Les ventes de PC s'enfonceraient dans le rouge en 2013

Florian Innocente |
IDC prédit une année 2013 sombre pour les fabricants de PC, et plus particulièrement, serait-on tenté d'ajouter, ceux qui n'ont pas au catalogue des smartphones et tablettes qui se vendent comme des petits pains. Les projections pour l'année en cours vont vers une baisse mondiale des ventes de PC portables et de bureau de 7,8%. Précédemment, IDC avait misé sur un léger déclin de 1,3% suivi d'un rebond progressif. Pour 2014 on reste dans le rouge avec un -1,2%. A l'horizon de quatre ans, ce sont 333 millions de PC qui pourraient être vendus sur l'année 2017, contre 349 millions en 2012 et 363 millions en 2011.

Sachant que des ajustements de prévisions ont lieu, comme dans le cas présent, en l'espace de quelques mois, 2017 paraît bien éloigné. Mais pour 2013, les causes de ce marasme ne changent pas. Les consommateurs sont plus enclins à utiliser leurs tablettes, smartphones pour leurs usages courants qui ne nécessitent ni de stockage, ni de capacités de calcul trop importants.

L'intérêt des gens s'est déplacé vers des appareils plus petits, à l'autonomie plus importante, qui sont toujours rapidement utilisables et aux interfaces tactiles plus intuitives.


Ventes de PC de bureau et portables dans le monde, exprimées en millions d'unités


Face à cela, le PC traditionnel garde ses avantages en puissance mais on y consacre moins de temps comparé aux autres appareils électroniques. On est aussi plus tolérant face à l'ancienneté de son ordinateur, on est davantage disposé à repousser son renouvellement. Même des prix plus bas ne sont plus forcément des déclencheurs d'achat.


Croissance de la distribution de PC de bureau et portables dans le monde


IDC table sur des renouvellements matériels en 2014 dans l'entreprise, aidés par la fin du support technique de Windows XP. Mais d'autres facteurs viennent compliquer la tâche des vendeurs. Une entreprise sera plus encline à remplacer des postes au compte-goutte plutôt que par lots importants ; les machines utilisées sont d'un niveau de performance suffisant pour le travail quotidien des salariés ; et la politique visant à autoriser les employés à venir avec leur propre portable (ou tablette et smartphone) rendraient caducs les grands programmes d'équipement en entreprise.

Certains graphiques publiés par IDC montrent que sur 2013, ni les marchés dits émergents, ni les autres n'afficheront de progression dans les ventes d'ordinateurs. Il n'y en a pas un pour soutenir l'autre. La tendance est partout négative à court terme et elle le reste à moyen terme pour les PC de bureau (lire aussi IDC : le PC dégringole aussi dans la zone EMEA).

avatar Khadgare | 
Une suite Logic de l'évolution technologique et de vie quotidienne... Les sociétés qui ont su faire la transition s'en sortiront bien... Les autres vont avoir bien plus de difficulté!!! Ce que cette étude fait ressortir c'est carrément ma réalité...
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Ainsi que la mienne. Bonne vision, VDD.
avatar AppleLov | 
Il faudrait que les entreprises renouvellent d'un coup leur parc informatique. Cela éviterait les machines en mauvais état, mais qui "marchent encore très bien". Et interdire les employés de se servir de leurs portables ou tablettes au boulot. C'est super pour gérer un parc informatique 20% iPhone, 15% LG, 35% Samsung, etc…
avatar hautelfe | 
Ça comprend les tablettes x86 qui sont des PC ou non ?
avatar Un Vrai Type | 
@applelov : Bienvenue en Russie sous Staline ? Sinon, il n'est pas plus difficile de maintenir un réseau hétérogène, la principale clé de voûte reste une chose bien rare chez les DSI : l'ouverture d'esprit. Enfin, j'ai vu une entreprise changer tout son parc informatique par des portable sous HP. 1) 50% du matériel a mis plusieurs mois avant de fonctionner. 2) l'impact a touché sévèrement toute l'entreprise puisque le renouvellement était très important. ( et j'étais le seul a avoir l'autorisation d'utiliser mon mac - un iBook G3 700 - , puisque j'étais indépendant et que ma productivité aurait été touchée... Le DG était plus lucide que le DSI... Qui maintenant que c'était impossible d'utiliser un mac même avec le contre exemple sous les yeux. Hé oui ! Vous pouvez mesurer les progrès ! )
avatar melaure | 
+1 UNV, les DSI sont surtout très frileusrs et dans mon cas ce sont carément avec un logo Windows tatoué sur les fesses. Ils mettent plus d'énergie a apprendre des trucs par coeur pour passer des certifs que de faire des choses utiles pour les gens qui bossent. C'est meme souvent l'inverse, ils brisent la productivité des gens ... A quand le BYOD en France ?
avatar MixUnix | 
Les entreprises/sociétés grosses investisseuses de matériel info, n'achètent plus ou beaucoup moins pour renouveler leur parc; la crise ! Les particuliers ont presque TOUS, déjà un ordi voire 2, 3 ou 4 avec ceux des enfants, qui font parfaitement ou presque l'affaire jusqu'à ce jour. Ils viennent pour certains, pas la majorité, d'acquérir une tablette, pour voir, qui comble encore une partie de leurs usages. Tout ça concoure aux résultats ci-dessus, pas seulement l'effet tablette. Reste le marché de l'éducation pour les tablettes, très prometteur, on le voit avec la Turquie, mais marché de subvention de l'Etat, essentiellement, sauf aux US peut-être, donc, en période de crise... PS: dans les entreprises, les Macs, c'est encore peanuts, ou réservé à la Com!
avatar eseldorm (non vérifié) | 
Y'a du BYOD ici mais c'est aussi du DTTM :D L'IT propose une base de support minimale, guere plus. Mais l'entreprise paye les licences obligatoires dont tu as besoin pour faire fonctionner ton appareil dans l'environnement de l'entreprise.
avatar joneskind | 
Ces chiffres sont d'autant plus étonnant que le nombres de clients potentiels augmente...
avatar domd | 
Tout comme abandonner son iMac CD2 sous SL n'a aucun intérêt si l'on travaille en bureautique. Certe il n'a pas l'âge canonique d'XP !
avatar pol2095 | 
Si c'est pour faire ce que fait une tablette, un pc qui a 10 ans fait aussi bien.
avatar Avenger | 
@ Melaure > Je partage votre avis, qui est vraiment très pertinent, très réaliste. Malheureusement :-(

CONNEXION UTILISATEUR