Mac App Store : nouveau rappel pour le sandboxing

Florian Innocente |
Cette fois il n'y aura pas de délai supplémentaire, Apple enjoint à nouveau les développeurs de publier sur le Mac App Store une version sandboxée de leurs applications. La soumission d'une toute nouvelle application qui ne figurait pas déjà dans la boutique devra répondre à ce prérequis pour être validée. Les applications non sandboxées, mais déjà sur le MAS, pourront continuer à recevoir des corrections de bugs en attendant d'être adaptées.



Ce "sandboxing" consiste à faire en sorte que les applications fonctionnent avec des accès plus limités au système ainsi qu'aux autres applications, afin d'accroître la sécurité du système et de ces logiciels (lire aussi OS X Mountain Lion : les développeurs, Gatekeeper et le sandboxing). Initialement Apple avait imposé la date du 1er mars pour s'y conformer, avant de repousser l'échéance au 1er juin. On devrait donc voir pas mal d'activité dans les mises à jour d'applications sur le Mac App Store dans les prochaines semaines.

Sandboxing

Sur le même sujet :
- Pixelmator : plus stable et sandboxé

avatar Landrino | 
C'est quand même saoulant cette idée que Os X va disparaître au profit d'IOS, tout cela parce qu'apple pompe quelques éléments d'interfaces à ce dernier pour ses Mac. le noyau est commun mais les usages sont différents. Si le sandboxing vous gêne il y a d'autres alternatives et si Apple se plante et bien le Mac rejoindra l'amiga et tout un tas d'autres systèmes devenus obsolètes avec le temps. C'est la loi du commerce...
avatar béber1 | 
"C'est quand même saoulant cette idée que Os X va disparaître au profit d'IOS, tout cela parce qu'apple pompe quelques éléments d'interfaces à ce dernier pour ses Mac." Tu fais bien de rappeler que iOS est OS X. Il n'y a pas de pompage de Mac OS, puisque depuis le choix d'une version d'OS X comme OS mobile pour les iDevice, il est biologiquement inclus - à cause de la parenté-qu'il y aura une convergence, et même les usages sont différents (le tactile est la technologie la plus adaptée pour la mobilité. Dans un second temps, ses usages pourront être développés et étendus dans des champs domestiques. Ils le sont déjà dans certains domaines professionnels).. donc même les usages sont différents, Apple se doit de veiller à une expérience utilisateur homogène sur l'ensemble de ses produits. On peut imputer cela au soucis de simplicité et d'unité de Jobs, mais c'est une logique d'efficacité qui soutend le phénomène de ponts et de convergences d'interfaces et d'usages entre les 2 OS. Ainsi les utilisateurs auront une expérience un minimum commune entre tous les produits Apple, en ayant l'impression vécue d'être dans un univers logiciel unique. MS l'a bien compris, qui veut lui aussi avoir un Win8 proposant sur les divers terminaux un écosystème logiciel cohérent. Le tout est de savoir comment cela va s'articuler et se développer au mieux pour créer un univers logiciel commun au travers de multiples et divers terminaux qui ont tous leurs propres contraintes d'utilisations
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Test,test
avatar USB09 | 
@Armas : 'Si microsoft en son temps avait fait de même, à l'heure actuelle, l'open source n'existerait pas ou serait radicalement diffèrent, microsoft ayant toujours eu une politique très agressive face à cette "peste".' Plus pour longtemps à mon avis. Microsoft ayant pour dicton de suivre tout les déplacement d'Apple.
avatar Armas | 
Il y a des dizaines de manieres differentes de s'assurer d'une meilleur prise en charge de la sécurité sur OS X, Apple choisi une des plus contraignantes pour le développement des applications.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR