Apple : les douanes US bloquent des terminaux HTC

Florian Innocente |
Deux smartphones d'HTC, dont son tout nouveau modèle haut de gamme, sont bloqués par les douanes américaines, suite à un contentieux avec Apple. HTC a confirmé ce blocage touchant son One X et l'EVO 4G LTE, mais en précisant qu'il s'agissait d'une : «inspection standard des douanes, suite à une décision d'exclusion de l'International Trade Commission».

Elle est la conséquence d'une plainte déposée par Apple devant l'ITC, en juillet dernier, pour différentes violations de brevets. Une seule avait été finalement retenue, relative à une technique permettant à une application d'exécuter une action après l'identification de certaines données. Par exemple, un numéro de téléphone est identifié dans un courrier et transformé en élément que l'on peut taper pour déclencher un appel.

L'ITC avait décidé une interdiction de vente aux États-Unis des téléphones HTC proposant ce dispositif à compter du 19 avril (lire Apple prévaut sur HTC devant l'ITC). Une solution technique était déjà prête, avait répondu HTC.

Cette inspection des douanes pourrait n'être qu'un contre-temps, retardant un peu la commercialisation de ces téléphones, le temps de vérifier que le fabricant s'est conformé au jugement rendu par l'ITC. Un délai qui a toutefois une conséquence immédiate, l'action d'HTC a perdu un peu plus de 6% à l'annonce de cette nouvelle. Alors que l'entreprise table précisément sur sa nouvelle gamme pour effacer ses mauvais résultats depuis quelques mois.


avatar oonu | 
Ils sont déjà entrain de boire la tasse depuis plusieurs mois... Apple vient a la charge pour leur maintenir la tete sous l'eau :) C'est bon, ils sont prêt a couler
avatar readrom | 
Le monde des brevet peut être parfois cruel.
avatar Jackdu59 | 
En tout cas il est beau :)
avatar elamapi | 
Ce qui fait surtout peur, c'est qu'Apple semble ne plus se protéger en sortant des produit qui se démarque, mais en se contentant d'attaquer les autres sur des brevet douteux. Parce que bon, un brevet sur un élément cliquable qui lance une appli dans un document, ça se faisait déjà sur mes SPV (qui étaient des HTC d'ailleurs)
avatar iCaramba | 
Apple qui attaque Samsung je comprends mais s'il vous plaît pas HTC , moi j'aime bien , en plus ils sont déjà dans la merde :(
avatar Anthony Nelzin-Santos | 
@elamapi : mais ça le faisait presque dix ans plus tôt sur Mac, donc brevet Apple.
avatar daito | 
"Ce qui fait surtout peur, c'est qu'Apple semble ne plus se protéger en sortant des produit qui se démarque, mais en se contentant d'attaquer les autres sur des brevet douteux." Evidemment l'iPhone 4S et le nouvel iPad ne se démarquent pas. Evidemment, c'est les concurrents qui copient Apple et par conséquent ne sortent pas de produits qui se démarquent de ceux marqués d'une pomme mais c'est Apple qui doit être blâmé dans cette histoire. On croit rêver !
avatar kbdsr | 
Pas sur que les Tinois apprécient ... Signal encore faible mais bien là de la guerre économique USA Vs Tchaïna.
avatar elamapi | 
@daito Je n'ai pas dis de "mauvais produits", je n'ai pas dis qu'ils n'innovaient pas et j'ai encore moins dis que les autres ne s'inspiraient pas des démarches d'apple. Ce que je dis, c'est que, quand le premier iphone est apparut, il n'y avait pas besoin de brevet pour enterrer les autres. Pareil pour le premier iPad. Le design, l'OS, la facilité et la simplicité ont agit comme "rempart" naturel. Depuis l'iPad 2 et l'i4 (pas le S), il n'y à plus ce vent de nouveauté, cette impression d'avoir un truc totalement génial que les autres n'ont pas. Je pense toujours que le nouvel iPad (et même l'iPad 2) sont au dessus des autres, je pense même que l'i4S reste dans le top 3 des meilleurs smartphone mais ce n'est plus la même ferveur. Que vous aimiez ou pas, les Samsung, HTC and Co, il faut être aveuglément fanboy pour ne pas accepter leur qualité respective. Et c'est là que ça coince. Apple, plutot que de faire chier avec des brevets sur des "PRINCIPES et des CONCEPTS" aurait pu se blinder avec des brevets fonctionnel et de l'innovation (encore). Ainsi, je trouve inutile de bloquer HTC pour ce foutu click, alors qu'il aurait put les enterrer en sortant le même concept (qui existe déjà en fait) mais plus efficace, plus rapide, plus jolie. Plutot que de bloquer les Samsung and Co sur le design passé, ils pourraient sortir un nouveau design plus attrayant, plus léger, plus fin. Bref, Apple ce n'est pas le toto du coin qui a du mal a boucler les fins de mois, ils ont les moyens de se battre autrement qu'avec des avocats.
avatar sopcaja | 
@elamapi Et google qui bloque les iPhone en allemagne à cause de brevets débiles sur le Push rachetés via Motorola ..Tout en jouant un double discours et en montrant sa face hypocrite ... Pour vous c'est toujours normal qu'Apple se fasse attaquer , mais le contraire est inadmissible ..
avatar majipoor | 
@elamapi "Ce qui fait surtout peur, c'est qu'Apple semble ne plus se protéger en sortant des produit qui se démarque, mais en se contentant d'attaquer les autres sur des brevet douteux." Quelle commentaire original et pertinent. /s
avatar lolodigital | 
"majipoor [16/05/2012 11:05] Quelle commentaire original et pertinent. " Oui, le commentaire est pertinent. Apple, comme toute entreprise en éternelle croissance, va finir par atteindre son seuil au sein duquel la marque va stagner, puis décroitre tant en terme d'innovation que de chiffre d'affaire. "A la Microsoft ou Oracle", elle ira chercher l'innovation dans une politique de rachat de plus en plus fréquente, puis, enfin, les rachats seront voués à maîtriser la concurrence plus qu'à innover. C'est le cycle de toute entreprise de cette taille et de cette ambition. Depuis la mort de S.Jobs (oui, on peux corréler les deux choses sans honte), d'ailleurs, je pense qu'Apple a entamé cette voie. Le syndrome du Dinosaure pousse Apple à plus se préoccuper de défendre ses arrières que d'aller de l'avant...
avatar elamapi | 
@sopcaja Je trouve la reaction de Google tout aussi conne que celle d'apple. Je ne suis pas sectaire. @majipoor Au moins autant que ton "argumentation".
avatar elamapi | 
Je tiens à preciser que je suis fondamentalement contre les brevets sur les concepts (que ce soit chez Apple, Google, MS, toto ou titi). Qu'on brevette une méthode fonctionnelle ok (en gros, breveter l'algo et le code qui sont responsable de la gestion dudit click, ok). Qu'on brevette l'idée d'un click, quelle que soit les moyens et méthodes utilisé, c'est juste le meilleurs moyens de freiner artificiellement l'évolutions des technologie.
avatar daito | 
"Qu'on brevette l'idée d'un click, quelle que soit les moyens et méthodes utilisé, c'est juste le meilleurs moyens de freiner artificiellement l'évolutions des technologie." Il ne s'agit pas ici d'un "click". Il s'agit de la possibilité d'une application de détecter des données particulières et d'en proposer une action qui leur est liée.
avatar elamapi | 
@daito Tu joues sur les mots. Ce qui est breveté, ce n'est pas le moyen fonctionnel d'arriver à faire en sorte que le click sur des données lance une application. C'est l'idée de le faire. Imagine qu'on brevete l'idée d'un ustensile capable de recevoir ton posterieur pour s'assoir ... ben bravo, plus personne n'as le droit de faire de chaise .... La on va breveter une forme précise, ou un moyen de fabrication precis. Ca devrait être pareil pour les nouvelle techno.
avatar béber1 | 
elamapi, l'affaire HTC vs Apple date du debut de 2010, autrement dit, Apple ne profite pas d'une période critique de HTC pour l'enfoncer plus. C'est la suite de longues procédures La seule chose qu'on pourrait rétorquer c'est qu'Apple pourrait être magnanime et grand seigneur (une pratique courante chez les industriels) en retirant ses plaintes à son encontre pour redonner toutes ses chances d'avenir à une marque de qualité comme HTC. Sauf qu'il sagit d'une ligne de protection globale pour Apple, et qui dépasse HTC et dont malheureusement la marque taïwanaise fait les frais.
avatar michaelprovence | 
Ils sont surtout dégouté que ces nouveaux terminaux HTC one X et SGS3 enterrent largement l'iphone avec son design d'il y a deux ans, son écran minuscule et son OS certes facile et conviviale mais qui n'évolue pas beaucoup en clair .. Apple s'endort sur ses lauriers...
avatar makidoko | 
Les brevets logiciels sont une hérésie, car en effet ils ne font que protéger les idées, et qu'ils ne respectent pas les règles de base de validation des brevets : être original et ne pas tomber sous le sens. L'idée de ce brevet en lui-même, n'a rien d'original, la détection du type de données dans un texte date du paléotlitique informatique et du premier algorythme d'analyse lexicale. Et il tombe sous le sens, puisque, à quoi bon analyser des données, si ce n'est pas pour les exploiter en fonction de leur type ensuite... c'est ni plus ni moins de ce concept qu'est né le terme infor-matique. Et la modalité de mise en oeuvre (qui pourrait à la limite être la seule chose brevetable.. je dis bien qui pourrait, mais qui ne devrait pas plus l'être que la simple idée) ne requiert pas une ingénierie poussée. Rechercher une expression régulière dans un texte est un procédé qui a quelque décénies maintenant et qui a été mis en oeuvre quelques 100aines de milliers de fois avant Apple.
avatar shenmue | 
Elamapi:"Apple, plutot que de faire chier avec des brevets sur des "PRINCIPES et des CONCEPTS" aurait pu se blinder avec des brevets fonctionnel et de l'innovation (encore) Ainsi, je trouve inutile de bloquer HTC pour ce foutu click, alors qu'il aurait put les enterrer en sortant le même concept (qui existe déjà en fait) mais plus efficace, plus rapide, plus jolie Plutot que de bloquer les Samsung and Co sur le design passé, ils pourraient sortir un nouveau design plus attrayant, plus léger, plus fin" Donc, gloire aux voleurs avec ton principe : on pourrait inverser la donne et considérer que puisqu'Appe a bel et bien défriché tout le secteur c'est plutôt aux concurrents de proposer quelque chose qui se démarque. Apple n'a pas suffisament innové selon toi avec l'iPhone, tant en terme de design que d'interface, pour avoir droit au fameux rempart naturel ? Contrairement à ce que tu affirmes ça n'a JAMAIS fonctionné puisque dés le début les autorités juridiques ont été d'une incroyable passivité devant la contrefaçon de Samsung avec son GS1 et idem avec les premières moutures d'Android, copies flagrantes de l'iPhone OS, ce qu'atestent d'ailleurs aujourd'hui les propos de devs ayant travaillé sur le projet et confirmé la volte-face de Google après la présentation de l'iPhone Pourquoi est-ce Apple qui devrait sous la contrainte des copieurs, modifier un design fédérateur et pas les copieurs qui devraient être condamnés pour copie ? Cela n'a pas de sens puisque on peut imaginer que s'ils changent à nouveau de design pour l'iPhone 5 et que celui-ci est une réussite, rien n'empêchera Samsung de le copier dans les grandes largeurs, en tablant sur la lenteur des intsances de régulation. Tu diras quoi alors ? Qu'Apple doit ENCORE modifier son design ? C'ets une farce tout de même. A un moment il serait temps d'admettre qu'Apple a le DROIT, comme TOUTE entreprise, de protéger ses design, ses innovations et qu'il n'y a pas, QUE pour Apple, un droit de la concurrence à pomper
avatar elamapi | 
@béber1 Je n'ai pas dis qu'apple profitait de la situation d'HTC, je sais que ça date. Je trouve juste déplorable d'agir ainsi. @michaelprovence C'est post à troll. 1, car tu ne sais pas ce que pense "Apple". 2, car le HTC vient de sortir, et Apple à LARGEMENT les moyen de riposter avec l'iphone 5. 3, car malgrés tous les effort d'HTC et de Google, le fleurons qui, sur certain point est "techniquement" superieur à l'iphone 4s, ne lui fait pas d'ombre (car l'iphone ce n'est pas QUE l'iphone, mais le reste qui va autour). Donc Apple n'a pas a trembler quand un concurrent met toutes ses force a sortir un truc qui sur la globalité fait "un peu mieux" mais pas tant que ça. Parce que Vanessa ou Kevin, le score GeekBench ... ils s'en cognent grave.
avatar Keysertom | 
Moi je vous cache pas que mon iPhone 4S je ne trouve rien a lui redire. Pourtant quand j'avais mon 3GS des sa sortie ne lui trouverais des choses à redire comme sa finition plastique, son manque de réactivité par moment mais l'iPhone 4S est excellent en tout point.. Si on veut vraiment chipoter, pourquoi pas un écran plus grand mais c'est tout..
avatar béber1 | 
"lolodigital Apple, comme toute entreprise en éternelle croissance, va finir par atteindre son seuil au sein duquel la marque va stagner, puis décroitre tant en terme d'innovation que de chiffre d'affaire. etc.." Je ne compte plus les fois où j'ai lu ou entendu ce scénario. Avec le temps, il pourrait bien effectivement arriver et ses procamateurs s'enorgueilliront de l'avoir annoncé à l'avance. Mais sur quels signes se basent-ils? Sur le fait qu'Apple n'avancent ou n'innovent pas assez à leurs yeux? C'est oublier qu'Apple avance régulièrement par saut d'échelle et quelquefois par rupture sans que beaucoup n'aient, soient les avoir vu venir, soit bien mesuré à l'avance leur ampleur dans la suite des conséquences dans le temps (en gros ; ah ouais, c'est ça la "révolution" ha ha ha -Ballmer à propos de l'iPhone- et on pourrait parler du scepticisme -dont le mien- à la sortie de l'iPad, ou de Mac OS X 10.0 Cheeta). Donc ce n'est pas parce que pendant une période l'on ne voit guerre de choses venir ou de renouvellements assez significatifs de la part de Cupertino, que rien ne se prépare en douce. Avant la sortie de l'iPhone, beaucoup aurait pu croire qu'Apple végétait avec ses iPods et ses Mac relookés
avatar shenmue | 
@Elamapi:"Ce qui est breveté, ce n'est pas le moyen fonctionnel d'arriver à faire en sorte que le click sur des données lance une application. C'est l'idée de le faire." On est d'accord là dessus, mais il s'agit ici d'une décision américaine où cela reste possible. De plus même l'implémentation de l'idée reste difficilement défendable en Europe. Certains voudraient étendre la non brevetabilité logicielle de telle façon qu'on pourrait avoir un clone légal de Windows ou d'OSX ou d'iOS. C'est la même logique de défense que le piratage des médias: on part d'une bonne critique (le prix des médias d'un côté, la non-brevetabilité du code de l'autre), pour en arriver, par une forme d'idéologie "libre" en fait fanatique et contre tout droit de propriété, à refuser TOUTE possibilité de défendre ses innovations et son design. Et bien sûr, cela touche particulièrement Apple qui vit avant tout de sa différenciation avec les autres. Ces dernières années, toutes les arguties et pseudos arguments utilisés sur certains blogs ou forums visant à crtiiquer toutes leurs ataques juridiques d'Apple n'ont comme seuls objectifs que de justifier l'impossibilité à cette entreprise de pouvoir défendre ses idées, ses designs et j'en passe. Tout cela pour défendre l'idée que finalement, dés qu'Apple a une bonne idée ou une implémentation originale de celle-ci, ou pond un design accrocheur, dans les 6 mois un concurrent puisse débarquer avec la même chose sur ses appareils sans qu'on y trouve jamais à y redire. Depuis le début, ces critiques cachent mal, TRES mal une défense malsaine d'un droit à la contrefaçon étendu au seul Apple qui bien sûr n'aurait RIEN qu'il puisse légitimement breveter et défendre. C'est du délire qui tourne en boucle sur nombre de forums aujourd'hui et qui n'a, strictement, AUCUNE base argumentaire solide.
avatar Le Gognol | 
Elamapi, c'est bien gentil mais je ne vois pas comment, malgré tout le talent et les moyens dont Apple a à sa disposition, il serait possible humainement et techniquement de frapper des grands coups sur le marché tous les 6 mois aussi fort qu'en présentant l'iPhone, l'iPad, etc. On a là du travail de longue haleine, qui évolue lentement mais sûrement, il serait totalement contre productif de chercher le coup permanent. Il ne faut pas oublier que la concurrence à l'heure actuelle est toujours un peu sonnée, et se contente pour beaucoup de faire du suivisme...

Pages

CONNEXION UTILISATEUR