Apple Retail attaquée aux prud'hommes : la décision rendue aujourd'hui [MAJ]

Stéphane Moussie |
C'est mercredi après-midi que s'est tenue l'audience devant les prud'hommes de la procédure intentée contre Apple par un employé de l'Apple Store Opéra (lire : Apple Retail attaquée aux prud'hommes). Selon nos informations, ce dernier réclame une provision de dommages et intérêts de 2 000 € pour « non respect de la législation relative au travail de nuit ».

D'après ce salarié, un délégué syndical qui a indiqué à France Inter avoir subi des pressions, les heures travaillées après 21 heures ne seraient pas conformes avec la législation en vigueur sur le travail de nuit. Il n'y a pas d'accord spécifique concernant ces heures qui sont considérées par Apple comme des heures normales.

La décision des prud'hommes est attendue dans la journée. Par ailleurs, le syndicat SUD attaquera en justice Apple devant le tribunal de Grande instance dans deux semaines.

[MAJ 04/01/2013 15h20] : le conseil de prud'hommes a renvoyé le jugement en audience de départage — un type d'audience où un magistrat professionnel participe au délibéré avec les quatre conseillers prud'hommes. Cette séance aura lieu le mois prochain.


avatar fantomx6 | 
@ jb07 + 1000
avatar rikki finefleur | 
ils vont se réunir a 5 pour savoir si oui ou non il y a eu travail de nuit d'un employé, si oui ou non , il va toucher les 2000 euros qu'il réclame.. Après on va dire que les tribunaux sont bouchés..
avatar Feroce | 
"ils vont se réunir a 5 pour savoir si oui ou non il y a eu travail de nuit d'un employé" Ca n'est pas nécessaire : les fiches de pointage en attesteront.
avatar aresis | 
Jb07 Si si, tu pouvais ne pas réagir. Pour l'apport, on n'en serait pas mort.
avatar jb07 | 
@pacou Tu sembles amalgamer tous les syndicats en un seul, reconnaissable facilement à son drapeau rouge. Il y a aussi des syndicats responsables en France. Il y en a pour tous les goûts, certains sont même prêts à négocier la longueur de ta chaîne ;-) Ils ne représentent pas grand monde contrairement à l'Allemagne, car dans ce pays, tu ne bénéficies des accords signés par les syndicats que si tu en es adhérent. Du coup, tout le monde se syndique. D'ailleurs, dans les pays où les syndicats sont puissants et représentatifs, les grèves sont rares.
avatar macbookeur75 | 
soyons clairs tout travail mérite salaire on est pas bénévoles et on ne travaille pas que pour l'argent non plus, le fait de dire qu'une entreprise gagne une fortune ne doit pas signifier qu'elle doit payer ses salariés une fortune non plus mais la justice sociale et la responsabilité d'entreprise si l'employeur a un tant soit peu de conscience, c'est de rémunérer justement relativement à l'effort qu'ils contribuent au développement de l'entreprise le problème d'Apple c'est qu'elle respecte la loi, elle la respecte trop bien au point d'en exploiter les failles, de part les autorisations d'ouverture le dimanche en zone touristique pour ne pas payer double le travail du dimanche ou en rémunérant un tarif normal du travail de nuit et ce, grâce à sa convention collective qu'elle a judicieusement choisi bien sûr le travail de nuit en concerne qu'une minorité chez apple, mais il est absolument anormal que de les payer au tarif jour soit justifiable quand bien même ils auraient un repos compensatoire après la seule règle en vigueur chez apple c'est 13h de repos consécutifs entre 2 shifts et 2 jours de repos consécutifs dans une semaine je trouve ça regrettable qu'aucune décision n'ait été prise par les prudhommes ni que la direction ne fasse aucun geste ils ont déjà lâché la bribe sur les tickets resto après.... 3 ANS D'EXISTENCE faire croire qu'Apple Retail France est une entreprise jeune alors qu'elle est la filiale d'un mastodonte international est une excuse pitoyable
avatar toucan39 | 
@ilaw Propos débiles des hâter habituels, allez sur les forum Androïde . Je suis passé faire un tour sur le forum Androïde je n' a pas trouvé la présence des trolls et des flooders . Je ne vais plus prendre l' avion à Paris et je ne voyage pas avec Air France Roissy est le pire aéroport au monde. Mais je roule Citroën pas Audi ou BMW
avatar toucan39 | 
@iPadOne Hé oui celui qui embauche du personnel en Françe est totalement masochiste . Celui qui crée une entreprise également .
avatar toucan39 | 
@gimli fils de gloin Tu fait partie des personnes que' il ne faut pas embaucher .
avatar toucan39 | 
@jeremyl C' est sûr que c' est plus simple quand quelque chose ne va pas e le dire. Si tes arguments sont juste ils ont des chances d' être pris en compte. La plus part des chefs d' entreprise ont été salaries avant de se lancer . Entre personnes honnêtes et intelligentes une discussion polie et argumentée est possible .
avatar toucan39 | 
@Philactere Vous ne vous trompez pas le compromis , la discussion et rare les salariés se considère toujours exploités et oublié que l' employeur à des charges et des frais liés à un poste de travail . Dans les entreprises anglophone saxonne, il y a toute des règles : travail en équipe , esprit d' équipe , qualité , service client efficacité les posters sont souvent affichés sur le lien de travail .
avatar toucan39 | 
@debione Oui mais en Suisse quand tu bosse tu bosse et si ça ne va pas tu dégage vite fait . Les charges sur les salaires sont bien plus faibles, et les impôts à la source . Mon cousin travaille en Allemagne il fait 60 heures par semaine .
avatar Philactere | 
@toucan39 : 'Oui mais en Suisse quand tu bosse tu bosse et si ça ne va pas tu dégage vite fait . Les charges sur les salaires sont bien plus faibles, et les impôts à la source .' Il existe tout de même une protection des travailleurs en Suisse et les tribunaux des Prud'hommes existent aussi, même si ce n'est pas comparable à la France. Quant aux impôts à la source ça concerne les frontaliers et les étrangers n'ayant pas de permis d'établissement en gros. Attention a ne pas trop caricaturer non plus..
avatar bugman | 
"@gimli fils de gloin Tu fait partie des personnes que' il ne faut pas embaucher ." Pourquoi ? Il a dit qu'il ne prenait pas le travail au sérieux ? On peut être pro (et faire son travail avec amour, envie, consciencieusement pour son propre bien et celui de 'son' entreprise) et avoir d'autres priorités (aussi). Travailler 60h pour une misère (souvent) pour le plus grand bonheur du boss et délaisser sa propre famille, non merci. Chacun son truc. Apres, dans la boite, si chacun y trouve son intérêt pourquoi pas, mais qu'on ne l'impose pas. Le respect de l'autre est fait pour être respectif.
avatar JPTK | 
Tiens, pour une fois que les réactions sont intéressantes et que ce n'est pas tout simplement la foire d'empoigne, ça change !! :-)
avatar jiheme | 
Je ne connais pas particulièrement cette affaire mais le droit du travail en France doit être respecte. Je dis cela avant d entendre " c est bien un comportement français , toujours à se plaindre", et bien que je ne défende pas tirs certains comportements de certains délégués syndicaux.
avatar bobibou | 
Bien d'accord avec toi. Cela dit, dans quelques instants surgiront les posts rageurs des ultra-libéraux qui nous sortiront l'exemple de la Chine ou du Bangladesh pour dire que les travailleurs français sont des quiches et qu'ils devraient être contents de travailler alors que d'autres crèvent la dalle ailleurs. Je préfère moi aussi anticiper leurs remarques assassines.
avatar SaW3r | 
Totalement d'accord, il y a des règles et il faut les respecter c'est tout.
avatar stefhan | 
Même réflexion. Facile de tirer à boulets rouges avant de connaître le véritable fond de l'histoire.
avatar ILaw (non vérifié) | 
je ne crois pas qu ils soient ultra libéraux. ni l inverse, je crois que certains CROIENT faire partie d une pseudo communauté Apple, pour avoir acheté un produit de cette marque, alors que cette multinationale se fout pas mal désormais de la personnalité de ses acheteurs, elle vend des wagons d iPod, d iPhone et d iPad, c est une Firme, rien d autre et elle n à plus aucune identité propre. évidemment pour certains qui se croient investis d une mission prestigieuse, de défense de la culture de steve jobs, achetant avec respect religieux tout ce qui sort d usines chinoises , le réveil, qui aura lieu un jour, sera difficile. ;)
avatar Bast6 | 
Je vais pas faire dans l'originalité : je suis total d'accord avec le fait qu'il faut respecter les règles, quelle que soit les entreprises voire quels que soient les pays (quand on est embauché pour X heures par jour ou par semaine et qu'on dépasse ce nombre d'heures je ne vois pas comment cela peut être considéré autrement que comme des heures supplémentaires et par conséquent ça devrait être payé comme tel).
avatar iPadOne | 
Sans être ultra libéral , je vais apporter mon point de vue de chef d'entreprise. Quand je vois ce genre d'article je suis pas si surpris du déclin de la France et du taux de chômage ... heureusement qu'il y a encore en France pas mal de gens qui sont heureux de travailler qui évite les syndicats et ce genre de revendication digne de l'époque du communisme : On a l'exemple de rédacteurs de Mac-Gé qui travaillent tard le soir ou de bonne heure le matin et qui compte pas leurs heures pour notre plus grand plaisir.
avatar ILaw (non vérifié) | 
de toute manière et quelle que soit l issue du procès, il est bon que Apple redescende dans le monde réel, après avoir une à une monte les marches qui semblaient, pour ses défenseurs les plus ardents, la hisser jusqu'au quasi divin.
avatar John McClane | 
@iPadOne À quoi ça sert de mentionner le nombre d'heures de travail dans le contrat, si c'est pour ensuite "ne pas compter ses heures" comme vous dites? Seuls les PDG et les cadres ne comptent pas leurs heures. Les employés ont des horaires mentionnés dans leur contrat, et ça n'est pas pour rien. Si vous voulez qu'ils "ne comptent pas leurs heures", il faut leur donner un salaire de cadre.
avatar jiheme | 
@iPadOne : Savez vous si les rédacteurs de MacGe sont bénévoles , ou n ont pas d indemnités de nuit/samedi/ dimanche/ jours fériés ? Je leur souhaite , personnellement sauf a croire qu ils soient tous associés actionnaires et qu il n y ait aucun salarié chez eux . D un autre côté , on ne parle pas ici du bien fondé de la réglementation , peut etre y a t il bcp a dire ,mais de son application . Apple ( Retail) doit respecter le contrat qu elle a signé avec son salarié et le contrat moral avec la société française , non? On peut changer la réglementation , le gvt s en charge mais en attendant on ne renie pas sa signature . Ne vs sentez pas agressé par ceci .
avatar bobibou | 
Tout le monde (ou presque) est d'accord pour bosser plus ou plus tard si c'est rémunéré plus. Bosser plus ou plus tard n'est pas considéré par Aple comme une anormalité et c'est là que le bât blesse : le déclin de la France est aussi celui de ses élites qui estiment que sur l'autel de la compétitivité il faut sacrifier tout le monde. Si la France veut s'en sortir, il FAUT qu'elle subisse la loi de la Chine, il FAUT que ses travailleurs bossent plus pour moins d'argent pour sauver leur pays, il FAUT faire des sacrifices. Malheureusement, la voie libérale qu'on suit tous (moi de même qui écris sur mon iPad fabriqué par nos amis Chinois) est pour l'instant la seule. Il semble inexorable de voir notre chère France dévorée peu à peu par cette loi de compétitivité. Je ne suis pas chef d'entreprise mais comme disait Coluche "j'entends aussi bien bien que les mecs qui achètent les disques". Je vois que des gens galbèrent dans tous nos pays Européens et demander un peu de fric pour des heures travaillées me semble légitime.
avatar Gimli fils de Gloin | 
IPadOne : le travail ce n'est pas la vie.
avatar platj21 | 
C'est peut-être ce même gars qui a cambriolé l'Apple Store Opéra :P
avatar platj21 | 
@gimli fils de gloin : Si justement
avatar Gimli fils de Gloin | 
@platj1 : non. La vie c'est la famille, les amours, les enfants, les voyages, les bons souvenirs. Pas le boulot au service d'actionnaires à la con.
avatar pacou | 
@gimli fils de gloin C'est le contraire,mon pote La vie n'est pas (que) le travail Mais le travail est la vie
avatar iPadOne | 
@jiheme, je ne me sent pas agressé du tout en plus je ne suis en aucun cas concerné. En ce qui concerne MacGé je pense que la motivation des rédacteurs est surtout la survie de l'entreprise qui les nourri eux et leur famille, malheureusement en France cette notion est en train de se perdre. Un ami employeur en France a quitté la France avec l'arrivé des 35heures ses employé ne voulais travailler que 35H il devait employer des stagiaire pour finir le travail des titulaires, il a eu le courage de dire: je ferme boutique comme par hasard a ce moment tout le monde s'est dit près a travailler plus mais c'était trop tard. Pas plus tard qu'hier un client basé en France me disait qu'il regardais de déplacer son entreprise au Luxembourg marre des charges, des syndicats et consort: il a eu droit a un rappel a l'ordre parce-que le parking de l'entreprise n'a que 8 place de parking et son entreprise a 9 salarié (e)s , marrant non ??
avatar javert | 
Effectivement la vie n'est pas seulement le travail, les valeurs dont vous parlez , famille, amour, enfants et bons moments comptent aussi , mais ne jamais oublier que justement c'est par le travail que l'on peut accéder à certaines de ces valeurs (vacances,voyages etc..). Et en fait un petit actionnaire de chez EDF n'est pas forcément un con.
avatar brunobl | 
Avant toute réaction, il faudrait peut-être regarder le dossier et avoir un oeil juridique... Sans éléments, on peut juste dire: - Sans accord d'entreprise, les heures de nuit sont entre 21h et 6h. - Il est normalement facile de négocier (et déclarer à l'inspection du travail) un accord différent, genre pour changer le créneau entre 22 et 7h (ou 20h-5h). Encore faut-il 1. que l'employeur prenne la peine de le faire, et 2. que les syndicats (s'il y en a) ne fassent pas de l'obstruction pour ce genre d'accord basique. Ensuite, je ne suis pas juriste, il est possible il me semble de faire une demande à l'inspection du travail en cas de désaccord et d'obtenir une autorisation. Mais là encore, je ne suis pas juriste, et un salarié retord pourrait sans doute considérer que le changement d'horaires, s'il n'est pas prévu dans son contrat de travail, est une modification unilatérale de son contrat de travail... Bref, sans avoir le dossier et notamment savoir ce qu'Apple a déclaré à l'inspection du travail, impossible de se prononcer. Si Apple n'a rien déclaré, ils perdront à coup sûr, même s'ils ont tenté de négocier avec les délégués du personnel et que SUD a fait de l'obstruction pour empêcher un accord. Si Apple a déclaré les horaires à l'inspection du travail suite à une absence d'accord syndical (obstruction syndicale par exemple), et qu'un salarié fait de la résistance en considérant que ses conditions ont changé, le dossier est plus compliqué. Fondamentalement, cela ne serait que de la guéguerre syndicale stérile, mais je pense que le salarié syndicaliste a de bonnes chances de gagner, sauf si l'avocat d'Apple prouve la mauvaise foi. Un détail qui pourrait laisser penser que l'on est dans le 2e cas, c'est qu'il n'y a qu'un seul salarié qui attaque, et syndicaliste au surplus. Cela pourrait laisser à penser qu'ils testent, en limitant la casse en cas d'échec. Bref, petite analyse perso, mais on manque cruellement d'infos pour se prononcer...
avatar Domsou | 
@John McClane : Les cadres comptent leurs heures aussi.
avatar virgilerl | 
@iPadOne Merci de dénoncer ses copains pour : On a l'exemple de rédacteurs de Mac-Gé qui travaillent tard le soir ou de bonne heure le matin et qui compte pas leurs heures. C'est vrai que vous faites la même chose bénévolement .
avatar jiheme | 
@iPadOne : Non pas très marrant en effet . Je ne suis que salarié ( du Privé), je n ai pas de discours anti patronal . Nous avons besoin que des entrepreneurs nous donnent du travail biensur .Et en effet , marre de bcp de ces tracasseries administratives qui sont contre productives. Pour en revenir au débat , les deux parties ayant signé un contrat , en connaissant avant la signature les tenants et aboutissants, se doivent de le respecter . La partie ne le faisant pas se met hors jeu, dans son tort . J ai encore un peu confiance dans les tribunaux pour démêler cet écheveau et rendre la justice .
avatar bugman | 
Comme gimli, je travaille pour vivre et non pas l'inverse.
avatar virgilerl | 
@iPadOne Personne ne vous empêche de vivre et payer vos impôts en France . Partez en Belgique, aux États Unis , Chine etc ;) Je plaisante . Vous ferez parti de cette longue liste de lâches et de réactionnaires .
avatar debione | 
@javert Tu mélanges un peu tout: On a besoin de travailler pour vivre, c'est un fait, mais on a besoin de sacrifier son temps en famille si on veut être à la mode (partir en vacances, en voyages, offrir plein de truc électronique...). Perso j'ai fait l'inverse, j'ai calculé mon minimum pour pouvoir survivre moi et ma famille, ce qui fait que j'ai opté pour un job fixe à 60%... Un voyage de deux semaines à l'autre bout du monde ne remplace pas toutes ses semaines ou les parents ne voient quasi pas leurs progénitures, un iPad ou un Iphone offert ne remplace en rien le manque d'encadrement familial du aux heures passés pour pouvoir acheter celui-ci... Le temps ne se rattrape pas, nos enfant n'auront jamais qu'une seule enfance, les voyages, les accessits informatiques eux sont rattrapables... Et je conchie sur les entrepreneurs qui aimeraient que leurs employés ne comptent pas leurs heures, que leurs employés tout comme eux fassent passer le boulot et l'argent avant leurs familles, que leurs employés soient autant impliqués qu'eux... Sans en avoir aucun des avantages... La vie n'est pas le travail, en tout cas pas quand tu as une famille que tu aimes et que tu as conscience que le temps lui court, que ton enfant n'aura qu'une seule enfance, qu'il n'a qu'un seul papa et qu'une seule maman.... et que leurs présences est indispensable à leurs bien être...
avatar BouffonDuRoi | 
+1 debione
avatar iPadOne | 
@jiheme, sur ce point de vue je suis a 100% de ton avis et si Apple est en tord elle doit payer. Ce qui est agaçant c'est le genre de commentaires : pour enrichir des gros cons d'actionnaires: Si il y a pas des gens qui investissent temps et argent comment ferais certains pour travailler et se syndiquer ... Je serait curieux de savoir si ceux qui critique de la sorte les entrepreneur aurai le courage de le dire en face a leur patron ou leur chef
avatar virgilerl | 
@jiheme Un contrat de travail indéterminée n'est pas obligatoire . Mais il évite que les deux partis (employeur et employé ) s'entredéchirent sur plusieurs points (heures, lieu de travail etc...) Les conventions collectives et les accords d'entreprises permettent que les hommes et les femmes (patrons et salaries) ont des devoirs et des obligations . Mais je suis de votre avis. Il y a beaucoup de démarches administratives . Dernièrement , j ai souscrit une offre chez Orange , un nouveau service chez mon banquier et ma régie m' a envoyer une liasse de papier. C'est atroce ;)
avatar Trollolol | 
Si t'écoutes les patrons/entrepreuneurs faudrait légaliser l'esclavagisme :/
avatar Flo299 | 
Il pourrait réclamer plus que 2000€. Apple a plein d'argent sous le matelas.
avatar virgilerl | 
J'aime cette chanson . Elle me fait rire . J'aime pas travailler debout J'aime pas travailler assis J'aime pas travailler à genoux J'aime pas ouai travailler du tout Moi ce que j'aime c'est glander Quand je glande faut pas m'emmerder Et pour être sur de me lever tard Tous les soirs je me fume un pétard J'aime pas travailler patron Tu crois que je te prends pour un con Tu aimerais bien me virer Si je t'avais laissé m'embaucher Refrain Même si tu me trouves un emploi Saches que je ne bosserai pas pour toi Je préfère rester au chômage A me dorer le cul sur une plage Et si c'est pas très lucratif Moi j'essaie de rester positif Et si je dois redoubler d'effort Alors directement je m'endors Refrain Et si un jour un beau matin Le moment d'aller au turbin Je prendrai mes jambes à mon coup Et je partitai pour le pérou Dans La cordillère des andes Je créerrai la république de la glande Travailler sera interdit Maximum syndical garanti Zoufris Maracas J'aime pas travailler
avatar debione | 
@Ipadone: Sans aucun souci pour le dire à mon patron... Il y a encore 2 semaines j'ai du lui rappeler dans une discussion très houleuse que j'étais un employé et lui le patron, et que ce qu'il s'imposait lui, il n'avait en tout cas pas à l'imposer à ses employés. Que ses problèmes de personnels n'étaient pas les miens et que je n'avais en aucun cas à me substituer à son manque de réalisme... Et que si des heures en plus devaient être faites, soit il les faisaient lui-même, soit il engageait du personnel supplémentaire... Il est revenu vers moi la semaine suivante en s'excusant (assez rare pour un patron, raison pour laquelle je bosse encore pour lui) Dans ma vie professionnelle, j'ai quitté plusieurs fois un job sur le champs, et tu as raison les patrons n'ont pas l'habitude qu'on leurs résistent, qu'on leurs disent leurs quatre vérités yeux dans les yeux... Il suffit de voir la gueule que font les patrons quand tu le fais... Les patrons ont l'habitude d'avoir le pouvoir, et ils sont complètement décontenancé quand tu leurs enlèves ce pouvoir... Ils ne sont alors plus rien... Malheureusement beaucoup d'employé se couchent devant leurs patrons et le pire c'est que ces derniers aiment ça, commander, avoir le pouvoir, la jouissance d'avoir du pouvoir sur d'autres humains (ce n'est pas le cas de tous les patrons, mais de ma maintenant assez longue expérience professionnelle ils représentent malheureusement une majorité)
avatar jeremyl | 
@debione : Je suis tout a fait d accord. J ai toujours été comme ça avec le peu de patron que j ai eu. Le souci c est qu il n y a pas de relations franches employés/patrons. Le français geule beaucoup mais par derrière. Il suffit 99% du temps d être direct et franc envers son supérieur/patron pour que les choses rentrent très vite dans l ordre. Quand l employé s aplatit devant son patron, il est normal que celui ci tire toujours un peu plus sur la corde. Et franchement je crois qu ils préfèrent vraiment les gens directs et francs
avatar brunobl | 
@debione Rien ne t'empêche de ne pas être d'accord, mais rien ne te donne le droit de conchier sur les autres :-) Chacun est libre de s'épanouir, que ce soit au travail, avec sa famille, ses loisirs, ... Par contre, oui, un employeur ne doit pas l'imposer à ses employés. Encore que, chacun est libre de choisir son travail. En général, les boulots où l'on croule sous les heures sont très bien payés, et les salariés restent en connaissance de cause. Ce qui m'amuse malgré tout, et ce qui rejoint peut-être indirectement ta pensée, c'est que les gens crachent sur les boulots de l'industrie. Mais si vous êtes technicien dans une usine, vous bosserez réellement 35h, vous n'aurez pas de téléphone à décrocher à 22h ou le week-end, et ramené à l'heure, vous gagnerez autant si ce n'est plus qu'un cadre dans une boîte "plus glamour". Mais bon, c'est le jeu de l'offre et de la demande, rien de plus. Mes employés bossent strictement 35h dans mon usine, je me défonce pour offrir des conditions de travail au top avec du bon matériel. Mais plus personne ne va dans ces filières, donc on finit par offrir des salaires très élevés (à ceux qui le méritent, et hélas parfois à des gens qui le méritent moins) et des conditions de travail au top, c'est le jeu. Si vous bossez dans un milieu avec beaucoup de concurrence, ben votre patron en profitera pour vous faire faire plein d'heures et vous ne direz rien :-)
avatar jiheme | 
@iPadOne : Les choses changent , le syndicalisme a papa ou a grand papa est en déclin, les gens deviennent plus "raisonnables" en tout cas où je bosse ,dans l industrie lourde ,et lors des 2 dernières élections DP ( et CE) les 2 syndicats FO etCGT se sont plantés et c est CFDT , réformiste , qui est devenu majoritaire . Même si c est aussi une affaire de personnes, pour les candidats .HS encore , ça m a tjrs fait rire les vœux du Président aux Forces Vives de la Nation , ou il reçoit a l Élysée les permanents syndiqués , genre Thibaut , ex permanent a la SNCF , entreprise majoritairement détenue par l État et renflouée par lui , car en déficit chronique .

Pages

CONNEXION UTILISATEUR