Fermer le menu
 

Témoignages : Fusion Drive, une technologie largement plébiscitée

Stéphane Moussie | | 12:21 |  27


Présentée en même temps que les iMac et les Mac mini fin 2012, Fusion Drive est la solution qu'Apple propose à ceux qui veulent profiter d'un espace de stockage conséquent, aussi rapide qu'un SSD, et à un prix raisonnable.

Cette technologie purement logicielle combine, dans une même unité de stockage logique, un SSD et un disque dur conventionnel. Disponible en option sur ces deux machines, Fusion Drive se veut transparent pour l'utilisateur. « Il n'y a rien à gérer, rien à faire », déclarait Phil Schiller durant la présentation de Fusion Drive, avant de conclure par le fameux « It just works » (ça marche, tout simplement).

Avec maintenant plus d'un semestre de recul, est-ce que cette solution « marche, tout simplement » ? En êtes-vous satisfait ? C'était l'objet de notre dernier appel à témoins auquel vous avez été une cinquantaine à répondre sur notre forum. Une fois n'est pas coutume, le bilan est quasi unanime, Fusion Drive est une vraie réussite. Compte rendu des témoignages…


Rappel sur le fonctionnement de Fusion Drive



Avant de plonger dans les réponses, il convient de rappeler comment fonctionne Fusion Drive. Un ordinateur commandé avec cette option intègre un SSD de 128 Go couplé à un disque dur d'au moins 1 To. Sur le SSD, un espace libre d'au minimum 4 Go est toujours réservé et fait office de cache. Toutes les opérations d'écriture interviennent dans ce cache pour une sensation de rapidité maximale. Lorsque le cache est plein, il « déborde » sur le disque dur : les utilisateurs de fichiers lourds (montage vidéo, mixage audio...) peuvent à ce moment-là sentir que le disque dur prend le relais avec une vitesse moins élevée.

Le reste du SSD est utilisé pour un système de tiering : OS X (Mountain Lion minimum) décide de lui-même quels fichiers, données et applications il doit déplacer du disque dur vers le SSD. Les données les plus fréquemment utilisées se retrouvent sur le SSD ; les données les moins souvent manipulées restent sur le disque dur.

Fusion Drive n'est donc assimilable à aucun système RAID. Complètement logicielle, la solution d'Apple n'est pas réservée aux nouveaux Mac. Avec quelques lignes de commande, et bien sûr un SSD, on peut « fusionner » un ancien ordinateur.

Pour plus de détails sur le fonctionnement de Fusion Drive :
- Fusion Drive : comment ça marche ?
- Fusion Drive : explications et essais sur un "ancien" Mac
- Fusion Drive : suite de nos expérimentations



« On a la sensation d’avoir un SSD géant. »



Que vous ayez commandé un Mac avec Fusion Drive directement intégré ou que vous ayez mis en place vous-même ce système sur une ancienne machine, le résultat est le même, vous en êtes ravis. Après avoir longuement hésité sur le fait de prendre ou pas cette option sur l'iMac 27" qu'il convoitait, Paul_69 s'est rappelé qu'il avait vanté les mérites du SSD de son MacBook Air. Il a donc adopté cette configuration, sans regret :

« Étudiant en architecture, il m'arrive de travailler sur des fichiers (rendus 3D) de taille importante (>1 Go) et le fait que le fichier soit d'abord enregistré en cache sur le SSD est un gros plus, car on a toujours l'impression de travailler très rapidement.

Cette solution est idéale dans le sens où elle apporte le gain de performance là où on en a vraiment besoin : allumage de l'ordinateur extrêmement rapide, ouverture des applications en un clin d'oeil, et idem pour les fichiers sur lesquels on travaille régulièrement. » 


Vous êtes une quinzaine à avoir sauté sur Fusion Drive pour donner un coup de fouet à votre machine actuelle. Même si la manipulation n'est pas des plus conviviales - il faut ouvrir sa machine pour ajouter le SSD et saisir quelques lignes de commandes - vous n'avez pas rencontré de problème majeur. Le résultat est en tout cas à la hauteur des quelques dizaines de minutes d'installation et de la centaine d'euros dépensée dans un SSD.

stivjobs, qui a installé Fusion Drive sur son MacBook Pro 13", met en exergue les deux qualités du système :

« Fusion Drive me permet de complètement oublier que j'ai deux disques, tout est géré de façon transparente et ça marche juste à la perfection. Les performances sont également très bonnes, c'est un vrai régal pour une utilisation normale au quotidien. »


Pour sa part, eliotus était très content des performances de son Mac mini fin 2012 Core i7 non Fusion Drive, à l'exception de la vitesse de lancement des applications. Afin de combler cette carence, il a acheté un SSD Sandisk avec un kit d'installation OWC pour moins de 100 €.

« La différence est indéniable, je ne ferai pas demi-tour. Même sans besoins énormes, il est clair qu'il est difficile de faire sans Fusion Drive maintenant, revenir sur mon MacBook de 2009 est une horreur, conclut-il. Seul souci avec ce Fusion Drive maison : c'est bien la mise en place tant logicielle que matérielle, mais une fois la difficulté dépassée, c'est génial. »


Photo Alyson Hurt


Certains n'avaient pas attendu Fusion Drive pour ajouter à leur machine un SSD. Même pour ceux-là, cette technologie d'Apple est bienvenue :

« J’utilisais précédemment un SSD accompagné d’un disque externe, jonglant avec les liens symboliques pour m’approcher du confort de Fusion Drive. Désormais, sans aucun souci de gestion de ces maudits liens, j’ai un résultat encore plus confortable qui ne me semble absolument pas moins performant », explique noliv, qui a ajouté un SSD Samsung (gamme 840 Pro) à son Mac mini i7


« Je possède un iMac modèle fin 2009. Au printemps 2012, j'ai décidé de lui adjoindre un SSD Crucial de 128 Go en lieu et place du SuperDrive. J'ai vécu avec les deux partitions sous Lion avec les joies des liens symboliques. Est arrivé ensuite Mountain Lion, j'ai tenté le Fusion Drive et je ne l'ai jamais regretté. Les deux disques se font oublier et c'est ce que l'on demande au système. Je n'ai pas vu de différence perceptible de performance entre la configuration dual drive et la version Fusion Drive. » funkycochise

Catégories: 

Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


27 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar Hideyasu 09/07/2013 - 12:35

Pas eu l'occasion de l'essayer mais j'imagine que cela doit être un vrai régal, et c'est sur que l'argument : "si un disque lâche sa nous bloque" est complètement ridicule, si on a que un HDD et qu'on le perd, on est encore plus dans la merde ...

avatar thierry37 09/07/2013 - 12:49

L'argument est : avec fusion drive on a une chance que le SSD tombe en panne. Et une hanche que le disque dur tombe. Donc pour certains, ça ressemble à 2 fois plus de risque, qu'avec un seul disque. Perso, avec tous les systèmes de sauvegarde à notre disposition (Time machine en premier), on risque pas grand chose. Tout le monde était content sur le retour d'expérience. Est ce que les lecteurs ont des retours en plus à partager ? Ma grosse question (par rapport à ma déception de FD) : Est ce que quand vous avez installé un gros logiciel (genre FCPX ou la suite d'adobe ou autre >4Go ) sur votre FD plein (le SSD délai plein), vous avez retrouvé la rapidité du SSD après quelques utilisations? OSX a fait son boulot et a déplacé votre gros logiciel vers le SSD ?

avatar Kriskool 09/07/2013 - 12:51

Pourquoi n'évoquez vous pas les problèmes de partionnage du disque sous fusion drive ?...


avatar Vpo 09/07/2013 - 13:02

2 questions: - Quid de bootcamp ? est-ce compatible ? - Possesseur d'un iMac 27 de la generation precedente (2011 equipé d'1 To HD + 256 SSD est-il possible de le fusionner sachant que j'utilise aussi bootcamop et donc une partition Win7? D'avance merci

avatar Anonyme (non vérifié) 09/07/2013 - 13:03

Merci macg. Un copain me demandait récemment l'intérêt de l'option pour l'achat d'une nouvelle machine. Je sais quoi lui dire!

avatar Jellybass 09/07/2013 - 13:20

Ça fait envie. J'ai acheté un SSD pour utiliser la technologie Smart Reponse Technology d'Intel sur mon PC, et ça a été une catastrophe sans précédent, causant un problème de son (!) sans solution aucune. Résultats des courses : formatage de mon PC et retour à la case départ. Vive le Mac.

avatar jb07 09/07/2013 - 13:22

A propos de la fiabilité de fusion drive, je ne suis pas d'accord avec le fait qu'un fusion drive double le risque de perte de données : le risque est l'addition de la probabilité de perte des deux disques, certes. Mais un SSD me semble bien plus fiable qu'un disque classique, au point où je me demande si on ne peut tout simplement pas considérer le risque sur le SSD comme négligeable.

avatar mak972 09/07/2013 - 13:29

@Vpo oui tu peux faire un bootcamp avec FusionDrive. Étant un PowerUser Fusion Drive est une bénédiction j'ai modifier mon iMac 2010 j'ai un SSD 128 + un disque de 2To et sa déboite. Je dirai juste a ceux qui complexe et qui on besoin de montrer qui savent gérer leur fichier je sais le faire aussi mais si j'ai pas a le faire et que le résultats et suffisamment bon je dis oui. Une tache de maintenance de moins a faire.

avatar wmangon 09/07/2013 - 13:46

Imac 27 fusion drive et carte 680 MX énorme ultra rapide rien a redire ! ÉNORME!

avatar ErGo_404 09/07/2013 - 14:05

Le seul truc que je regrette, c'est le non support en natif pour les machines sorties avant le fusion drive. Non pas que la commande soit bien compliquée, mais ça reste peu intuitif et surtout les outils d'Apple (comme le disk utility) présentent quelques bugs si on a activé le fusion drive à la main. Mis à part ce détail c'est très performant, simple à mettre en place (je jonglais avec les deux disques avant, c'était la misère de devoir nettoyer son SSD de temps en temps pour pas se prendre la tête avec des liens logiques). Je suis pas trop sûr de la compatibilité avec bootcamp par contre. Ah et niveau fiabilité, comme d'autres l'ont déjà dit de toutes façons je sauvegarde mes données, ça me paraît le minimum syndical car dans tous les cas il y a un risque non négligeable, même sans fusion.

avatar gbasile 09/07/2013 - 15:18

peut-on creer une partition sur un disque FD ? pour separer certaines choses autrement que par un dossier

avatar rondex8002 09/07/2013 - 15:27

Il y a encore beaucoup d'utilisateur qui n'utilise pas Time Machine ? Car comme système de sauvegarde, on ne fait pas mieux. Par contre, il n'est pas très stable en réseau. Mais sur un DD externe, [i]it just works[/i] !

avatar thierry37 09/07/2013 - 16:33

mak972, Vu que t'es un "power user", et en plus avec un Fusion Drive fait à la main, tu as toujours été satisfait? Tes gros logiciels se sont tous vu déplacés par OSX, vers le SSD?

avatar ekami 09/07/2013 - 17:35

FusionDrive est essentiellement un coup de génie marketing : un attrape nigauds de première classe. - Les utilisateurs qui veulent 2 disques dans leur iMac sont forcés de passer à la caisse en achetant plein pot un disque classique lent ( 5400 tours) et un SSD médiocre. Le FD étant simplement réalisé automatiquement par voie logicielle avant la pré-installation d'OS X. - Ces mêmes utilisateurs devront acheter un disque externe pour leur sauvegardes... - - Sur un Mac Mini 2012 neuf auquel j'ai rajouté la deuxième nappe SATA pour y installer un SSD de 250 Go en disque de boot, j'ai eu la désagréable surprise de constater que l'utilitaire de disque me propose systématiquement de créer un Fusion Drive en joignant le SSD et le disque dur d'origine en un seul volume de 750 Go. - Même en démarrant sur une clé USB de "Récupération OS X", l'utilitaire de disque a le même comportement. - Plus étrange, la création du Fusion Drive efface tous les disques sans re-créer de partition de Récupération, et il est impossible de réparer les autorisations ou le disque en cas de pépin. Il faut donc faire très très attention, en cas de création d'un Fusion Drive, le risque de perdre des données sans aucun avertissement est réel ! - Ne souhaitant pas d'un Fusion Drive pour conserver la pleine vitesse du SSD et la possibilité de garder le 2e disque pour les sauvegardes TimeMachine, j'ai du procéder de la sorte : - Débrancher la nappe du disque dur classique. - Démarrer sur une clé USB de récupération (bootable) de Moutain Lion (la création du Fusion Drive, puis sa déconstruction m'ayant fait perdre la partition de récupération…) - Partitionner le SSD et Installer OS X dessus, puis démarrer sur le SSD, et fixer le démarrage sur le SSD dans les préférences système. - Rebrancher la nappe du disque dur qui se comporte alors normalement comme un deuxième disque physique. L'astuce pourra surement servir à d'autres utilisateurs en proie au même choix imposé par Apple : la création forcée d'un FD !

avatar XiliX 09/07/2013 - 18:24

@ekami Je suis désolé de te contredire, mais utiliser un disque interne comme sauvegarde, même si c'est un disque séparé, est une vraie betise. On est jamais à l'abri d'une surtension. Auquel cas, tu risques de perdre et ton disque principal et ton disque de sauvegarde. Rien n'empêche également d'avoir une double surtension même avec un disque externe. Mais le risque est beaucoup plus faible...

avatar ekami 09/07/2013 - 18:53

@XiliX : J'ai des centaines d'installations d'ordinateurs à mon actif et en cas de surtension, ce qui saute est habituellement la carte mère (ou juste le composant réseau si la surtension passe par la ligne téléphonique et suit le réseau), OU l'alimentation si la surtension est purement électrique. J'habite en zone de montagne, je sais ce dont je parle. JAMAIS je n'ai vu de disques durs "cramés" en 20 ans de pratique. Une sauvegarde interne est donc une excellente solution, le disque étant TOUJOURS disponible, contrairement à un disque externe (même auto-alimenté) qui risque de s'éjecter et de "démonter" ( ou de tomber ) pour n'importe quelle mauvaise raison. -- Si je suis ton raisonnement, le Fusion Drive est encore plus dangereux : si un disque crame, au revoir les données. Apple ne semble pas s'inquiéter de cela semble t'il. -- Bien sur, une sauvegarde externe est quand même souhaitable, si possible déconnectée électriquement. Mais bien peu de personnes font un clonage quotidien et stockent ensuite le disque ailleurs "au cas où" (cambriolage, incendie, dégât électrique ou autre )

avatar iapx 09/07/2013 - 19:01

Peut-on créer un Fusion Drive avec un SSD de plus de 128Go, et sera-t-il utilisé en totalité? Dans mon cas je pense à joindre un SSD de 480Go et un disque dur 2.5" de 1.5To dans mon MacBook Pro.

avatar ekami 09/07/2013 - 21:50

@ iapx OUI, aucun pb pour ta config dans ton MBP; à condition d'utiliser ML 10.8.3 au minimum. Personnellement j'envisage plutôt de remplacer le superdrive de mon MBP 17" 2011 (à la fin de la garantie) par un disque 2.5" le plus silencieux possible, partitionné en deux : une partition pour un clonage bi-quotidien et une autre pour TimeMachine. Avec des sauvegardes externes en + toutes les semaines.

avatar toucan39 09/07/2013 - 22:55

@ekami Et ta modestie ça va ....

avatar Mabeille 09/07/2013 - 23:29

@ekami tu n'as jamais vu un disque cramer en 20 ans? tu veux dire lors d'une surtension ou cramer tout court?

avatar ekami 10/07/2013 - 01:55

En montagne les surtensions, parfois énormes, sont monnaie courante, surtout l'été. J'ai vu des tas de modems (RTC et ADSL) réellement explosés lors de surtensions sur le réseau téléphonique, des cartes réseau et des cartes mères roussies lors de surtensions (coup de foudre sur le réseau électrique), mais jamais un seul disque dur cramé par surtension. Par chance, les alims et carte mère des Macs sont assez robustes et font office de fusible. Dans les PC je ne saurais dire. Mais des disques qui claquent inopinément (même dans des Macs neufs), ça arrive bcp plus souvent hélas.

avatar iAnn 10/07/2013 - 09:03

@ ekami et bien avec autant de risques il faut être maso pour ne pas utiliser un onduleur...

avatar thierry37 10/07/2013 - 12:01

Un onduleur ne vas pas protéger des grosses surtensions. Au lieu de cramer ton ordi tu crame l'onduleur. Pour la foudre, il y a des protections à mettre sur la prise. Par contre, oui, l'onduleur aidera pour les petites variations sur le réseau éléctrique. ça me rappelle un gars au boulot, il a installé le parafoudre au cul de l'ordi de la station. Mais entre le PC et l'onduleur. Premier orage, bam ! l'onduleur à cramé. "ouf, le parafoudre a bien marché, le PC est entier", qu'il nous dit. hum hum.... (onduleur à 1000 euros, parafoudre à 40 euros)

avatar marc_os 10/07/2013 - 12:36

A ceux qui ont peur de la baisse de fiabilité : D'une part comme dit par d'autres il faut faire des sauvegardes sur un support externe. D'autre part, chiffrer la chose peut remettre les pieds sur terre : - Si le SSD et le DD ont la même fiabilité, alors il est vrai que la fiabilité totale est divisée par deux. Quand on parle de fiabilité, on parle en général de MTBF (mean time between failure, soit temps moyen entre deux pannes). Donc si MTBF_ssd = MTBF_dd, alors : MTBF_total = MTBF_dd / 2 - Mais si le SSD a une fiabilité deux fois supérieure à celle du DD, soit : MTBF_ssd = 2 x MTBF_dd, alors : MTBF_total = MTBF_dd x 2/3 soit en considérant le MTBF le plus faible (DD ou SSD) : MTBF_total = MTBF_leplusfaible x 2/3 De manière générale, si MTBF_lemeilleur = n x MTBF_leplusfaible, alors : MTBF_total = MTBF_leplusfaible x n/(n+1) Reste à connaître le MTBF du SSD et du DD dans les mêmes conditions d'utilisation... Et là c'est pas gagné.

avatar iDuplo 10/07/2013 - 17:35

Je trouve qu'il aurait été utile de faire un paragraphe sur Bootcamp et Fusion Drive! Pour ceux ne le sachant pas: Il est tout à fait possible d'installer BOOTCAMP sur une partition du disque dur, fusion drive utilise alors l'autre partition du disque dur et le SSD. J'imagine que le contraire doit être possible (Bootcamp sur SSD). ATTENTION: il faut savoir que windows ne peut pas lire les données qui sont sur le Fusion Drive, alors qu'il peut le faire pour une partition Mac OS "classique". C'est pour moins le seul point négatif de FD.

Pages