FEZ : le jeu de plateforme réflexion annoncé sur Mac

Stéphane Moussie |
FEZ, un excellent jeu mêlant plateforme et réflexion sorti l'année dernière sur Xbox Live Arcade, sera disponible le 1er mai sur Steam, dans un premier temps sur PC. Son créateur, Phil Fish, a indiqué que des versions Mac et Linux étaient prévues, sans toutefois donner de date de sortie. FEZ sera également porté sur le PlayStation Network, la PS Vita, et, plus original, sur OUYA, la console de salon sous Android. Enfin, une version iOS pourrait aussi voir le jour.



FEZ, qui a connu une gestation de cinq ans chaotique — plusieurs retards sont intervenus —, a été particulièrement bien accueilli par la presse spécialisée. La direction artistique est des plus réussies et le gameplay est singulier. Le joueur doit faire pivoter chaque zone de jeu pour découvrir ses quatre faces et pouvoir progresser dans l'aventure.


Tags
#Jeux #FEZ
avatar John McClane | 
C'est bizarre cette mode du pixel art, nostalgique et tout. Moi ça ne me manque pas, j'aurais préféré que le graphisme du jeu soit au goût du jour, comme The Cave par exemple! Là j'ai trop l'impression de faire un bond dans le passé... Même la musique est en 8bits, et là franchement je ne vois pas l'intérêt pour nos oreilles!
avatar Yohmi | 
@ John McClane Soit tu n'as pas compris le concept (pas regardé la vidéo), soit tu n'es tout simplement pas la cible ;) J'avoue aimer le pixel art quand c'est bien fait (ce qui est rarement le cas), et son utilisation dans ce jeu prend tout son sens. Le pixel art ici est plus qu'un élément esthétique, c'est un élément de gameplay. Les décors sont en 3D (trixel) et le gameplay se joue sur la rotation du décor, dont chaque face remodèle l'espace sur un schéma d'illusion d'optique (car il n'y a aucune perspective). Concernant la musique 8 bits, c'est bien plus que du 8 bits. La bande-son, composée par Disasterpeace, est très travaillée, et contribue à hauteur d'au moins 50 % au charme du titre. Un jeu sur la compression analogique, numérique… c'est le couple parfait avec ce jeu qui nous invite à voir l'envers du décor. À écouter ici : http://disasterpeace.com/album/fez Le vice à été poussé jusqu'à ce que le spectre des morceaux de la bande son représentent des images… et même un QR code. Pour en revenir au jeu, c'est probablement le meilleur jeu de l'année 2012 à mes yeux (aux côtés de Journey, dans un tout autre registre). Les graphismes sont géniaux. Les sprites sont de Paul Robertson, la palette colorée est osée et très harmonieuse. Le jeu se divise en deux parties. La quête principale, qui est un « simple » jeu de plate-forme qui se base sur le mécanisme de rotation du décor, et la quête secondaire (une fois le jeu fini) qui est beaucoup plus complexe (on va jusqu'à décrypter un alphabet et un système numérique complexe différent du nôtre). Rappelons que Fez a été développé par deux personnes. Phil Fish, Renaud Bedard, et c'est tout. Des couleurs, du calme, du temps, pas de violence, pas d'ennemis, pas de stress, juste un monde inconnu, à explorer, à comprendre… :) avec un carnet de notes (obligatoire) pour la quête secondaire ^^ Bon, par contre, casque (ou enceintes de qualité si vous le pouvez, c'est encore mieux pour la dynamique et les graves) et manette obligatoires, sinon laissez tomber.
avatar Bakhour | 
@ Yohmi Tu as magnifiquement bien vendu le jeu...j'ai hâte qu'il soit sur Mac !!!
avatar Crunch Crunch | 
Perso je ne dois plus faire partie du publique cible "j'ai 37ans". Il me semble pas cool de devoir à chaque fois "tourner" (l'univers du jeu), pour simplement avancer dans la carte. Une vue de "dessus" aurait résolut le problème ;-) Enfin, comme je dis, je ne suis certainement plus sensible à ce genre de concept. Les années m'ont fait apprécier d'autres médias plus terre a terre: Expo de peinture, concerts en live, ballade en montagne :-P Bon jeux à tous. Moi j'en ai trouvé d'autres :-D
avatar Crunch Crunch | 
Par contre je suis très sensible au jeu: The Silent Age !!! Pour iPad :-) Une révélation pour moi :-D
avatar bugman | 
@ Yohmi : Merci pour toutes ces infos. "Le vice à été poussé jusqu'à ce que le spectre des morceaux de la bande son représentent des images… " Impressionnant. @ crunch crunch : Pas une question d'âge, j'en ai 40. "Il me semble pas cool de devoir à chaque fois "tourner" (l'univers du jeu), pour simplement avancer dans la carte. Une vue de "dessus" aurait résolut le problème ;-)" Le jeu est basé la dessus... donc... Je pense juste que tu n'aimes simplement pas. ;)
avatar Fuzzi97 | 
Celui-là, le jour où il sort sur Steam, il est à moi... pas question d'attendre la version Mac !
avatar Razielou | 
Une large part de l'excellent documentaire "Indie Game : The Movie" y est consacrée. http://buy.indiegamethemovie.com
avatar Aughta | 
Quoi ? On m'aurait menti ? Quand je vais à un concert ils sont en différés !? C'est honteux… Bref, les bobo-istes passés votre chemin, vous n'êtes pas concernés, le jeu vidéo est un média trop populaire pour votre humble personne. On peut aimer se balader en forêt, dans les parcs, en montagne, aller à des vernissages, et apprécier les jeux vidéo, c'est quoi ce jugement de valeur malhonnête voire complètement déplacé, certaines personnes commencent à me sortir par les troues de nez avec leur Bon Goût. Même si je n'ai plus le même regard ni le même intérêt pour le jeu vidéo qu'avant, je ne peux pas laisser passer un tel sous-entendu. Tant mieux, allez à vos expo de peinture, bien qu'on s'en fiche clairement de votre vie, vous iriez même à un stage d'œnologie, qu'à cela ne tienne, mais ne gâchez pas le plaisir des gens avec vos jugements à l'emporte pièce.
avatar hartgers | 
@Aughta : crunch crunch a simplement affirmé qu'à titre personnel il avait délaissé les jeux vidéos, avec l'âge, au profit d'autres activités. Il n'a pas dit que les jeux vidéos étaient de la merde ou un média trop bas pour lui.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
J'attends ce jeu plus que tout ! Des jeux de cette qualité sont tellement rares... Je ne joue quasiment plus aux jeux vidéo, déçu par ce qu'on nous propose la plupart du temps. Heureusement, des artistes sont là pour nous faire rêver. LIMBO, créé par Arnt Jensen, restera incontestablement et définitivement mon coup de coeur. Un véritable chef-d'oeuvre, servi par une direction artistique somptueuse (pour les yeux comme pour les oreilles).

CONNEXION UTILISATEUR