tout ça, c'est sans problèmes ? Tout est rentré dans l'ordre ?

avatar floooowk | 

Plutôt intéressant ces nouveautés.

J'ai tout de même quelques regrets du côté d'iOS 8, en particulier l'impossibilité de choisir son navigateur ou son client mail par défaut (bien pratique pour envoyer une photo ou ouvrir un lien...) et pas d'annonce au sujet d'un véritable support de Gmail avec le push...

avatar patrick86 | 

AirDrop entre Mac et iOS ainsi que le transfert d'un document en cours est quelque chose que j'attendais.
La seule question qui me reste est : est-ce que ça passe par iCloud ou en local ?

Maintenant, j'attend de pouvoir transférer d'un Mac à un autre des bureaux virtuels entiers.

--

Il y a de bonnes nouvelles fonctionnalités dans ces nouveaux OS X et iOS. A explorer plus en détail !

--

En terme d'interface, OS X Yosemite est moins pire que ce que montraient les concepts. La hiérarchisation des fenêtres sur le bureau est toujours très présente.
Libérer de l'espace pour le contenu est une bonne chose.
Il semble qu'Apple n'ait pas reproduit toutes les erreurs d'iOS 7 :
- les barres de titres des fenêtres sont plus claires, mais pas blanches ;
- les boutons sont toujours dessinés (il ne sont pas moins visibles que sous Mavericks) ;
- les icônes ont perdues moins d'éclat que celle d'iOS (celle de Mail a même plus de gueule qu'avant).

---

Dommage que le mode sombre ne soit pas généralisable à toute l'interface.

avatar marenostrum | 

air drop c'est pas nouveau. iOS7 disponible

avatar patrick86 | 

@marenostrum :

AirDrop ENTRE OS X et iOS est nouveau.
Il n'y avait pas d'intéropérabilité entre les deux jusqu'ici.

avatar béber1 | 

"Dommage que le mode sombre ne soit pas généralisable à toute l'interface."

cela me plairait bien de le tester aussi.
Peut-être que cela sera intégré dans la version finale.

avatar Shawn | 

Je crois que vous avez oublié le stockage iCloud qui devient beaucoup plus abordable

avatar Armaniac | 

Vrai, mais ça reste quand même limité. Rien que mes 8 Go de photos dépassent largement le quota. Et je n'ai pas rajouté mes documents et mes 140 Go de musique... Il faudrait augmenter un peu, je pense à 15 ou 20 Go la capacité de stockage iCloud gratuit.

Evidemment, ça suppose de tripler voire quadrupler la taille des serveurs... Pas facile à mettre en place, quoi. Mais ce serait cool !

avatar toto587 | 

Depuis la vidéo en direct, j'ai cru comprendre qu'il y a un vrai mode nuit sur Yosémite !!! hâte de voir toutes ces nouveautés.

avatar iBenjy | 

Tout cela est très impressionnant.

avatar béber1 | 

même avis

avatar clarilox | 

Un mode 'dark´, pas nuit. C'est présente comme moins flashy, surtout pensé pour ceux qui travaillent apparemment, ou ceux qui préfèrent moins de transparence.

avatar Lymf | 

De ce que j'ai compris, ils ne parlent pas de la disponibilité des vidéos sur tous les appareils mais ne mentionnent que les vidéos.
Et concernant les tarifs j'ai compris que c'était les prix par mois. Suis je le seul?

avatar Stéphane Moussie | 
Oui, par mois. C'est corrigé, merci.
avatar Dimitri64500 | 

Si quelqu'un a de la place parmi ses UDID je suis preneur :) Je peux vous faire une petite ristourne via paypal :p

avatar MattEyraud | 

@Dimitri64500 :
Ça peut se trouver pour une place UDID !

avatar Dimitri64500 | 

Envoie moi ton mail à dimitri64500 at gmail.com stp :)

avatar r e m y | 

Je comprends enfin pourquoi Apple a tué l'iDisk… c'était pour nous le ressortir quelques années plus tard comme LA nouveauté totalement amazing!

avatar John Maynard Keynes | 

@r e m y

Il y a comme qui dirait une légère différence entre le rôle de pivot qu'occupe aujourd'hui iCloud dans la stratégie d'Apple et ce qu'était iDrive.

iCloud monte petit à petit en puissance et l'importance du Cloud pour Apple se révèle peu à peu.

avatar Dark-Vador | 

@John Manyard Keyes

Le Drive existe déjà chez Google ! Apple n'invente rien...

avatar philoo34 | 

@ Dark-Vador

"Le Drive existe déjà chez Google ! Apple n'invente rien..."

Le Drive existait avant celui de Google, Google n'invente rien ...

avatar Dark-Vador | 

@philoo34

peu importe !

Moi je constate que beaucoup sont en extases devant les nouveautés présentées hier soir par Apple alors que nombre d'entre elles existent déjà dans Android et parmi les services que propose le concurrent Google !

Exemple de truc sympa qui existe chez Apple et que l'on retrouve chez Google, le service "Localiser mon iPhone" qui s'appelle "Gestionnaire d'appareils Android" chez Google !

Attendez donc de voir les nouveautés que Google est en train de concocter dans Android 4.5 !

Il ne faut pas oublier que chez Google il y a aussi de la matière grise !

Ils se copient mutuellement et c'est tant mieux pour le consommateur qui en a pour son argent !

avatar So | 

Le "Hey Siri" m'a fait marré. Ce copiage en puissance :-)

avatar Dark-Vador | 

@So

Exact, sur Android, il suffit de dire "Ok Google"

Le fait de demander à Siri d'acheter de la musique sur l'iTunes Store ce n'est pas innocent non plus !

Ils ne perdent pas le nord chez Apple ! Business is Business

avatar Dark-Vador | 

@philoo34

Il ne faut pas pinailler sur des points de détail comme ça, il faut prendre les choses dans leur globalité !

Certains n'ont pas de vision d'ensemble des choses et n'en voit qu'un petit aspect !

Ils sont capables d'en faire des tonnes sur un simple petit détail !

Beaucoup des nouveautés présentées faisaient parti de mes commentaires dans un autre fil que certains fanatiques ou esprits réducteurs avaient raillés comme d'habitude !

C'est dur de dialoguer sur ce forum avec des gens qui se disent intelligents mais qui ne cessent de dénigrer de dévaloriser avec une certaine suffisance ce que les autres disent. D'aucuns diraient bornés !

avatar Napoba | 

Pour ma part je ne m'extasie pas devant les "nouveautés" qui ont été présentées hier, mais c'est vrai que même si apple n'invente rien, il est tout de même réjouissant de voir qu’Apple propose enfin ce que ses concurrents proposait et en mieux intégré à l'OS non ? plus besoin de jongler sans cesse entre apps sur iOS, d'installer plein d'extensions et de programmes sur MAc etc...

avatar béber1 | 

exact.

Apple est invariable à elle-même,
elle prend son temps, fait ses choix de manière progressive,
fait son tri pour intégrer ce qui donnera de l'intérêt à ses produits et services...
et construit brique à brique son univers.

C'est sa cohérence et solidité qui m'impressionnent

avatar John Maynard Keynes | 

@béber1

C'est sa cohérence et solidité qui m'impressionnent

S'il est un credo aux actions d'Alpe la cohérence en est bien un des piliers.

Rare sont ceux capables de cela dans l'industrie, sans doute parce qu'Apple se nourrit bien plus que simplement de technologie.

Il y a une vision d'ordre esthétique au sens profond du terme qui irrigue leur vision à long terme.

Désolé pour les troll mais il reste les seule depuis le début à être capable de cette constance qui a eu un impact incomparable et semble destiné à en avoir encore une pour un certain temps.

N'oublions pas le rachat de Beats qui comme je l'exposais ailleurs risque fort de réinventer le rapport à la valorisation des contenus.

Cette WWDC est impressionnante presque autant par le champ des possible que l'on devine que par ce qui a été montré.

avatar béber1 | 

elle m'a impressionné aussi,
non pas parce qu'il y aurait eu telle ou telle annonce de grande nouveauté (y'en a pas eu, pas d'iWatch par ex. ou de aTV en serveur domo, bref les sapins de Noël attendus), mais parce qu'on a vu comme dans un tapis déroulant tout ce qu'Apple est encore capable de développer pour consolider et enrichir son environnement logiciel, par une succession de briques choisies,.

La vision d'ordre esthétique dont tu parles, pour moi elle découle d'une vision ou une approche design, dans le sens où le développement des techniques et des objets fonctionnels qui en découlent sont inséparable de leur incarnation dans une réalité (matérielle et sociale) et inséparable d'une modernité qu'ils participent de cette manière à s'auto-inventer.
Avec ce paradoxe, que ces nouveaux objets intelligents tendent de plus en plus à se rendre invisibles (ou fondus/insérés dans la banalité des habitudes du quotidien) tout en étant omniprésents, en étendant les capacités humaines

C'est assez mégalo.
Mais ce qui l'est encore plus pour le staff Apple à mon avis, c'est qu'ils sont sûrs d'avoir suffisamment de talent pour la marquer suffisamment de leurs empreintes.
Néanmoins, cela ne les préservera pas d'éventuelles erreurs.

On verra ce que donnera le rachat de Beats (ou plutôt l'embauche de Jimmy Lovine+service streaming musique & cinema +contenus culturels, etc.), mais c'est une orientation stratégique assez conséquente, et qui de ce fait ne sera pas sans conséquences dans le futur .
Y'a notamment le coté Dr Dré, gangsta/rap,mode, look/wearcomuting qui me laisse perplexe, mais ce que je crains plus encore, c'est que le coté entertainment insufflé par un Lovine assez dynamique l'emporte peu à peu à Apple, un peu comme Sony Universal qui a orienté l'entreprise japonaise vers une industrie du divertissement (et de contenus) et qui a peu à peu grignoté le Sony industriel.

Une crainte infondée car manquant de recul sans doute
On verra bien

avatar John Maynard Keynes | 

@béber1

Nous sommes plus que d'accord et quand je parle d'esthétique je ne parle bien évidement pas de joliesse mais bien de la force d'une vision puissante s'instanciant dans des objets.

Nous sommes dans une approche globale du design au sens le plus profonds du concept : l'offre est un tout cohérent pouvant s'étendre sans perdre ça cohérence.

C'est cela qui effectivement impressionne.

Sur le rachat de Beats, j'ai écris un petit truc accompagnant la vidéo là https://www.macg.co/aapl/2014/05/beats-la-conference-avec-eddy-cue-et-jimmy-iovine-est-en-ligne-82315 qui résume plus ou moins bien mes impressions sur cet achat.

Je ne sais pas si tu as lu et ce que tu en penses, mais ton avis m'intéresse ;-)

avatar béber1 | 

désolé, j'avais loupé tes posts.

Tu décris très bien les enjeux et la portée réelle du rachat de Beats, et ses implications futures.
C'est très très loin d'être anodin, en effet, et c'est pour cela que j'ai émis des craintes quant aux inflexions futures qu'une telle orientation stratégique pourra avoir sur la politique de Cupertino à l'avenir.

Le tout, c'est qu'ils arrivent à conserver un équilibre farouchement constant entre production de matériel/logiciels et distribution (voire production) de contenus

avatar John Maynard Keynes | 

@béber1

désolé, j'avais loupé tes posts.

Pad de quoi être désolé et merci d'avoir pris le temps de me faire ce retour ;-)

avatar John Maynard Keynes | 

@philoo34

Don't feed the fool troll ;-)

Là il est dans un nouveau mode : le garçon propre sur lui singeant assez maladroitement la phraséologie de ceux qu'il veut stigmatiser, gros comme une maison.

avatar Dark-Vador | 

@John Manyard Keynes

Toujours aussi diffamatoire !

avatar philoo34 | 

@John Maynard Keynes

Ouaih bon je joue avec mon sabre laser :-)

avatar Dark-Vador | 

@John Manyard Keynes @Philoo34

Tiens c'est Laurel et Hardi ! Ou Dupond et Dupond !

avatar philoo34 | 

@Dark-Vador

"Tiens c'est Laurel et Hardi ! Ou Dupond et Dupond !"

Dis moi, t'as pas envie de prendre ta pelle et son seau et d'aller jouer sur l'autoroute ?
:-D

Pages

CONNEXION UTILISATEUR