Steve Jobs : un campus et des arbres déjà en 1983

Florian Innocente |
L'annonce par Steve Jobs de son projet de futur campus a réveillé la mémoire de quelques personnes qui avaient failli faire affaire avec le patron d'Apple il y a un peu moins de trente ans. En 1983, raconte le Mercury News, Jobs avait rencontré Tom McEnery le maire de San José pour lui vendre l'idée d'installer dans sa ville le nouveau siège social d'Apple. Une aubaine pour l'élu qui vit tout le bénéfice fiscal qu'il pourrait retirer de l'arrivée de ce contribuable.

http://static.macg.co/img/2011/4/sanjosemaps-20110613-230618.jpg

Lors d'un déjeuner, ils avaient évoqué le projet d'un bâtiment de verre entouré de chênes et de champs d'herbe… Jobs envisageait d'en confier la réalisation à l'architecte Ieoh Ming Pei (la Pyramide du Louvre ou encore la tour de la Banque de Chine à Hong-Kong). Lequel avait déjà travaillé avec Jobs pour la rénovation d'un appartement new-yorkais.

Jobs et McEnery, accompagnés par un promoteur, Bob Feld, et un vice-président d'Apple, Al Eisenstat, se sont rendus en hélicoptère sur le terrain envisagé, situé dans Coyote Valley. Un endroit au pied d'une colline, réparti sur deux niveaux. Jobs pensait compenser cette dénivellation par une sorte de tram qui assurerait la liaison entre les deux niveaux.

De mon point de vue, l'idée qu'il s'était fait là-bas était précise” se souvient Bob Feld “Il n'est pas venu par hasard en disant «Laissez-moi y réfléchir». Lorsque nous avons atterri, il a regardé les environs et il a immédiatement su ce qu'il voulait. Il n'y avait aucune hésitation.

Le jour suivant Apple acheta le terrain, mais des joutes politiques sur la manière d'utiliser ces terrains retardèrent le projet. L'économie traversa une période difficile et en 1985, Jobs quitta Apple. Le terrain fut revendu. Le maire de San José tenta de relancer l'idée auprès du nouveau patron d'Apple, John Sculley, en vain. San José compte aujourd'hui Adobe parmi les grandes entreprises installées sur ses terres.

Sur le même sujet :
- Quel architecte pour le campus d'Apple ? [MàJ]

Tags
avatar Philactere | 
Combien de projets de nouveaux sièges sociaux abandonnés après un changement de CEO ? Des terra-flopéees. Souvent, pas toujours, ça révèle l'inadéquation entre la taille du projet et les besoins réels.
avatar rom54 | 
Au moins on ne pourra pas taxer Jobs d'inconstance et d'être versatile... Son projet de mega campus est tout à fait logique dans un pays qui a "inventé" cet extraordinaire moteur de développement de la connaissance qu'est le campus universitaire à l'americaine. C'est le genre de chose que les politiques surannés en France n'arrivent pas a comprendre dans leur vision archaïque de la société basé sur une pyramide de pouvoir. La seul inquiétude pour le projet de Jobs que l'on peut avoir c'est la localisation de ce campus: la faille de San Andreas n'est pas loin...
avatar Florian Innocente | 
@ rom54 : t'inquiète, Jobs n'a pas encore eu le temps de s'occuper de cette faille mais quand il le fera elle se refermera toute seule, de peur.
avatar DHG | 
@innocente : votre propos ressemble à un "Chuck Norris Fact" :-DDD Version Steve Jobs.

CONNEXION UTILISATEUR