Ouvrir le menu principal

MacGeneration

Recherche

Mac OS X Lion : l'adieu au fichier

Arnaud de la Grandière

Friday 24 June 2011 à 17:57 • 212

macOS

Apple%20-%20OS%C2%A0X%20Lion%20-%20D%C3%A9couvrez%20les%20principales%20nouveaut%C3%A9s.


Apple avait déjà oblitéré la notion même de fichier sur iOS, elle poussera la logique encore plus loin avec Lion. Qui d'entre nous ne s'est jamais retrouvé rageant contre un funeste plantage, intervenu "inopinément" avant la moindre sauvegarde du travail en cours ? Et à l'inverse, qui n'a jamais regretté une sauvegarde malencontreuse, défigurant bien involontairement des heures de travail suite à une fausse manip' ?

Tout ceci, Apple promet d'en faire un mauvais souvenir avec Mac OS X Lion.

Jusqu'ici, c'était à l'utilisateur qu'il appartenait de "faire le ménage" : gérer ses fichiers, les sauvegarder, les classer, les répertorier, bref, du temps bien inutilement volé à la productivité en elle-même, et des tracas dont chacun se passerait volontiers. En l'absence de toute alternative, il fallait faire contre mauvaise fortune, bon cœur.

Avec Mac OS X 10.7, deux technologies relégueront ces pratiques au rang d'incongruités du passé : la sauvegarde automatique comme sur iOS, et Versions, un système qui permet de revenir en arrière sur les différentes étapes des modifications de votre fichier.

Avec la sauvegarde automatique, vous n'aurez plus à craindre d'éventuels plantages, coupures de courant et autres accidents : l'application s'ouvre dans l'état où vous l'avez laissée, rouvrant le fichier sur lequel vous étiez en train de travailler. Mieux encore, les fenêtres se repositionnent telles que vous les aviez placées avant de quitter l'application, et même la sélection en cours est ramenée dans le même état. Rien ne distingue l'état de l'application entre les deux moments.

Versions promet d'assouplir encore l'utilisation des logiciels : avec une présentation similaire à Time Machine, vous pouvez naviguer dans le temps, pour revenir à des versions précédentes de votre document. Si une version vous intéresse, vous pouvez faire défiler la fenêtre du document pour l'inspecter, et même faire un copier-coller d'une ancienne version à une nouvelle. Cette seule fonction promet de nouvelles manières de travailler et d'utiliser son Mac. Le travail devient temporel : ainsi il deviendra possible d'annoter un document au fur et à mesure de son édition, sans que rien ne paraisse au final, et un simple retour sur l'historique du fichier vous dévoilera ces notes.

En utilisation courante, vous pouvez basculer le fonctionnement de Version entre divers paramètres : bloquer l'état du fichier (pour ne pas sauvegarder automatiquement les modifications que vous pourriez ajouter), cloner le fichier (pour créer une copie de travail, ce qui permet incidemment de créer des fichiers de gabarit), et revenir à l'état du document tel qu'il était lorsque vous l'avez ouvert. Ne nous y méprenons pas : avec cette fonction, Apple retouche pour la première fois depuis les premiers pas du Macintosh en 1984 la sauvegarde de fichiers.

skitched


Autant dire que ces fonctions auraient grandement bénéficié du support de ZFS, qui intègre précisément des fonctions de sauvegardes itératives et différentielles, entre autres. Malheureusement Apple a dû abandonner le projet de supporter ZFS dans Mac OS X pour une question de licence (lire ZFS : chronique d'un abandon). Reste qu'Apple aura fait sans, probablement au prix d'un peu plus d'espace utilisé sur le disque et de moins de souplesse, HFS+ ne pouvant soutenir la comparaison avec le ZFS.

Le Finder lui-même reflète cette "mise à plat" des fichiers : la présentation par défaut des fenêtres affiche désormais tous les fichiers présents sur le disque à égalité, sans indication hiérarchique ni dossier. À terme, on peut envisager que Launchpad prenne le pas sur le Finder pour devenir le mode d'accès par défaut, bien que l'accès direct aux fichiers demeurera indispensable pour encore quelque temps.

http://static.macg.co/img/2011/4/tousmesfichiers-20110624-174043.jpg

Apple a d'ailleurs apporté un autre élément de réponse à cette question avec iCloud, qui synchronise vos appareils de manière transparente. Un même utilisateur n'aura donc plus à utiliser de clé USB ou à s'envoyer ses propres fichiers par email pour les faire passer d'une machine à l'autre, ce qui désincarne un peu plus le fichier. Reste le problème de la communication d'un ficher à une tierce personne. Là aussi Apple a voulu la simplifier avec AirDrop, qui permet d'échanger des fichiers avec les Mac avoisinants, sans configuration et sans même le moindre réseau Wi-Fi. Cependant, cette méthode redonne un semblant de consistance au fichier, alors que tout dans Lion pousse à l'utilisation comme sur iOS : les applications deviennent les points d'accès à leurs propres fichiers, par une présentation sous forme de bibliothèque.

Ce mode d'utilisation a connu quelques détracteurs, non sans raison eu égard à la manière dont, jusqu'ici, la gestion des fichiers de chaque application iOS était effectuée dans iTunes. Là aussi iCloud répond à ce problème, et offre une solution cohérente : le fichier n'existe plus. Ceux qui réclamaient un Finder dans iOS en seront pour leur frais : le concept en lui-même est devenu tout simplement caduc. Il restera cependant à proposer un moyen d'échanger des fichiers avec d'autres utilisateurs facilement à la manière d'AirDrop sur iOS.

Et il aura fallu bien des étapes pour en arriver à la disparition du fichier tel que nous l'avons toujours connu. Ces fonctions sont des héritières directes de Time Machine, mais également de Spotlight : c'est bien la recherche par méta-données qui est susceptible de rendre la navigation par fichier caduque à terme. La reconnaissance faciale intégrée aux photos permet de faire des recherches sur le contenu des images mêmes, sans avoir à se rappeler du nom et de l'emplacement du fichier jpeg. Diverses équipes travaillent actuellement à la reconnaissance d'objets génériques dans les images.



Mais Apple n'en est pas à son coup d'essai. En 1995, elle tenta de redéfinir les frontières entre fichiers et applications avec OpenDoc, qui permettait d'utiliser des fonctionnalités d'applications éparses au sein d'un seul et même document. Certes, il n'était pas à l'époque question de mettre fin au fichier, malgré tout Apple avait tenté une approche différente, qui s'avéra infructueuse, et à laquelle il fut mis fin peu après le retour de Steve Jobs chez Apple, à l'époque comme conseiller spécial de Gil Amelio.

Toujours est-il que pour les utilisateurs de Mac OS X, il y aura résolument un avant et un après Lion. À l'avenir, vous repenserez probablement à la façon dont vous gérez actuellement vos fichiers avec quelque amusement.

Rejoignez le Club iGen

Soutenez le travail d'une rédaction indépendante.

Rejoignez la plus grande communauté Apple francophone !

S'abonner

Rivian ne veut toujours pas faire grimper CarPlay dans ses voitures

22/07/2024 à 21:30

• 15


Test du M.2 HAT+, un SSD NVMe dans votre Raspberry Pi 5

22/07/2024 à 20:30

• 5


Les emails de Free en carafe chez certains clients depuis vendredi, le problème en cours de résolution

22/07/2024 à 17:30

• 16


Des applications qui intègrent Python rejetées sur l'App Store à cause d'une vérification trop stricte et trop opaque

22/07/2024 à 16:45

• 5


TV : Apple ne veut plus payer… la “taxe Apple”

22/07/2024 à 15:14


L'iBook, le premier ordinateur sans fil d'Apple, a 25 ans

22/07/2024 à 14:00

• 21


ChatGPT s’améliore pour tout le monde en passant à GPT-4o mini

22/07/2024 à 12:30

• 32


Dernières heures pour les Soldes & Bonnes Affaires High-Tech et univers Apple

Partenaire


Promo : un luxuriant dock Thunderbolt 4 de 13 ports à 279 €, son prix le plus bas

22/07/2024 à 11:42

• 6


CrowdStrike donne des détails sur sa mise à jour qui a causé une panne informatique mondiale

22/07/2024 à 10:52

• 39


Apple souligne déjà la compatibilité de certains de ses produits avec Apple Intelligence

22/07/2024 à 08:57

• 11


macOS Sequoia, iOS 18 : faut-il installer les bêtas publiques cette année ?

21/07/2024 à 09:30

• 37


UPDF : le meilleur éditeur de PDF du marché fait le plein de nouveautés pour iOS 18 et macOS 15 📍

20/07/2024 à 19:35

• 0


Fred Potter ne travaille plus pour Apple

20/07/2024 à 11:00

• 44


L'application Apple TV d'Orange est disponible 🆕

19/07/2024 à 20:04


Les SSD compacts M.2 2230 débarquent chez Crucial avec le P310 : parfait pour le Steam Deck

19/07/2024 à 17:30

• 4