Résultats Apple : le (gros) détail qui faussera la plupart des comparaisons

Anthony Nelzin-Santos |

AAPLAlors que les esprits s’échauffent à quelques heures de l’annonce des résultats d’Apple, certains semblent avoir oublié un détail d’importance qui faussera la plupart des comparaisons : alors que le premier trimestre fiscal 2012 d’Apple comptait 14 semaines, le premier trimestre fiscal 2013 n’en compte que 13. Une différence de l’ordre de 7 % qui est d’autant plus notable que le premier trimestre fiscal d’Apple correspond au quatrième trimestre calendaire : celui des fêtes, le plus important de l’année.



La plupart des analystes raisonnent néanmoins avec des résultats redressés, qui prennent bien en compte cette différence. Et même si un certain climat médiatique annonce une véritable apocalypse financière, aucun de ces analystes, qu’ils soient indépendants ou professionnels, ne prévoit une baisse du chiffre d’affaires et seuls quelques-uns s’attendent à une baisse des bénéfices. Voilà qui remet les choses en perspective.



Apple avait d’ailleurs annoncé la couleur en se fixant un cap à 52 milliards de dollars de chiffre d’affaires et 11,75 $ de bénéfice par action : un objectif qui n’est en rien pessimiste, qui n’est même pas raisonnable, mais fixe tout simplement les contours d’un nouveau trimestre record. Les analystes, dont les estimations se sont révélées plutôt juste ces deux derniers trimestres, sont pour la plupart confiants en la capacité d’Apple non pas d’avoir atteint ces objectifs, mais de les avoir dépassés de loin.



Le consensus s’établit ainsi autour de 56 milliards de dollars de chiffre d’affaires et de 14,20 $ de bénéfice par action. Il faut néanmoins noter que la différence entre les indépendants et les professionnels est plus marquée qu’elle n’a pu l’être ces six derniers mois : les indépendants sont globalement très optimistes, n’hésitant pas à passer la barre des 15 $ de bénéfice par action, alors que les professionnels ont retrouvé leur prudence, tout en restant presque tous au-dessus de la barre placée par Apple.



La médiane des estimations de ventes de Mac s’établit à 5,2 millions d’unités, un chiffre identique à celui de l’an dernier… sauf si l’on prend en compte la semaine de différence. Avec des chiffres redressés, les ventes de Mac seraient alors en hausse de 8 %, une petite performance dans un marché qui souffre énormément.



Les estimations de ventes d’iPad varient du simple au double selon les analystes, mais la valeur médiane s’établit autour de 24 millions, une augmentation de 67 % d’une année sur l’autre (toujours en prenant en compte la semaine de moins, 55 % sinon). Beaucoup d’indépendants et quelques-uns des professionnels les plus réputés visent encore plus haut : Toni Sacconaghi de Bernstein Research, qui a vu plutôt juste ces derniers temps, table sur 27,3 millions d’iPad vendus.



On parle depuis des semaines de 50 millions d’iPhone vendus, ce que les analystes semblent confirmer (49,5 millions). Un bon chiffre dans l’absolu qui masque une croissance des ventes se tassant doucement : 45 % « seulement » contre 100 % en moyenne ces quatre dernières années à la même époque. Voilà qui justifie sans doute les rumeurs autour d’un iPhone vendu à un prix bien plus abordable que l’iPhone 4 mais conçu pour préserver la marge d’Apple.



S’il fallait une preuve supplémentaire de la pertinence de cette idée, on pourrait citer les résultats trimestriels de l’opérateur américain Verizon, qui a révélé que seulement la moitié de ses ventes d’iPhone ont été réalisées avec l’iPhone 5. En proposant l’iPhone 4 gratuitement contre un engagement tout au long du mois de décembre, l’opérateur a attiré de très nombreux clients : 63 % des smartphones vendus par Verizon pendant les fêtes étaient des iPhone.


avatar codeX | 
Comme quoi, parler de fric dont personne ne verra la couleur, peut mettre en émoi.
avatar Domsou | 
@patrick86 : 'C'est qualité des produits et services qui content. Ainsi que les conditions de travail des employés !' Le bourrage de crâne médiatique aurait-´il fonctionné ?
avatar ErGo_404 | 
@bobibou : Non il y a aussi "content" au lieu de "comptent". Mais à vrai dire on s'en fout de ce que pense Steeve J. Quand on commence à juger le contenu d'un message sur son orthographe, c'est soit qu'il est vraiment illisible soit qu'on n'a rien d'autre à dire. Par contre je ne suis pas d'accord avec patrick86. Ce qui compte aussi c'est que le produit soit à un prix raisonnable. S'ils arrivent à filer 15e de dividendes et à s'en mettre plein les poches, c'est que leurs produits sont vendus plus cher que ce qu'ils ne valent vraiment. Et donc que le client moyen se fait enfiler, d'une façon ou d'une autre.
avatar karayuschij | 
« jetel [23/01/2013 15:49] via MacG Mobile @Steeve J, tu sembles aussi con et antipathique que l'original ;) » Je plussoie……
avatar FollowThisCar | 
De toute façon, quiconque a géré une entreprise sait qu'en cas de besoin, on peut camoufler de mauvais résultats le temps d'un trimestre ... ou plusieurs. Au delà donc des chiffres qui vont sortir, ce qui est déterminant mais non garanti, c'est la capacité de la Pomme à continuer à créer de nouveaux produits innovants à forte valeur ajoutée. Tout le reste n'est que fioritures, spéculations et conjectures sans importance. A mon avis.
avatar florian1003 | 
@ErGo_404 Je crois que ça s'appelle la marge
avatar P'tit Suisse | 
Cherche visionnaire génial. S'adresser au comptable en chef.
avatar ImagineMac | 
@Ergo_404 "...S'ils arrivent à filer 15e de dividendes et à s'en mettre plein les poches, c'est que leurs produits sont vendus plus cher que ce qu'ils ne valent vraiment. Et donc que le client moyen se fait enfiler, d'une façon ou d'une autre...." Ça fait un moment déjà que les produits (et pas uniquement chez APPLE) ne sont plus vendus en fonction de ce qu'ils valent mais plutôt en fonction de ce que les clients sont prêts à débourser pour les acheter. La loi du marché, l'offre et la demande, tout ça, tout ça... Conclusion, s'ils vendent c'est que le prix est "raisonnable" pour celui qui achète et si le client se fait enfiler c'est qu'il le veut bien.
avatar YARK | 
"Et donc que le client moyen se fait enfiler, d'une façon ou d'une autre." Normal. Vu que les téléphones sans fil...
avatar @MathieuChabod | 
@patrick86 : Par se qu'il veux mieux vendre beaucoup et pas faire un rond que vendre peu et gagner beaucoup ? Une bonne entreprise c'est pas une entreprise qui fait du chiffre ? C'est complètement con comme remarque. Et quand tu arriveras à prouver que les conditions sont meilleurs ailleurs, tu pourras en parler. @jetel : Je pense que quand tu auras fait le millième de se qu'il à fait dans sa vie, tu pourras le critiquer. Il n'a pas fait que de belles choses, mais je pense que l'informatique lui doit beaucoup. Après libre à toi d'insulter derrière ton écran quelqu'un de décédé.
avatar Marc-Alouettes | 
@kaKayuschi et Jetel : Jetel et KaKa sont dans un bateau. Le bateau se fait couler à cause de l'odeur !
avatar joneskind | 
@alan63 : Moi quand on me dit qu'un film est génial alors qu'il est moyen j'ai tendance à le trouver nul. J'ai jamais vu personne commencer par dire tout va bien voir mieux que prévu pour annoncer ensuite que c'est l'exacte inverse qui se produit. Tu dois avoir l'esprit un peu tordu toi nan ?
avatar en ballade | 
@Steeve J. : Tu écris comme tu t exprimes? Pas très joli..
avatar en ballade | 
Macge est devenu une tribune financière pour actionnaires et fans
avatar boussiko | 
Steeve J bien qu'étant pas bon en tançais tu m'as fais quand même rire! :-) jetel de quel droit te permets tu de juger ces deux personnes? l'un, tu ne le connais pas, l'autre est un pur génie. c'est aussi navrant et bête que de dire que Stephen hawking est laid!
avatar boussiko | 
ErGo_404 si le principe de la marge te choque, il va en avoir des produits que tu ne devras plus acheter..
avatar nogui | 
@bobibou "Pas de quoi en faire une jaunisse ! A part le "s" manquant à affaires, on a vu pire comme syntaxe, non ? Ta phrase, Steeve, n'est pas exempte de toute critique, d'ailleurs. " Je pense qu'il parlait plutôt d'écrire "content" à la place de "comptent" .. et la c'est pas une faute de frappe .. :-)
avatar patrick86 | 
@ErGo_404 : Je ne parlait pas de actionnaires car il me paraît évident que ceux-ci sont un gros problème ! @chabodmathieu : Ça peut servir de comprendre ce qu'on lit des fois... Je n'ai pas dit que les conditions de travailles étaient mieux ailleurs. ^^
avatar jokoe | 
@ErGo_404, @bobibou et @nogui: ce n'est ni content, ni comptent, mais compte, car le sujet est la qualité et non les produits et les services...
avatar Dwigt | 
Je signale au passage une news d'hier de MacBidouille, où l'on apprend que les médias ne donnent pas cher de la tête de Tim Cook, en raison de prévisions négatives sur les résultats qui vont être annoncés ce soir, vu qu'on y prédit un recul des revenus. http://www.macbidouille.com/news/2013/01/22/les-medias-ne-donnent-pas-cher-de-l-avenir-de-tim-cook Cook, désavoué, serait remplacé par Jony Ive. Déjà, ce ne sont pas les médias, mais un blogueur de Forbes.com qui est le seul à réclamer le remplacement de Cook (à moins que le pluriel d'"article" soit "médias", parce qu'effectivement il a écrit deux articles dessus). Ensuite, non, "pratiquement tous les analystes" ne considèrent pas qu'Apple va annoncer un recul, ce qui était le motif principal évoqué par le blogueur. D'après le tableau synthétique réalisé par Fortune-CNN, seuls les plus pessimistes des analystes institutionnels tablent là-dessus : http://tech.fortune.cnn.com/2013/01/15/apple-revenue-earnings-smackdown-q1-2013/ Et enfin, et surtout, ça n'est pas un recul des "revenus" (comme avancé par MacBidouille), mais un recul des bénéfices. Toujours selon Fortune, la moyenne des analystes professionnels table d'ailleurs sur une progression de 27 % de l'activité... et d'une hausse de 4 % des bénéfices. Certes, comme le disait la news, les analystes "se trompent souvent". Mais apparemment, MacBidouille encore plus...
avatar Immacule | 
Petite question a l'auteur : cette difference de longueur de trimestre fiscale ne concerne t'elle qu'Apple ou toutes les autres entreprises ? Quelle en est la raison ?
avatar patrick86 | 
de travail* ! Au temps pour moi.
avatar Marc Duchesne | 
Donc, si je suis le raisonements des Androinomanes, nous voulons des téléphones gratuis car nous le vallons bien. Ah, ces preneurs... Quel mentalité.
avatar mac-wine | 
@Marc-Alouettes ça vise pas loin, niveau ce1
avatar Arthurapple | 
J'espère qu'Apple a réalisé un nouveau très bon trimestre

Pages

CONNEXION UTILISATEUR